Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 13:44

Rock            04/2006 - Closed for private party records

Comme cela [était] écrit dans la colonne de gauche, je me suis donné pour but de ne pas ici faire la promo de nouveaux artistes sympas mais dispensables, de ne pas crier au génie au moindre groupe britannique à franges et guitares. Mais celui dont je vais vous parler n’est pas " dispensable ". Et je ne dis pas ça parce que c’est un ami. D’ailleurs, la première fois que je l’ai rencontré - c’était il y a près de 10 ans dans un bar ou il jouait – je me suis pris une grande claque. Fasciné autant par son jeu de piano que sa voix incroyable (le rejeton d'un ménage à trois détonnant : Elvis, Janis Joplin et Tom Waits). Pour vous dire s’il est bon… car à l’époque, le rock des années 50 et le gospel n’étaient vraiment pas mon truc. J’étais insensible à ces genres, voire carrément hostile. Mais ses interprétations de morceaux blues, rock, country ou gospel ont été une… révélation ! Un jeune français blanc qui jouait totalement décomplexé et avec une telle vista ces musiques, comme s’il avait toujours baigné dedans et pouvait se permettre d’en faire ce qu’il voulait… vraiment pas banal.

 

L’album est exclusivement composé de reprises - à part un instrumental morriconien – reprises très… personnelles. Mais son prochain album, déjà en préparation, comportera beaucoup plus de compos.

En schématisant, on pourrait distinguer 4 manières de faire des reprises :

- L’hommage poli, à la note près, ou l’interprète s’efface derrière l’œuvre… qui consiste finalement plus à enterrer qu’à faire revivre.

- L’adaptation " au goût du jour ", parfois pertinente… souvent opportuniste.

- La parodie : marrant, mais anecdotique et vite lassant.

- Retrouver l’esprit et l’essence du genre, sans se laisser écraser par le poids du passé. La plus intéressante à mon sens et, vous l’aurez deviné, celle dont il est ici question.

Privilégier la rugosité à la joliesse, l’amateurisme foutraque et spontané au professionnalisme lissé et léché, l’expressivité et l’intensité aux bonnes manières, l’urgence et la sensation à la réflexion… tels sont les parti-pris de ce South of hell, France et telles sont les raisons qui font de ce disque un " vrai " disque rock. On est loin ici des groupes de bal soporifiques et proprets qui jouent du rock des années 50 avec l’entrain d’un Vincent Delerm sous tranxène, loin du gospel sans aspérité de l’insupportable Pagny massacrant happy days (avant de massacrer l’opéra), loin du blues light et inoffensif… à ce propos, je lui demandais s’il avait vraiment joué de tous les instruments sur l’album, voilà ce qu’il m’a répondu par mail :

 

J'ai bien joué de tous les instruments avec mon super 8 pistes anti-moderne et mes amplis pourris. J'en ai discuté pas mal de temps avec le gars du label, et ce qui lui a plu justement, c'est cette ambiance 'live' pas très éloignée des enregistrements de groupes 'garage' dans les 60's voir des premiers bluesmen (avant que le blues ne devienne une musique pour médecins généralistes), bref un peu crade, un peu trash avouons-le…

 

Si vous hésitez encore à acheter cet album, si le seul fait qu’il soit très bon ne vous suffit pas… ajoutons quelques arguments imparables :

Tout d’abord… le prix ! 7 euros, frais de port compris, c’est vraiment pas grand chose. D’autant plus que l’argent ne va pas dans les poches de cyniques businessmen et directeurs marketings de grosses majors, mais pour moitié dans la sienne, et l’autre dans celle du producteur.

C’est aussi l’occasion de supporter une façon bien plus équitable et moderne de distribuer et produire la musique. Le "Révérend Frost" a son propre blog (Spread the Good Word, destiné à faire connaître des titres de rock – essentiellement des années 50 - piochés dans sa discothèque bien fournie). Il a laissé il y a un certain temps une de ses reprises en écoute et un New-Yorkais, qui songeait à créer un label, a été tellement emballé qu'il a décidé de se lancer et de le produire ! Pas de campagne de pub ruineuse ni de matraquage médiatique, pas d’intermédiaires inutiles et de pros du marketing… ils comptent juste sur le bouche à oreille (ou le blog à oreilles).

Ensuite, South of Hell, France n’est sûrement pas le dernier mot du Révérend Frost, qui a encore beaucoup à dire et faire. C’est un " premier jet " très prometteur, fait seul, avec très peu de moyens dans un laps de temps très court. Son univers musical de prédilection est le blues et le rock des années 50… mais il a une culture musicale très éclectique (comme il le dit lui-même, il écoute de tout, de Abba à Zappa… sauf Abba)

Enfin… parce qu’il faut le voir " en live " ! Habité, fracassant… avec une bonne dose d’humour et de dérision. Mais pour que tous aient la chance de le voir en concert, il faut qu’il puisse tourner en-dehors du sud de la France, et donc que son disque se vende ! Si vous êtes dans le coin et voulez juger par vous-même, il joue ce samedi (29/04) à Marseille au " Cosmic’up ", (à côté de l’espace Julien).

 

Quand on l’entend, on pense beaucoup à Tom Waits… Voix rauque, grave, chaleureuse et puissante, même goût pour les sons rugueux, les musiques populaires américaines traditionnelles et les adaptations très personnelles. Mais puisqu’il n’a aucun complexe, il va jusqu’à reprendre un titre de Tom Waits, et déconstruire lui-même ce morceau du roi de la déconstruction (si vous connaissez l’original… vous pourrez mesurer la différence). En écoute :

Way down in the hole

Un autre titre à écouter sur  Closed for Private Party Records, le site du label avec le lien pour acheter l’album !

 

Rev Tom Frost - South of hell, France (Spread the good word, vol.I)

1. Deep River (Trad.)

2. I Walked the Line (Johnny Cash)

3. All the Way Home (St Hubbins/Tunnel)

4. White Lightning (Wooley)

5. Sway (Gimbel/Ruiz)

6. I Saw the Light (Hank Williams)

7. Way Down in the Hole (Tom Waits)

8. Desert Song (Tom Birnbacher)

9. Mercedes Benz (Janis Joplin)

10. You belong to me (King/Stewart/Price)

 

 

Un dernier mot : marrant que cet album sorte à la même période que le film Jean-Philippe. Car l'idée d'un monde sans Johnny... on signe tout de suite, surtout si le "Révérend" Tom Frost peut prendre sa place ! Ainsi, les américains arrêteront de croire qu'on est incapable de faire du rock en France !  

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article

commentaires

nyko 09/04/2007 23:24

merci de ta réponse, je te contacte par mail pour qu'on s'arrange pour une copie du cd.

G.T. 09/04/2007 12:57

Désolé, révérend pour cet honteux blasphéme... je m'en vais de ce pas expier ma faute en récitant deux Hoochie Coochie man et en allant recueillir la bonne parole sur ton blog...

Rev. Frost 09/04/2007 12:03

Famille? Pâques? Ca va pas non?

G.T. 09/04/2007 00:05

Mes p'tits lapins... Gt, je t'aime...
Déjà saoul à 19h37 ? T'as passé le dimanche de pâques en famille et picolé toute la journée ?
Sinon, les galères avec le label, c'est un passage obligé lorsqu'on fait du blues... si tout s'était super bien passé, avec un contrat en or pour ton premier disque, t'aurais eu aucune crédibilité (bon, j'fais ce que je peux pour positiver...)

Reverend Frost 08/04/2007 19:37

Nyko, G.T (mon pépère),tout d'abord, MERCI beaucoup !Bon effectivement, le label qui a sorti le cd s\\\'est littéralement désagrégé après avoir vendu TOUS  les exemplaires. Le gars courait 38 lièvres à la fois, bref, tant pis. Il a mis l'album sur Itunes en parallèle, ce qui ,je te le consède, ne m'enchante guère non plus, DONC BON, voilà l'histoire, plus un exemplaire dispo, plus de label, jamais vu la couleur des sous(un p'tit détail en passant), donc, sérieusement, quand à avoir du mp3, télécharge le gratuitement, j'en serais ravi. (ou ecnore mieux, je te fais une copie).En tout cas, en attendant l'arrivée du messie, pardon, d'un label de qualité, je vous embrasse mes p'tits lapin et vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures !!!!Ps: Jdm, merci énormément.Ps 2 : Le site est bientôt prêt, une 'ptite page myspace en attendant (http://www.myspace.com/reverendfrost)Ps 3: Gt, je t'aime.Ps 4: Acceptez Jesus et recevez une Playstation 2

nyko 07/04/2007 10:11

ok, mercij'attends des news avec impatience. c quand même dingue qu'il n'est pas une stucture plus pro car ce qu il fait est largement mieux que tout ce que jai pu entendre dans ce style en france

G.T. 03/04/2007 18:51

Salut nyko,
Heureux que ça t'ait plu... Je comprends tout à fait ton rapport à Itunes, je ne me vois pas non plus payer 10 euros pour des mp3...
Le"révérend" est en train de refaire son site, je le contacte via son blog pour lui demander de venir ici te dire s'il peut t'envoyer l'album. Mais je ne suis pas sûr que ce soit encore possible. Le problème est qu'il y a eu rupture de stock, et le label n'étant pas un "label pro" (le New-Yorkais en question a monté son label parce qu'il a été emballé, mais il a d'autres activités), il y a eu des retards dans les commandes, brefs, pas mal de soucis qui font que Tom cherche un nouveau label (et il a pas mal de titres en stock pour un 2° album).
A très bientôt pour sa réponse....    
 

nyko 03/04/2007 18:23

c vraiment énorme. par contre le lien pour l acheter ne fonctionne plus mais il me faut cd. comment puis je faire ? je n ai pas envi de le télécharger via itunes car payer 10 euros pour un support immatériel ne me branche pas

G.T. 17/09/2006 13:25

Superbe résumé, cher Jdm !

Je suis certain que le "révérend" sera sincèrement touché et t'en sera reconnaissant.

Merci et à bientôt.

jdm 15/09/2006 16:26

Enfin, je l’ai, à 7 euros, avec en prime, cachetant le CD, un timbre à 1 cent US représentant un ‘american kestrel’, c’est-à-dire une crécerelle. Avant même d’écouter, on a entendu tout l’esprit de Tom Frost.
1. Deep River, traditionnel dans une interprétation non traditionnelle, le ton est donné.
2. I walk the line, d’après Cash. Après une intro Morricone, toute ressemblance avec Cash ne serait etc.
3. All the way home, du classique comme on aimerait en entendre encore.
4. White lightning : ce mec, il est terrible
;-)
5. Sway, for bach’s connoisseurs et amoureux du Brésil.
6. I saw the light – comme vous avez toujours voulu l’entendre sans jamais oser le demander.
7. Way down in the hole – une gifle à Tom Waits… comme on prend un copain à l’épaule.
8. Desert song, instrumental : avec un accord Morricone, du Manouche, un peu d’Indien, Tom fait sa chanson, bien à lui.
9. Mercedes Benz – la voix Mercedes hors-classe.
10. You belong to me : spiritual, gospel, blues, jazz, avant tout Le Révérend.
Pourquoi Frost ? Aussi corrosif que Joseph Beuys, aurait-il, comme lui, souffert du froid ?
"To make people free is the aim of art, therefore art for me is the science of freedom.", Joseph Beuys.
On peut continuer sur l’analogie.
Et encore : ‘De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait au Révérend. Car, si elle était telle qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes du showbiz, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d'en faire une générale en faveur des valeureux ?’ [librement transcrit de Montesquieu]
Révérend, merci.
Merci à toi, GT.

G.T 25/04/2006 20:22

De rien, de rien...

d'ex traîne 25/04/2006 18:29

Merci,merci...

J'étais 25/04/2006 16:44

pas de pb, Raie... et pour son commentaire brillant, Fred "dextrane" aura droit à ses 42 cents ?

Raie Vérand Phrauste 25/04/2006 16:20

G.T., bon travail, rendez vous sur le parking du casino à 00h23 pour le chèque de 5000§, comme promis.

G.T 25/04/2006 15:53

Un commentaire vraiment exceptionnel...
Bravo Fred !

dextrane 25/04/2006 12:49

un album vraiment exceptionnel...
Bravo révérend...

G.T 24/04/2006 19:33

Sur le site du label dont le lien est ci-dessus, tu peux payer par carte de crédit... mais si tu n'en as pas, ben... tu en "empruntes" une à un ami ou de la famille, sinon, je pense qu'il y a une autre solution mais j'attends un mail du producteur pour qu'il me dise comment faire. Je te tiendrais informé si tu n'as pas de carte,

A plus !

olive 24/04/2006 18:49

j'achète! mais comment qu'on fait?