Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 12:17

Folk      Peacefrog records - 2007 ****

marissa-songs.jpg
Les albums de Marissa Nadler sont parfaits pour les chroniqueurs fainéants, qui peuvent s'en tirer avec un copier-coller de leur article sur son premier album. Elle est d'ailleurs la seule artiste pour laquelle j'ai jusqu'à présent regroupé deux albums en un article, ne voyant pas trop l'intérêt de publier deux textes pour raconter sensiblement les mêmes choses. De là à dire qu'elle fait à chaque album un copié-collé du précédent...

Mélancolie, voix éthérée, arpèges de guitare très linéaires... c'est un peu toujours la même chanson, et ce sur ses 3 albums. Un peu toujours la même chanson, certes, mais quelle chanson ! J'exagère un peu... la plupart de ses chansons ont leur "personnalité", ne serait-ce que par les mélodies, suffisamment travaillées et prenantes pour que l'on puisse les distinguer les unes des autres.   

La nouveauté sur Songs III, s"il fallait en trouver une, c'est l'arrivée de Greg Weeks (Espers) à la production. Ce qui n'a rien de surprenant, il partage avec Marissa Nadler ce goût pour un folk anglais, moyenâgeux, fait de jolies mélodies tristes et d'atmosphères brumeuses. Ce que je disais en introduction de ma chronique sur le dernier Espers, je pourrais l'appliquer à Marissa Nadler : s'il existe beaucoup de groupes dont on est déçu de ne pas les voir se renouveller, on aimerait qu'Espers et Marissa Nadler continuent indéfiniment sur la même voie. Dans la pop, il faut savoir surprendre ou évoluer en fonction de l'époque, dans les musiques savantes, il faut innover constamment pour repousser les limites du genre. Mais dans un cadre folk, comme dans le blues, la sensibilité prime, il s'agit de bercer et d'apaiser nos âmes tourmentées, pas d'expérimenter dans tous les sens (mais ils ont tout de même leur "style"). C'est une musique à laquelle on doit s'abandonner, pas une musique qui cherche à vous attraper avec des gimmicks accrocheurs. Mais quand on s'y abandonne, l'envoûtement est total. Car les albums de Greg Weeks (en solo ou avec Espers) et de Marissa Nadler sont magnifiques. De vraies réussites. Une sublime mélancolie, un goût très sûr, et une grande qualité mélodique. Ce qui est déjà assez exceptionnel.
Des valeurs sûres, dont chaque disque est une pépite. Meg Baird, co-leader d'Espers avec Greg Weeks, a elle aussi sorti récemment un bel album... un peu moins attachant que ceux de Marissa Nadler à mon sens (les mélodies sont moins captivantes).

Mais on en oublierait presque l'essentiel... sa voix ! Une voix fascinante, éthérée, émouvante, qui n'est pas sans rappeler celle de Joan Baez (pas seulement le timbre, mais aussi la manière de chanter). S'il fallait établir un lien de parenté, cette jeune américaine de 26 ans serait la fille cachée de Joan Baez et de Nick Drake (avec pour frère Greg Weeks et pour cousine Hope Sandoval). Pas une famille de fêtards invétérés, donc, ni de comiques troupiers, mais une famille d'artistes rares et précieux - Marissa est aussi peintre - où la sensibilité et la poésie sont reines.  

Peu de vidéos de Marissa Nadler sont disponibles sur Youtube (pas de clips, et les quelques live ne sont pas de grande qualité sonore et visuelle). On ne s'en étonnera pas, notre monde de brutes ne la mérite pas.  Le live ci-dessous est potable, très correct pour la découvrir (il faut tout de même monter le son), même si le cadre (un petit concert dans un magasin de disques !) est loin d'être formidable :

Marissa Nadler - Thinking of You 



Marissa Nadler - Songs III : Bird on the water

1. Diamond Heart 
2. Dying Breed 
3. Mexican Summer 
4. Thinking Of You 
5. Silvia 
6. Bird On Your Grave 
7. Rachel 
8. Feathers 
9. Famous Blue Raincoat 
(Leonard Cohen)
10. My Love & I 
11. Leather Made Shoes
  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jdm 21/06/2007 17:54

Nyko, je recommande l'écoute que tu proposes à tous les diam's-allergiques. Je viens de comprendre D. : il suffit d'ajouter des moustaches (version Marcel*) et c'est génial !GT, mes idées sont toujours excellentes ! je viens de soumettre à Patrick un arrangement d'Alertez les bébés : il est d'accord, il vient seulement de me chanter "on a le droit ? on a le droit ? on a le droit d'faire ça a a" etc.*Duchamp !

Nyko 21/06/2007 15:08

pour rester sur Diams, lz groupe The Brassens s'amuse à reprendre un de ces morceaux façon Georges Brassens et c'est excellentj'ai mis le lien vers mon article sur eux

G.T. 21/06/2007 13:50

Jdm : Il y a eu le "grey album" (white album des Beatles remixé avec le "black album" de Jay-Z...) C'était plutôt pas mal... J'ai entendu il y a peu "Beatallica", album de reprises des Beatles à la sauce Metallica. Pas indispensable, mais amusant deux secondes. Par contre,  là, tu viens de donner une très mauvaise idée ! Imagine que certains s'en emparent, et nous pondent un "Lucy in the sky with Diam's".  Les Beatles remixés avec du Diam's... je ne m'en remettrai pas !Lyle : je n'ai pas eu du tout de déception... je trouve vraiment ce dernier au niveau de ses précédents, sans aucune réserve. 

lyle 19/06/2007 22:12

J'adorais les deux premiers albums, je l'ai vu deux fois en live mais j'ai été un peu déçu par cet album.Il est très très bon, mais pas au niveau des deux premiers...Bon allez, le prochain sera une merveille !

jdm 19/06/2007 18:20

Bonsoir Sys,(je reprends, si tu le permets, l'appellation familière de GT)si tu suis les articles de GT, à défaut de le suivre dans le grand bleu glauque, tu sais que je fais une différence, esthétique - là aussi, il y a une droit à la différence - entre Lucy in the sky with diamonds et Diam's (peut-être un raccourci lol que nous laisserons aux chercheurs).Ne te sacrifie pas à la recherche ! pense aux visiteurs de ton site (je n'ai mis que deux ou trois mots, il y a des mois, ça ne veut pas dire que nous ne te lisons pas) ! nous t'aimons ! à la rigueur, et sans rigueur, fais-toi un petit QOTSA ? Ou Dalida --- ce n'est pas de l'ironie. Mais ne fais pas don de tes organes à Diam's ! s'il te plaît !Sys, GT, pour vous remercier de vos articles. A bientôt.

G.T. 18/06/2007 21:42

Sys : te mettre à Diam's ? ça ne changerait pas grand chose, elle a elle aussi un sacré taux de testostérone... Non, tout ce que ça changerait, c'est que tu te mettrais à écouter de la daube... bref, oublie :-)Thom : La propagande pour le prog-rock est strictement interdite sur mon blog !Nyko : Heureux de te l'avoir fait découvrir. Et aussi de savoir que tu aimes Espers !L'album de Meg Baird est plutôt sympathique, agréable... mais, en effet, il est moins inspiré que les albums d'Espers et de Greg Weeks en solo, ou que ceux de Marissa Nadler.  

nyko 18/06/2007 00:05

salut G.T.merci pour cette découverte, la vidéos m'a donné des frissons.je vais vite me procurer ce disque...je n'étais pas au courrant non plus de l'album solo de Meg Bairs des excellents ESPERS. Du coup j'ai été faire un petit tour sur sa page myspace.Ca m'a l'air bien mais nettement moins que ESPERS (en même temps c'est dur de rivaliser...)

systool 17/06/2007 23:38

Salaud!!! :-)Le dernier Mars Volta est assez prog... Tool un peu aussi... mais si tu penses à Dream Theater (oui... tu penses à eux) non merci!!!SysT

Thom 17/06/2007 22:12

Ecoute Sys, je te propose d'écouter du prog-rock pour essayer de faire ressortir tes émotions...? :-)

systool 17/06/2007 20:13

Qui sait? Peut-etre est-ce une bonne raison?Non, en fait, je pense que j'ai tout simplement de la difficulté à trouver des interprètes femmes dans la plupart des trucs que j'écoute (heavy, bizarre, hip hop)SysTNB : tu crois que je dois me mettre à Diam's?

G.T. 17/06/2007 18:03

Thierry : bonne fin de week-end à toi aussi !Thom : Et tu n'as pas pensé au rock-prog pour t'endormir ? Parce qu'arriver à garder les yeux ouverts après une intro de 4 minutes, ça relève de l'exploit ;)Sys : Pourquoi ? Sans doute est-ce à cause de ton taux de testostérone trop élevé... du coup, tu ne peux te retrouver dans les chansons mélancoliques de frêles jeunes femmes. Bon, je sais, c'est de la biochimie de comptoir... 

systool 17/06/2007 11:09

Je ne connaissais pas du tout... et d'ailleurs cela me rappelle (encore une fois) que je suis très "déficient" en matière de chanteuses... je ne sais pas pourquoi...SysT

Thom 16/06/2007 23:11

J'avoue que je ne connassais absolument pas ! Bon, en même temps, l'extrait ne me donne pas très envie, c'est le genre de musique qui aurait plutôt tendance à m'endormir...ce qui peut être un compliment, d'ailleurs. Je cherche tout le temps de la musique pour dormir, à force j'ai fini par user tous mes Mercury Rev, et le dernier Low n'est pas assez bon pour me faire faire de beaux rêves...le truc qui m'endort très bien en ce moment c'est "Fun House" - mais en revanche je ne suis pas certain qu'Iggy Pop trouverait ça flatteur.A part ça, c'est un chouette article. Comme d'hab.

Thierry 16/06/2007 17:15

Salut G.T., je viens justement d'emprunter deux de ses albums, dont celui-ci, à la BM de Roubaix car il me semble qu'on ne les a pas à Lille ...J'écoute tout ça d'ici le milieu de la semaine prochaine.Bon week-end !@++