Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:14

Pour bien commencer l’année… une des chansons les plus tristes, désespérées, sombres et dures de l’histoire. Il ne s’agit pas de rap, de rock ni de protest-song, mais bien d’une chanson datant de plus d’un siècle, écrite par Jules Jouy et mise en musique par Gustave Goublier. Chanson de révolte sur la condition féminine et la condition ouvrière, Filles d’Ouvriers est aussi radicale dans le constat que dans le moyen de s’en sortir : prendre les armes et fusiller les patrons.

A côté, les textes des morceaux de rap actuels qui font polémique ont, pour la plupart, l’air bien sages. L’occasion de rappeler que la subversion, la révolte ou l’engagement dans les chansons  remontent loin, très loin, contrairement à ce que pensent certains pour lesquels Dylan, le rock et la contre-culture 60’s ont « inventé » les chansons rebelles et engagées. Il est toujours bon de se replonger dans l’histoire de la musique pour relativiser la subversion du rock et du rap…

Filles d’Ouvriers n’est pas qu’une chanson forte, c’est aussi une très belle chanson. L’alliance du texte et de la musique en fait une des chansons les plus poignantes qui soient. Et l’interprétation de Michelle Bernard, dans la version ci-dessous, est parfaite :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Magali 16/08/2014 23:16


Très belle chanson. Il y a toujours de bons chanteurs français mais ils ne passent pas à la radio. Cependant il est vrai que les dernières "chansons" vraiment engagées viennent des rappeurs.
Quand à la révolution, pfffffff, j'en rêve et j'en cauchemarde à  la fois.

Hakatu 31/07/2014 15:32


Dans un genre proche (du moins en ce qui concerne la fin) et en plus récent :


http://www.youtube.com/watch?v=W3uLxbHJosI


(à noter que les paroles sont signées Henri-Georges Clouzot !)


NB : à quand une nouvelle révolution française ? une vraie cette fois !! pas un simple printemps si tu vois ce que je veux dire (mais encore faut il qu'il existe une conscience de classe, enfin
bref... )

G.T. 14/01/2012 14:53


LES CAFARDS : Merci !


ARNO : Je suis d'accord, je considère aussi que la génération Souchon - Goldman - Cabrel a bien contribué à rendre la
chanson française lisse et insipide...


Concernant l'activité sur mon blog, c'est vrai que ces temps-ci, je publie très peu (j'ai même rarement publié aussi peu)... faut dire, en effet, que le CDB me prend pas mal de temps,
surtout en cette période où il y a vraiment beaucoup à faire pour le finaliser... mais je vais m'y remettre ! J'ai d'ailleurs beaucoup d'articles en tête, il ne me manque plus qu'à les
écrire ^^

Arno 13/01/2012 11:35


Impressionnant ! Ca fait mouche, tant musicalement que dans les mots... Brel ou Brassens n'y allaient pas non plus par quatre chemin sur certains morceaux. Ces vraiment terrible leur chanson. Ca
prend au tripes! Etonnament, j'ai vraiment du mal avec la chanson francaise de maintenant... mais les vieux trucs, j'en suis fan. Et je ne suis vraiment pas le seul dans le cas... c'est la
génération Goldman Cabrel Souchon qui m'a défintivement dégouté! Y'a de quoi!


PS : c'est dommage qu'il y a moins d'activité sur ton site. C'est d'ailleurs un peu pareil chez tout le monde. Tout se centralise sur le CDB. C'est une mauvaise impression ou c'est vrai? On
dirait que les blogs servent juste à abriter les articles...

les cafards 11/01/2012 21:44


tout simplement superbe et bouleversant ! bravo !