Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 08:35

Suite à une longue discussion avec Christian sur les logiques "concurrentielles" supposées de la blogosphère, j'ai pris contact avec un spécialiste, afin qu'il nous aide tous à rentabiliser et optimiser nos blogs musicaux.

Monsieur Jean-Pierre Morignard membre du cabinet conseil "Blog Brothers", spécialiste ès blog-marketing, est l'auteur des trois ouvrages de référence suivant :

Morignard, Jean-Pierre -  Essai de modélisation des logiques concurrentielles de la blogosphère,  Les Editions du Brochet, Paris, 2006
Morignard, Jean-Pierre - Etude structurelle et algorithmique de la dynamique des réseaux à l'ère du web 2.0, P.U.F., Paris, 2007 
Morignard, Jean-Pierre - Introduire son blog en bourse pour les nuls, Editions First-Gründ, Paris, 2009

Je le remercie très chaleureusement d'avoir accepté de jeter un oeil sur nos humbles blogs et de m'avoir accordé la permission de retranscrire ici notre discussion :

G.T. : Monsieur Morignard, permettez-moi de rentrer tout de suite dans le vif du sujet, pensez-vous que les relations entre blogueurs soient guidées principalement par une logique concurrentielle ?


Jean-Pierre Morignard : Monsieur G.T., permettez à mon tour que je vous pose une petite question toute simple : pourquoi bloguez-vous ?
 

G.T. : Ben... parce que je suis un passionné de musique, qui veut partager...
 

JPM : Allons, gardez ces beaux discours pour vos clients... enfin, vos "lecteurs"... non, sérieusement, répondez honnêtement à ma question...

G.T. : Mais je vous assure, je suis un passionné de musique et j'aime faire découvrir et mettre en valeur les artistes qui...

JPM : Alors là, je vous arrête tout de suite, si c'est pour tenir des discours puérils, vous me faites perdre mon temps. Non, soyons lucide, si vous tenez un blog, vous avez forcément pour objectif de devenir LE blog de référence dans votre domaine, d'écraser toute concurrence, voire même de vous retrouver en situation de monopole... si vous et vos confrères blogueurs vous retrouvez à discuter sur les blogs des uns et des autres, c'est dans l'unique but d'aller piquer le plus de clients chez les autres, car au fond, vous vous haïssez tous ! Ils vous détestent, et vous les détestez, c'est aussi limpide que cela. 

G.T. : Si vous le dîtes... mais comment expliquer alors que tant de blogueurs fassent si peu d'efforts pour rendre leur blog plus lisible sur la toile ?


JPM : Parce que ce sont des cons ! Excusez ma franchise, mais il faut être conscient du fait que l'amateurisme des blogueurs, c'était compréhensible il y a 4-5 ans, c'est inacceptable maintenant ! Il y a, dans la blogosphère, une fracture sociale... un gouffre même, de plus en plus important entre les vrais "pros", la blogosphère qui se lève tôt, et les petits blogueurs du dimanche, qui n'ont aucun espoir de survie dans cette jungle qu'est le net où seul le plus fort, le plus vif, le plus agressif peut survivre. Et je milite justement pour réduire cette fracture, mes publications et les aides de notre cabinet de conseil Blog Brothers inc. sont destinées à permettre à tous d'optimiser son blog et sa pratique bloguienne. D'où le nom "Blog brothers", nous voulons aider tous nos frères blogueurs...


G.T. :Ah ? je pensais que c'était surtout en référence à Orwell et son fameux...


JPM : A qui ?


G.T. : Peu importe, poursuivez...


JPM : D'ailleurs, je suggère à vos lecteurs disposant d'un blog de commander notre brochure détaillée, disponible contre la modique somme de 199,99 euros, qui leur sera d'une aide précieuse - et ils en ont besoin, de ce que j'ai pu voir - pour rentabiliser au mieux leurs blogs. Qu'ils vous écrivent s'ils sont intéressés, vous me transmettrez...


G.T. : Bien entendu... mais ne pensez-vous pas que tout le monde n'a pas forcément le temps pour devenir un blogueur "pro" ? 


JPM : Foutaises ! C'est même tout le contraire. J'ai longtemps étudié non seulement les blogs, mais aussi les blogueurs. Et je vous assure qu'on peut les ranger en deux catégories : le blogueur amateur, qui traîne chez lui en survèt' en attendant son RMI et en se creusant la tête pour trouver des sujets d'articles pour son blog, et le blogueur moderne, dont je peux vous donner l'emploi du temps type...


G.T. : Faites donc...


JPM : 6h00 : Lever
6h05 : Il boit son café en consultant les stats de son blog.
6h08 : Il vérifie que ses objectifs d'audience prévisionnels fixés en début de semaine correspondent bien à la réalité de ses stats, et calcule ce que lui ont rapporté ses fenêtres de pubs.
6h11 : Petit tour sur les sites anglo-saxons les plus réactifs dans son domaine de prédilection, il voit ce qui fait l'actualité du jour, traduit brièvement les grandes lignes dans un billet sur son blog, ajoute en quelques clicks vidéos, photos, jeux, pour proposer un contenu plus ludique qui séduise sa clientèle. 
6h29 : Une fois ce premier billet publié, il retourne à ses stats, calcule la popularité de ses sujets d'article en fonction du taux de visites de ses pages, va chercher une news sur le sujet le plus attractif, et en fait un petit billet qu'il programme pour la fin de journée. Deux billets dans la journée, voilà ce qu'il faut pour optimiser son référencement sur google.   
6h51 : Il se brosse les dents en allant faire un tour rapide sur les blogs de référence. Il fait un copier-coller de la phrase "Très bon billet, bravo !" dans les commentaires de chaque nouvel article (mais il n'est pas idiot non plus, il a quelques variantes du style "Bravo, très bon article" "J'aime beaucoup cet article" 'Je suis tout à fait d'accord avec toi" etc...). Tout ce qui compte, c'est que les commentaires permettent de renvoyer un lien vers son blog, Toujours bon à prendre pour optimiser son référencement. 
Et à 7h00... il en a terminé avec son blog ! Il peut alors emmener les enfants à l'école, partir au boulot et vivre une vie normale, sans que cette activité ne lui ait coûté trop de temps. Tout juste faudra-t-il qu'en fin de journée il réponde "Merci à tous pour vos interventions !" à la suite des commentaires de ses deux nouveaux articles. C'est tout de même pas bien compliqué, non ?


G.T. : Mais... où est le plaisir ?


JPM : Le plaisir est chaque matin de regarder sa courbe d'audience augmenter, ses parts de marchés s'accroître, et ses revenus pubs grimper chaque jour un peu plus. Bloguer, ce n'est rien d'autre que ça, le reste, c'est de la branlette de pseudo-intello, et ça n'a rien à faire dans ce gigantesque marché qu'est le web.

G.T. : Vous m'avez très gentiment proposé d'analyser brièvement nos divers blogs, de nous conseiller ainsi sur comment optimiser nos parts de marché dans un petit compte-rendu. Vous permettez que je le publie à la suite de notre discussion ?


JPM : Surtout pas ! Enfin, je veux dire, oui, bien sûr que vous pouvez le publier, je suis là pour vous aider tous à améliorer vos blogs. Mais non, pas à la suite de notre discussion, c'est d'ailleurs là un des principaux défauts de votre blog... Pourquoi faire de si longs articles que personne ne lira vraiment en entier alors que tout blogueur sait bien qu'une des règles de base est de faire court, de publier un maximum, et lorsque l'on a un texte un peu plus long que d'habitude, le couper en 2 ou 3 parties... D'ailleurs, un blogueur moderne, pro, aurait coupé cette interview en au moins deux billets. De cette façon, vous incitez votre clientèle à revenir plus régulièrement dans la journée et le lendemain - ce qui vous amène donc beaucoup plus de clicks - en espérant tomber sur la suite de l'article. Nous sommes dans une société de l'information, pas de la réflexion. Ce que veulent les gens, c'est des brèves, les dernières infos, du buzz, pas s'emmerder à lire des dissertations chiantes comme les vôtres - excusez une nouvelle fois ma franchise, mais il faut appeler les choses par leur nom. Il faut appâter le lecteur, pas l'assommer avec des textes interminables. Dites à vos lecteurs que vous publierez la suite dans la journée, ils reviendront tous plusieurs fois sur votre blog - d'autant plus que les blogueurs n'aiment au fond qu'une seule chose, que l'on parle d'eux - et publiez l'article ce soir ou demain.

Aurez-vous l'honneur de voir votre blog sélectionné et analysé par le sympathique Monsieur Morignard ? La réponse tout à l'heure...

 

La suite : Top of the flops of the blogs 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

dr frankNfurter 21/12/2009 00:19


comme j'en avais marre de voir MusiconneXions dans la liste des comm', voilà, c'est fait, Blog-Marketing is back
C'est toujours mieux que d'y voir Le Rock progressif de tout façon!


Guic' the old 15/12/2009 12:27


"soit tu fais partie d'une sorte de "lumpenprolétariat" du net (comprenant tout un tas de blogs quasiment lus ni commentés) ou alors tu parviens à intégrer le petit monde des netocrates :"

"mais si je dis ça, on me taxe d'affreux manichéen"
C'est clair que d'un coup je me demande pourquoi.


Christian 15/12/2009 12:02


@Thom : En ce qui concerne ton point de vue développé dans l'article... j'en dirai quelque chose quand les commentaires seront ouverts

mais ouvrir les commentaires pour qui ? une ou deux personnes qui repartiront immédiatement dès que je reparlerais de musique...

@Thom : Tu parles d'un domaine que tu connais sur le bout des doigts.

faux... je connais un peu mon sujet  certes mais sûrement pas tout - je ne suis pas du tout collectionneur et je trie énormément par manque de temps - de plus je ne suis quasiment pas
l'actualité.

Mon problème principal est finalement simple : oui, je blogue sur des thèmes musicaux très peu divulgués donc forcement segmentants mais seulement tu oublies un peu vite que le web est aujourd'hui
hyper vaste : les individus qui non seulement écoutent ce dont je parle et de façon plus bien poussée que moi existent bel et bien ! il suffit d'ailleurs  de taper Guru guru, Popul Vuh, Achim
Reichel dans le moteur de recherche de blog sur Google et rien qu'en France, on en trouve au moins 5 ou 6 ! alors tu vas me rétorquer : "et bien contacte les, etc..." et bien figure-toi que j'ai
passé presque plus de temps à ça à l'époque de mon premier blog qu'à imaginer mes billets (et c'est même un euphémisme que de le dire !), seulement dans la plupart des cas, ça fonctionnait en sens
unique : la plupart des netocrates détendeur de capitaux culturels aussi pointus me snobaient ou au mieux me toléraient sans jamais commenter en retour ! on pouvait toujours commenter chez eux : au
mieux ils répondaient sur leur propre blog mais je pouvais toujours se torcher avant qu'ils ne daignent condescendre à commenter chez moi. Je me rappelle d'ailleurs que Lamerrec avait osé faire une
remarque similaire sur son propre blog, pourtant c'est vraiment pas le genre de la maison et il est nettement moins grande gueule que moi par rapport à ça...

Et là on retombe une fois de plus dans le travers que j'ai détaillé dans mon article : soit tu fais partie d'une sorte de "lumpenprolétariat" du net (comprenant tout un tas de blogs quasiment lus
ni commentés) ou alors tu parviens à intégrer le petit monde des netocrates : ceux là même qui connaissent très bien les artistes dont je parle et bien d'autres encore. Seulement tout le monde ne
peut pas faire partie de ce club bien "fermé". En réalité et dans le seul cas de la musique : il faut être un collectionneur invétéré, posséder 9000 disques ou plus encore, fréquenter d'énormes
médiathèques, se tenir au courant sans arrêt des dernières  sorties, etc... Et pourquoi la socio de la culture m'intéresse autant à ton avis ? si je ne m'étais pas senti totalement exclu de
l'univers de ces netocrates boulimiques de culture, jamais je ne me serais penché sur les bouquins de Lahire ou Bourdieu...

mais si je dis ça, on me taxe d'affreux manichéen et de manquer de nuances...

alors c'est quoi la solution ? que je parle de Madonna, que je me transforme en journaliste, en "consultant musical" ami des bobos qui écoutent les mêmes trucs que moi, en "super-communicant" du
jour au lendemain ? mais je ne suis pas fan de Madonna ni rien de tout ça... l'utopie fallacieuse du web 2.0 reposait sur le fait de parvenir à trouver un lectorat en restant simplement "soi-même"
(pour paraphraser la pub de MacDo : "arriver comme vous êtes" ou un truc comme ça) - mon cas constitue la preuve que ça ne marche absolument pas...

@Thom : D'autant que cela se vérifie à tous les niveaux : quand j'écris sur un auteur un peu pointu, en toute logique, il y a peu de commentaires, peu de lectures de cet article... ou alors plein
de commentaires de gens disant qu'ils n'ont pas lu le livre ou ne connaissent pas cet auteur.

effectivement, mais tu as déjà une telle quantité de lecteurs potentiels et de visites journalières que tu parviens toujours à limiter la casse, idem pour la plupart des netocrates dont l'auteur de
table-rase.blogspot.com , Stalker, KMS, Narvic et tous les autres... la netocratie repose sur ça : simplement savoir créer de "l'attention" et toucher une cible, le thème abordé (popu ou ultra
élitiste) importe finalement peu...


Thomas 15/12/2009 11:23


que je passe pour un type trop cultivé pour être crédible (alors que je détiens à peine 1% du gigantesque capital livresque et "humaniste" de Thom ! un comble ),

Mais ça n'aurait d'importance que si tu parlais de livres, Christian ! Evidemment si tu parlais de littérature avec un faible capital livresque... mais ce n'est pas le cas. Tu parles d'un
domaine que tu connais sur le bout des doigts.

Je vais prendre un exemple que j'ai déjà utilisé ailleurs : je suis une bille en peinture. Je n'y connais rien de rien. Alors effectivement, quand Lou écrit un texte sur la peinture (cela
lui est arrivé une ou deux fois), je me sens totalement dominé, je fais une réflexion sur Dali, il se fout de ma gueule... cela ne fait pas de moi un "dominé dans l'absolu", encore moins sur les
blogs vu que je ne contribue à aucun site parlant de peinture.

Pour reprendre de manière plus posée qu'hier (où j'étais très énervé, je le reconnais), il y aurait de multiples choses à dire. Je suis évidemment d'accord avec GT quand il parle d'être
segmentant, c'est bien pourquoi ton couplet sur le pourquoi du comment ton blog n'est pas lu m'a fait tombé de ma chaise. D'autant que cela se vérifie à tous les niveaux : quand j'écris sur un
auteur un peu pointu, en toute logique, il y a peu de commentaires, peu de lectures de cet article... ou alors plein de commentaires de gens disant qu'ils n'ont pas lu le livre ou ne connaissent
pas cet auteur.

En ce qui concerne ton point de vue développé dans l'article... j'en dirai quelque chose quand les commentaires seront ouverts ; ça va cinq minutes de délocaliser la discussion, on va quand même
commenter ton billet ici, ce serait un comble.


Christian 15/12/2009 11:14


@Frankn'furter : mais il m'a passé l'envie d'y refaire un tour (sans compter le fait qu'on puisse pas laisser de comm')

j'ai expliqué en détail sur mon blog pourquoi j'ai désactivé les commentaires (et pourquoi je suis retourné au bon vieux "web 1.0" sans guère espoir de retour - sauf révolution ou web 3.0 ?), et
puis tu sais je n'ai absolument rien à perdre, à la fin de la première version des chants éthérés, je n'avais presque plus de lecteurs - aujourd'hui, je n'en ai pas plus de 20 par jours...

et quand je dis le mot "pauvre", Thom pense au seul capital culturel, alors que je parle de pauvreté en terme de "capital relationnel", ce dernier comptant bien plus encore que le capital culturel
(qui reste évidemment indispensable mais de façon "souterraine", implicite voire totalement tacite) dans le réseau des réseaux.


Guic' the old 15/12/2009 11:03


Mais au final on en fait quoi de cet article? On en discute où?

Ce coup d'épée dans l'eau...


dr frankNfurter 15/12/2009 10:53


Moi ce que je vois surtout c'est que les artistes proposés par Christian m'intéresse... mais il m'a passé l'envie d'y refaire un tour (sans compter le fait qu'on puisse pas laisser de comm')

de toute façon, les BB Brunes, Bon Jovi ou Bat for truc, c'est de la soupe


Christian 15/12/2009 10:17


Tout mon point de vue est résumé ici (j'ai essayé de faire le plus court et le plus simple possible) :
http://chantsetheres.blogspot.com/2009/12/une-gouttelette-dans-locean-du-net.html

que je passe pour un type trop cultivé pour être crédible (alors que je détiens à peine 1% du gigantesque capital livresque et "humaniste" de Thom ! un comble ), passe encore mais ça ne change absolument rien au fait que le web 2.0 implique une intelligence sociale que très peu de
personnes maitrisent à la perfection, ce qui explique les inégalités actuelles...

par rapport aux musiques soit-disant élitistes de mon blog, elles découlent pourtant directement de son thème - et l'exemple de blogs ultra spécialisés comme table-rase.blogspot.com que j'ai cité
auparavant prouve pourtant bien qu'on peut être lu et commenté tout en défendant une culture très peu divulguée - alors pourquoi ça ne marche pas dans mon cas et dans bien d'autres cas ? parce que
ça suffit absolulement pas, il faut aussi détenir bien d'autres atouts très inégalement distribués : flair journalistique aigu, amis virtuels et "réels" très actifs sur le web donc commentateurs
potentiels, infos inédites et rares, réactivité par rapport à l'actualité, intelligence sociale subtile sans tomber dans le "bisounoursisme", etc, etc...


G.T. 15/12/2009 01:25


CHRISTIAN : les "dominants" d'un réseau donné peuvent difficilement supporter qu'un "étranger" viennent leur faire la
leçon

Mais... personne n'aime qu'on lui fasse la leçon ! (et personne n'est ici un "dominant du net" non plus). Surtout quand la "leçon" n'a rien de constructif, et ne consiste qu'à vouloir
enfermer des gens dans des cases, cases forcément réductrices. 

Comme le dit THOM et comme je te l'ai dit maintes fois, on ne peut pas te suivre quand tu te présentes ici comme un "dominé
culturel"... De tous les blogueurs qui viennent par ici, tu es vraiment un de ceux qui parlent des musiques les plus pointues... alors quand tu es là à te plaindre du fait que d'autres aient pu,
sur certains forums, te "rejeter" parce que la bossa ou Rimsky-Korsakov, pour eux, c'est de la musique un peu facile... tu te trompes totalement d'endroit ici !
Dans notre "communauté" (si on peut vraiment parler de communauté) il y a des mecs qui avouent un penchant coupable pour Mötley Crue, les BB Brunes et Billy Idol (désolé, Guic',
c'est ta soirée...) et sont parfaitement respectés (enfin, ils auront le droit à quelques vannes, mais rien de bien méchant...) d'autres (il n'y a pas de raison que ça soit toujours Guic
qui prennent) avouent un penchant coupable pour Dream Theater, Bon Jovi, Buffy et - pire que tout - osent taper sur le génialissime Tom Waits... tout en tenant le blog sans
doute le plus lu de la "communauté"... alors jouer les "dominés" parce qu'on aime Rimsky ou Jobim devant d'autres qui écoutent Bon Jovi ou Mötley Crüe, c'est aussi déplacé qu'un mec qui gagne
4000 euros par mois et se plaint au milieu de rmistes de ne pas être accepté en société parce qu'il n'a pas la voiture de sport dernier cri... enfin, Rimsky ou Jobim, c'est pas Bon Jovi
ou les BB Brunes ! Personne ne les méprise par ici (je parle bien de RK et Jobim, pas des immondes Bon Jovi et BB Brunes)... et si ton blog n'attire pas autant que tu le voudrais les
lecteurs de nos blogs, c'est bien parce qu'il est très "segmentant", parce que les musiques dont tu parles sont assez exigeantes, et  souvent bien plus que celles dont je parle... le "free
rock atonal de Guru Guru", Denisov ou Ash Ra Tempel, c'est autre chose que The xx ou Them Crooked Vultures, et c'est pas avec ça que tu vas pouvoir faire péter tes stats... ou alors,
ça demande un long travail pour se trouver un public...

L'ironie de l'histoire... c'est que si l'on devait te donner un conseil pour avoir plus de visiteurs sur ton blog, ce serait... "parle de musiques moins élitistes !" :-)

Plus sérieusement, le problème, c'est que tu donnes l'impression de vouloir diviser les choses de manière binaire, avec d'un côté les "dominants culturels" qui auraient les bonnes références
musicales, de l'autre les "dominés culturels"... alors que c'est mille fois plus compliqué que ça en musique, puisqu'il y a des milliers de catégories... on est tous à la fois le "dominé culturel"
de quelqu'un, qui aura des références plus pointues, et le "dominant culturel" d'un autre... et, surtout, on est souvent à la fois dominant et dominé culturel d'une même personne (faut que
j'arrête, je vois Dr. F. qui s'excite...) exemple simple : lorsqu'il est question de Dream Theater, je trouve que c'est une des pire merdes qui soit, Thom aime bien... pour moi, il est en
postion de dominé (merde, là, c'est Thom qui s'excite...), que je peux vanner sur son mauvais goût et sa référence pourrie... lorsqu'il est question de Bat For Lashes, j'aime bien, mais Thom trouve
que c'est de la soupe, du sous-Kate Bush FM... là, c'est moi qui suis en position de dominé (et Thom s'excite à nouveau...)
Et c'est toujours comme ça... et ça n'a pas grande importance ! 
Ce que le net permet, c'est justement de relativiser... car on s'apperçoit très vite, quand on va sur des blogs et forums, que certains goûts que l'on pensait "pointus" ne le sont pas du tout
pour d'autres, que des albums qui nous semblaient incontestables... ne le sont pas... bref, c'est bien plus un beau bordel qu'une "hiérarchie" stricte avec des dominants et des
dominés... ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de hiérarchie, juste qu'il faut toujours beaucoup relativiser.  


Christophe 14/12/2009 21:22


Quand Thomas fâché, lui toujours faire ainsi.


dr frankNfurter 14/12/2009 20:46


à croire que c'est glamour et sexy d'être dominé... remarque dans certains cas...

rho ouiiiiii maîtressssssssse, j'ai été un trèèèès vilain garçon


Guic' the old 14/12/2009 20:25


Thom: Alors un moment: que tu dises que je suis moins cultivé que Christian, passe encore, c'est pas vraiment une insulte, mais le coup du dragueur relou parlant de science tu crois que je t'ai pas
vu venir? ;-)

Christian: Tu veux des visiteurs? Un conseil: ouvre les commentaires sur ton blog. Ca force un peu à se méler à des gens, mais bon, ça aide a avoir des visiteurs, ça rend le truc, disons...
convivial. Et entendons nous bien: moi aussi je pense que tu as certainement des choses très interessantes à dire. C'est juste ta façon de faire qui me rebute. Cordialement.


Thom 14/12/2009 19:44


Bon. Là franchement, j'en ai plus que ma claque. Le coup de l'esprit clanique c'est vraiment la goutte d'eau. On essaie d'être gentil, mesuré (moi, en tout cas)... et c'est ça qu'on récolte ? Alors
mettons les choses aux claires une fois pour toutes :

- "esprit de corps" dis-tu, comme toujours en n'ayant peur ni des mots ni du ridicule ? effectivement, esprit de corps, et plutôt deux fois qu'une. Sauf que tu es loin d'être "l'étranger", il faut
vraiment avoir du culot pour oser dire ça alors que tu es l'un des plus vieux habitués de ce blog, bien plus "ancien" dans ces pages y compris que moi. Il y a d'autant plus de quoi rire que c'est
précisément parce que tu n'es pas un étranger que globalement, la plupart des gens (Arbobo, GT, moi) ont pris la peine de t'écouter et de discuter de ça... certes de manière un peu vive parfois,
mais sans jamais te dire : Christian, ça va, tu fais chier maintenant (pourtant Dieu que j'ai envie de le dire depuis un certain nombre de commentaires). vraiment de qui te moques-tu ? Tu
n'es ni étranger au sein de cette communauté, ni étranger à la blogosphère, ni étranger aux élites (franchement veux-tu que j'aille chercher de vrais dominés culturellement parlant et que je les
colle en face de ton blog pour qu'ils nous disent s'ils ont le sentiment que vous êtes liés en quoi que ce soit ?! Si toi tu es dominé ma pauvre mère, qui ne connait rien ni à la musique, ni à la
littérature, ni à l'art ni à cette rhétorique dont tu uses et abuses, en sophiste roué...  elle est quoi, ma mère ? Une sous-humaine ?). Mais bon, c'est une constante depuis le début de cette
discussion : tu t'attribues de manière arbitraire des statuts ou des fonctions que n'as pas. Je ne vais pas m'éterniser sur ton statut de dominé autoproclamé (à croire que c'est glamour et sexy
d'être dominé... remarque dans certains cas...), il a largement été débattu et quelque part, cela m'amuse de voir que tu veux absolument nous faire réfléchir alors que les excellentes remarques qui
t'ont été faites là-dessus ne t'ont pas fait bouger d'un iota.

- le gars qui fait "la leçon"... encore faudrait-il que tu nous la fasses vraiment, la leçon - j'entends par-là que tu aies réellement quelque chose de nouveau à nous apprendre. Ca fait cinq ans
que je traîne sur la blogosphère, presque dix ans que je traine sur le Net... franchement je n'ai rien à apprendre sur le sujet. Peu importe dans le fond que tu dises des choses justes (certaines
le sont) ou non. Tu ne me fais pas penser à un mec qui fait leçon... mais plutôt à un type qui voudrait me forcer à mettre le nez dans mon caca, voire dans celui des autres. Ou à un type qui
draguerait lourdement toutes les filles dans une soirée, et qui se prendrait des rateaux même pas parce qu'il est moche ou sans intérêt - juste parce qu'elles sont là pour s'amuser et qu'ils leurs
cassent les oreilles en leur parlant du dernier cours de science. Te comparer au dominé-étranger venant faire la leçon aux odieux dominants, ou pire : aux pauvres victimes de l'incompréhension et
du mépris des riches... c'est beaucoup d'honneur que tu t'accordes là ! As-tu au moins un tant soit peu conscience que tu es sans le moindre doute dix fois plus cultivé que le p'tit Guic' ?

- tu n'as pas besoin d'envoyer un lien à GT pour qu'on vienne te lire (je l'ai fait pas plus tard que ce matin). Je suis stupéfait du nombre de complexes apparaissant en filigranes dans tes
réflexions. Cf. le couplet misérabiliste à la limite du pathétique à la page d'avant, sur ton pauvre petit blog qui n'est pas lu parce que le Net est phagocyté par tout plein d'intellos précaires.
Cette frustration suffisamment puissante pour que tu la ressasses depuis des semaines dans ces commentaires finit par totalement discréditer tes propos. Oui, la blogosphère fonctionne comme un
réseau social. Oui, si on veut des lecteurs (certains en ont est très peu et sont très heureux, je pense à Christophe ou Laiezza, dont on ne peut pas dire que leur taux de commentaires soit
susceptibles de déchaîner la jalousie), ils faut aller les chercher au début. Cela fait partie du jeu, on peut ne pas vouloir le jouer, mais dans ce cas-là on ne se plaint pas. Toi tu n'as eu de
cesse ces dernières semaines de te plaindre de n'être pas lu, induisant consciemment ou non un lien de causalité avec le reste de tes réflexions... mais comment peux-tu t'étonner de ne pas être lu
? Tu passes sur Le Golb pour défendre Lovecraft et tout ce que tu trouves à faire, c'est de sortir un "misérabilisme franco-français" en guise de réplique. Tu passes sur Art-Rock et de butte en
blanc, tu prends tout le monde à partie, et de haut en plus (quoique tu en dises et quoi tu en penses (tu es peut-être sincèrement inconscient d'à quel point tes remarques sont parfois
désagréables)), tu reviens inlassablement sur le même sujet (sujet que d'ailleurs, ironiquement, tu n'évoques jamais sur ton propre blog), tu fais tout ce qu'il faut pour te mettre les gens à
dos... ne cherche pas pourquoi tu n'as pas de lecteurs ! Ce n'est pas parce que tu es segmentant, parce que tu ne touches pas les CSP+ ou parce que d'autres te pillent tes sujets... c'est juste
parce que tu ne fais rien pour qu'on te lise (ou pour qu'on interagisse avec toi puisqu'en plus depuis quelques temps on ne peut même plus laisser de commentaires, tu es très bavard chez les autres
mais la réciproque est interdite). Inutile d'aller chercher la sociologie ou les intellos du Net pour expliquer le pourquoi du comment de stats dans lesquelles, visiblement, tu passes plus de temps
qu'aucun d'entre nous.

Une dernière chose : pourquoi tu ne vas pas faire la leçon a des gens qui mériteraient que tu la leur fasses ? Dans des endroits où tu serais vraiment un étranger ? Remarque, tu le fais
peut-être... non parce qu'Art-Rock, en dépit de son super classement wikio (dont on rappellera qu'il ne veut rien dire), ça reste un petit blog amateur et relativement confidentiel, qui ne cherche
pas à jouer aux pros, pas plus que ses lecteurs. Pourquoi n'irais-tu pas un "faire la leçon" sur tous ces blogs hyper-pros qui monopolisent le Net et qui, manifestement, déchaînent ton courroux.
Est-ce que ce n'est pas un peu commode de jouer "l'étranger-dominé" dans un endroit où tu ne risques pas d'être vraiment considéré comme tel ?

AH PUTAIN ! Que ça fait du bien de se lâcher ! Je vais ENFIN pouvoir quitter définitivement cette discussion surréaliste et puante et ne plus y revenir, ayant ENFIN dit tout ce que j'avais à dire.
OUF !


Christian 14/12/2009 18:37


@Guic' the old : Alors que nous ("nous" recouvre moi, Christophe s'il est d'accord et tous ceux qui voudront se joindre) ne cherchons, finalement, qu'à relativiser, ne serait-ce que par le biais de
nos propres exemples, les avis si pessimistes que tu nous sors, tu penses quasi - automatiquement que nous avons un avis totalement opposé, faisant preuve par la même d'un manichéisme qui me déçoit
fortement de la part de quelqu'un cherchant à nous faire "réfléchir", comme tu te présentes. On assiste surtout à un phénomène clanique bien connu : les "dominants" d'un réseau donné peuvent
difficilement supporter qu'un "étranger" viennent leur faire la leçon (à part Arbobo qui a osé se ranger de mon côté en étant intrigué par mes références) - ça s'appelle tout simplement "l'esprit
de corps" - rien de plus banal. Tout ça est bien compréhensible, les "riches" sont souvent incapables de comprendre les "pauvres", de la même façon, les voyants peuvent très difficilement
comprendre les aveugles, pourquoi ça serait différent sur les réseaux et par rapport aux inégalités flagrantes en terme d'intelligence sociale ? Demain matin, je ferais paraître sur mon blog
déserté un article plus clair et mieux structuré sur tout ce que j'ai expliqué ici sur plusieurs centaines de commentaires... Je vais envoyer le lien à GT, en espérant qu'il en parle ici (vu son
placement sur Wikio, je ne peux compter que sur lui pour qu'on daigne me lire)


Guic' the old 14/12/2009 17:32


Maladroitement, c'est le terme.

En effet, ta simple phrase d'introduction: "Et pour ceux qui continuent à penser que la blogosphère est un espace super sympa, pas du tout professionnel ni même concurrentiel :" est
caractéristique d'un gros problème, permanent dans cette conversation. Alors que nous ("nous" recouvre moi, Christophe s'il est d'accord et tous ceux qui voudront se joindre) ne cherchons,
finalement, qu'à relativiser, ne serait-ce que par le biais de nos propres exemples, les avis si pessimistes que tu nous sors, tu penses quasi - automatiquement que nous avons un avis
totalement opposé, faisant preuve par la même d'un manichéisme qui me déçoit fortement de la part de quelqu'un cherchant à nous faire "réfléchir", comme tu te présentes.

Non, la blogosphère n'est pas un truc de bisounours, pas plus qu'une entreprise ultra - concurentielle. Elle n'est rien, d'ailleurs, sinon la somme des subjectivités de diverses personnes, qui, la
majorité du temps, ne se connaissent même pas vraiment entre elles mais finissent par tisser des liens (pas forcément seulement hypertextes).

Et quand bien même nous penserions que c'est un endroit merveilleux (alors que c'est tout simplement un endroit qui n'existe pas), la moindre des choses serait, au lieu d'enquiller les liens et les
liens en attendant que, soudainement, on se range à ton avis, d'essayer peut - être cette chose qu'on nomme par chez moi compromis c'est à dire, outre d'admettre que les choses sont plus
compliquées que ça (chose que tu fais, souvent, mais généralement en donnant l'impression que tu nous trouve un peu lent à la comprenette), faire un pas en avant et d'admettre qu'en effet, tu
(comme les mecs que tu cites à tour de bras) pourrais, finalement, ne pas avoir totalement, complètement, définitivement raison. Ton avis s'il est tout à fait respectable, reste ton avis
(et celui des 5 branleurs que tu cites). Permets nous juste de ne pas le partager sans chercher incessament à nous prouver qu'on a fatalement tort.

Mais bon, ce genre de retournement soudain de situation me paraît, à la lueur de nos conversations précédentes, effectivement très... compromis.


Christian 14/12/2009 16:27


et ça prouve quoi ? simplement qu'il est aussi cultivé que toi, personnellement je ne connais cet auteur que de nom... mais au delà de ça, visite un peu son blog en détail, il décrit mille fois
mieux que moi (et pour cause !) les mécanismes inégalitaires et souterrains qui se trament dans la blogosphère et que j'essaye de développer maladroitement ici...


Guic' the old 14/12/2009 15:30


Question: comment, avec un peu de recul, prendre en compte l'avis d'un mec dont le blog s'appelle növövision, nom de l'essai - roman bordelique de dandy coldwave Yves Adrien, connu pour sa
misanthropie, sa bizarrerie, et considéré comme celui qui a importé le concept de Punk en France en 1973 pour mieux le renier en 1974? (Avant de virer Dandy Coldwave, puis Fantôme, donc)

Hein?


Christian 14/12/2009 14:15


Et pour ceux qui continuent à penser que la blogosphère est un espace super sympa, pas du tout professionnel ni même concurrentiel :

http://novovision.fr/?Qui-a-tue-la-blogosphere

(et le pire c'est que le netocrate qui a pondu ça fait lui-aussi partie des élites médiatiques en question, ou du moins il détient absolument tous les atouts pour en faire partie)


Christophe 13/12/2009 01:38


@ Dahu : ui.


Thom 12/12/2009 18:34


" le mal de crane est parti il y a pas 1 heure..."

C'est assez plaisant de me dire que bien qu'étant un quasi vieux hier soir, je suis finalement le seul à avoir pété la forme :-)


Guic'the old 12/12/2009 17:55


G.T.: c'est bien pour ca que j'ai précisé dans mon second com le probleme... (mais entre les fautes de frappe et oublier un mot...

(Excusez les possibles fautes de frappe dans celui - ci le mal de crane est parti il y a pas 1 heure...)


Dahu Clipperton 12/12/2009 16:21


tu ne seras qu'un dominant-dominé...
Mince alors, je crois que c'est le sujet de la discussion qui me domine quelque peu ^^

(domine de rien)
(quel humour, cet aprèm)


G.T. 12/12/2009 14:49


DR. F : D'accord avec toi sur la "méfiance" qui peut exister contre ceux qui sont des passionnés (de musique, de cinéma), et qui
passent des heures chaque jour à en discuter sur le net...

GUIC : Mmmm... quand on rentre bourré, mieux vaut éviter de commencer par relever les coquilles et fautes de autres... "putain
le nombre de comm !!! mais fait-il ???"
Parce que :
ukltra mainsqtream
y almler
il revientg

C'est pas mal non plus^^

DAHU : je fais partie des dominants-dominants aspirant à l'hégémonie du dub anglais sur la blogosphère, c'est bien ça
?

Tant que le dub anglais ne dominera pas la blogosphère (mais on y travaille - secrètement, lentement) tu ne seras qu'un dominant-dominé... 


Thom 12/12/2009 12:54


Guic' >>> quel homme ! Je t'admire d'avoir eu encore la force d'écrire un commentaire en rentrant ^^


Guic the old 12/12/2009 04:34


Les points 6 et 7 excusent les manquements au point 1.


Guic ' the old 12/12/2009 04:33


putain le nombre de comm !!! mais fait-il ???
1. Il se relit et oublie pas "comment".
2. Il écrit des articles, mais genre vraiment, long, où tout le monde pourra y almler de sa petite phrase.
3. Il est  ukltra mainsqtream la preuve, il parle des BB Brunes.
4. Il n'est pas pontifiant et désagréable quand il traine sur le blogs des autres.
5.Il a le niveau de maturité de l'adolescent moyen  (matière à ne pas négliger dans les affaires)
6.Il faut l'excuser, il revientg de VIOL en concert et en tient une bonne.
7. S'il traine sur les blogs plutot que d'aller se coucher, c'est parce que là, ça tourne.
8. Il hésite entre écouter "These Days" de Bon Jovi et "Chinatown Bells" de Viol pour dormir.
9. En plus il doit refaire pareil demain.
10. Et puis merde. Bonne nuit jeunes gens.


Dahu Clipperton 11/12/2009 20:03


Alors si j'ai tout bien tout compris à la discussion, si j'ai capté le jeu de mots de Christophe relatif au commentaire 70 (devenu 71 par la magie d'Arbobo), ça veut dire que je fais partie des
dominants-dominants aspirant à l'hégémonie du dub anglais sur la blogosphère, c'est bien ça ? Sinon, je trouve que certains prennent leurs aises avec le tournage de pages, des régles avaient été
édictées il y a de cela de nombreuses lunes, si plus personne ne les respecte, c'est carrément la porte ouverte (cela dit sans vouloir aucunement passer pour un dominant-dominant sentencieux option
CSP+). Sur ce, je crois que je vais me réécouter du Dälek ce soir, du pur son de dominés-dominants (ahahahahahahah) (c'est fou ce qu'ils peuvent "aspirer", ces prolétaires, tout de même) (pour peu
qu'ils se mettent à créer des blogs, je vous raconte même pas comment qu'ils vont vous le retourner, le sablier) (le code c'est "kyq", je dis ça pour ceux qui aiment le fight)


Christian 11/12/2009 19:06


putain le nombre de comm !!! mais fait-il ??? même en floodant à mort chez tous les
copains à l'époque des premiers chants éthérés, il fallait galérer pendant des heures pour chopper à peine 10 comms sur un billet un peu pointu... (et encore dans les périodes fastes)


Christophe 11/12/2009 18:52


Le fighto-culturisme prend ses quartiers d'hiver chez Guichounet ou quoi ?

Avec Ska en Jean Yanne et Diane en Christiane, du bon cru. 


Christophe 11/12/2009 18:09


M'en fous, d't'façons, alors hein bon, euh j'en n'ai rien à faire de vos trucs là.

Et pis vous m'énervez, alors j'me casse si c'est comme ça.

...

bande de sociologues va. 


dr frankNfurter 11/12/2009 18:03


t'es vraiment qu'un salopard Thom


Thom 11/12/2009 17:58


Trop tard :D


Thom 11/12/2009 17:57


Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !


Thom 11/12/2009 17:57


Vite, Christophe !


dr frankNfurter 11/12/2009 17:46


merde Christophe, magne toi mon biquet, on va bientôt changer de page!!!! viiiiiiite


dr frankNfurter 11/12/2009 11:13


Non pis au passage, en mettant de côté l'aspect intello, juste un point: les passionnés de culture de tout bord sont aussi mal vus, enfin c'est ce que je ressens. A nous faire passer pour des
inadaptés... en particulier ceux de musique (je parlerai même pas de la cause nanar... ).
Comme on en avait tous discuté, à l'époque où Guic ne portait pas encore des badges BB Brunes, passé un certain un âge, être passionné de musique, ça ne fait pas très sérieux (sic).


Thom 11/12/2009 10:37


Tu ne peux pas comparer les personnages que je cite avec NKM, personne que j'estime par ailleurs, qui est bien moins exposée médiatiquement et n'occupe pas de fonctions importantes au sein du
gouvernement, ou Mitterrand, qui n'est qu'un fantoche, une parodie de ministre ne servant pas à grand-chose (je lisais encore récemment une enquête racontant qu'en réalité, toutes les décisions à
la Culture remontaient jusqu'aux conseillers de l'Elysée - au grand dam de Mitterrand d'ailleurs). De plus, aucun d'eux n'est un sarkozyste pur jus (ceci explique sans doute cela), ce sont
d'anciens chiraquien convaincus "ralliés" (comme quelques autres - Alliot-Marie, Pécresse - comme par hasard ceux et celles qui ne se complaisent pas dans la beauferie, eux). Rien à voir avec ceux
que je cite, qui font vraiment partie de la garde rapprochée et sont - de l'avis de tous les observateurs - les véritables porteurs de la parole de Sarkozy. Et entre nous, ce n'est pas NKM (hélas)
ou Mitterrand que je vois trois fois par jours à la télé et dont je lis au moins une nouvelle "réflexion" chaque matin en ouvrant le journal... mais bien Lefebvre, Besson, Paillé... etc. Ah tiens,
j'ai oublié aussi Estrosi.

Après des dominants-dominés voulant prendre le pouvoir... c'est probable. Tous les biographes s'accordent pour dire que le mépris de Sarkozy pour les élites vient du traumatisme qu'a constitué pour
lui son échec à Science-po (c'est d'autant plus paradoxal que son parcours dans les études n'a rien de déshonnorant... maîtrise de droit à 20 ans, DEA à 21, CAPA à 22... il y a quand même pas de
quoi se plaindre...). Reste que là encore, à la limite, peu importe... reste le contexte qu'ils en arrivent à créer. C'est cela qui a un impact profond sur une population qui, et là je l'accorde
volontiers, n'avait pas besoin de ça pour mépriser les élites intellectuelles... c'est d'ailleurs pour ça que leurs discours a fait mouche...


Christian 11/12/2009 09:32


la suite... : en admettant que tu ai raison, ne penses-tu pas que ce mépris des gouvernants (pourtant mis en place démocratiquement, qu'on le veuille ou non...) n'est finalement pas autre chose que
le désir des dominants-dominés (c'est à dire des clercs comme toi - au statut précaire ou non) de devenir des dominants-dominants - c'est à dire de prendre le pouvoir d'une façon ou d'une autre ?


Christian 11/12/2009 09:29


@Thom : On les envoie au front pour une raison précise, et le mépris qu'ils affichent ouvertement pour la chose intellectuelle et la chose culturelle a une raison précise : discrétier la vigilence
de ces élites culturelles sur lesquelles toutes les autres castes crachent, mais qu'elles ont toujours été bien contente d'avoir lorsqu'elles en ont eu besoin...

en admettant que tu ai raison (quoique si je prend l'exemple de la belle NKM sans parler de F.Mitterrand, ça fonctionne pas, car on a à faire à des diplômés dotés d'une culture vraiment "légitime"
et pas du tout populiste - et ce n'est pas un hasard si NKM est aussi à l'aise avec le web 2.0 qu'un type comme toi... elle fait tout simplement partie des nouvelles élites qui se sont accaparés
les réseaux)


Guic' the old 10/12/2009 22:23


G.T., excuse moi!!  Quand j'ai dit à Christian de te demander à publier chez toi, c'était une provoc à 2 sous, jamais j'aurais cru qu'il prendrait ça au premier degré!!
(Désolé, mais vraiment, j'te jure.)


Christophe 10/12/2009 21:14


New kid in town

"je connais extremement peu de personnes comme Christophe dans ma petite ville"
T'habites à Neuilly ? 


Christophe 10/12/2009 21:13


Révèle la force qui est en toi (corrigé de l'énigme n°90)

En fait, il fallait dire :"Fais comprendre à tes petits camarades de blogs qu'ils ne sont que de sales petits sarkozystes". 


Christophe 10/12/2009 21:10


Révèle la force qui est en toi

Classifie en CSP tes petits camarades de blogs. 


Christophe 10/12/2009 21:08


Prix Nobel de sociologie wakenwo

On vote ? Chiche ? 


Christophe 10/12/2009 21:07


Toutes choses égales par ailleurs II (le retour de la mission du fils du dragon)

Émile Durkheim a été sorti de son coma provisoire

...

...

Il a demandé à GT qu'est-ce que c'est que tout ce bronx dans ses comms. 


Christophe 10/12/2009 21:03


Toutes choses égales par ailleurs

Johnny a été placé en coma artificiel.

...

...


Il a alors demandé pourquoi on l'avait habillé de façon aussi ridicule, pourquoi on l'appelle avec un nom craignos  et qui c'est la blondasse qui chiaule à côté de lui.
 


Christophe 10/12/2009 21:01


Bon allez : je dis l'truc

Pleure pas Guichounet, car si tu mets des guillemets autour de "Christophe Monnom" je n'ai qu'environ 2500 occurences Google. Pas tant la classe que ça.
Surtout que le 6e lien, c'est pipi.com.

...

ah non, j'ai mal lu : pipl.com (le i et le l se confondent quand on a trop bu de blanc).

Et à peine 1370 avec "Monnom Christophe". encore pire.

Même pu la Fnac en 1ere page.

Alors que "Mario Cavallero Jr" me rapporte 7260 occurences (la classe Mc Fly).

Et "Pop Hits" plus de 300 000 (même si cela ne concerne pas que mon blog de très grande qualité car dans la féroce concurrence des blogs je sais me distinguer en tapant l'incruste dans les
commentaires des stars (et même que quand même c'est moi qu'arrive en preums (alors que quand tu tape art ou rock, GT il arrive qu'à la 43 682 497e page, alors hein)). 


Christophe 10/12/2009 20:52


L'élite est entrée sans préveniiiiiir

Le 12 : tu sors. 


Thom 10/12/2009 20:27


Je ne reviens pas sur tout, mais un petit mot rapide sur Sarkozy : vrai dominant ou faux dominé... peut-être que tu as raison, Christian, mais à la limite peu importe. Ce qui compte ce n'est
pas ce que cette figure de l'autorité suprême dans le pays est au plus profond d'elle-même, en tant qu'individu... mais ce qu'elle projette sur le peuple, le contexte qu'elle crée. Peu importe que
Sarkozy soit en fait un fin lettré (quoique j'en doute... Chirac était un fin lettré se faisant passer pour un beauf par pure démagogie, il ne poussait pas le vice jusqu'à faire semblant de
mépriser les arts et les lettres qu'il aimait - enfin : aime - profondément, lui le grand admirateur d'Herman Hesse... et surtout il n'a jamais calé sa politique en fonction de cette posture
"pseudo-beauf"...), peu importe disais-je... le contexte général, créé en grande partie par le parti au pouvoir, c'est celui du mépris des élites, une pseudo-méritocratie principalement basée sur
la beauferie et la haine de l'intellectuelle. Les Raoult, les Lefebvre, les Bertrand, les Morano, les Besson, les Paillé... peu importe qu'en cachette ils lisent les grands auteurs (franchement je
ne suis pas convaincu...) ; en public, ils vômissent purement et simplement les "élites" (c'est devenu une insulte ultime dans leur bouche), intellos, chercheurs, idéologues, philosophes... cela
crée un contexte, quoiqu'il en soit. Et bien entendu :

- ce n'est pas un hasard si je cite ceux-là précisément, dont aucun (à part Besson) n'est issu du sérail politico-technocratique, grandes écoles & co.

- ce n'est pas un hasard si ceux-là, précisément, sont ceux qui s'expriment le plus dans les médias. On les envoie au front pour une raison précise, et le mépris qu'ils affichent ouvertement pour
la chose intellectuelle et la chose culturelle a une raison précise : discrétier la vigilence de ces élites culturelles sur lesquelles toutes les autres castes crachent, mais qu'elles ont toujours
été bien contente d'avoir lorsqu'elles en ont eu besoin...


Christophe 10/12/2009 19:58



Je ne devais pas aller croûter moi ?

Ah si.