Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 13:49

Si vous êtes allé au cinéma dernièrement, il y a  de fortes chances que vous soyez tombés sur cette bande-annonce… sinon, petite séance de rattrapage, c'est à ne surtout pas louper (la bande-annonce, hein, pas le film) :

 

Des bandes-annonces débiles, on en voit toute l’année. Mais je ne me souviens pas avoir été autant consterné auparavant par l’une d’elles. Entre le fou rire et l’incrédulité. Abraham Lincoln chasseur de Vampires ! Tout est dans le titre. S’il avait été question d’un film de série Z, décalé et foutraque, pas de problème, l’idée, dans ce cas précis, aurait même été plutôt réjouissante. Mais non. Aucun humour dans cette bande-annonce, tout nous indique qu’il s’agit d’un film « sérieux », épique, pas d’une farce décalée malgré la présence de Tim Burton à la production.

Ce film est certes tiré d’un roman américain à succès, mais dans quel esprit malade et puéril a pu germer cette idée de faire un grand film d’action sérieux où Abraham Lincoln ferait du karaté la nuit contre des hordes de vampires, et signerait l’abolition de l’esclavage le jour ?

Du très grand n’importe quoi. C’est un peu comme si l'on se lançait dans un « Pompidou chasseur de loups-garou ». Ou « Charles de Gaulle contre les zombies ». Nous verrions le grand Charles, quelques heures après la signature des accords d’Evian, s’en aller dans la nuit pour défoncer des zombies à grands coups de pelle. Un chef-d’œuvre cinématographique, pour sûr…

Ce genre de crossover grotesque est, heureusement, pas vraiment dans les mœurs françaises, il est plus hérité d’une culture « comics » propre aux américains. Si un super-héros de cinéma (Schwarzy) peut devenir homme politique aux Etats-Unis, pourquoi pas l’inverse ? Mais ça n’excuse pas la débilité du sujet, et, surtout de son traitement. Quelle sera la prochaine étape… Kennedy chasseur de démons ? Où l’on apprendrait que Kennedy a organisé son attentat, un faux pour faire croire à sa mort et pouvoir ensuite, en toute discrétion, purger la mafia et la CIA des démons qui possédaient leurs chefs ? A l’aide d’incantations ésotériques et de son fidèle nunchaku ?

George Washington face aux extra-terrestres ? Le jour, il repoussait les anglais, et la nuit, les invasions extra-terrestres ?

George W. Bush et les zombies mutants irakiens ? N’accablez pas W. sur la guerre en Irak. Des armes de destruction massive, il y en avait vraiment, mais pas celles que l’on imagine. Saddam créait une armée de zombies mutants à l’aide de produits chimiques qu’il déversait dans les canalisations, ce qui est resté secret pour ne pas affoler la population mondiale, et George Bush Jr. himself, dans le plus grand secret, enfilait chaque soir son costume moulant en lycra siglé d’un W pour combattre héroïquement ces armées de zombies mutants.

Tout cela rejoint ce que je disais déjà dans Cinéma dépotoir, on a l’impression, plus que jamais, que le cinéma mélange et recycle n’importe quoi. Il l’a toujours un peu fait, mais ce qui est assez effrayant, c’est que ces films qui n’auraient pu être autre chose que de sympathiques et décalés films de série Z pour un public d’amateurs deviennent maintenant de « grands films d’action» qui se prennent très au sérieux. Comme si le peuple était trop con pour s’apercevoir de la crétinerie totale du sujet. Rassurez-moi, vous avez bien tous éclaté de rire en voyant cette bande-annonce ?

Jusqu’où ira-t-on… j’en frémis rien que d’y penser. Jules César contre les Transformers ? Bill Clinton et Cléopâtre ? (le grand mélo de l’été 2016, la momification de Cléopâtre a permis d’en garder des traces d’ADN, on pourra la cloner et elle vivra une grande et belle histoire d’amour avec Bill) et sa fameuse suite (pour automne 2018) Hillary vs Cléopâtre ? Mitterrand et l’attaque des grands requins blancs ? Churchill chevalier Jedi ? Hitler contre Goldorak ? François Ier et les robots martiensRoosevelt, Kung-Fu master ?

Toutes ces idées-là, on les a normalement au cours de soirées très très arrosées. Mais le lendemain, on se réveille en disant « putain, qu’est-ce que j’ai pu raconter comme conneries », pas « ça y est, je la tiens l’idée géniale pour faire un grand film ». A moins de n’avoir pas évolué depuis ses 12 ans… ce qui semble être le cas depuis un moment pour un peu trop de réalisateurs… En même temps, de la part d'une industrie qui a été capable de donner le nom du génial Ludwig à un stupide clébard, plus rien ne m'étonne vraiment... 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

Rémi 25/09/2012 12:49


Merci, c'est toujours agréable de ne pas se sentir seul !

Thomas 24/09/2012 23:55


Comme je n'utilise jamais le fade +1 sur le Net, je m'autorise ce soir à donner du +200 à Rémi, avec qui je suis entièrement d'accord (comme on aurait pu s'y attendre)

G.T. 24/09/2012 23:37


REMI : Ah mais de rien, merci à toi d'avoir donné ton avis !

Rémi 21/09/2012 07:52


Bien sûr, le premier degré, c'est ridicule, cela vient aussi de ce qu'on met tout sur le même plan, la réalité physique et le rêve. Mais ce n'est pas entièrement parodique, je crois réellement à
l'influence bénéfique des bonnes pensées, lesquelles peuvent être représentées au travers d'images fabuleuses, dans leur lutte contre le mal. En fait, de mon point de vue, cela cesse d'être
ridicule si cela devient symbolique, si on ne le prend pas dans un sens littéral. Mais certains films de super-héros américains intègrent bien cet aspect, et entretiennent la distance
humoristique nécessaire, à mon avis c'était le cas des Batman de Burton. Le super-héros était aussi chez Bruce Wayne une maladie de l'âme, un dédoublement de personnalité. Mais il ne
faut pas rejeter d'emblée le principe, il faut le transformer et le traiter avec discernement. Car sinon, les perspectives pour l'imagination sont fantastiques ! Or, en France, cela manque
cruellement, dans la littérature officielle, et cela, souvent sous prétexte d'intelligence. En tout cas c'est mon avis. Mais merci d'avoir répondu.

G.T. 20/09/2012 22:49


REMI : Je ne suis pas sûr que ce soit vraiment ça, Abraham Lincoln chasseur de Vampires n'est pas dans l'ironie ou la parodie, je
crois qu'en France on a aussi plus de "distance" par rapport au président (sauf au moment le plus important, l'élection présidentielle, où l'on rentre à nouveau dans le fantasme de l'homme
providentiel), on imaginerait très difficilement un film français où le président serait un véritable "héros", ce que font de temps en temps les américains...

Rémi 20/09/2012 08:42


Car la vérité est qu'en France, on vénère trop les politiques pour les mêler à la fiction : on fait des images matérielles de l'histoire vraie des idoles immortelles.

Rémi 20/09/2012 08:40


En fait, en France, on se pense très intelligent, mais on n'a pas assez de courage pour imaginerr une histoire "De Gaulle chasseur de zombies". Ou plutôt si, car on a trouvé un Français assez
bête pour le faire : c'est moi-même : http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2012/09/20/la-naissance-du-degolio-i-coup-de-foudre.html

G.T. 05/08/2012 17:47


SOPHIE : Merci ! (et Tim Burton à la production, c'est le seul truc qui m'a fait dire que c'est peut-être moins con et un peu
plus décalé que ça en a l'air, mais la bande-annonce ne laisse pas beaucoup d'espoir...)


 


CHRISTOPHE : Excellent^^ 

Christophe aka Mario C 04/08/2012 10:21


Quand même, dans 24 H, Obama il arrête des terroristes à mains nues, comme quoi des fois c'est vrai !

Sophie 04/08/2012 09:39


Excellent billet ! J'ai bien rigolé merci. Je l'avais même pas vu cette bande-annonce... consternant... et Tim Burton à la production ??? consternant aussi. Roosevelt en kung-fu master est assez
séduisante :)

G.T. 03/08/2012 23:49


THOM : Certes, c'est très américain, et je l'ai dit dans l'article... mais tout de même, je trouve que là, le concept touche
le fond de la connerie. Je ne comparerai pas, par exemple, avec ce que tu dis sur Kennedy dans X-Files... je n'ai pas vu ces épisodes, mais ça me semble "coller" avec l'univers d'X-Files, et ce
n'est pas du tout la même chose de faire intervenir à un moment donné dans une fiction, pour jouer avec la réalité, un personnage historique, que de faire une fiction basée sur un
personnage historique qu'on va complètement réinventer.


Ce n'est pas non plus le fait de "réinventer" un personnage historique qui me dérange (surtout si c'est fait d'une manière décalée), c'est le fait de le réinventer d'une manière aussi grotesque.
Déjà, comme tu le sais, que j'ai du mal avec Buffy contre les vampires, si c'est pour voir Buffy, en plus épique, sérieux et pompeux, sans l'humour et le second degré de la série, et
avec à la place de Buffy, Lincoln qui fait du karaté contre des vampires... non, là, trop, c'est trop^^


Ce n'est donc pas comme mêler Kennedy à X-Files, c'est plutôt comme si on prenait une série style SF et qu'on en faisait un film avec des personnages historiques
importants... genre un nouveau film X-Files avec Reagan et Thatcher en Mulder et Scully partis à la chasse aux aliens... (peut-être que CHRISTOPHE trouvera là une possibilité de flood qui l'inspirera plus^^) 


 


DIANE C : Oui, independance Day avec ce président fictif qui va lui même "botter le cul des aliens", je
trouvais déjà ça consternant, alors utiliser un "vrai" président, historique, pour en faire un chasseur de vampires... je n'ai même plus de mots^^


(et ce n'est pas une question pour moi de "respect" des présidents, bien au contraire, c'est le fait d'en faire des super-héros... ce qui offre d'ailleurs un petit point de rencontre
avec le "culte de le personnalité" typique des dictatures)


DR. F : Je sais que je marche ici un peu sur tes plate-bandes, mais là, c'était trop gros, j'ai pas pu m'en empêcher
(désolé, j'le referai plus^^)   

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:23


Bah, j'ai pas l'inspiration aujourd'hui...

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:22


J'irai dormir chez vous : Le Pen à Auschwitz

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:19


Ah bah nan, c'est pas un film ça, c'est vrai.

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:19


Hervé Morin saute sur la Normandie

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:18


Giscardestor contre les limaces atomiques

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:17


Les fabuleuses aventures de Brice Hortefeux au pays des sarrazins fétides

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:15


Arsène Lupin et la Maison Bettencourt

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:13


Ghoules en furie à l'Elysée

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:11


NKM à Saint-Tropez

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:09


Saw 6 : La revanche des radicaux valoisiens

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:08


Les aventures de Michel Jobert au XXVe siècle

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:07


Ghosts of Neuilly

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:06


Predator vs Nadine Morano (PG 18)

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:05


L'Affaire Dreyfus III : Estarhazy saute sur Zahia

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:05


L'Affaire Dreyfus II : Ben Laden à l'Ile du Diable

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:03


The dark Bayrou rises.

Christophe aka Mario C 01/08/2012 11:02


Ouais bon, si c'est pour me priver de mes floods direct dans tes billets, c'est pas super cool hein.

Thomas 30/07/2012 17:26


Quel manque d'à propos. Je n'ai pas vu le film (et ne le verrai pas), mais c'est une convention de nombreuses fictions fantastiques/SF que de détourner des figures historiques. X-Files (et cent
autres) va t'expliquer que Kennedy savait pour les extra-terrestres (et que cela a entraîné sa mort), Supernatural qu'Elliott Ness était un chasseur de démons, Doctor Who que la Reine Victoria a
personnellement créé une division pour lutter contre les forces surnaturelles, Christopher Priest va te faire un roman entier là-dessus, franchement, je ne vois pas où est le problème. Oui, la
bande annonce est con, oui, le film a l'air con, mais démonter le principe ou s'en offusquer, c'est surtout montrer qu'il y a tout un pan de la pop culture anglo-saxonne que l'on ne saisit
absolument pas.


Lincoln, comme quelques autres, est un personnage mythique pour les Américains, et comme tous les mythes, il est réinventable à l'envi. Des histoires mettant en scène Lincoln (ou Kennedy, ou
Roosevelt, ou n'importe quel président américain ayant marqué l'imaginaire collectif) dans toutes les situations possibles, il y en a eu des centaines, peut-être des milliers, des drôles, et des
pas drôles, des sérieuses, des parodiques, des fantastiques, des policières, des bonnes, des mauvaises... et les Américains s'en tamponnent complètement, ça ne les choque pas deux minutes car,
contrairement à ce que leur attitude suggère parfois, ils ne sacrilisent pas du tout leur héritage historique et culture, ou plutôt ils savent que la meilleure manière de le faire traverser les
siècles c'est de laisser les générations, et les créateurs (même les mauvais), se les approprier. Le résultat est là, pourtant : les Américains, s'ils sont d'une inculture crasse concernant les
autres pays, sont en revanche très conscients de l'histoire politique du leur pays, beaucoup plus que les Français. Ils peuvent te citer sans se tromper des présidents datant d'un siècle qui
n'ont même pas spécialement marqué l'histoire, quand ici, au-delà de la Ve république, la plupart des gens commencent sévèrement à patauger. Ils savent tous qui a aboli l'esclavage chez eux,
quand en France il est probable que 70 % des gens seraient incapables de citer... comment s'appelle-t-il, déjà ? (je plaisante ^^) Et même si c'est un aveu d'échec, cette différence ne s'explique
pas par l'enseignement, mais bien par la culture de masse, le recul du peuple sur son histoire, et la manière dont il se la réapproprie. Comme tu le dis, on n'imaginerait pas cela en France avec
De Gaulle, mais il n'y a pas de quoi s'en vanter, car c'est justement bien ça l'un de nos problèmes. On n'arrive déjà même pas à écrire des fictions politiques sérieuses et réussies. Parce qu'il
y a cette sacralisation absolue de l'histoire qui, si elle a aussi ses avantages, demeure une véritable plaie. En France, tu ne fais effectivement pas De Gaulle contre les extra-terrestres nazis.
Cela dit la plupart du temps, en France, tu ne fais pas de fiction sur De Gaulle, tout court. Ou alors une fiction historique avec un agrégé d'histoire comme co-scénariste histoire que personne
ne vienne, horreur, te reprocher d'avoir voulu t'approprier le personnage ou l'histoire du pays pour créer quelque chose (on appelle ça "trahir la vérité historique", en langage journalistique).
C'est pourtant en sacralisant les choses qu'on les rend poussiéreuses aux yeux des générations qui se succèdent.


Bref, oui, le film a l'air très con. Mais ce n'est pas on concept qui me donne ce sentiment.

diane cairn 28/07/2012 16:13


ouais d'abord ! de toute façon t'as pas vu independance day toi, le president y est pilote de chasse contre les aliens ! pis surtout tu confonds realisateur americain et français, les premiers
sont des faiseurs soumis au copyright alors que les seconds sont des bricoleurs soumis au droit d'auteur,ya une nuance quand même. la dessus Vendome ...

bueno_coco 27/07/2012 23:24


je n'ai pas vu la bande-annonce mais j'ai aperçu l'affiche, c'est... quelque part entre drôle et consternant^^

dr frankNfurter 26/07/2012 17:10


Non mais tu te prends pour qui pour critiquer "mon fond de commerce" ?


T'es qui toi d'abord ? T'as fait quoi dans ta vie pour te permettre de telles critiques ! (et là je rajoute le paquet de LOL, MDR, Kikoo lol, etc. pour couper court à toute polémique )


 


Cela dit comme tu le signales, le film n'est qu'une adaptation d'un roman à succès, dès lors... c'est juste une politique industrielle de récupération.


 


Mais je suis très déçu et rassuré ! Hollywood qui aurait des idées originales (aussi connes soient elles), ça m'en aurait foutu un coup !


 


Donc circulez, y'a rien à voir !

Arno 26/07/2012 15:18


George W. Bush et les zombies mutants irakiens...  un billet bien drole

G.T. 25/07/2012 12:40


GUIC : Je ne connaissais pas, mais ça, c'est vraiment excellent... c'est ce film qui aurait dû être fait, pas Abraham Lincoln
chasseur de vampires (ou alors, dans le même style)...

Guic' the old 25/07/2012 12:02


Ca me fait un peu penser à la fausse bande annonce Grindhouse de "Werewolf women of the SS"...


Sauf que bon, là c'était une blague. Nicholas Cage ne jouerait pas dans ce genre de film... quoique.

G.T. 25/07/2012 01:31


SKA : Et lorsque Christophe repassera par ici, m'étonnerait qu'il résiste à en livrer une petite fournée de son cru^^


 


MOUMOU : Pas touche à Jarmusch !


 

Moumou 24/07/2012 22:09


Et pourquoi pas un samurai qui se bat contre des mafieux avec du rap en fond sonore tant qu'on y est ?

Ska 24/07/2012 17:17


Excellent ! J'ai bien ri. Tout ces projets de films que tu évoques me font rêver...