Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 20:59

Dans l’évolution des blogs musicaux ces 5 dernières années, ce qui me semble le plus frappant, c’est le passage de discussions autour de « grandes références » du rock à celles, maintenant, sur les toutes dernières nouveautés. De quoi parlait-on principalement sur les blogs rock il y a 5 ans ? Du Velvet, des Who, des Doors, des Beatles, de Led Zep, des Sex Pistols, des Clash, de Joy Division, des Cure etc… mais la donne a changé, on y parle actuellement surtout des sorties les plus récentes, et de nouveaux groupes inconnus de la très grande majorité de la population.

La raison est assez évidente : avec la démocratisation des blogs, leur prise en main relativement simple, beaucoup des grands amateurs de musique se sont tournés vers ce format entre 2004 et 2007 pour partager leur passion. Au début, ils se sont focalisés sur leurs artistes favoris, mais une fois qu’ils ont fait le tour des principaux, ils se sont orientés assez naturellement vers les nouveautés.

 

Pourtant – et heureusement – les blogs musicaux restent assez diversifiés, ce qui m’a amené à réfléchir à une petite typologie, non exhaustive. Ce n’est pas une étude sociologique, ce qui compte n’est pas de savoir qui sont les blogueurs (âge, sexe, profession, niveau d’études, on s’en fout ici), mais comment ils utilisent les blogs.

 

Le rapport à la nouveauté :

 

- Le défricheur. Son blog est essentiellement composé de chroniques de nouveaux albums, et surtout d’albums confidentiels sortis sur de petits labels. Pointu, réservé à d’autres défricheurs et amateurs de musiques hors des sentiers battus, mais pas facile à suivre pour le grand public. Un exemple : Little reviews      

 

- Le gardien du temple. Quasiment à l’opposé du défricheur, lui ne s’attarde que peu sur les toutes dernières sorties et les groupes obscurs, ce qui l’intéresse, ce sont les grandes références. Chroniques d’albums phares de l’histoire du rock, articles sur les grands noms du jazz ou les chefs-d’œuvre du classique, selon son genre de prédilection. Après tout, pourquoi s’arrêter sur des centaines de nouveautés qui seront oubliées dans 3 mois (si ce n’est dans une semaine) alors que le White Album peut s’écouter et se réécouter sans lassitude ?

 

 -  Le blogueur hype. Ce qui l’intéresse, c’est ce qui intéresse. Ce dont tout le monde parle ou, surtout, ce dont tout le monde parlera dans quelques temps. Le nouveau groupe qui monte, le dernier clip qui crée le buzz, les dernières news musicales, voilà ce qui alimente son blog.

 

 -  Le prescripteur de nouveautés. La différence avec le défricheur, c’est qu’il se limite moins aux albums confidentiels, il parle volontiers des groupes plus célèbres et d’albums en vue.   

 

 -  Le polyvalent. Il peut passer de grandes références à des groupes pointus, parler des dernières sorties comme de vieux disques, au gré de ses envies, sans privilégier l’un ou l’autre.     

 

La manière de parler musique :

 

 -  Le subjectif. Il ne prétend pas vous dire ce qui est bien ou pas, mais juste ce qu’il aime. Il utilise volontiers le « je », et n’hésite pas à évoquer des souvenirs personnels liés à telle ou telle musique ou concert. Une démarche que l’on pourrait tout autant considérer comme humble (il ne se prend pas vraiment pour un critique, un journaliste), ou égocentrique (après tout, à travers ses disques, il parle pas mal de lui).

 

 -  Le critique. En général, il publie surtout des chroniques d’albums, dans le style de celles des journalistes (je garde toujours en tête ce que disait justement Ska il y a un moment déjà : il  est un peu dommage que tant de blogs fassent des chroniques comme celles des mags de musique, on a là un format nouveau, pas la peine de l’utiliser pour refaire la même chose que la presse). Mais on peut aussi avoir un point de vue plus critique que personnel sans pour autant imiter les chroniques des magazines…

 

 (La plupart des blogueurs se situent à mon sens dans cet entre-deux, entre le critique et le subjectif)  

 

Types de contenus :

 

- Le multimédia. Les blogs permettent d’intégrer de la musique, des vidéos, autant en profiter ! Playlists, clips, liens streaming… son blog donne souvent plus à écouter qu’à lire.

 

- L’écrivain. A l’inverse, il privilégie le texte. Les liens audio ou vidéo sont plutôt anecdotiques sur son blog, une fois de temps en temps, comme illustration.

 

Sociabilité :

 

- L’individualiste. Il parle de ce qui l’intéresse, qui l’aime le suive. Il passe de temps en temps commenter chez les autres, mais ne cherche pas à créer des « activités de groupe » et peu à y participer.  

 

- Le sociable. Il passe beaucoup de temps à commenter les articles des autres, participe parfois à des blogs collectifs et / ou lance fréquemment des activités communes, jeux, concours… 

 

Fréquence de publication :

 

 -  Le pro. A-t-il une vie à côté, un autre boulot ? On peut se poser la question, tant il alimente son blog. Un article par jour ou presque.

 

 -  Le régulier. Au moins 2 ou 3 articles par semaine.

 

 -  L’hebdo. Environ 1 article par semaine.

 

 -  L’irrégulier. Capable de publier 3 articles en une semaine, puis rien pendant un mois.

 

  -  Le dilettante. Bloguer n’est vraiment pas une de ses activités principales, il publie un billet une fois de temps en temps, en général moins d’un toutes les deux semaines. 

 

Thémes abordés :

 

- Le spécialiste. Il ne se concentre que sur un genre musical, ou une thématique. Voire une thématique dans un genre particulier… Mais un « spécialiste » peut aussi brasser plusieurs genres, par exemple un blogueur qui ne parlerait que d’artistes d’une scène bien délimitée (mettons la scène new-yorkaise, qu’elle soit rock, jazz ou électro).

 

- Le généraliste. Il touche à de nombreux genres musicaux, et, souvent, ne se limite pas à la musique (il traite par exemple aussi de films, séries, livres…)

 

 

J’ai mis un exemple dans la première catégorie… puis j’ai arrêté. Parce que les blogueurs sont susceptibles, j’en aurais forcément oublié, donc je me dis que le mieux serait que chacun le fasse pour lui, que l’on puisse lister ici tous les blogs musicaux qui le souhaitent. En face de chacun de vos blogs, on mettra les caractéristiques (que vous me donnerez dans les commentaires). Quel est le but ? Dégager les grandes tendances du fonctionnement des blogs musicaux.

 

Vous pouvez bien entendu appartenir à plusieurs catégories pour chaque type,  mais essayez d’aller au plus clair et au plus simple (si vous voulez expliquer, argumenter, donnez d’abord les tendances principales, et détaillez dans la suite du commentaire), voici, en exemple, les caractéristiques principales du mien : 

 

Music Lodge : Plutôt polyvalent, mais à dominante gardien du temple / Plutôt critique, mais avec régulièrement du subjectif / Plutôt écrivain, mais avec une bonne dose de multimédia / Sociable / Régulier / Généraliste.

 

Mes confrères (et soeurs) : 

 

 

Tasca Potosina Prescripteur de nouveautés (mais tend à devenir polyvalent) / Critique subjectif / Ecrivain, mais ne résiste pas à l'envie d'intégrer des videos, playlists etc... / Plutôt sociable / A eu une fréquence pro, actuellement hebdomadaire, qui se stabilisera certainement dans le régulier / Généraliste.

 

Blinkinglights : Polyvalent / subjectif / écrivain (mais faisant un effort dès qu'il s'agit de diffuser sa propre musique) / individualiste ne perdant pas la moindre occasion d'être sociable / hebdo régulier / mégagénéraliste spécialiste en Smashing Pumpkins.

 

Jazz, Blues & Co : Polyvalent / subjectif / multimédia / plutôt individualiste / régulier / généraliste

 

Arbobo :  Dominante défricheur / critique / sociable / régulier / plutôt écrivain mais avec une bonne part de multimédia / généraliste.

 

Le Bal des Vauriens : Polyvalent qui prescrit plus qu'il ne défriche / pas assez subjectif / écrivain niveau BEPC et une vidéo, une playlist de temps à autres / discrètement sociable, n'aime pas débattre / hebdo / généraliste

 

Pyroxlehargneu : Polyvalent subjectif, à tendance sociable. Appelé aussi le généraliste dillettante.

 

Little reviews : Défricheur polyvalent - Généraliste de la "pop music" / Critique, débordé par sa subjectivité / Communicateur multimedia / Sociable qui aime et recherche la communication personnalisée / Résolument Pro.

 

Sunalee : Plus ou moins défricheur (avec une tendance prescripteur de nouveautés) / subjectif (je ne parle que des disques que j'aime) / écrivain minimaliste (avec quelques liens audio) / individualiste (mais qui aime boire un verre en compagnie de temps en temps) / hebdomadaire (à tendances irrégulières par moments) / spécialiste (la seule catégorie où je n'ai pas hésité !)

 

Libellus : Gardien du Temple assez polyvalent / plutôt critique / écrivain autant que multimédia / plutôt individualiste / assez régulier / généraliste.

 

Nom de Zeus, fabuleux ! (Sophie) : Totalement polyvalente et ultra subjective (moi ce que j'aime c'est les anecdotes autour de la musique, comment chacun vit la musique) / Multimédia et écrivain le pourcentage de l'un ou de l'autre varie suivant le sujet / Individualiste qui aimerait être plus sociable mais manque de temps / Irrégulière depuis le CP / et généraliste of course. J'écris au gré de mes envies !  

 

 

 

 

 

A vous de jouer !

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Nom de Zus, fabuleux ! 16/07/2012 21:12


MERCI !!!!

G.T. 09/07/2012 20:19


SOPHIE : Désolé pour cette réponse tardive, mais oui, je vais bien sûr t'ajouter dans l'article !

Sophie 04/07/2012 21:34


Très bon article ! Aller je me lance (tu publie encore nos profil 1 ans après ?) Bref !


Nom de Zeus, fabuleux ! Totalement polyvalente et ultra subjective (moi ce que j'aime c'est les anecdotes autour de la musique, comment chacun vit la musique) / Multimédia et écrivain le
pourcentage de l'un ou de l'autre varie suivant le sujet / Individualiste qui aimerait être plus sociable mais manque de temps / Irrégulière depuis le CP / et généraliste of course. J'écris au
gré de mes envies !

Christophe aka Mario C Jr 08/05/2011 21:40



Peut-être que les classements ne sont pas partout mais le complot judéomaçonnique qui sélectionne ses élites médiaticopolticoindierocks sont partout !


 


Si, je l'ai lu sur des blogs très informés.



GT 06/05/2011 22:39



CHRISTOPHE : Ah ces satanés classements.... ils sont partout !


 


Sauf ici ! (je le répète, ceci n'est pas un classement^^)



Christophe aka Mario C Jr 06/05/2011 09:06



je suis même fier de moi et dominateur mon cher Arbenben



arbobo 06/05/2011 00:31



je te trouve bien sûr de toi mario



Christophe aka Mario C Jr 06/05/2011 00:05



Ah ces satanés classements.... ils sont partout !



lou 05/05/2011 15:45



 


Bien vu !


Et je vais peut-être prendre la deuxième page : - )


 



GT 05/05/2011 15:41



LOU : Ce n'est pas un "classement", hein, il n'y a pas de "bons" et de "mauvais", juste une manière de répertorier.


 


Si je devais décrire ton blog selon la typologie, ce serait à mon sens : Gardien du Temple assez polyvalent / plutôt critique / écrivain autant que multimédia / plutôt
individualiste / assez régulier / généraliste.  



lou 05/05/2011 14:42



 


Ah là là ! GT ! Comment veux-tu que je m'inscrive dans ton classement ? Je hais les classements.



Alors, je te refile le bébé, tu créeras un néologisme.



Voilà :



_ un jour, pour un moment de détente, je donne à écouter le Concerto pour une voix de Saint-Preux et la variation pour deux voix. C'est agréable, encore que ça puisse casser les oreilles de
certains. Je mets quelques mots subjectifs.



Tu suis ?



_ aujourd'hui, je propose un violoncelliste qui joue de ses cordes dans la mouvance de Dada et de la 'Pataphysique pour étayer un discours d'écrivain (enfin, disons, d'historien de l'art,
préférant l'esthétique à l'histoire) - ça va toujours ? Et je présente le compositeur en toute objectivité.



_ d'autres fois, je fais une explication de texte (manière de parler) rigoureuse et impartiale à propos de Diam's et de Lorie.



_ avant de présenter Damien Saez - et avec récidives.



Je ne parle même pas de mon attachement, inqualifiable, à Judas Priest et, déjà présumé coupable, à Trent Reznor.



Sans compter le Révérend Tom Frost, qui n'est pas très catholique.



Ni Beethoven, un Allemand. Et Mendelssohn, un Juif. Il nous reste... hein ? Elle est italienne. Bon ! Ses deux premiers albums étaient bons, le troisième, non, et pour moi, c'est sans lien avec
son mariage princier. Je lui ai quand même fait un bel hommage avec plein de gens, de Trenet à Ferrat, et un extrait de son éventuel nul 4e opus - la maquette partout censurée.



Si vous trouvez la page, soyez gentils, ne buzzez pas ou bien on va me couper.
Alors ? Où suis-je ? Dans quel état j'erre ?


 


 



GT 05/05/2011 14:06



SUNALEE : OK, merci, c'est noté !



Sunalee 03/05/2011 17:31



Dans mon cas:


plus ou moins défricheur (avec une tendance prescripteur de nouveautés) / subjectif (je ne parle que des disques que j'aime) / écrivain minimaliste (avec quelques liens audio) / individualiste
(mais qui aime boire un verre en compagnie de temps en temps) / hebdomadaire (à tendances irrégulières par moments) / spécialiste (la seule catégorie où je n'ai pas hésité !)



GT 03/05/2011 12:11



MMARSUPILAMI : Un grand merci pour cette auto-analyse détaillée !


 


CARLA JEAN : Aujourd'hui, normalement...


 


PYROX : Merci, je file t'ajouter...



Mmarsupilami 03/05/2011 00:33



Tout d'abord, je me plie au jeu dans sa dimension abrupte. Je me peux d'autant mieux me premettre cette concision que je le me suis ensuite  réservé
le droit d'un commentaire un peu plus personnalisé. LITTLE REVIEWS : Défricheur polyvalent - Généraliste de la "pop music". / Critique, débordé par sa subjectivité /
Communicateur multimedia / Sociable qui aime et recherche la communication personnalisée / Résolument Pro.


 


LITTLE REVIEWS / LA PRESENTATION COMMENTEE :


Défricheur polyvalent et Généraliste de la "pop music" : Ne pas être le dixième à donner mon  avis sur le dernier Radiohead n'est pas un problème pour moi, même si je
l'écoute et ai mon avis que, peut-être, je glisserai en commentaire quelque part ou dans une petite chronique un peu polémique (on ne sait jamais que cela attirre un lecteur  ;-). Mon choix
d'être défricheur polyvalent (j'aime la conjonction des deux qui éloigne le syndrôme que je n'aime pas du chercheur en poignets de lustrine => c'est la curiosité qui me guide). Ma vocation est
d'utiliser mon énorme temps d'écoute (10-12-14 heures par jour) au service de ceux qui en ont moin. Mon expérience (40 ans de rock, des milliers d'albums, des centaines de concert) m'aide à
trier, sélectionner. But final : proposer d'autres albums qui complèteront la discothèque du gentilhomme des années 2000.


Critique débordé par sa subjectivité. N'entrons pas dans le discours inextricable de la subjectivité. J'essaie de maîtriser des éléments objectifs. Mais ils n'expliquent par
tout. Pour le reste, je n'hésite donc pas à utiliser le "je". Un sommet de le chronique musicale est pour moi un lecteur qui me fait passer le message :  "Je te connais bien et tel truc que
tu n'aimes pas, j'adore". Quand tu détestes pour cette raison-là, ton désamour est informatif pour moi.


Communicateur multimédia. Je vise de ce point de vue une information articuléee et redondante. Le schéma actuel -pas follement innovateur- s'est formé progressivement : intro
informative écrite au plus courte (de préférence bien écrite, mais pas de littérature pour la littérature : LITTLE reviews); liens documenaires (My Space et site du
groupe et/ou du label, autres papiers et articles en anglais et français); moyens multimédia : à voir, à écouter. C'est très, très prétentieux, mais j'appelle ça un dossier d'instruction monté de
sorte que mon lecteur sache s'il est tenté d'aller voir plus loin (il n'est pas rare de conseiller l'écoute de trucs que je n'aime pas).


Sociable qui aime et recherche la communication personnalisée. Suis-je clair? Comme outil à disposition d'autres chercheurs, je me considère un peu comme compagnon, régulier ou
pas. Donc, j'aime entretenir la relation. C'est dit en exergue du blog : je déteste me considéré comme la cuisse de Jules Peters..


Résolument Pro. Je produis beaucoup? La filière est là pour : capacité à écouter toute la journée; très forte production écrite (écrire est mon métier depuis trente ans; ça aide
pour l'efficacité)...


Isolé / Collaboratif? Ce débat est lancé. Sine qua non chez moi : nourrir un projet identique dans la forme et le fond...


 


 



Carla Jean 02/05/2011 18:44



GT c'est quand que tu recommences à nous parler de musique? (Ceci n'est pas une agression)



pyroX 02/05/2011 11:25



chez pyroxlehargneu : polyvalent subjectif, à tendance sociable. Appelé aussi le
généraliste dillettante.


 


 



Christophe 30/04/2011 23:17



Jerry Lee Lacan


 


Guichounet est macho pour cacher son homosexualité refoulée.



Christophe 30/04/2011 18:06



On avait dit : pas les habits


 


"alors on fait comment, on joue à qui a la plus
grosse?"


Pfff toi et ton Ziggy Pop...



GT 30/04/2011 15:02



GUIC : Certes, mais on se refait pas, les textes, ça reste très secondaire pour moi^^ De toute façon, ça n'empêche pas que les
Smiths sont une des cibles favorites des "vrais machos du rock", parfois par homophobie, plus généralement pour leur côté un peu "précieux", leur musique très mélodique...


Loin du macho rock type qui ne jure que par la puissance ou le côté bluesy-rugueux-hargneux, tu aimes particulièrement les mélodies (et les mélodies pop), le rock anglais
plutôt raffiné type Beatles/Kinks/Bowie/Smiths, tu n'es pas allergique aux ballades sensibles, et tu bondis quand je te dis que je trouve Angie terriblement gnan-gnan^^


Je pense qu'on est tous - ou presque - suffisamment éclectiques dans le type d'émotions que l'on cherche en musique pour sembler, un jour, plus viril que le voisin, l'autre jour
plus "féminin"... sans que ça nous pose problème. D'une certaine manière, je pourrais trouver tes goûts en matière de rock moins "virils" que les miens, puisque je suis moins attiré que
toi par le rock anglais mélodique, je hais les ballades (et surtout power-ballads) pour midinettes, je suis surtout amateur d'un rock bluesy, hargneux, rugueux... de l'autre,
j'adore une partie du folk féminin, très éthéré, délicat, la veine Marissa Nadler - Fürsaxa - Caroline Weeks, que tu trouves toi beaucoup trop mou, trop vaporeux... Et dans notre façon de parler
musique, on est tous capables de s'emballer pour "un putain de groupe puissant et rageur" comme "une merveille de finesse et de sensibilité"...



arbobo 30/04/2011 15:00



si si alice cooper ça compte, il se maquille :-)


 



Guic' the old 30/04/2011 13:58



G.T.: Bien sur que j'aime les grands noms féminins du Rock. Tu pouvais rajouter Blondie, A.S. Dragon, Suzy Quatro, Siouxsie, Alice Cooper, Marilyn MAnson (de quoi, ça marche pas?)...


Et d'un autre côté, même si ça déssert ta démonstration, il me semble que tu passes à côté de trucs dans ce que j'aime chez les "doux" du rock masculin - qui les "dédouxise": l'extraordinaire
violence qu'on peut trouver dans les textes des Smiths, ou la violence du sentiment de haine de soi-même qu'on retrouve dans les premiers Elliott Smith...


(Mais j'aime bien Mötörhead et QOTSA aussi, hein)


 



GT 30/04/2011 13:39



ARBOBO : J'ai dû louper des épisodes, car je ne comprends vraiment pas ce que tu critiques chez Guic. Qui ne me semble pas
correspondre à ce que tu dis ici... lui dont la dernière grande fascination est les Smiths.


De la même manière, je ne suis pas d'accord sur le machisme rock qui serait "partout", ça fait un bail que le rock n'est plus uniquement synonyme de mecs virils qui envoient du
lourd. Des Beatles à Radiohead en passant par Pink Floyd, Bowie ou les Smiths, beaucoup des grandes références du rock sont des groupes qui jouent plus sur la finesse que la
virilité. Des groupes que les quelques "vrais machos" du rock, maintenant assez marginaux, qualifieraient de "musiques de gonzesses"... Guic est un inconditionnel des Beatles,
Smiths, Bowie, Libertines... pas un type qui ne jure que par Mötörhead ou QOTSA.


J'ai l'impression que tu amalgames machisme et virilité. On a des "signes extérieurs de virilité"... ben... on est tout de même des mecs, non? Combattre la misogynie et le machisme, je
veux bien, mais si faut se déviriliser, là, je ne te suis pas. 


Est-ce que Guic a un problème avec les femmes dans le rock ? C'est vrai que ça pourrait expliquer qu'il ne juge pas Sonic Youth à sa juste valeur, celle du plus grand groupe
de rock des années 80-90^^... et qu'il soit un des rares parmi nous qui n'ait pas aimé le génial dernier Portishead. Si j'étais macho, je dirais : "c'est plutôt l'inverse, Guic est
une petite chose sensible et délicate, il préfère ces chochottes que sont les Smiths au radicalisme de Sonic Youth, et le Portishead est beaucoup trop noir et
puissant pour lui, il est plutôt du genre à chantonner les bluettes de Pete Doherty... mais heureusement, je ne suis pas macho^^ Cette petite parenthèse machiste est juste là pour dire
que Guic n'est pas à mon sens porteur d'une vision "virile et macho" du rock. 


 


Il y a peu de femmes dans son panthéon rock ? Il y a peu de femmes dans le panthéon rock tout court. Et les quelques grandes, comme Patti Smith et PJ Harvey, il les aime que je sache...
Peut-être aussi est-il moins sensible aux voix féminines... ce qui n'a rien à voir avec un quelconque machisme, on peut être un gros macho qui adore les chanteuses, comme un féministe
amateur de voix mâles graves et rugueuses. 


(je m'attendais à un peu de fight avec ce sujet, mais j'imaginais pas du tout que ça serait sur le machisme dans le rock^^)     



Guic' the old 30/04/2011 09:48



pitié pas ce registre là, si on joue à ça alors je te préviens, moi aussi j'ai une sensibilité blessée alors on fait
comment, on joue à qui a la plus grosse?


 


Bon c'est la troisième fois que tu me sors ça en moins d'un an (l'article sur Ernesto chez moi, un article chez toi -
celui ou j'ai eu le malheur, je crois, de dire que Marie Flore c'etati pas la révolution du rock, tiens, ici donc), et ce à chaque fois après avoir été le premier à me traiter de con ou assimilé.
Je n'arrive pas a comprendre que tu refuses ainsi d'admettre que tu puisses avoir été réellement vexant.


Alors moi j'en reste là, mais j'en pense pas moins. Je raccroche avant de devenir insultant. Juste épargne moi ce genre
de sarcasmes derrière, merci d'avance.



Christophe 30/04/2011 08:55



Il faut reconnaître que les rockeuses manquent quand même cruellement de couilles.


 


...


 


Ah nan, y a quand même Dave.



arbobo 30/04/2011 01:06



parangon du machisme rock?


ben non, pas besoin, le machisme rock il est partout, cela dit je n'enlève pas un mot à ce que j'ai écrit, et je n'ai pas écrit misogyne justement,
je me demande ,uste pourquoi il faut à tout pris mimer les signes extérieurs "virils" du rock pour prouver qu'on en est (du rock),


c'est bien l'objet de mon mécontentement, si ce ne sont pas les plus éloignés du machisme qui ne rompent pas  avec ses manifestations, qui le fera?


procès d'intention? pitié pas ce registre là, si on joue à ça alors je te préviens, moi aussi j'ai une sensibilité blessée alors on fait comment, on joue à qui a la plus grosse?


si on n'est pas machiste, alors autant faire en sorte de ne pas en adopter les détestables manifestations, et ce sera beaucoup plus simple. 


procès d'intention? non, certainement pas, relis moi bien



GT 30/04/2011 00:52



GUIC et ARBOBO : Je fais quoi, alors, je rajoute une catégorie "blog misogyne / blog féministe"^^


(sinon, comme THOM, je vois plutôt mal Guic en parangon du machisme rock...)



Thom 29/04/2011 23:43



T'es un peu dur, Arbobo... on peut quand même pas mettre sur le dos du pauvre Guic' le machisme profond (et souvent assumé) de la mythologie du rock, ce serait pousser un peu, je
trouve. A la limite, qu'on lui reproche de ne pas savoir hiérachiser ses connaissances, mais je ne vois pas vraiment où est la misogynie.


 


Sinon, la blague sur les Femmes s'en mêlent m'a fait rire, j'avoue tout, mais ce n'est pas spécialement à cet évènement là que je pensais, n'y ayant jamais mis les pieds (pas parce que je suis
misogyne, Arbobo, me saute pas dessus ^^)



Guic' the old 29/04/2011 20:47



tu auras beau dire et te défendre avec la dernière énergie,


 


Il zqt donx inutile que je rédige ce commentaire, vu que tu me prives apriori de mon droit à me défendre (ce dont je ne te remercies pas), mais je me lance.


 


 


dès qu'il s'agit de femmes en musique au mieux tu les ignore (cf un échange que je n'ai pas initié, sur la mort en rock, pour une fois je suis pas dans le coup),


 


Totalement hors de propos à mes yeux: il m'etait juste impossible d'évoquer des trucs que je ne connais pas, c'est aussi simple que cela. Ce n'est pas par mépris que les femmes etaioent
minoritaires dans la mort en rock, c'est juste parce que les femmes en rock que je connais sont en grande majorité vivantes, bordel. Mais désolé de ne pas tout savoir sur tout.


 


au pire tu te marres, quitte à inventer un lien qui n'existe pas (cf ton comm 25),


 


Pour moi le lien existe: c'est un festival dont j'entends parler par la presse et les blogs, mais jamais en dehors. Certes, c'est un petit festival, donc il est évident que le quidam quelconque
ne m'en parle pas. Mais bon. Après, j'ai utilisé ça comme exemple parce que... c'est tout simplement le premier truc qui me soit venu en tête parce que c'est à la fois le plus récent en date et
le plus présent en occupation blogs/ presse sur lequel j'aie lu quelque chose ces derniers temps!


 


 


Alors que derrière, tu y voies une misogynie larvée, ou une pose du genre de ma part, je trouve ça juste absurde. Tu m'accuses d'un truc dont tu sais (et tu le dis après) que ce n'est pas ma
façon de faire ou de voir. Je trouve ça purement absurde, surtout que tu voies une attaque là où il n'y a qu'une blague qui est mal passée pour toi.


 


Reste que je t'interdis de me faire ce genre de procès d'intention, quand bien même on se connait un peu dans la vie réelle, OK?


 


(Ah et concernant ton dernier paragraphe, je te signaleraits qu'il n'y a à mes yeux pas de lien de cause à effet obligé entre misogynie et machisme. On peut tout a fait être misogyne sans être
macho. La misanthropie, par exemple, réussit cet équilibre)


 


PS: ma remarque sur le fait que la création du point Eudeline me revienne fait juste référence au fait que je suis le dernier lecteur régulier de R&F qui traine dans ces pages, entendons nous
là dessus. Je ne suis ppas une vieille gloire punk qui vient de s'allier à une marque de vêtements pour monter un pseudo label dans l'espoir d'être le Malcolm Mc Laren du 11 eme arronsdissement
parisien.



arbobo 29/04/2011 19:47



ben c'est assez simple Guic, 


tu auras beau dire et te défendre avec la dernière énergie, dès qu'il s'agit de femmes en musique au mieux tu les ignore (cf un échange que je n'ai pas initié, sur la mort en rock, pour une fois
je suis pas dans le coup), au pire tu te marres, quitte à inventer un lien qui n'existe pas (cf ton comm 25),


donc un joli point Eudeline.


ça ne manque jamais de m'étonner de la part d'un mec que je ne trouves pas du tout macho dans la vie (on se connait assez bien, je précise pour ceux qui débarquent) du coup ça m'énerve parce que
j'ai l'impression que c'est pas toi, or je préfères nettement le "vrai toi"



GT 29/04/2011 15:58



ARBOBO : Bien sûr qu'ils font eux-mêmes leur classification, je ne prétends pas me substituer à eux, ni faire une étude
scientifique sur la question. Je me dis juste que ça pourrait leur être utile, soit pour trouver d'autres pistes de recherche ou les enrichir, soit pour accéder plus facilement à des blogs
musicaux du type de ceux qu'ils veulent étudier... mais ils en font ce qu'ils veulent...


 


GUIC : ^^



Guic' the old 29/04/2011 15:42



Arbobo, je ne saisis pas en quoi consiste le point Eudeline, mais le fait est qu'un tel poitn, si quiconque se devait de le créer parmi nous, c'était bien moi.



arbobo 29/04/2011 15:03



Guic  tu es en train d'inventer le "point eudeline", je ne te félicite pas  ^^_



arbobo 29/04/2011 14:56



hum, GT, excuse moi mais les gens qui bossent sur les blogs, ils font eux-mêmes leur classification,


s'il y a bien un argument qui ne tienne pas c'est celui-ci, chacun son travail svp ^^



Guic' the old 29/04/2011 14:49



"'ailleurs j'ai déjà vu un ou deux concerts parisiens où il y avait de toute évidence plus d'invités que de public payant"'


 


Et c'était bien, sinon, les Femmes s'en mêlent?



GT 29/04/2011 14:22



THOM : A quoi ça sert ? A justement ne plus se poser la question "est-ce qu'il y a 5 ans, les blogs étaient plus
"gardiens du tremple", hype ou défricheurs..." Parce que là, en effet, c'est la façon dont je le perçois, mais je n'en suis pas sûr à 100%.


Il y a des gens qui font des études sur les blogs, je me dis que ça pourrait aussi leur être utile... et les amener à d'autres considérations que "âge, sexe, profession, niveau d'études"...


Après, chacun peut trouver ça intéressant ou inutile, mais bon, moi ça m'intéresse^^ Ca permettra d'avoir une petite cartographie des blogs musicaux à un instant T, et de voir, dans 5 ans,
s'il y a une évolution globale, si chacun est resté plutôt fidèle à ses principes ou a évolué... Bien sûr, pour que ce soit significatif, faut pas se limiter à notre "petit cercle", c'est
pourquoi, une fois que la plupart des habitués auront ici été listés, je compte demander à de nombreux autres blogueurs musicaux de tous horizons de partiper...


 


CHRISTOPHE : En très grande forme, à ce que je vois^^ (sans doute parce que tu as résolé ce problème d'upload d'images pour moi
dans le CDB, et ça te met en joie...) 


KLAK : Merci quand même^^


 


THIERRY : C'est noté...



Christophe 29/04/2011 12:50



Until death us do part


 


Un jour il y aura plus de skyblogueurs que de cdbistes.


 


...


 


Mais bon, pas de panique, on en est loin.



Christophe 29/04/2011 12:48



Apocalypse now


 


Un jour il y aura plus de blogueurs que de téléchargeurs.


 


...


 


Ah chuis ballot, c'est les mêmes qui s'autojustifient.



Christophe 29/04/2011 12:47



2012


 


Un jour il y aura plus de blogueurs que de commentateurs.


 


...


 


Ah b'en flûte, c'est déjà le cas.



Christophe 29/04/2011 12:45



Armaggedon


 


"un jour il y aura plus de blogueurs que d'auditeurs"


 


oui, c'était jeudi dernier d'ailleurs.



Thom 29/04/2011 12:42



GT >>> bah voilà ! pour une fois que je me contente de plaisanter, tu me cherches, tu me demandes du sérieux... faudra pas te plaindre après si quand je deviens sérieux
ça fait du giti-bashing ! ^^ Donc en gros, mon avis tient en deux points :


 


a) cet article, s'il ne dit pas vraiment d'idioties (quoique, comme Rom, je sois relativement sceptique sur le constat de départ, même si je pense qu'il y a un fond de vrai dans
ce que tu dis... il n'y avait pas autant de blogs traitant de l'actualité musicale il y a cinq ans. Mais cela dit, il n'y avait pas autant de blogs musicaux tout court il y a cinq ans, c'en est
même fascinant si l'on considère que le rock et les musiques "indés" sont un marché de niche dans ce pays ; un jour il y aura plus de blogueurs que d'auditeurs - d'ailleurs j'ai déjà vu un ou
deux concerts parisiens où il y avait de toute évidence plus d'invités que de public payant), donc pas d'idiotie... mais cela dit ça ne fait qu'enfoncer des portes-ouvertes


 


b) Ce qui est intéressant, c'est de partir de ces constats pour développer une analyse. Juste faire un listing, je ne vois pas bien à quoi ça sert, à part à soulever vaguement un sujet sans
froisser les susceptibilités. J'ai créé mon premier blog en 2003 ou 2004, Le Golb lui-même aura cinq ans la semaine prochaine... tu imagines bien que ce genre de questions est derrière moi, et
c'est heureux.



Thierry 29/04/2011 12:12



J'ai oublié  ... polyvalent.



Thierry 29/04/2011 12:11



OK, ça donnerait donc un truc comme :


Individualiste régulier à la 1ère personne (niveau BEPC aussi) multimédia et généraliste



klak 29/04/2011 11:57



J'aime pas trop ce genre d'exercice mais je me lance, sinon je vais passer pour un individualiste ;-)


Donc le BdV, c'est:


- un polyvalent qui prescrit plus qu'il ne défriche


- pas assez subjectif


- écrivain niveau BEPC et une vidéo, une playlist de temps à autres


- discretement sociable, n'aime pas débattre


- l'hebdo


- le généraliste


 


 


Avancé ?



GT 29/04/2011 11:53



ARBOBO : C'est vrai qu'il y aurait d'autres catégories, comme celles dont tu parles... j'ajouterais peut-être blogs
collectifs/individuels.


 


ARBOBO et THIERRY : En fait, il faut donner au moins un type pour chaque catégorie.


 


XAVIER : Merci !


 


JORIS : Eh bien... retrouve une partie de ce côté free ! Après tout, c'est ton blog, tu fais ce que tu veux^^


 


ROM et GUIC : Je ne me fie bien sûr pas qu'aux blogs rock que je fréquentais régulièrement. J'ai tout de même pas mal
regardé ce qui se faisait par ailleurs, et c'est vraiment mon impression, on trouvait il y a 5 ans bien plus fréquemment des blogs rock qui parlaient des "grands anciens" plus que des dernières
nouveautés. Mais, évidemment, mon regard est aussi influencé par ceux que je lisais le plus, peut-être que je me trompe sur ce point...  


 


CHRISTOPHE : Excellent^^


 


 



Christophe 29/04/2011 11:49



Taxinomie III


 


Pop Hits, le hit parade chanté (le site) : skyblog multimédia pluriquotidien, autocentré sur les Libertines (hors side-projetcs et carrières solos),
couleurs qui chatoyent et objectivité du propos font de ce site une référence wakenwo unanimement appréciée et sévèrement commentée.


 


Nota : On y bannit les IP des flooders.


Nota 2 : Attention, ce site est payant sur abonnement.


Collaborateurs fondateurs :


- VJ Carlotta (il avait bu quand il a signé (au Polit Buro, rtue du Roi de Sicile) mais n'a jamais contribué, allez savoir pourquoi),


- Arbobo (idem, même soir que VJ Carlotta)


- Mario Cavallero Jr, artiste multimédia, chef mécano, soutier des Mario Labs, commentateur épisodique et frugal chez les confrères.


Side projects : Martine est très pop


Coopérations : Arbobo, feus les 15 blogs d'Ama-L, CDB, quelques bannières, aucune croix, Mario labs®


Revue de presse : Pas grand chose à part la presse camifienne


Blog rank sur Google : page 1 (en tapant Pop Hits, le hit parade chanté)


Blog rank sur wikio : comme l'Abbé Pierre, mario Cavallero Jr a décidé de ne plus concourir à ce classement de popularité pour laisser la chance à la blogothèque d'avoir quelques bonnes
places.


Blog rank sur wikileaks : non répertorié, site hors de tout soupçon.


 


Brefle : un putain de bon site wakenwo !



Christophe 29/04/2011 11:35



Question pour un
champion


 


Résolument défricheur, ce gardien du temple hype sait  prescrire des nouveautés  polyvalentes.


En toute subjectivité,
je critique sans concession ni parti pris.


Véritable écrivain multimédia, je parle de ce qui m’intéresse, à
savoir les articles des autres. Pro de blogging  dilettante, je suis LE spécialiste du généraliste. 


 


Je suiiis... je suis...



Christophe 29/04/2011 11:27



La phrase du jour


 


"Ah, donc, "Les blogs rock", ça fait référence à ce site ? OK."


 


lol, mdr et toute cette sorte de choses 



Guic' the old 29/04/2011 10:13



:-)


Bon, d'une part, je ne saurais parler au nom de G.T., mais bon... Je pense qu'on ne peut se baser que sur les références qu'on a. Or, il y a5 ans, les blogs rock, c'était, pour nous - du moins
pour moi, et je suppose pour G.T. aussi, le petit groupe de blogs de l'équipe Chtif, Thom, G.T., Alex la Barrone etc...


 


(Tu confirmes G.T. ?)



rom 29/04/2011 10:01



Ah, donc, "Les blogs rock", ça fait référence à ce site ? OK.