Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 14:30

 

radiohead king

C’est quoi ce truc ? Ils sont passés où, Radiohead ? Vous savez, ce génial groupe anglais aventureux capable, jusqu’à, présent de fasciner par ses belles mélodies mélancoliques, sa musicalité rare et ses trouvailles sonores ?

 

 

Ce que j’ai entendu ne peut pas être un nouvel album de Radiohead. Voilà bien un des risques du téléchargement illégal : vous n'êtes jamais certain que l’oeuvre téléchargée est vraiment la bonne. Car oui, je l’avoue, je n’ai pas acheté l’album. Je suis peut-être d’une génération déjà « ringarde », mais payer pour des putains de fichiers dématérialisés, ça me dépasse. Quand j’achète un album, je veux avoir l’objet, une pochette, un support à ranger dans ma discothèque. Et puisque Radiohead n’a l’intention de sortir l’objet physique que plus tard, j’ai décidé, en attendant, de télécharger "gratuitement" l’album pour voir à quoi il ressemblait.

 

Mal m’en a pris, je suis sans doute tombé sur un fake. Sûrement des petits malins qui, on ne sait pas trop comment ni pourquoi, ont réussi à faire les poubelles d’In Rainbows – déjà pas le meilleur Radiohead – et compiler des bouts de chansons sans le moindre petit début d’intérêt. Des essais qu’ont dû faire Thom Yorke et sa bande pour passer le temps en attendant l’inspiration. Je prie pour qu'ils ne tombent jamais sur ce fake-album balancé sur le net par des pirates mal intentionnés ; sûr qu’avec l’exigence qui est la leur, ça les détruirait.

 

Mais n’accablons pas trop le téléchargement illégal, j’ai entendu il y a peu, sur deezer-même, un fake-album de PJ Harvey à peine mieux que ce Radiohead… les dangers du net...

 

Ce pseudo Radiohead est en écoute nulle part en streaming, et c’est tant mieux. Il a beau être court (8 titres, mais 8 titres de trop), sa capacité de nuisance est grande : il est capable de faire passer un des plus grands groupes (si ce n’est le plus grand) de ces 20 dernières années pour d’insipides bidouilleurs du dimanche. Pas la peine de perdre son temps à écouter ce truc indigne ni développer quoi que ce soit dans cette chronique, je le dis et le répète : ceci n’est pas un nouveau Radiohead.

 

D'autres chroniques du "Radiohead fake album" :

 

Le Golb

   

PlanetGong

  

Playlist Society

 

 

Rock'n'roll Victim

 

  

   

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 16:21

J'avais prévu un autre article pour aujourd'hui... mais tout me semblait un peu dérisoire face à ce tremblement de terre au Japon.

 

Que faire, aujourd'hui, sur un blog musical ? Le tremblement de terre - réel ou métaphorique - est depuis longtemps une source d'inspiration dans le rock et les musiques populaires. Et rien de tel que la musique pour exprimer, consoler, transcender ou désacraliser les petits comme les grands drames.

  

La terre a tremblé, mais elle ne s'arrête pas de tourner... pas de raison d'arrêter d'écouter de la bonne musique pour autant, voilà donc une playlist de circonstance :

  

 

Earthquake songs

   

 

 

  

Earthquake - Deerhunter

Earthquake - The 13th Floor Elevators

Earthquake - The Bomboras

Earthquake Date (Pretty Bad Baby) - Tearjerkers

Earthquake - Spacehog

Earthquake - Tech N9ne

Earthquake - House of Pain

Earthquake - Jeff Beck

Earthquake - Butthole Surfers

Earthquake - Graham Central Station

Earthquake Shake - The Skunks

Earthquake and Hurricane - Willie Dixon

Earthquake Heart - The Dirtbombs

Earthquake - Jestofunk

Earthquake - Experimental Dental School

Earthquake Weather - Beck

Earthquake - Martha Reeves & The Vandellas

The Morning Of The Earthquake - Ainara Legardon

Nice Day for an Earthquake - Jakob

Earthquake Song - ColourBook

Clouds Over Earthquake - Wooden Shjips

 

Il n'y avait pas tous les titres que je cherchais sur grooveshark, j'ai donc fait une 2° playlist sur deezer :

 

 

Découvrez la playlist Earthquake avec The Legendary Stardust Cowboy

 

Repost 0
Published by G.T. - dans Playlist
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 18:26

L’Autre Distribution   28/02/2011

 

la-canaille par-temps-de-rageDu rap français, voilà de quoi faire peur. Peur de s’ennuyer ferme, surtout, à l’écoute de sermons édifiants d’un gamin de 20 piges qui prétend avoir tout compris à la vie. Ou d’ego-trip cliché genre « Moi, j’suis authentique, j’défonce tout avec mon mic’ »… et peur, aussi, d’un cruel manque de musicalité et de flow.

 

Un mélange rap/rock, voilà de quoi faire peur. Le rap n’a pas grand-chose à gagner à intégrer de grosses guitares saturées et de rythmes rock, bien au contraire. C’est souvent le meilleur moyen de perdre sa félinité, son groove, de sombrer dans le lourdingue… une panthère transformée en hippopotame…

 

Des textes engagés et révoltés, de la critique sociale… idem. Un exercice aussi toujours très casse-gueule. Difficile de ne pas redire ce qui a été déjà dit mille fois, de sortir des sempiternels « y a des riches trop riches, des pauvres trop pauvres, ça craint, le capitalisme c’est pas bien ». Soit on a droit à une succession de poncifs, une vision du monde binaire et naïve, soit des textes plus politiques, argumentés et… chiants. Voire les deux, qui ne sont pas incompatibles. S’il faut se taper aussi les discours de Mélenchon en musique, sans façon.

 

La Canaille part ainsi avec de sacrés handicaps, il est donc d’autant plus remarquable qu’ils parviennent à ne tomber dans aucun de ces écueils. Pas de guitares et batteries body-buildées ; ils sont plus proches de ce que fait Zone Libre (le projet rap de Serge Teyssot-Gay) ou même par endroits au Tue-Loup période Penya. Leur musique est subtile, les ambiances sont volontiers sombres sans être trop plombées, et si l’album est loin du rap funky, il ne néglige pas totalement le groove (mention spéciale à la contrebasse sur Le Soulèvement aura lieu – par le jazzman Michel Benita). Quant aux textes, ils ont le grand mérite d’arriver à concilier maturité, regard distancié, nuancé (Trop facile… avec une pique, bien vue, aux discours moralisateurs d’Abd al Malik) et sentiment d’urgence et de révolte.

 

Leur précédent album Une goutte de Miel dans un Litre de Plomb était déjà très bon, celui-là est encore plus abouti et a de quoi séduire les auditeurs habituellement réfractaires au rap français, et même au rap en général. Bref, ne passez pas à côté, c'est pas tous les jours (ni toutes les semaines, ni tous les mois, ni tous les ans...) que vous tomberez sur un album rap français de cette qualité.

    

 

La chronique d'Alternative Sound

Celle de Notulus

 

 

Si vous ne deviez écouter qu’un titre, je vous conseille l’excellent Le Soulèvement aura lieu :

 

 

 

Mais pourquoi se limiter à un seul, alors que tout l’album est très réussi, et en écoute sur deezer :

 

La Canaille Par Temps de Rage 

Repost 0