Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 11:54

        Une chanson qui commence très mal. Rythme martial, mélodie un peu naïve, un son bien plus polissé que celui de leur premier album, de l'accordéon, des "Hey !" en ponctuation, des cuivres pompeux... Et même (à 2'58), une mélodie qui n'est pas sans rappeler celle insupportable et ampoulée, aux trompettes (enfin, au synthé avec un son de trompette, satanées années 80) concluant un vieux tube d'Alphaville. Mais le pire est à venir : le final et son crescendo orchestral avec choeur emphatique sur des "Oh Oh Oh Oh", taillé pour les stades et faire bouger de droite à gauche les bras d'une jeunesse candide avide de gros hymnes pompiers. Même Muse et U2 n'auraient pas osé, c'est dire...

Pourtant, magie de la musique... ça fonctionne, et c'est imparable. Je ne suis absolument pas du genre à bouger dans tous les sens, taper dans les mains et chanter avec la foule lors de concerts, mais je dois me retenir pour ne pas entonner avec le disque ces "Oh Oh Oh Oh" lorsque je l'écoute seul chez moi. Dans ce titre, il y a tout (ou presque) ce que je déteste... mais j'adore. Ce qui rejoint ce que Chtif disait d'Intervention (un autre titre de l'album) ici.  
C'était loin d'être gagné je ne partageais pas du tout l'enthousiasme général autour de leur précédent album, et je m'attendais à pire avec leur dernier, sachant qu'il allait être plus "consensuel". Mais, sans être totalement conquis par Neon Bible - mis à part quelques titres comme ce No cars Go, qui existait d'ailleurs dans leur premier EP - j'admets volontiers qu'il a un souffle auquel il est difficile de résister. 

Une qui a été totalement conquise et a écrit un très bel article sur l'album : Alex (d'ailleurs, si quelqu'un a des nouvelles... espérons qu'il ne lui soit rien arrivé de grave)

Arcade Fire - No cars Go

Partager cet article

Repost0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 14:36

                    Des chansons, il en existe de belles, d'agréables, d'originales, de puissantes, d'intenses, de rêveuses. Plus rares sont celles véritablement touchées par la grâce. Et Song to the Siren de Tim Buckley en fait partie. Envoûtante, subtile, émouvante et mélancolique, elle est une de ces grandes chansons indémodables qui s'écoutent toujours religieusement.


This Mortal Coil, avec Liz Frazer (chanteuse de Cocteau Twins et occasionnellement de Massive Attack), en a fait une très belle reprise qui figure dans Lost Highway de David Lynch (malheureusement elle n'est pas sur la B.O.), mais celle de Buckley est indépassable. Enfin, pas la version qui se trouve dans Starsailor, album très free et expérimental de Buckley, mais la version acoustique telle que vous l'entendrez ci-dessous.  


Dans un monde ou tout va très vite, il est bon de savoir s'arrêter de temps en temps, de lâcher ce satané clavier, de se caler dans le fond de sa chaise... et de s'abandonner à la beauté de chansons d'exceptions, comme l'est la sublime Song to the Siren de Tim Buckley :

 


La reprise par This Mortal coil sur Jazz, Blues & co

 

 

En savoir plus sur l'artiste hors-norme qu'était Tim Buckley (mort à 28 ans, encore plus jeune que son regretté fils) : Tim Buckley sur Wikipedia


Article sur Buckley père et fils, sur Blogart.


Chroniques de Buckley chez Thom :

Goodbye & Hello + une plus large présentation.

Happy Sad

Partager cet article

Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 19:28

Après Toy Boy de Stuck in the sound, voici la deuxième de mes "chansons d'exception" de l'année, et pour la deuxième fois, un titre qui n'est pas particulièrement original... donc une nouvelle exception à ces "chansons d'exception"...

Rien de révolutionnaire, rien de surprenant de la part de Black Rebel Motorcycle Club, mais, à l'image de leur dernier album (Baby 81), c'est une grande réussite. Du rock cool, teigneux, efficace, bluesy.... bref, du très bon rock, sans fautes de goût.

Toy Boy (Stuck in the sound) et Berlin (BRMC) sont d'ailleurs assez intéressants à comparer. Ils ont en commun le fait d'être particulièrement accrocheurs et très "rock"... mais sont très éloignés par leurs styles et influences. Ce sont deux visages du rock parfaitement incarnés et illustrés par ces  titres : 

Toy Boy                              Berlin

Punk et pop                        Blues-rock

Rock anglais                       Rock américain

Nerveux et flamboyant        Cool et sombre

Des réminiscences des Kinks - Who - Bowie - Clash - Pixies - At the drive-in - Franz Ferdinand chez Stuck in the Sound, et Velvet - Stones - Doors - Stooges - Gun Club pour Black Rebel Motorcycle Club. Deux conceptions du rock, clairement assumées et défendues avec brio.

Black Rebel Motorcycle Club - Berlin 

 

Je suis curieux de recueillir vos impressions sur ce titre, car j'ai un peu de mal à trancher, à savoir s'il est vraiment aussi irrésistible que je le pense...

 

Partager cet article

Repost0