Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 22:52

En guise d'illustration de la chronique du livre Manchester Music City 1976-1996 qui va suivre ce billet, une "playlist Manchester", la moindre des choses pour cette ville incontournable dans l'histoire de la musique pop.

 

J'entends d'ici Thom crier "Quoi ? Une playlist de GT sans Massive Attack, les Doors, Nick Cave ou Badalamenti ?"   

Et, après un coup d'oeil à la playlist, Thom et Guic, en choeur : "Quoi ? Une playlist de GT avec les Buzzcocks, les Smiths, James, les Stone Roses et Oasis ?" Vous ne pensiez pas vivre suffisamment vieux pour voir ça... et bien vous vous trompiez...

 

Je ne me suis pas limité à la période 1976-1996 (le livre aborde aussi en partie la période précédente), et j'ai ainsi tenté de créer une playlist qui rassemble les groupes les plus célèbres, emblématiques et/ou intéressants de Manchester depuis les années 60. Mais si j'ai dû me faire violence pour mettre Barclay James Harvest, Oasis, The Verve ou the Ting Tings j'ai aussi mes limites : pas de Bee Gees, M People ou Take That.

 

Comment s'est faite la sélection ?

 

Un seul titre par artiste (2, parfois, s'il y a eu une carrière solo, comme Van der Graaf Generator - Peter Hammill, The Smiths - Morrissey, The Stone Roses - Ian Brown etc...), et j'ai tenté de trouver une alchimie entre tubes de Manchester universellement connus (No Milk Today, Blue Monday, Money's too tight to mention, Shut up and let me Go etc...), morceaux rock "cultes" (l'excellent Shot By both Sides de Magazine ou le mythique Shadowplay de qui vous savez), perles oubliées (le beatlesien Bus Stop des Hollies qui ouvre la playlist)... quelques titres qui m'ont marqué lorsque j'étais plus jeune et que je ne pouvais mettre de côté (le Chemical Brothers, Peter Hammill...) 

Plusieurs fois, j'ai poussé la conscience professionnelle jusqu'à me taper 4-5 albums de groupes que je n'aime pas particulièrement pour trouver un titre potable...

La plupart des choix restent bien sûrs assez personnels... Time's Up des Buzzcocks parce qu'à part l'EP Spiral Scratch, je les supporte difficilement, Pleasure and pain qui est mon titre favori des Chameleons etc...     

 

Il m'a aussi fallu composer avec ce qui était disponible sur deezer... certains groupes manquaient (Crispy Ambulance, Ludus, A Guy Called Gerald...), ou le choix des titres était parfois très limité (dommage, par exemple, qu'il n'y ait aucun vieux titre de A Certain Ratio... j'ai dû en mettre un récent, plutôt bon, d'ailleurs, mais l'idéal aurait été un morceau de leur "grande époque"), et j'ai ainsi été obligé de prendre l'insupportable Wonderwall d'Oasis, car c'est leur seul titre sur deezer..

 

Bref, trêve de bavardages, et j'espère que vous trouverez un moment ce week-end pour écouter cette playlist... longue, certes, mais c'est bien parce que Manchester est une ville riche, d'un point de vue musical....

 

Je ne mets pas de player, car ils se lancent obligatoirement en mode aléatoire chez deezer - une belle connerie - et l'intérêt est ici de suivre l'évolution "historique" de la musique à Manchester... qui reflète aussi l'évolution de la musique pop anglaise (que Manchester suive ou précède selon les époques), et de la musique pop en générale ces 50 dernières années... 

 

 

Il faut donc vous rendre sur deezer pour l'écouter, en cliquant sur le lien ci-dessous : 

 

Manchester Playlist 

 

 

 

The Hollies - Bus Stop (1965)

Wayne Fontana & The Minbenders - The Game of Love (1965)

Herman's Hermit - No Milk Today (1966)

John Mayall & the Bluesbreakers - Another Kinda Love (1968)

Barclay James Harvest - Mockingbird (1971)

Van der Graaf Generator - Pilgrims (1976)

Buzzcocks - Time's Up (1977)

Slaughter & the Dogs - Boston Babies (1977)

Magazine - Shot by Both Sides (1978)

Joy Division - Shadowplay (1979)

The Fall - Before the Moon Falls (1979)

John Cooper Clarke - Beasley Street (1980)

Peter Hammill - Just Good Friends (1983)

The Chameleons - Pleasure and Pain (1983)

New Order - Blue Monday (1983)

The Durutti Column - Smile in the Crowd (1983)

The Smiths - The Headmaster Ritual (1985)

Simply Red - Money's too tight (to Mention) (1985)

Genesis P-Orridge & Psychic TV - Thee Dweller (1988)

Autechre - Bronchus one.i (1991)

Happy Mondays - Sunshine & Love (1992)

The Stone Roses - I wanna be Adored (1989/1991)

World of Twist - The Storm (1991)

Inspiral Carpets - Dragging me down (1992)   

The Charlatans - Weirdo (1992)

James - Laid (1993) 

Oasis - Wonderwall (1995)

The Chemical Brothers - Three Little Birdies Down Beats (1995)

Puressence - Near Distance (1996) 

The Verve - Lucky Man (1997)

Barry Adamson - Jazz Devil (1998) 

Ian Brown - Golden Gaze (2000) 

Lamb - One (2001)

Elbow - Any Day Now (2001)

Mr. Scruff - Beyond (2002)

Blak Twang - Kik Off (2002)

Morrissey - Irish Blood, English Heart (2004)

Nine Black Alps - Cosmopolitan (2005)

Badly Drawn Boy - Born in the U.K. (2006)

Jim Noir - Computer Song (2006)

The Ting Tings - Shut Up and let me Go (2008)

A Certain Ratio - Mind made Up (2008)

The Whip - Trash (2008)

Doves - Jetstream (2009)

 

 

Une 2° playlist, beaucoup plus courte, avec Freddie & The Dreamers, 10cc, the Future Sound of London, I am Kloot, The Courteeners, Cherry Ghost, Mint Royale :

 

Manchester 2 

 

 

La chronique du livre  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Playlist
commenter cet article

commentaires

Vincent 21/05/2010 20:39



Je m'en suis douté, t'inquiète !  Quoique je me disais aussi, que peut-être certines, moins abouties, n'étaient que pour toi.. non ? Peu importe, j'obéis. Je vais dans le dossier playlist
alors !



GT 20/05/2010 21:10



VINCENT : Ah merde, c'est vrai qu'on peut voir toutes mes playlists sur deezer... c'est con, parce que c'est pas le but, la
plupart sont "en travaux", ou des ébauches... donc non, je ne vais pas mettre d'ordre dans tout ça, je ne veux pas qu'on aille les écouter et sélectionner là-bas, il faut passer par
l'onglet "playlist" du menu pour avoir de vraies et belles playlists complètes^^  



Vincent 20/05/2010 20:23



GT, Merci beaucoup pour cette playlist, c'est vraiment agréable d'avoir des trucs tout prêt à écouter... =)


 


Je n'ai pas pu m'empêcher d'aller fouiner sur ton compte deezer etregarder tes playlists, dis moi c'est un peu le bazarre tout ça ! Hein ! Faudrait voir à ranger un peu.


 


Haha, Thanks again



Christophe 17/05/2010 09:42



Vous ergotez ! C'est Fool's gold, 45 et maxi fabuleux qu'il faut retenir pour les Stone Roses et plus globalement pour TOUTE la scène Madchester.


 


One to rule them all !



GT 17/05/2010 00:32



DAHU : Roulage de pelles consanguines ? Soyons francs, il s'agit carrément de "fornication incestueuse"... ;-)


 


CHRISTOPHE : J'aime tout chez les Happy Mondays... sauf une chose : leur musique :-)


J'exagère, bien sûr, il y a quelques morceaux d'eux que j'aime beaucoup, mais, pour moi, ce qui est vraiment intéressant chez les Happy Mondays comme chez toute la
scène Madchester, c'est "l'esprit" qui a guidé ce mouvement... mais la musique n'a malheureusement pas été souvent à la hauteur...


 


GUIC : Tu as raison sur I Wanna be adored, mais je voulais mettre Sunshine & love des Mondays, et puisqu'il
est sorti en 92 et qu'il me fallait mettre les Mondays avant les Stones Roses (car ce sont eux qui ont "initié" cette nouvelle scène), je me suis arrangé avec la date sachant que I Wanna be
adored est aussi sorti en 92 (enfin, de ce que j'avais vu, mais c'est bien 91, en fait...)  



Guic' the old 16/05/2010 20:16



Ah, tu veux qu'on rale? Alors mis à part que c'est du dernier snobisme d'aller chercher ce titre des Buzzcocks (à part cet EP, j'aime pas les Buzzcocks... rhalala.)


Le reproche perso serait: I wanna be adored ne da&te pas de 1992. Il est sorti en single en 1991 mais était déjà présent sur le premier album du groupe, paru en 1989.


 


Très belle playlist sinon ,-) (Mais bon, le Smiths, et le Morrissey solo, j'aurais pas pris ceux-là :-p)



Christophe 16/05/2010 09:48



J'ai adoré la scène baggy et j'en écoute encore quelques fragments avec grands plaisir, mais le reste m'a toujours semblé en déça, trop de seconds couteaux soudain surévalués uniquement parque
qu'ils étaient de Manchester.


Stone roses : gardez Fool's gold et découvrirez la version 9'36, démente !


Happy Mondays : là, je serais un chouia moins dur que Dahu, parce que tout l'album Pills & thrills... tient vachement mieux la durée que tout le reste. On dégustera également ces remixes de
Hallelujah avec parcimonie, parce que les travers des géants de l'époque étaient quand même prévisible (oui, Oakenfold, mais aussi le grand Andy Weatherall, l'immense Mark Moore de S Xpress et
seuls les mixes de A guy called gerald et Massey (808 state) restent forts).


 


The Charlatans reste LE bijou de cette période, et même si leurs deux premiers albums surnagent, les autres sont pas mal non plus. le choix ici de Weirdo pour illustrer est très bon, Sproston
green n'aurait pas déparé.


 


Le reste de la scène Madchester, de Manchester® ou d'ailleurs, était parfois bien inspiré (un single, une ligne de basse...), mais souvent caricatural. Même Primal Scream.


 


N'empêche : ces mecs nous ont bien fait rigolé et ont foutu le feu à la planète pendant 4 ans. Ils ont surtout légalisé le fait de sautiller comme une pucelle sur des morceaux de rock pur et dur.
Et ça, si ce n'est pas une œuvre de dieu, je ne m'y connais pas en wakenwo !



Dahu Clipperton 15/05/2010 21:35



GT, vas-y, ferme les commentaires, on va encore se faire accuser de "roulage de pelles consanguines"


 


Christophe : le truc, c'est que c'est toi qui m'avait fait découvrir la 1ère version d'Hallelujah, quand tu nous l'avais collée en blind-test l'an passé ;)


(faut dire qu'elle troue sacrément le c*l... L'autre mix est d'Oakenfold, non ? Méchamment daté, en tout cas... comme à peu près tout ce qu'Oakenfold a touché, d'ailleurs)



GT 15/05/2010 21:12



DAHU et CHRISTOPHE : Je veux bien aussi qu'on me pince... parce que j'aurais écrit quasiment la même chose que vous^^


Moi aussi, j'ai toujours trouvé la période "Madchester" surévaluée, j'ai jamais accroché aux Stone roses, j'aurais bien sûr mis 808 State s'ils se trouvaient sur deezer, et il s'en
est fallu d'un cheveu que je mette Time's Up plutôt que Boredom... :-)



Christophe 15/05/2010 20:59



Quelqu'un peut me pincer ? pasque j'aurais écris quasiment à la virgule près (Arbobo peut confirmer) ce que Dahu a écrit ! Je commence à croire que je suis schizo et que j'écris parfois sous le
pseudo Dahu et que je ne m'en rends pas compte (surtout pour la période Madchester : to-ta-le-ment- d'accord !)


 


Sionon, bien que les ayant écouté plus qu'il ne le faut (et encore de temps à autres, notamment l'album Time honoured ghosts de 76), je n'avais pas percuté que Barclay James Harvest (et là, vous
vous dites : il reste un cratère) étaient de Manchester.



Dahu Clipperton 15/05/2010 19:13



Hé bien dans tout ça, il manque plus que les Beatl... Oups, désolé


 


Bref, chapeau (double chapeau = ^^) pour la playlist, par contre je ne peux qu'être odieusement révulsé par cette phrase (scandale et putréfaction !^^) : Time's Up des Buzzcocks parce qu'à part l'EP Spiral Scratch, je
les supporte difficilement


(et pis t'aurais pu mettre Boredom) (mais c'est juste pour t'emmerder que je dis ça, bien sûr)


 


Sinon, histoire de pinailler et de laisser parler la midinette pop qui gît en moi, je me demandais bêtement si tu n'aurais pas pu mettre Kinky afro pour les Happy Mondays... (mais bon,
leur morceau le plus mémorable (le seul, diront les mauvaises langues) c'est Hallelujah, dans sa version originale produite par Martin Hannett, je crois) Pour en revenir au fait que la
scène "Madchester", ça reste vachement surfait pour moi, et que ça a tout de même fort mal vieilli. Les Stone Roses, je n'en ai jamais compris la soi-disant importance, parce qu'à part le
fabuleux Fools gold, je vois pas...


 


Et puis j'en conclus que Manchester et le punk, c'est pas trop ça^^ Tu vas me dire : c'est parce que les Mancuniens étaient plus doués pour le post punk. Ah oui. D'accord.


Par contre, pour ce qui est de la pop surfaite (non non, je ne balance pas les noms)... Ah tiens, j'avais jamais écouté du Barclay James Harvest, j'ai pas plus envie que ça de connaître le reste,
du coup^^


J'y pense : comme absent de marque (y'a pas un seul titre d'eux sur dizeur...), les pionniers de la techno britannique, 808 State, une très légère influence pour les Chemical Brothers, au
passage.


En fait, je râle parce que j'adore ça, mais pour résumer : bravo !


 


(et il faut vraiment que j'écoute les Chameleons, un jour...)



lyle 15/05/2010 12:56



Tu fais ce que tu veux, tu es chez toi...


 


(bon choix mais sans doute pas celui que j'aurais pris... :) )



GT 15/05/2010 12:37



LYLE : J'ai mis Near Distance, ça te va ? ^^


 


ARBOBO : Sauf qu'il n'y a plus sur deezer cette ligne avec autoplay dans le code...



arbobo 15/05/2010 12:27



on peut enlever la lecture automatique de deezer,


comme de tout lecteur "importé", pour ça il faut regarder dans la dizaine de lignes de codes copiées-collées, et changer la valeur "autoplay=1" en "autoplay=0"


 


attention, pour certains lecteurs certaines lignes sont répétées 2 fois, il faut donc modifier manuellement les 2 lignes



lyle 15/05/2010 12:04



Pour ta deuxième playlist je te proposerais bien Last Harbour mais ils ne doivent pas être sur Deezer non plus...


 


Curieux de voir quelle titre de Puressence tu vas choisir.



GT 15/05/2010 12:00



THOM : Mais là ça va, la sélection est presque parfaite


Cool, j'ai la "caution Thom", indispensable pour une "playlist Manchester" :-)


Quant à Paris Angels... je les aurais mis s'ils avaient été sur deezer...


 


LYLE : La faute à deezer, là aussi, qui n'ont pas Oceansize ou Amplifier... mais qui ont les Nine Black Alps
(mais j'aime bien ce Cosmopolitan...)


Puressence, je l'avais mis dans la 2°, mais je viens de le remettre dans la 1°


 


DIANE CAIRN : Eh bien... bon trip ! :-)


 


VINCENT : Merci, et... bonne écoute !


 


DR. F : Tout est dans le "presque"^^



dr frankNfurter 15/05/2010 10:50



comme ça j'apprends que les Herman's Hermits sont de Manchester, ça donnerait presque envie d'écouter la version picole des Garçons bouchers



Vincent 15/05/2010 10:36



*GT : Merci beaucoup pour la playlist, que j'écoute en ce moment ! =)



Vincent 15/05/2010 10:36



Oh non, pas Oasis ! Qu'est-ce qu'elle est chiante cette chanson, elle n'est pas terrible terrible musicalement, un peu mièvre...Mais le pire c'est quand j'aiune gratte à la main, ce qui arrive
relativementsouvent, il se trouve toujours un abruti pour me hurler, hystérique, de la lui jouer, parce qu'elle "est trop bien lol".Burn Oasis !!


 


Lyle : Je ne connais pas super bien Ooceansize, mais à ce qu'il me semblait, la voix était un peu préjudiciable, non ? Un truc un peu long, interessant sur le plan instrumental, mais cette
voix...Hm.



diane cairn 15/05/2010 10:29



aaah ça fait plaisir, allez hop on ressort le dvd de 24 hours party people et celui de control, les vhs de mtv 120 minutes et les exta !



lyle 15/05/2010 09:51



Moi j'aurais une paire de repproches...


 


La présence des anecdotiques Nine Black Alps (pourquoi pas the Longcut non plus) quand Oceansize ou Amplifier sont quand même autrement plus intéressants.


 


Et comment faire une liste de la musique de Manchester des 15 dernières années sans Puressence ?



Thom 15/05/2010 07:41



Excuse-moi mais c'est plutôt si tu avais fait une playlist Madchester sans Oasis, les Smiths et les Buzzcocks, qu'on aurait crié :-)


 


Mais là ça va, la sélection est presque parfaite, il y a même les Inspiral Carpets !


 


Si je devais souligner une absence... ah c'est dur, t'as fait du bon boulot quand même. Même si j'aurais pas craché sur un petit Paris Angels. Et évidemment, comme tu le dis très bien,
"Wonderwall" n'est vraiment à sa place (alors que d'autres morceaux d'Oasis sont intimement liés à leur ville)