Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 18:26

Dans cet article de Slate, l’auteur se plaignait de l’évolution des blogs musicaux, regrettait les mp3-blogs d’antan, frondeurs et innovants, remplacés par des blogs qui se contentent de faire de la chronique d’albums à l’image de ce qui existe déjà dans les magazines musicaux. On peut le comprendre, mais il néglige un point fondamental : pourquoi mettre illégalement de la musique sur son blog alors qu’il est possible de la partager en toute légalité grâce aux sites de streaming du type deezer ? Il ne s’agirait plus de partage, mais de « vice »… C’est bien ce streaming légal qui a rendu inutile les mp3-blogs. Et je ne vois pas de raison de s’en plaindre, mieux vaut que les artistes touchent une rémunération pour leurs œuvres mises à disposition, même petite, que rien du tout.

 

Pourtant, il pourrait avoir de quoi se réjouir… puisque deezer va changer considérablement : dorénavant, à moins de s’acheter un compte premium, vous ne pourrez plus disposer que de 5h d’écoute par mois sur deezer. Autant dire rien du tout. Cela équivaut à 2 albums écoutés 2-3 fois dans le mois. Bref, deezer devient un site payant, avec une petite vitrine gratuite. Vous pensez que les majors s'en contenteront ? Même pas. L'ennemi juré des passionnés de musique, Pascal Nègre, menace encore de retirer le catalogue d’Universal (mais qu’on le laisse le retirer !)… si deezer ne limite pas en plus le nombre d’écoutes (pas plus de 4 écoutes d’un même morceau selon lui).

 

J’ai toujours trouvé hypocrite et même profondément abject la posture de Pascal Nègre et ses petits copains prétendant lutter contre le téléchargement illégal qui ferait surtout du mal à la diversité et aux « petits artistes »… alors que ce qui fait du mal depuis toujours aux petits artistes, ce sont les politiques de concentration, de matraquage et nivellement par le bas des majors. Là, on voit clairement le vrai visage de Pascal Nègre (enfin, tout le monde le connaît, à part quelques naïfs) : les petits artistes, il s’en tape. Car les premières victimes de cette nouvelle situation, ce seront bien les artistes les moins médiatisés et les plus exigeants. Avec un crédit si faible de « 5h d’écoute gratuite par mois », les internautes ne vont pas le gaspiller à s’aventurer vers des albums plus confidentiels ou vers des artistes qu’ils ne connaissent pas, ils préfèreront l’utiliser pour des artistes qui leur plaisent déjà. C’est aussi la mort des playlists deezer sur les blogs, on ne va pas dépenser ce petit crédit d’écoute pour des playlists mais plutôt pour 2-3 albums qui nous intéressent. Lorsqu’on fait une playlist sur un blog, c’est pour la faire écouter à tous, pas pour quelques privilégiés en premium sur tel site de streaming.

 

C’est en partie pour cette raison que je ne veux pas du premium de deezer : à quoi bon faire des playlists et partager des tas de liens vers des albums s’ils ne seront écoutés que par quelques happy few ? Il y a tant d’albums que je ne trouve pas sur deezer (sans parler de tous les titres qui disparaissent au fil des années et rendent les playlists inécoutables), idem pour spotify, qui limite aussi l’écoute gratuite (à… 10 heures), je ne vais donc pas payer le premium de deezer + celui de spotify (et music me…) Aucun site de streaming n’est idéal, pas question de payer pour l’un d’entre-eux. Mais la raison la plus importante, c’est le principe. Je suis trop attaché au droit à la culture pour tous (oui, Pascal, je sais, pour toi c’est sans doute choquant, mais je pense que même les pauvres ont le droit de se cultiver) et au principe de liberté et de gratuité sur le net. Aux producteurs et artistes de s’adapter à cette révolution. Il existe deux conceptions du net pour le moins opposées : le considérer comme une gigantesque bibliothèque ou comme un gigantesque centre commercial… vous savez quelle est la mienne, on sait quelle est celle des majors.   

 

Les premières victimes de cette « triste révolution du streaming » sont donc les artistes les moins médiatisés, et le principal bénéficiaire sera bien entendu… le téléchargement illégal ! C’est tout Pascal Nègre, pour rogner encore un peu plus sur les sites de streaming, il est prêt à redonner un bon coup de boost au téléchargement et streaming illégal…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thom 15/06/2011 21:43



 


Ceux qui téléchargeraient alors illégalement pourraient être "presque logiquement" punis.


 


100 % d'accord avec ça.



liberte musicale 12/06/2011 23:54



Journées SANS DEEZER du 21 juin à partir de minuit au 23 juin minuit ! Après
la pub, les 5 h d'écoute ... nous devons être SOLIDAIRES !!!

LIBERTE MUSICALE SUR DEEZER

POUR UN SITE MUSICAL SOLIDAIRE ET LIBRE
CONTRE LA PUB SONORE
CONTRE LES 5 HEURES D'ECOUTE PAR MOIS
POUR LES COMPTES PREMIUM PAYANT
ET GRATUIT POUR CEUX QUI N ONT PAS LES MOYENS

LA CULTURE MUSICALE POUR TOUS !!!






Thierry 10/06/2011 15:36



OK pour une licence globale ... juste et payée uniquement par ceux qui souhaitent télécharger.


Ceux qui téléchargeraient alors illégalement pourraient être "presque logiquement" punis.


Sinon, perso, Grooveshark, je trouve ça fort pourri ^^



GT 10/06/2011 14:56



EL-F : Merci pour l'info...


 


THIERRY : 10 euros par mois... je suis pour dans le cas d'une licence globale. Mais il manque suffisamment de choses sur spotify
(et pas de possibilité de faire des playlists) pour que je n'ai pas envie de passer en premium. Et, surtout, ce qui compte pour moi, c'est de faire découvrir et partager des albums via mon blog.
A tout le monde, pas uniquement à ceux qui ont un compte premium chez l'un ou l'autre et ne sont donc pas limités en temps d'écoute. Donc en attendant, ce sera Grooveshark pour moi...


 


CHRISTOPHE : J'étais en train d'écrire "ce n'est pas si grave"... et puis j'ai réalisé que tout de même, ces gens-là font du
business, et viennent sans filer la moindre rétribution prendre de l'espace - même minime - sur un blog pour faire leur pub. Mais je vais le laisser, quand on m'accusera de télécharger
des albums sans les payer, je pourrais toujours dire que des gens de l'industrie de la musique viennent "pirater" mon espace pour y faire leur pub sans me filer un centime^^


 


THOM : Excellent^^


 


DAHU : Excellent aussi :-) 



Thom 10/06/2011 08:12



Je le connaissais déjà, mais c'est toujours aussi bon  :-)


 


(c'est bien là la folie des hommes, ah ah ah)



Dahu Clipperton 09/06/2011 21:06



Quand Christophe très fâché, lui toujours faire très comme ça.


 


M'enfin, ch'uis totalement d'accord


Pis faudrait ptêt pas oublier d'orthographier correctement le nom des groupes, genre : Arctic Monkeys...


 


Thomas : excellent ! ^^


Du coup je peux pas m'empêcher de mettre celle-ci : http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftYI5.html 



Christophe aka Mario C Jr 09/06/2011 18:17



AAAAAAAAAAAAAAARRRRGHHHHHHH!!!!!!!!!!


 


GT, merci de supprimer cette pub immonde pour Rock en chiottes placée par une marketteuse de merde au milieu de nos discussions (tu peux faire sauter la mienne aussi, ça n'aura plus de sens).


 


je n'en reviens pas d'un tel mépris des gens : et si j'entrais dans son bureau, je frappe et paf, un bourrepif !


 


Ca m'énerve, je ne sais pas comment pourrir la vie de ces gens. Angeline, si tu nous lis, t'es qu'une connasse et si ce n'est pas de ta propre idée que tu es là, j'en pense autant de ton patron
qui t'a dit de le faire (ce qui n'en demeure pas moins que tu restes une connasse parce que 2 grammes de savoir-vivre t'auraient aidé à faire un autre job que venir taper l'incruste avec ta pub
là où tu n'es pas invitée).



Thom 09/06/2011 17:53



Dahu >>> "(jamais vu une publicité aussi convaincante POUR le téléchargement illégal)"

C'est parce que tu ne connais pas cette séquence mythique :-D

http://www.youtube.com/watch?v=ALZZx1xmAzg


[P.S. : on attend la série ou l'humoriste français qui nous fera un sketch comme ça au lieu de chouiner sur ses revenus...]



Angéline 09/06/2011 15:34



En espérant que cela intéresse certains d'entre vous, je me permets de vous informer que des pass pour le festival Rock en Seine sont actuellement à gagner ici. Au programme : Foo fighters, Artic Monkeys, The Kills, Deftones, Interpol, Cocorosie... fin aout 2011



Thierry 09/06/2011 13:01



@ Arbobo : il vous en prie ^^


@ tout le monde : Je suis bien entendu, dans l'absolu, contre la dérive payante de Spotify, Deezer et consorts. Deezer, je ne leur donnerai jamais rien. Spotify, je suis en phase d'hésitation.
Parce que la pub me gave et je n'ai pas envie d'installer un petit logiciel qui va me faire des "blancs" (si j'ai bien compris) entre les morceaux à la place des annonces commerciales.


Là où je ne suis pas certains d'entre vous, c'est sûr la cherté de l'abonnement.


Deezer, c'est trop pourri. OK.


Mais Spotify est une véritable mine d'or.


Et sérieusement, 6 ou 10 euros par mois, pour écouter en illimité, c'est quoi. 72 ou 120 euros en fin d'année ? Il y en a qui fument parmi ceux qui trouvent l'abonnement Spotify trop cher ?


Perso, je préfère donner cette somme à Spotify qui me fournit un véritable et très bon service plutôt qu'à l'industrie du tabac ^^


Je suis en phase d'hésitation parce que :


*j'ai un logiciel qui permet de récupérer / extraire en temps réel le flux Spotify (tu laisses tourner la bécane la durée de l'album, tu reviens et hop, l'album est chez toi)


*megauptruc, filemachin et mediaficool & co sont des sources de richesses quasi infinies avec, en support, les blogspots et autres mp3blogs.



El Funcionario 09/06/2011 03:25



Si certain(e)s ne sont pas encore dégoûtés par Deezer ou Spotify (en cas de besoin ponctuel rogné sur la limite gratuite, disons), Je vous rappelle que le plugin Adblock sous Mozilla supprime les
pubs audio et vidéo du premier, et que le petit logiciel Mutify supprime les pubs audio du second.


 


Ils croient peut-être qu'ils auront le beurre et l'argent du beurre?



arbobo 08/06/2011 23:14



ah ah thierry je cherche depuis ce matin comment tourner un truc dans ce genre, merci !


^^



Thierry 08/06/2011 22:16



Comme dirait Serge G. : "Dis-lui merde au deezer ..."



GT 08/06/2011 22:15



DR. F : Oui, heureusement qu'il y a Bandcamp, sur lequel je vais d'ailleurs de plus en plus...


 


CHRISTOPHE : Tu disais ? ^^ 



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 20:46



La phrase qu'on ne ...


 


bon ok...


 



dr frankNfurter 08/06/2011 12:28



J'ai moins ce souci avec mes groupes de stoner, en général, on peut écouter ad vitam eternam leurs albums en streaming sur bandcamp.com


... pour le reste, pas mieux :-P


Ah si, j'ai trouvé une parade si je veux écouter un album que j'ai déjà, je ne sors jamais sans mon nouveau disque dur externe... et pour les nouveautés, hum... quelles nouveautés? :-D



GT 08/06/2011 12:05



JORIS : Entièrement d'accord... et le problème, c'est qu'à tous les niveaux, l'offre numérique "illégale" (que ce soit pour la
musique, les films, les séries), est 100 fois plus pratique que l'offre numérique légale. Pas d'inscripton, de coordonnées à filer, de DRM, choix bien plus vaste (VO pour séries et
films) etc... et pour rejoindre aussi ce que dit CHRISTOPHE préfèrerais faire des playlists sur deezer que grooveshark, que les artistes soient un peu plus rémunérés, mais je le
fais de moins en moins, j'en ai marre de voir certaines de mes playlists dont la moitié des titres (quand ce n'est pas les 3/4) devenus inécoutables... au moins, sur grooveshark, ça tient (mais
pour combien de temps ?) Au final, le plus stable et le plus fiable, c'est de faire ce que dit CHRISTOPHE, uploader soi-même et ne pas passer par le streaming... plus t'es dans la légalité, plus
on te fait chier.


 


DAHU : Teu teu teu teu teu, on arrête de chouiner les biquets, et on adopte le label PUR


 (sérieux, j'arrive toujours pas à croire ce que j'ai vu) 


(jamais vu une publicité aussi convaincante POUR le téléchargement illégal)


 Ah oui alors ça, c'est HALLUCINANT ! Des pirates auraient voulu faire un fake pour qu'on se dise "téléchargeons illégalement pour que ces merdes n'arrivent pas en 2021", ils n'auraient pu
faire mieux ! ;-)


(Over-bug : le rêve, l'extase. Je plane)


Si tu veux éviter les bugs de ce type avec message qui sors en doublon, c'est très simple, il faut que tu souscrives à l'offre "Music Lodge Premium", pour 4,99 euros par mois^^  


(je vous ai dit que la limite des 5 heures, ça les empêche pas de laisser la pub audio sur Deezer ?)


C'est pas vrai... ils n'oseraient pas ?


En tout cas, je te rejoins sur les évolutions successives déplorables de deezer...


THOM : Entièrement d'accord aussi... et j'en sais quelque chose sur le crash de disques durs (deux en 4 ans). Déjà que c'est
chiant quand t'as plein de données téléchargées gratuitement, j'imagine pas quand tu les a payées...


Et payer 10 euros pour qu'un ordinateur t'envoie une petite suite de 0 et de 1 alors qu'avec 5 euros de plus, tu as un joli CD, je comprendrais jamais non plus... j'ai pas de pognon, mais je
préfère dépenser un peu plus pour avoir un truc qui ressemble à quelque chose que des fichiers dématérialisés.


 


ARBOBO : Tout à fait d'accord aussi (cool, pour une fois, on est tous d'accord^^)Normal, après tout, on a beau avoir tous des tas
d'opinions différentes sur des questions musicales diverses et variées, s'il y a une chose qui relie (presque) tous les grands passionnés de musique, c'est l'ennemi commun, celui qui nous prend
pour des cons et des vaches à lait depuis des décennies ; les majors. Et l' "imbécile aigri" en tête^^


 



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:42



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:42



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:41



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:41



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:40



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:40



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:39



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:39



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:38



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:38



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:35



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:35



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:34



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:34



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 11:34



La phrase qu'on ne se lassera jamais de lire


 


"Pascal Nègre est un imbécile aigri "



arbobo 08/06/2011 10:14



j'ai fini par m'abonner à spotify, ce qui m'agace bien vu que j'écoute en priorité ce que j'ai déjà chez moi,


et en soi c'est vrai que c'est cher, philippe astor (enfin je crois que c'est lui, il a généralement raison sur quasiment tout) rappelait qu'au plus haut duy marché du disque, la conso de CD
correspondait à 6 albums par personne/an, avec ces abonnements on est déjà bien au-dessus et ce n'est que de la radio à la demande.


mais deezer joue sa carte, je ne leur en tient pas rigueur,
n'oublions pas qu'il y a 1 ans c'étaient des labels qui les accusaient de ne pas suffisamment les rémunérer.
Je résume : c'est trop cher pour les auditeurs, mais pas assez aux yeux des maisons de disque.


Qui a raison? En tout cas certainement pas universal, Pascal Nègre est un imbécile aigri sans aucune vision de son secteur d'activité, alors qu'un secteur en mutation a besoin de gens qui
inventent et voient à long terme. Et encore, chez EMI ils ont réussi à faire pire.


Je rappelle (enfin je dis, plutôt, c'est pas une info qui a fait les grands titres) qu'il y a 3 ou 4 ans les majors ont obtenu que les radios leur versent le DOUBLE de lerus recettes
publicitaires (dans les 7% des recetets au lieu de 3 et quelques, je cite de mémoire). C'est ce qu'ils essaient de faire avec Deezer.


Or, si deezer ou spotify sont obligés de faire des abonnements qui nous coutent bonbon, c'est justement à cause des majors, qui leur ont demandé des sommes astronomiques pour avoir le droit
d'utiliser leur catalogue.


bref, une fois de plus, j'en viens à accabler les majors.
Même pas les maisons de disque en général, car si les majors avaient imposé un tiocket d'entrée raisonnable, deezer aurait pu se permettre d'augmenter le % de recettes publicitaires reversé aux
labels. CQFD.
Les amjors sont parties du principe qu'elles ne pourraient pas empêcher deezer et équivalents de se créer, mais 1/ elles n'en voulaient pas (elles n'en voudront que le jour où ce sera pour
proposer leur propre service payant) 2/elles sont parties du prinicpe que ça ne rapporterait pas un sou (loin d'imaginer que spotify fêterait dès 2011 son millionnième abonné payant), et du coup
elles ont pris l'argent de la manière la plus simple : le forfait de droit d'accès, revenu sûr et garanti, et tant pis pour les labels qui en pâtissent.


PS : thom, à vérifier mais je crois que chez b.y records on choisit son format, avec prix dégressif, le flac (non compressé) est au prix du cd mais le mp3 moins cher.



Dahu Clipperton 08/06/2011 09:57



(Il va sans dire que pour moi le téléchargement légal est une vaste blague. Je paye pour un vrai support, avec des vrais livrets et des vraies pochettes que je peux tenir dans la main... Raquer
pour des crottins digitaux : n'importe quoi)



Dahu Clipperton 08/06/2011 09:49



Thomas : bien sûr que dans le fond c'est de l'arnaque, et Deezer en est l'exemple le plus flagrant.


C'est remarquable : ils ont depuis longtemps pris les auditeurs pour des vaches à lait (et pour de la m*rde), ils n'ont annoncé AUCUN de leurs changements drastiques en première page ou via des
messages envoyés aux inscrits, que ce soit la disparition des uploads (ça n'avait pas duré bien longtemps), les titres subitement indisponibles, leur système débile de lecture de playlist en
shuffle, l'arrivée de la pub audio, la fermeture de leur forum (blang ! du jour au lendemain), l'inscription qui devenait obligatoire, maintenant la limite de 5 heures par mois... Pour attirer du monde, ils sont forts, par contre pour ce qui est d'avoir un semblant de considération pour leurs clients
(...quiconque utilise leurs services et se fadent au minimum la pub visuelle est techniquement un client, non ? bref, quelqu'un qui leur rapporte des ronds^^), rien niet nib que dalle. Une
HORREUR


 


Je serai moins radical que toi au sujet des plate-formes telles que YouTube ou Grooveshark, celles qui sont fondées sur les uploads. YouTube par exemple se retrouve à offrir un fonds de documents
filmés et de morceaux rarissimes (genre seulement dispo en 45 tours pour des prix à 2 voire 3 chiffres) vraiment hallucinant.


Cela dit, y a 2 très grosses éventualités susceptibles de tomber sur le râble des utilisateurs de YouTube ou Grooveshark :


- que les philanthropes (...ça justement :  rien n'est moins sûr^^) derrière ces sites décident un jour ou
l'autre de faire raquer tout ce qu'ils peuvent et de tout chambouler sans prévenir personne (soit : la "technique Deezer"). J'y crois pas trop pour YouTube qui brasse de la thune à foison avec un
service "gratuit", pour Grooveshark le doute est largement permis...


- que le gouvernement US décident un beau jour de fermer les vannes (ils peuvent le faire quand ils veulent), surtout qu'il me semble que la question des sites de streaming a été déjà mise sur la
table au Congrès, entre autres "grâce" au lobbying des majors (bien entendu^^).


 


Pas tout ça, faut que j'aille trouver un taff sérieux histoire de financer mon abonnement Megaupl... Nan j'déconne (sauf pour le taff)



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 09:44



En sachant que ça me gave sévèrement vu le projet de site qu'on a avec quelques uns (mais chut, c'est un secret) et qui nécessitera lors de son lancement en 2012 une plateforme stable pour que
les lecteurs puissent être également des auditeurs.



Christophe aka Mario C Jr 08/06/2011 09:42



Le pb, c'est que je ne mets quasiment pas de musique sur Pop Hits (oui, j'entends les persifleurs : je ne mets pas beaucoup d'articles non plus donc on ne voit pas la différence) parce que les
sites de streaming on changé 5-6 fois depuis la création de Pop Hits (5 ans déjà...) et que je perds à chaque fois les rares sons que je propose de faire découvrir via des lecteurs embarqués.


 


reste donc finalement :


- les sons que je poste illégalement en écoute via archive-host et son petit lecteur


- les sons postés sur youtube, dont les liens tiennent au final bien plus longtemps que je ne le croyais.


 


Deezer, donc, aura fini sa mue mercantile et trouver son "modèle économique viable" comme on dit.


Je crois que je vais transgresser définitivement en offrant moi-même les sons...



Thom 08/06/2011 09:06



Deezer c'est de la merde, mais ça fait au moins deux ans qu'on le sait, maintenant. De toute façon tous les sites de streams sont à terme plus ou moins condamnés, il ne faut pas se leurrer.
D'ailleurs ces dernières années je suis retourné progressivement au bon vieux DL et ça me suffit amplement, les offres streams ou legal-DL sont juste des arnarques absolues. Et, soyons francs, ce
n'est pas l'apanage des majors. Le dernier Stanley Brinks est à vendre à 10 € en DIGITAL. Sérieux, j'adore ce mec et je sais qu'il est complètement indé, mais ça doit être une blague. Je préfère
payer 5 euros de plus et avoir un disque plutôt que de payer 10 € (!!!) pour dix pauvres mp3 que je serais ne plus obligé de graver de peur que cet argent durement investi (et j'en ai peu, de
l'argent) ne disparaisse dans un quelconque crash de disque dur. Hum.



Dahu Clipperton 08/06/2011 01:57



(Over-bug : le rêve, l'extase. Je plane)


 


(je vous ai dit que la limite des 5 heures, ça les empêche pas de laisser la pub audio sur Deezer ?)



Dahu Clipperton 08/06/2011 01:55



Teu teu teu, on arrête de chouiner, les biquets, et on adopte le label PUR



 


(faut le voir pour le croire)


 


(quoique... vus 2 fois, j'y crois toujours pas)



Dahu Clipperton 08/06/2011 00:45



Teu teu teu teu teu, on arrête de chouiner les biquets, et on adopte le label PUR


 


(sérieux, j'arrive toujours pas à croire ce que j'ai vu) 


 


(jamais vu une publicité aussi convaincante POUR le téléchargement illégal)



Joris 07/06/2011 20:56



J'avais été passablement agacé par l'article de Slate, j'trouve qu'il y avait un faux procès de la blogsophère musicale et qu'il se trompait de cible... J'ai failli écrire dessus et puis j'me
suis dit que ça n'en valait pas la peine. M'enfin je ne développe pas, ce n'est pas le sujet de l'article.


Pendant un moment j'me suis pas trop formalisé des changements Spotify et Deezer (jusqu'à ce que Spotify refuse de recharger mon compte, j'ai commencé à avoir les boules, je me suis rabbattu sur
Deezer, et les voilà qui s'y mettent). Ce que je retiens de tout ça, c'est que pendant un moment au moins, Grooveshark va rameuter tous les amateurs de musique qui refuseront le téléchargement.


Parce qu'ils ont un catalogue immense et parce qu'ils ont des outils playlists faciles à utiliser. Il faudrait juste qu'ils changent leur interface (que je trouve franchement pénible) et ils
n'auront aucun problème à devenir le numéro, jusqu'à ce qu'on vienne les emmerder à leur tour.