Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Playlist 2020

Classements d'albums

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 17:24
Vous connaissez tous A Girl Like You, le tube d'Edwyn Collins... une chanson dont il a les droits, mais que son ex-maison de disque, Warner, l'empêche de mettre en écoute sur myspace. Collins voulait la diffuser librement et gratuitement - parce qu'il n'a pas une vision purement mercantile de la musique - sauf que Warner l'interdit, prétextant qu'elle a le copyright sur cette chanson. Mais ce n'est pas le cas. Le contrat d'Edwyn Collins avec Warner a expiré depuis un moment, Collins a tous les droits sur sa chanson, Warner n'en a plus aucun... mais voilà, il a fallu des mois de procédure contre Myspace et Warner pour qu'il puisse enfin diffuser SA chanson, dont il détient les droits.
Vous trouvez l'attitude de Warner dégueulasse ? Vous avez raison. Mais c'est encore bien pire. La manager d'Edwyn Collins raconte qu'elle s'est aussi aperçue que Warner continuait à vendre cette chanson, sans ne rien reverser à Collins. Il faut absolument lire (à moins que vous ne compreniez pas l'anglais),
son coup de gueule pour comprendre l'injustice de la situation (et, comme elle le dit à juste titre, ces politiques ne sont pas seulement celles des majors, beaucoup de labels indépendants ne sont pas forcément plus respectables).

Quand on pense que c'est cette industrie du disque qui accuse si sévèrement les "téléchargeurs" de nuire aux artistes et de ne pas respecter leurs droits... Comme le dit le vieux dicton, mieux vaut commencer par balayer devant sa porte... car entre télécharger de la musique pour son écoute personnelle, sans chercher en aucune manière à en faire commerce, et spolier ou voler - car là, c'est véritablement du vol - les droits des artistes, il n'est pas difficile de déterminer qui respecte le moins les artistes.
Si Edwyn Collins n'était qu'un cas isolé, passe encore... mais on ne compte plus les artistes qui ont été floués par leur maison de disque. Le problème, c'est que pour défendre cette industrie, des tas d'artistes-larbins montent en première ligne... mais où sont-ils lorsqu'il s'agit de défendre leurs pairs victimes des politiques de l'industrie ? Quel artiste de chez Warner est venu défendre Edwyn Collins et dire publiquement qu'il trouvait l'attitude de sa major scandaleuse ? Sans doute sont-ils trop occupés à fustiger les petits internautes pour dénoncer ces pratiques du "milieu"...

C'est l'occasion de vous faire écouter le dernier album en date d'Edwyn Collins, Home Again (2007), plutôt sympathique et disponible sur deezer : 

Edwyn Collins - Home Again   

De tous ceux qui ont eu des gros tubes dans les années 90, on ne s'étonnera pas non plus que ce soit un Edwyn Collins qui n'accepte pas les diktats et politiques des maisons de disque, son "A Girl Like You" était un des rares titres écoutables et pas complètement débiles qui passait en boucle sur les radios FM :

Edwyn Collins - A Girl Like You



Précédent article sur la Warner : Vers la fin du streaming légal ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

A


assez triste cette histoire qui arrive à Edwyn Collins


d'ailleurs je voulais dire en passant que la discographie de son premier groupe (les excellents Orange Juice) est tout à fait recommandée pour les amateurs de pop indé 80s  notamment pour
les singles "falling and laughing" et "rip it up and start again"



Répondre
G

THOM : Quoi ? Jack se porte bien au milieu de la dernière saison ? Si c'est pas du spoil, ça...^^


Répondre
T

(cela dit, pour l'anecdote, je me suis fait spoiler en début de saison d'une bien curieuse manière : un mec avait lâché un énorme spoiler... tellement grotesque et idiot et absurde que personne ne
l'a cru... et en fait, c'était vrai ^^)


Répondre
T

"on en est"

dans cet ordre, c'est mieux ;)


Répondre
T

(et ne me dis pas que Jack se suicide vraiment à la fin de Lost et que tu as osé un vrai spoil...)

:-)

Je t'assure, on est en pile à la moitié et Jack va bien (enfin... il n'est pas mort, en tout cas ^^)


Répondre
G

ARBOBO : Ah oui, les compils, là aussi il y aurait de quoi instruire un lourd dossier à charge contre les majors...
La collecte des droits, certes, c'est compliqué... mais justement, lorsque les maisons de disques sont coupables d'injustice, elles devraient se montrer particulièrement réactive et de bonne
volonté pour donner réparation à l'artiste, plutôt que de le mépriser et rogner le moindre euro... surtout quand il ne leur appartient pas...

YOSEMITE : Certains diraient même que l'industrie du disque s'est construite sur la spoliation d'artistes...

THOM : Bien vu pour le lapsus je vais corriger ça, même si c'est vrai qu'il est plutôt joli... (et normalement, c'est ma chasse
gardée de noter ceux des autres et les tiens en particulier^^) 

(et ne me dis pas que Jack se suicide vraiment à la fin de Lost et que tu as osé un vrai spoil...)

DR. F : A moins qu'ils aient décidé de laisser leurs films en entier, mais de juste flouter l'acteur principal :-)



Répondre
X

ah, Doc,  je constate qu'il a pas trop fallu te pousser sur ce coup là!
on est pas loin de l'accoutumance, là...


Répondre
A

la perversité totale : si tu es choipé à télécharger un torrent interdit, ils t'obligent à écouter du Muse en boucle pendant 24 h

genre abou ghraib, limite


Répondre
T

Si on suit leur logique, il ne te manquera que les scènes 7 à 10, mais tu pourras voir tout le reste :-D


Répondre
D

Ouah tu me fais peur Thom, je suis en train de télécharger en morceaux le film Kiss
contre les fantômes, j'espère que ce n'est pas la Warner qui édite cette oeuvre... je serais trop zaraf que les liens sautent avant d'avoir fini de télécharger mon film


Répondre
T

A noter que ce revers n'a pas empêché Warner d'attaquer cette semaine simultanément une dizaine de sites de torrent et de streaming TV, de manière hilarante tant elle absurde : elle n'a fait
retirer que certains fichiers, et pas d'autre. On peut donc regarder les épisodes 4 et 6 de la saison 3 de Chuck en toute légalité ; mais pas le 5. Et ainsi de suite pour des dizaines d'épisodes,
mais aucune saison entière. Ces mecs sont quand même trop marrants. Les majors sont globalement stupide mais la Warner éclate la concurrence. Tu me diras, rien d'étonnant de la part des gens qui
éditent Muse...


Répondre
T

Ouais ! C'est dégueulasse de spoiler les artistes ! C'est minable de révéler que Jack se suicide dans le dernier épisode de Lost !

Et c'est pathétique de me VOLER ma chasse gardée : les lapsus poétiques.

Non mais !


Répondre
Y

Tiens, comme disait Perec, je me souviens d'un concert d'Edwyn Collins auquel j'étais allé surtout pour voir le batteur des Sex Pistols en vrai.
Et c'était bien.
Sauf qu'il bavait sur son micro Edwyn, tellement il se la donnait.

Beau temps par ici, non ?

En fait, ça fait au moins... depuis que les maisons de disque existent, qu'elles spolient les artistes non ?
:D

D'accord, c'est pas une raison pour arrêter de gueuler.


Gueulons en chantant l'improbable partie de clavier de A Girl Like You... Coin Coin Coin Coin Coin
:)


Répondre
A

ajoutons à cet exemple écoeurant que de nombreiuses compiles spolient consciencieusement des artistes n'ayant qu'un tube au compteur, et qui donc n'ont pas les moyens de faire valoir leurs
droits.

je reconnais volontiers que la collecte des droits est un casse-tête, mais comme le dit le rapport de la commission qui les surveille, les organismes de gestion des droits sont encore loin du
compte :-/


Répondre