Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 23:17

    Décidément, c’est une sale période pour les musiciens… " à part ". Après Ligeti et Syd Barrett, c’est Arthur Lee (chanteur et leader du groupe américain Love) qui vient de mourir (ce blog ressemble de plus en plus à une rubrique nécrologique…)

 

 

Impossible de ne pas faire le lien entre les décès à moins d’un mois d’intervalle de l’anglais Syd Barrett et de l’américain Arthur Lee. Ils étaient les deux icônes de la musique psychédélique, tous deux chanteurs, guitaristes et leaders de leur groupe, ils sortent chacun en 1967 un album incontournable, ils ont abusé (le mot est faible) de drogues, ont flirté (voire plus, surtout pour Syd) avec la schizophrénie, et ont connu la déchéance après des promesses d’immense succès. Autant de coïncidences…

J’ai appris la triste nouvelle par le blog de Chtif, et vous recommande son article sur Arthur Lee. Je ne vais pas m’étendre et redire ce qu’il dit déjà très bien. Juste insister sur la nécessité de connaître l’indispensable album de Love, Forever Changes (1967). J’en disais deux mots à la fin de mon article sur Parachute des Pretty Things, car ces deux disques ont en commun une succession de tubes pop de très haute volée et un incompréhensible échec à leur sortie.

Mélodies imparables, orchestrations riches et inspirées, générosité et foisonnement d’idées… un grand album à mettre entre toutes les oreilles.

Inconditionnel des Doors, je n'oublie pas qu'Arthur Lee est un des tous premiers à avoir remarqué Morrison et son groupe. Love était déjà en haut de l’affiche à Los Angeles, quand les Doors débutaient (voire végétaient) dans de petites salles. Mais Arthur Lee les aidera à signer avec Elektra.

Les Doors deviendront par la suite un des plus grands groupes de rock de l’histoire, ils connaîtront un succès planétaire, alors que Love sera vite oublié… sauf de quelques passionnés conscients de détenir en Forever Changes un des plus estimables bijoux de la musique pop.

 

Arthur Lee (Arthur Taylor Porter)

Memphis, 7 mars 1945

Memphis, 3 août 2006

 

 

 

 

 (mort d'une leucémie) 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article

commentaires

G.T. 12/01/2008 13:10

SIMON : Tu as sans doute d'autant plus raison que... j'ai toujours négligé moi-même Bryan MacLean !

Simon 11/01/2008 00:08

Je réagis avec un peu de retard, ne m'en voulez pas. C'est sûr qu'avec Syd et Arthur, ce sont deux des plus grands héros de '67 qui nous ont quitté, tout un symbole. Le génie dans "Forever Changes" est criant, je l'ai perçu dès le début même si apprécier totalement l'album m'a pris un peu plus de temps. Ce qui est récent, puisque j'ai découvert Love il y a seulement un an (ma jeunesse m'excuse :) )Entre parenthèse on a très bien retenu le nom d'Arthur Lee (on le lit très souvent dans les blogs ces derniers temps) mais certains affirment qu'on aurait un peu négligé Bryan MacLean. Je ne connais pas leurs albums solos mais il y a peut-être un peu de vrai là-dedans.

G.T. 16/08/2006 23:33

C'est vrai. Et Daily Planet, c'est un peu Love qui joue "dans le style" des Who... tout en préfigurant Tommy et Pinball Wizard.

Les cuivres sont sans conteste un des éléments les plus marquants dans Forever Changes. Pas toujours évident de les intégrer dans un cadre "rock", mais Love l'a fait avec beaucoup d'inspiration. Peut-être ont-ils montré la voie et décoincé certains groupes de rock, comme les Who pour Tommy... même si les Beatles (surtout dans Sgt Pepper's) leur avaient déjà donné la part belle (mais avec une conception de l'orchestration assez différente).

Chtif 16/08/2006 21:26

et oui,triste nouvelle, G.T.
merci pour ta note sur "Daily planet", effectivement je pense que tu as raison sur la ressemblance avec les Who (je dirais même "Pinball wizard"), bien vu ! On peut rajouter aussi que les Who ont utilisé pas mal de cuivres sur "Tommy", en 69. "Forever changes" date de 67...

G.T. 15/08/2006 17:31

Salut SysT,

Moi aussi je connais beaucoup moins Love que Pink Floyd. Faut dire que Love c'est essentiellement un album (mais quel album...), alors que Pink Floyd ce sont une floppée d'albums indispensables, et même bien plus que cela, un groupe emblématique du rock.

a+...

Systool 15/08/2006 15:18

"ce blog ressemble de plus en plus à une rubrique nécrologique"... mdr

Oui, c'est vrai qu'après Barrett, un autre "halluciné" nous quitte... je dois dire que je connais nettement moins l'univers de LOVE que celui des PINK FLOYD, mais j'ai pu écouter "Forever Changes" et il m'avait laissé une excellente impression...

SysT