Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 22:33
Je ne pouvais laisser la tête de l'autre continuer à squatter le haut de mon blog toute la nuit... mais n'ayant pu terminer à temps l'article que je comptais poster, il m'a fallu une solution de rechange. Pas du second choix, non, puisque cette chanson est tout simplement une des plus belles et des plus émouvantes que je connaisse. Et quand je dis "une des", ce n'est pas "une des 1000", "une des 100", ni même "une des 10", mais "une des 3".

Dernièrement, un visiteur me disait (sous l'article le hard 80's) qu'il n'était pas d'accord avec ce que je racontais sur les ballades du hard... voilà justement pourquoi je déteste les ballades metal, les "power-ballads" et la plupart des ballades rock "mainstream" ; quand on a entendu ce Day is Done, on ne peut que les trouver terriblement pataudes, puériles et racoleuses à côté.

Dans le même ordre d'idées, j'ai souvent tapé sur les groupes et les genres (prog, metal) piquant maladroitement des éléments classiques, mais, dans l'absolu, je n'ai rien contre l'intégration d'éléments classiques dans les chansons... quand c'est fait avec la musicalité, la finesse et la subtilité de Nick Drake, c'est magnifique... rien à voir avec l'esbrouffe et le pompier de crétins virtuoses qui se disent "j'aime ce machin classique, je peux le jouer, donc je vais le balancer dans une chanson".   

Nick Drake n'envoie pas les violons pour tirer les larmes à peu de frais, rien n'est surjoué, tout est fait avec intelligence et délicatesse... et l'émotion n'en est pas moins forte....


Nick Drake - Day is Done (Five Leaves left, 1969)





When the day is done
Down to earth then sinks the sun
Along with everything that was lost and won
When the day is done.

When the day is done
Hope so much your race will be all run
Then you find you jumped the gun
Have to go back where you begun
When the day is done.

When the night is cold
Some get by but some get old
Just to show life's not made of gold
When the night is cold.

When the bird has flown
Got no-one to call your own
Got no place to call your home
When the bird has flown.

When the game's been fought
Newspapers blow across the court
Lost matches sooner than you would have thought
Now the game's been fought.

When the part is through
Seems so very sad for you
Didn't do the things you meant to do
Now there's no time to start anew
Now the part is through.

When the day is done
Down to earth then sinks the sun
Along with everything that was lost and won
When the day is done.

Five Leaves Left en écoute sur Jiwa

Partager cet article

Repost 0

commentaires

VIncent 06/04/2010 00:27



ick Drake est vraiment d'une finesse sublime. Vive les cheminées.



G.T. 19/12/2008 16:56

CHRISTOPHE : Excellent :-)K. : Je suis d'accord... sauf sur tes erniers mots, je ne suis pas certain qu'il s'agisse dans tous les cas de "légitimisme" et de "misérabilisme aveugle", c'est aussi dans l'esprit rock de détester les violons et les orchestrations un peu trop raffinées (dans l'esprit rock "roots", particulièrement...)KMS : Je ne savais pas... et je risque pas d'avoir envie d'écouter ça... là, ça doit être vraiment dégoulinant, non ?

Khiyew 19/12/2008 16:31

Ce sont mes oreilles qui sont conditionnées pour detester les violons (et les flutes exotiques) sur les ballades... Bref, le pire c'est qu'après réécoute attentive, je ne trouve que les interventions du premier violon dégoulinantes (la phrase de 0'30 à 0'35 puis la montée de 1'00 à 1'16). Elles sont faites avec délicatesse et intelligence mais mon pauvre cerveau a tellement été gavé des fameuses power-ballads et au variétoche qui abusent de ce genre de chose qu'il est sur la défensive au moindre son de violon...

Kill Me Sarah 19/12/2008 12:19

Vous savez qu'Elton John a fait un disque de reprises de Nick Drake?

kfigaro 19/12/2008 09:14

Effectivement nous sommes extrêmement loin du "dégoulinant", mais là encore c'est un effet pervers des orchestrations en général dans les chansons ou sur des disques de jazz (je rappelle que même Charlie Parker a joué sur des arrangements de cordes, idem pour le pianiste de Coltrane dans un excellent disque récent consacré aux tubes de Bacharach).

Les mêmes transposées dans le monde classique mais en vraiment plus dégoulinants pour le coup (Rachmaninov ou certains Tchaikowski) passent comme une lettre à la poste mais dès lors que l'on change de "champ culturel" (rock, chanson française ou même musique de film), le légitimisme voire le misérabilisme aveugle revient au grand galop...

Christophe 19/12/2008 08:00

Le grand jeu Art-Choune Si Wagner existait maintenant... ben... Si Wagner existait maintenant... ben... ce serait Nick Drake.

G.T. 18/12/2008 20:55

SYST : Bon, allez, je vais me faire un petit "November Rain" des G'N'R... ;-) Que tu enchaîneras avec Still Loving You ^^K-Mil-lo : Oui, merci Robert, mais merci Nick, surtout...LOU : J'ai pas tout compris... et encore moins ce que l'excellent Christopher Lee vient faire là-dedans^^Il a joué un "Nick" ?KHIYEW : Dégoulinant ? tu plaisantes... je vais t'en faire écouter, des violons dégoulinants, tu verras la différence^^Sinon, d'accord avec ce que tu dis sur le jeu de guitare...

Khiyew 18/12/2008 17:36

Nick Drake n'envoie pas les violons pour tirer les larmes à peu de frais, rien n'est surjoué, tout est fait avec intelligence et délicatesse... et l'émotion n'en est pas moins forte....Le problème c'est que tellement de gens l'ont fait que pour mes oreilles ça reste assez dégoulinant (surtout au début de la chanson) et pour les cordes je lui préfèrerai Cello Song (pour reprendre le morceau cité par Yosemite) . Après, je colle à l'avis de la plupart des gens pour River Man comme meilleure chanson de Nick Drake pour son accompagnement bancal et dissonant (dissonant du deuxième type celui qui pique pas trop les oreilles ;) ). Pour moi, l'apect le plus fort de cette chanson (outre les mélodies de Nick Drake qui sont toujours bienvenues aux oreilles), c'est le jeu de picking d'accompagnement de la guitare. Le gars arrive à créer une atmosphère, un accompagnement complet juste avec une guitare qui sert de basse, à poser la grille d'accords et en plus à nous délivrer une ligne mélodique. C'est si complet qu'il aurait presque pu se passer des cordes. Bref, cette partie de guitare surpasse largement l'accompagnement en accord de River man ou le jeu tournouyant (sans vraiment de mélodie jouée) de Cello Song.

lou 18/12/2008 16:15

 Je ne pouvais laisser la tête de l'autre continuer à squatter le haut de mon blog toute la nuit Pas seulement toute la nuit, night and day...[Fred Astaire chante sur une musique de Cole Porter dans La Joyeuse divorcée (The gay divorcee) de Mark Sandrich, 1934, hommage par anticipation à Christian Vanneste - en V.O.] Entre les deux Nick, mon coeur balance, d'abord parce que j'aime bien le visage de Christopher Lee dans les superbes maquillages de ses rôles de composition (il n'avait pas été gâté par la nature, lui), ensuite parce que le Drake est déprimant pour les coeurs sensibles tandis que l'autre nous fait rire à chaque entrée en scène (la fameuse entrée de clown bourré, au sortir de la poutine, barre à elle seule tout l'oeuvre de Dario Fo). [[dommage qu'ILS aient supprimé le tout récent lien "ajouter de la musique" qui donnait un lecteur deezer et non pas seulement un lien sur des mots :/ comme ILS ont aussi supprimé le html, voir "L'échange" sur Libellus, les commentaires se limitent au texte et aux jaunes smileys :/ et ILS ont aussi supprimé l'antispam --- peut-être ont-ils inventé un truc encore plus fort, je n'irai plus poser de question sur LEUR forum, même si la dernière fois j'ai eu une jolie réponse de la gentille panthère rose, qui fait tache (de couleur) parmi les chacals modérateurs pas modérés et avec Lou...]] [[[rappel : comment discuter avec Lou ? _ en évitant la discussion - pourquoi croyez-vous que G.T. a voté l'article 16 pour Lou ? --- pour ce geste citoyen, après cette fantaisie, Lou n'enfoncera plus ses crocs dans la plaie, promis, peut-être]]] 

K-mil-loetc... 18/12/2008 15:38

Merci Robert Kirby !

SysTooL 18/12/2008 13:12

C'est sobre, c'est beau...SysTooLPS : Bon, allez, je vais me faire un petit "November Rain" des G'N'R... ;-)

G.T. 18/12/2008 11:28

YOSEMITE : Des arrangements de cordes ne veulent pas forcément dire "tiens, je vais faire du classique" si ?Non, bien sûr... mais ça évoque forcément le classique... ici, c'est vrai aussi que l'arrangement de cordes est dans une veine "tango"...THOM : Non mais tu crois vraiment qu'on va se faire Nick Drake à cette heure-ci, espèce de psychopathe :-DL'article a été publié vers minuit... tu veux dire que tu ne passes pas tes nuits sur mon blog ? Déçu, je suis :-)mais figure que je suis un snob du rock, et que oui, j'avoue : je trouve Nick Drake carrément surestimé. Eh ouais Ah non, là, tu n'es pas un snob du rock, t'es un type qui cherche le fight avec les snobs du rock :-)Dr. F : On ne pourrait mieux dire sur les power-ballads ^^ALF : Je n'y vais pas très souvent - mais par un dimanche après-midi pluvieux et trop calme, ça le fait... ;-) Tout juste... et heureux ceux qui ont une cheminée... parce qu'avec un feu de cheminée en plus, c'est parfait^^K. : Je suis d'accord... et je n'ai pas de "mépris" pour les orchestrateurs rock et jazz, peu importe qu'ils soient autodidactes (j'adore aussi Vannier) ou diplomés de conservatoires... ce qui compte, c'est ce qu'ils font, et s'ils arrivent à intégrer ce type d'orchestrations avec subtilité, intelligence et musicalité...(sinon, j'adore aussi River Man... comme tout Five Leaves Left, mon album préféré de Drake... mais bon, j'aime aussi les 2 autres^^) 

kfigaro 18/12/2008 10:05

Pour moi, rien à faire c'est l'extraordinaire "River Man" qui décroche le pompon sur ce disque... Les arrangements de cordes sont magnifiques là dedans, et puis de toute façon, il y a aucun mépris ou condescendance à avoir pour les orchestrateurs de rock ou de jazz, à quelques exceptions près (je pense à un autodidacte comme Jean-Claude Vannier) ils ont généralement reçu strictement la même formation que les compositeurs classiques traditionnels et s'ils doivent écrire des trucs vulgaires, c'est plus souvent le choix de leur commanditaire qu'un choix personnel.

Par exemple, combien parmi eux savent que Paul Misraki (compositeur des chansons de Ray Ventura mais aussi de nombreuses musiques de film pour Jacques Becker, Bunuel, Orson Welles ou d'autres) a été l'élève de Koechlin (orchestrateur de Debussy et auteur de monumentaux traités d'orchestration qui font toujours autorité), Lalo Schifrin de Messiaen et Koechlin, Claude Bolling de Duruflé, etc... ?

alf 18/12/2008 09:53

il y a chez Nick Drake un côté "désuet" que je trouve très agréable - hors des modes, des temps, inclassable... J'ai pr ma part acquis le coffret reprenant l'ensemble de ses chansons. Je n'y vais pas très souvent - mais par un dimanche après-midi pluvieux et trop calme, ça le fait... ;-)

dr franknfurter 18/12/2008 09:45

nous sommes d'accord mon cher G.T., en ce qui concerne cette chanson de Drake (meme si de toute facon, l'album est indispensable), et les power-ballads, beurk!Autant de finesse qu'un pachyderme qui se vautrerait dans de la chantilly...

Thom 18/12/2008 09:44

Non mais tu crois vraiment qu'on va se faire Nick Drake à cette heure-ci, espèce de psychopathe :-DSinon... je trouve ce morceau évidemment sublime, comme tout l'album qui va avec. oui... mais figure que je suis un snob du rock, et que oui, j'avoue : je trouve Nick Drake carrément surestimé. Eh ouais

yosemite. 18/12/2008 09:01

le maître incontestable.et une magnifique chanson pour commencer la journée.je lui préfère quand même the cello song.Des arrangements de cordes ne veulent pas forcément dire "tiens, je vais faire du classique" si ?