Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 19:24
Vous ne savez vraiment pas quoi faire ce soir, vous en êtes même à vous demandez si vous n'allez pas regarder les "victoires de la musique molle"... ne tombez pas si bas, écoutez plutôt de la vraie bonne musique, avec cette nouvelle playlist de Dahu Clipperton.
"Victoires de la musique molle", car les chansons présentes dans cette cérémonie grotesque où l'on récompense les "artistes" les plus lisses et consensuels ont beau être souvent rythmées, elles sont tellement insipides qu'elles en deviennent profondément mollassones. La mollesse d'une chanson ne dépend pas de sa lenteur, mais du manque d'audace, d'inspiration, de volonté d'aller en profondeur... ce qui n'est heureusement pas le cas dans les excellentes chansons contemplatives et envoûtantes que voilà : 

Dans le noir, seul, tout va bien : le mal-être suinte du papier peint (M.O.P. - Dahu Clipperton)




La liste des Mood Organ Playlist

Règles et fonctionnement

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Playlist
commenter cet article

commentaires

Dahu_Clipperton 02/03/2009 19:44

LOU : j'ai un peu détourné la conversation... mais je ne parlais pas juste pour ma pomme, j'ai bien compris la "contrainte de l'antiphrase". En fait, je souscris à ce que t'a dit GT ;-)Johnny, belge ? Je croyais que c'était un Monégasque de Saint-Moritz...

G.T. 02/03/2009 19:32

LOU : Je vais y répondre sous ton article...

lou 02/03/2009 09:51


 De même, G.T., que ta qualification d'artiste lisse et consensuel pour Damien Saez :))) Evidemment, Télérama (auquel je suis abonné depuis quelques mois) n'a rien de consensuel.C'est drôle comme un joli mot - consensuel, c'est quand on est d'accord au lieu de se taper sur la gueule - peut mal tourner ou être mal tourné.Exemple.Israël et la Palestine libre font la paix : ils en deviennent des consensuels nuisibles au marché des armes, le seul qui en ce moment marche bien. Pour ma "question" à Dahu : je présume toujours que je m'adresse à des personnes intelligentes, je pourrais me tromper, mais pour Dahu, je sais que je ne me trompe pas.Et puis je ne vais pas me lancer dans un prêche de la défense avec anecdotes personnelles qui intéresseraient le public encore moins que mon "Detection Contest", auquel tu peux encore t'inscrire ;) 

G.T. 02/03/2009 00:26

DAHU (et MB) : Le côté "maximum feng sui" est en effet surtout en début de playlist... je ne vois pas d'énergie négative au début (d'autant plus que je ne prête pas une grande attention aux paroles comme le rappelle Dahu)... et je ne vois pas en quoi ces chansons ne seraient pas "envoûtantes", pour moi, elles le sont totalement... les premières comme les dernières...Et ce jour-là, en signe d'expiation, je me flagellerai les tétons avec des tiges de rose en pensant très fort à toi.Mmmm... miam ! :-)LOU : Fais gaffe, tout le monde n'a pas forcément toujours sur lui un "détecteur d'antiphrase et de second degré", ton article sur les "victoires" comme ce "(tu n'es pas juif au moins ?)" pourraient être très mal interprétés ! :-)

mb 02/03/2009 00:25

"(tu sais bien, "I put a spell on you", le vaudou, les piques et les poupées, sors de ce corps Jezebel, tout ça^^) merci ensorcellant donc...Sinon, merci, ma psyché malade se porte à vermeille, d'ailleurs je tape (et tiens et tiens et prends ça dans ta tronche clavier de m*%#/ !) avec les pieds, vu que ces petits coquins d'infirmiers n'ont pas voulu m'enlever ma camisole pour la nuit.Phew ! J'suis rassuré.  Et la schizophrénie vas mieux ? XD Sinon, je reviendrais écouter la suite du playlist (pas ce soir, pas envie de cauchmares ! :P) en essayant de ne pas me jeter d'un haut d'un immeuble par la suite.  (ça me rapelle une chanson de Stereophonics où le mec monte sur le toit juste pour prendre l'air et fini par avoir envie de se jeter dans le vide, un peu comme moi ici, je viens prendre l'air et écouter un playlist que j'attendais avec impatience  pour avoir la banane toute seule dans le noir. XD)

lou 01/03/2009 23:23

 Dahu,pour Damien, les goûts et les couleurs, les couleurs politiques, ça ne se discute pas ;) Le 8, c'était :~8, un smiley, nez tordu et lèvres en cul de poule.J'ai encore bien des progrès à faire en smileys ! Le scandale est ailleurs, comme tu le dis, mais mon article est entièrement construit sur la contrainte de l'antiphrase. Tu n'as pas cru que je considérais un belge comme "plus" français qu'un algérien ? Et puis, il est juste de te donner une page, tant que tu n'as pas de site, moi-même je le ferais, si tu le demandais (tu n'es pas juif au moins ?). J'ai traîné deux ans avant de passer cinq minutes à installer Libellus ; c'est un point sur lequel over-blog est fiable, il ne faut que cinq minutes... après, un billet d'humeur, c'est un quart-d'heure, un article de fond, c'est... comme on veut, j'ai tout mon temps, hé hé, bon courage aux zôtres, demain, c'est le boulot. 

Dahu_Clipperton 01/03/2009 22:37

MB : "envoûtantes"... non, ça ne me choque pas. Envoûté, ça peut être un synonyme de possédé (tu sais bien, "I put a spell on you", le vaudou, les piques et les poupées, sors de ce corps Jezebel, tout ça^^)Sinon, merci, ma psyché malade se porte à vermeille, d'ailleurs je tape (et tiens et tiens et prends ça dans ta tronche clavier de m*%#/ !) avec les pieds, vu que ces petits coquins d'infirmiers n'ont pas voulu m'enlever ma camisole pour la nuit.Lou : content que ça t'ait plu^^ Mais d'ailleurs, le 8, tu le mets sur 10 ? 20 ? 40 ?Pour le prénom, en effet, c'est haut-queyrassien pour l'hémisphère gauche, et matterhornien pour l'hémisphère du milieu (l'hémisphère droit s'est égaré sur le plateau de Beille).En ce qui concerne les V... de la M... (pour ne pas les nommer), et Alain Bashung-Baschung, je ne crois pas voir le scandale au même endroit... Bah, il a eu sa victoire pour "Bleu pétrole", disque quand même un peu mi-figue mi-raisin, qui la méritait vraiment moins que ses 4 disques précédents, non ? Enfin, si tant est qu'on accorde un tant soit peu d'importance à ce palmarès ridicule^^  J'en ai vu environ 1 minute et 22 secondes : sans rire (mais franchement c'est dur), il la sortait d'où leur "révélation scène 2008" ??? Bref,D'ailleurs, ça existe depuis quand les Vidoirs de la Muzak ?(non, Lou, ne m'oblige pas à parler de Damien Cesse, euh, Saez, je risquerais de devenir grossier, et je ne voudrais pas en venir là, bordel de nom de dieu de merde foutre)  

lou 01/03/2009 20:45

 
Vous ne savez vraiment pas quoi faire ce soir…
… lisez la suite !
 - pour ceux qui ne se sont pas inscrits à la newsletter - 
[évidemment, j'ai écouté la proposition de Dahu Clipperton (ça, c'est pas un prénom français, mais lui au moins ne s'en cache pas), oui, c'est pas mal :~8, ce qui correspond à très bien quand Lou ne fait pas le ja-Lou, c'est très rare ;)] 

mb 01/03/2009 18:09

" Pour revenir sur le côté "maximum feng shui", j'ai quand même du mal à voir où tu l'as trouvé ! ^^ En début de playlist ?"D'accord avec Dahu. ^^  Le mal être, le suicide, "holocaust"... que de l'énérgie négatif.  Même "envoûtantes" pour decrire ces chansons est bizarrement choisi...

Dahu_Clipperton 01/03/2009 14:49

G.T. : je sais qu'il est long ce titre, mais j'ai pas trouvé mieux (t'as vu ? Arbobo a apprécié^^)Sinon, pour le titre "Maximum Feng Shui", c'est mon côté pervers qui ressort (nierk nierk) : je l'avais nommée ainsi sur Deezer en me disant qu'il y aurait bien quelqu'un, à la recherche de papier peint sonore (ah ah) pour se relaxer, genre lounge ou compile Nature et découvertes, qui tomberait dessus, commencerait à l'écouter... et à se sentir carrément mal dans sa peau, du coup !C'est pour ça que ça me semblait intéressant de te la proposer pour le Mood Organ : ça permet de faire une distinction entre le fait de rechercher des émotions, des sentiments, des couleurs, quelque chose qui peut nous toucher en profondeur, nous prendre aux tripes, et d'un autre côté, avoir une vision tristement "utilitaire" de la musique, comme si les morceaux, les disques pouvaient se réduire à être des tubes de Doliprane ou de baume Kamol... Il me semble que ça peut être une idée sous-jacente aux M.O.P. Je me trompe ? ;-)Pour revenir sur le côté "maximum feng shui", j'ai quand même du mal à voir où tu l'as trouvé ! ^^ En début de playlist ? Parce que bon, j'attaque quand même avec "Holocaust" et "The bed", 2 des chansons les plus désespérées de l'histoire du rock (et je ne suis certainement pas le seul à le penser !), et je ne te parle même pas des paroles (je sais bien que tu les considères comme secondaires, pas question de remettre ça en cause)... C'est sûr qu'elles ne tapent pas vraiment dans le même registre que les explosions de "Like Herod", ou le côté "on vous colle la tronche sur le bitume" de "Frankie Teardrop", mais elles n'en sont pas moins noires ou violentes pour autant, il me semble...(sinon, l'histoire du code HTML reste une énigme pour moi... je te JURE que j'ai fait gaffe en le recopiant... mais sans nul doute, je verrai très bien de quoi tu veux parler le jour où je devrais moi-même intégrer une playlist dans un article ! Et ce jour-là, en signe d'expiation, je me flagellerai les tétons avec des tiges de rose en pensant très fort à toi.)(J'espère que cette dernière phrase t'aura fait renverser ton verre de Guronsan sur tes moon-boots^^)

arbobo 01/03/2009 13:02

quel titre, bravo :-)

G.T. 01/03/2009 12:57

Dr. F : Oui... un excellent titre de Suicide... mais c'est valable pour tous ici...DAHU : C'est vrai que "dans le noir etc...", c'est mieux.... car si le début de la playlist est très "Maximum Feng Shui", ça se noircit ensuite... le seul petit truc, c'est que ton titre est un peu long... mais bon, je vais tout de même le changer...Je ne sais pas dans quels termes l'exprimer... Une sorte de terreur intime, secrète, qui monte, parfois jusqu'à l'explosion... Ou alors, la folie qui guette...Ben si, tu vois, tu sais parfaitement dans quels termes l'exprimer^^MB : C'est vrai que là, le "j'ai la banane" est moins indiqué, finalement :-)

mb 01/03/2009 07:40

" il semblerait bien qu'on ait affaire à une psyché malade, torturée"Hahaha ! Heureusement qu'il y a les commentaires parceque c'est exactement ma pensée au sujet de l'auteur avant de réalisé que le titre était de l'humour.  Surtout qu'au début ça devrais pas s'appeller "allonger dans la noir j'ai la banane" ? ^^ XD

Dahu_Clipperton 01/03/2009 02:04

Euh... Bah... Merci G.T. (je m'y fais pas d'avoir un article juste pour cette playlist, c'est vraiment trop d'égards)(courbettes et repentir) Par contre, ton introduction donne curieusement envie de prendre ce titre débile que je lui avais filé chez Deezer au premier degré ! ^^Mais bon, si l'on connaît au moins un morceau de la liste, ça marche plus...Pour ceux et celles qui auraient la drôle d'idée de venir y jeter au moins une oreille, le titre que je voulais lui donner pour le Mood Organ, c'était : "Dans le noir, seul, tout va bien : le mal-être suinte du papier peint" et ce coquin de GT n'y a pas fait attention, le grigou ;-)Dans l'idée, je suggère vivement de l'écouter tout(e) seul(e) dans le noir (ah ben tiens), ou à la rigueur, avec une simple bougie comme éclairage, pour un effet optimal. Si vous vous en sentez vraiment l'envie, allongez-vous (c'est pour ça que "tout va bien")... Plutôt que de créer une ambiance carrément oppressante, lourde, écrasante d'une certaine manière, j'avais cherché à réunir dans une playlist des morceaux plus... rampants, de ceux qui vous glacent doucement le sang, qui, lentement mais très sûrement, vous prennent à la gorge. Avec quelques véritables explosions de violence noire, sans bornes...Quand je dis "le mal-être suinte du papier peint", c'est parce que ces morceaux montrent tous une vraie recherche dans la construction d'un espace sonore, qui s'apparente nettement à un espace mental... Mais pour chacun d'entre eux, il semblerait bien qu'on ait affaire à une psyché malade, torturée, dans laquelle la terreur s'immisce pour ne plus vouloir en ressortir... Vous verrez à quel point ces morceaux peuvent "habiter" la pièce dès que les "pires" passages arrivent... (est-ce que j'ai besoin de faire un schéma concernant "Frankie Teardrop" ?^^)Mais ne vous y trompez pas : ce sont des morceaux que j'aime écouter. ^^ Ils transmettent des émotions qu'on ne retrouve pas souvent en musique, du moins retranscrites avec autant de justesse. Je ne sais pas dans quels termes l'exprimer... Une sorte de terreur intime, secrète, qui monte, parfois jusqu'à l'explosion... Ou alors, la folie qui guette...Au fait : c'est bientôt le printemps !    

dr frankNfurter 28/02/2009 21:30

effectivement rien que pour Frankie Teardrop les mots mollesse et insipide laissent songeur