Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 21:45

Signifier  03/01/2012

the carapace - moments in timeLe problème de l’electronica, c’est qu’à force de déstructuration, on a parfois l’impression de se retrouver face à du bidouillage plus que de la musique.

Le problème de l’ambient, c’est qu’à force de répétition, d’épure et de recherches d’atmosphères, on a vite fait de s’ennuyer ferme, pour peu que l’on ne soit pas vraiment disposé à s’y plonger.

Le problème du dubstep, c’est de se complaire parfois trop dans une certaine lourdeur rythmique.

Il est ainsi d’autant plus exceptionnel sur Moments in Time que The Carapace  parvienne à mêler en même temps de l’electronica fluide d'une belle musicalité, de l’ambient où il se passe toujours quelque chose, et du dubstep subtil. Un tour de force vraiment pas banal.   

J’insiste souvent sur les questions d’alchimie musicale, de formule, d’équilibre… car tout est là. Il faut trouver une formule qui fonctionne et qui puisse convaincre.  Et Moments in Time est un vrai modèle dans le genre. Parfait équilibre entre une musique suffisamment exigeante et profonde pour ne jamais avoir la désagréable impression d’être racolé, et suffisamment envoûtante pour s’y abandonner  avec délectation. Des rythmiques riches, mais qui savent respirer. Des nappes planantes, mais toujours accompagnées d’idées mélodiques et sonores pour garder l’attention de l’auditeur. Le tout dans un album d’une cohérence exemplaire, long voyage électro où, à l’image des titres qui n’ont pas vraiment d’identité propre et marquée (ils ne sont que des dates), l’unité organique prime sur la caractérisation des morceaux.

Pour toutes ces raisons, ce Moments in Time est un des tous meilleurs albums électro qu’il m’ait été donné d’écouter depuis longtemps (et le meilleur album de l’année à mon sens pour l’instant).

Et quoi de mieux qu’un long et captivant voyage électro, en cette triste période où, comme à chaque présidentielle, une dizaine de bonimenteurs et d’allumés viennent nous matraquer chacun qu’ils ont la réponse à tous les problèmes, et que leur camelote est la seule qui marche et soit capable de nous rendre heureux. Heureusement qu’il nous reste les mondes alternatifs dans lesquels nous entraîne la musique, des mondes loin de cette vulgarité po(pu)litique. Plus l’échéance électorale se rapproche, moins j’ai envie de filer ma voix à l'un de ces rigolos, et plus j’aime à me plonger dans ce fascinant Moments in Time… 

 

La chronique de Des Cendres dans la Cave

L'album en écoute intégrale : 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Electro
commenter cet article

commentaires

G.T. 23/04/2012 19:40


PIETRO : Je ne le connaissais pas, merci du conseil, je vais l'écouter... 

Pietro 20/04/2012 16:25


Mais tu l'as peut-être déjà.

Pietro 20/04/2012 16:24


Comme je l'ai déjà dit, je connais très mal le dark ambient. Je ne possède qu'un seul disque, un chef-d'oeuvre à mon sens. Il s'agit de "Terra Damnata" de C17H19NO3. Je te le conseille G.T. C'est
le disque le plus glauque que je connaisse.

G.T. 20/04/2012 14:08


PIETRO : Je suis "naturellement" assez sensible au dark ambient, mais c'est comme dans tout, il y a du bon et du mauvais... je ne
vois pas trop quoi dire d'autre que cette grosse banalité^^

Pietro 20/04/2012 02:58


Tu parles d'ambient au moment où je découvre Raison d'être. Quel est ton point de vue sur le dark ambient? Je n'ai pas assez de recul pour avoir une opinion bien définie.