Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 18:18

1989. J'ai 16 ans. L'âge de la révolte. Mais pas grand chose dans le rock français qui puisse l'exprimer. Indochine et Téléphone ? J'ai toujours détesté ces deux groupes rock variétoches habitués des top 50... La Mano Negra et les Negresses Vertes ? Pas pour moi, trop festif, pébiscité par mes camarades de classe, je n'y trouve pas la gravité et la rebellion que je recherche. Trust me plait déjà un peu plus (certains textes sont vraiment très virulents), mais ça reste lourdingue. Les Béruriers Noirs, j'aime bien, je lis leurs paroles avec jubilation... mais le côté très punk-crado-minimaliste, ce n'était pas non plus mon truc. Un soir, en écoutant la radio, je tombe sur Les écorchés de Noir Désir... et là, c'est une vraie grande claque (certains me diront : ah, ça, pour les claques, Cantat...) Comme tout le monde, je connaissais d'eux Aux sombres héros de la Mer, tube multi-diffusé... une chanson que je trouvais pas mal, sans plus. Les écorchés, c'est autre chose... enfin du rock français digne et sauvage, lyrique et rageur. Enfin, dans le pays de Baudelaire, Rimbaud et Lautréamont (cité justement dans les écorchés), du rock rebelle qui a intégré la noirceur romantique et prend un peu de hauteur. Ce qui le distingue nettement de toute la scène alternative de l'époque qui n'aime rien tant que se vautrer dans la crasse, cette scène dont la musique pue le tabac froid, les gitanes maïs et la bière bon marché. Enfin un groupe de rock français avec un nom qui a de la gueule et un chanteur, aussi... enfin une voix incantatoire idéale pour exprimer les frustrations et aspirations de la jeunesse.

Pourtant, je n'ai jamais été un grand "fan" de Noir Désir. Jamais suivi leur carrière avec attention, et, contrairement à une bonne partie de ma génération et de la génération suivante, je n'ai jamais pris Cantat pour un "modèle". Je reconnaissais néanmoins une immense qualité à Noir Désir : celle de prouver que le rock français pouvait être respectable, et pas totalement ridicule face aux anglo-saxons. Noir Désir, ce sont des rencontres, des morceaux découverts chaque fois un peu au hasard... l'excellent En route pour la Joie, qui, après les Ecorchés, rappelle Noir Désir à mon bon souvenir... Tostaky, enfin un tube rock français qu'on prend plaisir à entendre quand on allume la radio ou qu'on traîne dans les bars et les pubs, l'excellent duo de Cantat avec Bashung sur Volontaire, la collaboration de Cantat avec 16 Horsepower pour la reprise de Fire Spirit du Gun Club, A l'arrière des Taxis découvert sur le tard et, en apothéose... un grand album : Des Visages, des Figures. Mais bien sûr, ce sont les écorchés qui restent le moment le plus fort de mes "rencontres" avec Noir Désir.

 

"Nous les Ecorchés vifs".... voilà un morceau qui pouvait parler à ceux dont la révolte était profonde, viscérale... et pour les ados lambdas dont la révolte se limitait à "franchement, les politiques sont pourris, y a trop d'injustices, la guerre et le racisme, c'est nul", il y avait ça, c'est vraiment toi et je rêvais d'un autre monde où la terre serait ronde... des insupportables Téléphone. Ceci-dit... s'il y a bien un truc que je reproche à Cantat... ce sont ses diatribles anti-FN un peu trop systématiques. De la part d'un type comme lui, on aurait attendu mieux, plus de hauteur et de subversion... parce que taper sur le FN, rien de plus facile, consensuel et démago en France. Même Bruel et Zazie le faisaient, c'est dire... Penser que le pire, chez Bertrand Cantat, ce n'est pas la fameuse "baffe tragique", mais ses attaques contre le FN, c'est spécial, j'en conviens. Mais un fait divers, aussi dramatique soit-il, reste un fait divers... je ne comprends pas comment certains ont pu rejeter Noir Désir après l'affaire Trintignant. Fallait ne pas vraiment aimer leur musique, juste voir Cantat comme une icone, un saint... ce qu'il n'était bien entendu pas. Un groupe ne s'appartient pas totalement, une oeuvre, ce n'est pas juste de la création, mais aussi de la "réception". Peu importe que McLaren ait été un manipulateur vénal, ce qui compte, c'est tout ce que les Sex Pistols ont pu représenter pour la jeunesse de l'époque. Si Cantat avait eu la bonne idée, comme Jim Morrison, Brian Jones ou Hendrix (qui pouvaient se montrer eux aussi violents avec les femmes) de se tuer avant de tuer, il serait devenu un mythe du rock devant lequel se prosterneraient les mêmes qui le voient actuellement comme le pire des sales types. Tout ça ne tient finalement pas à grand chose... mais ce qui reste, et qu'on ne pourra jamais enlever à Noir Désir, c'est qu'ils sont un groupe essentiel, fondamental dans le rock français, le groupe qui a su faire mentir la fameuse phrase de Lennon : "le rock français, c'est comme le vin anglais..."

 

Ils sont de retour avec deux titres, avouons-le, pas terribles... souhaitons-leur de retrouver l'inspiration et de sortir un digne successeur à Des Visages, des Figures... En attendant, une petite playlist avec, en tête, ces Ecorchés... rien que pour ce titre et ce qu'il a représenté pour moi à l'époque, Cantat aura toujours ma sympathie (c'est pas grand chose, mais c'est déjà ça)...

 

 

 

 

 

 

 

L'article de Yosemite sur Noir Désir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G.T. 14/01/2012 14:55


PIETRO : D'accord sur Noir Désir, Magma et les Béruriers Noirs (quoique ces derniers, maintenant, j'aurais du mal à les écouter,
alors qu'ils m'ont bien marqué à une période de mon adolescence)... par contre, les 3 autres, c'est vraiment pas mon truc...

Pietro 11/01/2012 16:28


Pour ma part, Noir désir, Magma et les Béruriers Noirs sont ce que le rock français a fait de mieux. Cependant des petits groupes comme Matmatah, Eiffel ou Louise attaque ne sont pas
inétéressants, non?

GT 27/03/2011 18:14



CHRISTOPHE : Ah mais j'assume, j'assume tellement que je veux bien tout prendre sur moi^^


C'est juste que LTF étant relativement nouveau, il n'est pas encore familiarisé avec les us et coutumes fighto-cultureux de
chacun, et quand on débarque depuis peu, c'est pas évident de se prendre ce genre de salves qui tournent en ridicule une de ses phrases... et il n'est ni le premier, ni le dernier, à traiter
par ici de manière assez "injuste" un artiste, en le réduisant à un "mauvais clone de"... Il m'est souvent arrivé d'être un peu consterné par certains propos qui réduisaient tel album ou tel
artiste de la sorte, mais bon, si je devais taper sur tous ceux qui l'ont fait ici, il n'y aurait plus personne (pas même moi^^)



Christophe 27/03/2011 11:56



M'ouais... facile.


 


N'empêche :


1/ je me bats si je veux.


 


2/ ce qui a été écrit était complètement débile parce que partant de fausses argumentations (genre tout le monde cité (Bashung, Biolay...)
aurait piqué Gainsbourg, et encore le pire) alors que même si des influences peuvent exister, il existe toujours chez ces musiciens :


- une part d'initiative personnelle : comme si tout était pompé...


- des influences de l'air du temps, de la littérature et de tout ce que vous voulez qui n'aurait pas été aussi connu que gainsbourg, qui lui-même y puisait allègrement.


Donc ce raccourci n'était qu'une argumentation de mauvaise foi pour exprimer un avis qui peut être très légitime qui aurait pu s'exprimer ainsi, sans prendre de pincettes :


"les jeux de mots pourris de Bashung me gavent. D'ailleurs gainsbourg en faisait déjà, en bien mieux. Bref, ce mec n'a rien apporté à la chanson."


ou un truc dans le genre qui serait clair et qui latterait grave, sans pour autant utiliser une argumentation spécieuse, qui cache en fait autre chose, à mon avis.


D'ailleurs, je l'ai exprimé sans ambages sur Pop Hits si on se donne la peine de jeter un œil rapide à ça.


 


3/ Argumentation spécieuse, parce que : et là je vous laisse vous référer à Ska, qui a bien exprimé son ras le bol des anathèmes à la mord moi l'nœud :
"tch'ois, c'est pas du rock ça, c'est juste de la variétoche de poseurs. même pas originaux, y piquent tout et mal en plus, ces péteux." Et alors ? Que ce ne soit pas du rock mais de la
chanson française


 


Ceci dit, je réitère : ce n'est pas en tant que fan de Bashung (également fan de Brel et de Gainsbourg, de QOTSA et des Beatles, qui pique qui ? je ne sais où s'arrêter) que je m'emporte, mais
contre ces anathèmes.


 


Reste que, à part une ou deux insultes de ma part (" 'bruti" notamment dès mon premier comm' de réponse), le tout était quand même sous la forme d'une certaine légèreté que je trouve du domaine
de la rigolardise (sarcastique oui, mais pas condescendant, on est au même niveau me semble-t-il), signe que LTF m'a été aussi un bon prétexte à batailler un peu sur un blog qui est quand même
fighto-culturel.


brefle, LTF, désolé si tu as pu ressentir cela comme des attaques personnelles ou méprisantes, ce n'était que du débat d'idées.


Et les tiennes sont passablement mal fondées, si jamais tu penses comme ça (genre :"euh qu'il est pourri lui, j'aime, il est nul")


 


Maintenant, Gitou, si tu te sens morveux, je n'y peux rien, trouve toi des kleenex ou ouvre un 3e site pour y ranger les fights dont tu n'as pas les épaules
assez larges pour en assurer dignement le débat entre honnâtes hommes (et quand je dis honnêtes hommes, j'embrasse aussi les femmes).


 


(fight ! fight ! fight !)



GT 26/03/2011 00:07



Oulà, ça chauffe par ici... bon, en tant que maître de maison, je me dois de calmer tout de même le jeu : Je suis d'accord avec tout le monde^^


 


C'est vrai que les propos de LTF étaient un peu "hard", et durs à avaler pour des amateurs de Bashung... mais bon, ici, on
peut bien balancer des phrases péremptoires sur les artistes, le tenancier de ce blog donnant souvent, paraît-il, le mauvais exemple...


 


Je comprends très bien la réaction de SKA, qui, en tant qu'amateur de rock/chansons françaises (entre autres), en a forcément un
peu marre de devoir si souvent batailler contre les préjugés/sarcasmes sur la production musicale française, le tenancier de ce blog donnant là aussi souvent le mauvais exemple... alors
parfois, il ne prend pas de gants, et c'est normal...


Je comprends aussi que les floods de CHRISTOPHE, quand on n'a pas l'habitude et qu'on est visé, ça ne semble pas très marrant...
mais c'est encore la faute du tenancier de ce blog, qui en est friand et l'encourage (même s'il n'a pas besoin d'être vraiment encouragé pour se lancer)... bref, vous battez pas les gars, il
n'y a qu'un connard responsable de tout ce bordel et à qui vous devriez vous en prendre : moi^^ 



Christophe 25/03/2011 23:38



@LTF : comprenons nous bien : je ne cherche pas à te faire changer d'avis (d'une part), ni préciser ta pensée que j'aurais trouvée trop vague (d'autre part).


 


J'ai bien compris : tu penses que Bashung n'a principalement fait que singer Gainsbourg (principalement, ou essentiellement, ou beaucoup, ou ce que tu veux, je ne veux pas argumenter sur le
degré, ça ne change pas grand chose au finale comme tu le précises).


 


Ce que je penses : tu aimes caricaturer les choses, gros taquin va !


(comme si Bashung avait vécu par rapport à Gainsbourg alors que bon, il ne fut qu'une influence relative, parmi tant d'autres, ni plus ni moins).


 


Résultat, tu te prends dans la tronche (mes sarcasmes de bidet, l'ire légitime de Ska) l'égal de ce que tu balances : ce que tu as dit est outrancier (pas au sens de choquant, juste outrancier,
au delà de la vérité), et la vérité, justement, est sûrement un peu en deça. ("un peu" est ici employé comme euphémisme, pour éviter de te dire que tu pousses un peu pépé dans les orties)


 


Et je ne reprendrai pas en détails ta réponse à Ska : tu le caricatures dans sa réponse, alors qu'il répondait à un propos que tu as exprimé de façon assez manichéenne (assez manichéenne =
oxymore ?, allons y pour excessive alors).


 


Maintenant, que tu exprimes ton goût ainsi que ton avis pour Bashung (ou Biolay, Gainsbourg, Vian ou qui tu veux) : pas-de-pro-blème.


 


saches juste que c'est tellement délirant ce que tu dis avec un tel sérieux que tu ne saura éviter la moquerie (de ma part) ou la colère (de la part de Ska).


Admettons que c'était pour rigoler : bien, tu as gagné.


Admettons que c'était sérieux : pauvre type va.


 


 



LTF 25/03/2011 20:21



@ Christophe : Tu peux remplacer "un mauvais Gainsbourg" par un "gars qui n'aurait retenu que les mauvais côtés de Gainsbourg"
(ce qui ne change pas grand chose au final).


 


@ Ska : Vu que je suis cité implicitement je réponds.



Nan, mais sans déconner, il y en a marre de ces clichés sur le rock en France, qu'on peut pas faire de rock en français, et patati et patata !


En l'occurence tu critiques Pietro et aussi GT vu qu'il a aussi commencé une explication sur le sujet ""pourquoi manque-t-on tant d'artistes de qualités dans la musique pop". Donc tu loues sa
patience (sous-entendu "Mon pauvre t'as vraiment du courage pour t'occuper d'incultes pareils) mais il n'est manifestement pas d'accord avec toi sur le sujet. Cocasse (le 2 poids 2 mesures). Et
j'ai jamais défendu cette idée.


Faudra comprendre un jour que la chanson française peut aussi être rock même si, oui c'est vrai, elle a plus d'affinités avec la pop (encore faudrait-il que les intervenants ci-dessus
écoutent les bons trucs - qui ne manquent pas - et ne dégainent pas systématiquement le nom de deux, trois gloires incontestées ou ceux de blaireaux FM, croyant ainsi maîtriser le spectre de la
création musicale en France)


Tu peux être plus précis ? Tu parles de Bashung ou en général ? Parce qu'à mon sens, Bashung est bien plus proche de la chanson Française que du rock ou de la pop. Et t'as raison de surtout pas
donner des exemples ou de mépriser les pauvres mecs qui décidemment n'écoutent que la merde et ne comprennent rien, c'est pas comme si on était sur un espace d'échange... J'ai jamais prétendu
maîtriser le spectre de la création Française, j'ai juste donné mon avis sur Bashung, on peut trouver ça pertinent ou pas, ça me pose aucun problème, mais j'apprécie guère qu'on me fasse dire ce
que je n'ai pas dit ou me prêter certaines intentions.


5) Que ce soit du rock ou pas, on s'en fout, on écoute de la musique.


Merci pour la lapalissade, sauf que j'ai jamais dit que Bashung c'était de la merde parce que c'était pas rock. Je m'en suis expliqué et j'ai pas vu d'argument précis en face (à part en substance
le "t'y connais rien, t'es un gros inculte").


 


Une parenthèse : Je m'en tamponne complètement des sarcasmes de bas étage ou du mépris condescendant de la part de personnes que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam. Donc vous pouvez vous les carrer
là où ça rentre (pour rester dans le ton).



Christophe 25/03/2011 15:22



A) B) C) 1) 2) 3)


 


Quand Ska fâché lui toujours faire ainsi.



Ska 25/03/2011 14:37



1) Merci Christophe


2) G.T., tu es bien trop gentil, bien trop patient


3) Nan, mais sans déconner, il y en a marre de ces clichés sur le rock en France, qu'on peut pas faire de rock en français, et patati et patata !


4) Faudra comprendre un jour que la chanson française peut aussi être rock même si, oui c'est vrai, elle a plus d'affinités avec la pop (encore faudrait-il que les intervenants ci-dessus écoutent
les bons trucs - qui ne manquent pas - et ne dégainent pas systématiquement le nom de deux, trois gloires incontestées ou ceux de blaireaux FM, croyant ainsi maîtriser le spectre de la création
musicale en France)


5) Que ce soit du rock ou pas, on s'en fout, on écoute de la musique.


 



Christophe 25/03/2011 12:06



Les nuls pour le rock


 


" Tu parles de "Resistance" et du tube "United states of Eurasia" mais es-tu fan de l'ensemble de leur
oeuvre?"



Christophe 25/03/2011 12:03



Quand on compte on n'aime pas


 


" Tu parles des "BAD" et du tube "le rock c'est de la merde" mais es-tu fan de l'ensemble de son oeuvre?"


 



Christophe 25/03/2011 12:00



Adore un peu les trucs avant d'en causer, blaireau !


 


" Tu parles des "bétises" et du tube "Lolita" mais es-tu fan de l'ensemble de son oeuvre?"


 



Christophe 25/03/2011 11:48



Connaissance par les gouffres


 


" Tu parles de "She loves you" et du tube "Obladi oblada" mais es-tu fan de l'ensemble de leur oeuvre?"


 



Christophe 25/03/2011 11:47



Attends mec, on m'la fait pas à moi


 


" Tu parles de la nullité de Biolay et de Bashung mais es-tu fan de l'ensemble de leur oeuvre?"


 



Christophe 25/03/2011 11:44



Légitimité électorale


 


" Tu parles des "roms" et du tube "le discours de Dakar" mais es-tu fan de l'ensemble de leur oeuvre?"


 



Christophe 25/03/2011 11:40



D't'façon t'y connais quoi toi ?


 


" Tu parles des "écorchés" et du tube "Tostaky" mais es-tu fan de l'ensemble de leur oeuvre?"


 


hein ?


nan ?


alors tu fermes ton claquemerde le fan de Ouagnère et de Morrison qu'à peine 80% des gens
connaissent !



Christophe 25/03/2011 11:07



Caran d'Ache 2.0


 


ND, depuis 8 ans, c'est un peu comme l'Affaire Dreyfus, les débats sont chauds.


 


Le problème, c'est que toute cette passion fait oublier que Dreyfus était avant tout un sacré bon musicien.



Christophe 25/03/2011 10:42



finition
professionnelle


 


"Bref, en lisant les comms de Music Lodge, j'ai l'impression de me taper des mauvais Morandini"



Christophe 25/03/2011 10:39



Et tu tapes tapes
tapes, c'est ta façon d'aimer


 


"Bref, en écoutant Aphex Twin, j'ai l'impression de me taper des mauvais Jean-Michel Jarre"



Christophe 25/03/2011 10:39



Tu te relis des
fois quand tu fais des copier-coller de tes comms, connard ?


 


"Bref, en écoutant Mario Cavallero Jr, j'ai l'impression de me taper des mauvais Nicolas Ungemuth"



Christophe 25/03/2011 10:37



Et tu tapes tapes
tapes, c'est ta façon d'aimer


 


"Bref, en écoutant Françoise Hardy, j'ai l'impression de me taper des mauvais Françoise Hardy"



Christophe 25/03/2011 10:36



mais vous n'aurez
pas ma liberté de penser


 


"Bref, en écoutant Che Guevara, j'ai l'impression de me taper des mauvais Florent Pagny"



Christophe 25/03/2011 10:35



Relis tes
classiques petit


 


"Bref, en écoutant Gainsbourg, j'ai l'impression de me taper des mauvais Chopin, Baudelaire, Huysmans, Prokofief,
Rimbaud, Marley, etc."



Christophe 25/03/2011 10:33



Nom de Zeus ! Une
rupture du continuum espace temps !


 


"Bref, en écoutant The king of limbs, j'ai l'impression de me taper des mauvais Radiohead"



Christophe 25/03/2011 10:32



Et b'en moi, mon
chanteur préféré, il est meilleur que le tien ! na !


 


"Bref, en écoutant Bashung, j'ai l'impression de me taper des mauvais Jean-Patrick Capdevielle"



Christophe 25/03/2011 10:31



La chanson
française, c'est pas l'almanach Vermot ! tudjuu...


 


"Bref, en écoutant Bashung, j'ai l'impression de me taper des mauvais Stéphane Collaro"



Christophe 25/03/2011 10:26



Et tu tapes tapes tapes, c'est ta façon d'aimer


 


"Bref, en écoutant Bertrand Cantat, j'ai l'impression de me taper des mauvais OJ Simpson"



Christophe 25/03/2011 10:25



Upside down


 


"Bref, en écoutant Sheila, j'ai l'impression de me taper des mauvais Dusty Springfield"



Christophe 25/03/2011 10:24



Tous les goûts sont dans la nature


 


"Bref, en écoutant les Pretenders, j'ai l'impression de me taper des mauvais Anna Calvi"


 


 



Christophe 25/03/2011 10:22



Et mon poing Godwin dans ta 'tite gueule, ça te dirait ?


 


"Bref, en écoutant Bashung, j'ai l'impression de me taper des mauvais Gainsbourg"


 


Ha ha ha.


 


...


 


'bruti va.



LTF 24/03/2011 23:36



Le problème de Bashung, c'est que comme la plupart de ceux qui se sont inspirés de Gainsbourg en France, n'ont gardé que les mauvais côtés. C'est à dire (liste non exhaustive) les collages de
jeux de mots à 2 ronds (merci Bergman), des récits sans queue ni tête, pédants au possible, avec option pillage des grands auteurs, la facheuse manie de Gainsbarre de vouloir coller piteusement
aux modes, parler en rythme avec autant de passion qu'un discours de Frédéric Lefebvre, remplissage éhontée, concepts en bois, etc.


 


Bref, en écoutant Bashung, j'ai l'impression de me taper des mauvais Gainsbourg, c'est à dire apathique, des chansons quelconques avec en prime des arrangements plutôt cheap (des sons
synthétiques assez laids, des violonnades à la con). Le seul point positif que je peux lui accorder, c'est que l'ambiance mélancolique fonctionne plutôt bien par moments. Après on peut aimer
évidemment et lui trouver des qualités, mais les louanges autour de ce mec me paraissent pour le moins usurpées. Pareil pour Biolay et Daho (que je peux encore moins blairer).


 


Alors oui, ces mecs sont peut être moins mauvais que les yéyés ou les chanteurs variétoches actuels. Mais faut pas me parler de génie (je parle pas d'ici mais des médias français) ou placer ces
gus au niveau de Gainsbourg, qui lui a sorti au moins un grand album et a eu une influence internationale, non. Et dans la chanson Française, il y a clairement meilleur que Bashung (que ce soit
au niveau des mélodies, de l'interprétation, etc.) : Brel, Ferré, Ferrat, Brassens, Manset, Vian, Hardy ou même Daran (pour pas citer toujours les mêmes).



GT 24/03/2011 19:48



PIETRO : Je ne dirais pas que c'est une "pâle copie", mais je le trouve tout de même bien en-dessous de "L'Histoire de
MN"... je ne t'ai pas répondu tout de suite parce que je voulais le réécouter, ça fait très longtemps que je ne l'ai pas fait... il faudrait tout de même que je le fasse pour t'en donner un avis
plus précis.



Pietro 24/03/2011 18:17



Dernière question sur la chanson française que je reformule. "L'homme à la tête de chou", pâle copie de "L'histoire de Melody Nelson" ou bon album? Merci de ta réponse.



Pietro 23/03/2011 23:13



Et "L'homme à la tête de chou" sous "Histoire de Melody Nelson"?



GT 23/03/2011 23:05



PIETRO : Une réponse ? En fait, je suis un peu d'accord avec tout le monde, avec toi, avec VINCE et LTF. Même si je ne suis pas d'accord avec LTF sur Bashung et
Biolay. Sans être un inconditionnel de ces deux-là, j'aime bien ce qu'ils font - pas tout le temps non plus - et, pour des français, ils sont tout de même vraiment intéressants. Mais
j'aurais envie de dire que Bashung n'est pas le plus grand derrière Gainsbourg, c'est le moins petit^^ Comme je l'ai déjà écrit, j'ai vraiment été marqué par L'Imprudence... par contre, le reste
de la discographie de Bashung - même Fantaisie Militaire - m'emballe moins, malgré quelques bonnes chansons, et un style pas dégueu...



Pietro 22/03/2011 21:46



Pour moi Bashung est le plus grand derrière Gainsbourg. C'est inspiré et j'aime beaucoup ses textes. Non, vraiment, je ne comprends pas ce "beurk". Pour Goldman, Obispo, Pagny et Johnny là
d'accord mais pas pour Bashung.



LTF 21/03/2011 23:11



GT a pas vraiment dit qu'il limitait le rock Français à "L'histoire de Melody Nelson" mais qu'aucun disque de rock Français ne pouvait vraiment rivaliser avec les meilleurs disques anglo-saxons à
part celui-là.


Et on peut difficilement lui donner tort. Cela dit, "Des Visages, Des Figures" est un album vraiment audacieux, intéressant et réussi. Et le trio Du Ciment Sur Les Plaines, Tostaky et 667.Club
est d'un très bon niveau (avec une préférence pour le premier), même s'ils ne révolutionnent rien (ils étaient vraiment très très inspirés par Gun Club). Et au risque de blasphémer j'échange pas
un Ciment contre Nevermind (avec ou sans les Bolloks) ou les 2 premiers PJ Harvey. Et ouais c'est ça le rock n' roll les filles.


Pour Bashung beurk, de la mauvaise chanson Française, il se passe rien, c'est mou, pas accrocheur pour un sou, des textes risibles... Et je parle même de son fils spirituel Biolay... Dommage que
les médias rock arty et ces gars n'aient retenu de Gainsbourg que ses jeux de mots pourris, sa prose monotone et ses errances (remplissage, chansons et arrangements à la con) que ses mélodies et
son style.


J'ai un souvenir assez mitigé de "L'homme à La Tête De Choux", un Melson bis assez pénible (pas mal de chanson où le Serge est en roue libre, parlant mollement sur des machins ni fait ni à faire
comme "Marilou Reggae" ou ce genre de conneries).



Pietro 21/03/2011 19:09



Une réponse G.T?



Vince 20/03/2011 17:16



"Rock" et "Pop-rock" c'est pas la même chose. Pas le même esprit, pas les mêmes valeurs, pas les mêmes fringues, pas la même manière de tailler sa barbe. L'expression pop-rock est un peu trop
heureuse à mon goût... "non mais tu vois on ne se limite pas à un seul genre, on est un peu sans frontière... lol"


 


Vive la frontière, merde !


 


(et vive les séparatistes cédébaires).



Pietro 19/03/2011 00:44



Je suis bien d'accord avec toi mais je pense qu'il ne faut pas réduire la musique pop rock française à la seule "Histoire de Melody Nelson". Les excellents "L'homme à la tête de chou",
"Chatterton", "Fantaisie miltaire" et "L'imprudence" méritent d'être soulignés.



GT 18/03/2011 00:20



PIETRO : Justement, un des meilleurs albums de rock français, ça reste loin des meilleurs albums anglo-saxons (à part L'Histoire
de Melody Nelson, si on le considère comme un album rock...) Noir Désir est un bon groupe, c'est sûr, même un très bon, mais il y a  des dizaines (voire des centaines) de groupes
anglo-saxons que je trouve plus intéressants, ou qui me touchent plus... 



Pietro 16/03/2011 23:17



Hop, je fais remonter le sujet. Je lis ça "Je n'ai jamais aimé pleinement ND, sans réserves... j'ai toujours eu des réserves, surtout musicales..." (G.T). Tu n'as pas aimé Tostaky, c'est
quand même le meilleur album de rock français de tout les temps. Bon, j'avoue que la concurrence est faible, mais quand même.



Pietro 25/02/2011 14:48



D'accord. tout ça est très intéressant. Tu parles des "écorchés" et du tube "Tostaky" mais es-tu fan de l'ensemble de leur oeuvre?



GT 25/02/2011 00:38



MARYLENE : Désolé d'avoir loupé ton com à l'époque (et merci !)


 


PIETRO : Oui, je suis bien entendu d'accord avec toi... quant à la grande question "pourquoi manque-t-on tant d'artistes de
qualités dans la musique pop", il y a plusieurs raisons, des raisons culturelles - le rock vient des pays anglo-saxons, des raisons liées à la langue - le français est moins chantant (des études
ont montré que le français était une des langues où l'ont utilisait le moins de variations de hauteurs, si mes souvenirs sont bons), ce sont deux des raisons les plus souvent avancées... mais il
y en a d'autres, que je développerais dans un article sur le sujet !



Pietro 24/02/2011 23:23



J'ai oublié quand même Brel, Brassens et Ferré. Disons que ça se compte sur les doigts de deux mains.



Pietro 24/02/2011 23:06



Ah Noir Désir, un groupe que j'affectione tout particulièrement. Je ne parlerai pas ici du drame qu'on connaît pour la simple raison que ça ne m'intéresse pas car on s'éloigne de la musique à
proprement parler. 


Je veux parler ici d'un problème franco-français qui est celui du manque d'artistes de qualité. Ceux que j'aime se compte seulement sur les doigts d'une main, à savoir Gainsbourg, Bashung, Noir
Désir donc, et Magma. Est-tu d'accord avec moi? Comment se fait-il qu'on soit si inférieur aux Anglo-Saxons dans ce domaine? Merci.



Marylène 04/06/2009 22:40

Franchement merci pour cet article il y a au moins quelqu'un qui me comprend (même si moi je suis vraiment "fan") moi aussi je ne comprends pas les gens qui n'aime plus Noir Désir juste parce qu'il a tué sa femme après tout c'est du passé. De plus ce qu'un homme fait ce n'est pas ce qu'un artiste fait (heureusement). tu parle des deux dernières chansons moi je trouve que gagnant/perdant est une très bonne chanson (faut dire que je suis d'accors avec lui) et aussi je trouve que c'est dommage que tu ne parle pas de cette chanson magnifique ( la meilleure et la plus belle qui existe) : "Le vent nous porteras" faut dire que même si j'adore le rock et tous ses dérivés j'apprécie enormément les chansons douces voir même triste (surtout les chansons tristes) et le clip est magnifique. Je me suis un peu égarée et je ne sais plus trop ce que je voulais dire mais bon encore merci pour cet article.

G.T. 29/11/2008 20:56

THOM : Ah non, ne me provoque pas, tu sais que j'en serais capable :-)

Thom 29/11/2008 13:24

Qui sait ce qu'on découvrirait en mettant bout à bout les titres de toutes les chansons de Noir Désir...? :-D

G.T. 29/11/2008 00:50

SKA : Oui... même s'il y a tout de même une différence avec Voici... cet acte tragique qui fait que les choses ne seront plus jamais pareilles, c'est tout de même moins anecdotique que les dernières nouvelles du couple Brad-Angelina... ça reste un "fait divers", pour moi, ça n'enlève rien à ce qu'ils ont fait avant, mais on ne peut faire comme s'il ne s'était rien passé...
 
CRAFTY : Luke, je trouve ça tout de même assez opportuniste et racoleur aussi...
 
THOM :   permets-moi d'en douter.
Tu sais bien que tout t'es permis, ici :-)

Car si "Les écorchés", "La chaleur", "Sweet Mary"... t'évoquent certaines choses... c'est bien entendu parce que tout était prévu depuis le départ par ce carrièériste de Cantat :-)

Alors... on nous aurait menti ? Tout ça n'est qu'un concept, de la mise en scène ? Marie Trintignant est sur une île en compagnie d'Elvis et Jim Morrison ? ^^
YOSEMITE : J'avais bien compris, c'était pour me lancer dans une interprétation douteuse et foireuse :-)