Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 12:03

Fake Diamond    16/08/2010 (2008)

 

 

 

Crooked-spoke.jpgEn ces temps de revival où la musique pop peine à innover et proposer des oeuvres réellement fortes et originales, les groupes qui s’en tirent le mieux sont bien souvent ceux qui parviennent à mêler des influences diverses et variées avec finesse. Et à ce petit jeu, The Crooked Spoke est assez remarquable.

 

 

Peter Leth et Asger Baden, les deux talentueux membres de ce duo danois méconnu, marient avec style des éléments électro, jazz, rock, musiques de films dans cet album en grande partie instrumental (3 chansons sur les 11 titres). Un duo qui a su trouver la bonne alchimie, le bon équilibre entre recherche d’ambiances et diversité, morceaux envoûtants et ludiques, atmosphériques et entraînants, légers et mystérieux… et tout cela coule assez naturellement, avec élégance, sans ne jamais donner l’impression laborieuse du « collage pour le collage ».

Quelques petits creux, dans la seconde partie de l’album, même si, après plusieurs écoutes, ces morceaux se révèlent finalement plus intéressants qu’ils n’en avaient l’air… sauf pour le tout dernier, une chanson assez dispensable, la bien nommée Dead End… dommage, les deux autres chansons de l’album, Black Tower Hotel et The One You left behind sont, elles, très réussies.

 

L’influence de John Barry est assez évidente, celle de Lynch plus souterraine mais pourtant bien présente :     

La Rythmique de Strange Walk qui rappelle celle du morceau d’ouverture de Mulholland Drive (Jitterbug)

Les claquements de doigts sur un tempo très lent et l’effet de reverb à la guitare sur Sneaking qui évoquent les musiques de Twin Peaks (le thème de ce morceau est par contre typique de ceux de John Barry).

La rythmique de The One You left behind (dès le début, mais peut-être plus encore lorsqu’elle s’alourdit sur la fin) qui renvoie à Pink Room sur la BO de Twin Peaks, ou Go Get Some sur celle de Mulholland Drive.

 

Alors en cette année de vaches maigres pour la musique - excepté l’excellent Processions de Bjarnason et une toute petite poignée de vrais bons albums - on ne s’étonnera pas qu’il faille chercher un album de 2008 pour remonter un peu le niveau. Car The One You Left behind, sorti de manière très confidentielle il y a deux ans, est réédité cette année. Espérons qu’il puisse rencontrer ainsi un plus grand succès, il le mérite amplement…

 

L’album en écoute sur deezer :

The Crooked Spoke - The One you left behind

 

 

Tracklist :

 

1. Hang Ten

2. Black Tower Hotel

3. The Sacrifice of a Common Thief

4. Strange Walk

5. Prologue

6. The One You left behind

7. Sneaking

8. Low Down

9. Down Sunset

10. The Inquiry

11. Dead End 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Electro
commenter cet article

commentaires

GT 25/08/2010 19:10



DAHU : Je vois qu'on est d'accord sur toute la ligne !


Est-ce qu'il sera intégré dans le CDB 2010 ? j'ai des sources assez bien informées qui m'ont affirmé que ça risquait fort d'être le cas^^ mieux vaut faire une petite entorse et intégrer un
bon album à côté duquel on est passé, que de suivre le règlement à la lettre...


 


LA BUZE : Et les noms de groupe en black ! http://www.musiclodge.fr/article-25930195.html


 


ARBOBO : "Radio" ? C'est un nom qui me dit vaguement quelque chose... une sorte de média préhistoirque, non ? ^^



La bUer 24/08/2010 22:25



après les groupes en The, les noms de groupe avec Bear, les Crooked XXX ?


sinon j'aime assez !



arbobo 24/08/2010 08:28



ah, dahu ça m'ennuie, j'avais vraiment renoncé à écouter la radio, tu vas me fair douter ^^



Dahu Clipperton 24/08/2010 00:42



Oui, il est bien, cet album ! Un pote (qui en avait entendu un extrait sur Radio Nova) me l'avait fait découvrir à l'époque... et ça nous avait un peu déprimés de voir qu'il était bien parti pour
rester dans les limbes médiatico-musicales. C'est sûr que ça retombe un peu sur la fin, mais l'enchaînement des 6 premiers titres est irrésistible. Ils sont très doués pour le mélange des genres
(en fait, ils savent mêler des ingrédients très divers sans que ça tourne à la "daube"^^). Et c'est précisément un disque susceptible d'emballer des gens qui, d'habitude, n'écoutent pas
d'electro.


Par contre, Dead end, ils pouvaient s'en passer, d'ailleurs elle n'était pas sur la première édition de l'album, si je ne m'abuse.


 


C'est là que se pose la question à cent balles : va-t-il être inclus dans le CDB ? 


Faudrait sans doute créer une catégorie "chouette album de 2010 dont personne n'a rien eu à foutre quand il est sorti il y a 2 ans, en fait"



GT 23/08/2010 14:59



DIANE C : Et ça l'est ! ^^


 


THOM : Croisons les doigts...



Thom 23/08/2010 13:22



Pas mal du tout, en effet.


 


Pour la pauvreté de l'année tu peux toujours te consoler en te disant que dans trois semaines paraît le nouveau Swans et qu'il est excellent (enfin, c'est ce qu'on dit, je ne l'ai évidemment pas
écouté, comment l'aurais-je pu ?) et que juste avant, ce sera au Grinderman 2 de passer sur la platine. Ca devrait quand même remettre un peu de soufre dans cette désespérante année 2010...



diane cairn 23/08/2010 10:00



mais ça a l'air pas mal du tout cet albüme