Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
29 avril 2006 6 29 /04 /avril /2006 13:44

Rock - country - folk                 25/04/2006 - Sony ***

Après deux articles consacrés au Révérend Frost, passons à autre chose de peur que l’on prenne ce blog pour une " plateforme promotionnelle " (ou pire, un site de fan ! ! !) de son premier album, l’excellent South of Hell, France. Juré craché, je n’en parlerai plus pendant un moment….

 

 

 

Pourquoi Springsteen a-t-il consacré un album au folk-singer Pete Seeger, une des figures emblématiques de la musique populaire américaine ? Parce que l’écoute de South of hell, France a été le choc de sa vie. Il s’est dit : " C’est quoi ce frenchy qui s’empare de notre patrimoine musical ? Johnny Cash est mort, la voix de l’Amérique, c'est moi. C’est pas un petit français qui va reprendre le flambeau ! J’ai beau avoir été un des militants les plus virulents contre Bush, ma francophilie a des limites ! " Et je ne parle même pas de la voix du Révérend, qui fait passer Springsteen pour le nouveau Jimmy Sommerville…

We Shall Overcome est donc la réponse de Springsteen à South of Hell, France, Bruce étant bien décidé à montrer au Révérend qu’il est toujours " le Boss", il a du s’employer et sortir l’artillerie lourde. Le répertoire de Pete Seeger, un grand orchestre, du banjo et des violons country en veux-tu en voilà… on est loin de ses albums introspectifs et dépouillés. Mais la qualité est toujours bien présente. Une chance que Springsteen ne se soit pas dit : " Le Révérend s’approprie nos musiques ? Je vais en faire de même avec celles de son foutu pays ! " Parce que Springsteen sings Charles Trénet  ou The Maurice Chevalier sessions, pas sûr qu’il en sorte quelque chose de bien. Il laisse le blues et le rock'n'roll 50's au Révérend Frost mais ne lâchera rien du folk, de la country et du gospel.


Les albums les plus réussis de ce début d’année illustrent parfaitement le vieil adage sur " les vieux pots ". Entre Springsteen,
Isobell Campbell (et le Révérend !) qui revisitent l’Amérique pré-60’s, Aphex Twin qui ressort ses vieilles machines… Sinon, il y a bien les Liars… et encore… ils s’inscrivent tout de même dans une lignée typiquement New-Yorkaise (Velvet, Sonic Youth), qu’ils poussent à l’extrême.

Plein de grands titres sur ce We Shall Overcome, véritablement transcendés par un Springsteen en très grande forme. C’est un album " politique " (Seeger est connu pour ses protest-songs), mais qui n’en est pas moins très plaisant et "entraînant". De belles ballade (Eyes on the prize, Shenandoah, We shall Overcome), et une flopée de morceaux puissants, festifs, exaltés et irrésistibles (O Mary don’t you weep, John Henry, Jesse James, Pay me my money down, Jacob’s Ladder).

Erie canal, Eyes on the Prize, My Oklahoma home sont formidables, à mon sens les plus réussis de l’album… après l’exceptionnel et jubilatoire O mary don’t you weep.

Violon tzigane, chœur gospel, piano honky-tonk, accordéon country et bluesy, fanfare et cuivres New-Orleans… O Mary don’t you weep est un catharsistique joyeux bordel. Même le plus blafard et neurasthénique des gothiques, après 2-3 écoutes, ne pourra s’empêcher de taper dans ses mains en reprenant à tue-tête " Oh Mary don’t you weep, don’t you mourn ".

Je laisse le titre en écoute pour quelques jours :

O Mary don’t you weep

Parce que vous ne pourrez vous empêcher de vouloir la reprendre si vous êtes musicien, toutes les paroles de l’album sont ici, et la grille d’accords est la suivante :

II: Gm D7 D7 Gm Cm Gm D7 Gm :II

Téléchargez une vieille version de O Mary… (très différente de celle de Springsteen) sur le site de Roger McGuinn : 

http://www.reveries.com/folkden/oh_mary.html

 

Remarquable article (en anglais), commentant l’origine et les reprises de chacun des titres de l’album :

http://ponyboy-springsteen.blogspot.com/2006/04/song-by-song-liner-notes.html

 

Le site de référence sur Springsteen. Après " Skip & Enter ", allez sur Songs et vous aurez toutes les paroles de toutes ses chansons, avec un extrait audio (celles de We shall Overcome ne sont pas répertoriées) Pour les chansons de Devils & Dust, cliquez en haut sur… Devils & Dust ! ) :

http://www.brucespringsteen.net/site.html

 

Bruce Springsteen : We Shall Overcome (the Seeger Sessions) :

1. Old Dan Tucker
2. Jessie James
3. Mrs. McGrath
4 . Oh, Mary, Don't You Weep
5. John Henry
6. Erie Canal
7. Jacob's Ladder
8. My Oklahoma Home
9. Eyes On The Prize
10. Shenandoah
11. Pay Me My Money Down
12. We Shall Overcome
13. Froggie Went A-Courtin'

PS : Ce coup-ci c'était vraiment la dernière, je ne vous referai pas le coup avec Neil Young poussé dans ses retranchements par le Révérend et obligé de durcir son jeu pour Living with war...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G.T. 20/08/2008 01:40

THOM : Merci, mais c'est trop ! Car c'est à partir de là que je me suis dit qu'il fallait éviter les "private joke" dans les articles et les références à ceux qui précèdent. Car ça pouvait être marrant "dans le contexte", quand à l'époque je parlais beaucoup du "Reverend" et que je promettais, cette fois, de parler d'autre chose... mais c'est moins drôle pour quelqu'un qui tombe dessus dans une recherche google.Par contre, je constate honteusement, maintenant que tu l'as "déterré", que je n'ai pas répondu à plusieurs commentaires... bon, je ne vais pas y répondre 2 ans après, mais je m'excuse platement auprès de Lili, Fabrice et eeguab... 

Thom 18/08/2008 14:32

Plié en quatre... je n'avais jamais lu cet article, mais quel régal !

eeguab 12/04/2008 10:05

C'est avec beaucoup de satisfaction que je lis ce billet sur Springsteen que j'ai chroniqué aussi.Mais surtout tu es le premer à parler de l'immense et si méconnu Roger McGuinn que je visite souvent sur Reveries en essyant de jouer(très mal)quelques classiques de cette musique que j'aime tant.

fabrice van jiro 30/09/2006 13:49

Bruce Springsteen excelle avant tout dans ses paroles, mais il ne faut pas non plus éclipser tout ce qu'il a pu faire avec le E-Street band et ne se satisfaire que de ses disques 'accoustiques' (certes très beaux, Nebraska en tête), par exemple, je trouve l'album Born to run excellent, de loin son meilleur, pour son écriture mais aussi pour la puissance dégagée dans des morceaux tels que Thunder Road ou Born to run... C’est vrai que ce n'est pas toujours fait en finesse, mais au moins ça a le mérite d'être sincère. Même Born in USA a pas mal d'intérêt, déjà par le texte émouvant du titre éponyme mais aussi pour celui de Dancing in the Dark, ou de I'm on fire, … Bref comme le dit Lili précédemment, le disque we shall overcome ? très sympa, mais vu qu’aucun texte n’est de Springsteen, ça sonne moins familier en somme…
Bonne continuation et merci pour la chronique du dernier Divine Comedy :)) (Neil Hannon, excellent comme bien souvent)!

lili 12/06/2006 20:26

Hello! hello! pour ma part, j'ai découvert springsteen en janvier avec Nebraska justement... J'ai littéralement fondu, alors j'ai poussé plus loin le vice de la curiosité (parce que je ne connaissais à la base que "born in the usa")... Le chemin en vaut le détour (ou le jeu en vaut la chandelle, lol! comme tu préfères...). Le meilleur de ce que j'en connais est "Darkness on the edge of town" (1978). Springsteen est un grand pour sa qualité d'auteur et on peut l'apprécier dans tous ces albums. "We shall overcome" est "musicalement" sympa parce qu'il est "frais" et qu'on sent une touche "springsteenienne" mais les textes ne sont pas de lui... Dommage! Album qui est quand même bienvenue pour mes oreilles qui ont du mal à résister au brouhaha du PMF (Paysage musical français). Merci Bruce!

G.T 03/05/2006 12:41

De rien !

Sur Springsteen... idem. Pendant longtemps, il a été pour moi ce type "tout en muscles" qui gueulait Born in the USA... J'y étais indifférent jusqu'à ce que je découvre The Ghost of Tom Joad et plus tard Nebraska...

Réverend Frost 03/05/2006 09:54

Oula, encore à la bourre moi.
Effectivement, j'ai bien proposé au Boss un "Sheila Songbook' mais bon, il a préféré autre chose...
Par ailleurs, je ne connaissais pas trop Seeger mais les 3/4 des chansons présentes sur l'album ont été popularisées par Woody Guthrie, idole de Dylan, lui même idole de Springsteen. Bon bref, a part "Nebraska" et "The Ghost of Tom Joad", je n'ai jamais été fan de l'ami Bruce, mais là, cet album nique sa maman du début à la fin.
Merci encore pour la chronique grand fou va!