Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 14:03
Ne vous fiez pas au jeu de mot facile du titre, le sujet est grave et particulièrement inquiétant.

Jérome Bourreau est (enfin, était) "responsable du pôle innovation web" chez TF1. Il écrit une lettre à sa député, Françoise de Panafieu, afin de lui expliquer pourquoi il est contre cette loi. De Panafieu n'ayant pas les arguments pour lui répondre, demande de l'aide au ministère de la culture en lui transmettant ce mail. Un collaborateur d'Albanel le transmet à son tour à TF1, et TF1 le licencie sur le champ.
En aucun cas Jérome Bourreau n'a prétendu parler au nom de TF1, il n'a pas utilisé son adresse mail professionnelle mais privée, et n'a donc en rien engagé TF1 dans ce message.

TF1 expliquera plus tard qu'elle lutte depuis un moment contre le piratage, qu'elle soutient la loi Hadopi, et qu'il est donc incompatible d'être responsable du site internet du groupe et d'être anti-Hadopi. Pourtant, TF1 n'a jamais publiquement donné son soutien à la loi... par contre, elle l'a fait de manière insidieuse, avec des reportages dans ses journaux très partiaux (pour 5 députés pro-Hadopi interviewés, vous n'en trouviez qu'un contre le projet de loi).

Le licenciement d'un employé pour ses opinions politiques - opinions qu'il exprime en-dehors du cadre professionnel - et un ministère qui renvoie à une entreprise un mail privé d'un employé, ce sont des procédés dignes de dictatures, et scandaleux dans une démocratie.

Un ministre de la culture est censée maîtriser un minimum la langue, et connaître ses subtilités... et deux déclarations d'Albanel ont de quoi inquiéter :

- Elle a dit que la réaction de TF1 était "très exagérée"... si elle pensait que TF1 n'aurait pas dû avoir de réaction du tout, elle n'aurait pas employé ce terme... elle aurait dit "la réaction de TF1 est scandaleuse / déplacée / choquante / incompréhensible..." il y avait le choix dans les termes. Pourquoi "très exagérée" ? TF1 aurait dû en faire un peu moins, se contenter d'une petite mise à pied, d'une retenue sur le salaire, d'un déclassement dans la hiérarchie ? La réaction de TF1 n'est pas "très exagérée", elle n'a tout simplement pas lieu d'être. Un citoyen a le droit d'interpeller en privé son député sans que son employeur soit au courant et ne prenne la moindre sanction (à moins que le citoyen menace de faire sauter son entreprise si le député ne va pas dans son sens, ce qui n'est absolument pas le cas ici).

- Il y a peu, Albanel déclarait aussi qu'elle avait la "conviction" que cette loi ne nuirait pas aux libertés. Etrange, tout de même, de parler ici de "conviction". C'est elle qui porte la loi, qui devrait en connaître toutes les implications et les conséquences, et qui devrait savoir mieux que quiconque si cette loi nuit ou non aux libertés... Qu'elle nous dise "je vous assure / certifie qu'Hadopi ne nuira pas aux libertés individuelles", mais pas qu'elle en a juste la "conviction". Ses convictions, ce n'est pas notre problème...
Dire "j'ai la conviction que ça va marcher" plutôt que "ça va marcher", c'est signifier "rien n'est vraiment sûr, je n'engage que ma subjectivité, mais j'y crois". Pas très rassurant.

On a taxé de "parano" ceux qui parlaient des risques de flicage avec Hadopi, d'infos d'ordre privé qui pourraient remonter au gouvernement... mais quand on voit qu'au sein même du ministère de la culture, on transmet à une entreprise un mail de ses employés, mail qui aboutit à un licenciement, il y a vraiment de quoi craindre les abus du gouvernement. Albanel est extrêmement mal placée pour prétendre nous assurer qu'il n'y aura aucune dérive de ce genre, puisque cela existe dans son propre cabinet, parmi les collaborateurs qu'elle a choisi.

Pourtant, si tout cela a quelques petits arrières goûts de dictature, le problème de base reste l'incompétence. A tous les niveaux de cette triste affaire il n'y a que des incompétents... le seul qui ne le soit pas, c'est celui qui se fait virer :
- En tant que responsable du pôle innovation web de TF1, Jérome Bourreau a sûrement des arguments intéressants sur Hadopi. Problème : il s'adresse à un député qui n'y connaît pas grand chose et demande de l'aide au ministère de la culture. Il paraîtrait - ça n'étonnera personne - que son message, assez précis et pointu, est passé par de nombreux collaborateurs de la ministre, puisque personne ne savait vraiment quoi répondre.
- Transmettre ensuite le mail à TF1, c'est une faute grave. Albanel a beau "déplorer" la sanction de TF1, rien ne se serait passé si son ministère avait agi correctement. Un état qui fait dans la dénonciation d'opinions personnelles d'un salarié à son employeur, c'est très préoccupant (le mot est faible).
-  Les explications de TF1 ne tiennent pas une seconde, car être contre Hadopi ne signifie en rien être favorable au téléchargement illégal. De nombreuses personnes sont opposées à cette loi parce qu'elle comporte de vrais risques d'atteintes aux libertés individuelles, parce que toute personne qui a un minimum de connaissances informatiques sait qu'on peut pirater des adresses IP. Preuve aussi qu'avant de s'engager contre Hadopi, TF1 n'a même pas pris la peine de consulter son "responsable de l'innovation web"... c'est dire si ça ne repose sur rien de très réfléchi, il y a fort à parier que leur position soit purement politique.

Une longue chaîne d'incompétence et de négligences, à l'image de cette loi et de ceux qui la défendent.

On connaissait le cliché du peuple pas toujours très au fait de la complexité géopolitique, de la nécessité de telle ou telle mesure qu'il ne comprend pas car chacun ne voit que son petit intérêt au lieu de l'intérêt général, là où les gouvernants et l'élite en ont conscience... Avec Hadopi (comme DADVSI), c'est exactement l'inverse. Des politiques, patrons de majors, grands médias, incapables de comprendre la complexité de la situation, l'absurdité ou l'obsolescence de leurs réponses face à un phénomène que des millions d'internautes saisissent bien mieux... et lorsqu'un type qui s'y connaît a le malheur d'interpeller son député sur les imperfections de la loi, il en perd son emploi.

Heureusement, il reste quelques motifs de satisfaction... comme le Parlement Européen qui a interdit la coupure d'internet à un abonné sans une décision préalable de la justice (et Hadopi n'est qu'une autorité administrative). Mais ça n'empêche pas le gouvernement de continuer à s'entêter et de considérer que cette interdiction ne s'appliquera pas en France

A lire :

Dénoncé par Albanel, viré par TF1 (les détails de l'histoire) 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

G.T. 13/05/2009 17:49

YOSEMITE : merci beaucoup, c'est en effet un excellent texte, enfin des paroles intelligentes et sensées, et un type qui a compris les enjeux, qui regarde ça autrement que par le petit bout de la lorgnette du portefeuille... 

yosemite. 13/05/2009 11:48

eric rochant, un texte intelligent à faire circuler... enfin.

G.T. 12/05/2009 14:04

PTILOU : De ce que j'ai cru comprendre, le type du ministère qui a envoyé le mail à TF1 aurait proposé sa démission, qu'Albanel a refusée... il a juste une mise à pied d'un mois...

Ptilou 12/05/2009 13:55

Lamentable ! Des démissions dans les ministères devraient avoir lieu...

G.T. 10/05/2009 21:52

XAVIER, FONZI et THOM : Je ne sais pas si Hadopi "passionne" la grande majorité, mais c'est sûr que ça n'intéresse pas qu'une petite frange de passionnés de musiques... le débat sur le téléchargement fait couler beaucoup d'encre, et internet s'est installé dans tous les foyers (ou presque...)  

Thom 10/05/2009 21:04

Hadopi ne passionne pas les foules ? Moi, j'affirme le contraire. Partout où je vais, les gens, internautes maniaques comme ou non ou simples citoyens, ne parlent que de ça (ou disons en parlent énormément). D'ailleurs beaucoup de journaux ces dernières semaines ont fait leur une avec ce sujet (Marianne une fois, Libé au moins quatre)... manifestement le sujet intéressent les gens "extérieurs" au Net, nombreux sont d'ailleurs ceux que j'ai l'occasion de croiser qui me demandent des précisions. Ce qui je dois le dire me rassure... non que je crois qu'on puisse faire quoique ce soit pour empêcher Hadopi de passer, mais au moins parce que parfois, dans un moment de désespoir, je crois qu'il nous arrive à tous de croire que les français se résument aux spectateurs de TF1...

fonzi 10/05/2009 20:26

Salut Xavier. J'espère comme toi que toute cette mascarade ne sera pas sans conséquences. Mais les politiciens ont fait des choses tellement pires qui sont toujours restées sans conséquences que tout cela me semble encore fort léger (même si c'est grave en soi) que pour changer quelque chose. Mais espérons que l'avenir te donneras raison. 

Xavier 10/05/2009 19:22

d'accord avec toi, Fonzi, mais justement le débat sur cette loi commence à dériver, je pense que des personnes qui à la base se foutent d'Hadopi peuvent se poser des questions sur la non présence des députés à l'Assemblée, ou le fait que quelqu'un soit viré pour des positions personelles, sur la collision aujourd'hui prouvée entre TF1 et Sarko etc... C'est ce que je voulais dire par mon commentaire, il serait tordant que la majorité perde énormément de sympathisants à cause d'une loi sur le téléchargement qui au départ ne concerne que peu de monde...

Fonzi 10/05/2009 18:55

Xavier : je crois pas que la loi Hadopi passionne les foules. A part nous, ca interresse pas grand monde! A moins de suivre l'actu via internet, ca va pas causer de grand seisme. De toute facon, la plupart des artistes ont déjà pas voté Sarko! Ils risquent pas de perdre son electorat avec cette loi!

G.T. 10/05/2009 18:25

XAVIER : Oui, on peut toujours rêver... car les chances pour que ça change quelque chose restent assez minces, malheureusement...

Xavier 10/05/2009 16:37

oui, c'est ce que je mettais sur mon commentaire à ton précédent post: c'est surtout l'incompétence de nos "élites" qui fait flipper. Sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres.Après, cette loi Hadopi commence à etre un sacré chapelet de casseroles pour Sarkozy and co. Cette dernière boulette risque de faire mal, il serait amusant qu'un problème finalement de second ordre cause la perte de nos gouvernants... Revons un peu...

G.T. 09/05/2009 18:19

EL Funk : Merci pour les liens, surtout l'article de bakchich, très intéressant... et inquiétant... (les autres, je les avais déjà lu)(et désolé pour les images, je tiens d'ailleurs à m'excuser pour tous les bugs d'OB - c'est mon côté Ségolène Royal^^)  LOU : Excellent ! ^^ (et flippant, aussi...)FONZI : Entièrement d'accord avec toi...

fonzi 09/05/2009 17:48

Ben merde. Encore une belle lecon de démocratie. Les politiciens qui arrivent à ce niveau ne sont arrivés la qu'en ecartant toutes personnes genantes et en s'entourant de gens comme eux. Ils sont tombés sur qqu de plus malin, ils ont flippés pour en arrivé à des réactions pareils.Le débat hadopi ne s'eleverra jamais plus haut que le pognon. A part les passionés de musique qui eux ne pensent pas qu'à l'argent et à qui ont ne demande rien, faut pas attendre de voir qqu qui connaisse le sujet, peur de leurs avis, surement pas assez rentable.

lou 09/05/2009 11:14

 48% des électeurs ont déclaré leur opposition au programme du président de la république actuellement en fonctions. On doit s'attendre à voir bientôt 48% de chômeurs dans le pays - dès que les empreintes génétiques des votants auront été mises en regard de celles trouvées sur les bulletins hostiles. Le Ministère de l'eugénisme politique cherche son responsable du pôle innovation pour développer le programme nécessaire à l'assainissement du paysage électoral. Contre le pirate siffleur, l'arme est déjà brevetée. 

El Funcionario 09/05/2009 02:57

Pas encore très au point, les images en commentaires...

El Funcionario 09/05/2009 02:56

El Funcionario 09/05/2009 02:50

Un petit lien de mon site préféré pour mieux saisir l'ampleur du malaise:http://eco.rue89.com/2009/05/07/albanel-nie-avoir-fait-licencier-un-cadre-de-tf1-oppose-a-hadopiSur l'indépendance de TF1 vis-à-vis d'Hadopi ^^:http://www.pcinpact.com/actu/news/50180-loi-hadopi-vote-deputes-tf1.htmEt pour achever de convaincre tout le monde que la lutte contre le piratage n'est qu'un prétexte:http://www.bakchich.info/Le-cote-obscur-d-Hadopi,07570.html

G.T. 08/05/2009 21:40

THOM : Le titre... je m'étonnais, en lisant plusieurs articles sur le sujet, que personne n'y ait pensé (il doit bien en avoir un, tout de même, mais je n'ai pas vu ça...)Sinon, il doit bien y avoir 2-3 personnes intelligentes et compétentes à TF1, surtout pour ce genre de poste qui demande des connaissances techniques... enfin, maintenant, il en reste juste une ou deux^^YANG : Tout juste... je suis dans la merde^^

YanG 08/05/2009 21:13

Mmmh, méfie-toi... en dénonçant ceci et vu la part non négligable de TF1 dans le capital d'OverBleurg, tu risques de te faire virer le blog 

Thom 08/05/2009 20:37

Ce qui est choquant surtout c'est qu'un type pointu, intelligent et citoyen puisse bosser pour TF1 :)(désolé mais bon... tu as tout dit, sinon)(et bravo ! vraiment ! pour ce bel effort sur le titre ! ;-)