Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 21:15

Avant de rentrer dans le vif du sujet, une précision qui a son importance, « musiques » et « scandinaves » sont ici à prendre au sens large, il ne s’agit pas de musiques traditionnelles de Norvège et Suède, mais de musiques en tous genres (et plus particulièrement actuelles, je consacrerais un de ces jours un article à part entière aux musiques traditionnelles scandinaves) de Norvège, Suède, Finlande, Danemark et d’Islande.

 

 

Entre pop kitsch, gothic-metal à chanteuses et viking / black metal nazifiant, les musiques modernes scandinaves ne semblent au premier abord pas dignes du plus grand intérêt. A se demander même si ce n’est pas la région du monde la plus consternante d’un point de vue musical. On vante souvent les modèles scandinaves en matière économique, sociale, politique… pas en musique.  

 

Plusieurs des groupes pop les plus racoleurs de ces 30 dernières années sont en effet scandinaves : ABBA, Army of Lovers, Ace of Base (Suède), A-Ha (Norvège), Aqua (Danemark)… tellement racoleurs qu’il leur faut à tout prix des noms en A pour être sûr d’être en tête des bacs. On pourrait aussi ajouter dans les 80’s, les suédois de Roxette (The Look) ou les bien nommés « Fake » (eux aussi suédois).

 

Leur gros tube des années 80, Another Brick

 

 

 

 

C’est bien simple, en musique, les scandinaves semblent être de tous les mauvais coups. Abba avec le disco, A-Ha et autres Fake avec la synthpop 80’s, Army of Lovers et Aqua avec la dance (Aqua et leur Barbie girl ont largement de quoi prétendre au titre de pire rengaine de toute l’histoire de la pop). Et quand ils ne trouvent pas un genre bas de gamme à intégrer… ils l’inventent ! De Malmsteen, le « guitar-hero-metal-neo-classique », au black metal…

 

Les scandinaves sont « bons »… ou du moins très prolifiques dans les deux extrêmes : la pop kitsch et colorée et le black metal. Et j’ai bien une petite théorie là-dessus, qui vaut ce qu'elle vaut... La Scandinavie est la région la plus « féministe » du monde, un féminisme qui tend à gommer au maximum les différences comportementales entre hommes et femmes. Une région du monde où payer un verre ou le restaurant à une fille vous fera passer pour un sale oppresseur macho plutôt qu’un homme galant.

Ces deux extrêmes musicaux sont alors le moyen d’exprimer ce qui ne peut plus vraiment « se vivre » là-bas, d’y aller à fond quitte à outrepasser toutes les limites du bon goût. La ravissante blonde idiote qui se dandine en chantant des bluettes sucrées, et le gros bourrin puissant, violent qui martèle sa batterie ou éructe son surplus de testostérone dans un micro. Le féminin et le masculin dans ce qu’ils ont de plus grotesque et caricatural…

 

Les scandinaves brillent… dans ce qui a pu se faire de pire dans le metal :

 

-         Le « gothic-metal à chanteuses » lisse et pompeux, avec son imagerie dark-MTV (pour reprendre un terme de Ska), dont les fers de lance sont les finlandais de Nightwish, les norvégiens Theatre of Tragedy, Sirenia et Tristania ou encore les suédois Draconian.  (Si vous voulez rire un bon coup, une vidéo de Nightwish : Amaranth). 

-         Les mélanges indigestes classique – métal, avec le « maître » du genre, le suédois Malmsteen, les finlandais Stratovarius et leurs compatriotes Apocalyptica, le  « quatuor à cordes metal ».

-         Le hard FM le plus commercial qui soit, avec les suédois d’Europe et leur tristement célèbre « Final Countdown ».

-         Le groupe grand-guignol Lordi, finlandais vainqueurs du concours de l’Eurovision, c’est dire…

-         Et, enfin, le black metal, en grande partie norvégien. Ah, le black metal… son imagerie sataniste outrancière, ses hurlements, ses maquillages et accoutrements burlesques, ses musiciens aux noms de démons, ses claviers grandiloquents, son nationalisme, ses dérives nazies, ses faits divers (profanation de cimetières etc.), un chef de file charismatique et ouvertement raciste (Varg Vikernes, leader de Burzum) condamné pour le meurtre du guitariste de Mayhem… mais ne soyons pas trop critiques, après tout, ils luttent courageusement contre le plus dangereux et terrifiant ennemi de notre monde moderne : le christianisme !

-         Et de l’autre bord, c’est pas mieux, avec – ne riez pas - du « christian symphonic power metal » par les finlando-suédois de Divine Fire.

 

La Scandinavie serait donc le temple du mauvais goût musical ? Une zone musicalement sinistrée ? Heureusement, non. Le tableau n’est pas très glorieux, mais ils ont tout de même quelques musiciens intéressants.

 

L’idée de cet article ne m’est pas venu pour taper sur la musique scandinave – même s’il y a  de quoi faire – mais bien parce que 3 de mes découvertes les plus frappantes ces dernières années viennent du nord : les norvégiens de The Low Frequency in Stereo, le compositeur contemporain islandais Daniel Bjarnason et les suédois The Skull Defekts. Petit tour d’horizon, maintenant, de ce qui se fait de mieux dans ces contrées.

 

Classique

 

En classique… pas de quoi trop s’emballer non plus, c’est le minimum syndical, un seul grand compositeur pour chacun (sauf l’Islande, qui n’en a même pas), tous trois post-romantiques : Grieg pour la Norvège, Sibelius pour la Finlande, Carl Nielsen pour le Danemark (auquel on pourrait ajouter le baroque Buxtehude, danois et allemand). Et pas des compositeurs de tout premier plan non plus, malgré leurs qualités.

Le norvégien Grieg est le plus célèbre des 3, notamment pour son fameux Peer Gynt et son concerto pour piano en la mineur, mais les œuvres symphoniques de Sibelius (surtout) et Nielsen méritent vraiment le détour…

 

Jazz

 

S’il y a un genre musical où les scandinaves ont su créer quelque chose d’assez convaincant, c’est le jazz et l’electro-jazz. N’en déplaise aux puristes qui considèrent que le jazz, le vrai, se doit d’avoir du swing, être intense, « terrien » et sensuel, bref, le jazz noir américain des années 20 aux années 70. J’ai beau être aussi un adepte de ce jazz de l'âge d'or et ne pas trop aimer le jazz « blanc, lisse et bourgeois » qui sévit depuis quelques décennies, le jazz scandinave a su se trouver, ne pas se contenter de vider le jazz noir de ses aspérités, mais l’adapter à son environnement avec ses atmosphères froides, contemplatives et planantes, dignes des grands espaces scandinaves. En partie grâce au label allemand ECM, et à un de ses artistes phares, le saxophoniste norvégien Jan Garbarek (qui a d’ailleurs intégré des éléments de musique traditionnelle norvégienne à sa musique). Autres fameux jazzmen norvégiens chez ECM : Terje Rypdal, Arild Andersen, ou, plus récemment, le pianiste Tord Gustavsen, et, chez les suédois, la violoniste Lena Willemark.

 

Jan Garbarek & Mari Boine (les deux, norvégiens, sont ce qui se fait de mieux dans les musiques scandinaves à mon sens) - Evening Land

 

 

En électro-jazz, le trompettiste norvégien Nils Petter Molvær (lui aussi chez ECM) est incontournable, un des piliers du genre (cf. l’album Khmer, en 1997). Idem pour son compatriote, le pianiste Bugge Wesseltoft, ou encore la formation jazz d’avant-garde Supersilent. Les norvégiens sont les principaux acteurs du jazz « labellisé ECM » et/ou électro-jazz, voilà de quoi leur pardonner le black metal...

 

Electro

 

Les scandinaves ont vite su s’approprier les sonorités froides de l’électro. En jazz, donc, mais aussi dans la pop, avec la plus célèbre artiste scandinave de ces dernières décennies, l’islandaise Björk, ses compatriotes Emiliana Torrini, Mùm, Bang Gang, le trip-hop jazzy du suédois Jay-Jay Johansson, The Knife, les norvégiens Flunk et Jaga Jazzist, les danois Efterklang, VETO, The Crooked Spoke ou Under Byen… sans parler, bien sûr, de musiciens spécifiquement électro tels Biosphere et Royksopp (Norvège), Vladislav Delay et Juri Hulkkonen (Finlande), GusGus (Islande) et Trentemoller (Danemark).

 

Rock

 

Pas grand chose à se mettre sous la dent en rock scandinave. Notons tout de même les suédois de the Hives, The Radio dept., Anekdoten (très influencés par King Crimson), The Hellacopters, Lykke Li (et, bien sûr, The Skull Defekts), les islandais Sigur Ros, les danois The Raveonettes, les finlandais 22 Pistepirkko, les norvégiens The Low Frequency in Stereo voire Audrey Horne (non pas qu’ils soient d’un grand intérêt, mais je ne pouvais les passer sous silence, Twin Peaks oblige)… quelques bons groupes, mais la Scandinavie est pas prête de se voir décernée le titre de région la plus rock’n’roll du monde. The Skull Defekts fait vraiment figure d’exception, pas banal de trouver du rock scandinave hargneux, intense (et de qualité !) qui ne soit pas metal.

 

Dans un genre plus folk-rock, il y a les norvégiens Kings of Convenience et les suédois the Tallest Man on Earth, José Gonzalez, ou Anna Ternheim dans un registre pop-folk.

   

Metal

 

Si les scandinaves représentent une bonne partie de ce qui se fait de pire dans le metal, il faut reconnaître qu’ils ont tout de même quelques groupes « importants », qu’on aime ou non le genre.

 

Parmi ceux-ci, les black-metalleux norvégiens Emperor, Darkthrone, Mayhem, Burzum (une quinzaine d’années de prison qui lui auront fait du bien, puisqu’il est revenu l’an dernier avec un album bien meilleur que ce que le black metal laisse généralement à entendre, Belus). Et quelques autres groupes phares du genre (que je ne conseille pas particulièrement) : Dimmu Borgir, Enslaved, Immortal… à noter aussi, le parcours plutôt original d’Ulver, passé avec succès du black metal au trip-hop.

 

En Suède : Bathory, Candlemass (à la base du doom metal), Entombed, Marduk, Meshuggah, Opeth.

 

Le black metal est en grande partie norvégien… pourtant, à l’origine du genre, on trouve un groupe danois, Mercyful Fate (sa musique n’a pas grand-chose de black metal, c’est du heavy-metal début 80’s, mais leurs textes et leur imagerie fait qu’on les considère comme des précurseurs du genre), et, surtout, un groupe suédois, Bathory. Considéré comme étant à l’origine à la fois du « black metal » et du « viking metal ». On en lapiderait pour moins que ça, mais, petite séquence nostalgique, en 1988, Bathory sort Blood Fire Death, j’ai beaucoup aimé cet album dans ma jeunesse… en particulier l’épique dernier morceau de l’album :

 

 

(Je l'ai aussi mis dans la playlist ci-dessous... je le précise pour ceux qui ont l'intention de l'écouter, qu'ils ne se tapent pas deux fois ce morceau de 10 minutes.) 

En 88, c’était assez nouveau, c’était même bien… est-ce que ça nécessitait vraiment d’en faire un genre à part entière (et même deux... le black avec leurs précédents albums le viking/black avec celui-ci) ? Ma réponse est clairement non… mais bizarrement, on ne m'a pas demandé mon avis.

 

Musiques traditionnelles

 

Il y aurait pas mal de choses à en dire, j’y consacrerai un autre article, comme j’en consacrerai à Sibelius ou Grieg. Mais impossible de ne pas dire un mot de la plus célèbre, la norvégienne Mari Boine, qui intègre des éléments de musique populaire moderne à la musique traditionnelle sami. Je vous recommande notamment son album de 1996 Bálvvoslatjna (Room of Worship). Et l'article de Sunalee sur la technique vocale joik des lapons. 

 

Enfin, pour terminer, après une longue lecture, rien ne vaut... une longue playlist ! J’ai tenté de compiler les morceaux les plus significatifs et réussis des musiques scandinaves actuelles, en essayant, autant que faire se peut, de privilégier des titres capables de plonger l’auditeur dans une atmosphère très « nordique » (à quelques exceptions près, difficile de ne pas mettre le Hate to say I told you so des Hives). Une playlist très éclectique où se côtoient électro, folk, trip-hop, rock, jazz, pop, metal… et même black metal… (par contre, pas de ABBA & co, j’ai aussi mes limites).

 

Playlist scandinave

 

 

Ulver – Lost in Moments (Norvège)

VETO – Can You see Everything (Danemark)

Jay-Jay Johanson - The Girl I Love is gone (Suède)

Nils Petter-Molvaer – Tlon (Norvège)

E.S.T. - Serenade for the Renegade (Suède)

Kings of Convenience – The Girl from back then (Norvège)

The Hives – Hate to say I told you so (Suède)

The Raveonettes – Dead Sound (Danemark)

The Skull Defekts – Peer Amid (Suède)

Under Byen – Om Vinteren (Danemark)

Bathory – Blood Fire Death (Suède)

Björk – Storm (Islande)  

Flunk – See through You (Norvège)

Bang Gang – Follow (Islande)  

Efterklang – Frida Found a Friend (Danemark)

Jan Garbarek – Cloud of Unknowing (Norvège)

Trentemoller – Physical Fraction (Danemark)

Sidsel Endresen – Undertow (Norvège)

José Gonzales – Slow move (Suède)

Bugge Wesseltoft – Existence (Norvège)

GusGus – Remembrance (Islande)

Biosphere – Poa Alpina (Norvège)

Royksopp – Poor Leno (Norvège)

Emperor – I am the Black Wizard (Norvège)

Tristania – Mercyside (Norvège)

Troels Abrahamsen – The World is listening (Danemark)

Emiliana Torrini – Telepathy (Islande)

Anja Garbarek – You Know (Norvège)

Pekka Streng – Katsele Yossa (Finlande)

22 Pistepirkko – Night Train Miss (Finlande)

The Low Frequency in Stereo – Solar System (Norvège)

Burzum - Morgenrode (Norvège)

Opeth – Porcelain Heart (Suède)

Anekdoten – Thoughts in Absence (Suède)

Terje Rypdal – Over Birkerot (Norvège)

Anna Ternheim – The Ones they Blame (Suède)

Odd Nordstoga – Kom (Norvège)

Candlemass – Under the Oak (Suède)

The Tallest Man on Earth – It will follow the Rain (Suède)

Jan Garbarek & Mari Boine – Evening Island (Norvège)

Lena Willemark – Himlen Faller (Suède)

Tord Gustavsen Trio – Sani (Norvège)

The Knife – I take Time (Suède)

Jaga Jazzist – Day (Norvège)

The Hellacopters – By the Grace of God (Suède)

The Radio Dept. – Bus (Suède)

Sigur Ros - [Njosnavelin] (Islande)

Vladislav Delay – Kotilainen (Finlande)  

Supersilent – 9.1. (Norvège)

 

Si j’ai oublié quelques artistes scandinaves qui valent vraiment qu’on y jette une oreille, n’hésitez pas à m’en faire part… et à me dire ce que vous aimez - ou pas - dans les musiques scandinaves actuelles. 

 

A lire (et à écouter) :

 

Daniel Bjarnason – Processions

The Low Frequency in Stereo – Futuro

The Skull Defekts – Peer Amid

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pietro 03/03/2016 19:48

Tu as oublié dans ta liste le psychobilly des excellents Nekromantix. Ce sont des Danois.

Jo 27/09/2015 05:22

Choir of Young believers - Hollow Talk

GT 02/10/2013 23:07


NANOU : Déjà quand je lis votre article, je constate de très
bons groupes, musiciens, bien plus que bien des pays d'Europe du Sud. Je ne comprends pas votre commentaire "le tableau n'est pas glorieux" ... En plus nous avons toujours une vision étriquée des
pays voisins. Imaginons un instant comment ceux-là voient la France , de l'extérieur.


 


Ah mais ils peuvent bien penser ce qu'ils veulent, même le pire, de la France, c'est pas moi qui vais m'en formaliser, je ne
suis jamais le dernier à taper sur la musique française...


Quand je parle d'un tableau "pas glorieux", c'est surtout parce qu'il y a un bon gros lot de kitscheries qui viennent de
Scandinavie... mais bien sûr, il y a pas mal de bonnes choses, et si j'ai fait cet article, comme je l'explique, c'est parce qu'à peu près chaque année, je découvre au moins un
excellent album de scandinavie (cette année, c'est le dernier The Knife qui m'a particulièrement impressionné), je ne pourrais malheureusement pas en dire autant de la France...

Nanou 02/10/2013 19:13


"La Scandinavie serait donc le temple du mauvais goût musical ? Une zone musicalement sinistrée ? Heureusement, non. Le
tableau n’est pas très glorieux, mais ils ont tout de même quelques musiciens intéressants."


Déjà quand je lis votre article, je constate de très bons groupes, musiciens, bien plus que bien des pays d'Europe du Sud. Je ne
comprends pas votre commentaire "le tableau n'est pas glorieux" ... En plus nous avons toujours une vision étriquée des pays voisins. Imaginons un instant comment ceux-là voient la France , de
l'extérieur.


Amicalement.

Nanou 02/10/2013 19:09


Rien sur le rock progressif de tous ces pays ? allez je vous laisse chercher un peu... ;

G.T. 24/08/2013 01:04


ARNO : Pour un vendredi, c'est vraiment pas si mal ^^ Bon week-end à toi aussi !

arno 23/08/2013 19:09


Tu pourrais aussi leur demander d'écrire des commentaires neutres... après tout, ca suit la même logique... bon... je vais me coucher sur cet effort mental important pour un vendredi.. bon wk
cher GT

G.T. 20/08/2013 19:25


MATHIEU : Désolé, mais c'est pas moi qui décide du référencement dans les moteurs de recherche (et crois bien que je le
regrette...), tu ne peux tout de même pas me le reprocher... Pour le reste, je pourrais te répondre à peu près ce que j'ai dit dans mon commentaire précédent, cet article ne
prétend pas être un panorama complet et neutre des musiques scandinaves...

Mathieu 16/08/2013 15:04


Inutile de piquer une gueulante pour ça mais je ne vois pas ce que fait une page de blog dénigrant globalement les musiques scandinaves parmi les premiers résultats de recherche pour ces
mots-clés... J'ai écouté beaucoup de groupes de metal provenant de la région, et à lire les quelques lignes que tu leur destine on sent que tu ne maîtrise pas spécialement ton sujet. Tu me diras
que ce n'est qu'une question de goûts et de couleurs mais pense aussi qu'en publiant des pages sur Internet tu te mesures à des critiques, alors autant être le plus complet possible.

GT 20/03/2013 17:41


OSEF : J'en aurais entendu des choses bizarres depuis que je tiens ce blog, mais le fait que je ne doive pas donner mon
opinion... celle-là, on ne me l'avait encore jamais faite ! Si, sur un blog, on ne peut même plus donner son avis personnel...


T'as dû confondre mon blog avec wikipedia. Pourtant, c'est pas très compliqué, sur wikipedia, il y a écrit "wikipedia" en haut. Donc si tu veux un aticle neutre, où tu pourras éventuellement
reprocher à l'auteur un "manque de neutralité", c'est là-bas qu'il faut se rendre, pas sur un blog. A aucun moment je n'ai prétendu faire un article "objectif", évidemment que je donne mon
avis, évidemment que je livre mes conceptions de la musique, je ne vois aucune raison de m'en priver.



On n'aime pas un style ok mais alors on ne fait pas de papier dessus...


Ah bon, et pourquoi ça ? On n'aurait pas le droit de parler de ce qu'on n'aime pas ? On devrait parler que de ce qu'on aime ? Cette critique, je l'ai souvent vue, et elle me surprend
toujours autant. Ce sont chaque fois des gens "choqués" parce qu'on ose exprimer qu'on n'aime pas tel ou tel style, groupe, artiste, oeuvre... il me semble pourtant que nous sommes dans un
pays encore "relativement" libre, où chacun a le droit de dire tout le bien OU tout le mal qu'il pense d'une oeuvre, d'un genre musical, d'un artiste. Mais si ça ne te convient pas, tu peux
toujours militer pour demander encore plus de censure...

Osef 19/03/2013 17:57


Un article intéressant dans son ensemble, mais beaucoup d'amalgames, surtout concernant le "Metal" dans son aspect global... Sous-entendus biaiseux et surtout des avis personnels qui n'ont rien à
faire dans l'article à mon sens. Faudrait apprendre à faire des textes cohérents et relativements neutres autant que faire se peut... Du coup, la crédibilité de l'auteur de cet article en prend
un sacré coup, et il serait préférable de faire autre chose que de raconter des choses aussi ridicules, stupides, anxiogènes et fermées... On n'aime pas un style ok mais alors on ne fait pas de
papier dessus...


A bon entendeur


m/

xavier 29/11/2011 03:27


pense tu que la musique francaise est meilleur que la musique scandinave? J'pense pas moi.

Moguilev 11/07/2011 15:56


Il y a aussi : Värttina, Euzen, Valravn, Gjallarhorn, Stina Nordenstam, Tys tys, Tuomi, Fredrika Stahl, Silje Nergaard, Frida Hyvönen, Hanne Hukkelberg, Kate Havnevik, Kira, Nina Personn, Lise
Westzynthius Etc,etc ... En fait énormément de talents je trouve ! Et je ne parle pas des hommes ... en fait je n'écoute que les femmes.


Thom 22/06/2011 09:02



Tiens, encore un : http://www.legolb.com/2011/06/iceage-fingers-in-noise.html



Crafty 24/05/2011 21:28



GT : ouais, et tu mettras pas la Finlande et l'Islande dans la Scandinavie parce-qu'autant géographiquement, économiquement on peut difficilement te donner tort, autant culturellement (vu qu'on
parle musique) c'est pas le cas.


Même si il y a beaucoup de choses à dire sur la Finlande en termes de musique...


 


Sur ce je retourne écouter Finn Mortensen et Eyvind Alnaes, mes dernières trouvailles classiques de ma médiathèque norvégienne préférée (elles doivent avoir un putain de budget ici les
médiathèques vu la qualité et la variété de leur offre).



G.T. 22/05/2011 23:39



DR. F : Pas encore écouté le dernier Burzum, mais je compte bien le faire d'ici peu...


 


CRAFTY : Bon, promis, la prochaine fois que je m'attaquerais au black metal, je taperais juste sur son "esthétique"^^


 


THOM : C'est juste que le postulat de base reste assez subjectif, je trouve en général la scène rock scandinave pas terrible
du tout (Hellacopters inclus)... et très surévaluée à mon sens...



Thom 22/05/2011 11:01



Sur la Finlande,  les Flaming Sideburns faisaient du putain de revivial garage cinq ans avant les anglo-saxons...


 



Thom 22/05/2011 10:58



Je n'ai pas grand-chose à dire parce que je trouve que ton postulat de base... est très bizarre. S'il y a bien une scène que j'ai trouvé d'une richesse et d'un intérêt particulier ces dernières
années, c'est bien la scène scandinave, et même plus spécialement la scène suédoise... donc je ne comprends pas vraiment l'idée qui sous-tend l'article. Je tuerais pour qu'on ait un seul groupe
de rock chez nous qui ait la moitié de l'énergie des Hellacopters, très certainement LE meilleur de groupe rock'n'roll de la fin des années 90. Grande Rock, quel grand disque.



Crafty 21/05/2011 14:01



GT : Oh mais je ne te reproche pas de ne pas aimer le black metal (on peut difficilement reprocher à quelqu'un de ne pas aimer un genre musical, a fortiori quand il s'agit d'un genre assez
extrême). Ne pas apprécier l'esthétique qui s'en dégage, c'est tout à fait ton droit, après tout je n'aime pas l'esthétique du ska ou de la bossa nova. Pour autant j'évite de trop en parler quand
même, vu que je suis loin d'avoir assez parcouru ces genres.


Tu peux même te foutre du grotesque de leurs tenues et autres (même si tous les groupes sont loins de porter des tenues extravagantes et comme le signale dr frankNfurter, c'est du folklore, très
peu de groupes se prennent au sérieux, un peu comme dans pas mal d'autres genres musicaux en somme). De toute façon, on me fera pas croire qu'Abbath s'attendait à susciter seulement de l'effroi
en démarrant sa carrière.


Par contre c'est juste dommage, en présentant un genre, de s'attarder sur ses faits divers. Et je regrette que ça soit le seul genre sur lequel tu (d'autres aussi, malheureusement) tiens autant à
insister sur ces mêmes faits divers (c'est assez facile de se rendre compte vu que tu sors un article où il est question de black metal tous les... ans ? 18 mois ? Enfin pas souvent). Je trouve
que ça manque de cohérence disons.



dr frankNfurter 21/05/2011 11:22



@ GT: écoute Fallen le dernier Burzum alors, il supplante largement Belus qui ressemble avanatage à un tour de chauffe ;-)


Et je ne suis pas d'accord, c'est vachement tripant de voir Demonaz et Abbath d'Immortal avec leur maquillage et leurs clous ICI... euh non en fait :-P


C'est d'aileurs marrant de noter que parmi les anciens, se sont les seuls à avoir garder aussi longtemps les breloques et maquillage... A noter que Mayhem avec le retour d'Attila Csihar au chant
a poussé le concept jsuqu'au bout ce dernier se déguisant en sapin de noël (et même en lapin rose) pour un concert ^^



G.T. 21/05/2011 01:45



DR.F : C'est sûr que si le black se contentait de la crudité, de la noirceur et de la rugosité, je ne serais pas aussi
critique sur le genre...


 


CRAFTY : En fait, je suis tout à fait d'accord ! Ce passage sur le black, c'est sarcastique, caricatural, une manière de me
défouler sur ce genre que je trouve en grande partie ridicule. Mais ce n'est pas le fait que Varg Vikernes soit un assassin, ni que certains groupes de metal se revendiquent plus ou moins nazis
ou d'extrême-droite qui me dérange !


Je suis le premier à dire qu'il faut dissocier l'oeuvre de son créateur, ne pas juger une oeuvre en fonction de la personnalité de son auteur. D'ailleurs, Burzum a beau être un assassin
nazifiant, j'ai dit pas mal de bien, l'an dernier, de son Belus que je trouve vraiment réussi... et je préfère de très loin écouter cet album que des chansons varièt'
de types sympathiques, humanistes, généreux etc. D'ailleurs, je ne rejette pas tout dans le black, et je préfère encore écouter du black metal - peu importe les opinions politiques du
groupe - que certaines chansons engagées dont je peux partager l'idéologie, mais que je trouve chiantes à mourir. C'est l'oeuvre qui prime sur tout le reste, si on me propose de la
bonne musique nazie à écouter, je prends (en lice pour le titre de "phrase du jour"^^)


Bref, j'aime bien le Belus de Burzum, je peux toujours écouter avec plaisir le Blood Fire Death de Bathory (et la plupart de leurs albums), j'ai aussi mis dans la playlist un titre "célèbre"
d'Emperor qui me plaît assez... et lorsque j'entends parler d'un "excellent" album de black metal, je ne l'écoute pas avec des pincettes, j'espère franchement trouver une "bombe" qui me
fasse l'effet d'un Reign in Blood... mais je suis presque toujours déçu, et très rarement convaincu.


Je ne juge pas la musique en fonction des faits et gestes ou de l'idéologie de leurs auteurs, mais pour autant, je ne considère pas que la musique soit "immanente" et ne nous dise pas non
plus quelque chose du monde qui nous entoure. Et, de mon point de vue, ce que dit le black metal du monde, sa façon de se "présenter", son esthétique, je trouve tout cela franchement
grotesque... Ca demanderait plus de développement, mais il se fait tard, et je crois qu'on a déjà eu cette discussion par le passé, et que l'on ne risque pas de se mettre
d'accord sur ce point...  



Crafty 20/05/2011 21:27



GT : désolé, je ne lis pas les commentaires précédents en ce moment, je n'ai pas trop le temps, le peu que j'ai, je le passe à raconter ma vie dans le plus beau pays du monde (je n'exagère pas
!).


 


Si j'ai réagi sur le black metal, c'est finalement que j'ai longtemps évité le genre à cause d'articles comme celui-là où il était question de nazi (*ting* Godwin !) et de morts. Et je le
regrette car pour chaque groupe à penchant nazi que tu me citeras, je t'en citerai 20 qui n'ont aucun lien avec.


Varg a peut être buter Euronymous, qui n'était sans doute pas un saint, mais est-ce qu'on rappelle autant que Sid Vicious a buté une jeune femme de 20 ans de la même façon à chaque article sur le
punk ? (je ne prends pas l'exemple au hasard)


Le BM a son lot de groupes "white supremacist", mais rappelles-tu à chaque article sur le rap à quel point la misogynie et l'homophobie sont ancrés dans les moeurs et discours d'un bon nombre de
ses auteurs (même les meilleurs, chefs de file) ? Ou bien du fait qu'un bon nombre parmi les meilleurs représentants du hip-hop ont des liens évidents et/ou assumés avec Nation of Islam, les Five
Percenters, le Nuwaubianism...


 


On pourrait même dire, par extension, que le romantisme avait parmi ses leaders, un type détestable, et antisémite. Mais vaut mieux lâcher un paragraphe sur la beauté de Tristan et Iseult non ?


 


Tout ça, j'ai fini par le balayer du revers de la main pour me concentrer sur la musique, parce que j'en tire plus de plaisir qu'à me coltiner les méfaits et attitudes les plus navrantes qui
sortent du cerveau humain.



dr frankNfurter 20/05/2011 13:46



Rho le nul, il ne dis pas que Darkthrone est le seul groupe qui joue avec une batterie de vraies casseroles, écoutez moi ce son madame!! ^^


C'est sûr qu'en matière de black, vaut mieux retenir la crudité et la rugosité que les clichés et les dérives pompières... entre les fans de heavy 80's et les progueux fan de maquillage, sic...


Sinon juste pour en remettre une couche, dans la cétgorie Doliprane, les suédois de Meshuggah ont fait au moins un album intéressant dans le genre prise de tête (avant les ricains de Dillinger):
Chaosphere, par la suite le groupe n'a pas fait mieux, au contraire...


Et merci à Lyle d'avoir souligné la petite Stina



GT 19/05/2011 00:24



JORIS : Je te trouve un peu dur avec le black-metal quand même !


Un peu seulement ? Ah merde, je savais bien que j'aurais dû taper plus fort^^


 


BRIMSTONE : En fait, je me souviens vraiment plus très bien du Fever Ray, tout ce qui me reste, c'est que j'en avais lu de
bonnes critiques, et que j'ai vraiment pas trouvé ça si terrible... je réécouterais à l'occasion...


 


CRAFTY : Réduire Enslaved au black metal, c'est comme réduire Amon Tobin à l'électro.


 


Je ne pense pas les avoir vraiment réduit à ça (en même temps, comme tu t'en doutes, je ne les connais que peu), je les cite juste parmi les groupes black metal tout comme je mettrais Amon
Tobin dans une liste de musiciens électro...


 


Je ne pense pas réduire non plus le black metal au "racisme/nationalisme/white supremacism", je parle juste de ses aspects grotesques dans un passage clairement sarcastique...
Qu'il ne faille pas réduire le black metal à ça, je suis d'accord, et j'admets que je suis pas mal dans la caricature, mais on ne peut pas faire non plus comme si ça n'existait pas, ou comme si
ce n'était qu'anecdotique. Dans la logique de l'extrême, de la puissance et de la fascination pour le morbide, les dérives nazies sont quasiment inévitables...


 


Tu auras tout de même remarqué - je l'espère - que le titre en tête de ma playlist est un titre d'Ulver... certes pas de leur période black metal (je n'en connais qu'un album qui ne m'a pas
vraiment emballé), mais Ulver tout de même...


 


Quant à la Finlande, on a déjà eu ce débat dans les commentaires précédents^^


 


En tout cas, merci pour ce témoignage "sur le terrain"^^


 



Crafty 15/05/2011 21:16



Réduire Enslaved au black metal, c'est comme réduire Amon Tobin à l'électro. Ou alors comme réduire le black metal au racisme/nationalisme/white supremacism... Mais bon je pense que c'est pas la
peine de s'éterniser là-dessus : tu fermes la porte au genre de toute façon, "c'est pas ton fort" comme on dit. Dommage que tu induises beaucoup de gens en erreur toutefois...


 


Même s'il manque forcément des groupes/artistes scandinaves d'intérêt (de toute façon, être exhaustif là-dessus, ça semble être voué à l'échec), je me permets d'ajouter deux noms qui valent le
détour :


- Gluecifer : rock, définitivement. Pas très original (comme la pluie ici en Norvège), mais diablement efficace. Ces gars-là n'ont rien révolutionné, mais ça fait plaisir de temps en temps
d'écouter des ptites pépites comme ça.


- Geirr Tveitt : souvent masqué par Grieg (qui constitue de toute façon l'arbre qui cache la forêt en termes de musique classique scandinave, même si c'est un bien bel arbre), il a composé des
oeuvres absolument fabuleuses, des invitations au voyage dignes d'un Sibelius.


 


Par ailleurs, vu que tu n'as pas trop trouvé de groupes/artistres finlandais intéressant, voilà de quoi te rassurer : la Finlande ne fait pas partie de la Scandinavie. Bon évidemment quand on
élargit on a tendance à les mettre dedans, mais culturellement elle est aussi proche de la Russie que de ses voisins scandinaves (pour s'en convaincre : voir la langue que parlent les Finlandais,
qui différe énormément du danois, suédois ou norvégien).


 


Un mot aussi sur Ulver qui vient de sortir un album absolument fascinant (et non pas fascisant, je te vois venir G.T.) et qui est sans doute un des groupes les plus intéressants dans toute sa
discographie (et oui, même les débuts black sont d'une beauté incroyable et d'une esthétique hors du commun).


 


Pour finir, je suis épaté depuis que j'habite en Norvège par la culture musicale des habitants. On peut facilement discuter musique même quand on est "pointu" dans le domaine. Les magasins
d'instruments de musique sont omniprésents. Les têtes de charts sont bien plus écoutables que les horreurs qui trustent le top 50 français. Je ne parle même pas des radios. Il n'est pas rare de
voir des jeunes/gosses de 10-12 ans porter un t-shirt Beatles, Doors, AC/DC (hum, ça c'est moins bien), Led Zep ou même Foo Fighters. Les médiathèques sont très pointues dans les albums qu'elles
proposent en prêt (et on y trouve du black metal, et oui, ici on a pas peur des hurlements et des blast beats !). Et A-ha ? Ben ils sont appréciés sans plus, on regrette un peu que ça soit
souvent le seul groupe norvégien qui se soit vraiment exporté. Ils sont aussi un peu jaloux du voisin suédois, car Abba ça a eu plus de succès et c'était quand même mieux.



Joris 15/05/2011 16:11



Je te trouve un peu dur avec le black-metal quand même ! Une image et une attitude qui vire souvent au ridicule (mais ce n'est pas systématique), mais de très bons groupes et globalement la
scandinavie est une des régions les plus intéressantes pour le métal. Rien que le genre black-metal pour lequel j'ai plus d'estime que pour le heavy metal à cheveux anglo-saxon.


Mais je suis content que tu aies pris la peine de citer quelques groupes quand même (et Candlemass, mon préféré).



Brimstone 15/05/2011 12:12



Concernant Fever Ray, mes premières écoutes ne m'avaient pas emballées non plus, jusqu'à ce que je retrouve le superbe minimaliste "Keep the Streets Empty For Me" sur la BO du film "Les Amours
imaginaires" du jeunot Xavier Dolan. Film que j'ai vraiment beaucoup aimé et que je conseille aux lecteurs qui l'auraient raté! :)



GT 14/05/2011 15:35



SUNALEE : Merci, je ne manquerais pas de te le demander quand je préparerais ça...


 


BRIMSTONE : En fait, c'est un peu des deux, j'ai oublié, et je n'ai pas été vraiment emballé par cet album (tout comme je ne suis
pas trop fan de ce que font The Knife)


 


LYLE : Ah oui, un autre oubli... mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas écouté...


 


ARNO : Des groupes underground, on en trouvera toujours des tas à rajouter, mais lorsque je fais un article plutôt généraliste
sur une région, j'essaie de me focaliser surtout sur ce qui est assez "emblématique"... enfin, tout est relatif, la grande majorité de ceux dont je parle dans l'article sont inconnus du
grand public...


(ps : merci^^) 



Arno 14/05/2011 01:05



Houla... déjà rien que comme ca à vue de nez, j'ai au moins 37 groupes scandinaves underground branchés que tu as oubliés de ta liste! Pas bien... je vais donc éviter de te faire prendre la honte
devant tout le monde et ne citer aucune de ces groupes.


 


Sinon, beau boulot cette article, je me réjouis d'écouter ça lundi au boulot (vraiment)! ca à l'air super total éclectique cette playlist! J'espère que le son est bien réglé entre les morceaux


 


(tu vois, au moins quand ca parle pas de classique, on a au moins un connerie à noter!)


 


(ps : belle article sur Bach.... )



lyle 13/05/2011 19:34



Pas de Stina Nordenstam ?



Brimstone 13/05/2011 18:53



Ou que tu n'aimes pas... :D



Brimstone 13/05/2011 18:48



Article intéressant GT, merci. Tu as cité The Knife mais  tu n'as pas parlé du projet solo plus récent de la soeurette, sous le nom de Fever Ray. Je trouve son premier album éponyme
absolument sublime. Mais je pense que tu dois juste avoir oublié.



Sunalee 13/05/2011 16:24



merci !


si tu veux des idées de disques au moment où tu te penches sur ton article, n'hésite pas ! ce n'est pas ma spécialité mais je connais quelques bonnes références. Le label Aänia pour la Finlande
est très bon par exemple.



GT 13/05/2011 14:36



ANTOINE : Tu peux te permettre, oui^^ (j'irais voir ça quand j'aurais un peu de temps...)


 


JISS : Refused... je suis pas trop fan non plus, mais j'aurais pu en effet les citer.


 


KLAK : Non, rien de pénible, c'est une remarque qui méritait d'être faite, et considérer la Finlande comme Scandinave, ça se
discute comme dirait l'autre...


 


El F : C'est sûr que pour supporter Army of Lovers en soirée, faut boire beaucoup ! ^^


 


ARBOBO : maintenant que t'as publié, des noms viennent en tête, évidemment ^^


Oui, c'est toujours comme ça... on y prend du temps (surtout sur la playlist, en fait, j'ai mis des jours à la faire...), on vérifie et revérifie... et on oublie certaines évidences, ou artistes
auxquels on pensait pourtant au début...


Quant à Perro del Mar, connais pas, je vais y jeter une oreille... idem sur Fatima que propose PAULO.


 


SUNALEE : Tu as raison pour la musique sami (des lapons de scandinavie, mais pas de peuples "d'origine scandinave")... je
suis allé un peu vite en besogne à la fin de l'article... je l'avais mis entre parenthèse pour préciser que Mari Boine était Sami, mais c'est vrai qu'on peut croire que je défini la
musique trad. scandinave comme "musique sami", je vais le tourner autement.


 


Je vais aller voir ton article sur le joik et le mettre en lien, par contre, faudra attendre un peu pour un article sur la musique traditionnelle de scandinavie (comme ceux sur Grieg ou
Sibelius), ils ne sont pas prévus pour tout de suite (je suis resté plusieurs jours immergé dans la musique scandinave, je compte passer à d'autres choses, et y revenir plus tard)...



Sunalee 13/05/2011 13:36



Moi aussi je viens pinailler un peu: tu confonds scandinave et sami quand tu parles de Mari Boine Persen. La musique traditionnelle des deux groupes est totalement différente, tout comme
l'origine de leur langue (germanique/ouralien) et même leurs origines génétiques. Enfin, ça m'aura permis de tomber sur un passionnant tableau qui quoiqu'assez incompréhensible touche à un sujet qui m'intéresse beaucoup, celui de l'origine des peuples et les différents groupes ethniques.


J'attends ton article "world" avec impatience et en attendant tu peux déjà lire celui que j'ai écrit sur le joik.



Paulo 13/05/2011 13:27



http://musique.fluctuat.net/blog/48899-fatima-le-renouveau-retro-futuriste-de-la-soul.html


Allez, même si elle débute sa carrière, je mettrais bien la petite Fatima dans la catégorie Electro-Soul Suédoise. C'est assez rare pour le souligner !



arbobo 13/05/2011 10:04



maintenant que t'as publié, des noms viennent en tête, évidemment ^^


el perro del mar, une suédoise, 


et Taken by trees, son album de 2009 était vraiment bon :-)



El Funcionario 13/05/2011 01:20



OMG! Army of Lovers cité dans le blog de GT! Souvenirs de fins de soirées bien arrosées!


 


http://www.youtube.com/watch?v=20i7ol7cd9g



klak 12/05/2011 22:49



GT > Nooon c'était juste pour faire mon pénible 2 secondes, ça me fait absolument pas mal à ma géographie de mettre la Finlande dans la Scandinavie. Et puis si tu parles de musique nordique,
je pourrais très bien m'offusquer de ne rien voir du Canada dans cet article et là on n'en finit plus, nom d'un lapon !



Jiss 12/05/2011 22:03



Et Refused ? Rien sur Refused ?



Antoine 12/05/2011 21:42



Pourrais je me permettre de siter alamaailman vasarat dont le site http://www.vasarat.com/ parlera de lui meme...



GT 12/05/2011 20:47



DAHU : Ah oui, bien sûr, The Crooked Spoke... comme por E.S.T, je ne sais pas comment j'ai pu les oublier...


 


GUIC : C'est déjà beaucoup, sans "messager", j'aurais jamais vu cette vidéo hilarante^^  


 


KLAK : Concernant la Finlande, c'est vrai que ça se discute, mais j'ai pourtant déjà vu la Finlande considérée comme
"pays scandinave".


 


Je suis allé vérifier (bon, c'est wikipedia, mais c'est mieux que rien), et on y trouve : 


http://en.wikipedia.org/wiki/Scandinavian_Peninsula : The Scandinavian Peninsula is a peninsula in Northern Europe, which today covers Norway, Sweden, and most of
northern Finland.


 


http://fr.wikipedia.org/wiki/Scandinavie : Au sens large, on y inclut également
la
Finlande, longtemps sous domination suédoise et dont la minorité suédophone réside dans les centres urbains

 


Elle comprend aussi, au sens plus large, la Finlande, l'Islande et les
Îles Féroé.


 


Mais c'est vrai que pour éviter toute ambiguïté, j'aurais dû parler de "Musiques nordiques"... je le renommerais peut-être...


 



klak 12/05/2011 18:11



Ah que j'aime ces clips black metal, des démons maquillés qui courent dans les fougères et les branches à la poursuites d'une enfant perdue dans la foret ... toujours les mêmes ...


 


... sinon je croyais que la Suède était l'autre pays du rock ? En tout cas, je conseille Graveyard aux amateurs de rock gras ...


 


... sino je voudrais pas être lourd, mais je confirme que la Finlande n'est pas un pays scandinave. La preuve, le finnois est plutôt une langue ouralo-altaique alors que le suédois, norvégien,
danois et islandais sont carrément germaniques !!!


 



Guic' the old 12/05/2011 16:15



(Oui, Dahu a raison de le préciser: je ne suis pas le dénicheur de ce chef-d'oeuvre, juste le messager)



Dahu Clipperton 12/05/2011 15:25



Guic : ah ah ah, les cadeaux "magiques" de Béro


 


GT : bah ? et Crooked Spoke ?



GT 12/05/2011 12:57



ARBOBO : je ne parlerais pas "d'oubli", pour moi se lancer dans des listes est forcément lacunaire,


 


D'autant plus que je ne comptais pas faire un panorama complet, mais relever seulement ce qu'il y a de mieux à mon sens.


Love is All... j'aime pas vraiment, donc je ne les ai pas intégré...


C'est vrai que j'ai oublié Jimi Tenor... j'aurais pu parler de Fredrika Stahl, un peu comme Lisa Ekdahl, que j'aimais bien à ses débuts, mais plus trop maintenant.


Lykke Li, par contre, je l'ai citée. Pour Bardi Johansson, je me suis contenté de Bang Gang.


Les autres, par contre, je ne connais pas et je vais écouter ça... c'est le 2° objectif de ces articles. Le premier est de faire découvrir ce que je considère digne d'intérêt, le 2° est de
découvrir à mon tour de nouveaux artistes !


 


ANDY : Merci pour le lien !


 


GUIC : Merci pour le fou rire^^


 


RENAUD : La Finlande est tout de même considérée comme faisant partie de la Scandinavie, mais au sens large, comme l'Islande ou
les Iles Féroé...


C'est vrai que Loney, Dear - Peter von Poehl - Sondre Lerche - I'm from Barcelona et Peter, Björn & John ont un certain succès à l'international... mais je suis vraiment pas
fan. Je jetterais une oreille aux autres, pour voir si, vraiment, le tableau est meilleur que je le pense... ce qui, bien sûr, reste un avis assez subjectif, on peut être un grand amateur de ces
artistes scandinaves, mais ce n'est pas mon cas, je les trouve en général plutôt surestimés.


Il y a un autre groupe dont je n'ai pas parlé, dans un genre plus "hard", les norvégiens de Turbonegro... mais là encore, j'aime pas vraiment (pourtant, j'ai cité les suédois The Hellacopters un
peu dans le même genre, et que je n'apprécie pas particulièrement non plus).


(le groupe danois, ce ne serait pas celui de Troels Abrahamsen, le "radioheadien" VETO ?)


 


PAULO : E.S.T, bien sûr ! Un des premiers auxquels je pensais, en plus, merci de réparer cette erreur, je vais l'ajouter dans
l'article et la playlist...



Paulo 12/05/2011 12:45



Je ne suis pas un spécialiste du genre, mais je pense qu'E.S.T. (Esbjörn Svensson Trio, de Suède) pourrait fièrement siéger dans votre section Jazz. Jetez-y une oreillle !
http://youtu.be/-7blrQx3N6Y

Bien à vous,
Paul


 



Renaud 12/05/2011 11:36



Intéressant article !


Bon alors d'abord, je sais je fais le relou qui joue sur les mots, mais la Finlande n'est pas en Scandinavie. C'est important.


Ensuite il ya quand même beaucoup de pépites d'une qualité exceptionelle oubliées dans ce texte, par ailleurs assez riche,  en plus de celles citées ci-dessus, comme


- I'm From Barcelona (Suède),


- The Embassy (suède),


- Jens Lekman (Suède),


- Sondre Lerche (Norvège),


- Loney, Dear (Suède),


- Melpo Mene (Suède),


- Peter, Björn & John (Suède),


- Ralph Myerz & the Jack Herren Band (Norvège),


- Peter von Poehl (suède)


J'en oublie surement (notamment le nom d'un groupe de pop danois que j'avais adoré il y a une 10aine d'années)...


Alors même si ce que tu dis dans ton article est en grande partie juste, une phrase tombera d'elle même lorsque tu auras écouté tout ce qui précède : "Le tableau n’est pas très glorieux, mais ils ont tout de même quelques musiciens intéressants".


Personellement, je pense au contraire que la qualité et la densité, surtout en Suède, sont assez impressionnants.



Guic' the old 12/05/2011 10:28



Vu l'article, c'est le moment ou jamais de sortir ça:


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IDYHZMYMOSs



Andy 12/05/2011 09:55



Olof Arnalds qui à mon avis vaut le détour http://www.youtube.com/watch?v=3caiEhHvSzc&playnext=1&list=PL7A59945345C56CD2