Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 00:38

Electro             03/2007 - Ninja Tune *****

 

Un peu moribonde, l'électro, ces derniers temps. Les artistes novateurs du label Warp (Aphex Twin, Plaid, Squarepusher) se sont en 2006 reposés sur leurs acquis. Rien de bien nouveau en 2005 non plus, malgré un très bon album de Boards of Canada (The Campfire headphase), et The Chaos Theory d'Amon Tobin, bon lui aussi, mais plus bourrin qu'à l'habitude et un peu en-dessous de ses précédents chefs-d'oeuvre. Faut dire que c'était un album un peu particulier, la bande-son d'un jeu vidéo (Splinter Cell), et la première fois qu'un éditeur de jeu faisait appel à une vraie "pointure" en s'offrant le "magicien des sons" anglo-brésilien. Moribonde, disais-je avec un peu de sévérité, mais il y a de tels artistes passionnants dans l'électro qu'on est en droit d'attendre plus régulièrement des albums qui expérimentent de nouvelles voies.

 

Avec Foley Room, Amon Tobin place à nouveau la barre très haut. J'écrivais il y a peu sur ce 5 mars étonnant par la densité d'albums de qualité sortis ce jour-là... mais l'ironie de l'histoire, c'est que deux des albums les plus attendus de l'année souffrent la comparaison avec deux autres sortis plus "discrètement" le même jour. Le dandy Nick Cave, avec Grinderman, donne une leçon de hargne à ceux qui ont si longtemps incarné au mieux la sauvagerie du rock, les Stooges, et Amon Tobin met une belle claque à Air, plutôt décevants avec leur mollasson Pocket Symphony.   

 

Très instructif et bienvenu, le DVD accompagnant le CD de Foley Room montre Amon Tobin se livrant à des expérimentations électro-acoustiques, délaissant les samples pour recueillir des sons à l'extérieur (grognements de tigres, bruits de la rue etc...) ou travaillant les sons en studio (la "foley room" est la pièce où sont enregistrés les bruitages de film). Sa démarche tient plus de la musique "concrète" que de la techno, mais il ne crée pas pour autant des oeuvres aussi froides et cérébrales que celles de la musique concrète, et n'a pas renoncé aux machines et sons électros. 

 

Comme il l'a toujours fait, Amon Tobin nous transporte avec Foley Room dans un formidable voyage sonore, à la fois sensuel, intelligent, ludique, musical, foisonnant. Un album envoûtant, mais aussi exigeant car il demande une véritable attention (une écoute au casque ou à un volume sonore assez fort sur du bon matériel change tout). Il est d'une telle richesse dans les détails et textures sonores qu'on perd beaucoup à ne pas lui prêter l'écoute qu'il mérite. C'était déjà le cas sur ses précédents albums, quoique ceux-ci bénéficiaient de mélodies et rythmes plus efficaces et faciles d'accès (sans êtres simples ou simplistes non plus). Ainsi, Foley Room n'est sans doute pas le meilleur moyen pour rentrer dans l'oeuvre d'Amon Tobin. Les exceptionnels Out From, Out Where, Permutation et Bricolage sont plus judicieux pour le découvrir et s'aventurer dans ses paysages sonores hors du commun. Mais si l'électro et l'expérimentation vous sont familières, jetez-vous sans tarder sur ce génial Foley Room.   

 

A écouter :

 

Amon Tobin - Keep Your Distance

 

L'album en écoute sur grooveshark

 

Trailer du DVD :

 

 

Amon Tobin - Foley Room    

  1. Bloodstone [feat. Kronos Quartet]
  2. Esther's
  3. Keep Your Distance
  4. The Killer's Vanilla
  5. Kitchen Sink
  6. Horsefish
  7. Foley Room
  8. Big Furry Head
  9. Ever Falling
  10. Always
  11. Straight Psyche
  12. At The End Of The Day

Précédent article sur Amon Tobin : Permutation

 

La fiche d'Amon Tobin (avec tous ses albums en écoute)

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Electro
commenter cet article

commentaires

avion radiocommandé 26/04/2012 17:27


Album brillant, Amon Tobin ne se repose jamais sur ses acquis, et c'est tant mieux ! 


On s'amuse, après avoir vu le documentaire qui accompagne le CD, à chercher quel son a été utilisé pour quel morceau! Chef d'oeuvre! 

G.T. 07/01/2010 01:52


VINCENT : On est bien d'accord...


Vincent 06/01/2010 20:47


Merci de rappeler cet artiste, ce magicien ! Son univers est unique.


G.T. 16/07/2009 20:41

FONZI : Veinard...

fonzi 16/07/2009 14:07

salut GT, Je viens de découvrir un live sur son site (live à brussels), mais je vois que niko te l'a déjà rensegné, c'était au cas ou. Je l'ai vu ce week-end. C'était encore du lourd et visiblement déjà beaucoup de nouveaux morceaux ... cool

G.T. 16/11/2008 18:12

NYKO : Merci beaucoup, je n'étais pas au courant, et je file le télécharger !

nyko 16/11/2008 15:04

je ne sais pas si t es au courrant mais sur son site, Amon Tobin propose un mix live de "foley room"voici le lien :http://www.amontobin.com/storeNew/detail.php?item_type=freebie&id=42

G.T. 22/09/2007 12:38

De rien...Avoir pu te faire découvrir un artiste que j'admire autant qu'Amon Tobin est déjà un grand plaisir pour moi. Bonnes écoutes, donc, et bonnes lectures !

joe 22/09/2007 00:05

Je viens d'écouter plusieurs fois l'album. Je t'assure, c'est parfait pour occuper une partie de mon cerveau, pendant que l'autre bouquine. Effectivement, il vaut mieux l'écouter fort, au casque ou avec du bon matériel, sinon ça fait très "froid", alors que sa musique est bien vivante. En tout cas, ça fait bien la gymnastique des oreilles. J'adhère et je passerai à Bricolage plus tard. Merci pour le conseil.

G.T. 19/09/2007 02:01

Sophistiqué... disons que la musique d'Amon Tobin l'est, mais elle est aussi souvent speed et très "chargée". Pas forcément l'idéal pour la lecture en général... sauf, en effet, avec ce Foley Room, plus calme, et avec Bricolage, très aérien.

joe 18/09/2007 13:37

Je vais l'acheter. Je connais mal A. Tobin, mais le peu que j'en ai écouté m'intrigue. J'ai besoin de musique sophistiquée pour accompagner mes lectures. Et puisque t'en dis le plus grand bien...

G.T. 22/06/2007 11:17

Je comprends, même si je ne partage pas ta déception. Il est vrai que cet album est plus "abstrait" que les autres, moins fluide. Moi aussi, après 3-4 écoutes, j'ai eu des doutes, j'accrochais moins que sur ses précédents albums... jusqu'à ce que je trouve la "clé", qui est de ne pas attendre comme sur les précédents, qu'il "transporte" naturellement, il demande une écoute plus attentive... alors, oui, effectivement, c'est plus "élitiste", mais une fois qu'on rentre dedans, si on l'accepte, l'album est, à mon avis, aussi fascinant que ses prédécesseurs. 

Olive 22/06/2007 00:47

Bon ben j'suis bien déçu, on va dire que j'ai pas trouvé la clef de cet album, je resterais personnellement sur Supermodified, Permutation, Bricolage et Out From, Out Where... Comme quoi, j'adore tout le reste, mais là franchement à force de vouloir faire élitiste, il s'y perd un peu je trouve.

G.T. 01/06/2007 23:28

Salut Guic' Je l'ai vu une fois, dans les arènes de Nîmes avant Massive Attack, et j'avais été assez impressionné.Bon concert et j'attends ton compte-rendu !

Guic' the old 01/06/2007 14:20

Juste pour signaler que Amon Tobin, je vais le voir en concert ce soir.... Je te poste un com' un des ces quatre pour te raconter!!

G.T. 24/03/2007 01:07

De rien, je découvre aussi d'excellentes choses sur ton blog !
Bricolage est le premier album d'Amon Tobin, enfin, le premier sous ce pseudo-là. Avant, il a sorti Adventures in foam sous le nom de "Cujo". Adventures in foam est moins électro, il a de fortes influences "bossa-nova", influences que l'on retrouve (mais plus discrètement) dans Bricolage et Permutation.  
Bricolage, plus aérien et planant que les suivants, est un album qui a fait date dans l'électro, un "indispensable". Je préfère peut-être Out from, out where et Permutation, plus "jubilatoires" et intenses... mais bon, j'adore aussi Bricolage, tous les albums d'Amon Tobin - si l'on n'est pas insensible à sa musique - sont passionnants et de très grande qualité.
Bonnes écoutes et à bientôt ! 

Thierry 24/03/2007 00:02

Salut G.T., Encore merci de m'avoir incité à découvrir ce formidable album. Finalement, j'aime beaucoup "Supermodified" également.
Demain, je m'attaque à "Bricolage".
@++