Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 22:22

elvis-presley.jpg1955 a été l'année de "l'explosion" du rock, 1956 sera celle d'Elvis.

 

Avec le premier tube rock de l'histoire, Rock around the Clock, Bill Haley fut la première star du rock. Mais lui qui donnait plutôt l'impression d'être un "sympathique père de famille" devra laisser rapidement son trône à Elvis. La jeunesse (Elvis a 20 ans en 1955), la voix, le physique, le charisme, la gestuelle et la danse... sur tous ce points, Haley ne pouvait rivaliser avec Elvis... ni lui, ni personne d'autre. Mais plus que la relève de Bill Haley (qui malgré tout, continuera à avoir un certain succès), c'est au fond la relève de James Dean que prend Elvis. 

 

Fin 1955, James Dean meurt à 23 ans dans le tragique accident de voiture que l'on sait. Il était l'incarnation de la "jeunesse rebelle", et c'est Elvis qui reprendra le flambeau, haut la main (même si, bien entendu, la mort précoce de James Dean contribuera à alimenter plus encore sa légende). James Dean - Elvis Presley, deux des figures les plus importantes du XX° siècle, deux "mythes fondateurs" pour une jeunesse qui s'émancipe et va bouleverser la culture. Elvis, c'est LA "rock star", le modèle pour tous ceux qui suivront... Tous les garçons rêvaient de devenir Elvis, toutes les filles en étaient folles, et les parents le regardaient d'un mauvais oeil. Car Elvis, n'a pas apporté seulement au rock un physique et une voix, mais aussi une odeur de souffre. Il n'est certes pas subversif comme le sera un Jim Morrison (le rock a toujours à l'époque un côté "fun et bon enfant"), mais il choquera l'Amérique puritaine, en particulier par sa manière suggestive de bouger, que l'on pensait réservée aux noirs... Voir le "scandale" qui a suivi la diffusion de Hound Dog à la télévision, que j'ai commenté plus en détail ici.             

 

Maintenant... place aux chiffres :

  

Aux Etats-Unis, sur les 52 semaines de l'année, Elvis a été N°1 des ventes de singles durant près de la moitié (23 semaines). Le rock reste une musique de singles, mais ses deux albums (Elvis et Elvis Presley... on s'emmerdait pas pour les titres) resteront en tout 15 semaines n°1 des ventes. Comme pour Rock around the Clock l'année précédente, c'est pendant les beaux jours que le rock "explose", puisque c'est à partir de fin avril que les albums et singles d'Elvis commencent à truster les premières places des charts.

 

Les n°1 de 1956 aux EU, classés par nombre de semaines en tête des charts :

 

Elvis Presley - Don't be Cruel / Hound Dog (7 semaines n°1)

Elvis Presley - Heartbreak Hotel (6)

Dean Martin - Memories are made of This (6)

Les Baxter - The Poor People of Paris (6)

Elvis Presley - Love me Tender (5)

Guy Mitchell - Singing the blues (5)

Gogi Grant - Wayward Wind (5)

Elvis Presley - Don't be Cruel (4)

Kay Starr - Rock and Roll Waltz (4)

Platters - My Prayer (2)
Elvis Presley - I want you, I need you, I love you

Perry Como - Hot Diggity

Elvis est le seul artiste à avoir plusieurs singles à la première place des charts en 1956... et il en cumule même 5 ! Il est aussi le seul rockeur en tête des charts cette année, et parvient même à placer un single 6 semaines n°1 du classement R&B (la "ségrégation musicale" : publics blancs et noirs avaient chacun leurs classements), ce qui est peu banal pour un blanc :  

 

Charts R&B

 

Bill Doggett - Honky Tonk (Parts 1 & 2) (13 semaines n°1)

The Platters - The Great Pretenders (11)

Fats Domino - Blueberry Hill (11)

Fats Domino - I'm in Love Again (9)

Little Richard - Long Tall Sally (8)

Elvis Presley - Don't be Cruel / Hound Dog (6)

Little Willie John - Fever (5)

Frankie Lymon And The Teenagers - Why do Fools Fall in Love (5)

Tennesse Ernie Ford - Sixteen Tons (4)

Shirley and Lee - Let the Good Times Roll (3)
Little Richard - Rip it Up (2) 
The Platters - My Prayer (2)

Ray Charles - Drown in my Own Tears (2)
The El Dorados - At My Front Door (1)
Clyde McPhatter - Treasure of Love (1) 

L'Angleterre, elle n'est pas encore totalement rock'n'roll. Il y a bien eu en début d'année le Rock Around the Clock de Bill Haley qui, 5 mois après les EU, devient n°1 en Angleterre 3 semaines en décembre 1955, et encore 5 semaines début 1956... mais les autres grands tubes de l'époque sont plutôt dans un genre crooner / comédies musicales :  

 

Singles n°1 en Angleterre

 

Johnnie Ray - Just Walkin' in the Rain (7)

Doris Day - Whatever Will Be, Will Be (6)

Ronnie Hilton - No other love (6)

Pat Boone - I'll be Home (5)

Bill Haley & The Comets - Rock Around The Clock (5)

Dean Martin - Memories are made of This (4)

Frankie Laine - A Woman in Love (4)

Anne Shelton - Lay Down your Arms (4)

Teenagers - Why do Fools fall in Love ? (3)

Winifred Atwell - The Poor People of Paris (3)

Dream Weavers - It's almost Tomorrow (3)
Kay Starr - Rock and Roll Waltz
 

 

La tornade Elvis commence juste à frapper l'Angleterre... il faudra attendre Juin 1957 pour qu'il atteigne la première place des charts anglais, avec All Shook Up, mais à la fin de l'année 56, les lecteurs du NME le placent tout de même 2° personnalité musicale de l'année, derrière... Bill Haley. Elvis renverse tout sur son passage aux Etats-Unis, avant de conquérir le monde... il n'est pas seulement la première grande star du rock, il est et restera la "plus grande star du rock". Celui par lequel tout a vraiment commencé. Des pop-stars, on tentera d'en fabriquer à la pelle, par la suite, et avec de gros moyens... des rockeurs charismatiques, il y en a eu beaucoup d'autres après Elvis. Mais il est LE phénomène à partir duquel tout le reste découlera...

 

 

Un mot sur les albums, et quelques écoutes pour terminer :

 

Les albums n°1 aux EU en 1956

 

Soundtrack - Oklahoma (12 semaines)

Harry Belafonte - Calypso (11)

Elvis Presley - Elvis Presley (10)

Original Cast - My Fair Lady (8)

Harry Belafonte - Belafonte (6)

Elvis Presley - Elvis (5)

Original Cast - The King & I  (1)

Carmen Cavallaro / Soundtrack - The Eddie Duchin Story (1)

 

Albums qui peuvent se diviser en trois : les BO, très populaires (pas moins de 4 BO en tête des charts), Harry Belafonte et Elvis (2 albums chacun). 

 

Le but de ces bilans est avant tout de faire sentir la "musique d'une époque", la bande-son de l'année, ce pourquoi je mets en évidence les n°1 des charts. Mais, bien entendu, cela ne reflète pas le meilleur de l'époque... que vous trouverez bien plus dans les albums de 1956 que je vous recommande :

 

Charles Mingus - Pithecantropus Erectus

Elvis Presley - Elvis Presley

Lennie Tristano - Lennie Tristano  

Glenn Gould / Bach - Goldberg Variations
Moondog - More Moondog 
Relaxin' with the Miles Davis Quintet
Bill Haley & the Comets - Rock'n'Roll Stage Show

Sony Rollins - Saxophone Colossus

Horace Silver - Six Pieces of Silver 

Thelonious Monk - Brilliant Corners  

   

Pour écouter les n°1 (anglais et américains) de l'époque, je vous ai fait une playlist complète, suivie d'une autre où j'ai viré les quelques tubes que je trouvais trop mauvais :

 

Playlists 1956

 

Une autre playlist, composée, elle, des meilleurs morceaux de l'année à mon sens... donc pas forcément des n°1 :

 

Best-of 1956

 

Avec Elvis - évidemment - mais aussi Mingus, Chuck Berry, Little Richard, Moondog, Monk, Gene Vincent, Sinatra, Miles Davis... 

 

A lire en complément :

 

Elvis Presley - Hound Dog

1955 en musique

 

Voir aussi la très bonne initiative de Boeb'is : Les musiques du monde en carte 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Boebis 18/08/2010 19:37



Merci! :-)



diane cairn 18/08/2010 13:41



ben oui les maîtres LOOM comme le jeu


des genres de chevaliers jedi mais qui tissent leurs sorts en musique et reste calme


une video ici, bon ça c'est vraiment ringardisé avec le temps quoique j'en connais un qui va encore
mouiller sa culotte avec la musique d'intro



doo doo doo da da david 18/08/2010 12:54



Si si GT sur ce morceau c'est le style Elvis; après la prestation n'est peut-être pas des meilleures...



GT 18/08/2010 12:42



DAVID : Johnny c'est le "style Elvis" ? ca n'a rien à voir, on ne compare pas une Cadillac à une 2CV...


 


LAIEZZA : Ah ouais, la ressemblance est troublante... :-)


 


BOEBIS : très bonne idée que ces "musiques en carte", je les mets en lien...


 


DIANE : Oui, c'est con que Jiwa soit obligé de mettre la clé sous la porte... 


serais-tu un maitre LOOM ?


???



diane cairn 15/08/2010 16:27



sauf que jiwa c'est fini, faudra mettre tes playlists ailleurs, mais belles initiatives.


dis t'es un qqun de vraiment tolérant avec les teignes, serais-tu un maitre LOOM ?



Boebis 15/08/2010 09:36



C'est assez marrant de voir comment les styles non rock, RnB ou jazz des années 50 ne plus trop écoutés/écoutables.


Sinon je crois que je te l'avais déjà dit mais c'est super sympa le côté "musique d'une époque" avec à la fois de grandes chansons mais aussi les chansons simplement très populaires et
représentative de ce que les gens écoutaient.


J'avais fait il y a quelques temps dans le même genre d'idée (qui peut être est venu de la lecture de l'article sur l'année 1955) des cartes google map pour justement écouter "la musique d'une
époque" mais à l'échelle du monde.


http://berceuse.electrique.over-blog.com/article-les-musiques-du-monde-en-carte-52671453.html


Je n'ai pas fait une carte par année car c'est un boulot monstre mais par tranche de 5 ans. Et je pense que je vais essayer de compléter ça par un peu de contexte comme pour tes articles. Enfin
pour les années 50 çà reste peu rempli mais malheureusement les enregistrements de musique de ces époques sont rarement datés sur les compilations!


 



doo doo doo da da david 14/08/2010 22:03



Je pense que ma reflextion est justifiée,ce n'est pas parce que c'est le chef qu'il a toujours raison 



Laiezza 14/08/2010 19:56


David me rappelle un David, que j'ai connu à la Fac, chaque fois qu'on faisait une fête, il débarquait sans être invité, avec des kilos de disques, qu'il nous passait en faisant comme chez lui. Ce
qui était marrant, c'est que quand on l'invitait (parce qu'il était gentil, malgré tout), il ne venait jamais. A la fin, du coup, on l'invitait tout le temps.


doo doo doo da da david 14/08/2010 18:55



GT c'est le style Elvis voyons pas de snobisme!


Encore une fois je ne connais pas de musique excréments.


Ton comportement est très hautain !



GT 14/08/2010 18:29



ARNO : Merci !


 


ARBOBO : Dans cette époque préhistorique, on découvrait à peine l'écriture, faut pas trop leur en demander^^


 


BOEBIS : J'sais pas, je connais pas ces gens-là^^


 


DAVID : Non, sérieux, tu peux pas arrêter de mettre des liens avec des musiques de merde ?


 


THOM : Tiens, c'est marrant, y a pas "Be-bop-a-lula" ?...


Dans ma playlist, oui, mais c'est vrai que bizarrement, il n'a pas été n°1... (n°7, en fait, et n°8 dans les charts R&B, en vendant tout de même 2 millions de singles, d'après wikipedia :
http://en.wikipedia.org/wiki/Be-Bop-A-Lula)



Thom 14/08/2010 15:17



Tiens, c'est marrant, y a pas "Be-bop-a-lula" ?...



doo doo doo da da david 14/08/2010 14:14



(hommage)



doo doo doo da da david 14/08/2010 14:13



Bel homage d'Eddy et Jojo il y a bien longtemps


www.youtube.com/watch?v=oqQ4Z7WgoVY



Boebis 14/08/2010 11:48



Et en France, la sortie de l'album Je me suis fait tout petit de Brassens, Brel sortait "quand on a que l'amour", Boris Vian sortait "fais moi mal Johnny"... :-)



arbobo 14/08/2010 11:07



wah les nazes, ils savaient même pas écrire Eddy Mitchell correctement :o/



Arno 14/08/2010 05:23



c'est vraiment du travail de fourmis que tu fais, impressionant... j'essayerai de m'y plonger après ma petite phase Détroit! 



jim 13/08/2010 14:18



hi here's a link where you can listen, dl or buy the eveden's latest ep

http://eveden.bandcamp.com/

kind regards
e