Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 09:50
Folk-rock        Sub Pop/Pias - 2007 ****
iron-sheperd-s.jpg













Voilà un disque dont le relatif manque de succès en dit long sur le monde dans lequel nous vivons. Car il n'existe que deux types de sociétés incapables de célébrer un album comme The Shepherd's Dog.

La première... serait une société d'esthètes pointus, une société où la simple recherche de mélodies agréables et délicates serait très mal perçue. Mettons que vous sortiez de chez vous au petit matin pour acheter quelques croissants à la boulangerie d'à côté... vous y trouveriez la boulangère et le boucher en pleine discussion sur le jeu de Martha Argerich, la boulangère la trouve d'une audace réjouissante, ce que conteste le boucher, qui avoue être choqué par certaines libertés qu'il l'a entendu prendre avec les partitions. Dans les mariages, au paroxysme de la fête, le DJ passerait du Velvet et du Nick Cave, car plus festif que ça, ce serait tomber beaucoup trop bas. NRJ ferait des journées spéciales autour de Charlie Parker pour contrer Fun radio qui leur a pris pas mal d'auditeurs avec le succès de sa "semaine Ornette Coleman". La Star Academy serait présentée par Pierre Boulez, elle se déroulerait à l'IRCAM, et le public vient juste d'éliminer Kevin, cet abruti qui n'a pas su intégrer et dépasser le pointillisme sériel dans sa dernière oeuvre. Impossible en discothèque de passer à côté des énormes tubes d'Autechre et d'Aphex Twin, les David Guetta et Bob Sinclar de l'époque que s'arrachent à prix d'or les discothèques d'Ibiza. Enfin, Radiohead serait un "plaisir coupable" qu'on écouterait en cachette, un peu honteux... Dans un monde tel que celui-là, la musique d'Iron & Wine serait considérée comme beaucoup trop agréable et pop pour être honnête. 

La deuxième... serait une société où le mauvais goût est la règle, où les ondes sont saturées des tubes les plus vulgaires, une société où la musique est une putain qui racole à tout-va, où les mélodies à succès ont autant de classe qu'un string qui dépasse. La varièt' serait reine, le rhythm'n'blues serait devenu r'n'b, U2 serait un des plus célèbres groupes de rock de la planète, les disques de Céline Dion se vendraient par millions au lieu de simplement susciter l'hilarité générale, les branleurs de manche du metal se prendraient pour des artistes, Britney Spears aurait plus de fans qu'Hélène Grimaud et un type qui proclame sa passion pour les chansons de Chimène Badi, Johnny et Barbelivien  pourrait se faire élire à la tête d'un pays que de nombreuses nations considèrent comme le pays du bon goût...        

Est-il nécessaire de préciser quelle hypothèse de société est la bonne pour expliquer la relative indifférence face à ce petit bijou d'Iron & Wine ? Car des mélodies et orchestrations aussi raffinées et agréables que celles de The Shepherd's Dog, on n'en trouve pas à tous les coins de rue. A part Sufjan Stevens ou Divine Comedy, ils ne sont pas légions à rivaliser actuellement. 
L'album marque aussi une évolution notable dans la discographie d'Iron & Wine. Son folk intimiste et délicat (voir son précédent album, le très beau Our Endless Numbered Days) s'ouvre en grand sur de multiples influences (pop-rock, musiques du monde) et une instrumentation riche où la guitare acoustique n'est plus centrale (on retrouve les excellents Calexico, avec lesquels il avait déjà collaboré, dans les musiciens qui l'accompagnent sur le disque). Mais le plus surprenant de la part d'Iron & Wine, c'est cette place nouvelle faite au rythme, les percussions amenant un groove et une sensualité qu'on ne lui connaissait pas (par exemple dans le remarquable Wolves).  

Il est vrai que la pochette est assez peu représentative du contenu, on est loin de se douter que derrière ce chien halluciné se cachent des trésors de pop soyeuse et envoûtante. Pourtant, c'est le cas... The Shepherd's Dog n'est peut-être pas l'album le plus révolutionnaire de l'histoire, mais peu importe, des albums qui font la part belle au plaisir de l'écoute sans racolage actif méritent tous les honneurs en cette époque où mélodie rime trop souvent avec putasserie.


Iron & Wine - Boy With a Coin



  
L'album peut s'écouter en intégralité sur myspace (merci Jdm)

Iron & Wine - The Shepherd's Dog
  1. Pagan Angel and a Borrowed Car
  2. White Tooth Man
  3. Lovesong of the Buzzard
  4. Carousel
  5. House by the Sea
  6. Innocent Bones
  7. Wolves (Song of the Shepherd's Dog)
  8. Resurrection Fern
  9. Boy with a Coin
  10. The Devil Never Sleeps
  11. Peace Beneath the City
  12. Flightless Bird, American Mouth
Autre chronique :

Iron & Wine - Our Endless Numbered Days

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G.T. 03/05/2008 23:27

DYSTO : C'est vrai que le précédent est une très belle réussite, un album folk acoustique magnifique... mais je crois que j'ai tout de même une préférence pour ce dernier...

dysto 02/05/2008 23:10

j'adore Iron & Wine et j'suis bien d'accord avec toi: c'est complètement ahurissant qu'ils vendent aussi peu d'albums.Cependant, j'avoue préférer l'album précédent même si "the boy with a coin" et "resurrection fern" sont de vrais petits bijoux ! et sur scène, j'aimerais le voir avec moins de musiciens...

G.T. 13/12/2007 18:22

Joe : de rien, heureux que tu l'ais apprécié !

joe 13/12/2007 16:13

Merci de m'avoir fait découvrir cet album G.T.

G.T. 01/11/2007 22:50

J'ai bien aimé aussi ce morceau de Roma di Luna, je ne connaissais pas...Swordfishtrombones... bien sûr c'est un album bien plus urgent et "roots" qu'Iron & Wine. C'est pourquoi je dis qu'Iron & Wine aurait aussi un peu de mal à s'imposer dans un "monde d'esthètes", car l'album est trop "pop", trop agréable.Pour ce qui est de la conclusion... maintenant que tu le dis, c'est en effet peut-être un peu "facile" et "convenu"... mais bon, si tu n'as relevé qu'une phrase vraiment convenue dans l'article, ce n'est pas catastrophique non plus ;-)

Christian 01/11/2007 21:33

Et pour finir, j'aime pas trop ta conclusion G.T. : "en cette époque où mélodie rime trop souvent avec putasserie". J'sais pas trop pourquoi là non plus, mais je ressens cette formule comme un peu trop convenue...Allez promis, c'est tout pour aujourd'hui !

Christian 01/11/2007 21:30

Ecouté, et apprécié. Avec toutefois une petite réserve : bizarre comme cette musique folk, sonnant résolument moderne avec l'apport de l'électricité, de l'électronique et de la boucle, a un petit coté baroque et maniéré... Faut que j'écoute plusieurs fois pour voir si tout ça passe l'écueil du temps.On est quand même assez loin du génial Swordfishtrombones, bien plus urgent me semble t'il, non ? Et, puisqu'on parle ici de folk qui se renouvelle, pourquoi donc suis-je bien plus touché par la petite musique et la nudité de Roma di Luna (album The Face Of My Friends, 2006) : Brother : http://www.zshare.net/audio/4603200658bbd1/ ?Quand même pas parce que j'aime J.S.Bach à la folie ?

Christian 01/11/2007 19:44

Ca fait longtemps que je n'étais pas passé par ici, et le début de cette chronique m'a vraiment fait marrer ! Bravo G.T., quelle verve !Mais en fait je me demande si je ne suis pas bien heureux de vivre dans ce monde quand je lis la description du premier monde parfait...J'écoute ce Iron & Wine, et reviens en parler, enfin si j'ai quelque chose à dire...Sinon, une question : C'est qui Lemmy ?et une remarque :J'ai toujours trouvé trés snob d'écouter Etienne Daho.

G.T. 26/10/2007 19:40

Lyle : et bien... bonne écoute ! Il ne manque plus que toi à convaincre...Thom : Si on ne le propose pas à Lemmy, c'est pour la même raison qu'on ne proposerait pas à Nick Cave... parce qu'on sait très bien que ces deux ultra-snobs n'accepteraient pas !D'ailleurs, Lemmy est encore plus snob que Nick Cave, puisqu'il n'irait jamais proposé un duo à K. Minogue ! Et c'est bien dommage... un duo Lemmy-Minogue, ce serait assez génial...Jdm : Merci pour ces liens, j'irai voir quand j'aurai un peu de temps. Et je suis bien d'accord avec toi sur les chats ;-)Ska : Que ça te plaise autant... rien ne me fait plus plaisir ! (oui, bon, il y aurait bien 2-3 choses tout de même...  mais pas tant que ça... ) 

jdm 26/10/2007 17:30

J'écoute Iron & Wine depuis deux heures. Un enchantement. Les chats ont l'air d'aimer, ce qui est toujours bon signe.Je précise à nouveau que G.T. saura dire ce qui convient pour ces "outils". De fait, ils sont disponibles et chacun est responsable de l'usage qu'il en fait.Moi, j'ai bien dvdshrink pour convertir en zone 2 les dvd zone 1 que je ne peux pas lire, mais que j'ai achetés en toute connaissance de zone !

Ska 26/10/2007 15:45

merci, jdm, pour ces outils précieux... j'ai hâte d'essayer...Sinon, pour revenir à Iron & Wine, cette découverte (pour moi) illumine mes journées... Je suis en train d'écouter des morceaux plus anciens sur Deezer... C'est un enchantement... Vite, les albums !

jdm 26/10/2007 11:47

+ Toujours si G.T. le permets, j'ajoute un lien plus généraliste (vidéos tous sites), enregistrement en ligne, sans installation de programmehttp://keepvid.com/

jdm 26/10/2007 10:22

Longtemps je me suis couché tard... pour quelque souci, apaisé maintenant, avec YouTube.Si l'on veut disposer, en sauvegarde, en aide-mémoire, d'une vidéo youtube, on peut télécharger YouTube Video Downloaderhttp://www.pcastuces.com/pratique/multimedia/youtube/page2.htmLe programme est free, il permet d'enregistrer une vidéo en .flv .avi .mpeg- la conversion en avi ou mpeg me paraît inutile ; pour flv, il faut installer FLVPlayer, free.La qualité youtube est médiocre, l'enregistrement ne sera pas meilleur. Encore une fois, il s'agit seulement de garder une trace d'un clip.Tout cela semble autorisé, dans la mesure où les vidéos youtube sont autorisées.--- au passage, merci à Kfigaro dont le forumhttp://bossa-nova.forumactif.com/index.htm(dans "Le coin détente" - Télécharger facilement les vidéos de youtube)m'a fait découvrir ce programme.*** Si tout m'est permis (je cite G.T.), il y a des bornes aux limites et si mon conseil est inopportun, G.T., tout t'est permis :)Thom : merci de  ton petit mot - bon sang ne saurait mentir :)

Thom 26/10/2007 09:56

G.T. : je...tu crois vraiment qu'on a jamais proposé ce genre de plan à Lemmy ? :-)jdm : tu as tout à fait raison ! Il y a une version live où les paroles sont légèrement différentes, et j'avoue que j'ai un peu tendance à les mélanger.

Ska 25/10/2007 22:19

G.T., je viens de l'écouter trois fois de suite. En fait, je l'adore ce disque !

lyle 25/10/2007 13:50

Je n'avais pas été emballé par ce que j'avais  pu entendre précédemment, mais vu tout le bien que j'ai pu lire de cet album, je vais aller y jeter une oreille...

G.T. 25/10/2007 02:27

Pour une fois qu'il y a un "bug" et que je ne suis pas touché.... :-))

jdm 25/10/2007 00:23

Waoush ! got it ! pas peu fier ! comme je ne vais pas mettre mon système à poil, je n'en dirai guère plus. J'ai changé de pare-feu il y a deux jours et il y a bien un problème in Youtube (je comprends qu'ils y travaillent)... brèfle, ça m'ennuyait de ne pas revoir mon grand loup roux avant le classement des blogueurs 9 :)

jdm 24/10/2007 22:43

G.T., merci de ta réponse.Pour moi, je n'ai toujours rien. J'ai consulté plusieurs forums spécialisés en informatique et j'ai toujours lu que c'était Youtube qui était en cause.Preuves : les vidéos en flash marchent sur d'autres sites ; la vidéo du jour sur la page d'accueil www.youtube.com marche ; Youtube reconnaît (com 23) qu'il y a un bug dans le programme et que les développeurs sont en train d'y travailler.Ceux pour qui ça marche n'ont aucun écran de sécurité, mais ça doit marcher (c'était le cas récemment encore) avec des blocages installés.Ce bug est apparu à d'autres moments il y a déjà plus d'un an.J'ai regardé la vidéo d'Iron & Wine, je n'y ai plus accès.D'après ce que j'ai lu sur divers forums, nous sommes un "certain" nombre à être gênés.Quant à la menace, c'est de l'ordre d'une doomsday machine --- il suffit de prévenir pour dissuader, sinon c'est la cata (Dr Folamour)tant qu'on vit et tant qu'on aime, tout va bien, je vous le dis, oui tout va bien;)))

G.T. 24/10/2007 19:03

Apparemment, youtube fonctionne... je n'étais pas là aujourd'hui pour voir ce qui n'allait pas...Quant à la menace que tu te dis prêt à exécuter en cas de nouvelles vannes... c'est un acte terroriste d'une violence assez inouïe.. personnellement, je crois que je n'y survivrais pas :-)) 

jdm 24/10/2007 17:28

Il y en a combien, avec Thom, qui ont pris le temps d'écouter les deux versions de Mon manège à moi mises en lien dans mon commentaire surhttp://art-rock.over-blog.com/article-12900978-6.html#anchorComment?Au prochain qui me vanne, je fais un com de trois pages sur Corneille (pas celui de Chimène, celui qui a la voix d'une) avec des liens à écouter et à regarder (je sais, c'est cruel) toutes les deux lignes.Bon, c'est rien, c'est l'entubage de youtube qui perturbe ma sérénité.Allez, je remets Drums and guns, on se sent tout de suite mieux quand on entend plus déprimé que soi ! Et c'est pas une vanne !Merci à tous.

jdm 24/10/2007 17:17

Merci, merci, merci.Fermez les vannes. Ma coupe déborde.Je parle de ce que je connais (hélas, parfois !).Il y a en ce moment quelque chose que je ne connais pas.Je reproduis un commentaire posté dans Queen of the stone age - River in the road, par erreur (peut être supprimé). Il s'agit de Youtube et il y a bien un youtube dans le présent article.---YOUTUBE / ERROREn ce moment, il y a un problème de lecture des vidéos Youtube.Sur la pagehttp://youtubestatus.blogspot.com/2007/10/system-alert-error-javascript-turned.htmlon peut lire :Tuesday, October 23, 2007SYSTEM ALERT: Error: JavaScript turned off or an old version of Macromedia's Flash Player.Users with ad-blocking software enabled may not be able to see videos due to a conflict with our flash detection code and may see this error; "Hello, you either have JavaScript turned off or an old version of Macromedia's Flash Player. Get the latest Flash player."Our engineers are working on resolving this issue as quickly as possible. In the mean time, you may want to temporarily disable ad-blocking in your browser or security software.Seulement, quand nous disablons le ad-blocking dans notre navigateur or notre blindage de sécurité, cela ne change rien.Si vous rencontrez le même problème, patientez, puisque our engineers are working, ou bien, si vous avez une meilleure idée, partageons :)Merci.[on notera que merci n'a pas toujours le même sens :)]

Alex la Baronne 24/10/2007 12:44

Comme un igloo... électrocuté, qui fond sous la chaleur, combustion assurée.Ravie de voir que tu connais cet hymne par coeur, jdm.

G.T. 23/10/2007 23:44

Thom : Lemmy, y a pas plus snob. T'as déjà vu Lemmy dans une émission de télé-réalité pour vendre ses disques, Lemmy faire des pubs pour du jambon ou des pâtes, Lemmy accepter un duo avec une chanteuse r'n'b à succès, Lemmy se lancer - quand c'était la mode - dans un remix techno d'Ace of Spades, etc, etc ? Non. Car Môôôsieur Lemmy a une haute opinion de lui-même, il préfère encore rester dans l'ombre que d'accepter des compromis qui le feraient connaître du plus grand nombre...Jdm : Alors comme ça, tu connais des chansons de Daho ;-)Ska  : Le rouge c'est pour me faire rougir de honte ? Et bien... c'est réussi :-) On fait comment, au fait, pour supprimer des commentaires injurieux :-))Sinon... content de voir un nouveau convaincu. Je crois d'ailleurs n'avoir jamais présenté un album qui suscite autant d'adhésion. La raison est double : beaucoup parmi vous découvrent Iron & Wine qui reste bien trop méconnu... et cet album a vraiment tout pour plaire, pas besoin d'intellectualiser quoi que ce soit, de démontrer et d'expliquer pourquoi cet album serait intéressant, novateur etc... le plaisir de l'écoute, de ses mélodies, rythmes et orchestrations est suffisant pour succomber.  Dans un monde un peu plus juste et un peu moins systématiquement tiré vers le bas et la médiocrité musicale,The Sheherd's Dog serait dans tous les foyers et sur toutes les ondes...  

Ska 23/10/2007 22:26

Oui, c'est vraiment très beau. Je pense que je vais l'acheter...Merci pour cette découverte.

Ska 23/10/2007 21:55

Salut G.T., j'aime beaucoup l'intro de ton texte...Je suis actuellement en train d'écouter le disque sur myspace et ça me plait beaucoup. Je ne connaissais pas du tout.Comme quoi on peut aimer Daho et Iron & Wine... :-)PS : Rien que pour embêter G.T. et qu'il ait honte de ses visiteurs, c'est quoi votre album préféré de Daho ? Moi, c'est Le brasier. De loin.

jdm 23/10/2007 21:21

@ G.T., "Comme un igloo", c'est Etienne Daho ... :)@ Thom, le texte c'est "Je ne crains plus le regard de personne C'est tout ton être qui m'étonne C'est en toi que l'amour se love"non ?Julien Doré a déjà des émules...Ne t'affole pas trop, ma femme t'arracherait les yeux (t'as de beaux yeux, tu sais) et merci de ta clémence, je ferai (peut-être ?) un geste pour Patrick Wolf :))

Et je n'attends plus qu'on me sonne... 23/10/2007 20:38

...je ne crains plus regard de personneC'est tout ton être qui m'affole...C'est en toi que l'a......OUPS ! Pardon, je me suis laissé emporter.Bon allez, jdm, je t'absous, car je trouve la reprise de mon "Manège à moi" effectivement désastreuse.Papa, n'oublie pas que j'essaie à tout prix de te ressembler...me pousser encore un peu plus vers le snobisme, c'est pas très raisonnable. Enfin cela dit je n'y arriverai pas, j'aime trop Mötörhead pour devenir complètement snob, en plus j'en prépare une critique anti-snob du rock (ces psychopathes qui font des commentaires analytiques de Mötörhead...horreur).

G.T. 23/10/2007 19:09

Arbobo : On traîne tous nos boulets ;-)Jdm : De rien !Alex : C'est quoi, "Comme un igloo" ??? Sys : Ce n'est pas sympa d'en remettre une couche et de continuer à se moquer de ce pauvre Thom. Si on persiste dans cette voie-là, on va le braquer, et il refusera de revendre ses albums de Dream Theater, Green Day et Zazie pour acheter les collectors de Dälek.Caïus : On est bien d'accord, sur tous les points. J'ai beaucoup écouté l'album depuis deux mois... et je ne m'en lasse pas. Ce que tu dis sur le folk américain et le manque de créativité en France, je suis à 100% de ton avis...    

Caius 23/10/2007 15:02

Je suis tombé dessus par hasard chez gibert et je me suis dit "tiens le nouveau iron and wine jes avais pas qu'il sortaient un nouvel album"Et dans ma grande grande naiveté je me suis dit que c'était surement parceque la gallette ne contenait rien d'apétissant.mais bon l'album était en écoute, je décide donc de metr le casque sur mes orailles et là... submergé par l'émotion je pose le casque j'atrape le vinyl dans le bac, je cours jusque chez moi (en oubliant presque de régler mon achat) tout en me disant que je me suis surement embalé trop vite.Arrivé chez moi je pose le disque sur la platine mais non aucune deception, l'émotion est intacte c'est défenitivement un des plus beau bijou de folk américain que j'ai entendu depuis au moin 2 ans.C'est fou a quel point le folk américain peut se renouveler, tenter, oser, voir flirter avec l'expérimentale (cf wilco) depuis des décennies. Surtout pour un genre musicale à la base si populaire et facile d'accès.je crois que c'est ce que l'on apel la créativité et dieu seul sais ou elle a bien pu passer en France

SysTooL 23/10/2007 13:56

Thom : Quoi, t'aimes pas DALEK et BATTLES??? :-) SysT

Alex la Baronne 23/10/2007 12:34

Je crois que je me sentirais très bête dans la première société, mais de là à préférér la 2è... Très bel article en tout cas !Bon, je retourne écouter Comme un igloo.

jdm 23/10/2007 10:54

Bonjour Thom,tu as la gentillesse, l'humour, la justesse de papa G.T.Je faisais allusion à un commentaire sur la pagehttp://art-rock.over-blog.com/article-12900978-6.html#anchorCommentG.T. : merci de ta réponse "c'est en fait Sam Beam (Iron & Wine, c'est lui) qui fait lui-même ses pochettes"c'est icihttp://www.musiczine.net/fr/index.php?option=com_alphacontent§ion=2&cat=12709&task=view&id=2289&Itemid=36Peintre, poète, musicien.Il est bon d'écouter les images avant la musique [les allergiques à Carla Bruni n'écoutent pas - les images ;)].

arbobo 23/10/2007 10:47

va falloir que j'écoute ce groupe, que je ne connaissais même pas de nom.mais comment trouver le temsp c'écouter ça entre 2 Daho?;-)(ben si, en fait j'aime bien daho, en vrai, et si encore y'avait que ça...)

G.T. 23/10/2007 02:29

SysT : c'est trop d'honneur ! Sauf que le monde de la 1° partie, si il est bien plus intéressant que cellui de la 2°, n'est pas totalement parfait, puisqu'on aurait "un peu honte" d'écouter simplement de belles mélodies et des musiques agréables comme celles d'Iron & Wine...Jdm : désolé, j'ai oublié de te répondre sur la pochette... c'est en fait Sam Beam (Iron & Wine, c'est lui) qui fait lui-même ses pochettes, il a fait des études d'art et voulais devenir peintre au début. Encore un type qui a tous les talents...Thom : Sache que je n'ai pas de "chouchou". Vous êtes tous mes enfants et je ne peux avoir de préférence. Bon, il est vrai que Jdm est un enfant un peu particulier, puisqu'il pourrait être mon père :-) Du coup... c'est ton frère, mais aussi ton grand-père... (oui, on est une famille un peu compliquée...) bref, je te prierai donc de montrer un peu plus de respect pour Papy. D'autant plus que tu lui fais un faux procès, il a, tout comme toi, ses "péchés mignons" qui feraient hurler les "snobs du rock".Non, s'il y a un vrai "snob du rock" à blâmer ici, c'est moi :-) je trouve franchement que mes efforts ne sont pas reconnus comme ils le méritent. Je croyais que les snobs voulaient éduquer les masses, mais finalement je me demande si ce n'est pas plutôt un prétexte...:-)Tu es le digne fils de ton père, tu as bien compris que tu te faisais manipuler dans un vaste complot. On fait comme si on voulait "éduquer les masses incultes", mais ce n'est que façade pour les attirer dans nos filets et se moquer de leurs goûts douteux ;-) Nous sommes des êtres ignobles, mesquins et pathétiques... mea culpa, mea maxima culpa...  

Thom 23/10/2007 00:56

Ok d'accord...je vois qu'y en a qui me cherchent par ici :-)G.T., excuse-moi, je vais faire un truc impoli en attrapant un vol un de tes lecteurs (tu me diras, certains nnt carrément fait du floodage un art de vivre, si tu vois ce que je veux dire). Tu comprendras que je ne puisse pas laisser cette agression gratuite sans réponse, d'autant que j'ai une vieille rancoeur à l'égard de jdm, vu que son pseudo est pour le moins transparent (car si G.T. est mon père jdm, au vu de ses initials, semble bel et bien être mon petit frère ! - oh y a du scoop ce soir sur art-rock).Donc cher jdm, ma réponse est que je n'ai pas de réponse, vu que je ne peux pas taper sur tes articles, vu que tu n'as pas de blog - c'est dire la lâcheté de cette attaque que je qualifierai purement et simpement de terroriste. Je ne m'attendais pas à beaucoup de soutien de la part de mon père, dans la mesure où tu es son chouchou et qu'il n'a même pas eu honte de l'écrire noir sur blanc il y a peu...et je comprends même que je puisse subir les jalousies et rancoeurs des fans de mon géniteur, quand bien même on ne choisit pas ses parents.Néanmoins je te trouve un peu injuste, car depuis le mois de mars (date à laquelle j'ai enfin retrouvé l'homme qui m'a donné la vie), j'ai quand même fait beaucoup beaucoup d'efforts pour me cultiver. J'ai acheté un nombre considérable de vos disques hyper snobinards et totalement prétentieux, et franchement d'Amon Tobin (rien que le nom déjà...) en Battles, de Dalek en Arcade Fire...j'ai souffert plus d'une fois pour m'intégrer. Sans parler du fait que j'aie supporté moult brimades, entre les vannes sur Dream Theater et les articles incendiaires de Guillaume Tell sur le hard 80's ou le prog-rock...alors franchement, venir encore s'en prendre à moi, je trouve que c'est vachement injuste :-)) Y en a peut-être pas un seul parmi tous les lecteurs d'art-rock qui se soit autant investi dans l'écoute de trucs allant totalement à l'encontre de sa nature, je trouve franchement que mes efforts ne sont pas reconnus comme ils le méritent. Je croyais que les snobs voulaient éduquer les masses, mais finalement je me demande si ce n'est pas plutôt un prétexte...:-)Donc oui, j'aime beaucoup Daho, d'ailleurs je suis pas le seul dans le coin (heureusement pour Alex et Ska je suis contre la dellation). C'est tout ce que je voulais dire. Mais je sens bien que le duel de la concision avec mon père, c'est pas encore pour tout de suite :-))

jdm 22/10/2007 21:52

G.T., tu sais, sauf pour Hélène Grimaud, je ne savais rien du reste avant de lire ton article, merci à toi avec les autres.Je pose à nouveau ma question : qui est le peintre de la pochette ?A partir du lien subpophttp://www.subpop.com/releases/iron_and_wine/full_lengths/the_shepherds_dogon a une belle image en grand format.

SysTooL 22/10/2007 19:12

Hey mais ça m'a l'air pas mal du tout, ça... :-)Merci de nous en parler, GT... ton blog, c'est un peu le monde "parfait" de la première partie de ta chronique, qui nous fait oublier quelques instants celui, réel, de la deuxième partie... SysT

G.T. 22/10/2007 18:08

Rxqueen : je n'ai jamais entendu Boy with a Coin ailleurs que sur l'album... donc.. je ne sais vraiment pas où tu as pu l'entendre... dans un monde moins médiocre, elle passerait en boucle sur toutes les radios, mais on en est encore loin...

G.T. 22/10/2007 17:59

Thom : merci, et tu ne le regretteras pas. cet album, c'est satisfait ou remboursé par art-rock !Jdm : Il n'y a pas à hésiter... Hélène Grimaud serait aussi dans la 1°, où elle serait en plus connue de tous et aurait le succès qu'à britney Spears dans la 2°... quant à Etienne Daho... il serait bien évidemment à sa place seulement dans la 2°, n'en déplaise à Thom :-)Sinon, merci beaucoup pour le lien vers myspace, je n'y avais pas pensé et vais le rajouter dans l'article. Et pour le lien vers la chronique de subpop, je ne savais pas qu'il s'est inspiré de Swordfishtrombones pour cet album. Faut dire que la musique caressante et envoûtante d'iron & Wine ne fait pas immédiatement penser à celle, rugueuse et déstructurée de Tom Waits... mais il est vrai qu'on peut trouver un lien dans la volonté de faire évoluer son style. 

rxqueen 22/10/2007 17:46

Je viens d'écouter l'album (merci jdm pour le lien)..J'aime beaucoup...Je ne pensais pas connaitre  mais j'ai été surprise de constater que je connaissais déjà une chanson de cet album: "Boy with a coin"...mais je suis incapable de savoir pourquoi (pub, film, radio nova???)Très bon article comme toujours, un grand merci...encore un album à commander d'urgence :)

jdm 22/10/2007 17:07

(j'oubliais)finding spiritual inspiration in Tom Waitsicihttp://www.subpop.com/releases/iron_and_wine/full_lengths/the_shepherds_dog

jdm 22/10/2007 17:00

Impressionnant !Je ne sais quel choix de société serait le bon pour répondre à ta question : dans la première, il y a Boulez, dans la seconde Hélène Grimaud, et ils ont enregistré ensemble le 3è concerto de Bartók.Je choisirais malgré tout la première où, semble-t-il, on pourrait dialoguer, comme la boulangère et le boucher (un fin connaisseur de Martha Argerich), ce qui laisserait bien une place pour I & W.Dans la seconde, où l'on jette Hélène aux loups, il n'y aurait plus que les catacombes...Et tu ne dis pas que The Shepherd's Dog peut être écouté, en intégral, icihttp://www.myspace.com/ironandwineC'est comme tu le décris.Et tes articles-fictions (il y a déjà eu, récemment, Lettres d'Iwo Jima) ? Où seraient-ils autorisés ? Et Drums and guns ?Et Etienne Daho, dans tout ça ?[vacherie gratuite et perverse pour Thom :)]Qui est le peintre de la pochette ?

Thom 22/10/2007 16:15

Eh beh ! J'ai bien fait de te dire hier soir de ne pas sombrer dans la facilité !!!!!!!!!!!!! :-)Quelle classe, mi padre ! Super article, autant te dire que ce disque est d'ores et déjà commandé !