Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 22:27

 

 

 

.. 











Grand schizophrène, je trouve toujours un peu débile les très subjectifs classements et autres remises de prix pour « le meilleur album », « le meilleur film »… mais je ne peux m’empêcher de vous soumettre les miens. Je l’ai fait pour les albums, pas de raison que je ne le fasse pas pour les films.

Difficile de départager les 4 premiers de la liste, ce sont à mon sens 4 chefs-d’œuvre. J’ai mis Munich en tête, en ayant longuement hésité (je vous entends marmonner « y en a qui ont que ça à foutre »), parce que ça me fait tout de même un peu mal de mettre Spielberg devant Scorsese. Mais j’ai été tellement impressionné par Munich que je ne pouvais faire autrement, même si j’ai adoré les 3 qui le suivent.

 

D’ailleurs, j’ai aimé tous les films que j’ai vu l’année dernière. Aucune déception. Ou de très légères (Miami Vice, très bien, mais un peu en-dessous du précédent film de Michael Mann, le superbe Collateral). Même les gros films d’action que je suis allé voir à reculons m’ont agréablement surpris : je n’ai jamais été fana des James Bond, mais Casino Royale est d’une toute autre trempe. Mission Impossible 3 n’est pas le genre de film qui vous accompagne toute une vie, mais c’est une grande réussite dans le genre. Gamin, j’étais un inconditionnel de la bd X-Men, j’ai trouvé les 2 premiers films assez mauvais mais le 3, sans être un chef-d’œuvre, est pas mal du tout.

C’est aussi toute la « limite »  de ces classements, qui parlent sans doute plus à ceux qui les font qu’à ceux qui les lisent. Car Romanzo Criminale est sans conteste un meilleur film que X-Men 3, mais, parce que les X-Men ont bercé mon enfance et que j’étais heureux de les voir enfin assez bien adapté, il m'a plus marqué et il est mieux placé dans ma « liste ». Mais dans les adaptations cinématographiques de bd, genre qui donne en général de sacrés navets, il reste très en-dessous du surprenant V for Vendetta, un des chocs de l'année.

Sinon, pas vu le moindre film français. Aucun ne m'a suffisamment fait envie. Ce qui n'est pas le cas de Volver, Inside man, Scoop, Le Dahlia noir, que je regrette d'avoir loupé.  

 

  1. 1.     Munich
  2. 2.     Les Infiltrés
  3. 3.     Babel
  4. 5.     Le Caïman
  5. 6.     Good night and good luck
  6. 7.     V for Vendetta 
  7. 8.     Casino Royale
  8. 9.     Walk the line
  9. 10.           Le nouveau monde
  10. 11.    La Colline a des yeux
  11. 12.    Le Labyrinthe de Pan
  12.  13.           Le Prestige
  13. 14.    Marie-Antoinette
  14. 15.    Mission Impossible 3
  15. 16.    Miami Vice
  16. 17.    Silent Hill
  17. 18.    X-Men 3
  18. 19.    Les fils de l’homme
  19. 20.    Romanzo Criminale
  20. 21.    Syriana
  21. 22.    Isolation

 

 

Ce que je retiendrais surtout de ces nombreuses heures passées en 2006 dans les salles obscures :

- La qualité visuelle de Munich. Une texture, un grain exceptionnels, mais le film perdra sans doute pas mal en DVD ou à la télé…

- Di Caprio. Il me sortait par les yeux à l’époque de Titanic. Passé chez Scorsese (Gangs of N-Y, Aviator), il a pris une autre dimension et j’ai révisé mon jugement. Mais dans Les Infiltrés, il franchit encore un pallier et m’a bluffé comme aucun autre acteur cette année. Devant même ce remarquable Johnny Cash  que campe Joaquin Phoenix dans Walk the Line.

- Mémoires de nos pères et Babel, les deux films qui m’auront le plus ému.

- L’incroyable scène de débarquement dans Mémoires de nos pères.

- La subversion assez réjouissante de V for Vendetta (et de La Colline a des Yeux).

- La grande réussite de Good night and good luck et du Caïman, deux films politiques, intelligents et engagés… mais le tout avec beaucoup d’humour. Etonnant que ce Good night and good luck, qui a tout pour être austère (noir et blanc, tout se passe dans les bureaux assez peu glamour de journalistes, sujet politique)… mais les dialogues sont tellement fins et brillants qu’on passe une heure et demie avec le sourire aux lèvres, sans que cela nuise au message.

- L’ouverture poétique et fascinante du Nouveau Monde, sur le prélude de l’Or du Rhin de Wagner.

- La scène terrifiante avec le monstre dévoreur d’enfants, dans le Labyrinthe de Pan. Un monstre inoubliable, plus proche de peintures de Goya que des créatures habituelles du cinema d’horreur.

- Les scènes musclées et haletantes de Casino Royale.

- La traversée en hors-bord, de la Floride à Cuba, dans Miami Vice. Magnifique sur grand écran.

- Enfin, Le Prestige, dont les discours sur la magie sont une très belle métaphore de ce qu’est le cinéma.

 

2006 a été un bon cru, et 2007 débute en fanfare. Avec Apocalypto, un très grand film que je vous encourage d’autant plus à aller voir qu’il ne rencontre pas un gros succès en France (si les critiques sont enthousiastes sur un film de Mel Gibson, alors que tous auraient adoré pouvoir en dire le plus de mal possible, c’est qu’il est vraiment formidable). Un film intense, ambitieux, qui dit beaucoup de choses sur nos civilisations et sur nous-mêmes, captivant du premier au dernier plan.

L’année commence en fanfare, donc, avec l’excellent Apocalypto. Mais l’événement, c’est surtout Inland Empire, le nouveau Lynch, qui vient de sortir aujourd’hui. Je ne l’ai pas vu, mais je pourrais déjà lui attribuer le très prestigieux titre de « meilleur film de 2007 selon Art-Rock ». Titre qui fait de très nombreux envieux. Cate Blanchett, entre autres, m’a imploré de réserver ce prix au film de Soderbergh, allant jusqu'à chercher à me corrompre en me proposant des choses que je ne pourrais retranscrire ici sous peine de poursuites pour atteinte aux bonnes mœurs. Qu’elle arrête de me harceler, ce titre ira inévitablement à Inland Empire, impossible qu’il en soit autrement pour l’inconditionnel des univers lynchiens que je suis. Si le Lynch n’est pas à la hauteur – ce que je n’ose imaginer – je garde les coordonnées de Cate, sait-on jamais...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

G.T. 10/03/2007 15:40

100% d'accord avec toi !

SysTooL 10/03/2007 14:47

Ah voila! J'ai vu LES INFILTRES hier soir! Un excellent Scorsese, en effet! Mais je pense que d'autres films de ce réalisateur aurait davantage mérité un Oscar... ce qui me fait penser qu'on le lui a donné en un sens pour le remercier de sa carrière en général

SysT

SysTooL 11/02/2007 21:20

Et non, toujours pas vu les INFILTRES, en effet... shame on me... :-)

SysT

G.T. 10/02/2007 16:59

Tu n'as pas vu les Infiltrés, après ce que tu as écrit sur Scorsese !
Je te le conseile vivement. Il est très différent de ses excellents et précédents films de gangsters type les Affranchis et Casino : beaucoup plus sobre et sombre, mais pas moins remarquable (ou si peu...)

SysTooL 10/02/2007 14:19

J'ai un peu honte (mais non...), je n'ai pas vu tes 4 premiers... par contre c'est vrai que V FOR VENDETTA, CASINO ROYALE et GOOD NIGHT... sont pas mal... j'attends impatiemment de voir INLAND EMPIRE également!

Enfin, MI:3 n'était pas si à chier que ça, c'est vrai, mais X-Men 3 m'a déçu par rapport au premier...

A+

SysTooL