Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 22:37

Il est rare qu’un musicien, même célèbre, ait l’occasion de parler de ce qui est au cœur de son travail – s’il n’est pas uniquement interprète –, et de ce qui l’obsède en général le plus : la création de ses morceaux. Les interviews de musiciens ne leur laissent d’ordinaire pas suffisamment d’espace pour cela, elles sont souvent réalisées par des journalistes n’ayant que peu (voire pas du tout) de connaissances de la théorie musicale, ou qui ne veulent pas rentrer dans ce genre de détails de peur de faire fuir les non-musiciens qui les lisent. Mais ici, pas d’impératif d’audience ni de directeur de rédaction pour me recadrer et me dire « On ne pourra jamais augmenter notre visibilité auprès des CSP+ et de la ménagère de moins de 50 ans avec toutes tes conneries d’atonalité, de ré dièse mineur, de chromatisme, de pont modulant, de sixte, de contrepoint, de quinte diminuée et que sais-je encore… alors tu vas arrêter ça tout de suite et te lancer dans de belles interviews genre « quelles sont vos influences », « où avez-vous enregistré l’album », « est-ce que faire de la scène c’est important pour vous », « à quel âge avez-vous commencé à faire de la musique », « qui compose dans votre groupe », « comment vous-êtes-vous rencontrés », « quand tu dis dans le premier titre de l’album bla bla bla, est-ce que c’est en référence à une expérience personnelle ? ».

 

(Je m’étais promis de faire court et ne pas digresser afin d’être le plus clair possible, c'est mal parti…)

Il s’agira donc aux musiciens qui le désirent de me proposer un making-of de la composition d’une de leurs chansons. Vous pouvez aborder des questions théoriques et techniques, j’en serais ravi, et ça intéressera sûrement pas mal de musiciens, mais je vous conseille tout de même d’essayer de rester un minimum lisible pour de non-musiciens. Après, vous faîtes un peu comme vous voulez, il n’y a pas un nombre de caractères limités, le texte peut-être relativement court ou très détaillé.

Afin de ne pas me retrouver responsable du split de nombreux petits groupes suite aux engueulades de tel ou tel membre désirant être celui qui parlera ici d’un de ses morceaux, il est possible pour chaque groupe que tous les membres qui composent publient un article sur une de leurs propres chansons.

Deux obligations seulement :

-          Un seul morceau par compositeur

-          Le morceau doit être en écoute intégrale et gratuite (si possible, avec un lecteur que je puisse intégrer dans l’article, genre grooveshark, youtube, bandcamp ou soundcloud). N’oubliez pas de me laisser le lien (ou le code) du morceau, ainsi que l’adresse de votre site web et /ou albums sur bandcamp / soundcloud etc.

Lorsque vous parlez de tel ou tel passage du morceau, il est préférable d’indiquer le minutage… de cette manière, les non-musiciens en particulier comprendront un peu mieux ce à quoi vous faites référence lorsque vous utilisez un terme du jargon musical.

Quelques exemples de points qu’il peut être intéressant d’aborder : quelle était l’idée de départ (s’il y en avait une), êtes-vous parti d’une mélodie, d’un rythme, d’une sonorité, d’un enchaînement d’accords, comment le morceau a évolué par rapport à l’idée de départ, le résultat est-il conforme à ce que vous aviez l’intention de faire, quels types de « problèmes compositionnels » ont pu vous bloquer (du genre : je trouvais original d’intégrer tel passage plus calme, mais je n’arrivais pas à trouver le bon moyen de le lier au reste) et comment avez-vous résolu le problème, quel type d’univers visuel imaginiez-vous pendant la composition, en quoi votre manière de composer ce morceau a-t-elle été différente de ce que vous avez l’habitude de faire (ou procédez-vous toujours de la même manière), est-ce que tel type de mélodie / accord / rythme / tonalité / sonorité est fréquent ou pas dans vos compos, de quels musiciens avez-vous ressenti l’influence sur tel ou tel passage, etc. Ce ne sont que quelques suggestions, libre à vous de parler de votre travail de composition comme vous l’entendez.

Tous les styles sont acceptés… ou presque. Bien entendu, pas de variété française, de zouk ou de bal-musette… il faut tout de même que votre musique puisse intéresser un minimum les lecteurs de ce blog. Donc du rock, de l’électro, du rap, du jazz, du folk, de la soul, des musiques du monde, de la musique expérimentale… et, oui, même le metal et le prog sont acceptés.

Dans le cas de chansons, il est bien entendu recommandé de parler aussi du texte, notamment dans son rapport à la musique, mais l’essentiel reste la musique. Si, dans un groupe, l’un est l’auteur des textes, l’autre compose la musique, vous pouvez écrire cet article à deux…  le premier explique comment lui est venu l’idée du texte ou de la musique, comment il l’a fait évoluer, l’autre comment il l’a mis en musique (ou en mots).

Même le décryptage d’un morceau rock très brut et basique peut être intéressant… est-ce que le riff vous est venu d’un coup, est-ce qu’un événement particulier vous a influencé, est-ce que l’écriture du texte ou l’ajout d’autres instruments vous ont posé des problèmes etc. Si vous n’avez pas de morceaux qui aient une « histoire » un peu complexe, vous pouvez aussi en profiter pour parler un peu plus de votre manière de composer. Mais rien ne vous oblige à faire long, ni compliqué…

Si vous avez déjà un blog, vous pouvez y publier votre article, je le mettrais en lien dans la page qui référencera toutes ces compositions.

C’est bien entendu parce que le travail de composition me passionne que je lance cette série d’articles. Mais, de manière plus anecdotique, c'est aussi parce que je n'en peux plus d’avoir ma boîte mail polluée chaque jour par les annonces d’attachés de presse (je ne sais pas combien de fois j’ai pu leur renvoyer « merci de me supprimer définitivement de vos mailing-lists »… mais c’est comme la mauvaise herbe, ça revient sans cesse), et parce que je ne peux pas non plus écouter le moindre EP que des petits groupes m’envoient en lien… j’ai déjà trop à écouter par ailleurs… et vu que je fais relativement peu de chroniques de disques…

Il y a une chose qui m’a toujours déplu dans le rapport entre attachés de presse / labels ou groupes d’un côté, et blogueurs de l’autre : 

Soit on a l’impression d’être le dernier maillon de la chaîne de l’industrie musicale, « l’idiot utile » en quelque sorte, avec des labels / attachés de presse / groupes qui, eux, profitent à l'oeil du travail d’un blogueur et de l’espace qu’il met à leur disposition. Ils nous foutent sur une mailing-list, nous balancent des mails stéréotypés, et attendent que, gratuitement, on puisse parler de leurs productions et ainsi accroître leur visibilité sur le net… pourtant, ils ont plus besoin de nous que nous d’eux, car franchement, à moins d’être complètement paumé sur le web, on n’a absolument pas besoin d’attachés de presse pour découvrir notre lot de nouveautés… ils ont plus besoin de nous que nous d’eux, mais c’est eux qui en tirent des profits, et nous qui le faisons bénévolement (parfois, si l’on a été bien sage et publié une chronique sympathique de l’album, on a le droit à un susucre : l’album en « CD promo »).

Soit on est gêné parce qu’on se retrouve face à des petits groupes sympathiques qui aimeraient se faire connaître, mais dont on ne peut parler sur nos blogs parce qu’on n’a pas le temps, trop de choses à écouter / on n’a pas été suffisamment intéressé par leur musique / pas le style de musique qui a sa place sur notre blog etc.

(hmmm… je disais quoi, il y a quelques lignes, sur les digressions ?)

Si vous voulez que l’on parle de vous ici, c’est très simple, pas besoin de vous rabaisser à quémander ou m’implorer, à vous de faire votre part de travail pour profiter de cet espace, un système où chacun y trouve son compte, loin de basses considérations commerciales ou de rapports dominants / dominés… car, au fond, plus que des questions de « visibilité sur le web », je suis sûr que le fait de pouvoir partager l’histoire d’une de ses œuvres intéressera forcément bon nombre de musiciens, comme ça m’intéresse de les lire et les faire partager à d’autres (et je ne manquerai pas, évidemment, de me livrer aussi à l’exercice sur une de mes compos).

(Sinon, il restait aussi la possibilité d’écrire vous-même « ma » chronique de votre album, mais bon, dans ce cas, ce sont les lecteurs qui seraient pris pour des cons et deviendraient les « idiots utiles » du système…)

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, que ceux qui pourraient avoir les mêmes en profitent… pour m’envoyer vos articles, ça se passe par mail, et n’oubliez pas d’y ajouter les liens de votre morceau en écoute et de votre site web ou bandcamp.

J’espère que les musiciens les plus divers seront intéressés, quel que soit leur style, qu’ils soient totalement inconnus ou aient une certaine notoriété (je proposerai à ceux qui m’écrivent de participer, et contacterai quelques groupes que j'apprécie… si vous connaissez des musiciens, n’hésitez pas à leur faire passer cet article). Comparer nos méthodes, habitudes et problèmes de composition sera forcément enrichissant et ludique, et pour les non-musiciens, ce sera l’occasion de voir de l’intérieur comment se créent les musiques…

Les articles :

Blue Chill - It's You

 The Bankees - The Plumber Life

Akland - Tribal R

Hello Darkness - Shame

(Vous pouvez tous les retrouver dans la catégorie Histoire d'une Chanson)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GT 22/03/2013 22:58


LOU : Pas besoin de chanter, mais obligation tout de même d'avoir une composition qui puisse être écoutée ! (mais merci de le
proposer...)


 


THOMAS : ne fût-ce des préjugés bien de chez nous à propos de tout ce qui vient de... chez nous, justement.



C'est pas faux... mais bon, la musette, quand même... C'est bien pour cela qu'on a fait venir il y a longtemps des tziganes, bohémiens et des roumains, pour réhausser le niveau de la musique
populaire en France... et voilà maintenant qu'on veut tous les virer ! (à mon avis, c'est encore un coup de Pascal Nègre, prêt à tout pour vendre sa propre soupe pseudo-populaire^^)


(et la musique populaire, comme beaucoup d'autres choses, c'est clair que c'est toujours mieux chez les autres...)


Quant au trolling... tu sais très bien qu'il est toujours bienvenu par ici ! (enfin, avec peut-être quelques limites, comme le type qui, sous l'article consacré aux musiques scandinaves, est
venu me dire que j'étais pas censé donner mon avis^^)

Thomas 22/03/2013 21:03


Comment ça "pas de bal-musette" ? Je m'inscris en faux, monsieur ! Le musette est un genre noble s'il en est, dont les musiciens, pour avoir eu l'occasion d'en cotoyer quelques uns, sont souvent
des interlocuteurs passionnants dans leur approche du folklore (puisque c'est de cela qu'il s'agit). Le voir dans la même phrase que la variété doit être une plaisanterie, le musette,
précisément, EST la vraie "musique du peuple" (pour reprendre un terme que tu apprécies), dans ce pays, qui n'est pas mois intéressante, quand on prend le temps de s'y atteler, que les musiques
folkloriques de n'importe quel pays. D'ailleurs une chanson comme "La Java bleue" (au hasard) est une véritable merveille de songwriting qu'il pourrait être tout à fait intéressant d'étudier, ne
fût-ce des préjugés bien de chez nous à propos de tout ce qui vient de... chez nous, justement.

Quoi ? Comment ça "on ne peut plus troller sur Art Rock" ? Mais putain : où peut-on encore troller tranquillement en 2013 ?

Hein ? Quoi ? Comment ça "Art Rock ne s'appelle plus Art Rock" ? C'est quoi ces conneries ? En plus, quand ça s'appelait Art Rock, ça donnait un bon prétexte pour mépriser le musette.

Hein ? Quoi ? Comment ça ce n'est pas le sujet de l'article ? Bon, ok, j'ai bien compris, je me casse d'ici aussi. Bande de couilles molles, va.

;-)

Lou 22/03/2013 16:47


 


Je veux bien, éventuellement, écrire sur. Sur ce que j'entend. Qu'on ne me demande pas de chanter ! : - )


 

Xavier 19/03/2013 11:04


bon je vais essayer de sélectionner le titre le plus pertinent. Ce qui est difficile, c'est que sur certains il n'y a que la thématique qui est intéressante, sur d'autres l'influence, sur
d'autres l'évolution...


j'en ferai un article sur mon blog. Mais pas tout de suite, je n'ai pas du tout le temps en ce moment...


 

GT 18/03/2013 16:31


XAVIER : Déjà, moi, ça m'intéresse de voir comment tu composes, après, que ça intéresse d'autres lecteurs ou pas, c'est
secondaire^^


Plus sérieusement, je pense que ça intéressera forcément de nombreux musiciens, c'est toujours instructif et amusant de voir comment font les autres, comment leur viennent des idées, comment
évoluent leurs morceaux... et je pense aussi que de non-musiciens, à partir du moment où ils sont passionnés de musique - et s'ils traînent par ici, c'est qu'ils le sont - sont aussi curieux
d'apprendre comment s'élaborent des musiques, comment elles évoluent, quels sont les questionnements des compositeurs etc.


Quant aux connaissances théoriques, harmoniques, solfégiques, ça n'a aucune importance ici, il est tout aussi intéressant de voir comment crée un "autodidacte" en matière de
composition que quelqu'un qui les utilise.... 


(Pour le publier, on fait comme tu veux, le plus logique serait que tu en fasses un article sur ton blog, et je le mettrais en lien, ou j'en fais aussi un article - en plus du tien - ou
alors tu ne le publies qu'ici... pour moi, peu importe, ce qui compte est de pouvoir te lire sur le sujet !)

Xavier 18/03/2013 13:17


exercice sympa, je vais me pencher sur la question... après je serai bien incapable d'analyser musicalement un de mes morceaux, car je n'ai vraiment aucune connaissance théorique (zéro solfège).


après je ne suis pas sur que ca intéresse grand monde de lire ce type d'articles, sauf si le groupe est très connu...

GT 16/03/2013 13:25


LOU : Argh, les tags, je croyais qu'on s'en était définitivement débarrassé^^ Je ne vais pas faire un article pour cela sur mon
blog (d'autant plus que je ne sais à quels 11 malheureux j'infligerais mes questions...), mais promis, je vais aller répondre aux tiennes, sous ton article...

Lou 14/03/2013 08:18


 


Aucun lien avec le sujet. Il s'agit d'un article de fond, je reviendrai.


 


Cher GT,


 


Tu viens d'être nominé à 'La Question', un grand concours où il n'y a rien à gagner, même au tirage.


 


http://www.libellus-libellus.fr/article-la-question-chaine-bloguesque-116171742.html


 


Il en va de ton honneur, simplement.


 


Tu liras attentivement le règlement et les 11 questions sournoises auxquelles tu dois répondre.


 


On peut répondre en dessin ou en musique.