Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2016

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 19:37
01/2009      Columbia            

Les premières notes d'un album sont généralement décisives, elles donnent le ton, dans tous les sens du terme... et le ton de ce nouveau Springsteen est clair, il se résume en une simple expression : "faute de goût". 


Qu'est-ce que ce pompage du pénible I was made for lovin you des guignols de Kiss ? Rien moins qu'une double faute de goût impardonnable :



1. La référence au groupe pour lequel l'expression "mauvais goût" a été inventé.
2. Le mélange contre-nature Springsteen/Kiss. Comme si Chuck D. plagiait Vanilla Ice ou Joan Baez piquait les mélodies des Spice Girls. Ce qui est drôle quand c'est fait avec ironie (Sonic Youth avec Into The Groove de Madonna, ou Sid Vicious avec My Way...), mais consternant lorsque tout cela est on ne peut plus sérieux. Et c'est ici du sérieux avec Outlaw Pete, ce long titre épique (8 minutes) qui ouvre l'album.      

Je suis allé lire 2-3 critiques de l'album sur le net... qui n'ont même pas signalé cet emprunt à Kiss pourtant évident. Soit ceux qui l'ont chroniqué sont sourds (ce qui explique qu'ils aient beaucoup aimé cet album), soit ce sont des privilégiés dont on a préservé les oreilles de tous les gros tubes débiles (dans ce cas, il est encore plus étonnant qu'ils puissent aimer ce nouveau Springsteen). Et si on ne connaît pas I was made for Lovin You, on connaît au moins Call Me de Blondie, qui repique dans son couplet la ligne mélodique du refrain de Kiss... 

I Was Made for Lovin You - Outlaw Pete - Call Me :




2. My Lucky Day : Le premier single de l'album, tout à fait dans l'esprit du précédent Springsteen, Magic... du rock entraînant, musclé, efficace et tout à fait écoutable... si l'on n'est pas trop exigeant. Car ce Springsteen-là n'est pas le meilleur, c'est le Springsteen grand public, biceps gonflés, Born in the USA... nettement moins intéressant que le Springsteen plus proche de ses racines folk, qu'il soit intimiste (Nebraska, The Ghost of Tom Joad) ou énergique (
We Shall overcome, the Seeger Sessions).

3. Working on a Dream : Une rengaine calibrée pour plaire aux radios FM mollassonne, et donc pour déplaire aux amateurs de rock... à oublier très vite.

4. Queen of The Supermarket : Pareil... avec, en prime, une double dose de sentimentalisme gluant pour la ménagère de plus de 50 ans. Encore de plus mauvais goût que le premier... 

5. What Love Can Do : Après le pire morceau de l'album, peut-être le meilleur. Enfin, le moins mauvais... Un titre qui fonctionne plutôt bien, sauf... qu'on a tout de même l'impression d'avoir déjà entendu ça un paquet de fois. Notamment chez Tom Petty, la parenté avec son célèbre I won't back down est bien réelle (basé sur la même suite d'accord : Em, D, G. Springsteen ajoute juste un do à la fin)

Jugez par vous-même :      




6. This Life : C'est mou, gentillet, lisse, ça dégouline un peu sur les bords... quand arrivent les choeurs, on finit par se dire en rigolant "manque plus qu'un thème de sax un peu bêta et pompeux"... et on rigole moins lorsqu'il apparaît pour de bon.  

7. Good Eye : Que diable vient donc faire ce titre ici ? Après la guimauve précédente, un blues chanté de manière très rocailleuse. un blues qui tombe comme un cheveu sur la soupe... ou dans la soupe, plutôt. Faute de goût assez bizarre dans l'enchaînement des morceaux, comme une playlist passant de Coldplay à John Lee Hooker. Et cela nous permet aussi de mesurer à quel point Springsteen est, dans cet album, loin de ses racines folk/blues/rock... 

8. Tomorrow Never Knows : Dans la catégorie "faute de goût dans le titre", Bruce frappe fort... comment écrire un Tomorrow never knows après celui des Beatles, peut-être le morceau le plus révolutionnaire et visionnaire de l'histoire du rock ? D'autant plus que le sien est une banale chanson folk/pop sans prétention, aussi vite écoutée qu'oubliée.

9. Life itself : Un petit quelque chose, dans ce morceau pas désagréable... c'est toujours ça de pris...

10. Kingdom of days : La lueur d'espoir du précédent titre s'éteint vite avec ce Kingdom of days, dont le tour de force est d'être aussi mou qu'emphatique. Bruce peut-il tomber plus bas ?

11. Surprise, surprise : Et la réponse est... oui. En lice pour le titre de la chanson la plus niaise de l'année. 

12. The Last Carnival
13. The Wrestler (bonus track)
Les deux derniers morceaux sont plus folk et sobres, mais difficile de les apprécier à leur juste valeur, les précédents ont laissé un tel mauvais goût qu'on n'a qu'une envie, que ça s'arrête, pour se repasser quelques bons vieux Springsteen et ne pas oublier ce qu'il a été.
Un contrecoup de l'effet Obama... Bruce est apaisé, content, loin de la nervosité de ses débuts, de la mélancolie touchante de ses beaux albums folk, de la tension et de l'énergie cathartique de We Shall Overcome, son dernier grand album... il est heureux, tant mieux pour lui, tant pis pour nous... 

Une note ? 5/10
Et je suis gentil (ça doit être là aussi l'effet Obama... et puis c'est tout de même Springsteen... et il y a quelques titres pas mauvais... et l'album pourrait très bien convenir à ceux qui ne sont pas trop regardants...)

Si vous y tenez vraiment, vous pouvez toujours aller écouter l'album en intégralité sur
deezer... mais on ne vous en voudra pas si vous ne le faites pas. Ou si vous préférez réécouter ses bons albums,  disponibles sur le site.

La chronique de Thom

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article

commentaires

G.T. 10/02/2009 00:46

DISCO : Yes it is... :-)SKA : Je file voir ça...

Ska 09/02/2009 22:05

Bon, fallait bien, une fois l'amertume ravalée, que j'en parle à mon tour sur 7and7is... http://7and7is.over-blog.com/article-27748220.html

disco 09/02/2009 16:58

It's terrible! http://www.dailymotion.com/video/x89ppe_its-terrible_music

G.T. 06/02/2009 20:22

SKA : C'est pour ça que j'ai du mal à lui mettre moins de 5/10... pourtant, je distingue généralement l'auteur de l'oeuvre, je peux aimer sans réserves l'oevre du pire salaud, ou détester celle d'un type formidable... mais il y en a certains, comme Springsteen, où la sympathie l'emporte...

Ska 06/02/2009 15:40

En effet, le HS de Rolling Stones est plus que complaisant avec ce dernier album... Ils lâchent effectivement du bout de la plume que c'est un disque mineur, mais ils sont quand même très positifs, parlent de Morricone ou d'Eleonor Rigby pour le premier titre (!!!). C'est complètement con...Ce que j'aime bien par contre dans ce beau hors série, ce sont les textes d'Elliott Murphy et, surtout, celui de Laurent Chalumeau. Ce dernier, outre qu'il a le bon goût de clairement descendre le dernier disque (et un peu Patti Scialfa), dit très clairement le lien intime qui unit nombre de fans à Springsteen (et je m'y suis complètement reconnu dans ce texte). Et son récit d'un dîner avec Springsteen à l'issue d'un concert de Bercy (avec De Caunes et Murphy à table) renvoie l'image que l'on se plait à avoir du Boss, celle d'un type chaleureux, humble et foncièrement humain...

G.T. 03/02/2009 01:31

THOM : Bref, j'en sais rien Et tu n'as pas compté le nombre de signes de mon article, puis celui du tien pour comparer ? Be alors, qu'est-ce tu fous ?^^PYROX : Fan de Goldman ? Allons, il y a des choses qui ne se disent pas... Quant à Rolling Stone... ils ont mis 5 étoiles (sur 5) au nouveau Springsteen... http://www.rollingstone.com/reviews/album/25463406/review/25523370/working_on_a_dream

Pyrox 02/02/2009 14:36

je suis fan de goldman (bruit de verre brisé ^^), et je ne trouve pas surprise surprise réussie. quant à la presse qui couvre d'étoiles cette album, je ne suis pas tout a faut de votre avis. j'ai acheté le HS rollin stone special the boss, et tous disent que cette album est presque mauvais. enfin ils ne le disent pas comme ca, mais c'est le message. et ils insistent bcp sur la production tres lourde d d'o'brien. Tous aussi soulignent aussi que de toute facon le meilleur de sprinsgteen c'est sur scene et qu'il faut attendre la tournée pour juger. Et sa performance du superbowl, quoique mimine, fut assez sympathique

Thom 31/01/2009 20:03

Ah ah... :-)En fait, j'ai du mal à évaluer parce qu'à présent nos mises en pages sont tout à fait différentes. Et de plus, sous blogger, l'aperçu avant publication n'est pas du tout "probant" quant à la taille de l'article, vu que c'est une page spécifique qui ne possède pas la mise en page du blog. Bref, j'en sais rien :-)

G.T. 31/01/2009 18:27

SKA : C'est vrai aussi... mais bon, je ne peux m'empêcher de trouver toujours Springsteen sympathique, même quand il est mauvais^^ donc, je ne suis pas trop dur...THOM : Ton article plus court que le mien ? C'est ça, en fait, qui te dérange^^KHIYEW : C'est une façon de noter qui en vaut d'autres :-)THIERRY : merci pour le lien !

Thierry 31/01/2009 16:01

Mieux vaut écouter quelques reprises bien "senties" du boss, interprétées par Paul Baribeau & Ginger Alford, que ces nouvelles chansons faussement originales ...

Thom 31/01/2009 10:43

G.T. >>> il n'y a pas trois lignes dessus... mais de toute façon, mon article est plus court que le tien :-)Ska >>> variété internationale... c'est absolument cela ! malheureusement ça fait des années que ça leur pendait au nez, c'est même assez cyclique, en fait... et heureusement, ils ne se sont jamais arrêtés à ce non-style jusqu'ici...

Khiyew 31/01/2009 04:17

Ecouté et noté :) 1/5 dans mon échelle de classement, ce sont les disques qui me feraient me bouger mon cul pour les passer quand mon random par album tombe dessus... Oui je sais c'est assez subjectif comme façon de noter la musique mais c'est la seule que je trouve efficace...Pour Obispo et Céline Dion, on peut pas qualifier ça de bouse on l'écoute pas :) au pire le 0 est là pour ça :)

Ska 30/01/2009 22:10

Certes... En même temps, eux, on ne les note pas... Donc, à l'échelle de ce qu'on note par ici habituellement, c'est clair qu'il n'a pas la moyenne...En plus, il est mal barré, Bruce, c'est bientôt les conseils de classe...

G.T. 30/01/2009 20:52

NYKO : Pour moi ce n'est pas vraiment une bouse... sûr que 5, c'est noté large, mais je trouve qu'il y a tout de même quelques morceaux écoutables...Et si on dit que ça, c'et une bouse, comment on appelle les albums de Céline Dion, Obispo & co ?  

nyko 30/01/2009 17:39

franchement, mettre 5/10 à cette bouse, ce n'est par rendre service à Springsteen. Ca mérite au maximum un 2.

G.T. 30/01/2009 17:26

Je me disais aussi... on est tous d'accord pour dire que ce Springsteen est mauvais, fallait bien qu'arrive KMS pour réussir malgré tout à créer un conflit^^L'honneur fighto-culturel est sauf... et puis SKA vs KMS ça fait un chouette titre...

Ska 30/01/2009 16:37

"Vous avez du temps à perdre pour écouter de telles bouses que tout le monde sait sans même l'avoir écouté que c'en est une."KMS ---> Ça, c'est argumenté. C'est pertinent. C'est intéressant. C'est aussi le genre de jugement à l'emporte-pièce qui discrédite celui qui l'énonce (mais que ne ferait-on pas pour une provocation de plus, hein ?).. En tous cas, ça valait bien le coup que je perde encore quelques secondes sur ce sujet...

arbobo 30/01/2009 16:15

me voilà donc officiellement en phase avec kms :-)tout arrive sur le blog fighto-culturel ^o^

Kill Me Sarah 30/01/2009 15:41

Vous avez du temps à perdre pour écouter de telles bouses que tout le monde sait sans même l'avoir écouté que c'en est une.

Ska 30/01/2009 14:17

Ah, mais je n'ai jamais dit que je perdais espoir... Et ce n'est pas un pauvre album qui va remettre en question une admiration inconditionnelle de 25 ans... Sois rassuré, G.T. :-) Il faudrait juste qu'il ne tarde pas trop à sortir un dvd de sa tournée 2008 ou même un nouvel album... Parce que là...

G.T. 30/01/2009 13:29

Dr. F : ça doit être cette même stagiaire nunuche qui a écrit les chansons de l'album :-)THOM : Oui, mais tu ne vas pas me dire qu'il y a dans ton article que 3 lignes, sur I was made for lovin'you et la niaiserie de Surprise, surprise... après, il y a aussi le style, l'humour, et là, tu as sans doute plus à apporter que moi, qui ne me suis pas trop foulé sur cette chronique...SKA : c'est triste... j'ai l'impression d'assister à une scène de rupture.. OK, Bruce a déconné ce coup-là, mais bon, ne perdons pas espoir, il n'est pas encore mort (juste tombé dans une certaine léthargie...) 

Ska 30/01/2009 11:25

Bon sang, là, je le réécoute (enfin j'essaye) après deux jours d'abstinence et ça apparaît comme une triste évidence : le E Street Band, ex groupe de rock, vient d'enregistrer son sale disque de variété internationale. Et dire que je l'ai aveuglément acheté... Ma note (oui, je sais, c'est pas le CDB, mais bon...) : 3/10"Whoputain !" comme dirait Christophe...

Ska 30/01/2009 11:14

intrigué, je viens de réécouter Surprise, Surprise, et tu as diablement raison, Thom... Ça sonne comme du Goldman... C'est horrible, atroce ! Y a-t-il un rock-exorciste dans la blogosphère ?

Thom 29/01/2009 20:34

si on a eu les mêmes idées et impressionsEn même temps, à moins d'être complètement pervers ou fan de Goldman, je ne vois pas comment on pourrait trouver "Surprise Surprise" autre chose que NIAISE. Et j'avais aussi relevé le truc de Kiss. Ce qui réduit les "différences" comme peau de chagrin. Et en même temps... la presse "officielle" couvre tellement d'étoile cet album (incompréhensible, du reste)... que deux articles comme ça, ce ne sera pas de trop pour dire au lecteur de passage d'oublier cette daube et de se concentrer, comme le dit très bien Ska, sur le vrai Springsteen, celui de Born to Run (et plus généralement des années 70), de la trilogie Nebraska / Tom Joad / D&D, et même de Born in the USA qui, on a tendance à l'oublier à cause du côté "scie" du morceau titre, est un putain de bon album.

dr frankNfurter 29/01/2009 17:41

nan mais elle est bien cette pochette! pas cliché en plus!Le travail d'une stagiaire légèrement nunuche sur les bords?

G.T. 29/01/2009 17:13

SKA : En effet, j'ai oublié cette autre faute de goût...KHIYEW : Bien vu :-)Mais bon, c'est comme ça, Springsteen m'est sympathique, même quand il est mauvais, je ne peux le casser totalement... c'est la "note à la tête du client"... 

Khiyew 29/01/2009 16:38

Arf, il ya des pistonnés pour avoir la moyenne avec une critique pareille :DEnfin tu as raison, il faut encourager les petits jeunes qui se feront peut-être un nom un jour...

Ska 29/01/2009 12:45

De toutes façons, il suffit de regarder cette vilaine pochette photoshopée... Incompréhensible...

G.T. 29/01/2009 12:33

THOM : Si ton article est déjà écrit... il n'y a aucune raison que tu ne le publies pas ! Ce serait même marrant de voir si on le descend pour les mêmes raisons, s'il y a des choses qui se rejoignent, si on a eu les mêmes idées et impressions...PYROX : Tout à fait d'accord avec toi... même si je trouve que Magic n'est pas si mauvais...Dr. F : Et bah moi je vais faire mon snob, Springsteen c'est Nebraska et rien d'autre!Argh, c'est toujours frustrant de tomber sur plus snob que soi :-)ARBOBO : Ben si, moi, j'avais envie de l'écouter^^JACK BALANCE : Cela étant je vais l'écouter un peu avant... !Bon courage :-)SKA : Ah, j'attendais avec impatience ton avis, c'est le "test-Ska" lorsqu'il est question de Springsteen... et je suis d'accord sur quasiment toute la ligne...Bien sûr, je ne dis pas que seuls Nebraska/Ghost of Tom Joad/Seeger Sessions sont ce que Springsteen a fait de vraiment bien... ce sont ses albums que je trouve les plus passionnants, mais il y en a plein d'autres... et même Tunnel of Love, que j'aime beaucoup... Magic m'a déçu, il souffre cruellement de la comparaison avec le précédent... mais je le trouve aussi meilleur que ce dernier, et pas si déplaisant... il y a au moins un souffle, une énergie qui - si l'on est bien disposé - emporte le morceau...

Ska 29/01/2009 11:50

Arbobo, je n'ai pas vu "un bon concert de lui récemment", j'ai toujours vu d'excellents concerts de lui (et, ce, depuis 1992... et pas loin d'une dizaine de fois...).En fait, Springsteen, il est tellement imprévisible (et inégal, malheureusement) que j'en attends toujours le meilleur.Raté ce coup-ci. Mais plus que confiant pour le prochain concert et pour le prochain album. Et puis, comme je le disais chez Ama-L l'autre jour, il y a des albums mineurs de lui que je redécouvre et réévalue plus tard, pas à leur sortie (Devils and Dust est un bon exemple). Toutefois, je sais que ce ne sera pas le cas de celui-ci. Aussi, je vous en supplie - pour ceux qui ne connaissent pas bien - ne vous arrêtez pas à cette (juste) chronique et à ces (médiocres) morceaux. Ecoutez vraiment Born to Run et Nebraska, et, là, ce sera le vrai Springsteen. Que vous l'aimiez ou non. Parce qu'avec ce disque-là, sûr qu'on ne peut comprendre pourquoi des gens comme moi vouent un tel culte à ce type...

arbobo 29/01/2009 11:39

je te considère plutôt comme une exception, ska  ^^et ton "envie" tient probablement autant au fait d'avoir vu un bon concert de lui récemment, qu'à ce qu'on pouvait attendre de l'album, non?

Ska 29/01/2009 11:08

Arbobo ---> "je l'écouterai probablement pas ce disque, personne na "envie" de l'écouter soyez franc, personne ne croit sincèrement qu'il va écouter un bon disque." C'est une provocation à mon encontre, pas autre chose. Ben, merde alors, Moi qui te croyais fidèle lecteur de mon blog... G.T. ---> Je suis plutôt d'accord avec toi même si ça me fait mal de l'écrire... D'ailleurs, j'ai renoncé à écrire sur ce disque. Cet album est mauvais. Sans doute même plus mauvais que Magic. Ces deux albums me rappellent la paire Human Touch/Lucky Town, un moment de la carrière de Springsteen assez dispensable, mais qui fut suivi - résurrection ! - par The Ghost of Tom Joad... Alors, malgré tout, j'attends la suite. Parce que Springsteen est aussi capable de partir en tournée seul et de transformer de fond en comble ses morceaux, parce qu'il peut se lancer dans des projets aussi passionnants que les Seeger Sessions. Et puis les morceaux moyens de Magic étaient,sur scène, malgré tout formidables, transcendés... Reste que ce disque est très peu inspiré. Du Springsteen pour les nuls, en pilotage automatique...Par contre, pas d'accord pour réduire le Springsteen que l'on apprécie à ses albums orientés folk... (parce que Darkness on the Edge of Town, Born to Run, Greetings From Asbury Park, The Wild, the Innocent and the E Street Shuffle, ça fait quatre putain de chef-d'œuvres sans compter Nebraska et Tom Joad, ni même The River et le très, très estimable Tunnel of Love...). De cet album, je retiens surtout Good Eye, The Wrestler et What Love Can Do. Le texte de Outlaw Pete fait plaisir parce qu'il y revient à une narration au long cours, à une forme de dramaturgie cinématographique qu'il avait un peu abandonnée ces derniers temps. Malheureusement, la musique n'est pas à la hauteur, mais la comparaison avec Kiss (c'est vrai !) frise aussi la mauvaise foi car, sur le propos, sur les émotions que cherche à véhiculer la chanson, on n'est pas du tout, mais alors pas du tout, sur la même tonalité...Les problèmes récents de Springsteen - depuis The Rising en fait - c'est quand même, pour une bonne part, la production lourdingue de Brendan O'Brien. Et puis il y a - c'est triste à dire - les femmes fidèles qui l'entourent et qui nous rappellent que le E Street Band était à la base un gang de mecs : Soozie Tyrell et son violon qui fit des merveilles sur The Seeger Sessions mais qui est particulièrement pénible sur Outlaw Pete. Et puis la chérie du Boss : Patti Scialfa... Un vrai problème... Je n'ai jamais aimé sa manière de chanter (elle gache Queen of the Supermarket avec ses roucoulades, et c'est un morceau qui n'est effectivement déjà pas très bon...). Or, il faut noter que Patti était absente du concert fabuleux du Parc des Princes en juin dernier. Un signe ? Je ne sais pas... Et merde ! Je crois bien que c'est le plus mauvais album de Springsteen... Parole de fan hardcore...

Jack Balance 29/01/2009 10:14

Bon ben j'ai plus qu'à trouver une autre idée de cadeau pour mon beau-pêre (fan de première heure de springsteen) !Cela étant je vais l'écouter un peu avant... !

arbobo 29/01/2009 00:28

j'ai eu le malheur de toimber sur la pub télé, un extrait de 20 secondes totalement insupportable de nullité :-/je l'écouterai probablement pas ce disque, personne na "envie" de l'écouter soyez franc, personne ne croit sincèrement qu'il va écouter un bon disque.

dr frankNfurter 28/01/2009 23:59

Et bah moi je vais faire mon snob, Springsteen c'est Nebraska et rien d'autre!

Pyrox 28/01/2009 23:34

comme je le disais chez ama-l, j'ai écouta  l'album sur deezer. et j'ai un peu la même impression que toi. la même impression que pour magic, d'ailleurs. certains titres ne sont pas mauvais en soi, mais pour du springsteen, si. Ca n'a pas lénergie de ces premiers album, ca n'a pas le son caractéristiques du E street, et surtout, clarence clemons et son sax ne sont pas assez present.et tu viens de m'enlever une épine du pied : pendant l'écoute de outlaw pete, je mes disait que ca me rappelait qq chose, sans arriver a dire quoi. tu viens de donner la réponse, et je t'en remercie.

Thom 28/01/2009 23:17

Ne t'en fais pas je ne voyais pas ça comme une mesquinerie :-)Ensuite oui... on peut écrire des articles complémentaires sur Matt Elliott, parce que l'un des deux dégaine en premier et épargne à l'autre les redites... là ça va être plus chaud, mon article étant déjà écrit. On verra, j'avoue que j'ai volontaire lu le tien en diagonale.

G.T. 28/01/2009 22:24

THOM : Ah merde, vraiment désolé, j'ai pas vu ça... le pire, c'est que je me disais, après notre petit accrcochage sur Elliott vs Portishead "il risque de croire que je casse Springsteen juste pour l'emmerder, moi qui, normalement, ne fait pas jamais de chroniques de disques que je n'aime pas..." alors que c'est bien entendu sans rapport - et vraiment pas mon genre ce type de mesquineries, je déteste ça... le truc, c'est juste que je comptais en dire un mot dans la catégorie "3 albums à découvrir", mais je me rendais compte que finalement, j'avais plein de choses à en dire... alors c'est devenu un article...Bref, je pensais que t'allais me reprocher de taper sur Springsteen, tu me reproches juste de lui taper dessus en premier^^Mais bon, pas de raison que tu ne fasses pas ton article, on a très bien pu écrire chacun un article élogieux sur Matt Elliott, on peut tous deux en écrire un négatif sur Springsteen... Bruce a le dos large, il pourra le supporter^^(bon, promis, un jour, je me mettrais à lire sérieusement - et vraiment - les mails de Culturofil...)

Thom 28/01/2009 22:08

Hum... bon, eh bien... comme annoncé dans la boite top-secrète de Culturofil, c'était mon prochain Top of the Flops. Qui va rester top secret, hein du coup :-(Par contre comme je suis rancunier, je te conseille d'écrire très très vite ton article sur Dalek si tu ne veux pas ne plus rien avoir à en dire :-D