Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 21:33
Cela fait un an que je pense à ce projet, que d'autres occupations ne m'ont pas permis encore de concrétiser, mais maintenant que j'ai le temps, je vous le soumets. Avant d'expliquer de quoi il retourne, les 3 constatations qui m'ont amené à cette idée sont les suivantes :

1. Il faut aider les labels indépendants, qui semblent souvent un peu perdus sur le net.
2. Lorsqu'on se donne du mal, sur son blog, pour faire découvrir des artistes, il est dommage de ne pas en être un minimum récompensé.
3. Les services de presse des labels et les intermédiaires entre labels et sites manquent souvent d'efficacité.

Lorsque vous avez un blog musical qui marche pas trop mal, on vous envoie des CD loin de votre univers musical (pitié, arrêtez de m'envoyer du sous-BB Brunes), et on pollue votre boîte mail avec des tas d'infos et propositions qui ne vous concernent pas (expos à 200 km de chez moi, billets pour des petits concerts à Paris - alors que je vis dans le sud de la France - pour des groupes qui ne m'intéressent pas...)  Les intermédiaires qui font la promotion de tel ou tel album ou artiste semblent ne pas avoir plus écouté l'album que lu le blog auquel ils s'adressent. Et puisque j'écoute des centaines d'albums par an, et répertorie tout au long de l'année depuis 3 ans les notes d'une quarantaine de blogueurs dans le CDB, je me dis que je ne serais pas trop mal placé pour servir d'intermédiaire entre blogs et labels. 

Le principe de ce projet, "musiconneXions", c'est de proposer des partenariats entre blogs et labels. La plupart d'entre-nous refusons de mettre des fenêtres de pubs sur nos blogs, tout simplement parce qu'on n'a pas vocation à faire vendre des assurances, des bagnoles ou du jambon et que l'on préfère - moi le premier - ne pas gagner d'argent du tout avec son blog que d'en gagner de cette manière. Par contre, de la publicité "ciblée", qui correspond à nos goûts et, donc, à ceux de nos lecteurs, serait bien plus pertinente. De toute façon, c'est ce que l'on fait déjà, lorsque l'on se lance dans une critique enthousiaste de tel ou tel album. 
Le principe serait donc que chaque blogueur puisse avoir un partenariat "privilégié" avec un ou deux labels, et des labels qu'il apprécie particulièrement, qu'il veut défendre et promouvoir. Le blogueur met en évidence, en haut d'une colonne de son blog, la pochette d'un disque du label "partenaire", avec lien vers une chronique et le site du label.
Je n'ai pas le blog le plus lu de la blogosphère, mais en bientôt 4 ans d'existence, près d'1 million de pages de mon blog ont été vues. Ce n'est pas rien, comme visibilité, pour un label - et particulièrement un petit label. Si un label qui me plaît - par exemple, Warp - avait eu ses albums mis en évidence et vus un million de fois sur mes pages, ce n'est pas négligeable comme pub (même s'ils n'ont bien entendu pas besoin de moi ou des blogueurs pour exister). Si votre blog est assez récent ou s'il est beaucoup plus confidentiel, si vous n'avez qu'une centaine de pages vues chaque mois... ce n'est pas énorme, mais ce n'est pas rien non plus pour un petit label.

Comment se déroulera ce projet ?

1. A vous de me dire si vous voulez en être, et n'hésitez pas à me faire des suggestions, de donner votre avis, vos critiques, ils sont les bienvenus.
2. Je contacterai dans les jours qui viennent de nombreux labels, pour voir ce qu'ils en pensent et lesquels sont intéressés.
3. Vous me direz ensuite quels sont les labels que vous préférez (sinon, je mettrai aussi des liens vers les catalogues d'artistes de labels, que vous puissiez faire votre choix), puis vous me communiquerez vos coordonnées par mail, coordonnées que je ferai passer aux labels pour qu'ils vous envoient des albums.
4. Je me chargerai de mettre en relation blogueurs et labels, et de "négocier" des partenariats.
5. Une fois un partenariat trouvé, le blogueur s'engage à laisser en évidence en haut d'une colonne de son blog la pochette d'un disque du label, avec lien vers une chronique. Le partenariat dure tant que le blogueur et le label le souhaitent...   
6. Les labels me proposeront des albums qu'ils souhaitent faire parvenir à des blogueurs, et je me chargerai de donner les adresses des blogueurs les plus susceptibles d'apprécier tel ou tel album (donc, avoir un partenariat avec un label n'est bien entendu pas "exclusif" dans le sens où d'autres labels pourront vous envoyer des disques, s'ils correspondent à votre univers musical).

Quelques questions inévitables...

Ces partenariats ne risquent-ils pas de nous faire perdre notre indépendance ?
Absolument pas. C'est un point essentiel pour moi, il est hors de question que nous devenions des "plateformes promotionnelles" de labels, nous garderons la plus totale liberté de ton et de critique. On connaît tous les travers de la presse où l'on peut voir telle maison de disques qui achète des pages de pubs dans un magazine y avoir ses disques surévalués dans les chroniques... Il n'y a aucune obligation d'écrire des chroniques de tous les albums qu'on nous enverra, juste de mettre en valeur ceux que l'on apprécie sincèrement. A partir du moment où l'on a un partenariat avec un label dont on aime les productions, il est logique que l'on dise le plus souvent du bien de leurs albums. Plus que de la "publicité", ce sera une forme de "sponsoring" pour un label que l'on veut défendre.

Faut-il payer pour participer ?
Ce projet me demandera pas mal de travail, et, comme tout travail, il mérite salaire. Seulement, pas question de demander aux blogueurs qu'ils paient quoi que ce soit, ce sont les labels qui me financeront. Mon but n'est pas de m'en foutre plein les poches non plus - c'est pourquoi j'exclus les majors - mais avant tout d'aider les plus petites structures, en leur proposant des partenariats intéressants, beaucoup moins chers que de la pub, et plus rentables proportionnellement car mieux ciblés. Je pense demander 150 euros par an à 500 (pour ceux qui veulent s'investir plus et avoir les meilleurs partenariats) à chaque label désirant participer... le problème est qu'il y a de tout dans les labels, de très petits comme de très gros, et je ne veux pas non plus que les gros ne laissent que des miettes aux petits.

Quels blogs peuvent participer ?
Tous. Ou presque. Seules 4 conditions sont nécessaires :
1. Avoir un blog encore en activité (ça tombe sous le sens)
2. Respecter les règles des partenariats (donc, avoir en permanence la pochette d'un label partenaire en haut d'une colonne de son blog, je serai chargé de le vérifier et je viendrai mettre des coups de règles sur les doigts de ceux qui ne le font pas)
3. Avoir un blog qui parle de musique (et s'il ne parle pas que de ça, il faut que la musique y ait tout de même une place non négligeable)
4. Avoir un blog qui soit un minimum de qualité (bref, si tu as un skyblog écrit en SMS et si tes chroniques de disques se limitent à "C du bon son, tro kiffant, qui déchir a mor, laché vo com", passe ton chemin)

Qu'a-t-on à y gagner ?
La fierté de permettre aux labels qu'on aime d'être plus visible, et, plus prosaïquement, des CD. Maintenant, je pense aussi que des blogs qui ont une bonne audience mériteraient une petite rémunération (genre 5, 10 ou 15 euros par mois)... parce qu'avoir ces albums mis en évidence dans la colonne d'un blog qui a des dizaines de milliers de pages vues chaque mois, ce n'est pas rien. Je vais voir ça avec les labels.
Un des problèmes qui se pose à moi depuis le départ est le fait que si les labels sont prêts à offrir une rémunération, il leur faut des preuves de la bonne audience d'un blog. Et l'on ne peut savoir réellement quelles sont les audiences. Si je sais que je peux faire confiance à la plupart d'entre-vous, d'autres pourraient gonfler leurs stats et me dire qu'ils ont 1000 visiteurs uniques par jour alors qu'ils n'en ont que 100... de plus, les appareils de mesures du nombre de visiteurs des plateformes de blogs ne sont pas toujours très fiables. Donc, à moins que quelqu'un connaisse un moyen sûr d'évaluer ces stats, je me baserai surtout sur le bon référencement d'un blog, la qualité de ses articles, son rythme de publication régulier, le nombre de commentaires... le plus important n'est pas forcément la quantité de visiteurs, mais la confiance que l'on peut apporter à un blogueur. Mieux vaut un blog qui a 150 visiteurs uniques par jours et qui est de qualité qu'un blog à 800 visiteurs par jours sur lesquels on passe rapidement parce qu'il est bien référencé, mais dont le contenu est assez pauvre.

Est-ce que tout ça est bien légal ?
J'ai contacté le type qui s'occupe de la pub chez Over-Blog, et il m'a expliqué que, normalement, ces pratiques n'étaient pas vraiment autorisées, parce qu'elles concurrencent leurs propres partenariats publicitaires, mais qu'elles étaient tolérées, parce qu'ils ne peuvent faire autrement. Il me disait : "on sait bien, quand on voit sur des blogs cuisine une blogueuse mettre en évidence tel autocuiseur que c'est parce que la marque lui en a envoyé un. Mais on ne va pas se mettre à interdire ça, sinon les blogueurs partiraient tous de chez nous pour aller chez des hébergeurs qui l'autorisent."
De plus, un autocuiseur de telle marque mis en évidence sur un blog où il est question de recettes de cuisine, on peut se douter qu'il y a derrière de la pub... mais un album sur un blog musique, rien de plus normal. Mettre en évidence la pochette d'un album qu'on apprécie réellement, est-ce vraiment à considérer comme de la pub...

Pourquoi m'inscrire à ce projet au lieu de démarcher seul les labels ?
Parce que les labels feront beaucoup moins confiance à un blogueur isolé qui tenterait de se "vendre" en leur certifiant qu'il a beaucoup de lecteurs, qu'à ce projet où je garantis un suivi des partenariats et où je leur mâche une bonne partie du travail.

Pourquoi cette idée me tient à coeur ?
Parce que c'est bien joli, comme je l'ai si souvent fait, de gueuler contre les politiques des majors. Mais il faut aussi agir plus concrètement, et trouver des moyens d'aider au mieux les labels indépendants. Et puis... labels indépendants et blogs musicaux sont faits pour se rencontrer, travailler ensemble, car ce qui nous relie est - en général - la passion de la musique plutôt que celle du profit. Personne ne gagnera des millions dans ce projet, mais tout le monde pourra y trouver son compte.

A vous de me dire si vous êtes intéressés...

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Monzoeil 23/12/2009 07:42


moi je trouve ça interessant si on écarte le côté mercantile. Ca se pratiquait à Charlie Hebdo et la rubrique s'appelait "copinage"


G.T. 22/12/2009 21:16


ARBOBO : "c'est une gigantesque partouze :-) "

faut vraiment te tirer les vers du nez,
tu pouvais pas le dire plus tôt?

Je manque encore d'expérience pour vendre mes idées :-)

MONZOEIL : Beaucoup d'encre, oui, mais beaucoup plus de réserves et critiques que d'intérêt... va falloir que je passe les fêtes à
revoir tout ça^^ 


Monzoeil 22/12/2009 21:06


en tout cas on peut dire sans se tromper que ta proposition a déjà fait couler beaucoup d'encre ! Et tu arrives à tout lire ?
salutations zoeillesques


arbobo 22/12/2009 20:36


"c'est une gigantesque partouze :-) "


faut vraiment te tirer les vers du nez,
tu pouvais pas le dire plus tôt?


G.T. 22/12/2009 20:01


ARBOBO : Certes, pub, partenariat et sponsoring, ce n'est pas la même chose, mais ce système liait un peu les 3... 

Pour répondre aussi à THOM, à la base je comptais même faire ça gratuitement... utiliser un module d'une colonne de
mon blog pour mettre en évidence les disques de petits labels indés que je veux défendre, même si ce ne sont pas forcément mes disques favoris... puis je me suis dit que la plupart
des autres blogueurs n'accepteraient pas forcément de me suivre s'il n'y avait rien à y gagner... et je me suis dit aussi qu'après tout, pour ce qui peut s'assimilier à de la pub, on méritait
bien une petite rémunération...

Donc non, je ne dis pas qu'il n'y a ici que l'amour de l'art, je pensais trouver un système où chacun y gagnerait un petit quelque chose :
- les labels, parce que cette pub leur coûterait relativement peu
- les blogueurs, parce que même s'ils ont un blog assez confidentiel (mais avec un minimum de qualité), ils pourraient se faire envoyer des CD, alors que c'est sans doute plus
compliqué, pour ceux qui n'ont pas une centaine de visiteurs par jour, de demander aux AP qu'on leur en envoie...
Et ceux qui ont des blogs assez bien fréquentés pourraient donc même demander une rémunération, parce que comme je l'ai dit, il n'y a pas que les labels et moi qui nous "enrichirons" au
détriment des blogueurs, je compte bien à ce que ceux qui ont pas mal de visites gagnent quelque chose pour cette pub... mais bon, forcément, ce ne seront pas des sommes astronomiques,
car la pub sur le net, même sur des sites bien plus gros que les nôtres, ne rapporte pas énormément...

CHRISTOPHE : Ah mais un même label peut être partenaire de plusieurs blogs, et un blogueur peut changer de partenaire
quand il le souhaite... c'est une gigantesque partouze :-)   


nyko 22/12/2009 19:06


je te souhaite bonne chance dans ton projet mais je ne suis pas intéressé.
Je n'ai pas envi d'être lié à un label. Je parle des disques que j'ai envi et ça me va très bien comme ça. Je mets souvent des disques en avant dans une de mes colonnes ("en boucle sur ma platine")
et je ne me vois pas demander des thunes ou des cd's pour ça.
Je pense que les labels ont mieux à faire de leur argent que de le gaspilller en nous donnant des cd's (autant nous envoyer des liens rapidshare. Ca fait plaisir de recevoir des cd's mais je pense
vraiment que ce n'est plus nécéssaire aujourd'hui), en envois postaux et rénumérant des blogs


dr frankNfurter 22/12/2009 17:58


Tu dis ça Christophe parce que la maison de disque Carrère a périclité!


Christophe 22/12/2009 17:15


Bon b'en les mecs, puisque vous faites les mijaurées, moi je m'en fous, et je prends la proposition de GT, et je choisis donc 2 labels dont je recevrai toutes les promos et à qui je ferai de la pub
en permanence en haut de mon site.

Je prends donc Matador et Capitol.

Eh ouais, désolé les mecs, dépêchez vous où il ne vous restera plus que les disques AZ et le Club Dual. En tout cas, moi, je suis content de mes choix.

Gitou, tu donneras mes coordonnez à ces gens là, et tu demanderas qu'ils regroupent les envois à un gros carton par semaine, pasque je n'ai pas que ça à foutre de recevoir tous les jours 15
enveloppes.

(au fait, j'aurai aussi les plv des beastie et la pomme usb de l'intégrale stéréo ? hm ?) 


Thom 22/12/2009 15:14


En quoi serait-on moins indépendant avec ce type de pratiques qu'avec mon système ? Peut-être que toi, ça ne t'empêche pas un quart de seconde de dézinguer un album qu'on t'a envoyé par ce
biais si tu le trouves mauvais, mais moi, je trouve que ça ne te rend pas moins indépendant que mon système...

Attends, je parlais de points "distincts". Dans ce passage-là je n'évoquais pas l'indépendance, mais le fait que ton postulat concernant la non-fonctionnalité des rapports blogs/services de presse
était partiellement faux.

Cela dit, pour te répondre puisque tu l'abordes sous cet angle... il y a des règles "tacites" qui régissent les envois de SP. Tu ne t'engages pas à la même chose que dans ton système ; en fait, tu
t'engages uniquement à écouter l'album (et encore tu peux ne pas le faire, personne ne le saura jamais), mais ça n'a pas de lien avec ton indépendance dans la mesure où implicitement, les AP savent
bien qu'il y a un risque que tu casses le disque ou plus simplement que tu l'ignores (ce qui est sans doute en fait le pire, pour eux). Ca fait "partie du jeu", si j'ose dire. Aucun AP ne prendra
jamais "mal" que tu casses un de ses disques, tu ne seras pas pour autant blacklisté par le label... ce n'est pas la même chose quand ton partenaire officie en tant qu'"annonceur". C'est d'ailleurs
l'une des différences cruciales entre publicité et "jeu critique", et c'est bien pourquoi les deux se complètent.

Ah mais je n'ai jamais parlé de gloire ^^ Ce n'est pas de la gloire, qu'on a a gagner, juste la satisfaction d'aider un peu plus des labels indés qu'on apprécie...
C'est ce que je dis. Pour parler de manière un peu crue et caricaturale : toi, tu gagnes de l'argent. Les labels, font de la pub pour une somme à la limite de la concurrence déloyale (somme qui
t'es versée à toi en premier lieu et pour la rémunération des blogueurs, on verra après, enfin, si c'est possible). Et nous... on gagne la satisfaction d'avoir fait un truc pour aider les indés.
Désolé, mais moi ça me laisse relativement perplexe. Comprends bien que je n'ai rien contre la pub dans l'absolu (pas plus que contre l'idée que tout travail... etc.) Je ne suis pas un mec jouant
au "pur" ou considérant que promotion = compromission. En revanche j'ai eu assez souvent l'occasion de travailler avec des annonceurs ou des communiquants pour savoir que pub = business. On en
revient à ce que je disais plut haut : l'amour de l'art, la passion, le soutien aux indés, on le fait déjà toute l'année. Toi, tu vas être je suppose obligé de créer une entreprise, tu participeras
donc d'un business. Ce qui me gène, dans le fond, c'est que tu énonces cela comme s'il s'agissait seulement d'amour de l'art à tous les niveaux, or plus tu avanceras dans ton projet, moins ce sera
le cas. Des questions de rentabilités, par exemple, vont fatalement se poser.

Ensuite, ce n'est pas ton blog qui sera "changé en encart publicitaire permanent", juste un module dans une colonne avec une pochette d'album et nom du groupe et de l'album avec un lien vers la
chronique... mais là, je ne peux pas te convaincre, c'est à chacun de voir comment il considèrerait ça... pour ma part, ce ne serait pas de la "vraie" pub, ce n'est pas un espace que je vendrais au
premier annonceur qui paie bien, mais juste une manière de mettre en évidence un disque que j'apprécie d'un label que je veux défendre...

Je ne savais pas qu'il y avait fausse et vraie pub. Pour moi à partir du moment où on met en avant un produit en échange d'une contrepartie quelle qu'elle soit, c'est de la pub. Reste à savoir
quelle serait la contrepartie, c'est tout de même ce qu'il y a à l'heure actuelle du plus flou dans tout ça... et cela m'interpelle d'autant plus que c'est exactement sur ce genre de choses (entre
autres) que je bosse à l'heure actuelle...

Enfin, sur mon "statut"... tu veux dire qu'il est ambigu parce que je suis à la fois blogueur et chargé de gérer ce projet ? Je ne suis pas sûr d'avoir bien pigé où tu veux en venir... si tu veux
signifier que je vais du coup négocier les "meilleurs" partenariats pour moi, il n'y a pas de "meilleur" partenariat, on fera d'abord en fonction des labels qu'on veut défendre... après, je ne peux
rien "prouver" sur ce sujet, juste affirmer que non, je ne vais pas me mettre en valeur plus que d'autres auprès des labels... mais si ça pose problème que je sois "au four et au moulin", si on ne
me fait pas confiance là-dessus... je ne vois pas trop comment faire pour assurer que ça ne change rien (mais je suis prêt à donner des garanties, s'il y a moyen de le faire...)

Je ne sais plus ce que je voulais dire... mais pas ça :-)


arbobo 22/12/2009 14:31


je suis assez surpris de ce que je lis sur "la publicité",
mais c'est peut-être moi qui pinaille,
partenariats et sponsoring sont un peu différents de la pub,

en outre, la pub n'est pas nécessairement une compromission,
et un partenariat se fait sur des engagements réciproques, c'est pour ça que je parlais plus haut de contrats, on lit le contrat, si une clause nous paraît inacceptable on ne signe pas, basta.

reste la question de l'indépendance.
dans la mesure où il n'y a pas de dépendance économique pour tous ceux d'entre nous qui ont un job déconnecté du blogging,
c'est exclusivement la question de l'indépendance morale qui se pose.

là on entre dans la déontologie,
et il n'y a pas plus de relation de dépendance à être partenaire d'un label, qu'à recevoir les diques que nous recevons déjà (et places de concerts, etc,).
si j'ai souvent évoqué le fait que je bosse avec des agence,s ce n'est pas pour me pousser du col, puisque nous sommes un paquet à être dans ce cas.
Je fais exprès d'en parler parce que ces relatons posent, bien plus, la question de la déontologie. Puisque notre blog, c'est notre fierté et notre vitrine, mettre en péril une relation avec des
professionels, c'est renoncer à une marque de reconnaissance et de "professionalisation" (pour dire vite).
C'est à chacun de gérer ça, et de se poser les bonnes questions.

J'entnds par là que pour celles et ceux qui reçoivent déjà des disques et des invitations à des concerts (voire des produits market), la question indépendance/déontologie se pose d'ores et déjà. Et
de manière plus sournoise pour nos lecteurs, car elle n'est pas transparente pour eux. si on est capable de gérer ça, on est ausis capable de gérer un partenariat. Et inversement :-)

si je n'ai pas de pub chez moi, ce n'est pas pour une question d'indépendance, c'est pour une raison esthétique et parce que la pub je n'en suis pas très fan en général; en gros, ça fait peut-être
plus "pro" d'en avoir, mais ça fait plus classe de ne pas en avoir ^^
Je considère que c'est un de mes luxes. Car vu mon budget disques et sorties, je saurais quoi faire de 100 ou même 50 euros par an.

Je crois qu'il ne faut pas s'exagérer le risque que représente ce que propose GT.
du moment que les engagements sont clairs, et écrits et signés, il suffit de juger sur pièce et de signer ou non.

cela dit, je ne suis toujours pas fixé sur ma participation :-p


G.T. 22/12/2009 14:27


THOM : Je n'ai jamais dit que s'interroger, poser des questions, critiquer était "pinailler", je parle juste d'un cas très
particulier, celui de se dire que d'un point de vue "éthique", il serait dommageable de mettre en valeur un album qu'on aime beaucoup plutôt que notre album favori... 

A la plupart de tes questions, je pourrais répondre : ça dépend en fait des exigences des labels. C'est pour cela que plusieurs choses sont encore imprécises (comme ma rémunération)... tu me diras
: pourquoi ne pas avoir demandé d'abord aux labels ? J'ai hésité un moment avant de savoir à qui le proposer en premier... puis je me suis dit que de débarquer devant les labels genre "Salut,
j'suis juste un blogueur isolé et je voudrais vous faire payer pour vous faire de la promo sur les blogs", ça risquait pas de les emballer, car j'ai bien conscience de ce que tu dis
sur le fait qu'ils cherchent un truc plus rassurant, d'une agence pro etc... alors je me suis dit qu'arriver devant eux et commencer à discuter et négocier alors que je peux les renvoyer à un
article de mon blog où de nombreux blogueurs se disent déjà prêts à participer et motivés par le fait de bosser avec eux, ça pouvait leur montrer qu'il y a déjà un truc en train de
se développer (mais bon, là, c'est mort^^ va falloir que je trouve un autre moyen...)

 ce n'est pas parce que 5000 pesonnes passeront sur Le Golb que les 5000 vont s'attarder sur la pub, voire même relever sa présence.
Personne ne s'attarde jamais sur les pubs, et pourtant, elles sont omniprésentes... parce que ce qui compte, ce n'est pas que les gens les regardent avec attention, c'est qu'elles les marquent,
même de manière subliminale. Franchement, quand tu lis un magazine, tu t'attardes sur les pubs ? Moi, jamais, comme la majorité des gens. Pourtant, les annonceurs sont prêts à débourser
beaucoup pour ça...   

Et pour répondre aussi à LYLE, la pub, ça ne fonctionne pas qu'en terme d'impact direct sur les ventes... quand BMW achète très
cher quelques secondes de pub à la télé, ils savent bien que personne n'ira, le lendemain, acheter une BMW... ce qui compte, c'est juste de mettre en évidence la marque, de la rendre le plus
visible possible...

Alors oui, si les labels ne voient ça qu'en terme d'impact direct sur leurs ventes, ce projet ne les intéressera pas. Le but, pour moi, ce n'est pas ça, c'est juste de leur
permettre, sans que ça ne leur coûte trop, de mettre plus en valeur leurs albums, et de créer des liens avec des blogueurs...

Mais si tu prends tes petites mimines, ton petit mail, et que tu demandes un disques à un label indé... dans la majorité des cas, s'il le peut, le label sera ravi de te l'envoyer.
En quoi serait-on moins indépendant avec ce type de pratiques qu'avec mon système ? Peut-être que toi, ça ne t'empêche pas un quart de seconde de dézinguer un album qu'on t'a envoyé
par ce biais si tu le trouves mauvais, mais moi, je trouve que ça ne te rend pas moins indépendant que mon système... parce que tu vas demander un album (alors que tu pourrais aussi
l'acheter...) à un label, qui te répond gentiment, qui te l'envoie, tu peux même entretenir des liens de sympathie avec leurs services de presse... pas évident, après, de dire que cet album
qu'ils m'ont gentiment envoyé, c'est de la merde... d'autant plus que le blogueur risque de se dire "ils ne vont plus rien m'envoyer si je descends leurs albums" 
Alors que dans mon partenariat, tu as déjà cette pub visuelle pour un de leurs albums mis en évidence sur ton blog... ce qui laisse une certaine liberté pour le reste :
pas d'obligation d'écrire des chroniques sur les albums que tu n'aimes pas, et possibilité d'en dire aussi du mal sans craindre que le label arrête de t'envoyer des albums... mais bon,
après, c'est très personnel, c'est à chacun de voir si tout ça semble lui faire perdre son indépendance ou non, quel système lui convient le mieux...

je ne vois pas vraiment quelle gloire je serais sensé tirer à changer mon blog (probablement à l'oeil) en encart publicitaire permanent pour un label, même si je l'aime bien

Ah mais je n'ai jamais parlé de gloire ^^ Ce n'est pas de la gloire, qu'on a a gagner, juste la satisfaction d'aider un peu plus des labels indés qu'on apprécie...
Ensuite, ce n'est pas ton blog qui sera "changé en encart publicitaire permanent", juste un module dans une colonne avec une pochette d'album et nom du groupe et de l'album avec un lien vers
la chronique... mais là, je ne peux pas te convaincre, c'est à chacun de voir comment il considèrerait ça... pour ma part, ce ne serait pas de la "vraie" pub, ce n'est pas un espace que je vendrais
au premier annonceur qui paie bien, mais juste une manière de mettre en évidence un disque que j'apprécie d'un label que je veux défendre...

Enfin, sur mon "statut"... tu veux dire qu'il est ambigu parce que je suis à la fois blogueur et chargé de gérer ce projet ? Je ne suis pas sûr d'avoir bien pigé où tu veux en venir... si tu
veux signifier que je vais du coup négocier les "meilleurs" partenariats pour moi, il n'y a pas de "meilleur" partenariat, on fera d'abord en fonction des labels qu'on veut
défendre... après, je ne peux rien "prouver" sur ce sujet, juste affirmer que non, je ne vais pas me mettre en valeur plus que d'autres auprès des labels... mais si ça pose problème
que je sois "au four et au moulin", si on ne me fait pas confiance là-dessus... je ne vois pas trop comment faire pour assurer que ça ne change rien (mais je suis prêt à donner des garanties,
s'il y a moyen de le faire...)


   


Dahu Clipperton 22/12/2009 13:53


moi, ça m'en tourne une page.


Guic' the old 22/12/2009 09:58


Guic' et ses fautes d'orthographe parfois à la limite du psychédélique..
Thom, je t'emmerde ;-)
Ce ne sont pas des fautes d'orthographe, mais des fautes de frappe. Et elles me permezttent de garder le contact avec un public jeune , analphabète et portant généralement des Converse.


lyle 22/12/2009 08:21


Je ne vais pas revenir sur ce que dis Thom, il le dit bien mieux que je ne saurais le faire.

En revanche, je pense qu'il faut revenir sur le côté prescripteur. Tu parles de blogs que tu lis et pour lesquels après "je cherche à écouter les albums qu'ils mettent en évidence...".
Très bien, mais en terme de ventes (la seule chose qui intéresse les labels finalement), cela représente combien ?

Combien achètes-tu d'albums dans l'année après avoir lu un billet sur un blog, et UNIQUEMENT par l'intermédiaire d'un blog ? Et bien on doit pouvoir estimer que c'est de l'ordre de ce
chacun d'entre nous, petits blogs, fait vendre chaque année... Quand on pense que, il y a 5/10 ans, l'album du mois dans Magic, quand c'était un groupe peu connu, faisait vendre au moins
plusieurs centaines de disques la première semaine sur les grandes enseignes parisiennes alors que ça se compte en unités maintenant, je doute sérieusement de notre potentiel commercial et donc de
l'intérêt pour les labels à faire de la pub chez nous...


Thom 22/12/2009 00:30


Je maintiens : Guic' ne pinaille pas. Désolé, mais notre intégrité, aussi ronflante que soit la formule, c'est tout ce qu'on a. Et moi aussi, je me pose la question (même si de manière moins...
tordue, mais ça c'est Guic' - on va pas le refaire ^^). Ca fait peut-être de moi quelqu'un qui fait la fine bouche, je n'en sais rien - en tout cas ça fait de moi quelqu'un qui ne se jette pas à
corps perdu sans réfléchir.

Pour moi, le système idéal serait gagnant-gagnant. Mais honnêtement, je me demande dans quelle mesure tu ne proposes pas un système perdant-perdant. Quelques remarques qui me font pencher de ce
côté :

- je l'ai dit plus haut, mais en réalité nous, blogueurs, n'avons rien à gagner si ça marche. La rémunération ? Je n'y crois pas trop, d'autant que tu calcules en terme de stats, mais en général la
pub sur le Net ça marche au clic, pas aux nombres de visites du site (et un clic ne rapport rien), pour cette raison évidente que ce n'est pas parce que 5000 pesonnes passeront sur Le Golb que les
5000 vont s'attarder sur la pub, voire même relever sa présence.

- les labels n'ont pour beaucoup pas les moyens d'investir. Ceux qui ont de l'argent à dépenser vont probablement préférer se rabattre sur une agence de com sur le Web, plus chère mais diablement
plus efficace, plus rassurante aussi (c'est du mouvement perpétuel... alors qu'avec ton système une fois que la pochette est affichée il ne se passe plus rien). Les autres ne pourront pas. Alors on
peut toujours casser les tarifs... mais si on considère que l'album des Limes a été encensé sur les blogs, super bien classé dans le "classement renégat"... et qu'à côté de ça le label n'a même pas
écoulé les 200 pauvres copies qu'il a pressées, on peut légitimement se poser la question de ce que les labels auront à y gagner.

- un de tes postulats de base est biaisé, celui qui veut que les liens labels/blogs ne fonctionnent pas bien. Certes, spontanément on nous envoie des merdes - je te l'accorde (quoique cela
change... c'est tout à fait spontanément que j'ai pu écouter Pony Taylor ou l'excellent album des So So Glos (non, ne le demande pas, c'est du punk, tu vas lui mettre 1,5 ^^)). Mais si tu prends
tes petites mimines, ton petit mail, et que tu demandes un disques à un label indé... dans la majorité des cas, s'il le peut, le label sera ravi de te l'envoyer.

- les stats ne sont sans doute pas si importantes que ça. En revanche (et là on rejoint ironiquement certains trucs que disait Christian), les labels travailleront sans doute prioritairement avec
des sites "qui présentent bien". Si tu pars à l'assaut avec Laiezza, son vert pisseux et son article mensuel, Thierry et son design assez... épuré, disons, Guic' et ses fautes d'orthographe parfois
à la limite du psychédélique... je doute que le projet aille très loin. Attention : je ne juge pas mes camarades. Je dis juste la vérité, à savoir que ce qui n'a aucune importance pour nous en aura
pour nos "partenaires potentiels", et que ceux qui se lanceront là-dedans devront un minimum soigner leur packaging avant même de penser à faire des démarches.

- je rejoins les réserves de Guic' (enfin) : je ne vois pas vraiment quelle gloire je serais sensé tirer à changer mon blog (probablement à l'oeil) en encart publicitaire permanent pour un label,
même si je l'aime bien. Je trouve ça moyennement sain, moi qui place l'exercice critique au-dessus de tout. Tu auras beau dire, faire de la pub ouvertement, ce n'est pas comme faire de la critique.
Cela peut s'en approcher lorsque l'on encense vraiment un disque, mais ce n'est en aucun cas la même chose. De plus, si j'osais, je dirais qu'il y a quand même quelque chose qui me chiffonne, non
pas parce que ça me pose un quelconque problème, mais parce que je trouve que la question n'est pas évoquée assez clairement et ouvertement : toi, de ton côté, tu vas faire ton job d'attaché de
presse de la blogosphère (si j'ose dire), tu vas te faire payer pour ça (normal)... c'est-à-dire pour nous changer, nous, en encart de pubs gratuit. Je m'excuse de soulever ce point... ne le prends
pas comme une attaque, mais il me semble normal que la question soit posée (et à tout prendre, c'est sans doute mieux que ce soit par mois). Tu dis que tu comptes demander enre 150 et 500 par an et
par label... mais c'est extrêmement vague, aussi bien pour ce qui est de la répartition (si tant est que tu penses répartir quoique ce soit... impossible en te lisant de savoir si tu inclus la
potentielle rémunération des blogueurs ou non) que pour ce qui est de ta propre part (impossible à ce stade de tarifer quoique ce soit, ni d'évaluer le temps de travail). Dans tous les cas, est-ce
que ton statut n'est pas ambigu et est-ce que tu ne retrouves pas au four et ou moulin ?

Chacun de ses points est en lui-même un potentiel sujet de controverse. Alors si on les mets tous bout à bout, ça fait quand même beaucoup de moi qui me semblent mériter que l'on "pinaille"... sur
le papier, tout cela est très joli et enthousiasmant, mais je trouve que ça pose beaucoup de questions - d'autant plus en fait que s'il y a bien une chose que j'ai apprise en travaillant avec des
labels... c'est qu'il y a toujours quelque chose qui se joue en arrière-plan.


G.T. 21/12/2009 22:22


GUIC : Si je parle de "pinailler", c'est parce que pour moi, c'est faire un peu la fine bouche que de refuser de
faire de la pub à des labels et groupes le plus souvent peu connus - et qu'en plus on apprécie - tout ça parce que leurs albums ne sont pas forcément notre favori n°1 de l'année... car
comme je l'ai dit, pas question de faire de la pub pour des trucs qu'on n'aime pas vraiment, ou qu'on trouve juste passable, sinon, ça n'aurait pas de sens...

Le truc, c'est juste de mettre plus en valeur certains albums de labels indés que l'on aime, et de créer des liens entre labels et blogueurs... 

Pas de raison de se fâcher, ni même que tu "fermes ta gueule"... j'admets que ma réponse précédente pouvait sembler un peu "sèche", mais il n'y avait rien de bien méchant...


Guic 'the old 21/12/2009 21:44


je ne pinaille pas, je me décide à me poser enfin des questions sur ce concept: car bien entendu, fatalement, il y aura un retour minimum demandé.
Certes ca dépend d'un cas par cas, mais bon...

Bon, après si dès que je m'interroge, je "pinaille"... je ferme ma gueule, ok.


G.T. 21/12/2009 21:16


THOM : Ah mais je reste cool, y a pas de problèmes... tous les avis, suggestions et critiques peuvent s'exprimer... il
n'empêche que je trouve tout de même que Guic pinaille :-)


Thom 21/12/2009 20:31


Hé, keep cool :-)

Guic ne pinaille pas ; il se pose des questions, comme tout le monde. Ton projet est assez inédit, plutôt batard, c'est normal que certains ne sachent pas vraiment comment le prendre.


G.T. 21/12/2009 19:38


GUIC : Mais... personne ne te demande de faire de la pub pour un truc qui ne le mérite pas ! Comme je l'ai dit et répété, on ne met
en valeur que des albums qu'on trouve bons de labels qu'on apprécie et veut aider...

C'est bien dans la "nature" du critique rock - qu'il soit pro ou amateur - de chercher à mettre en valeur des groupes peu médiatisés, dont il sait bien que ce n'est ni les
Beatles, ni Dylan, ni le Velvet... mais qui "méritent" bien qu'on leur fasse un peu de pub...

Je vois pas trop pourquoi tu pinailles, et où tu veux en venir... prenons un autre exemple, le mien... comme beaucoup de blogueurs, le Portishead est l'album de l'année dernière qui m'a - de loin -
le plus marqué... mais, même si participais gratuitement au projet dont je parle, je ne vois vraiment pas ce que ça m'aurait coûté, et où est le problème "éthique", à avoir mis en évidence
dans une colonne de mon blog, plutôt que Third, un album de label indépendant plus confidentiel, pas aussi génial, mais qui mérite qu'on y prête attention !

Maintenant - pour rester toujours en 2008 - mettons que je sois partenaire avec un label dont l'album qui me plaît le plus dans l'année soit à mon goût moins bon que  le Matt Elliott, qui
est assez confidentiel et mérite qu'on parle de lui... Absolument rien ne m'aurait empêché d'écrire une chronique enthousiaste sur le Matt Elliott, d'en parler régulièrement sur mon blog,
et, si ça me chante... de mettre aussi la pochette de son album en évidence dans une colonne !

Après, sûr que si ça pose un grave problème de conscience à certains de mettre en évidence sur leur blog un album qu'ils aiment d'un label qu'ils veulent défendre et de participer ainsi à un projet
qui permet d'aider les labels indés, tout ça parce que cet album ne sera pas forcément leur favori de l'année... oui, dans ce cas, je comprends qu'on ne veuille pas participer, je ne
force personne...

CHRISTOPHE : Moi, je serais prêt à payer pour continuer à lire tes commentaires gratuits :-)    


Christophe 21/12/2009 18:35


Je préfère être payé pour ne pas faire de la pub pour un truc que j'aime gratuitement que le contraire.


Guic' the old 21/12/2009 14:41


Justement, le coup de la pub "gratuite" c'est  pour moi une sorte de question d'éthique...
Je préfère faire une pub gratuite pour un truc qui le mérite que d'en faire pour un truc le méritant pas forcément, juste contre rémunération.
... Ce qui en fait ne ressemble, finalement, que peu à de la pub. Mais bon.


Christophe 21/12/2009 14:25


T'imagines la gueule du mec du market de chez Warp quand ils vont voir leur pub sur Pop Hits ? Whatroldélir !


G.T. 21/12/2009 13:24


GUIC : Il n'est bien sûr pas question de perdre son "droit à la défonce" !ce n'est pas pour rien que le premier point sur lequel
j'insiste dans les "questions", c'est l'indépendance...

Après, sûr que si tu te mets à défoncer tous les disques du label avec lequel tu es partenaire, ça va pas le faire... mais il n'y a pas de raison que ce type de cas arrive, puisqu'on
choisit un partenariat avec un label qu'on apprécie...
ensuite, beaucoup seront de petits labels, avec des groupes assez peu connus... et, de toute façon, même si l'on trouve d'ordinaire certains de leurs albums tout pourris, on n'en fait pas de
chroniques assassines, on réserve ça à des "gros poissons"... c'est tout de même pas très classe de s'amuser à faire des chroniques pour taper violemment sur de petits groupes inconnus...

Ensuite, concernant la thune... les blogueurs "importants" ne seront pas payés pour faire des chroniques, mais pour laisser cette pub visuelle en évidence sur leur blog, ce qui n'est pas vraiment
la même chose... mais si certains veulent le faire gratuitement, juste en échange de quelques CD, aucun problème, ça rendra le projet encore plus intéressant pour les petits labels...


Guic' the old 21/12/2009 12:17


Bon...

D'une part, tu est évidement tombé dans "mon piège"... En effet, un imprim écran c'est sympa, mais à aucun moment tu n'as la preuve que c'est bien les stats de MON blog ;-)

Non, mais bon, passons.

D'accord avec Laiezza et Klak sur le fait que devenir tributaire des labels peut être génant et que tricher sur ses stats, c'est nul.
De toutes façons, bon, ok, c'est mon côté idéaliste, mais après avoir clamé haut et fort qu'on ne fait ça que par passion, sans concurence aucune, je me vois mal réclamer de la thune pour parler
d'un disque s'il me plait. Des disques, normal, c'est la matière première. Mais si jamais un album plait vraiment, et mérite d'être soutenu, la pub, justement, elle est gratuite, c'est le principe
de ce que je fais toute l'année quand je parle d'autre chose que de ma petite personne (oui ca fait 2 mois par an, et alors ;-) )

Reste le problème de la liberté d'action: si on a le droit d'encenser, je refuse de perdre mon droit à la défonce (du disque, hein). Devoir affecter un silence poli face à un album pourri, non,
c'est hors de question, c'est déjà beaucoup empiéter sur mon droit à la parole. Mais evidement, ça, c'est un truc à voir avec le label X ou Y. Là est ma véritable crainte, au final.


G.T. 20/12/2009 23:18


LOU : Merci pour le fou rire sur la potée ;-)

Quant à expliquer de manière plus simple...
1. Je rouve un partenariat entre un blogueur et un label
2. Le blogueur, en haut d'une colonne de son blog, laisse en évidence la photo de la pochette d'un album du label qui lui plaît (avec nom du groupe, lien vers le label etc...) 
3. Le label, en échange, envoie des albums au blogueur.

PYROX : Pourquoi pas ! Faut voir ça avec les labels...

MONZOEIL : L'un n'empêche pas l'autre, on peut déconner en faisant de la promo pour les labels :-)

TCS : Ah, la lectrice a forte poitrine, la cible la plus convoitée par les annonceurs... donc oui, si tu en as, tu vas les
intéresser vivement, et j'espère que Sun, Decca, Coral et les autres seront particulièrement sensibles à cet argument de poids...

(Par contre, c'est pas sympa de révéler à tout le monde mon but réel...)  


The Civil Servant 20/12/2009 19:51


Cher G.T., j'ai lu avec grand intérêt ce message et en déduis que tu as décidé d'intégrer la petite caste de patrons qui veulent faire suer le burnousse des autres blogueurs. Sache qu'une carte au
MEDEF coûte assez cher (puisque la prendre devrait être la suite logique de ce projet, lorsque ton chiffre d'affaire excédera le million d'euros par mois alors que tu n'auras fait varier la
rémunération de tes gueux que de quelques % mais ils peuvent bien se contenter de 50 euros par mois, ça leur paye leur clopes et s'ils ne sont pas content, tu délocalises sur des blogs moldaves ou
lettons et basta - je te trouverais des interprêtes féminines de ces pays qui sont prêtes à tout pour les beaux yeux et le portefeuille d'un occidental -).

Ouais plus sérieusement, je confirme qu'on est des prescripteurs et qu'on a des lecteurs qui n'osent pas trop s'exprimer : à titre d'exemple, j'ai déjà reçu 3 caisses de Veuve Cliquot, un billet
aller et retour pour Nassau et une dizaine de demandes en mariage. Mais tu connais ma déontologie : le mariage c'est niet !!

Autrement, toujours plus sérieusement, ton projet est fort intéressant. Mon problème est que je souhaiterais surtout soutenir et recevoir des skeuds de petits labels comme Sun Records, Decca, Coral
ou Chiswick. tu crois que ça peut l'faire ?

Pour le reste mes stats sont modestes mais attention mes lecteurs sont tous des gens extrêmements intelligents et cultivés, les filles sont remarquablement belles, et tout le monde est jeune, en
pleine santé et doté d'un fort pouvoir d'achat (ainsi que de poitrines toutes aussi fortes pour les lectrices). Et ça je tenais à ce que ce soit dit !


Monzoeil 20/12/2009 19:33


belle idée mon gars ! Dommage que je ne sois qu'un déconneur rockeur à l'occasion !


pyrox 20/12/2009 19:05


moi aussi, ça me tente.
mais je ne sais pas si mes folles statistiques vont faire plaisir à quelqu'un :D


lou 20/12/2009 16:32


 
Bonjour, je suis abonné à Télérama et j'aime beaucoup votre blog.

Pour l'idée-projet, je n'ai pas tout compris. Je ne remplis pas toutes les conditions - la diffusion de la comédie musicale des jeunes umpiens ne fait pas de Libellus un blog dédié à la
musique.
On suit le CDB, honnêtement, sans noter ce qu'on aime pas mais qu'on ne saurait apprécier sans y mettre seulement un jugement de goût.
Libellus, en ce moment, vire plutôt du côté politico au jour le jour et philosopho à la petite semaine.
Enfin, je refuserais toute rémunération pour une publicité. Ton conseiller O-B, GT, est un sage. Dès qu'on publie quelques lignes sur une composition musicale ou un livre ou une
photo prise par un blogueur (une blogueuse), on fait de la publicité. Ou alors on s'en tient aux recettes de cuisine, sans le son ni l'image, et on ne nomme pas les ingrédients : un légume de
saison (il y a tellement de saisons !), un féculent ramené chez nous par un pharmacien du siècle des Lumières (quel siècle ?), des protéines animales conservées en résidu d'eau de mer après
évaporation --- bref, une potée, quoi !

C'est vrai que je ne comprends pas bien la proposition.

GT, tu ne va pas refaire l'article, tu peux m'écrire pour m'expliquer. Je ne sais pas si je ferai plus qu'aujourd'hui. Est-ce que Yosemite ou Jack
Balance relèvent du label indépendant ? Ils ont leur MySpace. Et le révérend, Tom Frost ? il est déjà dans les liens, si c'est pas de la pub...

Ce que je retiens, c'est que causer, c'est bien, faire, c'est mieux. Rien que pour ce message, ton article fait partie des grands articles d'art-rock. Et puis tu le vois : une trentaine de
commentaires --- c'est le signe de la qualité ;)
 


yosemite. 20/12/2009 15:54


Thom, pour avoir du numérique, t'as pas besoin d'un deal avec un label, si ?
:)


G.T. 20/12/2009 13:51


COOKIE : Merci... et il n'y a pas de raison que tu n'y participes pas, un jour où l'autre...

THOM et LYLE : Est-ce que nous sommes "prescripteurs" ? On ne peut jamais vraiment savoir dans quelle mesure...

Une chose qui fausse un peu nore jugement, ce sont les commentaires, qui donnent l'impression que les gens les plus intéressés par nos blogs sont... les autres blogueurs... normal, lorsqu'on a un
blog, il faut se trouver une "famille", d'autres blogueurs avec lesquels on partage pas mal de goûts, avec lesquels on a des conceptions similaires de la musique, et les blogueurs donnent parfois
l'impression de fonctionner en "circuit fermé", d'intéresser surtout quelques "confrères"... mais il m'est arrivé plusieurs fois d'avoir des commentaires de visiteurs du genre "ça fait longtemps
que je te lis, j'ai découvert pas mal de choses grâce à toi, je me décide enfin à franchir le pas et poster un commentaire, ce que je n'osais pas faire jusque-là"... et sans doute que des tas
d'autres n'osent, justement, pas franchir ce pas, ou tout simplement ne cherchent pas à la faire... bref, il y a beaucoup de gens qui nous lisent régulièrement, mais qui ne sont pas là pour
taper la discute, qui ont tel ou tel blog dans leur favori, blogs qu'ils peuvent visiter une fois par jour, par semaine, par mois...il ne faut pas négliger tous ces lecteurs "silencieux", qui sont
souvent plus influencés par nous que les blogueurs qui laissent des commentaires régulièrement...

Je ne pense pas qu'il faille avoir 3000 visiteurs par jours pour être prescripteur... il y a  des blogs qui ont moins de 100 visiteurs par jour, qui ne sont pas forcément bien référencés,
qui ne publient pas toujours de manière régulière, mais qui sont de qualité et peuvent être assez influents pour ces visiteurs là (et pour plus de 100 personnes, si l'on considère que beaucoup de
gens ne viennent pas tous les jours... par exemple, il y a des blogs musicaux anglo-saxons sur lesquels je ne vais qu'une fois toutes les deux semaines, sur lesquels je ne commente pas, mais, parce
que je me retrouve dans leurs goûts, je les lis avec attention quand je passe chez eux, et je cherche à écouter les albums qu'ils mettent en évidence...

Autre exemple... quand Télérama m'a contacté, j'étais - comme je le suis encore - très loin de 3000 visiteurs par jour... j'ai discuté avec la femme qui a écrit ce billet sur moi - comme un con,
j'avais loupé son mail où elle me proposait une petite interview pour faire un billet plus long sur mon blog - et après, 2-3 mails, elle me dit que j'ai des "fans" chez Télérama (et là, je lui
ai répondu qu'ils devaient lancer une pétition pour m'embaucher, bizarrement, je n'ai plus eu de réponse après :-)) (il faut vraiment que je veuille défendre ce projet pour parler de ça, c'est très
mauvais pour ma crédibilité rock de dire que j'ai des fans dans la rédaction de Télérama, cf. Guide du Rockeur, 6° commandement...)
Bref, sans le savoir - et je ne l'aurais jamais su si je n'avais pas un peu discuté avec elle - il y a, semble-t-il, des gens qui me lisent chez Télérama... et ne viennent pas pour
autant poster de commentaires en écrivant "Bonjour, je travaille à télérama, et j'aime beaucoup votre blog"... On ne sait jamais vraiment qui peut nous lire, et même avec un blog
confidentiel, s'il a de la qualité, on peut très bien être lu par quelques journalistes des Inrocks, de Rock'n'folk, Télérama etc... lorsuqe, l'année dernière, j'ai publié cet article
où je tapais sur les inrocks, il y a une personne qui semklait bien connaître la rédaction qui était venue commenter pour confirmer certains de mes dires(sans en dire plus sur
son job, sans dire si elle y travaillait encore ou non)...  

A côté, tu as des blogs qui ont plus de 3000 visites par jours, qui publient énormément de petits billets, avec juste deux lignes de buzz et d'infos sur la sortie d'un disque, je tombe très souvent
sur ce type de blog lorsque je fais une recherche sur un album, j'y reste même pas deux secondes parce que le type ne faisait qu'annoncer la sortie prochaine en laissant, parfois une vidéo... et
ces blogs peuvent être moins prescripteurs qu'un blog qui a 10 fois moins de visteurs...

YOSEMITE : C'est une bonne remarque, mais ça, faudra voir avec eux...


Thom 19/12/2009 21:36



"est-ce que les "petits" labels trouveraient facilement la ressource d'envoyer des promos à des blogueurs, plutôt pas trop visibles (puisque certains en reçoivent a priori déjà) ?"

Oui, bien sûr. Au pire les petits labels envoient en numérique. Ca se fait de plus en plus, et autant je trouve ça minable quand ça vient d'un label d'envergure, autant quand ça vient d'un tout
petit label je trouve ça très bien et parfaitement compréhensible.


yosemite. 19/12/2009 21:22


une chose quand même :
GT a parlé de la crise dans une de ses réponses...
Et c'est là que je m'interroge :
travaillant maintenant depuis 10 ans dans un magasin de disques, dès qu'on a senti le vent tourner, les premières choses qui ont été supprimées furent les "+ produits" (t-shirts, stickers,
promo)...
et à l'heure actuelle, même les représentants n'ont pas toujours un "promo" même pas à donner à leur client mais même pour pouvoir y jeter une oreille (je vous dis pas le bordel pour commander des
disques sans le son, t'as déjà acheté une BD sans voir les dessins ?)
La question est donc la suivante :
est-ce que les "petits" labels trouveraient facilement la ressource d'envoyer des promos à des blogueurs, plutôt pas trop visibles (puisque certains en reçoivent a priori déjà) ?
Quel est leur intérêt de redévelopper un "truc" qu'ils ont cessé de faire fonctionner ?
Ils peuvent toujours cependant envoyer des CD gravés (ce que font déjà certains labels avec les Forces de Vente - ça sonne classe comme ça !) mais c'est du coup le blogueur qui peut avoir
l'impression de se faire léser (avec un B)...
A près tout, comme tout le monde le dit si justement, la pub, ça fait des années qu'on leur fait gratos alors...


lyle 19/12/2009 19:51


Si on regarde les blogs de littérature, je dirais oui, mais pour les blogs de musique, j'ai plus de doutes, vu que Pitchfork a tout phagocyté...

A mon sens pour avoir un vrai début d'influence, il faudrait avoir dans les 3 000 à 5 000 visiteurs / jour, pouvoir organiser des concerts...


Thom 19/12/2009 19:35


je serais d'ailleurs curieux de voir si Ramon Falls vendra quelques disques après avoir été "tête de gondole" de 37 blogs différents...
Tu soulèves un point essentiel, Lyle.

J'ai toujours eu le sentiment que les blogs étaient surtout prescripteurs d'eux-mêmes. Mais je peux me tromper...


lyle 19/12/2009 19:11



Sauf que notre rôle de prescripteur, il est vraiment difficile à évaluer.

Prend mon exemple (pas le meilleur, je te l'accorde) : tout le monde a semblé découvrir Songdog quand j'en ai fait mon n°1 de 2008. Or j'en avais parlé au moins 3 fois dans l'année en
particulier en faisant une critique dithyrambique de l'album (d'ailleurs traduite par le groupe sur son site...) De même, mon billet sur Firekites sur DLMDS n'a pas suscité le moindre
commentaire et il a fallu que je mette un des titres dans mes seizièmes de finale pour le morceau de l'année pour qu'il y ait un impact (occasion en or de rappeller à ceux qui ne le sauraient pas
qu'il faut aller voter sur http://www.jecoutedelamusiquedemerde.com  (JAG !) pour MON morceau de l'année (oui, c'est bizarre mais c'est
comme ça)). Comme quoi, ce qui marche le mieux, et tu le sais bien, reste le participatif.

Alors savoir si on peut avoir une quelconque influence sur les ventes... (je serais d'ailleurs curieux de voir si Ramon Falls vendra quelques disques après avoir été "tête de gondole" de 37
blogs différents...) Et je ne pense pas que voir pendant des semaines le même album sur un blog qu'on aime aura une influence positive, j'aurais même l'impression du contraire.

Et puis on ne serait plus dans le rôle du prescripteur mais de l'annonceur, ce qui me gêne très sérieusement. Personnellement, je pense que si notre petite partie de la blogosphère musicale veut
réussir à jouer un rôle plus important et se faire entendre, c'est plus en travaillant ensemble (en plus de ce que l'on fait déjà chacun de son côté) et c'est un peu ce qui a donné naissance à
DLMDS (d'ailleurs toutes les bonnes volontés sont les bienvenues) qu'en se lançant dans la communication publicitaire.

Maintenant encore une fois, ton projet est intéressant et je suis très curieux de le voir évoluer.



G.T. 19/12/2009 18:15


THOM : Avec la hausse du prix des clopes et la crise actuelle, un paquet de cigarettes, c'est un produit de luxe, donc 3 paquets,
c'est pas rien :-)

Plus sérieusement... comme le note ARBOBO, c'est là un point important, avec deux types de cas extrêmes, des blogs assez
confidentiels, avec moins de 50 visiteurs par jours (Klak, Laiezza), et des blogs mieux installés et plus fréquentés (Le Golb, Arbobo). THOM demande pourquoi il se lancerait là-dedans... ce ne serait pas juste pour faire plaisir à "son" frère de blog comme il le dit, mais à "ses" frères
(et soeurs) de blogs. Ce système repose en partie sur une certaine forme de solidarité, il faut que des blogs ayant une bonne audience y participent pour permettre à des blogs moins visités mais de
qualité d'en bénéficier, tout comme il faut que des gros labels indés acceptent de laisser de la place à de plus petites structures. Il ne s'agit pas de faire des conrats juteux entre "gros blogs"
et "gros labels", et encore moins entre "gros blog" et majors.
Prenons un exemple tout simple... OK, Yosemite ou Laiezza n'ont pas une grande audience... mais ARBOBO passe chez Yosemite, et toi
chez Laiezza, et, pour faire mentir Christian qui soutenait de manière injuste et absurde que les blogueurs "importants" ne restent qu'entre-eux et se contrefoutent des plus petits blogueurs, si
Laiezza (qui se trompe quand elle imagine que je ne pensais sûrement pas à elle en montant ce projet) met en valeur tel groupe qu'elle apprécie, ARBOBO, THOM ou moi ne négligeront pas son avis, et puisqu'elle écrit bien et sait donner envie de prêter attention à ce qu'elle défend, elle a aussi
une influence sur des blogueurs plus "prescripteurs" qui la lisent...
Idem pour KLAK. Alors si quelque blogueurs "mieux installés" passent de temps en temps chez eux et y voient chaque fois tel album
mis en évidence, ça leur donnera peut-être envie d'écouter (je sais pas vous, mais moi, quand je lis un article enthousiaste chez Klak, Laiezza ou Thierry sur tel album, ça me donne bien plus envie
de l'écouter que des mails à la con d'une agence de promo...)

Quant à savoir ce que tu souhaites, THOM, c'est justement ce qui me différencie des agences de promo, qui ne sont en général pas du
tout à l'écoute des blogueurs... c'est là où mon travail est important et basé sur une certaine souplesse, à chaque blogueur de définir ce qu'il souhaite : avoir une bonne rémunération et être
prêt pour cela à accepter un partenariat avec un label important, même s'il ne fait pas partie de ces favoris (mais, bien sûr, pour des albums qui te plaisent, il est indispensable pour notre
"crédibilité" qu'on ne fasse pas de la promo juste pour la promo, mais parce qu'on est bien d'accord pour défendre tel album et tel label), soutenir un petit label sans lui demander grand chose en
échange... tout dépend de comment chacun conçoit cette fenêtre de "pub"... et, par exemple, THOM, si tu ne veux pas être
rétribué pour cela, si tu préfères que le label réserve son pognon pour ces artistes (en même temps, la plupart claqueront ce budget pub ailleurs, dans des trucs parfois moins ciblés et moins
rentables)... tu peux parfaitement participer sans demander de rétribution, ce qui rend le projet encore plus avantageux pour les labels, s'ils savent qu'ils peuvent, dans le lot, avoir quelques
blogs importants pour pas grand chose... bref, qu'ils utilisent une partie de leur buget promo pour te payer ou que tu le fasses juste pour participer à ce projet qui aide blogueurs et
labels, les deux solutions sont honorables...

Tu parles d'une pub qui rapporterait bien plus aux labels qu'à toi... certes, mais ce n'est pas vraiment de la pub, tu n'as pas à choisir le plus offrant entre "Coca-Cola" et un
label indépendant, il s'agit juste de mettre en valeur un label que tu souhaites défendre. Tu ne seras pas plus le "dindon de la farce" que nous ne le sommes quotidiennement, puisqu'on passe notre
temps sur nos blogs, à faire la promotion de "produits culturels" que l'on voudrait faire aimer ou mieux connaître... un système qui rapporte à tout le monde : hébergeurs de blogs, puisqu'on
leur amène des visiteurs, producteurs et artistes, qui se voient mis en valeur et lus par des centaines, milliers, ou dizaines de milliers d'internautes... un système qui rapportait un petit
quelque chose à tout le monde jusque-là, sauf aux blogueurs...

DRGBS : Je pensais voir d'abord ça avec les labels, puis je me suis dit que je ne pourrais les démarcher sérieusement que si le
projet est vraiment abouti, et si je peux certifier que bon nombre de blogueurs sont déjà prêts à me suivre... c'est pourquoi je vous demande avant vos avis et suggestions, que j'en sache un peu
plus sur vos attentes...

Ensuite, concernant l'impact de ces pubs... c'est une très bonne question que je te remercie de m'avoir posé^^
Internet, comme le monde dans lequel on vit, est truffé de pubs "agressives" à la con... on n'arrête pas d'être sollicité pour acheter des objets et services dont on se contrefout, pour
lesquels on n'a rien demandé... là, c'est différent, il y a une "éthique", car pas question de proposer cet espace sur nos blogs à n'importe quelle société qui paie
bien, mais à des albums et labels que l'on veut défendre. 
Toujours sur l'impact, pour reprendre l'exemple dont je parlais avant... mettons que même Laiezza, qui a un blog très peu lu, ait en permanence la pochette et le nom de tel groupe en évidence
sur son blog... cela marquera consicemment ou inconsciemment ses quelques lecteurs, s'ils aiment le blog de Laiezza, ils auront un avis positif sur cet album, plus que s'ils en avaient vu
une pub sur TF1. Ajouté à cela, si des blogueurs ayant une plus grande "audience" comme Thom, Arbobo ou moi passons régulièrement sur son blog et y voyons chaque fois cette
pochette d'album et ce groupe, il va nous interpeller plus qu'un truc balancé par une agence de promo quelconque (et là, je me rends compte que je viens de redire exactement la même chose que tout
à l'heure^^)... des blogs plus influents pourront le découvrir par ce biais, et même intéresser des journalistes rock de mags influents qui traînent sur les blogs... Alors bien sûr, ne
rêvons pas, ce n'est pas parce que Laiezza va mettre en évidence tel album sur son blog, que, de fil en aiguille, il aura forcément une chronique dans Rock'n'folk ou les Inrocks... mais
il y a tout de même une chaîne, qui relie un peu tout le monde, et si un blog de qualité, un blogueur à qui on fait confiance, met en évidence tel nouveau groupe, il peut toujours, sans que le
label n'ait eu à se ruiner en promo, commencer à avoir un petit débit de notoriété...
Autre exemple, pour prendre mon cas... The Low Frequency In Stereo... groupe norvégien tout de même très peu connu quand je les ai découvert, dont j'ai écrit une critique très positive, qui a
suscité l'intérêt de plusieurs blogueurs, et l'album est depuis un moment en 5° position dans le CDB... ce qui a dû en pousser plus à l'écouter... alors qui sait, si ça se trouve, je ne leur
ai pas permis de vendre le moindre disque pour autant, tout le monde aura téléchargé, ou se sera contenté du myspace... mais, en tout cas, l'important est que ça leur donne déjà
une certaine visibilité, ceux qui lisent mon blog et me font confiance se disent que The Low Frequency In Stereo est un groupe qui mériterait qu'on y prête attention, et ce
n'est pas évident de se faire une place, même petite, face à la flopée de disques qui sortent continuellement...   

Que les presctripteurs soient petits, moyens, gros ou énormes comme Pitchfork, ils ont tous un rôle à jouer...   


Cookie 19/12/2009 17:52


Ah mais vraiment une excellente idée. J'espère pour vous que ça marcher. Mais vu ta détermination c'est bien parti pour. J'aurai bien voulu y participer mais je me sens pas la hauteur. Mais on s'en
fout je suis de tout coeur avec vous les gars ! Toi et tout ceux qui participeront à ce projet.


drgbs 19/12/2009 17:14


oui je me demande effectivement ce que ces labels au final auront comme avantage après avoir vu tel ou tel album mis en avant par certains blogs en terme de retombées commerciales (vente ou
concerts)

la question que je me pose au travers cela : les blogs ont ils un poids si importants que cela, un impact notable comme prescripteurs ?
Piche Fork peut être avec 2 ou 3 autres (hype machine), mais au delà j'en doute un peu, le terme "blogosphére" n'est il pas un peu galvaudé ?
de plus quel est l'importance de cet impact ?

pourquoi n'as tu envisagé l'opération dans le sens inverse : d'abord voir avec des labels si ils sont interessés ensuite en parler ici si les choses s'étaient avérées positives ?


arbobo 19/12/2009 15:17


GT, thom et lyle soulèvent un point crucial :-)

si aucun de nous n'a encore de pub chez lui, c'est qu'entre quelques pesetes en plus ou la fierté d'avoir un site vierge de pub, on préfère faire parler notre orgueil ^^
tu me dirais, avec nos fréqunetations c'est du gachis, mais bon, il va falloir trouver les arguments pour nous faire bouger de nos positions :-)


Laiezza 19/12/2009 14:41


C'est sûrement évident, mais je dirai pareil que klak (de toute façon, je doute que tu aies pensé à moi, en créant ton projet, à moins de vouloir qu'il foire :). J'écris peu, pas assez sur la
musique, je n'ai quasi-pas de visites, et sincèrement, cela ne m'intéresse pas (le projet, pas la musique !!). Surtout que j'ai tendance à trouver très appréciable, sur les blogs, d'être "protégée"
de la pub, qui est partout, dehors ou sur le web, et je n'ai pas envie d'en voir chez moi, même pour un gentil label tout mignon. Bon courage, toutefois !


klak 19/12/2009 14:24


je fais un peu ça avec le petit (mais tonique) label palois A tant réver du Roi, j'ai chroniqué des disques et des concerts. c'est des gens cool, il y a un bon contact humain, donc ça me plait
bien.
par contre j'ai toujours refuser à ceux qui demande des chroniques par mail, encenser un disque dont je me fous pas mal, impossible. d'où l'interet de choisir le label qu'on veut. mais bon j'aime
pas trop me sentir redevable d'un texte. donc ton projet me parait bien pensé, mais je ne vois pas le baldes vauriens et ses stats faméliques (50 pélerins les jours de fêtes) là dedans.
pour les sous, j'aurais 5000 visiteurs quotidiens que je voudrais pas un kopec. et falsifier ses stats pour 5€, je sais pas s'il y en a qui y aurait pensé, mais ce serait totalement méprisable.



Thom 19/12/2009 14:05


Honnêtement je ne sais pas quoi penser. Ca fait ou moins cinq fois que je commence à écrire un commentaire et que je ne le poste pas. Je n'arrive pas à me situer.

Je n'ai pas spécialement envie de gagner de l'argent avec mon blog (surtout vu la faiblesses des sommes et en imaginant que ce soit même possible de rémunérer les blogueurs, ce dont je ne suis pas
convaincu... si vraiment je voulais gagner de l'argent avec mon blog, je chercherais tout de même un truc vraiment rémunérateur, j'ai pas besoin d'un label pour me payer trois paquets de clopes
(hypothèse haute)). Et des albums, j'en reçois déjà, que je chronique quand je les aime, sinon non. J'ai un peu l'impression qu'à mon niveau, ça ne changerait vraiment pas grand-chose et que par
conséquent la pub rapporterait bien plus aux labels qu'à moi, qui deviendrait le dindon consentant d'un truc qui me dépasse juste parce que j'ai voulu faire plaisir à mon frère de blog.

Accessoirement, ça soulève deux ou trois questions qui me chiffonnent un peu :

- à mon niveau de stats, j'estime que je fais déjà beaucoup pour les groupes que je défends gratuitement, donc par extension pour les labels. Pourquoi devrais-je en faire plus alors qu'aucune
rémunération décente n'est vraiment garantie derrière ? Sachant que les promos ne m'intéressent pas spécialement et que l'amour de l'art, je donne déjà. Sachant également que je paie en plus un
hébergement tous les mois, donc que j'ai un coût de fonctionnement, aussi minime soit-il.

- un commentaire un peu lylien : les groupes indés ont déjà du mal à se rémunérer eux-mêmes. J'avoue que j'aurais un peu mauvaise conscience de me faire du blé sur leur dos, si blé il y avait. Je
préfèrerais de loin que le label verse 100 euros de plus par moi à un artiste que de verser 10 euros par mois à 10 blogueurs qui n'ont rien fait pour le mériter sinon mettre une pochette sur leur
site. Je suis idéaliste, je sais.

Bref. Ce ne sont pas des jugements, mais des interrogations. Je suis un peu troublé...


arbobo 19/12/2009 11:15


pour les labels étrangers, ça coûte déjà plus cher d'envoyer des disques, en plus :o)

étude de marché, te dis-je ^^


G.T. 19/12/2009 10:58


THOM : C'est vrai que je pars de la fourchette la plus basse... parce que l'idée de départ, ce n'est pas de leur prendre le maximum
de ce que l'on aurait pu espérer, mais plutôt de leur trouver une manière très avantageuse de se faire mieux connaître. Parce que le marché est en crise, mais aussi parce que le but est de les
aider avant de nous enrichir.
Maintenant, il est certain que tout ça peut évoluer, et qu'un "gros" blog qui a plus de 1000 visiteurs uniques par jours et qui est de qualité pourra demander plus que 15 euros par mois...
Mais puisqu'ils ont déjà à me payer une somme annuelle pour que je fasse tout le boulot, pas évident de leur demander en plus des sommes trop importantes pour les blogueurs. 

J'avais aussi pensé à cette échelle :
- uniquement des CD pour les blogs qui ont moins de 150 visiteurs uniques par jours.
- 5 euros par mois de 150 à 300 visiteurs
- 10 euros de 300 à 600
- 20 euros de 600 à 1000
- 30 euros de 1000 à 5000
- 50 euros de 5000 à plus...

En espérant qu'il n'y ait pas un effet pervers où les blogueurs se mettraient à chercher à faire un max d'audience à tout prix pour être mieux rémunérés... de toute façon, ce ne sera pas sur de
trop grosses sommes, je ne pense pas que les blogueurs se mettraient à racoler et publier n'importe quoi n'importe comment juste pour une dizaine d'euros par mois en plus... ou alors, c'est
qu'ils sont vraiment dans la misère totale :-)

Mais bon, c'est juste une idée, il faudra voir avec les labels ce qu'ils sont prêts à mettre... et que les blogueurs me disent aussi quelles sont leurs attentes...


Thom 19/12/2009 10:24


La plupart des labels, surtout s'ils offrent une petite rétribution aux blogueurs, voudront être certain qu'il n'est pas lu que par 4-5 personnes...

En même temps vu comment tu leurs casses les prix sur la pub (tu avais songé à gratuit aussi ? ou à 1 euro symbolique ? ^^) ils seraient gonflés de ne pas être contents...


SysTooL 18/12/2009 23:48


Bien entendu, je comprends bien cette idée...


G.T. 18/12/2009 23:28


YOSEMITE : En fait, j'ai dit à ARBOBO que je pensais plutôt à une
entreprise individuelle (mais si ça se développe avec des centaines de labels - ce que j'espère - et un très grand nombre de blogs, j'aurais besoin d'aide... notamment de quelques blogueurs qui
feraient une partie de mon travail, et seront payés en conséquence... mais on est encore loin de tout ça, faut déjà mettre le projet en place).

Et il a raison sur la charte, c'est un point essentiel...

LYLE : Et puis je suis con, j'aime bien aller acheter les disques...

Tu peux aussi payer le label pour qu'il t'envoie les disques dont tu feras la pub :-)

DRGBS : En fait, il ne s'agit pas de mettre en évidence notre disque favori du moment, mais un disque qu'on aime du label
partenaire... c'est un tout petit compromis...

SYST : Les grands esprits se rencontrent :-)

Non seulement je ne vois aucun inconvénient à ce que tu participes, mais j'y tiens fermement !
Quant à la qualité éditoriale plutôt que les stats, je suis bien d'accord, mais c'est dans l'idéal. La plupart des labels, surtout s'ils offrent une petite rétribution aux blogueurs, voudront être
certain qu'il n'est pas lu que par 4-5 personnes...


SysTooL 18/12/2009 23:01



La capture d'écran me paraît une bonne solution... après bien sûr, si les blogueurs sont malhonnêtes et trafiquent les données  En même temps, a-t-on besoin de "justifier" notre qualité éditoriale avec des stats??

Et la réflexion d'Arbobo me parait justifiée, d'autant qu'il s'agit de quelqu'un qui s'y connait passablement...