Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 14:46

Quoi que vous regardiez ce soir à la télé... vous en serez fan. Car depuis un moment, sur le net, dans les magazines, à la télé, à la radio, il est devenu très fréquent d'appeler "fans" de simples spectateurs....   

 

Quelques exemples pris sur le net en tapant "millions de fans" :

 

Le Point : 11,2 millions de fans pour Les Bronzés 3 sur TF1

Les news de Ben : Audience US : 20 millions de fans pour les Experts

Allocine : Le "Docteur Who" fête Noël avec 10 millions de fans

Gala : Mentalist : Son super pouvoir attire 9,1 millions de fans !

Le Post : Mentalist : déjà 9 millions de fans pour Patrick Jane

Toute la Télé : Virginie Lemoine attire 3 millions de fans

TV Chronik : Plus de 5 millions de fans pour True Blood

Le Parisien : Super Nanny : 3,8 millions de fans devant le dernier épisode

Programme TV : Les Experts : Manhattan passionnent 7 millions de fans

Voici : Les Enfoirés : 12 millions de fans hier soir sur TF1

TV Mag : 7,4 millions de fans pour l'équipe de Esprits Criminels

OZAP : "Nouvelle Star" réunit 4,1 millions de fans

Télé 2 semaines : 3,2 millions de fans ont suivi la deuxième partie du Grand Journal spécial 20 ans des Guignols

TF1 : Plus de 8 millions de fans pour Arthur et les Minimoys !

 

Il ne leur viendrait pas à l'idée que l'on puisse simplement regarder un programme distraitement, par curiosité, par hasard, en somnolant, parce qu'il n'y a vraiment rien d'autre, en s'en moquant et en le trouvant mauvais etc... non, quand on allume sa télé, magie du petit écran, on devient instantanément fan de ce que l'on y voit. Du programme, comme des animateurs :

 

Telestar : 5,838 millions de fans de Christophe Dechavanne et Sandrine Quétier

 

5,838 millions de gens ont regardé cette émission, et pas un parce qu'il a eu une rude journée et a décidé de se vautrer devant une émission stupide pour se vider la tête, pas un qui aime ce genre de bêtisiers mais a trouvé les deux animateurs gonflants voire insupportables, non, puisqu'on vous le dit : tous ceux qui ont regardé l'émission sont des fans de Dechavanne et Sandrine Quétier. Le business des posters "Christophe Dechavanne" et des parfums "Sandrine Quétier" doit être ultra-lucratif. Je vois mal qui est cette "Sandrine Quétier", mais si elle a besoin d'un collaborateur pour écrire sa biographie, je signe tout de suite, 5,838 millions de livres vendus, voilà de quoi m'aider à renflouer mes finances... A moins que je ne choisisse de transformer mon blog en site sur Sandrine Quétier, 5 millions de visiteurs par semaine, je ne cracherais pas dessus...

 

Une grande question me taraude... si ce soir je regarde le JT de France 2, serais-je catalogué comme "fan de David Pujadas ?"

 

Et tout cela n'est pas uniquement réservé à la télé, même tarif pour le cinéma :

 

Zoom cinema : Disco a réuni 3 millions de fans, soit deux fois moins que Camping

Excessif : Harry Potter a déjà séduit 2,3 millions de fans

                  2,4 millions de fans de l'Age de Glace 3

 

Avec l'énorme promo dont ces films ont bénéficié, pas un seul spectateur n'y est allé "un peu par hasard". Seuls les vrais fans de Harry Potter vont voir les films de la franchise au cinéma (ça tombe sous le sens, ce sont des petits films modestes et confidentiels qui n'attirent que les fans, pas de gros blockbusters destinés au plus large public). Il faudra aussi m'expliquer, dans le cas de Disco, l'équation : une place achetée = un fan. Il est si bien que ça, Disco, pour que chaque personne qui soit allée le voir en salle en devienne automatiquement fan ?

 

Et pour les jeux vidéos :   

 

Le Monde Informatique.fr : Succès critique et public de 2007 qui avait comblé huit millions de fans du plombier nippon, Super Mario Galaxy sera de retour

 

Non seulement les 8 millions de gens qui ont acheté ce jeu sont forcément des "fans de Super Mario", mais, en plus, ils ont tous été "comblés" ! Aucun de ceux qui l'ont acheté n'a été déçu, aucun de ces jeux offert pour Noël ou un anniversaire n'a pas plu à celui qui l'a reçu... l'auteur de l'article a soit d'incroyables dons de médium, soit poussé le professionnalisme jusqu'à enquêter auprès des 8 millions d'acheteurs du jeu pour ensuite affirmer que oui, tous ceux qui ont acheté ce jeu sont des fans, et tous sans exception ont été comblés. Une telle masse de travail et d'enquête pour publier un billet sur le site "le Monde Informatique.fr", je n'ai qu'un mot à dire : respect.    

 

Le genre où le mot "fan" est le plus souvent utilisé, c'est la série. A la limite, on peut comprendre ce raccourci simpliste si une série rassemble tant de millions de spectateurs en moyenne... sauf que ça reste un raccourci simpliste. Mettons qu'une série rassemble régulièrement 5 millions de spectateurs... ce ne sont pas toujours les mêmes, beaucoup "vont et viennent". De nombreux cas sont envisageables si on y réfléchit un quart de seconde au lieu de balancer du "fan" à tout va :

- Il y a ceux qui regardent quelques épisodes et abandonnent parce qu'ils s'en lassent.

- Ceux qui tombent dessus par hasard, la regardent une fois, mais n'y reviennent pas.  

- Ceux qui la suivent sans grande conviction parce que le soir où elle passe, il n'y a rien d'autre à la télé.

- Ceux qui la regardent d'un oeil, parce qu'elle ne vaut pas que l'on s'y consacre pleinement, et surfent sur le web en même temps.

- Les téléphages et sérievores qui regardent tout et n'importe quoi, mais ne sont pas fans pour autant.

- Les gens seuls qui laissent la télé allumée, parce que ça leur donne l'illusion d'une "présence".

- Ceux qui tentent de la suivre un moment, parce que tout le monde en parle, parce qu'un ami leur en a dit le plus grand bien, mais qui ne la trouvent pas terrible.

- Ceux qui veulent voir la série suivante, laissent l'image pour ne pas rater le début, mais coupent le son pour écouter de la musique ou faire des tas d'autres choses en même temps.

- Ceux qui la trouvent juste "sympathique", divertissante pour se vider la tête un moment, mais pourraient sans problème s'en passer.

etc, etc...

  

Ces gens-là seraient tous des fans de la série en question ?

 

Pire encore, une phrase typique de ce qu'on peut lire très fréquemment :   

 

Retrousa : Le 24 octobre 2000, "Buffy" réalise son meilleur score de la saison avec 6.4 millions de fans

 

D'une logique imparable... tous ceux qui ont regardé la série ce soir-là sont des fans, et puisqu'ils étaient plus nombreux que d'habitude, le surplus du 24 octobre 2000 est composé de "fans de Buffy" un peu particuliers, des fans qui n'ont pas regardé les épisodes précédents, ni les épisodes suivants de leur série favorite....

Ceux qui n'ont regardé qu'un match de foot dans leur vie, la finale de 98, seraient des "fans de foot" ?

Ceux qui n'ont vu que l'épisode 8 de la 5° saison de 24 sont des fans de Jack Bauer ?

 

 

Tout cela va encore plus loin, maintenant, on est "fan" des objets que l'on achète :  

 

France Soir : L'Ipad a conquis plus de deux millions de fans en deux mois

Est Auto Mag : Renault Clio : 10 millions de fans dans 100 pays  

 

Vous achetez une voiture, vous en devenez fan.... Vous êtes "fan" de votre bagnole, vous ? 

Je me suis payé d'occase le lecteur/graveur Sony RDR HX650... faut-il que je me présente maintenant comme un fan de Beethoven, Lynch et du lecteur/graveur Sony RDR HX650 ? (non, Christophe, ne me remercie pas pour l'énorme perche que je te tends - en tout bien tout honneur - tout le plaisir est pour moi...)

 

 

Cette utilisation excessive et ridicule du mot 'fan" pourrait n'être qu'anecdotique et ne pas mériter un article si elle n'était, malheureusement, symptomatique d'une certaine forme de bêtise très moderne. Enthousiasme neuneu, hédonisme puéril et perte de toute idée de distance et d'esprit critique.

Une vague relation vous envoie un lien vers une vidéo youtube débile, vous avez le malheur de cliquer dessus pour voir de quoi il retourne, vous voilà rangé parmi les "millions de fans du bébé qui danse sur de la disco", ou du chat qui glisse dans la cuvette des chiottes. Des gens qui se calent devant un programme télé quelconque sans passion, juste pour oublier leur journée de travail harassante, leur solitude, ou parce qu'ils n'ont vraiment rien d'autre à faire... ça n'existe pas. Non, dans ce monde merveilleusement régressif et stupide, on s'émerveille forcément de tout, on n'a pas de cerveau, pas d'esprit critique, on est fan de tout ce qu'on voit et tout ce qu'on achète. Il n'y a plus de spectateurs, il n'y a plus que des fans... Vous allez à un concert, vous achetez un album : vous êtes fan. Vous regardez une série, un jeu télé : vous êtez fan. Vous lisez un roman, un essai, un livre de cuisine : vous êtes fan. Vous allez au cinéma pour faire plaisir à votre copine, le film ne vous branche pas vraiment : vous êtes fan. Vous achetez un Ipad, une voiture, un service à thé : vous êtes fan.

 

Pas moyen de savoir combien de gens différents sont venus sur mon blog (dans les "visiteurs uniques" s'ajoutent ceux qui sont déjà venus les jours précédents), mais, avec un peu plus d'un million de pages vues et 332 000 visites totales, il y a bien quelques dizaines de milliers d'individus qui sont passés par ici. C'est donc avec beaucoup d'émotion que je vous remercie tous, mes dizaines de milliers de fans (oui, même toi le fana de metal venu m'insulter dans les comms : tu as cliqué, tu en es... bienvenue au (fan-) club !).   

 

Plus sérieusement, je ne saurais trop conseiller à tous les grands naïfs qui voient des fans partout de lire La Culture des Individus, l'excellent ouvrage de Bernard Lahire (et je ne suis pas un "fan" de Lahire). Vous y apprendrez, avec de très nombreuses enquêtes à l'appui, que quel que soit leur niveau d'éducation ou de culture, les gens ne sont pas aussi dupes ou exaltés que vous ne le pensez. Ils n'aiment pas forcément les émissions qu'ils regardent (ils peuvent les regarder juste parce qu'elles sont "divertissantes" après une journée de boulot, mais sont très sévères sur leur contenu et les animateurs, et parfois sur eux-mêmes, se trouvant "cons" de regarder des trucs pareils), les films qu'ils sont allés voir au cinéma, les livres qu'ils ont lus, les albums qu'ils ont achetés et écoutés... C'est l'évidence même... mais pas pour tout le monde, bizarrement...

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Dahu Clipperton 05/06/2010 13:20



Moi, tous ces fans, ça me troue le culte.



Thom 04/06/2010 18:56



Euh... un "nom"... je voulais bien sûr dire un "mot", "plussoyer" n'est pas un nom...



Thom 04/06/2010 18:55



Ah ah... je dois dire que je suis assez d'accord avec Vincent.



De plus, tu occultes une donnée importante, Guic', c'est que comme le rappelle Arbobo "plussoyer" est né de +1, +2, etc. En sommes : les gens ont préféré inventer un nom, qui plus est un dont la
sonorité désuète et châtiée n'échappe à personne, plutôt qu'utiliser une énième abréviation. Pour moi, c'est tout sauf de l'appauvrissement du langage, mais bien de l'enrichissement.



Vincent 04/06/2010 18:28



Guic : "Ce genre de terme découle justement de la pauvreté de langage ou on est plus foutu  de prendre le temps de chercher le vrai terme, et qu'on préfère en créer des nouveaux...


 


(Putain ce vieux réac de la grammaire que je suis)"


 


Au niveau du ressenti, je suis d'accord, c'est vrai que certains mots récents, venus de l'anglais, ou d'internet, ou autre... ne sont pas particulièrement élégants. Mais n'est-ce pas comme ça que
se construit une langue ?  Ce que tu as dit n'est pas précisément une sorte de définition de l'évolution languistique ? Inventer des nouveaux mots même s'ils sont inutiles...? Enfin, il
suffit de dégoter un dictionnaire de mots anciens, moi j'en ai un , "dictionnaire des mots rares et précieux", dans lequel je ne connais pas un mot sur cinquante... Et bien que je ne sois pas le
plus grand érudit de la planète, je doute que ce soit la faute d'un trop faible niveau en français. Ce que nous appelons barbarismes... est paradoxalement stupide à sa source même. Si je me
souviens bien de mes cours de langue morte, "barbarisme" c'en est justement un, puisque ça vient de l'onomatopée initiée par les romains (ou les grecs à vrai dire, ou d'autres), pour imiter les
langages barbares (brr-brr), autrement dit c'est un simple son créé de nulle part, qui s'est élevé au rang de registre soutenu...


 


Au fond, n'est-ce pas à juste titre que tu te traite ironiquement de réac' ?



caroleRxQ 04/06/2010 17:46



Djeun: définition sur wiki ArdKorpédia


:)



Xavier 04/06/2010 13:57



hé non je ne peux pas dire jeune, car justement le terme "djeun" n'englobe pas tout les jeunes, c'est bien pour ca que je fais la
distinction... un djeun, c’est un de ces jeunes un peu grotesques avec leur folklore, leurs codes….



Frédérique 04/06/2010 12:24



Hello les fans


fan


nom
(anglais fan, abréviation de fanatic)



Familier. Admirateur enthousiaste, passionné de quelqu'un, de quelque chose : Les fans d'un chanteur.



Bon ben moi, je sais de qui je suis fan .... même si je fais partie des millions d'autres ...



GT 04/06/2010 12:19



EL-F : Comme dirait Guillaume Durand (et bien d'autres) je trouve ça assez génial...


Ah ouais, Guillaume Durand, c'est un cas... "assez génial", "un petit peu exceptionnel", "légèrement extraordinaire" et "un brin monstrueux"...


En fait, comme tous les animateurs, il "survend" ce qu'il raconte, les sujets qu'il lance, les débats qu'il veut susciter, mais il y a un truc (complexe d'infériorité ? timidité ? manque de
confiance ?) qui le fait toujours modérer maladroitement ses emballements...


 


XAVIER : si si, il ya de fortes chances pour que je sois juste un vieux con...


Justement, assume, et dis "jeune" au lieu de "djeuns"... de toute façon, à partir de 18-19 ans, on est tous des vieux cons (tiens, regarde, Thom, à 18/19 ans, il disait déjà "djeuns"^^)


 


GUIC : Quand on dit "djeuns", ça a un sens, c'est les jeunes qui écoutent NRJ et ont un Skyblog, pas n'importe quel moins de
20 ans.


 


Pas vraiment d'accord, car je trouve très souvent ce terme utilisé pour "englober" tous les jeunes, d'une manière très condescendante, pour réduire la jeunesse à un ramassis de gentils
demeurés (ce qu'ils peuvent être, mais pas toujours non plus^^)


 


THOM : Tu as raison, il faudrait plutôt revenir aux termes galvaudés que de se focaliser sur les tics de langage, je n'aime pas
trop non plus le côté "chevalier blanc de la langue française", je n'ai rien contre la plupart des anglicismes, néologismes, voire même barbarismes... (enfin, sauf pour cet
horrible "djeuns" :-) )



diane cairn 04/06/2010 11:42



bon si vous voulez


Communiquez proactivement tant en inbound qu'en
outbound


http://www.dicomoche.net/



Guic' the old 04/06/2010 11:12



Sachant qu'il n'est aucunement référéencé, c'est pas un néologisme, c'est un barbarisme, d'un.


D'autre part, l'anglicisme, s'il est justifié (et ça arrive, les anglias ont parfois des termes super précisqui dise en un mot ce qu'en français on mettrait une phrase à expliquer (revamping,
c'est le premier qui me vient à l'esprit)


Et concernant l'usage pauvre et les "innovations"... pas d'accord. Ce genre de terme découle justement de la pauvreté de langage ou on est plus foutu  de prendre le temps de chercher le vrai
terme, et qu'on préfère en créer des nouveaux...


 


(Putain ce vieux réac de la grammaire que je suis)


Plussoyer n'a aucune utilité vu qu'il ne sert que de doublon de "surenchérir", ou "être d'accord".



Thom 04/06/2010 11:10



GT >>> hé mais oh dis, je t'emmerde, moi. "djeuns" est une expression qui s'est popularisée quand j'avais 18/19 ans (et donc que j'en étais un), et elle n'était pas du
tout du fait de "faux jeunes", on l'employait tous.  D'ailleurs je ne l'entends plus très souvent aujourd'hui... désolé d'avoir l'âge que j'ai. Dans le même ordre d'idée, je dis très souvent
"rebeu", "black" (et même parfois "kebla" ! si, j'te jure), "teuf", "meuf", "keum"... je sais, c'est affreux. Mais j'ai grandi à l'époque où le verlan explosait et, par le fait, pas mal de ses
expressions appartiennent à mon langage quotidien. "Big up" (qui n'est qu'un synonyme de "hold on", pour répondre à Guic') et "faites du bruit" aussi, d'ailleurs :-)


 


Là où je te rejoins cependant, c'est quand tu dis que les jeunes doivent trouver leurs propres mots. D'ailleurs je n'aime que modérément la tournure que prend cette discussion, qui partait sur
les mots galvaudés et s'achève sur les tics de langages et les néologismes, façons chevaliers blancs de la langue française :-) Je suis très pointilleux sur les évolutions du langage familier,
d'autant plus passionnantes aujourd'hui qu'elles recoupent les évolutions de moyens de communications (Cf. "plussoyer", "lol" et beaucoup d'autres). Ca me semble tout de même à séparer de la
question des termes galvaudés.



arbobo 04/06/2010 10:28



"plussoyer" c'est pas un abus de langage, c'est un néologisme, une invention, une commodité créée sur les forums puis les chat,


à force d'écrire "+1", "+10" "+1000", certains ont créé ce mot bien trouvé et rigolo,


je vois pas comment on peut d'un côté stigmatiser (à bon droit) un usage pauvre du langage et dans le même temps regretter les innovations. Je préfère entendre 10 fois "plussoyer" qu'un
anglicisme (bien que je ne donne pas forcément le bon exemple )



Ska 04/06/2010 10:24



Oui, Christophe, Frédéric Pommier, c'est ça...



Guic' the old 04/06/2010 10:09



Ah non, l'utilisation de "djeuns", est justement très interessant. C'est un détournement d'un terme employés par un groupe pour s'auto-désigneR.


Quand on dit "djeuns", ça a un sens, c'est les jeunes qui écoutent NRJ et ont un Skyblog, pas n'importe quel moins de 20 ans.


 


Et puis c'est un parmi d'autres. Si on commence à recenser tous les abus de langage à la con qu'"on peut voir tous les jours... l'atroce "plussoyer", que j'utilise moi-même parfois, le verbe
"gérer" qui recouvre maintenant les sens d'organiser, s'occuper de, ou même être simplement un truc cool ("ça gère"), toutes les expressions empruntées au milieu du rap qui sont passé dans le
langage courant ("du son", mais aussi l'horrible "Faites du bruit" et le splendide "Big up" dont on essaye encore d'avoir une définition stricte)



Christophe 04/06/2010 06:17



Frédéric Pommier ?



Xavier 03/06/2010 23:39



si si, il ya de fortes chances pour que je sois juste un vieux con...



El Funcionario 03/06/2010 21:25



Comme dirait Guillaume Durand (et bien d'autres) je trouve ça assez génial...



GT 03/06/2010 20:37



DIANE CAIRN : En effet, quand c'est pas "culte", c'est "mythique"... :-)


 


SKA : Pareil pour cet horrible "c'est que du bonheur"... par contre, "son" à la place de morceau (ou de musique : "viens
écouter mon son") me dérange moins... je trouve ça assez couillon, mais je comprends, les jeunes ont besoin de se trouver leurs propres mots...


 


XAVIER : Moi aussi, ce "juste" me gonfle... même si je me surprends à l'employer parfois...


Et s'il y en a un autre que je ne supporte pas... c'est celui que tu viens d'employer, le "djeuns" (ou djeunz, ou d'jeuns etc...) Et Thom l'utilise souvent, d'ailleurs, ce qui me désole de
sa part :-) Parce que dire "djeuns", c'est très condescendant, et ça a un côté "faux-jeune"... c'est une manière de signifier "je ne suis pas comme ces jeunes un peu grotesques
avec leur folklore, leurs codes, que je regarde d'un air amusé, mais attention, hein, je ne suis pas non plus un vieux con, j'ai un "langage jeune"..."  


 


ARBOBO : Ton comm 23, il est mythique^^



arbobo 03/06/2010 20:05



d'ailleurs, j'adère tellement à ton analyse xavier, que j'en suis juste fan



arbobo 03/06/2010 20:05



oui, c'est juste



Xavier 03/06/2010 19:34



tient, puisqu'on a dérivé sur les tics de langage, il y en a un récent qui m'irrite, et qui touche meme des bons potes pas cons et pas djeuns: le "just" anglais francisé. ca donne: "cet
album, il est juste mortel" ou "le concert de machin, c'était juste incroyable" etc....



Ska 03/06/2010 18:00



Dans le genre, l'expression horripilante, qui reviens tout le temps... "C'est (rien) que du bonheur"


Et puis, j'ai aussi une haine tenace pour la nouvelle expression consistant à remplacer "morceau", "chanson" par "son" (ex. "il est chanmé ce son !", 't'as du (bon) son ?")



diane cairn 03/06/2010 17:18



tu peus rajouter mythique aussi dans ta liste de mot à proscrire



GT 03/06/2010 16:40



DIANE CAIRN : "Génération Jacques Martin"... quelle horreur :-)


 


CHRISTOPHE :  Sinon, Arbobo, tu avais commencé le flood qu'il fallait faire (et brillamment !), ça me soulage de lire
les flood des autres aussi (tu peux pas continuer ?)


 


Il peut... mais tu n'y couperas pas. Tu ne vas pas me décevoir, moi qui suis le plus grand "fan" de tes trollages^^


 


DRGBS : Je pense qu'on peut dire les deux... la musique disco est bi :-)


Et tout à fait d'accord sur les émissions télé, qui sont à mon sens en partie responsables de cela... il n'y a quasiment plus de distance entre l'animateur et "l'artiste" invité, les animateurs
sont tous "fans" de ces artistes en promo, trouvent tous leurs albums, films et bouquins formidables... Les animateurs sont des "ravis de la crèche", quoi qu'on leur mette devant les yeux, ils
adorent, ils sont fans...


 


SKA : Ah oui, les "films cultes"... moi aussi, je ne supporte pas qu'on utilise ce terme pour n'importe quel film... et pire
encore, l'utilisation actuellement du terme "culte" dans les médias pour tout et n'importe quoi. D'ailleurs, j'ai souvent eu envie de faire un article sur le
sujet, tellement c'est ridicule... un sketch marrant, c'est "culte", une vidéo youtube à la con avec un type qui glisse sur un parquet ciré, c'est "culte", une séquence d'émission
télé où un invité s'est mis à en faire des tonnes ou a sorti une énormité, "c'est culte", tous les groupes de rock sont "cultes"... qu'ils vendent 50, 100, 10 000 ou 100 000 albums, qu'ils
touchent un petit public exigeant ou le grand public, c'est culte... une comédie à succès, c'est culte, toutes les séries sont cultes... bref, tout est culte...


(et vous noterez que je suis parvenu à écrire ce paragraphe sans aucun mauvais jeu de mots)...


Ca participe exactement de la même chose que de balancer du "fan" à tout va, c'est prendre le public pour un ramassis d'imbéciles heureux qui jubilent devant n'importe quoi... On abolit
les distances, on infantilise tout et on considère qu'il n'y a plus de spectateurs qui aiment plus ou moins, avec des réserves, ce à quoi ils assistent, mais des fans qui se prosternent avec joie
et ferveur devant tous ces "objets de culte"...



Ska 03/06/2010 15:54



Un article très pertinent... Mais on ne compte plus les termes dévoyés, les simplifications abusives (il fut un temps, en matière de cinéma, c'était les "films cultes", terme employé à tort et à
travers, qui ne fut jamais mieux défini que dans un Starfix de la fin des années 80)


Je ne sais plus qui fait une chronique intéressante sur les tics langagiers sur France Inter le matin. Sans parler de l'indispensable Alain Rey, qui, sur la même radio, décrypta longtemps les
mots, leurs usages et les approximations...


Quant à Facebook, que j'aime bien utiliser ceci dit, quoi de plus infantilisant que ce bouton "J'aime" ?



dragibus 03/06/2010 15:20



"vous voilà rangé parmi les "millions de fans du bébé qui danse sur de la disco"


alors moi je pose LA question : on dit "du" disco ou " de la" disco ?? c'est une question qui me aude depuis longtemps ...


sinon ton post m'a tout de suite fait penser à ces gens qui dans TOUTES émissions télé se lèvent dés que n'importe qui entre sur le plateau que ce soit Eve Angeli
ou un quelconque sociologue appellé à la rescousse pour parler du comportement des marchés boursiers



Christophe 03/06/2010 13:53



Je ne te le fais pas dire


Mario ne donne pas "l'impression" de qualité parce que le nom dit quelque chose. C'est un gage de
qualité. 


Merci Jeune Guichounet.


 


Sinon, Arbobo, tu avais commencé le flood qu'il fallait faire (et brillamment !), ça me soulage de lire les flood des autres aussi (tu peux pas continuer ?)



diane cairn 03/06/2010 13:23



Génération Jacques Martin, on a tous été conditionné à l'école des Fans



GT 03/06/2010 13:18



ARBOBO : En effet, et Lahire le précise bien... mais ça montre tout de même que beaucoup ne sont pas vraiment dupes ; tel ou
tel programme un peu con qu'ils regardent pour "se vider la tête", même s'ils apprécient de se caler devant, ils ne le tiennent pas en haute estime (ou pourraient regarder n'importe quelle
autre connerie à la place, aussi divertissante)... Ce n'est pas "être fan"...


 


Un type qui dit "je regarde les talk-shows de Delarue, mais j'ai un peu honte, ça me met parfois mal à l'aise, il y a une forme de voyeurisme un peu malsain, mais
j'ai du mal à décrocher quand je me trouve devant", il est possible qu'il en rajoute pour montrer qu'il n'est pas dupe et, qu'au fond, il a moins de réserves que cela sur l'émission ou
n'est pas tant gêné par le côté voyeuriste... par contre, on peut beaucoup plus difficilement imaginer qu'il en est un "fan" qui penserait "c'est une formidable émission, Delarue est génial
etc..." Il a "intégré", compris que les critiques sur l'émission sont tout à fait recevables, et a forcément quelques réserves et n'est pas dupe de la "qualité" de l'émission. Si tu es
un vrai fan de Johnny ou Mylène Framer, tu ne dis pas "mouais, c'est tout de même un peu de la merde, mais j'aime bien"^^


 


GUIC : Je te fais confiance pour Mario, le seul Mario que je connaisse, c'est Mario Cavallero Jr. :-)


Sinon, c'est très juste ce que tu dis sur le "nombre de fans" comptabilisés pour le ciné... et, en effet, encore plus pour les films du style Twilight, ou Harry Potter, qui comptent pas mal
d'ados inconditionnels prêts à y retourner encore et encore... Non seulement on ne peut pas dire "3 millions de fans", puisqu'il y a plein de "curieux" dans le lot, des gens qui y vont parce
qu'il est en tête d'affiche et n'ont pas forcément aimé, mais, aussi, on ne peut pas dire "3 millions de spectateurs"... il faut tout simplement se contenter de dire 3 millions d'entrées. C'est
aussi le cas pour des films du genre Star Wars ou le Seigneur des Anneaux, avec des inconditionnels de ces univers, pour des blockbusters type Avatar (la 3D en a bluffé pas mal qui
ont dû y retourner)... mais aussi des réalisateurs plus singuliers qui ont leurs "fans" (j'ai vu 3 fois Lost Highway la semaine de sa sortie, 2 ou 3 fois Mulholland Drive...)


Tout comme 100 millions d'exemplaires de Thriller vendus, c'est 100 millions d'albums, pas 100 millions de gens qui l'ont acheté... dans le lot, il y en a plein qui l'ont acheté en vinyl,
l'ont racheté en K7, puis en CD... d'autres qui l'ont racheté parce qu'il s'est abimé, usé, d'autres encore qui en ont acheté beaucoup pour les offrir (à des gens qui l'avait déjà, ou qui
s'en foutent et ne l'ont pas écouté...) etc, etc... 


Quant à ceux (et il y en a!) qui assimilent bêtement le nombre de clicks sur une vidéo youtube au nombre de gens différents qui l'ont vue, c'est aussi con que si je disais : 1 millions de
gens sont venus sur mon blog, puisqu'un million de pages ont été lues :-)


Et si je suis toutes ces logiques, je peux donc aller encore plus loin et dire officiellement : 1 million de pages vues, j'ai donc 1 million de fans ! ('tain, voilà de quoi combler mon
ego pour le mois à venir^^) Dechavanne et Sandrine Quétier n'ont qu'à bien se tenir, je n'ai plus que 4, 838 millions de fans de moins qu'eux ^^


 


  



Guic' the old 03/06/2010 12:29



Bon, G.T., ça me rassurerai presque, mais la chose est désormais claire pour moi... Tu n'es pas un gamer.


Mario ne donne pas "l'impression" de qualité parce que le nom dit quelque chose. C'est un gage de qualité. C'est un jeu qu'on attend avec impatience, et qui est développé avec passion,
pour ravir les joueurs (la "preuve" pour moi, ce serait le temps qui a, à chaque fois, séparé la sortie de la console de la sortie de "son" Mario... sur les 4 dernières sorties)


(C'est un peu comme si tu disais la même chose de Zelda... C'est le genre de jeu qu'on achète en sachant déjà qu'il sera bon, parce que, justement, ce sont des jeux sur lesquels les développeurs
n'ont pas le droit à l'erreur sous peine d'énorme tollé...) Mais bon, là n'est pas le sujet.


 


Juste un truc que je voudrais ajouter concernant les "nombres" de fans... C'est le manque d'une donnée fondamentale, qu'est "la récidive". Considérer nombre de spectateurs = nombre d'entrées
vendus, concernant le ciné, c'est faux, parce qu'il y a toujours des maniaques (certes pas forcément nombreux, mais bon) foutus d'aller voir le même film 5, voir 10 fois au ciné. (Genre je pense
- en ne déconnant qu'à moitié) que le nombre total de spectateurs, par exemple,  de Twilight, ça doit facile être en vrai 85% des entrées vendues. Voire moins.)


Même raisonnement pour les lectures de vidéos You Tube, qu'on peut se repasser 5, 10 fois facile. (Bon, ça dépend lesquelles.)



GT 03/06/2010 12:07



ARBOBO : Je suis fan de "l'autoroute A10, chaque années des millions de fans lui renouvèlent toute leur affection"
:-) 


 


GUIC : C'est avec une grande fierté que je peux dire : je ne sais pas qui est "Lussi"... Non, ce qui m'a plutôt
remonté, c'est la défaite de Federer (eh ouais, je suis fan de Federer... en même temps, je suis aussi fan de Söderling, donc c'est pas si grave^^...)


Quant à Mario... justement, c'est une célèbre "franchise", il y a sûrement des tas de gens qui l'ont acheté surtout parce que le nom leur parlait, et ça semblait être un gage de "qualité"
pour eux, tout comme, au supremarché, d'acheter un album mis en tête de gondole d'un artiste dont ils entendent souvent le nom, ou, devant le cinéma, de préférer aller voir "Lucky Luke"
ou "Harry Potter" qu'un obscur film croate, ou un film avec Brad Pitt, Bruce Willis, qu'avec Slobodan Grazjianovic...


 


THOM : C'est vrai que Facebook y a grandement contribué... on y trouve même un tas de "fans de marques". Mais je ne suis pas sûr
que ça vienne de là. Je pense que ça a été plutôt un "accélérateur" ou un révélateur, toutes les conditions étaient déjà bien présentes un peu avant. Je ne suis jamais le dernier pour
défendre le net contre les réacs qui n'y comprennent pas grand chose et n'y voient pas toutes les richesses, mais je crois qu'il a une bonne part de responsabilité dans cette histoire.
C'est l'instantané, le buzz, la hype, l'excitation permanente autour de tout et n'importe quoi... c'est la nouvelle paire de bottes de Lindsey Lohan placée dans les news du jour sur le même
plan que "Sarkozy cité dans un rapport sur l'affaire de Karachi"... Mais bon, là encore, ce n'est pas "la faute du net" - qui n'est, on le répètera jamais assez, que ce que l'on en fait -,
plutôt celle d'une époque très superficielle, puérile... et un certain abandon (pas général, encore heureux) de la distance et de l'esprit critique...


 


XAVIER : Comme toi, j'étais hier un fan de "Esprits Criminels"... que je laisse, sans le son, en écoutant de la musique et
en écrivant cet article, pour ne pas louper le début de Lost... Par contre, suivant la logique des audiences, je ne suis pas un fan de Lost, puisque je l'enregistre afin de le regarder plus
tard avec ma compagne pour laquelle, 23h30, c'est trop tard...


 


DR. F : Un fan de fan de ? :-) 


 


THIERRY : :-)


(mais, c'est vrai, en plus, je suis fan de Christian... car malgré nos quelques conflits, j'ai toujours beaucoup d'estime pour lui... c'est ça, être "fan"^^)



arbobo 03/06/2010 11:39



juste un bémol sur lahire, dire en entretien qu'on regarde "des trucs con", c'est pas forcément toujours la même chose, il y a ne pas être dupe, c'est souvent, et aussi le cadre de l'entretien
scientifique, qui pousse de nombreux enquêtés à se conformer à ce qu'ils croient être la "bonne" réponse ou du moins la réponse attendue par l'enquêteur.


ce sont des biais très complexes à déceler mais on sait qu'aucun processus d'enquête n'est neutre, l'âge, le sexe, le lieu (chez soi ou dans un bureau de l'université), le port ou non d'une
blouse, et même une enquête par téléphone ou par questionnaire écrit comporte des biais.


ceci dit non pas pour infirmer que ce tu dis, gt, juste pour préciser un brin



Thierry 03/06/2010 11:24



Lahire Lahire Lahire ...


Serais-tu fan de ... Christian ? Tu veux le faire revenir avec, au passage, peut-être une Xème renaissance des Chants Ethérés dont nous n'étions pas assez fan à son goût ? ^^



dr frankNfurter 03/06/2010 10:56



ça me fait plaisir car depuis l'arrêt de Fan de présenté par la talentueuse et charismatique Séverine Ferrer, je rongeais mon frein.


Merci à toi G.T. d'avoir repris le flambeau



Xavier 03/06/2010 10:40



Bravo pour cet article, je suis fan! pour etre sérieux, j'aime bien ces mises au point, mi ironiques mi énervées, cette prise de recul face à des tendances auxquelles je ne prete plus attention
(et c'est un erreur).


J'ai moi meme été fan hier soir alternativement de la Nouvelle Star et de Esprit Criminel (suivant qui tenait la télécommande entre ma femme et moi), je fais partie de ces fans qui regardent la
télé en préparant le repas et en mangeant et en discutant et en se foutant de la gueule d'Horacio Caine. C'est d'ailleurs pour ca que je ne regarde pas de séries identifiées comme excellentes
(Lost, 24h etc...), j'aurai trop peur d'etre vraiment fan et de ne pas pouvoir les regarder "en temps masqué" comme on dit à mon boulot.



Thom 03/06/2010 10:25



C'est l'époque de facebook, où chaque fois que tu aimes un truc tu deviens "fan" (de toi, moi, mon lit, Bernard Lavilliers ou les seins de Scarlett Johansson). Je crois sincèrement que ça vient
de là, à l'origine, cette obsession pour le mot "fan" qui était moins marquée avant. Ce qui est marrant c'est que depuis quelques semaines facebook a changé le truc "être fan" en "j'aime", ce qui
est tout de même plus engageant.



arbobo 03/06/2010 10:23



l'oxygène,


les fans sont tous unanimes : "on ne peut pas s'en passer!"



arbobo 03/06/2010 10:23



les WC,


des dizaines de millions de fans rien qu'en France !



arbobo 03/06/2010 10:22



l'autoroute A10,


chaque années des millions de fans lui renouvèlent toute leur affection



Guic' the old 03/06/2010 09:59



Toi, t'as pas aimé que Lussi se fasse virer de la Nouvelle Star hier pour être remonté comme ça.


(Ah, et sinon, effectivement, Mario Galaxy ne peut que convaincre. Et après 20 ans d'existence, si tu te récupères un Mario, c'est fatalement en connaissance de cause, donc en tant que fan...)



arbobo 03/06/2010 08:15



moi je suis fan d'internet


 


heu...