Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 16:43

04/2009  Rune Grammofon



Du rock norvégien, ça vous tente ? Ne fuyez pas, il ne s'agit pas d'un groupe black metal beuglant des incantations sataniques dans des costumes ridicules... les musiciens ne se font pas appeler Azgaroth, Belzethor, Putrefaction, Goremaster ou Rüznael, mais répondent aux doux noms de Ørjan Haaland, Per Steinar Lie, Hanne Andersen, Njål Clementsen et Linn Frøkedal.

Une mise en garde somme toute inutile, personne ne peut imaginer qu'un groupe de black metal ait choisi comme nom "The Low Frequency in Stereo". Loin de la lourdeur du metal, The Low Frequency in Stereo, c'est Sonic Youth qui jouerait du Stereolab et du Notwist après avoir écouté les Doors.
Voilà bien le genre de phrases qu'on trouve fréquemment chez les rock-critics, phrases qui suscitent l'intérêt du lecteur, mais tiennent très rarement leurs promesses. On invoque Sonic Youth lorsqu'il y a des guitares dissonantes, Stereolab pour les boucles hypnotiques, les Doors pour le côté sombre et incantatoire ou les plages d'orgues psyché... mais tout ça ne nous dit pas grand chose de la qualité et de l'intérêt du disque ; il est à la portée de n'importe quel groupe de faire ce type de mélange. Sans considérer que The Low Frequency in Stereo est à la hauteur de ces références, le groupe n'a pas à avoir de complexes, Futuro est un excellent album. Bien au-dessus du tout-venant des cargaisons d'albums d'indie rock qui sortent chaque semaine.
A défaut de révolutionner le rock - ce qui, convenons-en, n'arrive pas tous les jours - The Low Frequency in Stereo a trouvé une formule qui fonctionne à merveille, à base de rock psyché, post-rock, shoegaze, pop stereolabienne... le tout saupoudré de quelques pincées de stoner.
Non seulement ils mélangent ces différents styles avec intelligence et goût, mais ils parviennent aussi à un équilibre remarquable entre :
- Accessibilité pop (mélodies et voix séduisantes - particulièrement la voix féminine) et chemins plus aventureux (l'instrumental qui ouvre l'album, le post-rock Mt. Pinatubo et le dernier morceau, le jubilatoire Solar System de 10 minutes) 
-  Intensité rock, groove et voyage musical hypnotique

Des mélodies suffisamment pop pour accrocher l'auditeur mais jamais putassières, des passages plus expérimentaux qui restent toujours cohérents et audibles (ils ne tombent pas dans la facilité d'un "grand n'importe quoi foutraque"), un travail sur les atmosphères (Mt Pinatubo et Solar System en particulier) qui n'a rien de soporifique, des rythmiques répétitives non dénuées de groove... The Low Frequency in Stereo sont de parfaits alchimistes. A chaque morceau son dosage, on passe de titres orientés "pop 60's orientalisante" comme le single Starstruck (avec l'accord de The End en intro) à d'autres plus modernes (Sparkle Drive, qui sonne comme du très bon Notwist... ce qui n'était pas le cas des morceaux du dernier album dispensable des allemands)...  

Plutôt que de se perdre dans l'impasse du revival poli et appliqué, The Low Frequency a trouvé une alternative nettement plus intéressante : adapter les 60's au XXI° siècle...

L'album ne comporte que 8 titres, mais ils sont tous réussis. Six des huit sont en écoute sur myspace, malheureusement, il n'y a pas le "morceau de bravoure" de l'album, Solar System, 10 minutes de trip cosmico-psychédélique digne des meilleurs Gong sur une basse à la Whole Lotta Love... un des 2-3 meilleurs morceaux depuis le début de l'année à mon sens (si ce n'est le meilleur...)  

L'album en écoute (les 6 premiers titres) :
Myspace


The Low Frequency in Stereo :

Per Steinar Lie: bass, organ, voice, guitars
Ørjan Haaland: drums, percussion, organ, voice
Hanne Andersen: organ, percussion, trumpet, voice, guitars
Njål Clementsen: guitars, organ, piano, voice
Linn Frøkedal: organ, voice

Futuro

1 - Turnpike
2 - Texas Fox
3 - Geordie La Forge
4 - Mt.Pinatubo
5 - Starstruck
6 - Sparkle Drive
7 - End Is The End
8 - Solar System



STARSTRUCK

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
crafty : si on prend les suédois qui jouent du folk, on pleure notre mère; c'est sûr, les scandinaves ont des trucs à dire !
Répondre
G
DAMIEN : et le premier album est aussi en écoute intégrale sur deezer... mais il est moins bon que le dernier, je trouve...THOM : Je t'ai bien sûr reconnu tout de suite à ton port altier, à ta photo de 100th Window et à la taille de tes commentaires :-) fou rire du jour... enfin, après ceux suscités par tes réponses aux questions des 3 ans du Golb...YOSEMITE : OK, j'imaginais que c'était "casse-gueule" parce que Rune Grammofon serait un label sulfureux (genre label norvégien néo-nazi^^)... tu me rassures...CRAFTY : Oui, il y a d'ailleurs pas mal de pays européens bien plus petits que la France qui ont de quoi nous foutre la honte en rock/pop... comme la Belgique...
Répondre
C
Ne pas oublier que la Norvège, outre ses fjörds magnifiques et son marché au poisson de Bergen à vous faire frémir les papilles, c'est aussi Ulver dans l'expérimental trip-hop, Turbonegro dans le hard rock old school, Motorpsycho et Madrugada dans le rock alternatif, Biosphere, Supersilent et Röyksopp dans l'électro, Nils Petter Molvaer dans le jazz...
On croirait pas qu'un pays 15 fois moins peuplé que la France sorte autant de bons groupes...
Répondre
T
Je sais bien... en trainant sur le forum OB pour trouver une solution au bug de mise en page du Golb 1.1 je suis tombé par le plus grand des hasards sur... toi. Je t'ai bien sûr reconnu tout de suite à ton port altier, à ta photo de 100th Window et à la taille de tes commentaires :-)
Répondre
Y
GT : j'ai écouté Low Frequency après mon commentaire (une spécialité chez moi^^) et, de mes souvenirs, c'est beaucoup plus accessible que les trucs que je connaissais chez Rune Grammofon genre expérimentations électronoise ou assimilé.Ceci dit, tu t'en doutes, c'est pas vraiment ma tasse de thé, cette Fréquence-là... :-)
Répondre
D
Pas mal de morceaux de leur précédents albums sur lastfm :http://www.lastfm.fr/music/The+Low+Frequency+in+Stereo
Répondre
G
Ah, enfin les commentaires qui fonctionnent...DR. F : C'est vrai que le beuglement est plutôt l'apanage des groupes death que black metal... mea culpa...YOSEMITE : Pourquoi casse-gueule ? Il y a quelque chose que je devrais savoir sur Rune Grammofon ? (en même temps, vu que je connais strictement rien sur eux^^)SYST : Pas sûr que The Low Frequency soit vraiment ton truc, mais sait-on jamais... les morceaux plus "pop" avec voix féminine, je ne pense pas que ça t'emballe, mais Solar System, Mt Pinatubo et le premier morceau ont des arguments pour te convaincre...THOM : Ah mais je ne me suis pas "moqué" de blogspot (je ne me permettrai pas^^), c'est juste que je trouve chiant de devoir chaque fois taper son pseudo et son URL...Sinon, c'est vrai que c'est insupportable tous ses bugs... non seulement ils nous imposent une fenêtre débile qui masque les commentaires précédents et grise toute la page (vachement pratique pour répondre), mais en plus ça bug comme jamais (c'est dire...) je n'arrête pas de râler sur le forum d'OB (ce qui ne m'arrivait jamais), mais rien à faire, ils ne veulent pas changer ce système à la con...ARBOBO : J'attends avec impatience de voir ce que tu en penses...  
Répondre
A
ce sera pour ce soir grâce à emusic ^^
Répondre
T
Dis, Giti, tu crois qu'un jour on pourra lire les autres commentaires ou OB va encore buguer six mois ?(je dis ça comme ça, mais depuis tes moqueries vis à vis de blogspot... Art-Rock a bugué au moins quatre fois, Le Golb, zéro ;-)
Répondre
G
THOM : Evol ? L'album de Sonic Youth ? J'avoue que là, j'ai pas compris...DAMIEN : Je n'avais pas pensé à dEUS, mais maintenant que tu le dis, c'est vrai, il y  a quelque chose de dEUS chez eux...ARBOBO : Oui, il faut que tu l'écoutes... je me disais en écrivant cette chronique que l'album devrait te plaire (particulièrement pour leur côté Stereolab...) 
Répondre
S
Merci pour l'avertissement au sujet des groupes de BM norvégiens ;-)En effet, les références ça ne sert à rien, mais bon, faut bien comparer pour donner une idée au lecteur... mais ça, on en a déjà longuement parlé ici (surtout) ou ailleurs ;-)Merci GT, je checke tout ça!SysT
Répondre
Y
Bravo !C'est assez casse-gueule de chroniquer du Rune Grammofon...
Répondre
D
sachez monieur G.T. que les vocaux black se caractérisent surtout par des vocaux criards et non beuglants! Ne pas confondre un supporter de foot aviné avec un jeune scandinave peinturluré en noir et blanc qui croit encore jouer les rebelles en se baladant tout de cuir et de pointes vêtu. ça me fait penser qu'il y a pas si longtemps je me suis réécouté Battles in the North
Répondre
A
je comprends plus, je croyais que t'écrivais plus pour culturofil O_Osinon merci, je vais écouter de ce pas
Répondre
D
C'est tres sonic youth en effet mais avec le coté pop de Deus. En tout cas j'adore, merci pour cette découverte.
Répondre
T
Attention, si le leader ou le groupe s'appelle Evol, il est possible qu'il y ait un piège ;-)
Répondre