Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 00:10

Après avoir appris les bases dans les précédents Guides du Rockeur, un petit lexique pour les débutants, qui leur permettra de mieux saisir ce qui se cache derrière les termes utilisés par les rock-critics et fans de rock.

Ce qu'il faut comprendre derrière les termes suivants :

Chef-d'oeuvre : Bon album

Daube : Album non écouté, mais dont la pochette et/ou la dégaine du groupe ne laissent présager rien de bon.

Album étonnant : Album qui laisse perplexe par son grand n'importe quoi. Marche aussi avec "fascinant".

Album de la maturité : Terme utilisé par les critiques pour ne pas dire trop de mal de l'album soporifique d'un groupe dont ils sont fans, ou d'un groupe qui a acheté des pages de pub dans leur journal.  

Album homogène : Rien d'excitant, tous les titres sont aussi mornes les uns que les autres. Le terme "album de la maturité" étant devenu trop cliché pour tenter de dire du bien d'un album mortellement ennuyeux, préférer "album homogène".

Album indispensable : A ce jour, 52531 albums ont été qualifiés "d'indispensables". Bizarrement, tout le monde arrive à s'en dispenser...

Album qui se mérite : Chiant les 30 premières écoutes, mais supportable ensuite...

Double-album : 1. Boursouflure pachydermique  
                          2. Fourre-tout.

Album solo : 1. Compilation de titres que le groupe a trouvé trop mauvais, mais dont un membre du groupe s'est dit qu'il serait dommage de gâcher...
                     2. Caprice de rock-star

Double-album solo : 1. L'auteur ne veut vraiment rien gâcher, pas même les pires fonds de tiroir.
                                  2. Immense caprice de rock-star à l'ego monstrueux

Side-project : Petit caprice confidentiel

Solo : Si le chanteur est le leader : remplissage pour permettre au chanteur de souffler un peu.
          Si le guitariste est le leader : démonstration interminable et vaine pour montrer qui est le boss.

Duels de guitare : Caprice de guitaristes qui n'amuse qu'eux

Backstage : Lieu de rencontre convivial et en-dehors des lois pour musiciens, dealers, et groupies en chaleur.

Album tribute : Massacre en règle des chansons d'un artiste par des groupes moins bons que lui. Encore plus inutile qu'un best-of.

Album prometteur : Ne perdez pas votre temps, attendez le suivant...

"Le" chef-d'oeuvre de... : Le seul bon album d'un artiste (par ex, on ne dit pas "LE chef-d'oeuvre des Beatles", ni de Led Zeppelin, Bowie etc... parce qu'ils n'ont pas sorti qu'un seul album vraiment réussi). Bref, oubliez les autres albums de cet artiste.

Mélodique : Niais

Pop : Niais

Pop rafraîchissante : Vraiment très niais

Sexy : Putassier

Girlie : Putassier et vraiment très niais

Délicat : Maniéré

Monstrueux : Monstrueux

Génial : Sympa

Génialissime : Très sympa

Hypnotique : L'usage de stupéfiants est vivement recommandé pendant l'écoute, afin de ne pas décrocher au bout de 30 secondes...

Contemplatif, planant, ethéré : cf. Hypnotique

Guitares abrasives : Son de guitare pourri.

Lisse : Son qui manque de guitares abrasives

Edition collector : Attrape-couillon

Bonus track : Morceau médiocre présenté comme un "plus produit"

Ghost track : Morceau honteux présenté comme un trésor caché...

Rock intemporel : Vieux rock

Funky : Terme employé dans le rock par des petits blancs qui désignent ainsi toute chanson dont le rythme n'est pas trop balourd, plombant ni binaire. (ex : Franz Ferdinand, c'est funky !)

Groovy : idem

Efficace : Bourrin

Viril : idem

Puissant : Pompeux et bourrin

Surpuissant : Surpompeux et surbourrin

Hardcore : Surbourrin

Chanteur d'une classe folle : Chanteur qui ne hurle pas et n'est pas allergique au port de la chemise et du veston (ex : Morrissey, contre-ex : Lemmy) 

Old-school : Ringard

Vintage : idem

Cotonneux : Soporifique 

Baroque : Kitsch

Pop bigarrée : Kitschissime

Vendre son âme : Signer chez une major

Groupe commercial : Groupe qui a vendu son âme

La sensation du moment : Feu de paille. Dans 6 mois, plus personne ne s'en souviendra...

Remasteriser : Virer les aspérités qui faisaient le charme de l'album original

Téléchargement : Revanche du public qui, après s'être fait baiser pendant des décennies par l'industrie du disque, la baise à son tour...

Groupe de rock avant-gardiste : Groupe qui utilise avec 50 ans de retard les techniques de la musique savante. 

Groupe de légende : Groupe qui a su ne pas trop déplaire au public avec 2-3 titres accrocheurs, et ne pas trop déplaire aux critiques avec 2-3 idées musicales pas trop ridicules. 

Groupe de merde : Groupe vu à la télé

Groupe de sous-merdes : Groupe vu en prime time à la télé 

Groupe séminal : Groupe incapable d'écrire la moindre bonne compo et de toucher le public rock de l'époque, mais qui a trouvé un son qui fera école.

Groupe fondateur : Groupe qui a apporté un nouveau look (ça marche aussi avec "groupe révolutionnaire").

Groupe grand public : Groupe dont le nom dit vaguement quelque chose à au moins 0,003%  de la population mondiale.

Groupe culte : Groupe dont le chanteur, pas très malin, s'est tué à force d'excès rock'n'roll avant même de connaître le succès et de pouvoir en profiter vraiment. Ce qui est aussi con que de se bourrer la gueule à la kro avant d'ouvrir un champagne millésimé. Mais bon, c'est "rock'n'roll"...

Groupe cultissime : Groupe dont le leader s'est suicidé après avoir écouté sa première démo. 

Vétérans : Vieux groupe de rock décati et pathétique. 

Le grand retour de... : 1. Chanteur has-been dont tout le monde se contrefout, sauf quelques vieux rock-critics qui en font des tonnes pour qu'on prête attention au nouvel album d'une des idoles de leur jeunesse.
                          2. Chanteur qui n'avait pas sorti d'albums depuis au moins... 2 ans.

Du rock, du vrai : Aucune originalité, aucune mélodie... juste 4 bourrins qui gueulent et jouent à fond la caisse.


Personnages :

Bassiste : Musicien qui veut profiter du mode vie rock'n'roll sans passer des heures à bosser d'un instrument ou composer, et, surtout, qui ne veut pas qu'on l'emmerde quand il sort de chez lui. 

Chanteur : Mec qui ne veut pas s'emmerder à apprendre à jouer d'un instrument, mais veut profiter pleinement du mode de vie rock'n'roll en étant reconnu lorsqu'il sort de chez lui.

Roadie : Bourrin incapable de composer, de jouer correctement d'un instrument et qui se contente juste de grapiller quelques miettes du "rock'n'roll way of life".

Batteur : Roadie qui a réussi

Producteur : Mec qui ne veut pas s'emmerder à composer, jouer d'un instrument, partir en tournée, mais simplement récolter la plus grosse part du gâteau.

Claviériste rock : Fils de grand-bourgeois dont les parents - lorsqu'il leur a demandé une guitare pour jouer du rock - ont préféré lui offrir un piano.

Guitariste : Musicien rock qui veut être en haut de l'affiche, se taper un maximum de groupies et trouve que chanteur, ça fait un peu chochotte... mais ne se rend pas compte que c'est le chanteur qui attire tous les regards des filles, et que seuls des guitaristes boutonneux le regardent avec envie s'exciter sur son manche...

Violoniste : Copine du leader, qu'il a imposé au grand dam de tout le groupe... (ça marche aussi avec flûtiste).

Groupie : Fille pas très futée qui pense qu'après 7 heures de voyage, 2 heures de concert, et 1 shoot d'héro le soir, la rock-star sur laquelle elle a porté son son dévolu va lui faire vivre la plus belle des nuits d'amour.


Enfin :


"Nouveaux Beatles" : Expression utilisée régulièrement par la presse pour survendre un groupe capable de pondre une ou deux mélodies pas dégueu... à ce jour, on compte prés de 11734 nouveaux Beatles.

"Nouveaux Stones" : Groupe incapable de pondre une bonne mélodie, mais qui a la bonne attitude rock'n'roll.

"Nouveau Jim Morrison" : Encore un qui ne fera pas long feu...

"Nouveau Ian Curtis" : Il est foutu...

"Nouveau Bono" : On est foutu...


Contributions externes :

Album Solo = masturbation dans la sexualité de couple (KMS)

1er album : Album prometteur
2° album : Album de la confirmation (Guic)
Album de la maturité : 3° album, à l'odeur de carne périmée (Guic et Dr. F)

Morceau complexe : 3 morceaux mis les uns à la suite des autres pour n'en faire qu'un (Franz Schubert)

Groupe de scène : à voir bourré exclusivement, si possible autant que le groupe incapable de jouer dans le tempo (Arbobo)

Album de producteur : chacun croyant que l'autre s'occupait des réglages pendant l'enregistrement, on entend principalement le larsen créé par le grille-pain apporté pourr le manger du petit-dej de 14h45. (Arbobo)
 
Session : margarine sonore remplaçant à peu de frais une interview qu'on n'a pas envie de donner et un clip qu'on n'a pas les moyens de se payer. (Arbobo)

 En complément : Parlez-vous le rock-critic, chez Guic'


1. Guide du rockeur
2. Guide du rockeur 2.0
3. Guide du rock pour les filles
4. Lexique
5. Traductions 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Lucie 03/01/2010 23:41


Excellent! :)


G.T. 06/04/2009 12:52

IDOTHEE : Smooss ? Connais pas...A moins que tu veuilles dire "smooth", qu'on emploie pour le jazz, le "smooth jazz" est du jazz soft, assez lisse, aux sonorités douces et feutrées...Rock rythmique ? Oui, c'est un pléonasme, et je ne connais pas non plus cette expression...YOSEMITE : Ah oui, anecdotique, je l'emploie aussi plus qu'il ne le faudrait... :-)JACK BALANCE : Bien vu !

Jack Balance 06/04/2009 10:04

Excellent ! voilà qui en renvoi beaucoup dans les cordes... maintenant je ne pourrais plus jamais parler musique, ces expressions stéréotypées me paraissant insupportable.Une suggestion d'ajout à ce lexique :- Intimiste = jeu en arpèges accoustiques. Chiant aux bout de 2min (dans 90% des cas)- Voix à fleur de peau : personne ne sachant pas chanter.- emotion dans la voix : utilisation du vibrato à outrance- voix rocailleuse : voix d'un fumeur de 2 paquets par jour depuis bien longtemps.

yosemite. 05/04/2009 21:21

je crois qu'il manque surtout dans ce lexique un mot très employé (surtout par moi en fait) :ANECDOTIQUE (un permier - deuxième, troisième,... - album, un artiste) : CHIANT !

Idothée 05/04/2009 20:51

Et c'est quoi du ROCK RYTHMIQUE ?A part un pléonasme ?Parce que, à chaque fois que j'ai entendu cette expression, c'était pas vraiment du rock à mon humble avis de non initiée, mais c'était pas autre chose non plus ...

Idothée 05/04/2009 20:00

Je me cultive : )A propos de cultivation, qu'est-ce que ça veut dire : smooss ?Ma question n'a peut-être pas sa place ici ?

G.T. 31/03/2009 18:46

ARBOBO : Excellent, je file les ajouter à la fin...

arbobo 31/03/2009 14:21

essaie aussi"groupe de scène" : à voir bourré exclusivement, si possible autant que le groupe incapable de jouer dans le tempoou "album de producteur" : chacun croyant que l'autre s'occupait des réglages pendant l'enregistrement, on entend principalement le larsen créé par le grille-pain apporté par le manger pour son petit-dej de 14h45.ou "session" : margarine sonore remplaçant à peu de frais une interview qu'on n'a pas envie de donner et un clip qu'on n'a pas les moyens de se payer.on en a pour la vie entière à compléter cet article, j'adore ^^

G.T. 31/03/2009 13:46

DAHU : J'ai oublié le "bonus track"... j'avais pensé à :Bonus track : Morceau médiocre présenté comme un "plus produit"Ghost Track : Morceau honteux présenté comme un trésor cachéJe vais le rajouter, tiens...TWIST : Oui, va falloir qu'on trouve de nouveaux termes... ce qui me donnera de la matière pour un prochain lexique^^  

-Twist- 31/03/2009 12:16

On va pas être dans la merde tiens pour pondre un truc après cet article. Je crois que je tombe dans beaucoup de travers énoncés ici. Très bon.Mon top 3:- Edition collector : Attrape-couillon- Du rock, du vrai : Aucune originalité, aucune mélodie... juste 4 bourrins qui gueulent et jouent à fond la caisse.- Album étonnant : Album qui laisse perplexe par son grand n'importe quoi. Marche aussi avec "fascinant".

Dahu Clipperton 31/03/2009 00:18

Aaaaah GT ! Un nouvel épisode du guide du rockeur ! Inutile de te dire que j'en ai foutu du Guronsan plein mes tongs UMP ! (rock'n'rolllllll)Sinon, je voyais 2 définitions qui manquent (peut-être est-ce un peu redondant, mais bon) : Bonus tracks : remplissage des 80 minutes du CDMGMT : managementEncore bravo pour ton billet de la maturité ! (et à Christophe pour son épita... enfin, sa 4ème de couverture)

G.T. 30/03/2009 23:34

LA FILLE DU ROCK : C'est vrai aussi :-)PTILOU : De rien...CYBORG 07 : Le rock critique (qu'il convient de ne jamais apeller journaliste avec sérieux) a un problème avec le fameux album de la "maturité" parce qu'une fois qu'il a pondu ça, il ne sait plus quoi dire sur les suivants.Tout juste..."Pop sucrée" ? cf. "pop rafraîchissante" :-)CHRISTOPHE : Superbe hommage... je peux mourir tranquille (mais pas tout de suite, si possible...)(Monluçon, I'm cooooooming...)

Christophe 30/03/2009 20:07

le billet de la maturité Dans un blog sans consession parrainé par la crème des producteurs de rock critic, ce sont des réminiscences bangsienne que nous offre GT dans son troisième opus de la tetralogie du Guide du rockeur, opera-blog en 5 actes d'une fraîcheur inattendue dans une production générale plus fade.décidé à développer de nouveaux concepts découverts dans des petits blogs de province britanniques , furieusement novateurs et déroulés sans retenue par les enfants de Nick Cohn, le taulier d'Art-Rock, blog concept où un seul homme joue de toutes les plumes sans jamais une seule fausse note, nous dévide un concentré encore plus imparable que les livraisons précédentes. Le lexique, nouveau Times are they changin' de l'écriture rock, ce sont autant de brûlots hardcore qui revisitent la critique rock'n'roll, souvent interprétés en deux accords ciselés et trois mots au scalpel, le pendant d'un album de Napalm Death (pour l'intensité courte des morceaux) rejoué par les Cramps (pour le luxe intérieur) et produit par un Phil Spector sous acide (s'il fut possible d'en rajouter encore).On se procurera plutôt la version en ligne, débarrassée des lourdeurs d'un réseau de diffusion que le nouveau Hugo Cassavetti de l'indie rock'n-blog a dynamité par une nouvelle fulgurence. En concert le 12 à Monluçon (sold out). 22y 

cyborg 07 30/03/2009 18:23

Le rock critique (qu'il convient de ne jamais apeller journaliste avec sérieux) a un problème avec le fameux album de la "maturité" parce qu'une fois qu'il a pondu ça, il ne sait plus quoi dire sur les suivants.Sinon j'ai bien ri. Cette liste est terrible ! Mais ne manque-t-il pas quelques adjectifs apparus ces dernière années (dans les inrocks notamment qui sont friands de mots sublimes et creux) dans le genre "pop sucrée"?A +

Ptilou 30/03/2009 14:44

J'AI BEAUCOUP RI  !et par les temps qui courent, c'est assez rare !Merciptilou

La Fille du rock 30/03/2009 14:34

Le 3ème album est considéré comme l'album de la maturité (sic).Le chanteur peut aussi être appelé le brailleur.Le guitariste un grateux et le batteur une brute :)

G.T. 30/03/2009 12:27

ALEX : C'est vrai, ça marche aussi comme ça^^SKA : Merci... Après ça, on n'a plus qu'à fermer nos blogs... Sûr que je vais avoir du mal à écrire une chronique crédible, maintenant^^MB : :-)

mb 30/03/2009 11:05

GT : Moi non plus je n'y avais pas pensé avant de lire ton "Nouveau Bono : On est foutu..." et le fou-rire qui a suivi...

Ska 30/03/2009 10:56

Fantastique...Drôle, fin, de mauvaise foi, tellement vrai... Tout le truc sur les "personnages" est tordant... Et puis, sur la pop...Vraiment, j'adore...Après ça, on n'a plus qu'à fermer nos blogs...

Alex la Baronne 30/03/2009 10:39

Pour moi, daube serait plutôt : bouse infâme et boursouflée dont la nullité prête à rire (ex : le dernier album de Muse ou des Killers)...

G.T. 30/03/2009 02:04

ERWAN : Joli !ARBOBO : on tient un filon inépuisable là ^^J'en ai encore en stock, que je vais publier cette semaine sans doute, dans un genre un peu différent...CHRISTOPHE : Je crois que je vais y rajouter les différents chapitres du Guide du rockeur dont son précieux lexique, ça ne déparera nullement.  Arrête, tu vas me faire rougir... et rougir, c'est pas très rock'n'roll... :-)Et à côté de Flaubert... faut pas déconner non plus^^THOM : tu te souviens de l'épisode où Tony fait une intoxication alimentaire après avoir mangé des moules au Vesuvio ? Bon, bah voilà :-) Ah merde... et une intoxication alimentaire après avoir mangé des moules, c'est pas rock'n'roll non plus, mieux vaut toujours dire qu'on se tape une gueule de bois monstrueuse après une soirée d'excès en tous genres... mais bon, tu t'en tires bien avec la référence à Tony Soprano... si Tony Soprano l'a fait (parce qu'on parle bien de ce Tony là, hein... je me souviens pas d'un épisode de 24 où Tony Almeida souffre d'une intoxication alimentaire après avoir bouffé des moules au Vesuvio...), c'est cool... d'ailleurs, depuis Tony Soprano, se gaver de glaces en peignoir devant des conneries à la télé, c'est devenu rock'n'roll...^^Mlle EDDIE : Haha ! Celle-ci m'a tuée ! Ce qui se traduit par "celle-ci m'a fait sourire" :-)KMILO : "guide du rockeur dyslexique" Ne me tente pas^^FRANZ : Pour "progressif", je ne pense pas qu'il soit la peine de traduire... mais très bien, ta définition de "complexe" :-)MB : Je n'y avais jamais pesé, mais c'est vrai, Bono-Mercury, même combat... 

mb 29/03/2009 23:40

" quoi ?Bono avec une moustache ?"Yosemite : Non, pour son goût immodérer et sans honte du too much vocalement et scéniquement.  Vous n'avez pas vu ça ?  J'adore le jeu de jambes, lol.  (j'ai vu Queen et U2 en concert)

yosemite. 29/03/2009 23:08

quoi ?Bono avec une moustache ?

Franz Schubert 29/03/2009 22:58

Article génialissime et tellement vrai. :-)Je propose l'adjectif "progressif": les morceaux durent neuf (looooongues) minutes au lieu de trois."Complexe": on a collé trois morceaux de trois minutes ensemble pour en faire un seul morceau.

K-MI-LO buvard épais couché 29/03/2009 22:21

et il en dit quoy leon bloy du "guide du rockeur dyslexique" ?

mb 29/03/2009 22:11

Claviériste rock : Fils de grand-bourgeois dont les parents - lorsqu'il leur a demandé une guitare pour jouer du rock - ont préféré lui offrir un piano.Groupie : Fille pas très futée qui pense qu'après 7 heures de voyage, 2 heures de concert, et 1 shoot d'héro le soir, la rock-star sur laquelle elle a porté son son dévolu va lui faire vivre la plus belle des nuits d'amour.Mouhaha !!!  Excellent !!! Ainsi que le "nouveau Bono" mdr !!! Bono, le "nouveau Freddy Mercury" ? ^^

Eddie 29/03/2009 22:09

Batteur : Roadie qui a réussiHaha ! Celle-ci m'a tuée ! 

Thom 29/03/2009 19:44

G.T. >>> tu te souviens de l'épisode où Tony fait une intoxication alimentaire après avoir mangé des moules au Vesuvio ? Bon, bah voilà :-)

Christophe 29/03/2009 19:10

J'ai à mon chevet, dont je picore quelques articles de temps à autres :- Flaubert, Dictionnaire des idées reçues, édité au Castor astral avec des dessins de Chaval : l'acte fondateur, la référence en la matière,- Bloy, Exégèse des lieux communs, Rivages poches, avec des articles plus long, d'une méchanceté jouissive- récemment Hervé Laroche a pondu chez Arléa un Dictionnaire des clichés littéraires, moins marrant mais tellement vrai.Je crois que je vais y rajouter les différents chapitres du Guide du rockeur dont son précieux lexique, ça ne déparera nullement. 

arbobo 29/03/2009 19:01

on tient un filon inépuisable là ^^j'ai pas fini de me marrer je sens

erwan 29/03/2009 17:43

Peter Doherty, chanteur du groupe culte Libertines, sort son premier album solo (mais en fait c'est plus un side-project), avec le producteur de Blur, groupe fondateur de la Brit Pop. A la fois pop et mélodique, délicat et vintage, cet album homogène est sans doute celui de la maturité pour Pete(r). Le grand retour de ce chanteur d'une classe folle. Vivement l'édition collector!

G.T. 29/03/2009 17:30

THOM : Je suis trop mal foutu pour en dire plus,Tout va bien ? J'espère que ce n'est que la conséquence d'un samedi trop arrosé...AMA-L : Il va sans dire que j'ai adoré tes définitions de "mélodique", "pop" et "pop rafraîchissante" (j'aime aussi beaucoup "girlie").Je les trouve, disons, viriles ^^Elles sont même carrément "hardcore" :-)GUIC : Oui, l'album solo après le split du groupe, c'est autre chose...On trouve encore chez R'n'F des albums encensés alors qu'il y a des "duels de guitare" ? ils sont complètement ringards... euh... "old-school" chez R'n'F :-)OSHY : Merci !

Thom 29/03/2009 17:22

Guic' >>> c'est pourtant pas plus logique en anglais, je t'assure. Mais tu pointes ce qui fait que le rock-critic est génial... il arrache des mots à leur sens originel pour rédiger un genre de poésie que j'adore... je ne me débarrasserai jamais de certains mots de ce lexique (et j'ai le mien, par exemple... "obsèse de douleur", je l'adore celui-là... le dernier Cash est obsède de douleur... wow...)

Guic'the old 29/03/2009 15:02

Enfin, c'est quiand meme pas pire que l'adjectif "popisant".  ;-)

Guic'the old 29/03/2009 15:01

Ah mais je suis bien d'accord avec ton analyse sémantique, mais je veux juste dire que... personne de "normal" (comprenez non-rock critic) ne l'utiliserai en francais de cette facon là (meme si c'est sensé.): en France, des glandes peuvent etre seminales, un disque moins... Par contre en anglais, ca me parait tout a fait logique cette dénomination en fait... D'ou le fait que je pense que c'est une transposition un peu rapide, un peu direct (mais ca n'ote pas le sens au mot!)

Ama-L 29/03/2009 14:57

séminal vient de semence. Groupe séminal, album séminal = dont le son a "ensemencé" les générations suivantes. Donc OK, c'est du jargon de rock critic, mais ça a du sens, tout de même ;-)

Guic'the old 29/03/2009 14:52

enployé dnas ce snes en fracias normalement..Putain, moi aussi j'ai des problemes de sens et de langue francaise aujourd'hui...Ama-L: un article avec ce lexique? Achete RnF, ils y sont tous. Amusons nous ensemble... Alors, dans le numéro de ce mois ci, "Disque du mois".(Obits, "I blame you"), on trouve:- un quatuor de vétérans.- post-hardcore-(ah, tiens, "performance" n'est pas dans le lexique, rajoutons le: concert dont le son est pourri mais ou le chanteur a l'air défoncé juste ce qu'il faut.)-Grand disque- "ne cherchent pas l'innovation et puisent dans le rock anglais des années 60"- "le groupe déploie son groove"- morceau teigneux / chant animal.- "un savoir faire magistral en matière de rock n' roll direct, un sens du riff qui fait mouche"- "permet aux guitaristes de se livrer à des duels fascinants"- "envolées hypnotiques"-" bassiste de génie dont les lignes mélodiques"...(Et le pire c'est que là j'ai tout juste passé la moitié de l'article". Mais bon, on abuse pas des bonnes choses.)

Guic'the old 29/03/2009 14:40

MAis je réfléchissais à ça ce matin... en fait séminal c'est juste que les critiques rock ont du lire ca dans des articles anglais et le traduire directement, parce que c'est jamais enployé dnas ce snes en fracias normalement...Originel, pourquoi pas...Sinon, rapport aux albums solo, faut faire gaffe: t'as le solo pendant la carriè-re du groupe (les solo de Jagger par exemple), et les solo post-carrière (All things must past... rha la la.)Sinon, dans les "nouveaux" qui font le couv des Inrocks ;-):"Les nouveaux Joy Division": ils portent des cravates noires."Les nouveaux Rita Mitsouko": ils s'habillent chez tati et montent sur scene bourrés.Sinon, le 3 eme album dit "de la confirmation", on pense tous à OK Computer c'est ca?

Ama-L 29/03/2009 14:33

Il va sans dire que j'ai adoré tes définitions de "mélodique", "pop" et "pop rafraîchissante" (j'aime aussi beaucoup "girlie").Je les trouve, disons, viriles ^^Bon, maintenant, il est temps de lancer un concours : écrire la critique d'un album en utilisant ton lexique ;-)

oshy 29/03/2009 14:32

Drole et decalé .... j'aime beaucoup .... parfois reducteur et orienté, mais ça pique juste ce q'il faut !

Thom 29/03/2009 14:11

Tu as oublié de préciser que l'album de la maturité, qui est souvent le troisième, est aussi souvent plus calme et acoustique, se vend vachement mieux que les autres et séduit beaucoup Télérama.Je suis trop mal foutu pour en dire plus, mais c'est très drôle (mais tu le sais, espèce de vilain).

G.T. 29/03/2009 14:09

THIERRY : Bien vu^^YOSEMITE, BOEBIS et DISSO : Merci !GUIC : Tout juste...Dr. F et GUIC : Oui, 2° album = album de la confirmation et 3° = album de la maturité... ce qui nous fait :1 : Album prometteur2 : Album de la confirmation3 : Album de la maturitéKMS : Joli ! Je regrette de ne pas l'avoir trouvé, celui-là...DRGBS : C'est vrai aussi, même si je pensais plus à ^des groupes bizarroïdes et difficilement audibles^^XAVIER : C'est vrai qu'efficace marche aussi parfaitement avec putassier...ARBOBO : Excellent ! (et même génialissime :-) )

arbobo 29/03/2009 13:57

mons-tru-eux !je crois que cet article séminal est "LE" chef-d'oeuvre de GT !

Disso 29/03/2009 12:53

J'adore. Non seulement c'est drôle mais en plus, c'est très bien vu.

dr frankNfurter 29/03/2009 12:10

bien joué G.T.!!! un vrai abécédaire rock!!! et chui d'acc' avec Guic' (ça fait très pilier de comptoir comme formule), album de la maturité c'est avant tout le 3ème, soit ça commence à sentir la carne périmée mais par qq coups de passe-passe, l'album arrive a faire encore illusions au près de quelques personnes: les fans (no comment, j'ai promis d'arreter de tirer sur les ambulances) et les rock critics qui doivent faire allégeance à ceux qui s'occupent de la publicité dans leur mag/torchon. et mention spéciale tout de même pour le mot de la fin"Nouveau Bono": on est foutu Enoooooooooooorme

Boeb'is 29/03/2009 12:06

excellent!^^

Xavier 29/03/2009 11:51

encore une fois très bien vu. Avec ca un néophyte va pouvoir traduire tout les articles de Blinkinglights....Seul écart: Efficace = putassier pour moi (ex: ce single de Franz Ferdinand est vraiment efficace)

drgbs 29/03/2009 11:31

morceau ou titre "séminal" : en général morceau punk ou de rock  joué par les Ramones ou les Cramps

Kill me Sarah 29/03/2009 11:17

l'album solo c'est la masturbation dans la sexualité de couple.

Guic'the old 29/03/2009 11:12

Album de la maturité = 3 eme album, quand il n'a rien de particulier.Idem, un second album qui ressemble au premier est "album de la confirmation".Album indispensable... paraphrasons Mark Twain:"Un album insidispensable est un album que tout le monde voudrait avoir entendu mais que personne ne veut écouter" (celà n'empeche pas de l'afficher avec ostentation au centre de sa discothèque)Album qui se mérite... tu te demandes surtout ce que tu as fait pour mériter ca, apres les 30 premieres ecoutes. Double-album solo (par extension, triple...): Lavement.(Concernant Funky, ouais, mais c'est a défaut d'autre terme. si on tappe ta définition a chaque fois on a pas fini)Et n'oublions pas de préciser que tout nouvel album qui sort (Rock, ou pas rock (surtout quand c'est pas trop rock d'ailleurs) est un "evenement".)