Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 17:54

Quoi de commun entre Batman et Debussy ? A priori, rien. Pourtant, en me replongeant dans l’œuvre géniale de Debussy pour une playlist en illustration d’un article à venir, la similitude entre un thème de La Sarabande de Debussy (du recueil Pour le Piano) et un thème de The Dark Knight (que j’ai passé pas mal de temps à écouter il y a un peu plus d’un mois pour l’article qui lui a été consacré) m’a sauté aux oreilles. Je savais que j’avais déjà entendu ce thème quelque part, mais je ne me doutais absolument pas que c’était chez Debussy. Et pour cause, Hans Zimmer fait sonner ce thème de manière très romantique, alors que Debussy est, avec Satie, un des tous premiers compositeurs à être non seulement « sorti » de l’esthétique romantique, mais à avoir composé « en réaction » contre le romantisme. Voilà pourquoi ce thème, tel qu’il est orchestré par Hans Zimmer (et/ou James Newton Howard) , fait plus penser à du Brahms, du Bruckner ou du (Richard) Strauss qu’à du Debussy.  

Ecoutez plutôt (je ne le mets pas en player, sinon, vous ne verrez pas le minutage... c'est du coup un peu moins pratique, mais ça vous permet aussi de charger les différents morceaux de cet article sur des pages différentes pour passer ensuite plus rapidement d'une séquence à l'autre afin de mieux entendre les similitudes) :

La Sarabande de Debussy

Ce thème apparaît une première fois de 0’26 à 0’33, mais on le retrouve surtout entre 2’59 et 3’25.

Harvey Two-Face (The Dark Knight) 

De 5’12 à 5’28

Certains puristes pourraient bondir deux fois, non seulement parce que Zimmer « ose » pomper sur Debussy (je n’ai pas l’album de la BO de The Dark Knight, je n’ai pu donc vérifier dans les crédits, mais ça m’étonnerait fort qu’il le cite), mais, en plus, parce qu’il le « romantise », à contre-sens de l’esthétique impressionniste.

Pour ma part ça ne me dérange pas tant que ça. Tout d’abord parce que la musique, comme je l’ai souvent écrit ici (et ce pourquoi je supporte difficilement les mensonges de l’industrie du disque sur le téléchargement), ça circule : thèmes, rythmes, harmonies, sons ; les musiciens ne cessent d'emprunter les uns aux autres. Ce qui m’a tout de même toujours vraiment dérangé dans le plagiat en musique, ce n’est pas qu’un compositeur « vole » une mélodie à un autre pour se faire du pognon sans rétribuer l’auteur, c’est plutôt l’aveu de manque d’inspiration que son acte suggère (sauf dans le cas d’une citation, sous forme de clin d’œil). Le compositeur n’a pas été foutu de trouver un bon thème pour tel passage, donc il va en piquer un ailleurs. Ensuite, Debussy lui-même, comme bon nombre de grands génies de la musique, a « emprunté » des thèmes à d’autres compositeurs. Un peu avant la Sarabande, je réécoutais le magnifique Rêverie dont un bref passage est une descente wagnérienne typique, mix entre les Maîtres Chanteurs et Parsifal :

Rêverie

1’45 à 1’58  

Ouverture des Maîtres Chanteurs de Wagner

3’11 à 3’24

Prélude de Parsifal

De 5'56 à 7'35 

 

Certes, Zimmer / Newton Howard ont « romantisé » Debussy à grands coups de violons, mais Debussy lui-même « impressionnise » (oui, je sais, pas terrible, comme néologisme) Wagner en virant les envolées lyriques de cordes ou cuivres imposants des Maîtres Chanteurs et Parsifal pour les remplacer par un piano délicat. D’une certaine manière, la boucle est bouclée… même si, bien évidemment, malgré leur talent et leur musicalité, Zimmer / Newton Howard ne sont pas à mettre sur le même plan que des génies de la musique de la stature de Debussy ou Wagner.

Sans transition aucune, et, surtout, loin de considérations sur les « génies de la musique », mais garanti sans aucun thème ou motif pompé, je profite de cet article pour vous annoncer la sortie mondiale, nationale, régionale, communale… bref, la sortie ici de mon album, dans très peu de temps. Demain, si tout va bien... sinon, avant la fin de la semaine…

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Classique
commenter cet article

commentaires

ptilou 02/10/2012 17:58


On pardonne l'autopub... les activités rentables sont tellement rares... J'en commence l'écoute de ce skud...

G.T. 14/09/2012 11:37


THOM : Ce blog a toujours été un grand n'importe quoi^^

Thomas 14/09/2012 11:04


Haha. Le pire, c'est pas de mettre Debussy et le Dark Knight dans le même article, c'est de finir sur la promo de ton album. Ca devient vraiment n'importe quoi, ce blog :-)

G.T. 12/09/2012 22:20


DAN : Merci, l'album sera en ligne très rapidement, ce soir, demain ou, au pire, vendredi...

Dan 12/09/2012 11:28


Bouyour,


Bon je ne réagirai pas sur le billet à proprement parlé ayant été peu inspiré par le film.


Par contre j'ai bien envie de découvrir ton album!! j'avais bien aimé le dernier (et second morceau si je ne me trompe pas) que tu avais posté ici.