Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 09:58

Quand les politiques parviendront-ils à comprendre le net et leurs concitoyens ? Ce n'est pas pour maintenant, comme le prouve une nouvelle proposition de loi aussi stupide que pernicieuse : mettre fin à l'anonymat des blogueurs. Pour quelle raison ? Pour "protéger les éventuelles victimes de propos inexacts, mensongers ou diffamations qui sont, hélas, de plus en plus souvent colportés sur la toile".

 

Encore une loi inutile, puisque même anonyme, vous ne pouvez pas écrire n'importe quoi sur vos blogs sans risquer des poursuites. Si, demain, je balançais que le sénateur Masson, qui propose cette loi, est un zoophile notoire ayant appartenu à des groupuscules néo-nazis dans sa jeunesse, il lui suffirait de s'adresser à Over-Blog pour censurer mon article (voire de faire fermer mon blog), et de me poursuivre en justice pour diffamation. Une action en justice permettrait d'obliger Over-Blog à lui communiquer mes coordonnées, et je me retrouverai condamné. 

 

Une loi inutile, et, surtout, qui fera beaucoup plus de mal que de bien. Si l'on m'avait imposé de donner ma véritable identité, je n'aurais JAMAIS créé ce blog. Pourtant, je ne fais qu'y partager ma passion pour la musique... mais voilà, comme beaucoup d'internautes, je tiens à l'anonymat. Je n'ai pas envie que les gens que je croise dans la vie réelle puissent connaître des choses sur moi que je n'ai pas décidé de leur livrer. Car même si, dans mes articles, je ne raconte pas ma vie, je ne dis rien de qui je suis, où je vis etc... il y a toujours des petites choses que l'on peut deviner, et, surtout, lorsque des discussions s'engagent dans les commentaires, il arrive fréquemment que l'on s'y dévoile un peu plus...     

 

Il ne faut pas se laisser berner par le "succès" de Facebook... tout le monde n'a pas envie que l'on puisse l'identifier sur le net. Après tout, il y a beaucoup plus de gens qui ne sont pas sur Facebook que de gens qui y sont...

 

Un des intérêts majeurs du net, c'est bien que les amateurs ont autant que les professionnels la possibilité de s'exprimer. Pas besoin d'avoir un doctorat de philo pour créer un blog où l'on débat de grandes questions philosophiques, pas besoin d'avoir une carte de presse pour donner son point de vue sur l'actualité, pas besoin d'avoir été pistonné dans un magazine de cinéma pour faire des chroniques de film, pas besoin de tenir un restaurant pour donner ses recettes de cuisine etc... Du coup, bien sûr, on y trouve pas mal d'erreurs et de conneries... et alors ? Non seulement on en trouve aussi chez les pros, mais, aussi, faut arrêter de prendre les gens pour des crétins congénitaux, ils savent très bien que ce qu'on trouve sur le net n'est pas toujours fiable, qu'il faut recouper, vérifier, pour être sûr d'une info. Et ceux qui sont vraiment prêts à gober n'importe quoi... tant pis pour eux, internet ou pas, ils auront toujours de quoi tomber sur de fausses infos. On trouve donc une grande majorité d'amateurs dans la blogosphère - amateurs qui peuvent être parfois plus pointus, cultivés et passionnants à lire que des pros - et, forcément, ces amateurs n'ont pas toujours envie d'être identifiés. Ce n'est pas leur métier, ils ne gagnent rien à bloguer, si ce n'est le plaisir de partager leur passion. Et si d'aventure cette stupide loi Masson passait, beaucoup délaisseront les blogs, ou refuseront de s'y lancer. 

 

Quelques exemples de ces nombreux dommages, évidents pour quiconque aurait réfléchi deux secondes au problème avant de proposer une loi :              

 

 

- Le jeune Ahmed Z., 17 ans, est passionné par l'histoire de France. Il aimerait y consacrer un blog, discuter avec d'autres passionnés... mais voilà, c'est une "passion secrète", et il n'a pas du tout envie que ses potes et les mecs de son quartier, en faisant une recherche google sur son nom, tombe sur son blog. A cause de cette loi, il renoncera à partager sa passion. Et même pas besoin qu'il s'appelle "Ahmed Z." et vienne d'un quartier difficile, le jeune Paul F. ferait de même, de peur de subir les brimades de ses camarades de classe.  

 

- Sylvia G. est prof de français, au lycée. Et ne veut absolument pas que tout le monde soit au courant de sa passion pour la littérature érotique. Elle compartimentait parfaitement jusque-là cette "passion privée" et son travail. Jolie, elle se donne suffisamment de mal pour s'habiller de la manière la plus neutre et strict possible afin de ne pas exciter ces ados bourrés d'hormones. Son blog sur la littérature érotique est une référence, ses articles sont pointus, sérieux, dignes des meilleurs travaux universitaires... et ce blog qu'elle a construit avec amour pendant de longues années, qui lui a demandé tant de temps... elle n'aura pas d'autre choix que de le fermer si la loi est votée. Pas seulement parce que ses élèves masculins, cherchant des infos sur elle sur le net, ne parleront plus de Sylvia que comme "la salope qui écrit sur des livres de cul", mais parce que les parents d'élèves viendront se plaindre continuellement de cette prof qui écrit publiquement sur des livres érotiques alors qu'elle enseigne la littérature à leurs chères têtes blondes et brunes. 

 

- Alexandra H. souffre d'une maladie incurable. Elle sait qu'elle n'en a que pour 2-3 ans maximum, mais veut continuer, jusqu'au bout, à vivre le plus normalement possible. Cette maladie, elle n'en a pas parlé à ses amis et relations, ne voulant pas voir de la pitié dans leurs yeux... elle tient tout de même un blog où elle raconte son combat contre la maladie et apporte du réconfort à ceux qui sont dans un cas similaire. Sans anonymat, elle n'aurait pas ouvert de blog.   

 

- Julian L. est flic... et gay. Il ne l'a pas dit à ses collègues, assez macho, qui en profiteraient pour le vanner à longueur de journée (si ce n'est pire... et, de toute façon, sa sexualité ne les regarde pas). Mais, parfois ce "secret" lui pèse. C'est pourquoi il a créé ce blog "Gay flic". Il y est anonyme, ne livre aucune info qui permettrait de l'indentifier précisément, mais a besoin de parler de toutes ces petites choses compliquées à vivre au quotidien. Si la loi passe, il devra dire adieu à cet espace de liberté.  

 

- Richard D. est cadre dans une grosse entreprise. On attend de lui qu'il soit un battant, un "tueur", implacable en affaires... il est très bon dans son domaine, mais a parfois besoin de souffler un peu. Grand amateur de poésie, il en écrit lui-même et a choisi le format qu'est le blog, idéal pour faire partager anonymement ses oeuvres. Si la loi passe, il devra lui aussi fermer son blog, de peur de ne plus être pris au sérieux dans son travail.

 

- Aline E. est fan de techno hardcore. Elle a fait des études brillantes, c'est une jeune femme extrêmement compétente et sérieuse dans son travail. Elle est candidate à des postes prestigieux, mais elle sait bien que ses employeurs potentiels iront chercher des informations sur son compte, et qu'ils risquent fort de ne pas comprendre sa passion pour ce genre musical qui lui permet de se défouler. Impossible pour elle de continuer à tenir un blog sur la techno hardcore si son nom doit y apparaître.

 

- Sylvain B. s'est installé dans un petit village, après avoir purgé une longue peine de prison. Il a été dans sa jeunesse mêlé à une bagarre qui a dégénéré, un homme est mort, tout l'accusait, et il est bien le seul à croire en son innocence. La dureté de la prison comme l'injustice dont il a été victime continuent à le miner, et, pour avancer dans la vie, il a besoin de s'exprimer. Pas de psy dans son petit village (de toute façon, il n'aurait pas les moyens), pas question d'en parler aux autres habitants, qui risquent eux aussi de ne pas le croire et de le considérer comme un criminel, impossible d'écrire un bouquin, il n'a pas de choses suffisamment "spectaculaires" à raconter... il ne lui reste que le blog. Tant que son anonymat est garanti...

 

- Pierre L. est passionné par la politique. Il tient un blog où il livre ses opinions, ne tire ses infos que de la "presse officielle", n'a jamais tenu de propos diffamatoires ni colporté de rumeurs. Problème : il est de gauche, et son patron est très clairement à droite. Même chose pour Amélie R., qui est de droite, et dont le patron est très clairement à gauche. Tous deux ne pourront plus s'exprimer sur leurs blogs, au risque de se mettre leur supérieur à dos.        

 

- André S. a traversé une grave période de dépression. Il est arrivé à s'en sortir, et veut en témoigner pour aider ceux atteints du même mal à le surmonter. Mais, grâce à Monsieur Masson,  il n'aidera personne, impossible pour lui de révéler publiquement son identité, ça lui causerait trop de tort dans son travail et ses relations. 

 

- Zinedine Z. a une certaine notoriété... mais sa passion, c'est le tricot. Son blog lui permettait de partager ses techniques de point de croix, les photos de ses plus belles broderies, mais son image en souffrirait trop s'il devait révéler son identité.

 

Des cas comme ceux-là, il y en a des milliers, du plus singulier (le taulard) au plus banal (l'expression d'opinions politiques ou religieuses), du plus fantaisiste au plus sérieux. Je ne parle même pas de tous les ados et toutes les femmes qui, en donnant leur nom, vont permettre à quelques pervers de les retrouver plus facilement...   

 

Les politiques ne voient le net que par le petit bout de leur lorgnette (quelques blogueurs tiennent des propos diffamatoires à leur encontre, il faut révéler l'identité de tous), et ne comprennent pas que l'anonymat y est fondamental pour beaucoup, il peut susciter des vocations, permettre de partager des passions tout ce qu'il y a de plus légitimes et honorables (mais qui pourraient être mal comprises dans leurs milieux), et même sauver des vies... et s'il fallait aller au bout de l'idée de Masson, il faudrait interdire tout anonymat sur internet, puisque l'on trouve bien plus de propos diffamatoires sur les forums ou dans les commentaires de blog... 

 

Cette proposition fait évidemment grand bruit sur la blogosphère, et un point n'est vraiment pas clair dans le texte... on pourrait penser qu'il serait aussi demandé aux blogueurs de rendre accessible à tous leur adresse et leur n° de téléphone. Je ne peux croire à quelque chose d'aussi aberrant, Monsieur Masson n'est sûrement pas aussi incompétent, ignorant et nuisible que cela... on imagine sans peine toutes les dérives que cela entraînerait : des malades qui harcèleront par téléphone (voire devant chez eux, s'ils habitent dans le coin) des blogueurs qui auront eu le malheur d'émettre un avis critique sur tout et n'importe quoi (leur star favorite, la politique du gouvernement, la scientologie, la cuisson des endives, le metal-prog...) et, là encore, les femmes et les ados en seront les plus grandes victimes. Par contre, pour tous les pervers, escrocs, fanatiques et pédophiles, cette loi serait une formidable aubaine...

 

Bref, une proposition de loi inutile, absurde et dangereuse (c'est la règle lorsqu'il est question de légiférer sur le net), qui ne peut aboutir, on l'espère... On pourrait se contenter simplement d'en rire, s'il n'y avait pas derrière, encore et toujours, cette volonté des politiques de contrôler, brider et affaiblir la liberté d'expression...  

 

Pour signer la pétition contre cette loi, c'est ici.

 

L'excellent article de Maître Eolas sur le sujet : Haut les Masques 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clovis simard 24/06/2012 21:07


Blog(fermaton.over-blog.com),No-15, THÉORÈME ANONYMAT. -Perte de la PERSONNALITÉ.

Dahu Clipperton 02/09/2010 08:38



Nan mais dtfaçon, la blogosphère c'est rien que des gauchisses (sans parler des bolcheviques qui veulent -je cite- des groupes avec le couteau entre
les dents)


 






RBKH 02/09/2010 08:22



Cette loi est vraiment dénuée de sens et semble venir d'une personne totalement étrangère à la blogosphère. j'ai vraiment du mal à comprendre cette hostilité chez certain politiques envers
internet. Un outil qui malgré ses défaut permet notamment  à des millions de bloggeur de partager leur passion et pour ma part de rencontrer des personnes avec qui en discuter. Dévoiler son
identité doit rester un choix personnel.



GT 23/06/2010 21:51



VINCENT : Désolé de te décevoir... mais là, c'est trop, je ne trouve même plus les mots :-)



Vincent 22/06/2010 14:15



Gt, GT, GTTTTT !!!!!! J'ai une idée d'article pour toi !!Tu vas aimer, FIGHT FIGHT FIHGT !!!!


 


http://www.journaldugeek.com/2010/06/22/super-crapule-contre-hadopi/#more-89334


 


Je vois d'ici les gros titres des journeaux, "dénonciation de la propagande hadopiste par un blogueur masqué qui se cache quand il télécharge"


 


Ne me décçois pas.



Vincent 03/06/2010 10:13



En plus il a une detestable manière de s'exprimer.


 


http://www.dailymotion.com/video/xdj1an_je-ne-sais-pas-ce-que-c-est-twitte_news#from=embed



GT 03/06/2010 00:46



ARBOBO : cette élite là qui souvent dit "il n'y a rien eu d'écoutable dans les 80s"


Certes... mais c'est une posture plus qu'autre chose, comme quand je dis qu'il n'y a eu que 3 albums écoutables :-)


 


CAIUS : Edifiant... on comprend mieux qu'il ne sache pas vraiment, au fond, ce qu'est un blog...


 


THOM : Même moi, je le sais... bon, pas depuis très longtemps, mais quand même...



Thom 02/06/2010 20:54



Non, heureusement ils ne sont pas tous comme ça. Beaucoup de députés utilisent même twitter et facebook. Là c'est tellement surréaliste... c'est presque trop, en fait. Même ma grand-mère sait ce
qu'est twitter (du moins elle a une vague idée)...



caïus 02/06/2010 19:16



http://www.dailymotion.com/video/xdj1an_je-ne-sais-pas-ce-que-c-est-twitte_news/


Ah oui! Ah quand même... balaise le type


Le pire c'est que je crois que 95% de la classe politique est comme ça sinon il aurait vite oublier hadopi


 



arbobo 02/06/2010 17:11



en effet GT je suis bien d'accord,


mais c'est justement cette élite là qui souvent dit "il n'y a rien eu d'écoutable dans les 80s" :o)


alors que rien qu'avec les compiles des inrocks et les peel sessions, on a pas mal d'heures de plaisir



GT 02/06/2010 16:50



ARBOBO : d'ailleurs au risque de la ramener :


http://www.arbobo.fr/pourquoi-les-annees-80-cetait-bien/


Et au risque de la ramener moi aussi : oui, il y a eu plein de bons trucs dans les 80's, mais ils étaient plutôt réservés à une "petite élite" de connaisseurs, ils n'étaient pas en haut de
l'affiche...


 



Arno 02/06/2010 14:27



comment ca ca tourne plus la page.... trop nul ce site! 



Arno 02/06/2010 14:27



hop



Arno 02/06/2010 14:26



hip



arbobo 02/06/2010 11:54



je saisis plus très bien le sujet ni qui engueule qui ^^



Guic' the old 02/06/2010 11:48



Et Sandinista? Les Bérus, la Mano?



Thom 02/06/2010 10:59



Et les Beasties ? Et les Dead Kennedys ? Et Indoch... euh non, rien.



Guic' the old 02/06/2010 10:14



Et les Smiths, Bordel? Et les premiers Morrissey Solo?



Dahu Clipperton 02/06/2010 01:24






Je viens de voir Durutti column dans la liste d'Arbobo... J'ai honte, vu à quel point j'aime LC...



arbobo 02/06/2010 00:42



d'ailleurs au risque de la ramener :


http://www.arbobo.fr/pourquoi-les-annees-80-cetait-bien/



Dahu Clipperton 02/06/2010 00:29



Et Sonic Youth, bordel ? Et Public Enemy ?


 


Oh pinaise ! (comment ai-je pu ne pas citer Sister, je me demande bien O_o) J'ai pas dit que la liste était
exhaustive, juste qu'il y en avait vachement plus que 3 ^^


Tout ça pour dire que les années 80, c'était pas mal, en fait, faut juste commencer par foutre TOUT le mainstream à la benne ;)


 


(je te vois venir GT : j'ai pas dit que Masson faisait partie du mainstream du sénat^^)


(la parenthèse juste au-dessus, c'était histoire de recentrer le débat)


(et je viens de me rappeler que j'ai oublié Grandmaster Flash !)



GT 02/06/2010 00:00



GUIC : Pas mal joué, j'ai été à deux doigts de la crise cardiaque en voyant ces trois-là... :-)


 


DAHU : Et Sonic Youth, bordel ? Et Public Enemy ?



Dahu Clipperton 01/06/2010 15:30



Là, on dérive (c'est typique du net, nous dirait Môssieur Masson), mais je ne saurais laisser passer de tels propos, parce que quand même les gars, vous déconnez beaucoup trop !
Je cite :


Dans les années 80, il y a en effet à peu près 3 albums à sauver...


 


Je m'étouffe, je m'étrangle, reprenons : A Certain Ratio, le 2nd New Order, un certain Closer en 80, Doc at the radar station de Beffheart, les premiers Pixies et My Bloody
Valentine en 89, Violent Femmes, Dif Juz, Cocteau Twins, Cure, Prince (non mais : Parade !!!!) (juste un exemple), Hüsker Dü (Zen arcade, voyons !), le Flowers of
romance de PIL, quelques disques pas trop maladroits d'un certain Tom W., les premiers disques solos d'un certain Nick C., English settlement de XTC (au hasard), Camper Van
Beethoven...


Pour ce qui me revient, comme ça, mais vous avez sans doute raison les mecs : pas plus de 3, hein...


 


(aujourd'hui je suis gentil : Daho, j'en ai déjà parlé ailleurs, ça suffit )



Guic' the old 01/06/2010 14:37



En effet. Ces trois albums à sauver sont:


-Pop Satori d'Etienne Daho (le manifeste de la vraie pop à la française)


- C'est comme vous voulez de Souchon (D'habitude Souchon, bof, mais la beauté des synthés sur celui là... ça n'a pas pris une ride.)


- Dr Feelgood de Mötley Crüe. (Parce que c'est en Californie qu'était le vrai foyer d'activité musicale aux States à 'époque et qu'on a trop facilement tendance à l'oublier)


 


(Allez, m'en vais réécouter le reprise de "Aux enfants de la chance par Mick Harvey pour la peine.)



GT 01/06/2010 14:28



Z'êtes qu'une bande de malades... vivement que la loi Masson passe, qu'on puisse communiquer vos identités à des services psychiatriques compétents :-) 


 


(GUIC : Dans les années 80, il y a en effet à peu près 3 albums à sauver... mais pas ceux de Gainsbourg...)



Guic' the old 01/06/2010 11:21



Attends... Dans les années 80, y a quand même Baby Alone in Babylone...


Bon, Y a l'album de Bambou aussi... Celui de Deneuve... Y a les films aussi... Ouais bon, en fait on a juste 3 albums à sauver. (Et encore, qu'à moitié en général.)



Dahu Clipperton 01/06/2010 11:17



Christophe : ça nous promet un joli exercice de style si tu dois te fader autant de réponses argumentées.


Ouh la ! Calmos ! J'ai carrément autre chose à foutre en ce moment (genre : chercher un taff), je t'assure... Et écrire des commentaires de 400 lignes en 5 minutes, c'est pas vraiment dans mes
capacités. T'as cru que je m'appelais Thomas Sinaeve ou quoi ?


 


Guic : le truc, c'est que je peux dire la même chose que toi concernant les 2 albums heïtizes du Serge, vu que Gainsbourg est un des très rares musiciens dont je sois quasi inconditionnel... sauf
si on parle des chansons écrites pour les autres à cette époque, là c'est quand même la foire à la saucisse (tu sais, Pull marine, ce genre de choses^^). Au mieux, il y aurait match nul



 


Thom : comme disent les jeunes : giga-LOL !



Guic' the old 01/06/2010 10:12



Dahu, sale menteur. Si dans le Blind Test y avait eu les synthés chez Gainsbourg, j't'aurais démonté.


Je l'avoue, je dois être le seul prevers à écouter encore ses albums des années 80 autrement qu'en tombant par hasard sur "No Comment" sur Rires & Chansons.


 


Wilhelm von des Altes.



Christophe 01/06/2010 08:20



Hé hé hé !


 


Remarque : je peux balancer également toute la tripotée d'autres variations que tu me balançais dans tes mails de réponses à l'époque (souvent hilarants d'ailleurs que j'avais peine à ce qu'ils
n'apparaissent pas en comms), et ça nous promet un joli exercice de style si tu dois te fader autant de réponses argumentées.


 


Je crois que le "drapeau noir" est donc levé, et que tu dois rêvé d'annuler tout ça.


"Annihilate


Annihilate


Annihilate


Annihilate


Annihilate


Annihilate


Annihilate"


 


Sur ce, je te salue, cher Lo Dahu Clippertono (ma non troppo)(et toujours non mascarado)(et limite la boulazero)



Dahu Clipperton 01/06/2010 01:29



Monsieur le Baron Mario-Christo-Conno del Don Caballero della Mierda del Italo-Disco,


 


Je tenais à vous rappeler que ledit contenu du présent courrier électronique (ta soeur) était destiné à rester purement confidentiel, sa prose quelque peu kikoololisante et almanachvermotesque
étant originellement destinée à tenter d'égayer vos mornes week-ends tristement occupés à dépouiller par centaines des résultats de blind-tests d'extraction douteuse (puisque imaginés, concoctés
et illustrés par vos soins, autrement dit émaillés d'images de jeunes demoiselles aux tenues défiant tout semblant de pudeur et de divers instruments introduits dans des orifices non prévus à cet
effet) et à la sélection musicale repoussant plus souvent qu'à son tour les barrières des tréfonds du mauvais goût et de la perversité sous couvert d'audiophilie et d'éclectisme foudroyants et
frénétiques (la seconde partie du courrier, qui évoque certains produits laitiers, étant assez éloquente dans son refus de céder à la vulgarité totale des "mets auditifs" proposés, ce "1 à 6"
suivi de trois points de suspension montrant bien que question "sensations pures", il y avait bel et bien escroquerie sur la marchandise), ladite signature ne servant qu'à apporter un peu de
variété (certes, beaucoup moins que dans vos sélections prétendument expertes et érudites) à ces courriels hebdomadaires que je me devais de vous envoyer, empreint de cette lassitude qui
nous guette lorsqu'on glisse sa fiche (je vous vois venir, vil aristocrate à la libido intempérante : ce n'est pas une allusion sexuelle, non) dans la pointeuse à l'usine (mais cette analogie ne
vous parle sans doute pas, vous qui êtes à l'abri des turpitudes du commun des mortels dans votre tour d'ivoire landaise, et êtes d'un snobisme si démesuré que vous avez toujours refusé de vous
rapprocher de vos pairs les puissants, attirés tels des mouches par le papier tue-enfant vers les effluves embrun(i)ées et résineuses des abords non-protégés de la dune du Pilat et autres Cap
Ferret fleurant bon le parc à huîtres et les casinos de carton-pâte).


 


Tout cela pour en venir à quoi ? Que si, par malformation professionnelle et dans une tentative de conjuration désespérée de mon dégoût viscéral et dûment alimenté pour les malfaisants de votre
caste, je décide d'arbo(bo)rer, le temps d'une modeste missive, un patronyme singeant (à peine) l'un de ceux dont les membres de votre clan aiment à se parer pour mieux se discriminer et
permettre de rappeler d'où ils viennent, voyez-vous et vous reprendrez bien un peu de thé, très cher, aux yeux du petit peuple qui les cernent et auquel ils font l'immense honneur de le laisser
récurer leurs cabinets d'aisance, shampooiner 300 m² de moquette luxueusement touffue et sortir leurs poubelles pour une rémunération tout à fait modique, ceci est mon droit le plus strict de
m'affubler d'un tel pseudonyme dans un cadre privé et de considérer que seule mon humble personne anonymée est habilitée à l'employer, par pure raillerie je vous le rappelle et parce que cela est
tout de même plus reposant pour les glandes salivaires qu'une pluie de glaviots sur les têtes à la façade bien trop lustrée des vils individus de votre caste, lesquelles têtes n'ont pas tenu bien
longtemps sur vos épaules un certain 14 juillet.  


Et si vous souhaitez que l'on ressorte les cadavres du placard, je n'y vois aucun inconvénient, mais je crains de vous voir quelque peu défaillir à l'évocation de vos méfaits passés et actuels :
compissage actif de fenêtres de commentaires, exécution sommaire de tronçonneuses que vous aviez faites entrer illégalement sur le territoire français, lobbying hyperactif - défiant les
directives européennes sur la concurrence loyale et non faussée - en faveur du médiocre dernier album de Massive Attack, viols en réunion de volailles prépubères... La liste est longue, j'en ai
bien peur.


 


Et pour mémoire, les paroles de Fearless Vampire Killers, d'un certain groupe américain aux tempos légers et aux mélodies sucrées, ceux qui se sont eux-mêmes nommés Mauvaises
Cervelles (ces boute-en-trains !) :


 


The bourgeoisie had better watch out for me


All throughout this so called nation


We don't want your filthy money


We don't need your innocent bloodshed


We just wanna end your world


Well my mind's made up


Yes it's time for you to pay


Better watch out for me


I'm a member of the F.V.K.


 


Comme on dit chez les Inrocks : CQFD.


 


(Banned in) D.C.



Thom 01/06/2010 00:47



Nan mais c'est sûr que l'anonymat sur le Net c'est important. J'ai une pensée émue pour tous ceux qui vont sur facebook raconter leur vie et qui après s'en mordent les doigts, comme ce jeune homme par exemple...



Christophe 31/05/2010 22:35



Bien. Brmpf... Mon cher GT, tu me permettras bien évidemment de démontrer l'importance du traçage d'identité en produisant par devers vous tous un certain courriel que je reçus naguères.


On appréciera particulièrement la signature.


Hé hé.


 



De : Dahu Clipperton


Date : 30 mars 2009 23:53:47
HAEC


À : 


Objet : Mes réponses,
cachet Hottemêle faisant foi(e)





Cher terroriste du blind-test,
 
Voici donc mes réponses au fameux jeu du samedi ! Il était temps, me diras-tu, j'avais complètement oublié de te les envoyer...
 
 
ENTREE
Sans effort, tranquille, à la fraîche, décontracté du gl... enfin, tu sais... Cela donne donc :
 
1 : "Planet Claire", des Bififtitouzes (B-52's, dans la langue de Rabelais)
2 : "Jump", de Van Halen (la FM, tout un poème !)
3 : "Born Slippy", d'Underworld (aaaahhhh, mes 15 ans ! la BO de "Trainspotting", un voyage scolaire en Ecosse... mais je m'égare)
4 : "Trans-Europe Express", de Kraftwerk (hé hé, j'ai failli mettre Afrika Bambaataa, avant de vérifier)
5 : "Supernature", de Cerrone (100% Rocanrol ! c'est pas Bob Sinclar qui dira le contraire)
6 : "Master and servant", de Depeche Mode (ça, c'est indubitablement étonnant de ta part)
7 : ... (quelque chose me dit que c'est du LOURD)
8 : bah, je suis sûr à 99,5% que c'est du Wendy Carlos, mais alors quel titre...
 
 
PLATEAU DE FROMAGES
Cette semaine, je n'ai pas "mis ma vie entre parenthèses" pour trouver les auteurs (ça se dit, pour les crimes) de ces... comment dire ? Ce qui donne :
 
1 à 6 : ... (no comment ! >> d'ailleurs, t'aurais fait une session "les meilleurs (?) synthés de Gainsbourg", joré tou niké)
7 : "The message", de Grandmaster Flash & the Furious Five (je mets le nom des artistes en entier, quand c'est aussi bon)
8 : "Tainted love", Soft Cell (tu y tiens, à cette chanson, hein ? T'as raison, elle é trodlabal2bebon)
 
 
 Dans l'attente d'un torchage anal garanti sans matière grasse par tous les ex-fans des heïtizes, je vous prie d'agréer, monsieur Cavallero, l'expression de mes salutations et
remerciements les plus plats, confus, mais malgré tout éminemment distingués.
 
Paul-Enguerrand Dahu du Buisson de Clipperton


Dahu Clipperton 31/05/2010 21:36



Je ne vais pas revenir sur cette proposition de loi aberrante (le mot est très faible), il faut lire le texte d'Eolas, et puis jeter un oeil aux frasques électorales du Masson (il y a vraiment de
quoi rire fort, et jaune ).


 


Par contre, je tiens à dire à Christophe qu'il n'est qu'un aimable enf... et que d'abord depuis 2 jours ch'uis botaniste niveau 10 à Red dead redemption et que donc Guitar hero je m'en tape comme de mon premier Duplo (le joujou, pas la sucrerie avec des
noisettes à l'intérieur, hein)...


Mais surtout, ayant dû supporter la fréquentation quotidienne des classes très supérieures (ça, ils n'oublient pas de vous le faire sentir) pendant 2 ans "grâce" au taff, c'est carrément HORS DE QUESTION qu'il se permette
de laisser entendre que je porte un tel BLASE DE GROS BOURGE BON POUR LA GUILLOTINE !!!!





 


C'était la minute : Faut bien être de la haute pour dire que la lutte des classes, c'est du passé.



Christophe 31/05/2010 21:31



Ah ah  ! je t'ai eu ! Thom et moi avons échangé nos pseudos il y a trois semaines, dans l'unique but de te piéger :-)



GT 31/05/2010 21:10



BLOGUEUR MASQUE : Oui, c'est tout simple, suffit de vérifier l'adresse IP... qui correspond à celle de Thom (ça
alors, quelle surprise !), tu es donc Thom, ou quelqu'un qui écrit depuis son ordinateur (sa femme, sa mère, son frère, un pote, son chien...), ou un type qui a piraté sa connection
internet :-)  


 



Blogueur Masqué 31/05/2010 19:58



Pour prouver qu'il est très facile d'identifier quelqu'un sur Internet, GT va vous dire qui je suis.



GT 31/05/2010 18:26



ERIC, CHRISTOPHE, JP et THIERRY : De toute façon, on sait très bien que si les gens chosisissent l'anonymat, c'est uniquement
pour écrire des saloperies en toute liberté...



Eric 31/05/2010 17:33



"Je vais vous dire moi. J'ai une fille de 12 ans, eh bien je me sentirais beaucoup plus à l'aise avec cette loi, voilà !"


 


C'est vrai que tous les blogueurs sont des pervers sexuels, j'avais oublié ce fait. Qu'on leur coupe la tête !



Christophe 31/05/2010 17:18



Nan, c'est pas ça, mais comme j'ai un nom aussi ridicule que Morignard, je préfère le cacher pour draguer



Jean-Pierre Morignard 31/05/2010 14:27



Non mais c'est bien gentil vos petits discours sur la liberté là. Mais faut arrêter d'être con aussi ! Remettez les pieds sur terre quoi les gars ! Voilà, vous prenez des à, le exemples en
veux-tu en voilà alors qu'ils sont quans même extrêmes, il faut le dire !


 


Je vais vous dire moi. J'ai une fille de 12 ans, eh bien je me sentirais beaucoup plus à l'aise avec cette loi, voilà !


Et puis, si vous avez pas envie que vos noms soient affichés, avouez, c'est parceque vous aez peur ! Bouhou !!


Vous avez des choses à vous reprocher, hein ? heiun ??!



Thierry 31/05/2010 00:12



Au boulot, la Direction m'a repéré


A part ça, loi complètement stupide et inutile ...



GT 31/05/2010 00:00



El-F : Merci de le signaler, on attendait en effet tous que Maître Eolas s'exprime sur le sujet... et il le fait comme
d'habitude parfaitement...


 


LNO : On est bien d'accord...



LNO 30/05/2010 23:41



cette loi est absolument inutile...



El Funcionario 30/05/2010 23:12



Il y a un bel article sur ce sujet, complet, pédagogique et drôle sur
l'excellent blog de Maître Eolas.


Il est vrai que l'anonymat permet de se concentrer sur le fond d'une discussion et non sur la personnalité de son auteur, ce qui empêche les attaques sous la ceinture.


Et pour finir de se moquer de ce sénateur, une casserole bien mise en évidence par le
site du NouvelObs



GT 30/05/2010 17:55



THOM : Ah, tout de même, j'ai eu peur un moment que tu ne l'ais pas remarqué^^


 


DR. F : Je ne l'avais pas compris comme ça, mais en effet, ça marche mieux dans ce sens :-) (et elle est où, la pétition pour
cette "purge", je signe tout de suite^^)



dr frankNfurter 30/05/2010 17:19



oui enfin je pensais surtout à purger nos parlements par exemple


Ca pourrait éviter quelques dérapages, comme la sénilité qui touche le Sénat.



Thom 30/05/2010 15:51



Sinon t'es sûr que Julian L. n'a pas préféré suivre une réorientation sexuelle plutôt que d'ouvrir un blog ? ;-)



GT 30/05/2010 15:50



THOM : ça mériterait bien une lettre ouverte :-)


Elle est en cours, je vous la soumettrai demain...


(je déconne, hein...)   


 


VINCENT : A peine ai-je commencé à écrire les premiers exemples, je me suis dit : putain, ça, c'est du pain béni pour
CHRISTOPHE :-)


(et celui sur DAHU m'a fait mourir de rire...)


 


XAVIER : Je ne sais pas si chaque billet devrait être signé du "vrai" nom... mais, de toute façon, tout le monde devrait pouvoir
le voir via une page du blog. Donc, pour peu que ton blog ait un minimum de visibilité et que ton nom soit moins courant que Pierre Martin ou Paul Durand, il apparaîtrait sûrement sur la première
page des recherches google...


Sinon, je ne pense pas qu'il soit nécessaire que Masson lise cet article... il n'est tout de même pas possible qu'une loi pareille puisse passer...


 


DR. F : Finalement, les purges staliniennes, ça avait du bon


On n'y est pas encore, mais faut pas trop les pousser :-)


 


 



Christophe 30/05/2010 13:25



C'est pas moi qu'est commencé ! ^^



Vincent 30/05/2010 12:39



Je ne sais pas pourquoi, Christophe j te sentais venir... ;-)