Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 08:34

Pour la sortie planétaire de son premier album, interview (réalisée par mail) du Révérend Frost !

 

Afin de ne pas être largués, commencez par lire, si vous ne l'avez déjà fait, la chronique de son album South of Hell, France, et écoutez sur cette même page un extrait.

 

 

Interview de très haute tenue... Enfin, c'est tout le problème du copinage entre intervieweur - interviewé. Comme pour Claire Chazal - Balladur, si ça se trouve, ça n'amuse que nous et laisse le "spectateur" consterné....

 

 
G.T. : Révérend, pourquoi " Révérend " ?

Rev Tom Frost. : Parce que comme tout bon sociopathe, je me suis toujours senti investi d'une mission divine, d'ailleurs j'ai deux bosses au front, signe que Dieu m'a parlé. En conséquence, je prêche la bonne parole. Pout tous vos mariages, enterrements, bar-mitzvah, élection de miss camping, sacrifices humains, contactez moi pour une bonne prêche.


Est-il vrai que tu es totalement autodidacte, que tu as appris seul le piano, la guitare et le chant, ou est-ce juste des bobards pour la légende ?

Comme le dit si bien Jean-François Copé, il faut arrêter la langue de bois. J'ai tout simplement vendu mon âme contre quelques techniques musicales.
J'ai le reçu et l'acte de vente.
Par contre, certains mauvaises langues prétendent que j'aurais pris des cours de piano étant enfant dans une maison de quartier. Pfff, c'est du n'importe quoi.


Révérend, faire du rock’n’roll en France, n’est-ce pas aussi casse-gueule que d’essayer d’introduire et faire danser la bourrée auvergnate en Arizona ?

Comme le dit si bien Jean-François Copé, il faut arrêter la jambe de bois. Par ailleurs, je crois qu'ils ont une danse qui y ressemble fortement.
Bref, bien évidemment c'est très casse-gueule, c'est pour cela que je recherche toujours un emploi stable. La stabilité dans le rock, c'est super.
D'ailleurs, j'arbore de superbes favoris (les mêmes que Dick). Mon rêve serait bien sûr de trouver un emploi d'intermittent (sosie de Johnny par exemple), dans un camping.


Si tu ne devais emporter que 528 albums sur une île déserte, lesquels choisirais-tu ?

Tout sauf Abba.


Chanter en t’accompagnant au clavier… est-ce pour t’inscrire dans la lignée des Michel Berger, Véronique Sanson, Pascal Obispo, Elton John et Vincent Delerm ? Je sais, tu me diras qu’il y a aussi Jerry Lee Lewis et Nick Cave… mais Pascal Sevran, il les connaît pas ces deux-là… alors quand tu seras invité dans son émission (comment ça tu préfèrerais qu’on te coupe les bras ?), faudra bien qu’il puisse dire un truc du style " le nouveau Michel Berger "… sinon, comment veux-tu qu’il t’introduise (oui, je sais, c’est pas d’une extraordinaire finesse…)

C'est effectivement en voyant Michel Berger que j'ai eu envie de faire ce métier. Pour ne plus jamais entendre ça.

C'est également en regardant la chance aux chansons que j'ai décidé de chanter en anglais.
Mais mon rêve le plus fou serait de faire 'Vivement Dimanche' pour toucher un public plus large. Peut-être que j'inviterais Jean-François Copé pianiste également endiablé au demeurant)


Tu joues de tous les instruments sur ton album… mais as-tu aussi dessiné la pochette au graphisme "timburtonien" ? A moins que ce ne soit Tim Burton "himself" ?

Non c'est bel et bien du pompage éhonté. Les obsessions, ça ne vous quitte pas comme ça. Un gros con m'a fait comprendre que reprendre un truc existant pour la pochette n'était pas original. Il a entendu parler d'hommage, de référence? Bon bref, cela n'a dérangé personne à part ce tacheron, les premiers concernés eux, sont plutôt flattés à ce qu'il parait......


Voir son tout premier album produit par un New-Yorkais, à qui tu n’as rien demandé et qui est de lui-même venu te solliciter, n’est-ce pas en fin de compte la classe ultime ?

C'est, je dirais même, la classe américaine. D'ailleurs, depuis la sortie du disque, j'entend les gens dirent à mon passage :"waou, quelle classe, c'est Georges Abitbol? non c'est le Révérend".
Ce qui pouvait m'arriver de mieux en France, c'est que le responsable de la section rock d'Universal m'inscrive au casting d'une de ces émissions DE MERDE ou pire me fasse écrire des chansons sur mesure par les mentors de la scène française. Donc bon, effectivement, gros coup de bol, et de plus, le type du label est vraiment quelqu'un de stupéfiant.

Enfin, à quelle discipline de fer t’astreins-tu pour cultiver cette incroyable voix ?

Je ne bois pas, ne fume pas, je fais beaucoup de sport, je prend des cours de chant avec Tatiana, une prof formidable, je me couche tôt, et j'ai un moral d'acier. Ce qui ressort de ma voix je crois, c'est tout simplement ce trop plein d'amour.

 

 

Bon... petit rajout de dernière minute. Pour ceux qui se disent derrière leur écran : "c'est qui ces malades ?", continuons à nous enfoncer gaiement...

... avec la revue de presse de South of Hell, France !

 

The New-York Times : "A Fuckin' great album !"

Classica : "Oubliez l'année Mozart ! 2006 sera l'année du Révérend Frost ! "

Les Inrockuptibles "'tain, si on avait entendu ça plus tôt, on aurait pas noirci tout ce papier sur les Strokes !"

The Washington Post : "Elvis is dead... but who cares ! Rev Frost lives !"

The Nashville Daily News : "Elvis is not dead ! Fuck the Washington Post !"

Paris-Match : "Exclusif ! Le Révérend nous reçoit chez lui et nous présente sa compagne ! Toutes les photos de leur intimité dans ce numéro spécial Révérend Frost."

Le Figaro : "Votez Sarkozy !"

Le Courrier Picard : "L'album de la maturité !"

Rock & Folk : "On a tenté de faire croire que le rock n'était pas mort avec le départ d'Elvis à l'armée... mais on n'y croyait pas nous-mêmes. Jusqu'à ce que débarque sur nos platines le premier CD du Révérend ! "

Paris turf : "Misez tout sur le Révérend ! Dieu vous le rendra au centuple !"

Le Chasseur Français : "Un album qui tue, un artiste qui boit quand il bosse... il est des nôtres !"

France Football : "Zidane s'en va ? On s'en fout ! L'événement du moment, c'est le Révérend !"

Chorale Mag : "Avec son organe puissant, le Révérend fait passer Johnny Cash, Nick Cave et Tom Waits pour les morveux des Choristes

Etc, etc...

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 10:16

Je suis loin d’en avoir fait le tour… mais j’en ai tout de même écouté pas mal, surtout des américaines (faut dire que ce sont les plus nombreuses…) Un bon site pour en chercher :

 

http://www.comfm.com/.

 

Vous pouvez faire des recherches par critères (pays, radios musicales, d’actualités, puis styles de musiques etc…)

 

ROCK :

 

De tout ce que j’ai écouté, une radio surclasse toutes les autres :

KSCR.

La meilleure radio du Web ? Fort possible… C’est une radio étudiante de Los Angeles (University of Southern California), sans pub, sans gros tubes, pas de jingle à deux balles… mais des morceaux formidables diffusés en intégralité. J’y ai découvert des groupes totalement inconnus chez nous, mais d’une qualité rare. Quant à ceux que l’on connaît… rien que le haut du panier : Sufjan Stevens, Radiohead, Calexico, Prefuse 73, Broken Social Scene etc… La radio est plutôt spécialisée dans le rock et folk indépendant, avec un peu d’électronica, du hip-hop underground. Elle brasse beaucoup de styles, misant avant tout sur les nouveautés et les groupes indépendants exigeants. De vrais esthètes, les étudiants de Los Angeles… Seul bémol, je suis aussi tombé sur un set de rock hispanique pas terrible, et un type qui parlait basket universitaire pendant une dizaine de minutes… Mais l’antenne est quasiment exclusivement réservée à la musique (et, encore une fois, de la bonne ! ! !). Ajoutons aussi qu’on peut voir, sur la page d’accueil, les titres diffusés (le nom s’inscrit aussi sur Winamp), qu’il y a un très bon son (en 128 k)… Aucune raison de s’en priver (personnellement, je n’en décroche plus) 

Pour l’écouter : 

http://kscr.org/

puis sur 128k en haut de la page (pour l’avoir sur winamp, click droit et " ouvrez dans une nouvelle fenêtre ")

Une autre radio musicale intéressante, cette fois basée à New-York :

WFMU : Ici aussi, pas de gros tubes nases… mais je trouve la programmation légèrement moins bonne que celle de KSCR. En bas de page, vous pouvez choisir votre lecteur, mais aussi, sur " music and programs " (tout en bas), consulter les playlists archivées et les écouter.

Plus spécifiquement " rock " :

KEXP : Bonne programmation. Quand je l’ai écouté, j’ai eu droit à: Black rebel motorcycle club (dont on peut écouter un live), PJ Harvey, Clap your hands say yeah, T-Rex, Beatles, Flaming lips… 

Indiebandradio : Plus bourrin que les précédentes. Du rock indé avec grosses guitares et batteries énervées. Pas toujours très subtil, mais de temps en temps de nouveaux groupes vraiment pas mauvais. 

Indie103.1.fm : Une radio de rock indépendant… enfin, c’est ce qu’ils disent. De bonnes choses (Johnny Cash, Jeff Buckley…), d’autres plus attendues (Nirvana…) mais aussi du rock un peu plus " grand public ". Le principal problème, c’est qu’il y a trop de pub (enfin, autant de pub que sur une radio commerciale normale, donc beaucoup trop…)

Si vous aimez particulièrement le rock anglais, ne manquez pas la station de radio… anglaise :

Xfm  Plutôt pas mal…

 

JAZZ ET CLASSIQUE :

  

Radio Jazz et musiques noires de San Francisco :

KPOO. Intéressante, mais le son pourrait être meilleur. Petit descriptif :

KPOO is an African-American owned, independent, listener-sponsored noncommercial station. KPOO specializes in jazz, reggae, salsa, blues, gospel, and hip hop music. KPOO serves the Bay Area's Latin community with several bilingual programs a week, and also produces programs concerning Irish Americans, Arab Americans, women issues and Native American concerns. KPOO broadcasts live the weekly meeting of the San Francisco Redevelopment Agency and non-stop election night coverage. KPOO also uses the airways to educate the community about important issues such as AIDS prevention, health concerns, use of the new technologies, prison affairs, and consumer protection.

Une bonne radio jazz dont m'a fait part un visiteur :

http://damien.rupied.free.fr/radio.blog/

 

 

Deux radios de musique classique américaines (pas très audacieuses, on ne risque pas d’y entendre beaucoup Schoenberg, Bartok ou Stockhausen)

http://kbaq.org/listen/ontheweb/ 

http://www.kdfc.com/new/stream2.cfm

 

 

Enfin, histoire de rire un peu (même s’ils semblent très sérieux), le genre de choses qu’on ne peut voir qu’aux EU : http://www.satansrapture.com/DoomsDayTalk.htm

 

Si vous en avez d’autres à proposer ou si vous voulez faire connaître votre webradio, mettez le lien dans les commentaires avec une description du type de programmation.

 

[Cet article date de 2006, il n'est plus vraiment d'actualité...]

   

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 18:04

                                                 

 

 

 

 

 

 

 

Je prétends faire ici connaître et aimer des musiques bien plus intéressantes et passionnantes que celles matraquées à longueur de journées… et voilà que je m’apprête à descendre la plupart des albums sortis ces deux derniers mois. Mais s’il n’y a pas de raisons de crier au génie…

Deux albums semblent tout de même au-dessus du lot (avec quelques légères réserves) : Ballad of the Broken Seas de Campbell et Lanegan, et Drum’s not dead des Liars.

A lire la presse rock, le son de cloche est différent : plein de super-albums de super-groupes (comme chaque semaine, faut bien vendre du papier…). En réalité, rien de véritablement exceptionnel et beaucoup de déceptions.

Petit tour d’horizon des albums marquants de ce début d’année (Drum’s not dead et Ballad of the Broken seas exceptés)

Mogwai : Mr Beast

Pas un mauvais album, mais Mogwaï a fait mieux – et plus original - par le passé. Ils font peut-être partie des pionniers du " post-rock ", ils donnent l’impression de tourner un peu en rond. Quelques bons morceaux, mais rien de transcendant.

Cat Power : The greatest

Plus soul, lissé et orchestré que ses précédents et, là aussi, un peu trop surestimé à mon sens. Sympathique, mais pas indispensable. C’est peut-être tout à fait personnel, mais le chant de Chan Marshall et ses tics vocaux me lassent et m’irritent de plus en plus.

The Deadly Snakes : Porcella

De bonnes choses sur ce disque prometteur. L’influence de Nick Cave et Tom Waits est très nette (on peut trouver pire comme référence). Après, les élèves ne peuvent prétendre encore rivaliser avec leurs maîtres, même s’ils montrent de bonnes dispositions (Work, Debt Collection…). Ce n’est pas l’album du siècle (qui n’a pourtant que 6 ans…), mais un des meilleurs de ce début d’année. A conseiller tout de même plutôt aux amateurs du genre.

 Perry Blake : The Crying room

C’est du… Perry Blake. Les fans apprécieront, ils y retrouveront l’inconsolable mélancolie et le sens mélodique de Perry Blake. The Crying room est plus épuré que les précédents – moins de machines, plus acoustique. Cela fonctionne bien, l’album est très aérien, fragile, sensible… mais la mauvaise surprise, ce sont deux morceaux vraiment trop mièvres et varièt’ : Freedom et If you don’t want me. Dommage…

Arctic Monkeys : Whatever people say I am…

Le phénomène médiatique du moment… mais pas le phénomène musical attendu. Ce genre de groupes, on a l’impression qu’il en sort chaque semaine en Angleterre, et que de temps en temps on en survend un. C’est tombé sur les Arctic Monkeys, tant mieux pour eux…

Calla : Collisions

Du rock indé comme il en existe par milliers. Qu’en dire… plutôt sombre, mais trop monotone. Quelques riffs et mélodies qui font dire par intermittence " Se passerait-il enfin quelque chose ? ", puis ça retombe aussi vite… le minimum syndical du rock indé.

Coldcut : Sound Mirrors

Ceux qui découvrent le genre (electro/downtempo) pourront peut-être se laisser séduire par ce Sound Mirrors bien produit et plaisant, mais l’album est un peu trop léché, un peu trop " frileux " pour être véritablement excitant. Comme pour la plupart des disques de cette sélection, déjà entendu auparavant, et déjà entendu plus inspiré dans le genre…

The Strokes : First impressions of earth

Pas la peine d’enfoncer le clou, j’ai déjà dit ce que j’en pensais…

Partager cet article
Repost0