Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 18:38

Après De La Soul – Jean Beauvoir, Hans Zimmer – Debussy, un autre cas d’emprunt / plagiat qui m’a sauté aux oreilles : Rusconi - Sonic Youth.

Sur Revolution, dernier album du trio suisse de jazz Rusconi (sélectionné par Ma Jazzothèque pour le CDB, je vous conseille de l’écouter, l’album est très bon, puis d’aller le noter, il sera proposé demain) le titre Alice in Wonderland, avec le grand Fred Frith, évoque très clairement l’excellent On the Strip de Sonic Youth (un morceau que j’ai tant écouté dans ma jeunesse que je n’ai pas grand mérite à l’avoir reconnu instantanément).

L’album de Rusconi sur Bandcamp :

On the Strip de Sonic Youth (sur Dirty) :

  

Un trio de jazz qui « pompe » sur Sonic Youth, c’est pas banal… je regarde un peu plus en détail les crédits de l’album, et je vois qu’il se termine par une version live d’un autre morceau de Sonic Youth, Hits of the Sunshine, puis je jette un œil à la discographie de Rusconi, apprenant ainsi que leur précédent album, It’s a Sonic Life, était carrément un album de reprises de Sonic Youth (si, comme moi, vous êtes un inconditionnel de Sonic Youth, ne loupez pas cette curiosité, qui vaut vraiment le détour).

Ce qui m’étonne est qu’ils créditent  Sonic Youth sur le dernier morceau de Revolution, mais pas pour celui inspiré - et même plus qu’inspiré – par On the Strip :

Music written by Strüby, Gisler & Rusconi (SUISA)

Except 'Hits of sunshine' written by Sonic Youth (sonik tooth music)

 

Loin de moi l’envie de jouer la police du copyright… comme je le disais précédemment, ça ne me dérange pas outre mesure que les musiciens se plagient plus ou moins, c’est vieux comme le monde, le seul cas vraiment dérangeant serait celui d’un artiste déjà riche et célèbre qui pomperait la musique d’artistes moins célèbres sans leur reverser un sou. Mais il est tout de même étrange que Rusconi ne crédite pas Sonic Youth sur ce morceau, alors qu’il ne s’agit pas d’une simple « citation » (fréquent en jazz, on joue par exemple quelques notes d’un thème célèbre au cours d’un solo), mais d’une véritable variation sur On the Strip

On trouve aussi une « citation » de Sonic Youth sur Revolution, en intro de False Awakening. Les deux premiers accords (en arpèges brisés) sont ceux de Secret Girl (sur Evol), que Rusconi fait évoluer tout de suite après différemment du morceau de Sonic Youth… un cas un peu particulier, d’ailleurs, puisque ce False Awakening est une variation de leur propre reprise de Secret Girl sur leur album précédent…

Secret Girl de Sonic Youth

 

Emprunt, plagiat, reprise, citation... au fond, tout ça n'a pas grande importance, l'essentiel est que l'album soit bon... et il l'est ! 

Revolution de Rusconi (2012) sur Bandcamp

It’s a Sonic Life de Rusconi (2010) sur Bandcamp 

Ma chronique de Sonic Youth - Daydream Nation

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Jazz - Blues
commenter cet article

commentaires

GT 12/11/2012 20:12


PASCAL : Ah oui, en effet... (et ils ont dû bien s'emmerder pour arriver à le faire^^)

Pascal 10/11/2012 17:47


et puis il y a un clip sympa e plus 

GT 10/11/2012 01:04


VCHILD : Je pense aussi, mais je ne me souviens plus de ce morceau... il doit être plus récent, c'est le style de mélodies de
Sonic Youth à partir de A Thousand Leaves., et sans doute un morceau chanté à la base par Thurston Moore... en fait, il y a du SY vraiment partout chez Rusconi^^


 


(sinon, c'est surtout "Ma Jazzothèque" et le CDB qu'il faut remercier pour la découverte!)

vchild 09/11/2012 21:00


 Massage the History Again c'est aussi du Sonic Youth, me semble-t-il. Merci pour la découverte en tout cas !