Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 16:26

Si, comme moi, vous n’êtes pas fana de films gore et d’horreur – sans être totalement réfractaire ni défaillir à la moindre goûte de sang -, si vous n’exultez pas à l’idée de voir une bande de cannibales irradiés par des essais nucléaires s’en prendre à une famille en vacances… ne fuyez pas pour autant cette Colline.

Bien sûr, c’est un film d’horreur sanguinolent, qui demande un cœur bien accroché… mais ce n’est pas que ça. Ou, du moins, c’est beaucoup mieux que ça. Je parlais il y a peu du dernier album de Venus, formidable sans pour autant révolutionner quoi que ce soit. C’est un peu dans cette lignée (même si la comparaison entre les deux est tirée par les cheveux) que se retrouve La Colline a des Yeux. Rien de véritablement novateur… cependant, la maîtrise, l’inspiration et l’efficacité en font un chef-d’œuvre du genre.

Tous les ingrédients habituels sont là… mais la mayonnaise prend comme jamais. Si le film est un pur produit américain, d’un genre spécifiquement américain, il est… réalisé par un français ! Un jeune français, Alexandre Aja, qui va aux EU faire un remake d’un film de Wes Craven (un des maîtres du genre), dépassant de loin l’original (de l’avis de la critique) et qui donne une véritable leçon de cinéma d’horreur à ses pairs, c’est assez remarquable. Avec le révérend Frost, cela fait donc deux français cette année qui viennent marcher sur les plates-bandes des américains sans avoir à rougir…

Après X-Men 3, La Colline a des Yeux est le second film cette année à mettre en scène des mutants. Mais au politiquement correct du blockbuster X-Men (il faut tolérer les différences, ne pas se laisser corrompre par ses " pouvoirs "…), La Colline a des Yeux oppose une amoralité sarcastique et jubilatoire. On n’essaie pas de comprendre " l’autre ", juste de le détruire. Et cela dans les deux camps. Ajoutons un démocrate allergique aux armes qui se transforme en boucher sanguinaire, une fillette qui fait dans l’eugénisme (par son sacrifice)… mais pas de quoi hurler à la propagande fasciste. Loin de là. Comme dans la plupart des films du genre, le mauvais esprit et la transgression sont la règle. Ce serait tout de même le comble que de demander à un film d’horreur d’être consensuel, pédagogique ou " bien-pensant ". Rien à voir non plus avec les films d’action hyper-manichéens et fascisants de série B où des héros body-buildés dessoudent à tout va au nom de la justice, de la vérité, du travail, de la famille, de la patrie etc,etc.

La Colline a des Yeux lorgne parfois vers le " film gore ", sans pour autant tomber dans le ridicule. Les films gore sont en règle générale à la fois répugnants, grotesques et drôles (pas toujours volontairement) et ne font qu’assez rarement peur. On les regarde plus avec un rictus de dégoût que tétanisé par l’angoisse. Les rictus de dégoût sont inévitables à la vision de certaines scènes de La Colline a des Yeux, mais l’effroi y est beaucoup plus présent et terrifiant. Ainsi, la première partie du film amène avec brio une intense sensation de malaise qui ne vous lâchera plus jusqu’à la fin.

Le film, donc, ne révolutionne pas le genre… mais le réalisateur, comme c’est souvent le cas chez les meilleurs, réussit à faire d’un handicap une force. Il est plus facile de susciter la peur au cœur de la nuit, dans un château des Carpathes, une vaste et sombre forêt, les brumes anglaises hivernales… pourtant, l’action se situe ici en plein jour, sous un soleil de plomb et dans le désert. Certes, une des scènes les plus éprouvantes se déroule pendant la nuit, mais elle est bien la seule. Un film d’horreur caniculaire… qui vous glacera le sang.

 

La Colline a des yeux ****
(The Hills have Eyes)
Alexandre Aja

 

Avec Aaron Stanford, Kathleen Quinlan, Vinessa Shaw, Emilie de Ravin, Dan Byrd, Robert Joy, Ted Levine.

Durée : 1h43
Sortie : 28 juin 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

G.T. 15/11/2006 16:12

Mon argument n'était pas "il a déplacé les foules, donc il est efficace et réussi", argument fallacieux que je ne supporte pas non plus.
Les films d'horreur bidons, comme il en existe des tonnes, sont descendus par les critiques, quand ils ne sont pas tout simplement ignorés. Celui-ci les a au contraire enthousiasmé, ce qui est pour le moins rare.
Je ne dis pas que les critiques cinéma détiennent la vérité, loin de là, mais, si on les prend en bloc, un film qui fait l'unanimité (ou presque) est rarement mauvais ou ineficace, et un fim qui se fait descendre par tous est très rarement bon.

Après, les goûts et les couleurs, effectivement...
Il m'arrive, comme tout le monde, de ne pas partager l'avis général sur tel ou tel film, et je comprends que ce film ne t'ait pas touché.

Cendres 15/11/2006 14:59

Oui, tu as adoré à ce point ? Ma foi, des gouts et des couleurs... Mais dis, je n'aime pas ton argument, et il est facile d'attirer les foules quand tu agites des monstres et du sang - le "nombre" prouve juste l'efficacité du marketing ! Entre parenthèse, je suis toujours abasourdie par le nombre d'americonneries soi-disant exceptionnelles qui terminent nos journaux télévisés - bref - j'ai vu celle çi, et je me suis ennuyée. The Devil's Reject, que te conseillais qq'un d'autre, est nettement plus puissant. Et surtout, as-tu vu Saw ? Dans un registre un peu moins gore, mais plus scotchant, il pourrait te plaire, non ?

G.T. 14/11/2006 19:42

Inefficace ??? Il a pourtant fasciné et scotché sur leurs fauteils de très nombreux critiques et spectateurs (dont moi)...

Cendres 14/11/2006 17:42

Un seul mot : Bof... je dirais même plus, décevant ! Par curiosité, j'ai regardé aussi la version non expurgée, sensée être plus trash - et bien, épargnez vous cette peine - la déception reste la même : Ce film est inefficace.

G.T. 19/07/2006 22:09

J'ai raté The Descent... dommage car il m'avait aussi l'air pas mal du tout.

Manu 18/07/2006 21:43

J'avais vu le premier film du genre réalisé par Aja (Arcady Jr, pour l'info people ;-)) et je l'avais trouvé pas trop mal. Pas grand fan de films gores, j'ai cependant été tres surpris par l'atmosphère qu'il dégage. Donc la colline pourquoi pas... mais ça attendra qd même la location en DVD.
Sinon dans le genre, "The Descent" est pas mal..
A+

Chtif 17/07/2006 00:52

ouhla, je n'aurais pas misé énormément sur ce film pourtant ! j'avais entendu des échos plus , disons... attendus ("Mouais...c'est gore, donc rigolo, mais bon...")
Faut voir, donc...

G.T. 16/07/2006 20:46

OK, merci beaucoup pour l'info !

xav-b 16/07/2006 20:38

On est bien d'accord sur la qualité du film mais moi je suis un grand fan des films goe et ceux qui sont aussi réussi que celui ci se font de plus en plus rare. Je te conseille d'aller voir The Devil's Reject a partir du 19 juillet.