Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 22:07

En écrivant il y a quelques temps sur la glorieuse année 1967, j'évoquais les années en 7, qui ont toujours été des dates importantes pour le rock. Je ne suis pas superstitieux, je ne brûle pas de cierges chez moi et ne sacrifie pas d'agneau en implorant les dieux du rock pour que la règle soit respectée et qu'ils nous comblent d'albums décisifs et révolutionnaires en 2007. Savoir que Massive Attack, Amon Tobin et Radiohead allaient chacun sortir un album cette année me suffisait amplement. Je n'attends même pas qu'ils révolutionnent une nouvelle fois le genre, juste qu'ils sortent un excellent album, comme leurs précédents.

Mais force est de constater que cette année commence en trombe et s'annonce particulièrement riche :
 

 Foley Room d'Amon Tobin est un grand album d'electro (en même temps, il nous a habitué à une qualité assez exceptionnelle, donc on est que peu surpris)

 



Deux excellents albums qui repoussent les frontières du hip-hop, ceux d'
El-P et Dälek.



..

 

 

Le Post-rock n'est pas en reste, avec Panda Bear, The Besnard Lakes, et, surtout, Grails, avec ce Burning off impurities qui me fascine... j'en parlerai bientôt, il me faut encore un peu de temps pour en juger avec un peu plus de distances...  


 Nick Cave revient assez discrètement sous le nom de Grinderman... mais frappe fort (mais lui aussi nous a habitué à des albums de grande qualité).

 



 Magnifique album d'Andrew Bird, à mon sens encore meilleur que ses précédents (cf. Jazz, Blues & co)

 


..

 

 

 

 De très beaux albums de chanteuses folk (Marissa Nadler, Eleni Mandell, Lucinda Williams).

 




 Jay-Jay Johanson, qu'on attendait plus trop, sort ce qui est peut-être son meilleur album depuis le premier.

..

 

 


 Sans être révolutionnaires, deux excellents disques de rock, de BRMC, efficace et accrocheur, et de The Bishops (cf. PlanetGong). Et les Blonde Redhead et Silverchair à venir sont pas mal du tout...

 


 Je suis toujours quelque peu sceptique sur les Arcade Fire et Arctic Monkeys, qui me semblent depuis le début quelque peu survendus par les critiques rock... mais je reconnais que leurs deux derniers albums sont tout de même très efficaces et plutôt réussis.


Bref, je pourrais continuer longtemps... je vous renvoie à mon "classement des meilleurs albums de 2007", dont les 33 premiers m'ont semblé vraiment bons... Et encore... il y a ceux auxquels je n'ai pas été sensible, mais qui ont beaucoup plu à d'autres, comme le Jesse Malin (cf. Thom), le Patrick Wolf qui a de très bonnes critiques et tous ceux que je n'ai pas encore écouté... voir aussi le classement de Thierry sur Jazz Blues & co.

Bien entendu, chacun ses goûts, certains seront moins enthousiastes que moi, mais il y a tout de même une trentaine d'albums qui méritent qu'on y prête attention.

Nous ne sommes que début avril, Radiohead, Queens of the stone age, Björk et Massive Attack n'ont pas encore sortis leurs très attendus nouveaux albums, et plus d'une trentaine de disques valent déjà vraiment le coup. Mais Donnedieu et ses petits camarades des majors ont sans doute raison, il faut interdire le p2p, les blogs laissant des mp3 et albums à télécharger, les passionnés de musique n'ont qu'à acheter TOUS les albums qui les intéressent. En fait, ça ne représente que la dérisoire somme de 200 euros par mois.... Et je ne compte pas ceux qu'on achète, emballés par un excellent article, mais qu'on regrette, ni les disques jazz, classique, musique du monde etc... et tous ceux des années et décennies précédentes, qu'on découvre sur le tard. Un vrai passionné de musique devrait donc consacrer autour de 400-500 euros par mois à la musique. Ce qui n'est pas envisageable pour des étudiants, chomeurs, et la majorité de la population française. Seule une petite élite devrait donc avoir ce privilège.

Et qu'on ne me sorte pas l'argument du "Et comment on faisait avant ?" Car, avant, c'était la préhistoire. Combien de fois a-t-on pu se faire arnaquer par les majors, par deux titres très prometteurs, mis en avant, alors que le reste de l'album était sans intérêt ? A côté de combien de chefs-d'oeuvre est-on passé, bénéficiant de très peu de promotion, ou tout simplement parce qu'on n'était pas certain de les aimer ?

Quoiqu'il en soit, cet article commençait de façon très positive, mais s'est assombri sur la fin... espérons qu'il n'en sera pas de même avec 2007, et que ce niveau de qualité sera maintenu tout au long de l'année !   

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

G.T. 27/04/2007 15:30

Salut Thom,
Pas de surprise pour moi, je ne connaissais même pas cette rumeur sur Silverchair (faut dire que je ne les ai jamais suivi très attentivement)...
En 1997, oui, il y a eu pas mal de bons trucs (et notamment OK Computer), c'est bien ce que je disais sur les années en 7, non ?  

Thom 27/04/2007 09:22

Outre ma surprise de découvrir que silverchair existe encore (non mais c'est une blague ? :-) je croyais que leur leader s'était suicidé en écoutant son dernier opus), je suis content de retrouver ici BRMC, dont j'attends toujours chaque sortie (peut-être à tort en fait, puisqu'hormis "Take them on ! On your own" aucun n'a comblé cette attente)...Hé, il y a eu des trucs pas mal en 1997 aussi, si mes souvenirs sont bons ? :-)

G.T. 20/04/2007 01:47

Fab, je l'avais bien compris dans ce sens ! 

Fab de l An Mil 20/04/2007 00:01

Merci pour l'oasis. C'est bon, c'est bon.   :-)
Le fait de ne posséder que WT d'estampillé ©2007 ne participe en rien d'une posture snob de ma part. C'est purement une erreur involontaire. J'achète les disques pour les mettre dans ma discothèque en espérant avoir du plaisir à les écouter. Il m'arrive évidemment de faire des mauvais choix, et c'est probablement le cas ici.Je ne suis pas encore assez tordu pour pousser le vice jusqu'à acquérir des albums que je ne vais pas aimer pour le seul plaisir de les casser sur mon blog.

G.T. 14/04/2007 19:56

Fab... dans ce monde sans pitié de blogueurs obsédés par la nouveauté et soucieux de la plus grande érudition, tu es une sorte d'oasis apaisante et rafraichissante -:)
Franchement, dire avec désinvolture : le seul CD sorti en 2007 que j'ai acheté est celui de Within Temptation... c'est la grande classe... même si (voire surtout ?) parce que c'est une belle daube ! Ne change rien, moi, tu m'épates... et je dis ça sans la moindre ironie...car voir des blogueurs qui connaissent tout sur tout, qui semblent avoir tous les albums sortis depuis le début de l'année (et même ceux pas encore sortis...) c'est devenu tellement banal, que d'en connaître un qui assume avec détachement et sans complexes ses lacunes, je le répète, c'est la classe... 
Tu en viendrais presque à me convaincre de me mettre au métal-prog (bon, là, c'est de l'ironie...)

Fab de l An Mil 13/04/2007 22:54

Salut G.T. !Je ne pourrai malheureusement pas trop débattre avec toi ce coup-ci, vu que je le seul disque estampillé ©2007 que je possède pour le moment est le dernier... Within Temptation.   ;-)
De plus, je n'ai aucun logiciel de p2p installé sur mon PC, je ne lis pas les magazines spécialisés musique, et j'habite à 20 mètres de la médiathèque de mon bled, dans laquelle je n'ai même jamais foutu les pieds.
Je me contente donc d'acheter 4 CD par mois, et je trouve que je n'ai généralement pas assez de temps à leur consacrer pour bien les connaître. Donc, je suis plutôt content comme ça. Je ne sais même pas si j'aurai assez de ma vie pour découvrir tout ce dont j'ai envie; je me passe donc assez aisément de nouveautés.Et puis je me méfie énormément des phénomènes de modes. Il est parfois bon d'attendre quelques années, que la hype soit passée pour voir ce qui est réellement resté d'un courant musical donné, et l' explorer en toute objectivité.
Enfin, ce n'est que que ma façon de voir les choses, dans la théorie. J'aime bien aussi, de temps en temps,  céder au petit tremblement du disque tant attendu que l'on pose pour la première fois sur la platine.

Thierry 12/04/2007 23:56

Salut Christian, j'ai bientôt 34 ans. Et je suis ouvert à tous les styles, mais rien à faire, à de très rares exceptions près, le rap et l'lectro, ça ne passe pas.
@++

G.T. 12/04/2007 20:08

OK, je passerai y faire un tour.
Sinon, j'aime beaucoup le jazz et les musiques "savantes", mais je ne suis pas suffisamment de près leur actualité pour connaître les sorties les plus intéressantes... donc je ne les inclus pas ici. 

Dionys 12/04/2007 19:08

Tu pourras augmenter la liste du grand cru en consultant le blog d'Inactuelles, qui te rejoint notamment pour Dälek, mais déborde vers d'autres splendides rivages : Phelan Shepard, Thee Stranded Horse, Colleen, Efterklang....Et je ne parle pas de la musique contemporaine au sens plus strict !  A plus.

Christian 12/04/2007 13:38

Pour le coté passéiste, Thierry, sache qu'il y a une quinzaine d'année j\\\'étais moi aussi un jeune passéiste... (bon je ne connais pas ton age...). J'avais tellement écouté de jazz que j'en étais blasé, du jazz et de la musique en général. L"envie m\est revenue quelques années après, et j'ai décidé d'écouter tout ce que je ne connaissais pas, la quasi totalité des genres musicaux... J'ai découvert le rap à quarante piges !
Et de toute façon, on ne peut pas tout aimer. Sur un autre blog, on m'a même fait remarquer qu\\\'il était bien orgueilleux de vouloir tout aimer. Je n'aime pas l'électro, ni une grande partie de la scène rock. Je ne comprend rien à Sonic Youth par exemple... De là à les dénigrer... J'aurais l'air de quoi ? Et tellement de gens que j'estime les aiment...

Thierry 12/04/2007 00:36

Salut G.T., j'avais volontairement cité Nick Cave car je sais que nous l'apprécions tous les deux énormément. Tout simplement pour signifier que même dans le cas d'un artiste "plus actuel" que j'aime beaucoup, je ne suis pas sûr de sa longévité dans l' Histoire de la Musique.
Je sais, je suis un "jeune" passéiste.
Je suis également d'accord avec tout ce qu'a écrit Christian si ce n'est mes classiques retenues quant au rap.
Passéiste, je sais ...
@++

G.T. 11/04/2007 22:59

Lyle : pour ma part, j'ai été assez peu emballé l'année dernière par ce que j'entendais les 3 premiers mois. Etant plus tourné que toi vers le rock indépendant, j'avais de nombreuses raisons d'être déçu. Mais, en voyant la liste sur ton blog des albums qui t'ont marqué, je me rends compte que je suis aussi passé à côté de pas mal de choses... 
Christian : par erudition vs hype (j'admets que ça peut prêter à confusion), on voulait parler d'une certaine lassitude face à cette "hype" qui essaye de nous faire passer chaque semaine le moindre groupe pour les nouveaux Beatles... 
Merci pour le lien sur Fuga, je ne connaissais pas du tout, et vais essayer d'écouter ça !
Concernant les années 90... assez d'accord avec toi sur le Wu-tang et leur exceptionnel premier album. Qui est de l'album de rap que j'ai le plus écouté et qui m'a le plus fasciné.
Et je partage en tous points ce que tu dis à la fin, sur les majors et la musique populaire...

Christian 11/04/2007 22:21

Je suis moi aussi client des médiathèques depuis à peu près 27 ans (ça s'appellait discothèque de prêt avant), et je continue à l'être. Toulouse est assez bien fournie.
Erudition vs. Hype... Je comprends pas bien. J'écoute des vieilleries comme des nouveautés, et n'ai de toute façon pas assez de vie pour écouter, voir, lire, entendre ce que j'aimerais... Comprendre la musique qui est produite aujourd'hui, c'est connaitre ce qui s'est fait avant non ? Toutes les influences se mélangent, les genres aussi.
Et dire que la production actuelle ne fera pas date, c'est un peu tôt non ?  Et de toute façon, l'Histoire de la Musique, elle est différente pour chacun, selon ses influences, sa culture, sa vie, ses influences, ses goûts. Au classement des 100 meilleurs disques des années 70 sur pitchfork, What's Goin' On de Marvin Gaye arrive à peu près en 30ème position, chez moi dans les 5 toutes années / tous genres confondus... 
J'ai longtemps passé qu'il ne se passe plus rien dans le jazz, un ami me soutient qu'il a vu un concert historique il y a quelques années à Goeteborg : Henry Grimes, Sonny Murray & Hamid Drake... J'ai écouté, c'est extraordinaire !
Et le disque le plus inventif des années 2000, ne serait pas Fuga de Ricci Rucker (http://jazzitude.forumactif.com/Themes-de-discussion-c1/Infos-musique-c4/Les-disques-f2/Ricci-Rucker-Fuga-t1915.htm?highlight=Fuga) ? Qui l'a écouté ?
Et 1993 nous a donné deux diamants (pas mieux dans les années 90 à mon goût) : Enta Da Stage - The 36 Chambers (Wu-Tang Clan) et Inner City Griots (Freestyle Fellowships). Qui sera d'accord avec moi ici ?
Ce qui me parait vrai c'est qu'aujourd'hui il est quasiment impossible de sortir un grand disque de musique populaire, comme What's Goin' On justement, ou Siembra (Reuben Blades & Willie Colon). Et ça, c'est le cadeau des majors, à force de marketing et d'aseptisation, avoir coupé le monde des auditeurs et des artistes en deux. Vivement les prochaines années pour voir ce qui va se passer, ça risque de dégager sévèrement sur le marché du disque... En bien ou en mal, mais cela se passera...
En tout cas je suis toujours partant pour tout écouter, toujours curieux...
 

lyle 11/04/2007 21:46

Un bon début d'année, mais moins bon que celui de l'année dernière pour moi...
Quand au problème du téléchargement, il y avait effectivement d'autres moyens avant. Le risque est qu'un certain nombre de personnes prenne l'habitude que la musique soit gratuite et se réserve pour les concerts...
Quand à l'importance du budget CD, ma femme en est malade...

G.T. 11/04/2007 18:59

Ska : tout à fait d'accord sur erudition vs hype...
D'ailleurs, quand j'ai créé mon blog, c'était avant tout pour mettre en valeur les disques les plus réussis (sans trop me focaliser sur les nouveautés), pas pour foncer tête baissée encenser le moindre groupe autour duquel circule un quelconque "buzz". Car c'est aussi ça, le problème... il y a tellement de disques, et tant de gens n'ont pas suffisamment de temps (ou de passion) pour tout écouter qu'il faut bien tenter de faire (même si ça reste toujours discutable et subjectif), un minimum le tri.
Concernant Just Jack et The besnard lakes... deux très bons disques, effectivement, que je n'aurais jamais acheté et connu sans téléchargement "gratuit". 

Ska 11/04/2007 18:21

G.T. :Je suis tout à fait d'accord avec tes remarques. C'est vrai que les médiathèques dont je parle sont des médiathèques parisiennes souvent pas mal fournies... Et sur les nouveautés, les délais d'acquisition des disques y sont de plus en plus brefs.Moi aussi, des groupes que j'aime, je ne télécharge pas leurs albums. Je les achète directement. Ce sera le cas de QOTSA. Mais je viens de m'en mordre les doigts sur Air et The Stooges. Ce qui justifie ta remarque suivante sur l'intérêt, parfois, de lire des avis avant la sortie des disques... Mais comme je ne me fie guère aux critiques musicales que je lis... (à cause de cette manie d'encenser systématiquement...). Ainsi, j'achèterai les yeux fermés le BRMC et le Arctic Monkeys. Pas envie de les télécharger. Il y a quelques années, mon impatience aurait été telle que je les aurais téléchargés. Aujourd'hui, je me suis remis dans le rythme des sorties (en tous cas pour les groupes que j'aime et dont j'ai envie d'acheter le disque) et j'arrête de vouloir suivre frénétiquement les conseils des Inrocks, de Rock n'Folk et des autres prescripteurs plus ou moins fiables. Du coup, je passe à côté de trucs ou les découvre six mois après les autres, mais peu m'importe...Les blogs mp3 sont là aussi pour nous aider, mais ceux qui sont orientés sur la recherche de la toute nouvelle sensation me fatiguent. C'est ridicule, tous ces mecs qui se prennent pour des John Peel... Je préfère, dans les blogs mp3, ceux qui font un travail historiques, qui exhument des perles de leur discothèque. Bref, je serais tenté de dire que je préfère l'érudition à la hype...Enfin, si je retiens deux disques de ce début 2007, il y aurait Just Jack et The Besnard Lake. Et, plus mainstream, le nouvel album de John Butler Trio...Voilà...

G.T. 11/04/2007 17:40

Sys : effectivement, c'est principalement en mars que sont apparus une floppée d'excellents disques !

G.T. 11/04/2007 17:39

Salut, Ska :
Les médiathèques, je les fréquentais aussi (et les fréquente toujours !). Seulement, tu as de la chance d'en avoir connu où l'on pouvait trouver des nouveautés au bout de quelques mois. Chez moi (pas une grande ville, ni un coin perdu), la plupart des nouveautés, faut attendre généralement entre 1 et 3 ans pour tomber dessus. Et encore, il y en a plein qu'ils n'ont pas.
Sur la dématérialisation, je suis d'accord avec toi. Quand j'aime vraiment un album, je l'achète, et ne peut me contenter de mp3. Mais l'attente et le "tremblement", cela n'a pas changé pour moi malgré le p2p. Et les artistes qui me fascinent et m'ont habitué à sortir des albums de qualité, je ne télécharge que rarement leurs albums avant qu'ils sortent. Le Amon Tobin, je l'ai attendu, je suis allé l'acheter le jour de sa sortie au matin et l'ai écouté fébrilement, espérant qu'il soit à la hauteur des précédents... il en sera de même pour les prochains Massive Attack, QOTSA, Radiohead.
Sur les disques écoutés avant qu'ils ne sortent... je ne les chronique généralement pas avant et ne les intègre pas dans le classement.... je pensais que le BRMC était déjà sorti (il était prévu pour mars et a été retardé). Mais c'est vrai qu'il est parfois un peu bizarre d'entendre tout le monde parler d'un album qui ne sort que dans quelques mois... par contre, supposons qu'un grand groupe sorte un album médiocre, qu'ils ne se soient pas foulés... beaucoup l'auraient acheté à sa sortie, leur faisant confiance, et auront la sensaton de s'être fait avoir. Si ils lisent depuis un moment un peu partout que l'album est pas terrible, ils ne se précipiteront peut-être pas le jour même pour l'acheter, et ne se fieront pas aux grosses campagnes de pubs le présentant comme "l'album événement". Ils l'écoueront avant par d'autres moyens... et peut-être préféreront-ils acheter un album de tel petit groupe, pas autant médiatisé, mais dont ils ont pu entendre la musique avant et être très agréablement surpris.
Il y a des inconvénients à ce système, bien entendu, on perd un peu de cette idée de rareté et du désir, on s'attarde parfois moins sur certains albums, ce qui est regrettable... mais à tout prendre je trouve que les avantages pèsent bien plus lourds dans la balance.

SysTooL 11/04/2007 17:37

Après un départ tranquille, c'est vrai qu'on a droit à d'excellents albums pour cette année 2007... et en effet, de nombreux sont attendus encore... je pense à RADIOHEAD et QUEENS OF THE STONE AGE, comme toi...SysT

Ska 11/04/2007 16:06

A la question : "et comment on faisait avant ?", une réponse toute simple (enfin, en ce qui me concerne...) :Avant le téléchargement, on empruntait des disques dans les médiathèques. Ces lieux, que j'ai un peu délaissés ces dernières années, je les ai fréquentés pendant près de 20 ans, y empruntant d'abord des 33 tours, puis des cd. Le délai pour avoir des nouveautés n'était pas très long. Quelques mois souvent. Et l'occasion de découvrir un paquet de chef-d'œuvres aussi. La cassette audio nous permettaient de nous approprier ces disques empruntés pour une modique somme annuelle. C'est dans ces lieux - en plus des disques que j'achetais - que s'est forgée ma culture musicale. Tout ça pour dire qu'avant le téléchargement,  le "piratage" (si on doit l'appeler ainsi) existait déjà.Aujourd'hui, il faut aussi voir que la presse spécialisée, les blogs musicaux, etc ont démultiplié nos envies d'auditeurs, créant des événements, des relèves et de nouveaux groupes soit-disant immanquables chaque semaine. On sait bien qu'il n'en est rien. Mais loin de moi pour autant la volonté de dire que c'était mieux avant. Il y a plein d'artistes sortant des disques aujourd'hui qui m'enthousiasment. Et c'est tant mieux. Mais il faut aussi être conscient que la "démocratisation" de la musique, la possibilité de télécharger gratuitement a en partie dénaturé la musique. Discours de vieux con peut-être. J'assume. Si l'accès facilité à la musique est une bonne chose, je ne suis pas sûr que la dématérialisation soit, elle, une bonne chose. De même que la disparition des "calendriers" liés aux sorties qui, incidemment, atténue notre désir... On n'écoute plus les disques de la même manière. On n'y a plus accès de la même façon. Finie l'attente religieuse, le tremblement au moment de poser le disque sur la platine... Il est assez symptomatique que tu parles ci-dessus de disques qui ne sont pas sortis dans le commerce (BRMC, Arctic Monkeys...).Voilà qui me donne l'idée d'un billet pour les prochains jours...

G.T. 11/04/2007 15:57

Thierry, je suis tout à fait d'accord avec toi sur l'essentiel... même si l'exemple de Nick Cave m'a un peu fait tiquer. Comme Thom, je le considère comme bien plus qu'un "rockeur", plutôt comme un véritable artiste, et ses albums tiennent bien plus sur la durée à mon sens que ceux des Stones que tu cites... mais je vois ce que tu veux dire, tu aurais pu mettre plein d'excellents groupes à la place de Cave, j'aurais été d'accord... Par contre, tu as raison dans le sens où il aura moins marqué l'histoire de la musique que d'autres.
Sinon, concernant pascal Nègre, 1000 fois d'accord... un type qui vend la star academy (et y participe !) n'a aucune légitimité pour donner des leçons sur la culture.
Son raisonnement est d'ailleurs parfaitement malhonnête. Il fait une grosse promo des stars kleenex et de la soupe, disant que c'est en en vendant beaucoup qu'il peut arriver à financer de petits groupes plus pointus ou de "nouveaux artistes"... mais si lui et les majors n'avaient pas autant matraqué les ondes avec des tubes faciles et hyper-commerciaux, s'ils n'avaient pas opté pour ce "marketing agressif" qui consiste à tomber toujours plus bas dans la facilité, les artistes plus exigeants seraient bien plus écoutés. c'est exactement comme si une grosse chaîne de fast-food finançait quelques petits restaurants gastronomiques pour se donner bonne conscience, mais en utilisant l'essentiel de leur budget promo pour les fast-food.Quand on habitue les gens à manger de la merde et qu'on ne met pas en avant la bonne cuisine, on ne vient pas poser en défenseur de la gastronomie...

Thierry 11/04/2007 15:25

Salut G.T., effectivement un très bon début d'année que j'aurais très probablement quelque peu éludé s'il n'y avait pas eu ton blog (je pense en effet que je ne me serais pas remis à écouter autant de nouveautés [de qualité] si je n'avais fréquenté ces pages.
Dans l'absolu, je peux me passer de ces nouveautés, mon univers musical étant beaucoup plus porté sur les vieilleries. Si les nouveautés d'aujourd'hui marquent sur le moment, je ne suis pas sûre qu'elles marqueront véritablement de leur empreinte l' Histoire (avec un grand H) de la Musique (avec un grand M). J'ai en effet toujours du mal à me dire qu'un excellent Nick Cave peut rivaliser, sur la durée avec un Mingus, un Stones, un Beatles, un Gillespie, ... J'arrête ma liste, je crois que tu as compris mon idée.
J'assume complètement mon passéisme et, une fois encore, merci de m'avoir redonné envie de dépoussiérer mes oreilles pour à nouveau être capable d'une écoute-plaisir et non plus simplement professionnelle.
Pour rebondir sur ton concept de somme mensuelle ... je pense que je dépenserais facilement plus de 2000 euros si je  devais rester dans la "légalité auditive", remontant facilement jusqu'aux années 1920 sans aucun complexe et étant à l'écoute de pas mal de musiques du monde entier.
Bref, les salaires de ma p'tite dame et moi ne suffiraient pas.

Et honnêtement, pourquoi nous faire payer des musiques que de toutes façons, nous n'aurions jamais écouté autrement ? Où est le manque à gagner.
Pour finir, l'homme à abattre ...

qui ose nous dire qu'il est l'ultime défenseur de la culture ...
@++