Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 15:28

slash-slash-copie-1.jpgSlash - Slash (1,5)

 

Jouer ce type de rock, au XXI° siècle, ça devrait être interdit. Des riffs hard/blues/rock à deux balles comme on en a entendu 321257 fois auparavant (et 321257 fois mieux que ça), des refrains lourdingues au possible, du gros rock bête et pompeux... et les collaborations de Lemmy, Iggy Pop, Dave Grohl, Chris Cornell, Ozzy et Ian Astbury ne changent rien à l'affaire. Mention spéciale à Iggy Pop, décidément de tous les mauvais coups depuis quelques années : manquait plus que de le retrouver sur ce type de daube après le retour raté des Stooges et de mauvais albums solos.

Il y a une vingtaine d'années, lorsque les Guns n'Roses étaient au sommet, Axl Rose était le crétin exubérant, et Slash le mec cool de la bande, le plus roots, bluesy et j'menfoutiste. Il suscitait un certain respect, même parmi les détracteurs des Guns, alors qu'Axl Rose était le type de chanteur que l'on adorait détester. L'ironie de l'histoire, c'est que finalement, cet album lamentable de Slash aurait de quoi nous faire regretter et réévaluer Axl Rose et le pourtant boursouflé Chinese Democracy sorti il y a deux ans. En faisait fi de la grandiloquence et du pompier, il restait tout de même quelques morceaux qui fonctionnaient... mais là, rien.  

 

L'album est en écoute sur deezer : Slash  (faut vraiment que vous n'ayez rien de mieux à foutre pour écouter un truc pareil... ne venez pas vous plaindre, je vous aurais prévenu).

 

La chronique de Thom. 

 

 

 

goldfrapp-headfirst--copie-1.jpgGoldfrapp - Head First (1)

 

Il existe, en gros, deux types de mauvais albums : les albums décevants, ratés, de groupes dont on sait qu'ils pourraient faire mieux, et les grosses daubes commerciales. Alison Goldfrapp est, elle, parvenu à faire les deux avec un seul disque. On peine à reconnaître la chanteuse qui collaborait avec Tricky et les excellents Orbital, et qui s'est faite remarquer ensuite par un bel album, Felt Mountain, empruntant aux musiques de films (Morricone en particulier) et au trip-hop mélancolique de Portishead ou Alpha. Depuis, elle a glissé vers une forme d'electro-pop plus simpliste et racoleuse, et, avec ce Head First, elle touche carrément le fond (la tête la première, évidemment... elle est facile, mais un album pareil ne mérite surement pas qu'on s'emmerde à trouver des jeux de mots plus élaborés). Si encore il y avait quelques chansons pop accrocheuses et réussies dans le genre, pourquoi pas, mais non, c'est mauvais à tous les points de vue. Alison Goldfrapp, c'est un peu cette jolie étudiante qui vous parlait avec passion d'art et de littérature, et que vous retrouvez 10 ans plus tard go-go danseuse pour une bande de beaufs. Triste.  

 

Pour les masos, l'album en écoute sur deezer : Head First     

Repost 0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 17:45
4 albums récents, tous à écouter en intégralité sur musicme (et deezer), suffit de cliquer sur leur nom :


nullThe Cave Singers - Welcome Joy
09/09  Matador

Un bon album de folk-rock moderne, qui fait parfois penser à Devandra Banhart (pour la voix, surtout)... mais avec aussi une nette impression de déjà entendu. Rien de réellement saisissant ni particulièrement original, donc, mais du travail bien fait, et un album assez plaisant. 



Dizzee Rascal - Tongue'n'Cheek

10/09  Universal

Après bon nombre de grands albums, on avait de quoi attendre beaucoup de ce nouveau Dizzee Rascal, incontestablement un des rappeurs les plus intéressants de cette décennie.
Pourtant
, sans être foncièrement mauvais, Tongue'n'Cheek est assez décevant, et ce malgré quelques bons morceaux. La faute, surtout, à des instrus dance/FM indignes de lui, qui gâchent l'écoute (non, il n'y a pas de contrepèterie). Un virage électro-dance qui rend malheureusement ses rythmiques plus binaires et carrées qu'à l'habitude... Reste à espérer qu'il saura rectifier le tir sur le prochain.


Slayer -
World Painted Blood 
10/09  American

De Slayer, on n'attend plus grand chose... et ça tombe bien, il ne nous donne pas grand chose à rogner non plus. World Painted Blood, c'est un peu comme s'ils avaient voulu revenir aux "fondamentaux" (qu'ils n'ont jamais totalement quitté, ceci dit, ce n'est pas le genre de groupe qui cherche la nouveauté à tout prix), et particulièrement à leur chef-d'oeuvre Reign In Blood... La plupart des groupes de rock et de hard qui vieillissent perdent en violence, rage, intensité mais, dans le meilleur des cas, parviennent à combler cela par plus de maîtrise, de complexité, d'expérimentations (enfin, en général, ils tombent plutôt dans une pseudo-complexité prétentieuse et vaine)... pas le cas de Slayer, qui arrive certes à garder une bonne dose de rage et d'intensité, mais n'ont plus vraiment d'inspiration. On est face à un sous-Reign In Blood, plein de riffs entendus mille fois auparavant chez Slayer (idem pour le chant).... et qui ne suscitent donc plus du tout la même fascination.
Heureusement qu'il reste Metallica et Megadeth (je plaisante, je plaisante). 



nullThe Flaming Lips - Embryonic
10/ 09 Warner

Des Flaming Lips, je n'attendais... rien. Un groupe que j'ai toujours trouvé très surestimé, leur pseudo chef-d'oeuvre Yoshimi Battles the Pink Robots m'a laissé de marbre... j'étais donc parti pour écouter rapidement leur dernier album et l'oublier aussi tôt. Mais, surprise, j'ai été captivé par leur dernier, plus cohérent et dense que leurs précédents, même s'il se délite un peu en son milieu où les Flaming Lips retombent dans leur travers - destructuration et foutoir plus fatigants que passionnants - mais on leur pardonne pour cette fois, l'album est truffé d'excellents morceaux, originaux, efficaces et inspirés... Un des albums de l'année, sans aucun doute...  
Repost 0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 07:37

Les 3 jours du week-end pascal, c'est l'occasion pour certains de prendre le temps d'écouter plus de musique que d'habitude... une petite sélection de bons albums du moment, tous en écoute intégrale (et gratuite, bien sûr).  



Groove

US3 - Stop. Think. Run

Une très bonne surprise que ce nouveau US3. Du hip-hop jazzy accrocheur, efficace, mais qui sait rester digne et classe. Mon album de chevet ces temps-ci (je dis ça alors que je ne l'ai écouté que 2 fois, mais il risque de me durer un moment). 


Pop/rock

Bat For Lashes - Two Suns

Le précédent m'avait semblé très surestimé... mais Two Suns est une vraie réussite. Dense, envoûtant, riche ; Bat For Lashes gagne en profondeur. Voir l'article d'arbobo.

 


Rock  

PJ Harvey, John Parish - A Woman a Man Walked By


Sûrement pas le meilleur PJ, un peu décevant de sa part... mais l'album reste très écoutable et recommandable. Là encore, voir l'article d'arbobo.

 



Post-rock / électro / psyché


NLF3 - Ride on a Brand New Time 

Bel album instrumental... ce n'est pas tous les jours que je vante les mérites d'un album français (quoiqu'après Blue Chill, ça fait 2 en 1 semaine, j'ai épuisé mon quota pour l'année...), mais celui-ci a de vraies qualités, à la fois groovy, atmosphérique, original et captivant.  

Furieux

The Color of Violence - Youthanize

Les derniers Black Lips et ...And You Will Know Us By The Trail of The Dead ne sont pas disponibles en streaming légal (sans doute préfèrent-ils être téléchargés à l'ancienne...). A part eux, pas grand chose de terrible dans le registre "rock furieux"... mais si vous avez un irrépressible besoin de violence ce week-end prolongé, l'enragé Youthanize a largement de quoi combler ce manque.

Pop/rock épique

Doves -
Kingdom of Rust

Pas forcément mon truc... mais l'album est plutôt bien foutu. Une bonne alternative aux pénibles Coldplay. Dans un registre plus rock, le dernier Ghinzu est aussi en écoute :

Ghinzu -
Mirror Mirror


Folk

The Felice Brothers -
Yonder is the Clock

Vous aimez Dylan ? Ne loupez pas ce très bon album folk-rock, avec l'ombre de Dylan en arrière-plan. Leur premier ne m'avait pas totalement convaincu, mais celui-là est vraiment remarquable.





Les albums de 2009 

Repost 0