Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 11:29

Les meilleurs albums de 2010, classés d'après la moyenne des votes des blogs musicaux :

  

(la plupart sont en écoute, il suffit de cliquer sur leur nom)

(les derniers arrivés sont en gras)

 

 

 

arandel-in-d.jpg     

 

1.  Arandel - In D  7,9  (7 votes)  (E)

2.  Land of Kush's Egyptian Light Orchestra - Monogamy  7,9  (4 votes)  (E)

3.  La Fine Equipe & Mattic - Fantastic Planet  7,6  (5 votes)  (H)

4.  Mugstar - ...Sun, Broken...  7,5  (9 votes)  (R)

5.  Polar Bear - Peepers  7,4  (11 votes)  (JB)

6.  Stanley Brinks - Hoots  7,3  (19 votes)  (F)

7.  Liars - Sisteworld  7,3  (15 votes)  (R)

8.  The Whitefield Brothers - Earthology  7,3  (12 votes)  (S)

9.  Daughters - Daughters  7,2  (9 votes)  (HM)

10.  The Last Electro-Acoustic Space Jazz Ensemble - Miles Away  7,2  (5 votes)  (JB)

11.  Dillinger Escape Plan - Option Paralysis  7,2  (12 votes)  (HM)

12.  Voice of the Seven Thunders - Voice of the Seven Thunders  7,1  (13 votes)  (R)

13.  Gonjasufi - A Sufi and a Killer  7,1  (14 votes)  (E)

14.  Chloé - One in Other  6,9  (7 votes)  (E)

15.  The Souljazz Orchestra - Rising Sun  6,9  (11 votes)  (S)

       Lawrence Arabia - Chant Darling  6,9  (11 votes)  (R)

17.  A Silver Mt Zion - Kollaps Tradixionales  6,9  (15 votes)  (R)

18.  US Girls - Gio Grey  6,9  (4 votes)  (R)

19.  Lunt - Switch the Letters  6,9  (7 votes)  (F)

20.  The Divine Comedy - Bang goes the Knightood  6,8  (6 votes)  (R)
 

21.  High Tone - Outback  6,8  (8 votes)  (E)
22.  Holy Fuck - Latin  6,8  (5 votes)  (E)
23.  Viol - Welfare Heart  6,8  (14 votes)  (F)
24.  Autechre - Oversteps  6,8  (11 votes)  (E)
25.  Johnny Cash - American VI : Ain't no Grave  6,8  (12 votes)  (F)
       Clara Clara - Comfortable Problems  6,8  (4 votes)  (R)
27.  Zeus - Say Us  6,7  (5 votes)  (R)
28.  Micah P. Hinson - And the Pionner Saboteurs  6,7  (6 votes)  (R)
29.  Black Prairie - Feast of the Hunters' Moon  6,7  (13 votes)  (F)
30.  The Tallest Man on Earth - The Wild Hunt  6,6  (11 votes)  (F)
31.  Fool's Gold - Fool's Gold  6,6  (13 votes)  (R)
32.  Midlake - The Courage of Others  6,6  (19 votes)  (R)
33.  Burzum - Bellus  6,6  (5 votes)  ()
34.  Kula Shaker - Pilgrims Process  6,5  (15 votes)  (R)
35.  Tindersticks - Falling Down a Mountain  6,5  (12 votes)  (R)
       The Very Most - A Year with the Very Most  6,5  (9 votes)  (R)
       B.R.M.C. - Beat the Devil's Tattoo  6,5  (18 votes)  (R)
       Marina Gallardo - Some Monsters Die and others returns  6,5  (4 votes)  (F)
39.  The Black Keys - Brothers  6,5  (13 votes)  (R)
40.  Gil Scott-Heron - I'm New Here   6,4  (17 votes)  (S)
41.  Four Tet - There is Love in You  6,3  (12 votes)  (E)
       The Roots - How I got Over  6,3  (6 votes)  (H)
43.  Shearwater - The Golden Archipelago  6,3  (13 votes)  (R)
44.  The National - High Violet  6,2  (15 votes)  (R)
45.  Adam Green - Minor Love  6,2  (12 votes)  (F)
46.  MGMT - Congratulations  6,2  (10 votes)  (R)
47.  Flying Lotus - Cosmogramma  6,2  (8 votes)  (E)
48.  Jose James - Black Magic  6,2  (9 votes)  (S)
       Ellen Allien - Dust  6,2  (6 votes)  (E)
50.  French Cowboys - (Isn't my bedroom) A Masterpiece  6,1  (7 votes)  (R)
51.  Janelle Monae - TheArchAndroid  6,1  (11 votes)  (S)
52.  High on Fires - Snakes for the Divine  6  (4 votes)  (HM)
       Skeletons - Smile  6  (5 votes)  (S)

(5)

54.  Cypress Hill - Rise Up  5,9  (8 votes)  (H)

55.  Massive Attack - Heligoland  5,9  (22 votes)  (E)
56.  Laura Veirs - July Flame  5,9  (9 votes)  (F)
57.  Broken Social Scene - Forgiveness Rock Record  5,8  (6 votes)  (R)
58.  The Besnard Lakes - Are the roaring Nights  5,8  (14 votes)  (R)
59.  Pantha du Prince - Black Noise  5,8  (8 votes)  (E)
60.  Acid Washed - Acid Washed  5,8  (5 votes)  (E)
61.  Spoon - Transference  5,8  (7 votes)  (R)
62.  The Dead Weather - Sea of Cowards  5,6  (14 votes)  (R)
63.  Sharon Jone & the Dap-Kings - I Learned the Hard Way  5,6  (9 votes)  (S)
64.  These New Puritans - Hidden  5,5  (10 votes)  (R)
       Pamela Hute - Turtles Tales from Overseas  5,5  (6 votes)  (R)
66.  Sophie Hunger - 1983  5,3  (5 votes)  (R)
67.  Lali Puna - Our Inventions  5,3  (7 votes)  ()
68.  Caribou - Swim  5,3  (9 votes)  (E)
69.  LCD Soundsystem - This is Happening  5,3  (8 votes)  (E)
       Inspectah Deck - Manifesto  5,3  (2 votes)  (H)
71.  Erykah Badu - New Amerykah Part II : Return of the Ankh   5,2  (12 votes)  (S)
72.  General Bye Bye - Girouette  5,2  (6 votes)  (R)
73.  Hey Hey My My - A Sudden Change of Mood  5  (6 votes)  (R)
       Efterklang - Magic Chairs  5  (7 votes)  (R)
       Deftones - Diamond Eyes  5  (11 votes)  (HM)

(4)

76.  Faustine Seilman - Whispers & Shouts  4,8  (6 votes)  (F)

77.  Lorn - Nothing Else  4,6  (7 votes)  (E)
78.  Groove Armada - Black Light  4,6  (4 votes)  (R)
79.  Gorillaz - Plastic Beach  4,5  (17 votes)  (E)
80.  Ringo Starr - Y Not  4,4  (5 votes)  (R)
81.  The Electric Pop Group - Seconds  4,4  (4 votes)  (R)
82.  Plan B - The Defamation of Strickland Banks  4,4  (7 votes)  (S)
83.  Fear Factory - Mechanize  4,3  (6 votes)  (HM)
84.  Tribeqa - Qolors  4,3  (8 votes)  (R)
85.  Hot Chip - One Life Stand  4,2  (7 votes)  (R)
86.  Vampire Weekend - Contra  4,2  (14 votes)  (R)
87.  The Courteeners - Falcon  4  (3 votes)  (R)

(3)

88.  Gotan Project - Tango 3.0  3,8  (7 votes)  (E)

89.  Dark Tranquility - We are the Void  3,8  (4 votes)  (HM)
90.  Laura Marling - I speak because I can  3,6  (4 votes)  (F)
91.  Jamie Lidell - Compass  3,3  (6 votes)  (S)
92.  Flobots - Survival Story  3,2  (3 votes)  (R)
93.  Lil'Wayne - Rebirth  3  (4 votes)  (H)

(2)

94.  Goldfrapp - Head First  2,3  (8 votes)  (E)


(1)

95.  Slash - Slash  1,6  (6 votes)  (HM)



 

 

(F) : Folk, folk-rock

(R) : Rock, pop

(E) : Electro

(H) : Hip-hop

(S) : Soul-funk

(M) : Musiques du monde

(JB) : Jazz, blues

(HM) : Hard, metal

 

Les blogs qui participent au classement

Systool    
Alternative Sound                      

Le Golb   
7and7is     
Classe ou Crasse 
Guic'the old 
Lyle        
Le Chant de la Sirène   
Le Bal des Vauriens   
Arbobo    
Jazz, Blues & co  
Libellus
Rxqueen    
Chroniknroll

Kill Me Sarah

Les Insectes sont nos Amis 
Strategikon
Labosonic
Pop-Hits   
Pyrox         
Circus Circus
Chtif
Aymeric 
Christian
115th dream    
Dr Franknfurter  
The man of Rennes steals our Hearts  
Mange Disque
Yosemitefolksinger   
PlanetGong  
Sfameyr
Blinkinglights     
Music-is-the-best
Derrière la fenêtre
Chez Vaness... 
Iloverocknroll    
Inactuelles
Bank's Art
La buZe   
Little Reviews   
Playlist Society   
Between the Lines of Age
Bruxelles-Bangkok-Brasilia 
De la lune on entend tout
The paths of art
Forsaken
I'll give her melodies
Hop Blog

Pop Revue Express

Popup Monsters

Popsongs

 

 

Vous désirez participer ? Les règles sont ici.

 

Si vous souhaitez proposer un album, c'est sur cette page.

 


Cette semaine, une spéciale... "retards" :

 

 

The Crooked Spoke - The One you left behind (8)

 

The Fall - Your Future our Clutter (8)  

 

Blockhead - The Music Scene (7,5)

 

Paul Weller - Wake Up the Nation (6) 

 

Arnaud Fleurent-Didier - La Reproduction (5)

 

 

Pour prendre de l'avance sur les prochains disques, vous pouvez consulter mon classement des albums 2010, avec les albums en écoute intégrale pour la plupart.

Classements des blogueurs
2009
2008  2007

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 18:51

Permettez-moi de vous présenter un nouvel ami, que vous allez adorer j’en suis sûr : Benjamin Lancar. Président des jeunes UMP.

Alors que la majorité des « jeunes UMP » rejetait HADOPI (comme quoi, il est possible qu’il y ait quelques vrais jeunes chez les jeunes UMP), leur nouveau président est au contraire un fervent défenseur de cette loi grotesque. Pas de quoi en faire un billet, me direz-vous… sauf qu’il a sorti une phrase qui m’a fait bondir, et à laquelle je ne peux que réagir. Il a déclaré : « avec Hadopi, on a protégé la liberté d’expression des artistes » (voir ici). 

 

A moins que pour certains, à l’UMP, liberté d’expression = portefeuille (et encore, rien ne prouve que la loi Hadopi ait un impact financier bénéfique pour les artistes), je ne vois pas ce que la liberté d’expression vient faire ici.

 

Des artistes ont pu s’exprimer librement avant que n’existe une « industrie culturelle », ils ont pu s’exprimer librement pendant, ils s’exprimeront librement après…

 

Essayons, avec la meilleure volonté possible, de comprendre le point de vue de Lancar. Il veut sans doute dire : le téléchargement illégal fait perdre de l’argent aux artistes et à l’industrie, ils ont moins de moyens pour créer, donc moins de moyens pour « s’exprimer ». Par exemple, un musicien a envie de « s’exprimer » à l’aide d’un orchestre symphonique, d’un long et coûteux travail de studio, mais il se retrouve « bridé » (à cause de sa maison de disque en crise qui lui avance de moins grosses sommes qu’auparavant), et ne doit s’exprimer sur ce nouvel album qu’avec une guitare acoustique, sa voix, et doit enregistrer son oeuvre en deux semaines au lieu de trois mois. Voilà ce que veut dire forcément Lancar : moins les artistes et producteurs vendent de « produits culturels », moins ils ont de moyens pour s’exprimer aussi bien qu’ils le voudraient.

Le problème, c’est que cette « logique Lancar » qui confond « liberté d’expression » et « moyens de production »… est totalement absurde. Si on la suivait, on pourrait tout autant dire « la société marchande et le business de la musique nuisent à la liberté d’expression des artistes ». Car si vous êtes un artiste auquel l’industrie ne prête pas attention, ne croit pas en votre « potentiel de vente », jamais elle ne vous fournira les moyens nécessaires pour créer vos œuvres les plus ambitieuses. Téléchargement ou pas.

Vous êtes musicien, vous avez en tête une grande œuvre, expérimentale et complexe, avec orchestre, chœur et les machines actuelles les plus sophistiquées… est-ce que l’on nuit à votre liberté d’expression d’artiste si on ne vous permet pas de la réaliser ? Dans ce cas, et selon la « logique Lancar », tout artiste devrait avoir le droit aux plus coûteux moyens de production pour son œuvre. Mais ça n’a jamais été le cas.

Admettons que Lancar réponde à cela « il faut tout de même que l’artiste ait fait ses preuves pour avoir le droit de s’exprimer librement avec les moyens qu’il désire ». Godard, que l’on aime ou non ses films, est considéré de par le monde comme un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma. Pourtant – et depuis bien avant que l’on puisse télécharger illégalement des films – il ne cesse de dire à quel point il manque d’argent et de financement pour tous ses films… Lancar pourrait encore rétorquer : « il faut aussi que l’artiste puisse toucher un vaste public pour avoir le droit de s’exprimer librement ». Dans ce cas, en effet, sa logique pourrait presque tenir debout… mais elle se baserait alors sur quelque chose qui va totalement à l’encontre de la conception que l’on a en général de l’artiste, puisqu’elle signifierait que pour « s’exprimer librement », un artiste ne doit pas créer d’œuvres trop personnelles, originales, mais des œuvres formatées pour plaire au plus grand nombre. Ce qui nous mène à l’équation la plus illogique qui soit : pour s’exprimer librement, un artiste doit mettre de côté ce qui lui est vraiment personnel, et n’exprimer que ce que le grand public attend. Voilà ce qu’est la « liberté d’expression de l’artiste selon Benjamin Lancar ». De là à considérer que la liberté d’expression des individus se résume à n’exprimer que ce que pense le plus grand nombre…

 

Curieux, tout de même, cette façon de relier « liberté d’expression » à « moyens de productions »… Imaginons qu’un jeune rappeur, séduit par la pertinence des propos et le charisme de Benjamin Lancar, ait l’envie subite de créer une chanson où il exprime l’affection qu’il a pour ce jeune homme, sa famille, et en particulier sa maman avec laquelle il souhaiterait passer de bons moments dans la cave de son immeuble… Est-ce que l’obligation d’enregistrer ce morceau sur un 4-pistes au lieu de rentrer en studio et bénéficier des consoles de mixage dernier cri nuirait à sa liberté d’expression ?

La question de la liberté d’expression de l’artiste, il me semble, concerne ce que la société et la loi l’autorisent ou non à dire dans ses œuvres, la censure qu’il pourrait subir de la part de certains médias, mais pas la somme d’argent qu’il pourrait retirer de cette « œuvre », ni le budget alloué par la maison de disques.

On n’a jamais entendu dire par le gouvernement que le « marché nuisait à la liberté d’expression de l’artiste », alors qu’il existe beaucoup d’artistes talentueux qui ont été virés par leurs maisons de disques, parce qu’ils ne vendaient pas suffisamment, ou n’ont pas été financés pour continuer à enregistrer leurs oeuvres.

 

La liberté d’expression de l’artiste, c’est son droit de porter un regard critique – ou pas – sur la société de son temps, ses congénères ; c’est son droit d’exprimer des opinions politiques ou religieuses sans être censuré sous le simple prétexte qu’elles ne plaisent pas au pouvoir en place. Mais elle n’a jamais été un « droit aux moyens de productions ». A l’artiste de faire… selon ses moyens. Le net et le téléchargement n’ont en rien nuit à la « liberté d’expression de l’artiste », au contraire. Jamais autant d’artistes n’ont pu s’exprimer « librement », sans devoir passer par le filtre de l’industrie, que depuis l’arrivée d’internet.

 

Mais le pire dans cette histoire, c’est qu’en politique, jeune ou pas (et de droite comme de gauche), c’est toujours la même chose, toujours la même forme de manipulation. On invoque de grands principes (la « liberté d’expression de l’artiste », qui peut être contre ?) pour mettre dans sa poche ceux qui ne prennent pas le temps de vraiment réfléchir (après tout, ce sont la majorité des votants…), et par ce biais, on justifie n’importe quoi. Peu importe si le raisonnement ne résiste pas à l’analyse et si le principe derrière lequel on s’abrite n’a rien à voir avec le problème dont il est question…

La liberté d’expression des politiques, c’est sans doute cette… liberté d’entubage. Que les journalistes respectent avec complaisance. Il ne serait pas venu à l’idée des deux « journalistes » sur le plateau de demander à Benjamin Lancar « Quel est le rapport entre la liberté d’expression artistique et hadopi ? » et « Qu’entendez-vous par liberté d’expression de l’artiste ? » Non, la liberté d’expression du journaliste télé, c’est sans doute cette liberté de monter des pseudo-débats à la va-vite, où tout ce qui compte, c’est l’affrontement, le show, que le ton monte, mais pas de rentrer dans le détail…

 

La "liberté du net passe par un contrôle plus intensif du pouvoir", "la liberté d'expression des artistes est protégé par Hadopi"... ce qu'il y a de bien pour les politiques avec le mot "liberté", c'est qu'il leur permet vraiment de vendre n'importe quoi. Mais à force d'en abuser, les gens finiront bien un jour par comprendre que lorsqu'on leur parle de "liberté", c'est pour leur imposer encore et toujours de nouvelles contraintes.  

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 12:47

Que faut-il faire des roms, des gens du voyages, des tziganes ? On me demande jamais mon avis, et pourtant, j'ai une réponse très simple : les remercier, chaleureusement, pour cette si belle musique qu'est la musique tzigane.

Si l'on décidait "d'expulser" la musique tzigane des musiques populaires comme de la musique classique... elles se retrouveraient sévèrement amputées. Faut-il dire aux gens du voyage : "barrez-vous, on ne garde que votre musique ?"  

 

Le génie de la musique tzigane, c'est ce mariage de la fête et de la mélancolie. Cette alchimie entre urgence, appétit de vie, joie d'un côté, inconsolable tristesse, lamentation et douleur de l'autre.

 

Les films de Kusturica ont su, dans les années 90, me passionner pour les musiques tziganes... j'ai ressorti mes vieux albums et suis allé voir ce qui était disponible sur deezer pour vous concocter la meilleure playlist tzigane possible. Il m'a fallu composer avec ce qu'il y avait, et leur catalogue relativement peu fourni dans le genre, mais j'ai tout de même trouvé de quoi faire une bonne playlist d'un peu moins de 30 titres. Autant que faire se peut, j'ai privilégié les ensembles plus "traditionnels" (ou du moins qui respectent la tradition et l'essence de cette musique), et les musiques tziganes d'Europe de l'Est (les plus belles à mon sens). Une playlist plus "généraliste" avec des musiques tziganes Yiddish, du Moyen-Orient, manouches ou d'Espagne, ce sera pour une autre fois...

 

 

Musiques Tziganes :

 

 

Découvrez la playlist Tziganes avec Esma Redzepova

 

 

Pour écouter la playlist "dans l'ordre" et être sûr qu'aucun morceau ne sera coupé au bout de 30 secondes, allez sur deezer.

 

  

Partager cet article
Repost0