Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 22:43

... oui, pourquoi, en ce jour décisif, se laisser manipuler par les marchands de peur ? Par ces politiciens qui veulent nous faire croire que leurs mesures fermes et répressives vont nous préserver de ces hordes de jeunes délinquants sur le point de mettre la France à feu et à sang. Par ces politiciens qui nous assurent qu'en votant pour eux, on sera enfin en sécurité. 

Non, oublions ces sinistres démagogues, pour ne pas vivre dans la crainte, une seule méthode : l'auto-défense ! Aux indécis qui risquent d'être guidés par la peur une fois dans l'isoloir : ne tombez pas dans ce piège, le petit cours de self-défense ci-dessous est amplement suffisant pour apprendre à se tirer de situations critiques :    

 
...
Qui de mieux que les Monty Python pour illustrer ces absurdes campagnes présidentielles ? J'ai cherché, je ne vois pas... Alors un deuxième pour la route, cette inoubliable scène de "Sacré Graal", qui tape juste... parce qu'elle n'épargne personne :
 
 

Une petite chose à ajouter après ces élections (parce que la dérision et l'absurde me semblaient samedi soir pertinents pour évoquer le "grand cirque présidentiel", mais dimanche soir, j'avoue que j'ai beaucoup moins envie de rire), après avoir entendu tant de paroles qui me font bondir lors de cette soirée électorale. Notamment une revenue très souvent :

"Le score assez bas du FN est un soulagement"

Certes, Sarkozy n'est pas Hitler, mais c'est tout de même la droite dure, "décomplexée". Un de ces marchands de peur dont je parlais ci-dessus. Et si l'on ajoute les voix de Sarkozy, De Villiers et Le Pen, ça fait tout de même près de 45% de voix pour la DROITE DURE. Je suis allé en parler sur 1 ou 2 blogs, où je m'étonne du fait que personne (en même temps, j'ai pas tout lu...) ne le remarque et ne s'en inquiète. J'sais pas vous, mais moi, 45% de la population qui adhère à la droite dure, ça ne me réjouit pas des masses.

Et une dernière remarque... le discours de Sarkozy après le résultat, peu semblent le relever, était ahurissant de démagogie. Voilà que l'ami des patrons tente de se faire passer pour le "protecteur des faibles et des opprimés"... son discours était même totalement christique, dans sa façon d'évoquer son empathie avec les miséreux qu'il dit vouloir sauver... un peu plus, et j'aurais juré qu'il allait continuer avec "Bienheureux les pauvres, le royaume de France est à eux"... Les Américains ont un fou de Dieu comme président, on risque d'avoir plus dangereux, un type qui se prend carrément pour le Christ... 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Thierry 24/04/2007 23:59

Christian,
Frustré, je ne vois pas en quoi ...
Déçu et trompé par la politique, assurément !

anony(jd)m 24/04/2007 23:18

Après lecture de l'article suivant, que je commenterai, peut-être, je ne fais pas de commentaire.
Toujours amicalement tien, mais prudent jusques au feu exclusivement !

G.T. 24/04/2007 23:03

Pour 2012, c'est pas encore gagné pour "l'auguste béarnais"... Mais ça part pas trop mal. Comme d'habitude, celui ou celle qui sera élu ne pourra tenir ses belles promesses, les "bienheureux" qui croient en un homme providentiel en seront pour leurs frais... et ils sont nombreux... Beaucoup en auront marre, marre de se faire systématiquement enfler par la droite ou la gauche... donc ils se diront, maintenant qu'il est devenu plus puissant et crédible, "essayons le centre"....
 

Christian 24/04/2007 22:49

Cynique ? Non, logique.
Sarkozy veut Thatcheriser la France, Royal la Blairiser... Ca ne peut se faire que dans un sens ce beau programme...
Sinon, je partage assez ce que dit Thierry, même si je sens dans ses propos une petite pointe de frustration qui le mène parfois un peu dans le décor (à mon avis hein...).
Et puis ces élections ont un intérêt : nous connaissons maintenant le président pour 2013. L'auguste béarnais !

G.T. 24/04/2007 20:33

Jean-Sebastien : tu as raison, la "diabolisation" a effectivement un effet très pervers, sur lequel Le Pen a pu jouer et se poser en "victime". Sarkozy récupère les idées de le Pen... et ses stratégies...
Christian : Le cynisme, à ce point, c'est du grand art... en tout cas, j'ai bien ri (un peu jaune, certes, mais j'ai bien ri...)

Christian 24/04/2007 19:45

[quote=Jean Sebastien]comment faire pour qu'en effet les gens prennent conscience des dérives autoritaires dont cet homme est capable...?[/Quote]
Attendre qu'il devienne président...
Douloureux, mais efficace

jean-sébastien 24/04/2007 18:54

vousne croyez pas si bien dire (je fais référence à la fin de votre texte) puisque Sarkozy a cité en effet une phrase de Jaurès (je crois) qui dit en substance que le seul bien des pauvres c'est la nation...l'incurie politique de ce pays et de ses électeurs est attérant, les 45 % de droite dure sont comme vous dites, très inquiétant, mai sle paradoxe c'est qu'à force de diaboliser Sarkozy on est en train d'en faire une victime (voyez comme il demande "pourquoi tant de haine" ou comme il dit "on ne sort pas indemne d'une telle campagne")...il y a là une quadrature du cercle qui est assez tétanisante : comment faire pour qu'en effet les gens prennent conscience des dérives autoritaires dont cet homme est capable...?

Thierry 24/04/2007 17:21

la veste de Jospin, c'était en 2002, pas en 2005, bien sûr ! :-)

Thierry 24/04/2007 17:18

Je comprends ton point de vue, G.T. Mais, en ayant trop "chié" personnellement avec la gauche et ayant vraiment trop de rancoeur contre elle sur un plan plus général comme je l'expliquais dans le commentaire précédent, je ne peux me résoudre à voter pour elle, même si je n'ai pas envie d'un mec comme Sarkozy au pouvoir.
En allant voter pour Royal, j'aurais l'impression de me mentir à moi-même. Et ça, je ne le veux pas.
@++

G.T. 24/04/2007 16:48

Salut Thierry,
Je commençais à m'inquiéter, à ne pas entendre une voix un peu divergente chez les "blogueurs" -:)
Ce n'est pas moi qui te jeterais la première pierre, je comprends tout à fait ton agacement face à la gauche, je ne leur accorde moi-même que très peu de crédit, je suis assez d'accord avec tes critiques... et je  n'aime pas du tout Royal... mais bon, ce qui fait la différence majeure pour moi, est que je considère sarkozy comme un type VRAIMENT dangeureux. Voter Royal, je le fais en traînant les pieds... mais je ne veux vraiment pas d'une France dirigée par un type tout à fait capable de mettre le feu aux poudres.

Thierry 24/04/2007 16:17

Salut G.T., je ne suis pas très d'accord avec tout ce qui s'est dit ici.
Dans deux semaines, je voterai blanc, aucun des deux candidats ne remportant mes suffrages.
Anti-sarkozyste convaincu, ce n'est pas pour autant que j'irai voter pour une gauche mollassonne à l'image de la Ségo. Mais de manière générale, je ne comprends pas comment on peut soutenir la gauche.
En effet, je ne peux faire confiance à la gauche (Mitterrand, hypocrite fini, qui instaure le bulletin de santé "transparent" pour le chef de l'état alors qu'il se savait malade avant l'élection de 1981 et nous a tous menti, Jospin, le professeur assez hautain qui s'est ramassé une belle veste en 2005, l'hypocrisie de la gauche contre le CPE alors qu'elle a fait bien pire avec les CES et les CEC, ..., la fadeur de Ségo ...) et de plus, je considère la gauche comme étant en grande partie responsable de l'état dans laquelle se trouve le pays aujourd'hui.
Pourquoi ...? Eh bien, à cause de cette superbe fumisterie qu'est le Collège Unique. Très belle idée dans l'absolu (même si complètement fausse dès le départ : nous ne pouvons, pour des raisons diverses et variées être égaux devant les études) mais complètement irréalisable.  Et que de dégats, elle a causé, cette idée. Elle a complètement plombé l'éducation, et le seul qui a essayé de dégraisser le mammouth s'est vite fait rembarrer par des profs complètement aveuglés et endoctrinés à gauche.
Le Collège Unique, donc ! Quelle aberration ! Empêcher les gamins de redoubler plus de deux fois en primaire. C'est pas grave, mon gars, tu ne sais toujours pas lire en fin de CM2, tu as déjà redoublé deux fois, et bien, va pourrir ta classe en collège, maintenant ...
J'ai été prof remplaçant dans des établissements difficiles de la région lilloise pendant près de 3 ans. Je peux vous dire que ça fait mal au bide de voir deux ou trois malheureux élèves qui aimeraient pouvoir s'en sortir ou qui pourraient avoir de meilleures conditions d'apprentissage si l'ambiance n'était pas pourrie à cause de tous les autres qui n'ont rien à faire à ce niveau. Ah oui ... parce qu'il faut savoir aussi que l'une des vertus du Collège Unique, c'est de faire passer dans la classe supérieure ceux qui ont 5 ou 6 de moyenne parce que, de toutes façons, ça ne sert à rien de les faire redoubler ! Pas grave, ils vont continuer à pourrir la vie des autres (ou dans le meilleur des cas, dormir).
Merci à la Gauche d'avoir ainsi largement contribué au pourrissement du pays. Quand on sait que le système éducatif est quand même à la base d'à peu près tout ...
Sur un plan beaucoup plus personnel, j'en veux également énormément à la gauche d'avoir laissé pour compte une partie de la population, qui ne le méritait pas forcément (ou en tout cas pas plus qu'une autre), dans leur recherche d'emploi.
J'ai bac+4 en langues étrangères, mais j'ai planté l'oral du Capes à deux reprises pour être prof titulaire (d'où les remplacements). Eh bien, j'ai travaillé en CES, en tant qu'animateur social, histoire de ne pas rester à glander et à profiter du système. Je n'avais pas accès au dispositif "emplois jeunes" car trop diplômé. Par contre, ceux qui avaient pourri les cours y avaient droit, et pouvaient, par ce conséquent, se payer un logement décent, ....
Ne pouvant rester dans cette situation et dégoûté du milieu éducatif pour les raisons évoquées plus tôt, j'ai passé un Concours pour bosser en bibliothèque. J'ai obtenu ce concours, mais il m'a fallu près de deux ans pour obtenir un poste. En effet, très portées à gauche, les municipalités de la région lilloise refusaient de m'embaucher en me prétextant que vu mon niveau d'études, j'aurais dû passer un concours de catégorie A (ce que je n'ai pas fait, car confronté à des "professionnels" du milieu ou des personnes droit sorties de l'ENSSIB, je n'avais aucune chance) plutôt qu'un catégorie C, et que je n'arriverais jamais à m'adapter à une équipe de travail de "niveau C"...
Et pendant ce temps-là, ces chers hommes et femmes politiques de gauche engageaient, à tour de bras, les dealers qui donnaient une mauvaise image de leur mairie, en vendant leur matos pendant la journée. Pas grave s'ils continuaient à en vendre au même endroit, la nuit venue.
C'est une gauche égalitaire, ça ? une gauche qui donne sa chance à tout le monde ? non, la gauche, avec des motivations différentes, certes, ne fait pas mieux que la droite. Elle pourrit tout autant le système, d'une manière probablement plus sournoise ...
Bref, vous l'aurez compris, personne ne m'obligera plus jamais à voter à gauche. Pour prendre la phrase de Kfigaro à l'envers, je n'ose pas imaginer, putain, le retour de la gauche au pouvoir pendant 5 ans !
Le problème, c'est que le candidat de la droite ne me convient pas non plus.
Je voterai donc blanc, et tant pis si ça en fait hurler certains. 
@++ 

G.T. 24/04/2007 15:53

Salut Nyko :
L'allusion à Berlusconi est pertinente... d'autant plus qu'il a été le premier politicien étranger à l'avoir félicité de sa "victoire" au premier tour.
Je vais de ce pas regarder le documentaire que tu as mis sur ton blog.

nyko 24/04/2007 10:51

comme beaucoup de mondes, je suis assez dépité par les résultats du 1er tour. sarko a 31%, c plutot flippant. je ne comprends pas trop pourquoi les gens se réjouissent du bas score du FN car si c'est pour intégré leur programme dans celui de l'um,c pas vraiment rassurant. c'est exactement ce qu'a fait berlusconi en italie.sinon pour ceux que ca intéresse j ai mis en ligne un excellent documentaire "sarko et moi". c une tres bonne enquête sur les méthodes de sarko.

G.T. 24/04/2007 00:56

Alf : effectivement, Sarkozy a apporté à certains une "respectabilité"... ils en avaient marre de voter "en cachette" et un peu honteusement pour Le Pen.
Ska : Marine Le pen a eu une réponse très juste (et oui...), à un journaliste qui lui demandait si c'était la défaite du FN..; elle a dit "Non, c'est plutôt le triomphe de nos idées". 

ska 24/04/2007 00:37

G.T., la conclusion de l'article que tu as donné en lien est on ne peut plus juste... Oui, la droite extrême est au second tour (elle a juste changé de visage). Et n'oublions jamais que le bleu UMP rime avec Marine...

alf 23/04/2007 23:28

le score du FN qui baisse... forcément les 7 % ont trouvé mieux chez Sarko

G.T. 23/04/2007 22:33

Sys : pour les bananes... en fait la méthode de "self-defense" contre un agresseur "armé d'une banane" telle que la présentent les Monty Python serait une belle métaphore de la politique de Sarkozy....

SysTooL 23/04/2007 19:10

Excellente remarque sur le score de Le Pen, je me suis dit la même en additionnant les % de Sarko... :-(Et effectivement, le discours du nain était une complainte ridicule... et Douste-Blazy et Veil de le défendre... "arrêter de le diaboliser"...SysTNB : And thanks for the bananas!

G.T. 23/04/2007 19:03

Un très bon article, qui ne mâche pas ses mots, sur le "triomphe de Sarkozy" :
http://vivelefeu.blog.20minutes.fr/
Le titre est éloquent : l'homme qui murmurait à l'oreille des fachos  
Et l'on peut y lire : Sarkozy est le gars qui, pour assouvir son ambition, a voulu dire tout haut ce que Le Pen pense tout haut, sous les applaudissements nourris d'une presse en déroute.

G.T. 23/04/2007 13:49

Oui... et une pensée pour tous ces "artistes soi-disant de gauche", qui ont illico rejoint le camp des patrons, industriels et politiques de droite dès que leurs revenus étaient menacés d'être revus à la baisse...  Car il y avait bien d'autres solutions de régler le problème, que de soutenir cette absurde et liberticide loi DADVSI... 

Ska 23/04/2007 12:44

Attention, il y a encore un second tour.Les chances de la gauche sont minimes certes, mais c'est maintenant qu'il faut se battre, convaincre autour de nous, etc."5 ans encore de droite", oui c'est le risque...Espérons surtout que ce ne soit pas "5 ans sans gauche"(c'est rigolo, le code que je dois recopier en bas, c'est MP3 ---> et une pensée pour Pascal Nègre qui soutient Sarkozy...)

G.T. 23/04/2007 12:10

K : Tout à fait d'accord avec toi... il y a d'autant plus de quoi se flinguer que c'est pire que 5 ans encore de droite, c'est 5 ans, maintenant, quelque part entre la droite et l'extrême-droite...

G.T. 23/04/2007 12:06

Ska : effectivement, Royal semblait vraiment mal à l'aise lors de son discours. Par contre, son texte était plutôt bon. Sarkozy, c'est l'inverse. Il avait l'air hyper à l'aise, mais son discours était grotesque. C'est la forme contre le fond. Mais ceux qui privilégient la forme veulent-ils vraiment d'un petit teigneux provocateur comme président ? Enfin, tout ça, beaucoup ne s'en préoccuperont pas, resteront sur ces impressions d'un Sarkozy "brillant" et d'une Royal tendue et, comme tu dis C'était déjà un discours de mec élu... Et malheureusement, ça marche .  

kfigaro 23/04/2007 12:03

voilà que l'ami des patrons tente de se faire passer pour le "protecteur des faibles et des opprimés"... son discours était même totalement christique, dans sa façon d'évoquer son empathie avec les miséreux qu'il dit vouloir sauver... un peu plus, et j'aurais juré qu'il allait continuer avec "Bienheureux les pauvres, le royaume de France est à eux"... Les Américains ont un fou de Dieu comme président, on risque d'avoir plus dangereux, un type qui se prend carrément pour le Christ... 

+100000 !!

je suis entièrement d'accord, et à mon avis il pique ça à la fois sur la vidéo du borgne (hallucinante de bêtise crasse : on aurait dit un discours papal) et sur les discours de Bush (de sinistre mémoire), putain 5 ans encore de droite tu te rends compte ???... mais y'a de quoi se flinguer... :(

Ska 23/04/2007 11:29

Entièrement d'accord.Je n'ai pas entièrement suivi la soirée. J'ai préféré descendre quelques bouteilles au goût amer en bonne compagnie... Mais, oui, il n'y a pas de quoi se réjouir du bas score du FN. Si sa représentation baisse, ses idées sont plus que jamais présentes, relayées - et banalisées - par l'autre malade... Son discours fut excellent d'ailleurs, dans son registre terriblement démagogique et rassurant. C'était déjà un discours de mec élu... Et malheureusement, ça marche. À côté, Royal, rivée à son texte, raide et fatiguée, fut peu convaincante. Espérons qu'elle se reprenne, qu'elle appelle enfin un chat un chat, et qu'elle ne nous laisse pas sur cette mauvaise impression de triste soirée électorale...Enfin, si les journalistes et les politiques se réjouissent du score si bas de Le Pen, c'est aussi parce que ça rétablit un bon vieil équilibre droite/gauche qui avait été malmené ces dernières années... À cet égard, la quasi-inexistence dans les votes de la gauche de la gauche est une bien triste nouvelle (ce sont les ravages du "vote utile", espérons juste que ça aura servi à quelque chose...).

G.T. 22/04/2007 11:35

Salut Thierry,
Merci et...  de même !

Thierry 22/04/2007 08:38

Salut G.T., tou simplement très bien vu.
Bon dimanche, et bon vote !
@++