Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 17:54

Les meilleurs albums de 2009, classés d'après la moyenne des votes des blogs musicaux :




1. Anthony Joseph & The Spasm Band - Bird Head Son 8,5



2. Elvis Perkins - In Dearland 8



3. Dan Auerbach - Keep it Hid 7,9



4. Dälek - Gutter Tactics 7,7



5. Apse - Eras  7,7

6. Mulatu Astatke & The Heliocentrics - Inspiration Information 7,6

7. Marissa Nadler - Little Hells 7,5 

8. Vetiver - Tight Knit 7,5

9. The Horrors - Primary Colours 7,4

10. DJ Signify - Of Cities 7,4

11. Jay-Jay Johanson - Self-Portrait 7,3

12. Elysian Fields - The Afterlife 7,3

13. M. Ward - Hold Time 7,2

14. Telefon Tel Aviv - Immolate Yourself  7,2

15. NLF3 - Ride on a Brand New Time 7,2

16. Loney, Dear - Dear John 7,1

17. Zu - Carboniferous 7,1

18. Pete Doherty - Grace Wasteland 7

(6)

19. Prefuse 73- Everything She Touched Turned Ampexian
20. PJ Harvey, John Parish - A Woman a Man Walked By 6,8
21. Black Dice - Repo 6,8
22. Clem Snide - Hungry Bird 6,8
23. John Frusciante - The Empyrean 6,7
24. The Decemberists - The Hazard of Love 6,6
25. The Phantom Band - Checkmate savage 6,4
26. The Pains of Being Pure at Heart - The Pains of Being Pure at Heart 6,4
27. ...And You Will Know Us by the Trail of Dead - The Century of Self  6,2
28. Franz Ferdinand - Tonight 6,1
29. Alela Diane - To Be Still 6,1
30. Antony & the Johnsons - The Crying Light 6

(5)

31. Byrdy Nam Nam - Manual for Successful Rioting 5,8
32. Bat For Lashes - Two Suns 5,7
33. Telepathe - Dance Mother 5,7
34. Mastodon - Crack the Skye 5,6
35. Animal Collective - Merryweather Post Pavilion 5,6
36. Chat - Folie Douce 5,5
37. Andrew Bird - Noble Beast 5,4
38. Morrissey - Years of Refusal 5,3

(4)

39. Stuck In The Sound - Shoegazing Kids 4,9
40. Yeah Yeah Yeahs - It's Blitz ! 4

(3)

41. The Prodigy - Invaders must die 3,8
42. The Puppini Sisters - The Rise and fall of Ruby Woo 3,5
43. Bruce Springsteen - Working on a Dream 3,2

(2)

44. Lily Allen - It's not me it's you 2,5

(1)

45. U2 - No Line On The Horizon 1,7


Les albums les plus écoutés :

1. Animal Collective - Merryweather Post Pavilion  19
2. Franz Ferdinand - Tonight 16
3. PJ Harvey, John Parish - A Woman a Man Walked By  14
    Bat For Lashes - Two Suns 14
5. Dan Auerbach - Keep it Hid 13
    Dälek - Gutter Tactics 13   
7. The Horrors - Primary Colours 12
8. Anthony Joseph & The Spasm Band - Bird Head Son 11
    Elvis Perkins - In Dearland 11
    Byrdy Nam Nam - Manual for Successful Rioting  11

    Morrissey - Years of Refusal 11
    Bruce Springsteen - Working on a Dream 11


Les blogs qui participent au classement (si je vous ai oublié, signalez-le moi):

Systool  
Alternative Sound 
Le Golb     
7and7is           
Classe ou Crasse 
Guic'the old 
Lyle      
Le Chant de la Sirène   
Le Bal des Vauriens 
Arbobo     
Jazz, Blues & co    
Libellus
Rxqueen
Chroniknroll
Kamunke
Kill Me Sarah

Soundtrack of my Life  
Là où dort le chat noir...
Strategikon
Labosonic
Pop-Hits     
Pyrox
Circus Circus
Tweek
Chtif
Zicdelanmil
Aymeric 
Christian
115th dream
Dr Franknfurter     
The man of Rennes steals our Hearts  
Mange Disque
Yosemitefolksinger
PlanetGong
Sfameyr
Blinkinglights       
Music-is-the-best
Derrière la fenêtre
Chez Vaness...
Iloverocknroll
Inactuelles
Bank's Art

Et bien entendu les habitués (Crafty, Anne, Olive...)

Les retardataires et les nouveaux peuvent noter tous les albums déjà classés, mais prière de mettre vos notes dans le dernier article du classement (donc celui-ci), pour faciliter mes comptes.
Pour voter, vous devez soit tenir un blog/site musical (et avoir un minimum d'exigence : fans de Céline Dion, Tokio Hotel, Calogero, passez votre chemin, de toute façon, vos albums favoris ne sont pas répertoriés), soit être un habitué du blog, dont j'ai souvent lu les commentaires et que je peux "identifier".
 



A noter cette semaine :

Emeralds - What happened (ma note : 8,5)

US3 - Stop. Think. Run (8)

Julie Doiron - I Can Wonder What You Did With Your Day (7)

Peter Von Poehl - May Day (6,5)

Depeche Mode - Sounds of The Universe (5,5)


Les albums de 2009

Classement des blogueurs 2008 2007

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 11:30

Non, il ne s'agit pas d'une énième compil de pénibles tubes de l'été. Ni de morceaux qui ont l'été pour thème, ou sortis pendant cette période. Il s'agit plutôt d'une playlist "d'ambiance", avec des chansons idéales pour figurer/accompagner ce moment de l'année : chaleur, vacances, détente, oisiveté, soleil, liberté.
Pas de musiques africaines, latines, blues, ce serait trop facile, elles ont forcément cette "coloration" ; mais des titres rock, pop et folk (même s'ils comportent parfois d'inévitables "espagnolades").

Quelques morceaux légers et festifs, mais la plupart ont un tempo modéré - voire plombé comme le soleil écrasant. 

A déguster au soleil, avec une bonne bière fraîche, et sans modération...

Summer Songs :



Les titres :

 

Calexico - Trigger

Isobel Campbell & Mark Lanegan - Back Burner

Terry Lee Hale - Cable Ballad Blues

Nancy Sinatra & Lee Hazlewood - Summer Wine

Tom Waits - Jockey Full of Bourbon

The Zombies - Time of the Season

The Doors - L.A. Woman

Iron & Wine - Boy with a Coin

Jolie Holland - Old Fashioned Morphine

The Doors - Waiting for the Sun

Calexico - The Ride, Part II

Tom Waits - Rain Dogs

Love - Alone Again Or

Calexico - Stray

Campbell & Lanegan - Ramblin' Man

Tom Waits - Way down in a Hole

The Doors - Take it as it comes

Akron/Family - Ed is a Portal

Gainsbourg - Manon

16 Horsepower - Outlaw

The Stranglers - Midnight Summer Dream

 

La playlist sur grooveshark.

 

Si vous avez des propositions de morceaux qui collent parfaitement à cette ambiance et auxquels je n'ai pas pensé, n'hésitez pas à m'en faire part, cette playlist est "évolutive"...
        

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 22:31

Comme promis, le début des bilans de chaque année musicale et leur "bande-son". 

1955, année cruciale s'il en est dans l'histoire des musiques populaires, puisque c'est l'acte de naissance "officiel" du rock'n'roll. Officiel, car il n'est bien entendu pas apparu en 1955, mais c'est vraiment cette année-là qu'il s'est fait connaître du très grand public, grâce au single qui va marquer l'arrivée du genre : Rock around the Clock de Bill Haley & the Comets.  

Fin Juin, le single arrive à la première place des charts américains, et il y restera 8 semaines, devenant donc la bande-son de l'été de la jeunesse américaine. Aucun autre single n'aura si longtemps, en 1955, tenu à la première place des charts. En Angleterre, ce n'est que fin Novembre qu'il deviendra n°1, pour n'y rester "que" 3 semaines, détrôné en Décembre par l'inévitable - malheureusement - single de Noël, Christmas Alphabet de Dickie Valentine. Mais il reviendra en tête 2 semaines en Janvier (ce qui fait 5 semaines en tout, si vous suivez bien...) Par contre, pas d'album rock en tête des charts. A cette période, le rock est une musique de "singles", d'immédiateté et de simplicité. Pas d'autres singles rock non plus que Rock Around the Clock dans les n°1. L'année 1955, c'est le règne de Bill Haley. Qui ne durera pas longtemps, 1956 sera l'année Elvis...

  

[Edit : suite à la fermeture de Jiwa, j'ai dû recommencer mes playlists et les mettre sur grooveshark] 



Les n°1 US et UK de 1955

 

 

 

Les n°1 des charts r'n'b aux EU :

 

 

 

La première playlist permet de bien saisir le cadre dans lequel débarque le rock. Des chansons sucrées, des crooners, des touches exotiques latino (Mambo Italiano, Hernando's Hideaway)... mais rien de vraiment honteux, la plupart conservent un certain charme (désuet, souvent...) Les vieux cons diraient que la musique populaire, c'était mieux avant, ils n'auraient pas tout à fait tort. 

Le rock a donné un coup de vieux à ces titres... mais pas aux n°1 des charts r'n'b. Je les ai mis à part pour, tout d'abord, "sentir" la musique dominante de l'époque avec la première playlist, et la rupture qu'est - et sera encore plus avec Elvis - le rock'n'roll, ainsi que la continuité entre les musiques noires et le rock.

Rien de vraiment honteux disais-je à propos des n°1... sauf deux titres devenus inécoutables - ils ne sont donc pas dans ces playlists - mais qui resteront 5 semaines n°1 des charts US pour le premier et 6 pour le second, les consternantes et ringardes "western songs" que sont The Ballad of Davy Crockett de Bill Hayes et The Yellow Rose of Texas de Mitch Miller
.     

Dans les charts "blancs", c'est Bill Haley qui triomphe, et dans les charts "noirs"... c'est aussi un single rock qui reste le plus longtemps en tête. Mieux que le célébrissime Only You des Platters (7 semaines), Pledging my Love de Johnny Ace (10 semaines) et les deux titres de Ray Charles ; Maybellene de Chuck Berry (sorti en Juillet 55) va rester 11 semaines n°1. 

Dans les charts blancs américains :

Bill Haley & the Comets - Rock around the Clock (8 semaines n°1)
McGuire Sisters - Sincerely (6)
Mitch Miller - The Yellow Rose of Texas (6)

Et plus que Rock Around the Clock et même Maybellene, le single de l'année, à mon sens, c'est le remarquable Sixteen Tons de Tennesse Ernie Ford.  Un swing irrésistible, et qu'une aussi bonne chanson ait pu être n°1 pendant 6 semaines montre bien qu'à cette époque, on n'était pas encore complètement sourd :
 


 

En Angleterre, la chanson qui va marquer l'année 1955 et rester 11 semaines n°1 est Rose-Marie de Slim Whitman... pas très rock'n'roll :



On notera aussi, toujours chez les anglais, le succès de Stranger in Paradise de Tony Bennett, un morceau basé sur une mélodie du Prince Igor de Borodine. Pas totalement déplaisant, mais tout de même trop sucré et un peu kitsch : 

 

 
Dans la musique populaire, on pompe, on reprend, on adapte, et ce n'est pas nouveau... on a, dans la même année, des titres qui seront n°1 par tel interprète... puis de nouveau n°1 par un autre. En Avril, Cherry Pink & Apple Blossom White de Perez Prado est à la fois n°1 aux EU et en Angleterre.  A la fin du mois suivant et en Juin, ce même titre, par Eddie Calvert, sera 4 semaines n°1 en Angleterre. En Mai et Juin, Unchained Melody de Les Bexter est n°1 aux EU. Et dès la fin Juin, il est n°1 en Angleterre interprété par Jimmy Young.

Pour se faire une idée de la musique de l'époque, il faut aussi écouter l'album 
Love me or Leave me de Doris Day. Entre jazz soft, music-hall, musique populaire raffinée (dans le bon et mauvais sens du terme à la fois), ce sera l'album à succès de l'année aux EU. Il sort en Mai, devient n°1 fin Juillet, et le reste... jusqu'à mi-décembre. 21 semaines en tête des charts. Dans la première partie de l'année, de Janvier à Mai, The Student Prince de Mario Lanza sera 19 semaines n°1... entre les deux, Sammy Davis Jr., arrivera à glisser son album Starring Sammy Davis Jr. 6 semaines n°1. 

Cependant, le plus intéressant dans la musique de 1955 reste le Jazz. Aucun album qui n'ait "trusté" les premières places des charts, mais de grands disques, par des musiciens exceptionnels. L'année commence plutôt mal, avec la mort prématurée (à 34 ans), le 12 mars, d'un de ses plus grands génies, Charlie Parker (deux mois avant naissait un certain Nicolas S., le rock'n'roll n'arrive pas dans la meilleure période qui soit). 

Les albums que je vous recommande pour cette année sont ainsi tous des albums jazz :

Sarah Vaughan featuring Clifford Brown

Sarah Vaughan - Sarah Vaughan 

Clifford Brown & Max Roach - Study in Brown  
Miles Davis and Milt Jackson Quintet/Sextet
Kenny Dorham - Afro-Cuban
Lee Konitz / Warne Marsh - Lee Konitz / Warne Marsh
Miles Davis - Bag's Groove 
Dinah Washington - For Those in Love
Louis Armstrong - Satch Plays Fats
Julie London - Julie is her Name

Quant au rock... il vient de faire une entrée spectaculaire dans le monde de la musique, mais il n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Symboliquement, le rock ne pouvait que faire une entrée fracassante dans les charts en Juin 1955. Deux mois plus tôt s'ouvrait le premier MacDonald's (15 Avril), et un mois après, c'est Disneyland (17 Juillet). Le rock deviendra musique de rébellion, mais à la base, il cadre parfaitement à cette époque de jeunisme, de "fun" et de consommation ludique. Le rock'n'roll est bien une musique pour la société de loisir et de consommation qu'incarnent McDonald's et Disneyland. De la "fast-music" comme il y a des fast-food, diraient les plus critiques... Mais il est aussi l'expression de ce besoin de liberté, de rejet des carcans et préjugés (se passionner pour des blancs qui jouent de la musique de noirs n'était vraiment pas du goût d'une bonne partie de la société blanche). A l'image du "mythe" (drive-in, décapotable, college, cheerleaders, flirt, McDonald's, Coca-Cola & co) de la jeunesse américaine de ces années dont il sera la bande-son, il est insouciant, libertaire, et propose bien avant Mai 68 de "jouir sans entraves". Les musiques ne naissent pas de rien, elles sont les résultantes d'un contexte, d'une histoire, s'inscrivent - comme tout art - dans une époque particulière. Il n'y a aucun hasard à ce que le rock soit né dans une société aux valeurs très conservatrices et à l'économie hyper-libérale. Pas étonnant que les français soient si peu doués pour ce qui est du rock... ce n'est pas tant parce qu'il n'est pas leur "culture", mais plutôt parce que le terreau dans lequel il s'est développé n'est pas le leur. Il fallait une société schizophrénique, coincée dans des principes et valeurs rigides d'un côté, et faisant l'apologie de la consommation, du libéralisme et donc du plaisir immédiat de l'autre (ce que sont, certes, un peu toutes les sociétés occidentales, mais pas autant que les anglo-saxons). Le rock, c'est la catharsis qui permettra de se libérer du poids des normes sociales pour succomber totalement à ce plaisir de l'instant...

A écouter : Playlist avec le meilleur de 1955      


L'année 1955 en détail


Partager cet article
Repost0