Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 16:10

"Musiques du monde", rien que l'expression pose problème (encore et toujours)... quels critères font qu'on va choisir de ranger telle musique non occidentale dans les musiques du monde ou dans les musiques pop-rock actuelles modernes ? Vaste question, qui mériterait que j'y consacre un article détaillé...

Est-ce un relent de colonialisme qui fait que l'on a tendance à fourrer dans les musiques du monde tous les albums de pays africains, d'Amérique du Sud ou d'Asie ? Peut-être... Est-ce que la langue justifie cette catégorisation ? Sans doute pas... Et pourtant, je continue à classer dans les "musiques du monde" des albums qui sont bien plus proches des musiques populaires modernes que des musiques traditionnelles... et ça ne me dérange pas plus que ça, "musiques du monde" n'a, de mon point de vue, strictement rien de discriminant, péjoratif ou infâmant, "musiques du monde", c'est tout de même beaucoup plus classe et digne que... "pop". 

 

En 2012, deux albums de "musiques du monde" m'ont particulièrement marqué. Celui de Kayhan Kalhor & Ali Bahrami Fard (I will not stand alone), et celui des brésiliens Metá Metá. le premier dans une lignée de musique traditionnelle "savante", et peu occidentalisée, et le second, jubilatoire mélange d'influences pop-rock occidentales et de musiques des pays du Sud...

 

Et merci à Boebis, Thierry, Nyko et Sunalee, depuis plusieurs années mes principaux "fournisseurs" en matière de musique du monde, et au CDB qui me pousse à en écouter plus que je ne le ferais sinon (et j'aurais tort, et loupé pas mal de grands albums...)

 

Playlist "musiques du monde" :

 

 

 

  

Classement 2012 des albums de musiques du monde :

 

1. Kayhan Kalhor & Ali Bahrami Fard - I will not stand alone (8,5)

2. Metá Metá – MetaL MetaL  (8,5)

3. Ukandanz – Yetchalal (8,5)

4. The Touré-Raichel Collective - The Tel Aviv Session (8,5)

5. Eyvind Kang - The Narrow Garden  (8)

6. Oneira - Tâle Yâd (8)

7. Ariya Astrobeat Arkestra - Towards other worlds (8)

8. Ablaye Cissoko & Volker Goetze – Amanké Dionti (8)

9. Sambasunda Quintet - Java (8)

10. The Souljazz Orchestra - Solidarity (8)

11. Orquestra contemporanea de olinda – Pra ficar (8)

12. Lucas Santtana – O Deus Que Devasta Mas Também Cura (8)  

13. Elina Duni Quartet - Matanë Malit (7,5)

14. Ebo Taylor – Appia kwa bridge (7,5)
15. Kelan Philip Cohran & The Hypnotic Brass Ensemble – s/t (7,5)
16. Terakaft - Kel Tamasheq (7,5)
17. Neung Phak - 2 (7,5)

18. Siba – Avante (7)

19. Ceu - Caravana Sereia Bloom (7)

20. Gui Amabis – Trabalhos Carnívoros (7)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GT 29/01/2013 17:44


Ca fait 3-4 jours que je suis cloué au lit à cause d'une putain de grippe, je me traîne lamentablement vers mon pc, passe ici voir s'il n'y a pas eu de critiques sur mon dernier
article... et tu n'imagines pas, Moumou, dans mon état, le bien que ça m'a fait de lire ton commentaire^^


(allez, c'est pas tout, écrire ce commentaire m'a exténué, faut que je file resombrer dans le coma...)

Moumou 27/01/2013 00:02


Je voudrais quand même signaler à GT qu'aucun des artistes présents dans ses classements n'a été récompensé aux NRJ music awards, donc ils sont peut-être pas si bien que ça hein (mais il doit le
savoir, il a certainement regardé la soirée !)(à moins qu'il avait carrément une place pour y assister le coquinou)(il est comment nikos en vrai ?)


 


 


 


(dsl à ceux qui pensaient que c'était un commentaire intéressant sur les musiques du monde, mais j'ai rien à dire dessus (même si je connais très bien la macarena))

GT 25/01/2013 00:13


SUNALEE : Comme le dit ARNO c'est sûrement en premier lieu un
problème de culture... donc d'habitude... on est habitué, depuis notre plus jeune âge, à entendre des chansons en français et en anglais. Des chansons dans d'autres langues, forcément, pour la
majeure partie des individus, ça fait "bizarre", ça crée une distance, ça donne l'impression que ce n'est pas "notre" langue, et que ce n'est pas "notre" musique... on pourrait penser qu'en
musique, il n'y a plus la barrière de la langue... c'est le cas pour certains, dont moi, qui préfère d'ailleurs écouter des chansons dans des tas de langues exotiques dont je ne comprends
pas un traître mot qu'en français... mais pour la plupart des gens, je pense que c'est un problème (même s'ils se foutent des paroles)... et c'est plus compliqué de retenir les paroles pour
ensuite fredonner la chanson (même si l'on ne comprend pas bien l'anglais, on y est suffisamment habitué pour fredonner dans un anglais approximatif)...


 


2° élément : l'éloignement géographique et médiatique, et l'identification. En France (ou en Belgique), tous ceux qui regardent un minimum les actualités savent, au moins vaguement, ce qui
peut se passer en Angleterre ou aux EU, comment y vivent les gens, et la proximité avec les EU est d'autant plus grande qu'on les voit en permanence dans les films, séries... mais qui sait
ce qui se passe au Cambodge ou en Ouganda ? Non seulement ce sont des cultures bien plus différentes des nôtres que la culture anglo-saxonne, mais on a que peu d'éléments, dans les médias,
pour comprendre un peu ce qu'il s'y passe et comment les gens y vivent... donc l'identification est beaucoup plus difficile, et l'identification a un rôle important dans la
réception musicale (surtout chez les jeunes, mais pas seulement...)


 


3° élément : buzz & hype. Un groupe d'éthio-jazz, ça fera toujours moins le buzz qu'une bande de minets à mèches made in Britain. On peut tout de même accorder aux Inrocks d'avoir,
depuis longtemps, réservé une place aux musiques du monde... mais c'est une petite place, et on voit bien que ce n'est pas ça qui les excite le plus... ils louent avec respect les
qualités de tel ou tel album de musiques du monde, puis deviennent de vraies groupies face au moindre groupe anglo-saxon (ou français) hype...


 


4° élément : Les clichés... le grand public connaît vraiment très peu de choses des musiques du monde, il n'en connaît que ce qui est diffusé, que ce que les gens ont pu entendre dans leur
enfance... et ont donc l'impression que les musiques des pays non occidentaux, majoritairement de l'hémisphère sud, c'est soit des musiques de fêtes et danse assez superficielles (zouk,
samba, salsa, raï & co), soit des musiques étranges (et fauchées) de pygmées qui tapent sur des bambous^^  Forcément, pour la majorité des gens, tout ça ne donne pas
vraiment envie de creuser un peu plus...


 


Voilà pour les premières explications qui me viennent, mais il y en a sûrement d'autres, je vais continuer d'y réfléchir...  

Arno 24/01/2013 15:09


Peut-être parce que ce n'est pas notre culture... (a comprendre au sens large... merci d'avance)

Miss Sunalee 24/01/2013 09:43


Mes contributions ont été bien maigres cette année, mais merci pour les remerciements.


Je constate cependant que cet article n'émeut que peu de monde, problème auquel je suis confrontée tous les jours avec les musiques "world". Depuis le grand boom des années 80-90, elles ont perdu
beaucoup d'attrait pour le public et je n'ai pas vraiment de solution.  Alors qu'il y a vraiment de très bonnes choses à écouter, qu'elles soient récentes ou anciennes mais l'éparpillement
n'aide pas. Je n'ai moi-même pas écouté environ un tiers de ta liste, notamment les disques brésiliens qui se trouvent difficilement en cd dans nos contrées.


Est-ce que les autres lecteurs pourraient expliquer pourquoi ils ne se sentent pas attirés par ces musiques ?