Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 13:05

Vous aussi, vous êtes déjà lassés de la campagne présidentielle avant qu’elle ne commence réellement ? Vous aussi, la perspective d’avoir soit Hollande, soit Sarkozy président jusqu’en 2017, ça vous déprime ?

 

Heureusement, il nous reste l’art. Quelques grammes de sublime dans un monde médiocre. Le plaisir de l’esthète : fuir la morosité, la lourdeur et la vulgarité du monde en s’abandonnant totalement à des œuvres de génie. Comme le 3° mouvement du premier quatuor de Brahms. Plonger dans ce mouvement, c’est neuf minutes dans un monde sans Sarkozy, Morano, Hollande, Aubry, Mélenchon, Le Pen, Joly, DSK, Coppé… neuf minutes dans un monde de rêve, de finesse et d’élégance. Il n’est pas nécessaire de s’y plonger pour être saisi par la beauté mélodique, mais le plaisir est décuplé lorsque vous lui accordez l’attention qu’il mérite et suivez en même temps les différentes lignes des quatre musiciens. Des mélodies qui s’entrelacent avec une musicalité et une subtilité remarquables.

 

J’insiste à chaque fois que je vous parle de classique sur le fait d’écouter « attentivement »… car la musique pop habitue à une écoute assez simpliste, avec une mélodie accompagnée par de la rythmique et quelques riffs ou gimmicks simples… du coup, l’oreille paresse, et il faut un minimum d’effort, face à de la musique classique, pour entendre simultanément des thèmes et harmonies nettement plus riches et complexes. Mais ce n’est pas un effort « austère et scolaire » qui vous est demandé, juste un effort d’attention et d’abandon pour retirer un plaisir encore plus grand et des émotions beaucoup plus fortes. Si j’osais, je dirais que, pour le sens auditif, la différence entre la pop et le classique est la même qu’entre la pornographie et l’érotisme…  

   

Il n'est pas toujours évident de trouver les meilleures versions des oeuvres classiques sur Grooveshark, là, par chance, il y a ma favorite, celle du quatuor Amadeus...

 

Johannes Brahms – Quatuor à cordes n°1 en do mineur, op. 51, 3° mouvement (1873)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Classique
commenter cet article

commentaires

les cafards 21/10/2011 18:54



on a plongé et on a apprécié mais sorry, on n'est pas d'accord avec cette comparaison entre érotisme et pornographie : trop simpliste ça aussi   exemple, la puissance de feu de won't
get fooled again des Who c'est simpliste ?  le débat reste ouvert.


Salutations simplissimes mais amicales des cafards



GT 18/10/2011 23:06



EL-F : Je me suis arrêté au bout de 34 secondes, c'est monstrueux... comment peut-on haïr à ce point Mozart pour lui
faire subir ça ? Cet arrangement complètement pourrave sur des thèmes de Mozart, c'est criminel, bordel... à la limite, les paroles, je m'en fous (comme d'hab^^)


 


JORIS : OK, je comprends... mais je ne pensais bien sûr pas à l'érotisme des films de M6 du dimanche soir, seulement à
l'art érotique... ce qui n'est pas vraiment la même chose^^



Joris 18/10/2011 21:21



@GT: Bah c'est évident non? ^^ Après y'a érotique et érotique. Y'a les scènes de cul dans les films "normaux", et là ça peut être magique, et y'a les films érotiques du dimanche soir, et là, y'a
pas photo, autant regarder un porno. Y'aurait des choses à dire sur cette comparaison d'ailleurs...


@El Funcionario: NSFW! Ma copine vient de me regarder avec un air qui voulait dire "Si tu ne coupes pas cette vidéo je te quitte."



El Funcionario 18/10/2011 20:27



En parlant de pornographie:


http://www.youtube.com/watch?v=lwwfQTHUsAI


(lien safe for work) (quoique...)


:)



GT 18/10/2011 19:38



JORIS : Pourquoi ? Tu trouves que l'érotisme, c'est chiant, et la pornographie, c'est fun ? ^^



Joris 18/10/2011 16:58



[troll] Ah ouais, donc le classique c'est chiant et la pop c'est fun quoi. C'est bien ce que je pensais. [/troll]


Obligé. :D


(j'écoute quand même, j'suis pas rustre)