Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 23:08

Qui dit été dit plage, qui dit plage dit mer, qui dit mer dit requin (parano, moi ?), qui dit requin dit Les Dents de la Mer… En plein cœur de l’été, c’est l’occasion idéale de vous faire découvrir une curiosité, une reprise de la célébrissime musique des Dents de la Mer (Jaws) de John Williams (1975) par Lalo Schifrin (en 1976).


L’argentin Lalo Schifrin, vous le connaissez forcément si vous vous intéressez un minimum aux musiques de films, sinon, vous avez obligatoirement quelques-uns de ses airs dans la tête, en premier lieu l’entêtante musique de la série Mission Impossible. Comme deux des meilleurs compositeurs de musiques de films des années 60-70 (Ennio Morricone et John Barry), Lalo Schifrin aime mélanger les genres, piocher dans le classique comme dans la musique pop, le jazz et les musiques « du monde » pour créer sa propre alchimie. S’il affectionne, comme John Barry, les puissantes sections de cuivres, il se distingue par ses rythmes latins et funky avec des lignes de basse (et motifs mélodiques) souvent très sombres. Des musiques qui sont à la fois très sombres et très colorées, c’est pour le moins original… même s’il n’est pas le premier à parvenir avec succès à mélanger ces opposés, Stravinsky l’avait fait dans ce monumental chef-d’œuvre de la musique du XX° qu’est le Sacre du Printemps en 1913 (par exemple dans la confrontation diatonisme / thèmes folklorisants d’un côté, chromatisme / masse orchestrale violente de l’autre). Partir des Dents de la Mer et de Schifrin pour aller vers le Sacre du Printemps de Stravinsky, je dérive, penserez-vous peut-être… pas tant que ça, car la musique des Dents de la Mer de John Williams emprunte pas mal au Sacre, en particulier à la saisissante deuxième danse du Premier tableau, « Les Augures Printaniers – danse des adolescentes ».


La musique des Dents de la Mer par John Williams (1975) :

 


Les Augures Printaniers, tirés du Sacre du Printemps de Stravinsky (1913), qui a forcément influencé John Williams, et qui aurait très bien pu illustrer le film de Spielberg :

 


John Williams a été influencé par Stravinsky, mais son thème des Dents de la Mer est aussi presque un décalque des toutes premières mesures de la 9° Symphonie de Dvorak (1893) :

 

 

 

Et, enfin - on y arrive - l’excellente reprise de la musique des Dents de la Mer par Lalo Schifrin (1976) :


 

Un grand blanc funky, difficile à concevoir, je vous l'accorde…

 

great-white-1.jpg 

 

…pourtant, en musique, ça fonctionne !

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

Merc 16/10/2015 13:22

Hello,
J’aime tellement cette musique que je m’étais procuré la version sonnerie sur http://m.mobifun.fr/ . Il faut bien avouer que cet air effrayant a fait flipper plusieurs générations.
À bientôt

john 11/11/2014 11:17



GT 28/08/2014 23:11


Les Cafards & Event : en effet !

Event 26/08/2014 14:19


La musique, c'est ce qui fait vraiment toute la beauté d'un film, passée en fond elle à l'air anodine mais elle joue un rôle capitale sur notre sensation à la vue de la vidéo. Merci pour cet
article.

les cafards 24/08/2014 14:12


pas de doutes, c'est un boss de la musique de film !

Code promo sosh 24/08/2014 14:00


wow quelle belle video j'aime beaucoup 


code promo sfr ,Code promo guess livraison gratuite , code promo conforama livraison gratuite

Code promo sosh 16/08/2014 22:56


quelle belle site web bonne courage cher admin



Code promo sfr, Code
promo promovacances , Code
promo sosh , Code
promo conforama

Marion 14/08/2014 18:44


Mon blog "Autour de la musique classique" traite du sujet de la possible démocratisation de la musique classique grâce au numérique et notamment au web. Des sujets pointus sur la musique
classique de façon générale. Mais surtout beaucoup d'idées et de conseils sur la communication autour de la musique classique afin qu'un nouveau public s'y intéresse.

GT 14/08/2014 00:52


Eh bien merci à tous les 2 pour m'avoir fait découvrir ces "curiosités", je ne connaissais ni "Altered States" (avec aussi des accents de Petrouchka), ni cette reprise de Strauss... qui est
plutôt bien foutue dans le genre, mais que je n'ai pas trop aimé non plus, on perd tout le côté "saisissant" qui fait la force d'Ainsi Parlait Zarathustra. Alors que j'aime, dans la reprise
de Jaws par Schifrin, le fait qu'il ne perde pas trop en noirceur malgré la sauce funky... 

Dr FrankNfurter 13/08/2014 12:23


Toujours eu un peu de mal avec cette version, ou cet album.


ça me rappelle un peu dans un genre / démarche similaire, la version de Also Sprach Zarathustra par Deodato.

Hakatu 31/07/2014 14:03


La reprise disco de Jaws par Schifrin rappelle énormement les deux BO pré-disco que le musicien avait écrite pour les 2 premiers épisodes de "Dirty Harry" et annonce plus encore son travail pour
"Sudden Impact". Ce n'est pas ce que je préfère de Schifrin (sans doute le plus grand musicien de cinéma après Herrmann) mais comme d'habitude c'est hyper bien ficelé...


Dans le genre archi inspiré du "Sacre", je citerai immédiatement la superbe BO de "Altered states" par John Corigliano, composée quelques années après Jaws :


http://www.youtube.com/watch?v=E1ZGEvJPQ6A


http://grooveshark.com/#!/album/Altered+States+soundtrack/5903719