Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 14:09

Electronica               2005 - Warp

 

 

Dans le monde de brutes des grands maîtres de l’électro, entre les déconstructions schizophrènes d’Aphex Twin, les chemins tortueux d’Autechre ou les orgies sonores d’Amon Tobin, Boards of Canada fait figure d’ovni. Chez eux, pas de boîtes à rythmes folles, de rafales de sons distordus, d’expérimentations chaotiques… juste un océan de sérénité et de bien-être (malgré quelques légers nuages…).

Atmosphérique, apaisé, contemplatif, rêveur, bucolique, hypnotique, cet album est le 4° du duo écossais, et sans doute le plus réussi avec leur indispensable et séminal premier album, Music has the right to children.

La musique de Boards of Canada est apaisée et planante, certes, mais très loin des guimauves New Age. Car le duo ne se contente pas de créer un environnement sonore " relaxant ", mais fait preuve d’une véritable musicalité et d’un sens esthétique qui justifient son statut amplement mérité de groupe majeur et incontournable de la scène électronique la plus exigeante.

 

Avec Amon Tobin (dans un genre beaucoup plus agité), Boards of Canada est un des groupes de la scène électro dont la musique illustre au mieux le terme "paysage sonore". The campfire headphase est un voyage visuel et sensoriel qui transporte, pour une somme et un effort dérisoires (il faut juste un minimum d'imagination et la capacité de s'abandonner à la musique), dans des contrées vierges où règnent calme et volupté.

 

L'album en écoute sur Grooveshark

 

Vidéo : Dayvan Cowboy

  

 

 

Tracklist :

 

1. Into the Rainbow Vein

2. Chromakey Dreamcoat
3. Satellite Anthem Icarus
4. Peacock Tail
5. Dayvan Cowboy
6. Moment of Clarity
7. '84 Pontiac Dream
8. Sherbert Head
9. Oscar See Through Red Eye
10. Ataronchronon
11. Hey Saturday Sun
12. Constants Are Changing
13. Slow This Bird Down
14. Tears from the Compound Eye
15. Farewell Fire

 
Discographie :


Music has the right to children (1998)

Geogaddi (2002)

Twoism (2002, réédition de 1995)

The campfire headphase (2005)

Tomorrow's Harvest (2013) 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Electro
commenter cet article

commentaires

french onion 16/09/2010 14:31



Geoggadi reste pour moi le meilleur de leurs albums.


Il est magnifique.


Un de mes top 10 forever avec "courtesy of choice" de Leila...



G.T. 18/02/2009 18:47

DAHU : Je ne dis pas que The Campfire headphase est "leur meilleur", mais qu'il est, AVEC Music has the right... leur plus réussi... il y a tout de même une nuance^^Bien sûr que Music has the right... est plus important (et magnifique), mais je trouve celui-ci lui aussi "parfait" dans le genre...Sinon, promis, je réécouterai Geogaddi...

Dahu_Clipperton 18/02/2009 15:47

G.T. j'insiste lourdement, mais il faut absolument que tu réécoutes "Geogaddi" (ne te presse pas, ça ne sert à rien de sauter dessus dans la 1/2 heure qui suit... trouve le bon moment, même si c'est dans un an ^^)Pour le côté "calme et volupté", je suis d'accord pour "The campfire headphase", mais pour les autres, non ! Quand on entend "Music is math", "Alpha and omega", "Telephasic workshop", "Pete standing alone", et en fait la quasi-totalité de Geogaddi, je ne les trouve pas moins "tortueux" ou troubles qu'Autechre, par exemple. Leur musique a toujours eu pour moi une dimension "mentale", pas seulement pour le côté "trip", aussi dans un sens... métaphysique dirais-je (ah là là ! encore des gros mots). Ce n'est pas pour rien que leur musique est si liée à l'enfance : ils ont une capacité à aller chercher des émotions enfouies, lointaines, ce qui confère un côté très ambivalent à ce qu'ils font (la pochette de "Music has the rights..." peut être tout à la fois belle, plaisante, et assez flippante, non ?). Sinon, rajoute le 4 titres "In a beautiful place out in the country" à leur discographie (il est sorti peu avant "Geogaddi"), c'en est vraiment une pièce maîtresse, aussi bien pour la diversité des 4 morceaux que leur beauté (le morceau-titre et "Zoetrope" en particulier).

Dahu_Clipperton 18/02/2009 15:21

Aaaaah... Boards of Canada ! L'une des plus grosses claques de ma vie. Je suis quand même surpris que tu puisses dire de "The campfire headphase" que c'est leur meilleur... De la part d'autres musiciens, on pourrait trouver ça très beau, mais de leur part... c'est quand même un peu léger.En même temps, je vois mal ce qu'on peut bien oser sortir après avoir pondu 2 chefs-d'oeuvre de l'électronique ("Music has the rights to children" et "Geogaddi") et ce disque, pas mal descendu à sa sortie, mérite tout de même le détour. Une "bulle" d'une heure, hors du temps et des modes (et c'est si peu fréquent dans l'électronique...)

G.T. 31/12/2008 13:09

LYRIANN : En effet ! ^^PASCAL : désolé de ne pas avoir répondu à ton ciommentaire... et 2 ans et demi après, c'est un peu tard... mais je reste toujours plus sceptique sur Geoggadi...

Lyriann Alkinoos 30/12/2008 10:48

Je suis en train de les écouter sur Last.fm. trop bon.

Pascal 06/04/2006 10:12

je vous trouve durs avec Geogaddi, en terme de paysages sonores il est largement à la hauteur de music has... the campfire est toujours aussi magnifique... le pb finira peut être par être le fameux "toujours" quoi qu'en disent les critiques la révolution n'a pas eu lieu et on fini par se retrouver en (magnifique) terrain connu... disons que c'est pour moi un prolongement de leur discographie, qui augmente le choix des morceaux mais ne les renouvelle pas.
A+

G.T. 18/01/2006 11:12

J'ai moi aussi était déçu par Geogaddi à sa sortie, même si maintenant, après de nombreuses écoutes, je lui trouve beaucoup de qualités. Mais The campfire Headphase m'a plus rapidement séduit, et je le considère comme leur plus réussi, juste après The Music has the right to children. Il est plus "posé", moins hypnotique et troublant que "Music has the right", mais les "paysages sonores" y sont magnifiques.

olive 17/01/2006 21:52

ouais bon alors Noards of Canada, après l'excellence excelentissime de "Music has the right to children" dont je cherche toujours à comprendre le sens profond, j'ai été hyper méga déçu des suivants, j'hésite donc à me procuerer celui-ci. Tu le classes comment par rapport aux trois autres???

G.T. 16/01/2006 19:57

Merci pour ton commentaire. Quand je parle d'artistes "boudés par les médias traditionnels", je parle de façon générale de ceux dont je parlerai principalement sur mon blog, pas spécialement de ceux qui sont sur cette page, et je parle en fait d'artistes qui n'ont pas accès au grand public. On risque pas de voir Boards of canada en prime time sur les chaines hertziennes, ni dans les playlists des radios FM commerciales. Mais tu as raison, pour que ce soit plus clair, je vais changer en "boudés par les médias qui touchent le grand public"

G.T. 16/01/2006 22:12

Sinon, je suis aussi d'accord avec toi pour Noah's Ark de Cocorosie, vraiment étonnant et passionnant.

bertrand 16/01/2006 17:39

jadore cet album ....mai t'y vas qd meme un peu fort quand tu dis qu'ils sont boudés par les medias traditionnels ..il sont encenses par libe , les inrocks et tutti quanti tout comme les strokes d'ailleurs..;moi jai decouvert la semaine derniere coco rosie ..tu connai s??vachement bien ...bravo pour ton blog ...bertrand