Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 08:34

Pour la sortie planétaire de son premier album, interview (réalisée par mail) du Révérend Frost !

 

Afin de ne pas être largués, commencez par lire, si vous ne l'avez déjà fait, la chronique de son album South of Hell, France, et écoutez sur cette même page un extrait.

 

 

Interview de très haute tenue... Enfin, c'est tout le problème du copinage entre intervieweur - interviewé. Comme pour Claire Chazal - Balladur, si ça se trouve, ça n'amuse que nous et laisse le "spectateur" consterné....

 

 
G.T. : Révérend, pourquoi " Révérend " ?

Rev Tom Frost. : Parce que comme tout bon sociopathe, je me suis toujours senti investi d'une mission divine, d'ailleurs j'ai deux bosses au front, signe que Dieu m'a parlé. En conséquence, je prêche la bonne parole. Pout tous vos mariages, enterrements, bar-mitzvah, élection de miss camping, sacrifices humains, contactez moi pour une bonne prêche.


Est-il vrai que tu es totalement autodidacte, que tu as appris seul le piano, la guitare et le chant, ou est-ce juste des bobards pour la légende ?

Comme le dit si bien Jean-François Copé, il faut arrêter la langue de bois. J'ai tout simplement vendu mon âme contre quelques techniques musicales.
J'ai le reçu et l'acte de vente.
Par contre, certains mauvaises langues prétendent que j'aurais pris des cours de piano étant enfant dans une maison de quartier. Pfff, c'est du n'importe quoi.


Révérend, faire du rock’n’roll en France, n’est-ce pas aussi casse-gueule que d’essayer d’introduire et faire danser la bourrée auvergnate en Arizona ?

Comme le dit si bien Jean-François Copé, il faut arrêter la jambe de bois. Par ailleurs, je crois qu'ils ont une danse qui y ressemble fortement.
Bref, bien évidemment c'est très casse-gueule, c'est pour cela que je recherche toujours un emploi stable. La stabilité dans le rock, c'est super.
D'ailleurs, j'arbore de superbes favoris (les mêmes que Dick). Mon rêve serait bien sûr de trouver un emploi d'intermittent (sosie de Johnny par exemple), dans un camping.


Si tu ne devais emporter que 528 albums sur une île déserte, lesquels choisirais-tu ?

Tout sauf Abba.


Chanter en t’accompagnant au clavier… est-ce pour t’inscrire dans la lignée des Michel Berger, Véronique Sanson, Pascal Obispo, Elton John et Vincent Delerm ? Je sais, tu me diras qu’il y a aussi Jerry Lee Lewis et Nick Cave… mais Pascal Sevran, il les connaît pas ces deux-là… alors quand tu seras invité dans son émission (comment ça tu préfèrerais qu’on te coupe les bras ?), faudra bien qu’il puisse dire un truc du style " le nouveau Michel Berger "… sinon, comment veux-tu qu’il t’introduise (oui, je sais, c’est pas d’une extraordinaire finesse…)

C'est effectivement en voyant Michel Berger que j'ai eu envie de faire ce métier. Pour ne plus jamais entendre ça.

C'est également en regardant la chance aux chansons que j'ai décidé de chanter en anglais.
Mais mon rêve le plus fou serait de faire 'Vivement Dimanche' pour toucher un public plus large. Peut-être que j'inviterais Jean-François Copé pianiste également endiablé au demeurant)


Tu joues de tous les instruments sur ton album… mais as-tu aussi dessiné la pochette au graphisme "timburtonien" ? A moins que ce ne soit Tim Burton "himself" ?

Non c'est bel et bien du pompage éhonté. Les obsessions, ça ne vous quitte pas comme ça. Un gros con m'a fait comprendre que reprendre un truc existant pour la pochette n'était pas original. Il a entendu parler d'hommage, de référence? Bon bref, cela n'a dérangé personne à part ce tacheron, les premiers concernés eux, sont plutôt flattés à ce qu'il parait......


Voir son tout premier album produit par un New-Yorkais, à qui tu n’as rien demandé et qui est de lui-même venu te solliciter, n’est-ce pas en fin de compte la classe ultime ?

C'est, je dirais même, la classe américaine. D'ailleurs, depuis la sortie du disque, j'entend les gens dirent à mon passage :"waou, quelle classe, c'est Georges Abitbol? non c'est le Révérend".
Ce qui pouvait m'arriver de mieux en France, c'est que le responsable de la section rock d'Universal m'inscrive au casting d'une de ces émissions DE MERDE ou pire me fasse écrire des chansons sur mesure par les mentors de la scène française. Donc bon, effectivement, gros coup de bol, et de plus, le type du label est vraiment quelqu'un de stupéfiant.

Enfin, à quelle discipline de fer t’astreins-tu pour cultiver cette incroyable voix ?

Je ne bois pas, ne fume pas, je fais beaucoup de sport, je prend des cours de chant avec Tatiana, une prof formidable, je me couche tôt, et j'ai un moral d'acier. Ce qui ressort de ma voix je crois, c'est tout simplement ce trop plein d'amour.

 

 

Bon... petit rajout de dernière minute. Pour ceux qui se disent derrière leur écran : "c'est qui ces malades ?", continuons à nous enfoncer gaiement...

... avec la revue de presse de South of Hell, France !

 

The New-York Times : "A Fuckin' great album !"

Classica : "Oubliez l'année Mozart ! 2006 sera l'année du Révérend Frost ! "

Les Inrockuptibles "'tain, si on avait entendu ça plus tôt, on aurait pas noirci tout ce papier sur les Strokes !"

The Washington Post : "Elvis is dead... but who cares ! Rev Frost lives !"

The Nashville Daily News : "Elvis is not dead ! Fuck the Washington Post !"

Paris-Match : "Exclusif ! Le Révérend nous reçoit chez lui et nous présente sa compagne ! Toutes les photos de leur intimité dans ce numéro spécial Révérend Frost."

Le Figaro : "Votez Sarkozy !"

Le Courrier Picard : "L'album de la maturité !"

Rock & Folk : "On a tenté de faire croire que le rock n'était pas mort avec le départ d'Elvis à l'armée... mais on n'y croyait pas nous-mêmes. Jusqu'à ce que débarque sur nos platines le premier CD du Révérend ! "

Paris turf : "Misez tout sur le Révérend ! Dieu vous le rendra au centuple !"

Le Chasseur Français : "Un album qui tue, un artiste qui boit quand il bosse... il est des nôtres !"

France Football : "Zidane s'en va ? On s'en fout ! L'événement du moment, c'est le Révérend !"

Chorale Mag : "Avec son organe puissant, le Révérend fait passer Johnny Cash, Nick Cave et Tom Waits pour les morveux des Choristes

Etc, etc...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Jo 29/04/2006 11:39

bien, ce blog!

kfigaro 28/04/2006 14:24

oh tu ne loupes pas grand chose tous de même, c'est très pompé sur les Sex Pistols, et les Stooges ("J'enc...." pompe allègrement le riff de "I wanna be your dog" ), c'est surtout les paroles qui sont à mourir de rire !! enfin pas recommandé à tous le monde quand même !! ;) la décence m'interdit de citer leurs grands "succès" ici quand même d'où l'auto censure !!!

parmi les autres groupes français loufoques aussi un peu issus du punk ou de la cold, j'avais une grande estime pour les Sax Pustuls, totalement passé dans les oubliettes hélas, alors que musicalement parlant, c'était pourtant du tout bon !

G.T 28/04/2006 13:55

J'étais trop jeune à l'époque pour écouter et même connaître Gogol Ier. Un âge ou l'on échange plutôt des billes et des images panini dans la cour de récré que des albums punk !
Je ne me suis d'ailleurs vraiment penché sur eux plus tard, même si j'ai écouté quelques titres. Faudrait que j'y jette une oreille plus attentive un de ces 4...

kfigaro 28/04/2006 11:45

LOL !! ça me rappelle l'esprit parodique du groupe punk Gogol 1er dans les années 80, je ne sais pas si tu as connu ça ? ;)

G.T 28/04/2006 10:54

Encore heureux ! Parce qu'on a fait tout ça pour toi !

dextrane 28/04/2006 09:10

au risque de me répéter mais:
vraiment exceptionnel...bravo les gars...
non sérieux, j'me suis bien poilé...

G.T 27/04/2006 21:36

Ou comment briser la carrière d'un artiste avant même qu'elle ne soit vraiment lancée par une interview débile... de rien, Rev !

Frost, une super série policiÚre 27/04/2006 20:54

...ou comment ne jamais être contacté par Fun Radio avec ce genre d'interview, merci vieux !