Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 15:28

rev-frost-every-goddam-thing-to-hell.jpgEcrire sur l’album d’un ami n’est jamais facile. Si l’album est bon, on a tendance à le survendre, et, s’il est mauvais, on se retrouve face à un cruel dilemme : se ridiculiser en le parant de qualités qu’il n’a pas, ou dire la vérité à ses lecteurs et se fâcher avec son pote. Fort heureusement, le Reverend ne m’a pas encore placé face à un tel dilemme, il a la bonne idée de ne sortir que de bons albums. S’il y a une chose que je pouvais reprocher à son premier et précédent album, c’est qu’il n’était composé que de reprises (mis à part un instrumental). C’est un grand interprète (il faut le voir en live), multi-instrumentiste et doté d’une voix exceptionnelle, mais à une époque où il est si dur de se faire une place dans le rock, n’être qu’un excellent interprète n’est pas suffisant. Il est d’ailleurs amusant de constater que la fascination pour les interprètes se retrouve avant tout dans les deux publics « extrêmes » : amateurs de classique et jazz d’un côté, et de variétés bas de gamme (pléonasme) de l’autre (d’où les émissions débiles de télé-réalité musicale où tout le monde se fout des créations de l’un ou de l’autre, et ne se soucie que de prestations, prouesses vocales, interprétations de tubes archi-connus).

J’ai beau être un grand passionné de classique, je n’ai jamais eu cette fascination pour les interprètes. Bien sûr, avec le temps et l’habitude, on apprend à connaître et apprécier quelques grands interprètes plus que d’autres, on cherche différentes versions de ses œuvres favorites pour trouver celles qui nous conviennent le mieux, mais, contrairement à la majorité des passionnés de classique, ce qui m’intéresse est presque exclusivement les compositeurs et leurs œuvres. Le cas du jazz est un peu différent, puisque l’interprétation est au centre, elle est elle-même composition… mais même en jazz, j’aime plus particulièrement les « vrais » compositeurs (Ellington, Mingus).

Pourquoi diable est-ce que je vous parle de mon rapport au jazz et au classique dans cette chronique d’un album du Reverend Frost ?  Ah oui, la question de la composition et de l’interprétation… Ce qui manquait au Reverend, c’était des compositions originales. J’ai même plusieurs fois pensé à lui en proposer… après tout, on avait de quoi bien se compléter : c’est un excellent interprète qui se contente de jouer des reprises, je n’ai aucune ambition d’interprète mais j’aime la composition. J’ai dû lui dire une ou deux fois que je devrais un jour où l’autre lui proposer des compos pour un album… mais il commençait lui-même à écrire ses morceaux. Et, comme vous pourrez le constater sur cet album, ses compos sont vraiment très réussies. Très légère déception au début pour ma part, je ne serais pas le « compositeur attitré » du Reverend, il n’a besoin de personne pour cela, suivie tout de suite par une vraie satisfaction et même un certain soulagement, ç’aurait été dommage qu’il n’arrive pas à composer, c’est finalement beaucoup mieux ainsi, et je n’ai qu’à me préoccuper de mes propres compos. Pourquoi lui proposer des chansons médiocres (oui, je sais, ma modestie légendaire me perdra) alors qu’il peut en écrire seul de très bonnes ?

On connaissait son grand talent d’interprète, et voilà qu’on découvre son talent de compositeur… enfin, par « talent de compositeur », il ne faut pas comprendre « orfèvre subtil de la composition » genre Beatles ou Nick Drake, mais musicien capable de trousser de très bons morceaux dans le genre de rock qu’il affectionne, un cocktail revigorant de garage-blues-surf-rock 50’s-pub rock aux accents des Cramps, Nick Cave, 16 Horsepower, Calexico, Johnny Cash et autres Dr. John…

(t’as vu, j’ai pas cité Tom Waits…)

(non parce qu’à force, ça le lasse un peu qu’on cite toujours Tom Waits lorsqu’on parle de lui… même s’il en est un immense fan)

(mais bon, si tu veux qu’on freine un peu sur les comparaisons avec Tom Waits, commence déjà par retirer ce putain de chapeau !)

Un formidable interprète doublé d’un bon auteur de chansons… que demander de plus ? Qu’il perfectionne le mixage de ses albums ? Peut-être que certains trouveront à y redire, pas moi… ce type de rock n’a pas besoin d’une armée d’ingénieurs du son, le côté un peu brut/foutraque/do it yourself le sert plus qu’il ne le dessert…

S’il fallait vraiment que je mette un bémol… ce serait un tout petit bémol, et très subjectif… j’aurais aimé que ce Every Goddam Thing to Hell n’ait que des morceaux genre A Bloody Life (mon titre favori, que j’écoute en boucle, tout le monde doit maintenant le connaître par cœur dans mon quartier) ou Black Cabin… du rock rageur, sombre et intense, tout ce que j’aime. Il a plutôt joué la diversité, et s’en sort d’ailleurs très bien dans des registres variés, même celui de la ballade. Moi qui les zappe presque systématiquement sur les albums rock (excepté chez Nick Cave et Tom Waits… argh, je m’étais juré de ne pas le citer… tant pis, ce sera pour la chronique du prochain), j’ai vraiment été emballé par Wolf.  

Bref, si vous aimez le rock, le vrai, sous toutes ces facettes - qu’il soit sauvage, ludique, sombre, lumineux, chaotique, accrocheur etc. – précipitez-vous sur cet album, et si vous l’aimez vraiment, achetez-le (via son site) ! Je le disais dans ma chronique du précédent, je le redis ici (car c’est après tout un argument de vente de poids) : pas un de vos sous n’ira dans la poche de Pascal Nègre ou d’un quelconque producteur vénal, tout ira dans la sienne !

(et il en a grand besoin pour soigner sa grand-mère malade, qu’il est obligé d’héberger dans sa roulotte, tout en espérant ne pas se faire expulser par les roms qui l’ont accueilli temporairement dans un de leurs camps)

(mouais, là, j’en fais peut-être un peu trop…)

Le site web du Reverend

Chronique de son précédent album : South of Hell, France 

L’album sur spotify

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article

commentaires

Rev. Frost 24/09/2013 22:22


 


La faille spatio-temporelle...(bis)

GT 24/09/2013 21:28


REV. : Mais de rien... et c'est pas moi qui vais te jeter la pierre, il m'arrive de répondre à des commentaires avec 2 ans
de retard (3 ans doit être mon record...), ou à des mails 3 mois après... vive l'instantanéité du net^^ 

Rev. Frost 23/09/2013 01:53


Et moi j'arrive 10 ans après la bataille, mais...MERCI !

G.T. 17/06/2012 19:22


RAPHAEL : Oui, et une industrie qui fonctionne sur la vente d'objets "sonores" alors qu'elle n'a pas été foutue depuis
tant de décennies, de trouver un support de meilleure qualité, moi je dis que le mieux qu'on puisse faire pour elle, c'est de ne rien lui acheter histoire qu'elle se bouge le cul pour évoluer...

Raphaël 13/06/2012 17:32


Après j'ai toujours un peu les nerfs de ne récupérer "que" du mp3 ayant l'habitude convertir mes CDs en flac (ou mes téléchargements..) surtout que j'ai le matos suffisant pour que la différence
soit audible au niveau du spectre que je trouve pas mal dénaturé, mais c'est probablement psychologique^^


Tout ça pour dire que spotify, amazon & co devraient se mettre à la page... sans que le prix de l'album double comme j'ai parfois vu sur le net car après tout ça coûte souvent le même prix
qu'un CD "physique" qui est pourtant lui bel et bien en PCM et donc en qualité bien meilleure que du mp3 sans parler des DVD audio qui sont encore un rang au dessus niveau qualité.. 


 


De toute manière, rien ne vaut un bon son analogique d'un disque vinyle !

G.T. 13/06/2012 16:24


RAPHAEL : Délinquant ? Non... acheter un disque du "Reverend", c'est comme acheter une indulgence au Moyen-Age, tes "péchés
pirates" précédents sont absous dès la réception de l'album^^

Raphaël 12/06/2012 23:40


C'est vraiment un coup de coeur.... j'ai même acheté l'album et c'est un exploit pour un jeune délinquant de mon espèce comme le penserait certainement ces bon vieux mayors faiseurs de loies :p

G.T. 11/06/2012 21:33


RAPHAEL : Merci pour lui, et très heureux que ça t'ait plu !

Raphaël 10/06/2012 18:14


Vraiment sympa cet album et je trouve ça assez frais pour ne pas avoir l'impression de déjà vu comme pas mal d'albums qui sortent actuellement