Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 15:15

Je ne vous mentais pas, Art-Rock, c'est bel et bien terminé, le voilà remplacé par... Music Lodge ! (et vraiment désolé pour la petite frayeur, mais c'était trop tentant...) 

 

En tout premier lieu, un très très grand merci à Christophe, qui m'a fait cette nouvelle bannière (il était aussi l'auteur de la précédente). Sans lui, pas de bannières, et j'en serais encore à faire "à la main" les comptes du CDB... bref, je lui suis une nouvelle fois redevable, que lui et toute sa famille soient bénis sur 10 générations...

Lorsque je lui ai demandé s'il pouvait modifier la bannière en utilisant comme fond les rideaux rouges et le sol à damier de la  "loge" de Twin Peaks, tout en gardant les photos de Thurston Moore, Morrison et du scarabée de Massive Attack, et en ajoutant deux photos de Mingus et Beethoven avec le nom "Music Lodge", je craignais que ce soit un peu compliqué, et que le résultat ne soit pas forcément celui que j'espérais... mais ce qu'il a fait dépasse toutes mes espérances. Donc, merci et encore merci Christophe.

 

Mais au fait... pourquoi "Music Lodge" ?

 

- "Art-Rock" n'était pas censé au départ être le nom du blog. Je l'ai juste utilisé comme URL pour créer le blog, puis je pensais réfléchir plus tard pour trouver un meilleur titre. Au tout début, j'avais mis "Musiques Actuelles, Musiques Intemporelles" à la place de la bannière, puisque je comptais parler surtout de musiques qui ne soient pas de simples effets de mode... mais "Art-Rock", c'est plus simple, et le nom a fini par s'imposer chez les visiteurs. Pourtant, il ne m'a jamais satisfait... c'est tout de même déjà le nom d'un festival et d'un style musical (qui est loin d'être représentatif de ce dont je parle ici), et un peu trop pompeux... depuis le temps que je voulais changer le nom, voilà, c'est fait. Maintenant, il faudra aussi que je pense à changer le nom de domaine... ce qui ne coûte pas grand chose lorsqu'on a son propre site (3 à 5 euros par an), mais sur OB, on est obligé de passer par le premium et payer 50 euros par an...  

 

- Une des choses qui me dérangeait le plus dans le nom "Art-Rock", plus encore que la référence au festival et au genre... c'est le mot "rock". Car même si le rock reste le style musical à la "base" de ma passion pour la musique, et le style que j'écoute toujours le plus, il donne l'impression que ce blog se focalise sur le rock, ce qui n'est pas du tout le cas. Je voulais donc un nom sans "rock", mais qui contienne "Music" ou "Musiques", pour mettre en évidence le fait qu'ici, il est question de toutes les musiques (ou presque)...

 

- Je n'apprendrais rien à ceux qui me lisent régulièrement en disant que je suis un fan absolu de David Lynch. En cherchant un nouveau nom, j'ai tout de suite pensé à la fameuse "black lodge" de Twin Peaks (et son pendant, la "white lodge")... noire ou blanche, c'est au fond la même loge, tout dépend de ce qu'on y "apporte". Un espace onirique, impalpable, qui se modèle en fonction de l'interprétation que l'on s'en fait... une bonne métaphore de ce qu'est la musique... et si j'aime tenter de décrypter la musique, j'aime plus encore le fait qu'elle garde toujours cette part de mystère, d'irréductibilité à des significations concrètes et précises. Une explication qui semblera à certains quelque peu emphatique, mais au moins, le nom l'est moins... 

 

- Si j'avais choisi comme nouveau nom "Le Glob"... ça aurait été un clin d'oeil marrant au début, mais un beau bordel, ensuite, avec de la confusion à tous les étages... (et avoir comme sous-titre "Le Glob, c'est comme un Golb, mais en mieux", ça aurait sans doute amusé Thom la première fois... mais au bout de plusieurs mois à tomber dessus chaque jour, je ne suis pas sûr...)  

 

- J'écoutedela musiquedemerde était déjà pris...

 

Voilà voilà... Art-Rock n'est plus, alors bienvenue à tous sur Music Lodge ! De toute façon, vous connaissez le chemin (je ne vais sans doute pas changer dans l'immédiat le nom de domaine), et vous ne serez pas dépaysés, changer le nom et la bannière ne signifie pas que je vais changer tout le reste, même si je compte bien faire le nettoyage de printemps annoncé et modifier quelques autres petites choses...

 

Enfin, ce à quoi vous avez échappé :

 

 

funkylounge 

 

 

 

    

 

       

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 14:12

Tout est dans le titre. Ce billet est bien le dernier d'Art-Rock, et pour une fois, pas question de faire long, je conclus de la manière la plus sobre et concise possible. Sans tambours ni trompettes...  

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 20:38

Hydrahead     03/2010

 

daughters.jpg"Une bombe", "une tuerie", "un brûlot"... des termes galvaudés dans le monde de la critique rock, tant ils sont utilisés pour tout et n'importe quoi. Le moindre album speedé, nerveux et accrocheur y a droit. Mais heureusement, l'énorme claque qu'est le dernier album de Daughters vient leur redonner sens. Un mètre-étalon du genre, à tel point qu'il faudrait imposer aux critiques rock l'écoute de cet album à chaque fois qu'ils sont tentés de parler de "bombe" et de "tuerie".

 

Puissant, violent, bruyant, brutal, efficace, malsain et intense comme pas deux, Daughters est le grand album de rock sauvage de ce début d'année. Les Liars ont légèrement faibli sur Sisterworld (pas mauvais, mais pas ce qu'ils ont fait de plus excitant), le Dillinger Escape Plan met aussi un peu trop d’eau dans son vin sur Option Paralysis… c’est donc Daughters qui reprend le flambeau, dans le but avoué de tout cramer. Et ils y parviennent à merveille.

Ces américains, dont les précédents albums n’étaient pas aussi impressionnants que ce dernier, viennent de Providence… Lovecraft avait raison, il se passe des choses étranges dans cette ville, dans « sa » ville. Des innommables créatures lovecraftiennes à cet album monstrueux, ce qui sort de Providence est plutôt curieux… peut-être quelque chose dans l’air… à vérifier, une idée de vacances originale, en tout cas, histoire de voir ce qu’il s’y trame…

Pas la peine de m’étendre plus que ça sur cet album qui, justement, sait aller à l’essentiel. Seulement 8 titres, mais un exceptionnel condensé de puissance et sauvagerie rock (qui progresse même au fur et à mesure des titres). Pour l’apprécier pleinement,  à écouter à fond (il est possible qu’une envie subite de vous taper la tête contre les murs vous prenne pendant l’écoute, la direction du blog décline toute responsabilité en cas de lésions crâniennes irréversibles).       

Si vous ne devez écouter que 2 titres, je vous recommande The Theatre Goer et The Unattractive, Portable Head :

 

 

L'album en écoute sur grooveshark  

Le myspace de Daughters

 

 

 

Daughters - Daughters

 

The virgin
The first supper
The hit
The theatre goer
Our queens (One is many, many are one)
The dead singer
Sweet georgia brom
The unattractive, portable head

 

Partager cet article
Repost0