Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 20:30

Après avoir bien appris les fondamentaux exposés dans Le Guide du Rockeur (à lire avant cet article), vous voilà paré à vous lancer dans le monde merveilleux du web-rock. Là encore, pas question de faire n’importe quoi…

Pour s’intégrer dans le milieu rock, il est indispensable de bien saisir cette notion fondamentale : la base du rock, c’est un mélange de « révolte » et de « cool ». D’un côté : révolte, sauvagerie, défoulement, intensité, insoumission. De l’autre : humour, dérision, sang-froid, postures, capacité d’adaptation, désinvolture, mauvaise foi assumée. Etre rock’n’roll demande un subtil mélange des deux.

Si vous êtes juste cool, sans une once de révolte, et trouvez qu’après tout, c’est pas grave si la variétoche et les daubes commerciales prennent toute la place dans les médias, que si TF1 plait à tant de gens, c’est que ça ne doit pas être si mauvais, qu’il faut laisser sa chance à Sarkozy et ne pas le critiquer sur tout… vous n’êtes pas du tout rock’n’roll. Idem si vous n’êtes que « révolte », sans coolitude… un militant écolo-LCR radical et rigide qui ne fume pas parce qu’il ne veut pas financer les sinistres multinationales du tabac, qui ne boit pas parce qu’il faut garder les idées claires en permanence et qui se sacrifie pour l’idéal révolutionnaire… ce n’est pas plus rock’n’roll. Un fou-furieux fan de Black Metal qui sacrifie des chiens en hurlant des incantations sataniques avec le plus grand sérieux non plus. Lui, c’est juste un malade (ou un con, ou les deux).

Ce mélange de cool et de révolte, c’est tyiquement américain… le héros traditionnel des films hollywoodiens, des westerns et polars, le type un peu marginal, qui ne respecte pas les règles, mais sait rester « cool » en toutes circonstances (l’origine, c’est le flegme anglais). Poursuivi par une vingtaine de types armés jusqu’aux dents, il trouvera toujours une vanne à balancer… Interrogé par un psychopathe, il ne résistera pas à répondre par quelques bons mots qui auront le don de faire exploser de fureur son bourreau qui le martèlera de coups. Mais le plaisir d’une bonne vanne, pour le héros américain, vaut bien une machoire arrachée. C’est Clint Eastwood, Steve McQueen, Richard Widmark, Bruce Willis, Robert Mitchum, Harrison Ford…

Le rock, surtout, vient de la musique noire américaine…  et a perpétué cette tradition de mélange de « cool » et de « révolte » qui la définit : du blues au hip-hop en passant par le jazz, la soul et le funk….


Maintenant, venons-en au fait… comment débarquer sur le net ?


Premier choix crucial : le pseudo. L’idéal, c’est un truc qui claque. Et, si possible, qui puisse contenir une bonne référence rock’n’roll, sans faire trop prétentieux non plus. Si vous êtes un grand fan de Bowie… évitez « David Bowie ». Il est assez ridicule de prendre le nom d’une rock-star, vous passerez à la fois pour un fan sans personnalité, et un type ultra-prétentieux. Le pire, ce sont les noms impossibles à porter des "mythes" du rock (Sid Vicious, Jim Morrison, Hendrix, Elvis…). A la limite, le surnom d’une rock-star… « Thinwhiteduke » ou « Ziggy », pour rester chez Bowie… mais le mieux, c’est de croiser deux références « Ziggypop », par exemple, ou, surtout, de jouer sur le décalage : Big Black Duke.


Les principaux types de pseudos à éviter :


- Les noms de rock-stars et de groupes.

- Les noms satanico-metalleux grotesques, genre Lucifer666, Dark Morgoroth etc… vous ferez peut-être flipper 2-3 vieux curés de campagnes, mais vous serez la risée de tous les internautes. Sachant qu’il y a très peu de chances de croiser de vieux curés de campagnes sur des forums et blogs rock, vous serez donc la risée de tous.

- Les références à l’héroïc-fantasy, à Star Wars, Matrix, aux super-héros… s’agit pas de passer pour un geek… vous commencez à vous intéresser au rock, vous souhaitez quitter les forums jeux-video pour les blogs rock… n’importez surtout pas votre pseudo... Aragorn, Gandalf, Skywalker, Darth Vader, Neo, Morpheus et autres Batman sont à proscrire. La règle est simple : « Batman, non, Bateman, oui » (Patrick Bateman étant le héros psychopathe de l’illustre et sulfureux « American Psycho » de Bret Easton Ellis, roman incontournable dans la culture rock).

- On peut se contenter de son prénom… sauf s’il est daté : Maurice, Albert, Monique, Henriette, Firmin, Fernand, c’est pas très rock’n’roll. Idem pour les prénoms composés « aristos » et les prénoms ridicules (cf. Pierre Desproges : « Un seul de ces prénoms n’est pas ridicule, lequel ? a) Bernard-Henri b) Jean-Edern c) Pierre d) Rika)


- La provoc' et la subversion, c’est rock’n’roll, mais il y a des limites… prendre comme pseudo Adolf H., Ben Laden, Marc Dutroux, ça pourrait bien n’amuser que vous. Ne tombez pas trop bas non plus dans la vulgarité : immondégueli, jenculetamere, analfistfuck… puéril et pas très classe…

Etre « rock’n’roll », c’est savoir être arrogant, mais avec suffisamment de dérision et de coolitude pour ne pas tomber dans le pompeux prétentieux. Privilégiez des pseudos marrants et décalés (MichelSardou), qui claquent (Klak), ou avec une bonne référence (Kill me Sarah).

Ces principes sont les mêmes lorsque vous déciderez de monter votre propre blog et de lui trouver un titre… oubliez les noms pompeux, débiles et naïfs style « best of rock », « rock’n’roll 4 ever », « rock will never die », ou « art-rock »… mal placé pour donner des conseils sur les noms de blog, je vais m’abstenir…


Les références internet du rockeur 2.0

Vous n’êtes pas stupide et dépassé par la technologie, vous arrivez à vous démerder un minimum… mais vous n’êtes pas un nerd non plus. Vous êtes modernes, dans le coup, pas un vieux rockeur bêta complètement à la masse sur le web…

On ne dit pas « Il est où, le site de Rock’n’folk ? » mais « Pitchfork ? Bof… c’est devenu un peu trop mainstream à mon goût… »

Vous connaissez les bons sites pour découvrir, télécharger, vous utilisez deezer, jiwa, imeem pour vos playlists et pour écouter des nouveautés (forcément des nouveautés, tout le reste, vous connaissez par cœur)...

On ne dit pas « c’est quoi deezer ? » mais « j’ai importé des mp3 sur deezer – parce qu’ils n’ont pas grand-chose de bien – mais ça fait buguer mon player… quelqu’un sait quoi faire dans ce cas ? »

Vous continuez à acheter des disques – parce que la musique, c’est sacrée, et parce qu’il y a toujours un certain fétichisme chez les rockeurs – mais vous téléchargez aussi illégalement des tas d’albums. Normal, vous êtes rock’n’roll, vous ne craignez pas d’enfreindre les lois, et il est hors de question d’aller dans le sens d’un des pires ennemis du rockeur : les majors.

C’est l’occasion de faire le point sur tout ce qui est rédhibitoire pour le rockeur moderne…


Les pires ennemis du rockeur :

1. Sarkozy
2. Pascal Nègre
3. L’UMP
4. Les Majors (et donc encore Pascal Nègre)
5. La star academy (et donc encore Pascal Nègre)
6. TF1
7. Michel Sardou (pas le blogueur, hein…)
8. Johnny Halliday
9. Carla Bruni
10. Céline Dion
11. Obispo
12. Jean-Pierre Pernaut  

Quels sont les sites et blogs qu’il faut connaître ? Difficile à dire, car il y en a trop… et il y en a aucun… à chacun d’avoir ses « réseaux », ses bons plans pour télécharger ; un fana de rock ne les livre pas plus qu’on dévoile ses bons coins à champignons (hallucinogènes, ça va de soi).


Comment écrire sur les forums et dans la blogosphère rock ?

Règle de base : pas de messages qui commencent par « Bonjour, » et se terminent par « cordialement », ni de vouvoiements (les « merci » sont à utiliser avec la plus grande parcimonie)… peu importe que vous débarquiez pour la première fois sur tel blog ou forum, quand on est rock’n’roll, on est cool et on est partout chez soi. On ne s’excuse pas, on ne rentre pas par la petite porte, on n’est pas impressionné… votre blog-rock n’existe que depuis 3 mois, vous n’avez eu qu’une poignée de visiteurs et deux commentaires seulement (dont un de votre copine expliquant qu’on lui a coupé le téléphone et qu’elle n’a pas pu vous laisser un message pour annuler le ciné ce soir parce qu’elle a une gastro), peu importe… si vous vous retrouvez sur un blog de référence, ne montrez surtout pas que vous êtes impressionné, que vous vous sentez « tout petit »… non, quel que soit votre interlocuteur - même si vous êtes sur le myspace de votre idole – laissez un commentaire où vous lui parlez d’égal à égal.

Par exemple… vous désirez laisser un message sur le myspace de Dylan… n’écrivez surtout pas « Monsieur Dylan, c’est avec une émotion exceptionnelle que je vous écris, vous êtes tout pour moi, vous êtes une légende, le plus grand songwriter du XX° siècle, j’essaye, modestement, de reprendre vos chansons sur ma guitare… mais je me sens tellement ridicule à côté de votre génie. Si vous pouvez juste me laisser un petit mot pour montrer que vous m’avez lu, je serais le plus heureux des hommes. Votre fan n°1 », écrivez plutot « Hey, Bob ! Jamais tu passes en tournée du côté de Narbonne ? Parce que Paris, c’est un peu trop loin pour moi… comme ça, je pourrais venir te voir backstage que tu me dédicaces le vieux vinyle de Blonde on Blonde de mon grand-père (nan, j’déconne, c’est le mien) »

 Je caricature… mais il faut là aussi trouver le juste milieu, il y a des extrêmes dans lesquels ne pas tomber lorsque vous écrivez sur les blogs et forums :

- L’excès de poses pseudo-rock’n’roll : « Hé, Man, tu piges que dalle au rock. Tes groupes de tafouines anglaises, on s’en branle. Moi, quand tu traînais dans les jupes de ta môman, je chourrais mon premier perf'. La zone, la défonce, la taule, les nuits passées avec 3 filles dont tu ne te souviens d’aucune le lendemain, tout ça, j’connais par cœur, alors fuck you, espèce de petit bourge…  et tu m’as gonflé avec tes conneries, j’en ai fait tomber ma kro sur mes ‘tiags… »

- Pas de langage SMS non plus, sous peine de passer pour un gamin (On ne dit pas « le Velvet, c tro d’la bal, j’kif ma ras mortel ken jlécoute, loool ! »). Le rock, c’est peut-être à la base une musique pour ados… elle n’en reste pas moins trop sérieuse pour leur laisser. Si on demandait aux ados quel est le plus grand groupe rock de l’histoire, ils seraient capables de vous citer Muse, ces cons.  Les gamins ont des goûts de chiotte...


- Etre un fana de rock, ce n’est pas être un gros abruti bourrin et inculte, loin de là…  il s’agit donc de savoir écrire avec un minimum de style… sans en faire trop. Si vous écrivez remarquablement bien, n’hésitez pas à disséminer quelques petites fautes, histoire de prouver que vous n’étiez pas un premier de la classe, et que vous écrivez d’un seul jet sans perdre de temps à vous relire… et quand on tape sur le clavier avec une bière à la main, une clope dans l’autre, forcément, il y a des incidents techniques.

On ne dit pas « je suis vraiment désolé pour cette grosse faute que j’ai laissé passer dans mon commentaire, toutes mes excuses » mais « merde ! j’ai renversé ma bière sur le clavier »

On ne dit pas « tous les groupes dont tu parles sur ton blog, c’est que de la merde, c’est nul à chier et t’es un gros con », ni même « Ton blog est vraiment très bien, mais, excuse-moi de te dire ça, après tout, ce n’est que mon avis qui ne vaut pas grand-chose, je trouve tout de même un peu que ça manque de bons groupes… ceci-dit, tout est relatif, je conçois parfaitement que ce qui est un bon groupe pour moi puisse être un mauvais pour toi, tous les goûts sont dans la nature et personne ne détient la vérité »  mais on essaye de tourner ça avec humour et une légère pointe d’arrogance « pas mal, ton blog, manque plus que tu parles de bonne musique… »


Savoir se réinventer

Sur le net, personne ne sait vraiment qui vous êtes… aucune raison, donc, de ne pas se réinventer.

Le type qui vous écrit : « Hé, Man, tu piges que dalle au rock. Tes groupes de tafouines anglaises, on s’en branle. Moi, quand tu trainais dans les jupes de ta môman, je chourrais mon premier perf'. La zone, la défonce, la taule, les nuits passées avec 3 filles dont tu ne te souviens d’aucune le lendemain, tout ça, j’connais par cœur, alors fuck you, espèce de petit bourge…  et tu m’as gonflé avec tes conneries, j’en ai fait tomber ma kro sur mes 'tiags… »

Si ça se trouve, en vrai, c’est lui :

 

 







Vous êtes un nerd binoclard, maigrichon, asthmatique, puceau, qui vit toujours chez papa-maman (un nerd, quoi…) rien ne vous empêche de vous faire passer pour un dur en cuir qui a connu tous les excès rock’n’roll. D'ailleurs, sur les forums, derrière les avatars suivants :












Avatars auxquels on associe l’internaute, se trouve bien souvent ça :

 














Et parfois même ça :













La culture rock :

Avant, lorsque deux fanas de rock se rencontraient, difficile de tricher sur leurs connaissances. Quand l’un demandait « t’as écouté tel groupe ? », c’était du pile ou face si on en avait jamais entendu parler. Soit on risquait de passer pour un inculte, soit on risquait - ce qui est pire - de balancer une énormité en se fiant bêtement au nom du groupe. Par exemple : « Massive Attack ? bien sûr que j’connais... mais bon, pas mon truc, j’suis pas trop metal » « Joy Division ? De la bonne power-pop… carrée, joyeuse… ça vole pas très haut, mais c’est plutôt frais et entraînant. Je les mets de temps en temps le matin pour bien commencer la journée ».    

Maintenant, tout ça, c’est fini… grâce aux blogs, à Wikipedia, youtube, deezer, jiwa & co, on peut non seulement en quelques clicks avoir toute la bio du groupe, mais aussi l’écouter et en lire des analyses. On vous pose une question sur un groupe dont vous n’avez jamais entendu parler de votre vie (par exemple, Mazzy Star), 20 minutes après, une fois quelques chansons écoutées en lisant leur bio, vous répondez d’un air un peu blasé : « Mouais, j’ai découvert ça il y a longtemps, dans les 90’s, j’aimais bien la voix traînante et sensuelle d’Hope Sandoval et les atmosphères lynchiennes du groupe… dommage qu’ils n’aient fait que 3 albums ». Même quand on ne connaît pas… on connaît. Passer pour un inculte, faut vraiment le vouloir…

Le net, c’est de la communication différée, vous avez tout votre temps pour répondre sur les blogs et forums, donc tout le temps nécessaire pour faire comme si vous n’avez jamais rien loupé. Normal, vous êtes guidé par un instinct rock’n’roll très sûr qui a fait qu’à 10 ans, vous aimiez les Clash, à 12 vous avez découvert les Stooges et le Velvet, à 15, vous écoutiez déjà Dylan, Beefheart, Sonic Youth, Tom Waits et Nick Cave. Sans jamais passer par les cases U2, Dire Straits, Téléphone, Indochine et Queen...

S'il est possible de se réinventer, attention tout de même à ne jamais donner l'impression de forcer sa nature, de ne pas être à sa place et de n'avoir strictement rien compris au rock... le syndrome Raffarin. Deux petites vidéos de 30 secondes pour l'illustrer, deux vidéos où Raffarin touche au comble du ridicule en imaginant avoir quoi que ce soit de rock'n'roll... à croire que le mot "consternant" a été inventé exprès pour lui :

Raffarin 1
Raffarin 2

A suivre... (pas Raffarin, mais le prochain article du Guide du rockeur...)

1. Guide du rockeur
2. Guide du rockeur 2.0
3. Guide du rock pour les filles
4. Lexique
5. Traductions 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Rock
commenter cet article

commentaires

Vincent 29/01/2010 16:49


Mais si on mêle le guide du rockeur premier à celui-ci, on a des trucs un peu bizarre... Tu perd pas un peu de crédibilité rock si tu es rockeur éclectique ? Je veux dire, si tu écoute Debussy,
Amon Tobin, Art Tatum et Portishead, ... tu parait trop ouvert. Et puis trop intelligent... Si en sus, tu te met à parler de Musset, et de Sand, et que tu enrichis un tant sois peu ton Verbe et ta
verve... C'est foutu. Comble de malheur, si tu insère un peu de poésie par ci par là, adieu la communauté rock !


Thomas 28/10/2009 18:22


Note que la grammaire aussi, c'est politique ;-)


Guic' the old 28/10/2009 17:13


Il emmerde non seulement l'auteur, mais aussi Maurice Grevisse, en fait, celui là.
Sauf qu'il en a pas conscience.


Thomas 28/10/2009 14:57


Enfin cela dit bon... ça nous regarde pas...

(c'est vrai ça ? De quoi on se melle ? :-D :-D :-D)


Dahu Clipperton 28/10/2009 13:55


Thom : jsuis bi1 daccord :o)


Thomas 28/10/2009 12:45


Celui-là faut l'encadrer ! :-D


nob 28/10/2009 11:50


pk johnny ennemi d'un rockeur ???
site qui invente des choses mellant le plaisir des oreilles à la politique.

cest grave et jemmerde l'auteur. 


marylène 05/07/2009 22:13

C'est pas mal de mettre des vidéos mais il faudrait peut etre qu'elles soient disponibles...

G.T. 23/02/2009 13:46

KAR ALL : Gourmand !^^Mais bon, pourquoi pas un nouveau... je vais y penser...DAHU : En même temps, quand Christophe n'est pas là, tu tiens bien la baraque... à la fois pour tourner les pages et pour me faire éclater de rire... (Diantre ! En pouffant, j'ai laissé choir quelques gouttes de champagne sur mes Berlutti...) 

Dahu_Clipperton 23/02/2009 12:56

Sinon, je tiens à le dire : je suis carrément fan du guide du rockeur !Et vos commentaires, les djeun's, m'ont fait crever de rire, tant et si bien que ma Gitane maïs est tombée dans mon verre de citrate de bétaïne, lequel a prestement valsé sur mes méduses !Rocanrol, j'vous dis !

Dahu_Clipperton 23/02/2009 11:51

Et hop ! une nouvelle page !(mais qu'est-ce qu'il fout, Christophe ?)(le blogueur fou, pas le chanteur, hein)(à moins que le sieur Cavallero ne pousse la chansonnette, mais alors là je demande à ouïr)

Kar All 23/02/2009 11:12

J'ai craché mon thé sur l'écan du pc (ça le fait aussi?????) tellement j'ai reconnu de gens dans tes exemples!Encore des articles, encore plus de guide du rockeur et de la rockeuse!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

G.T. 08/11/2008 19:33

LOU : En fait, tes commentaires étaient passés, mais dans l'autre "guide du rockeur"http://art-rock.over-blog.com/100-comments-23325703.htmlL'INTERMITTENT : OK, j'irai voir ça... mais accorde-moi un petit moment avant de l'écouter... le simple nom d'Indochine vient de me refroidir subitement...

l'intermittent 08/11/2008 17:25

C'est bien o-b, comme je le disais, c'est o-b qui oblige à scinder un long article en deux morceaux et si on ne fait pas attention au titre "guide 2" on ne sait plus où on est.Pour mes MOP, G.T., je t'ai envoyé un e-mail. Le premier juke-box ne convenait pas, nous sommes d'accord - j'ai fait pire, j'ai remplacé "Les Histoires d'A" par un titre d'Indochine.Je suis déconsidéré :/Je serai barré des liens :/Autrement, iconoclaste briseur des iconoclastes, ça me va bien.Enfin, c'est un peu conformiste, non ? contorsionniste ?

lou 08/11/2008 11:25

Ah oui ! il y a aussi celui-là :Je viens seulement de lire l'article...Même avec le dernier GPS de la planète Rock, je ne parviens pas à situer G.T. - est-il sur une autre planète ?Et Lou ?Très simple.Le ROCK, c'est Bill Haley, Dick Rivers, Led Zeppelin, The Cure, Metallica, Indochine, Portishead.[Rev. Tom Frost et György Ligeti, Hungarian rock, sont implicites évidemment]J'écoute avec délices la délicieuse élyséenne à qui je voue un culte et je ne suis pas inculte. Preuve : je lis Homère dans le texte, surtout la page de gauche et quand j'ai entendu pour la première fois Raphaël, j'ai cru qu'il s'agissait du maître des Stanze.G.T., où suis-je ?[d'où je viens, des rives du Mississippi, où je vais, le sais-tu ?]Je me demandais pourquoi il étais tant question de Ligeti sur Hard rock '80. Ce commentaire s'est affiché, comme le précédent.Je vérifie toujours que les commentaires s'affichent.Sacré o-b :8

lou 08/11/2008 11:15

Bon, le commentaire suivant n'est pas passé, un nouveau bug d'over-blog sans doute.---Une fois l'éclat pâli des grandes questions métaphysiques (d'où viens-je ? dans quel état j'erre ?) et après avoir observé le cadrage étrangement précis des clichés relevés par G.T., le temps est venu de révéler des choses cachées depuis la fondation d'art-rock.Résumons le Guide du Rockeur à la hache.Le rock-man de série(s) est tendance mais, un peu, à contre-courant.Eh bien, l'authentique, la gemme secrète, est à double face, comme les vinyles adulés.Démonstration. Le nom personnel de G.T. est H.C., oui, le rédacteur des pages "Musiques" du magazine TV préféré par 99% des art-rockers.Dans le n° 3068, p. 74, on peut lire :The Cure, 4:13 Dream--- 4 f ---On entend déjà l'habituelle litanie des détracteurs ou des amateurs (désab)usés : The Cure, c'est du passé, le groupe ne fait qu'ânonner, n'est plus que l'ombre de lui-même… Autrement dit, le reproche que l'on peut faire à pratiquement tout artiste en activité depuis longtemps. Du moins à ceux qui, à l'instar de Robert Smith, ont tissé un univers si singulier qu'il finit forcément par se ressembler. Ce qui n'a rien à voir avec la stérilité. Pour peu qu'on veuille se donner la peine d'accorder à 4:13 Dream l'écoute répétée et impliquée qu'il mérite, il s'affirme comme un très grand disque de The Cure. Vraiment.Ce n'est pas tout, il y a la minute nécessaire de nuance pour échapper à la fan-plouc attitude.Reprenons.Et c'est d'autant plus enthousiasmant qu'on ne l'attendait pas.Conclusion :A l'approche de la cinquantaine, Robert Smith a toujours la flamme. Son râle unique enchante toujours autant.Page 75 :AC/DCBlack Ice--- 3 f ---Les musiciens d'AC/DC ne sont peut-être pas des lumières [indéchiffrable par ceux qui ne sont pas au courant, NoteDeLou] mais savent assurément tenir les rênes de leur extraordinaire carrière[…]Black Ice, leur meilleur album depuis vraiment très longtemps, fait plaisir à entendre. A condition, évidemment, qu'on ne soit pas déjà sourd.Tout y est, le style et, en même temps, comme une image inversée en miroir d'art-rock. Ce n'est plus une intuition. Philippe T.-D. (le patron) est notre copain depuis la maternelle. A 16 ans, nous passions nos vacances en Louisiane. Un vrai copain, il ne m'en a même pas voulu de mon escapade sous les tilleuls.Etonnant, non ?[et je ne lâche pas les amis, même sans l'adsl]

G.T. 06/11/2008 17:43

POLAR : merci !

Polar 06/11/2008 14:40

Très très drôle ces deux "guides du rockeur" :)J'attends avec impatience le guide de la rockeuse ;)

G.T. 27/10/2008 20:05

TCS : J'essayais de passer ça sous silence, de ne pas revenir sur ce couteau dans le dos que m'a planté Télérama... merci d'en remettre une couche^^Le Blind test... promis, ce coup-là, je vais essayer de vraiment participer... (j'ai l'impression d'avoir déjà dit ça la dernière fois...)

The Civil Servant 27/10/2008 17:34

Ah autrement il y a un bon moyen de vérifier si les leçons sont bien rentrées et si les exercices t'ont été profitables, c'est d'aller affronter tes coréligionnaires sur un blind test.Et ça tombe bien, car chez moi, la seconde manche du World Contest of Blind test a lieu demain mardi et se poursuivra une semaine durant (le contest lui durera jusqu'en juin).Voilà, heu désolé G.T., c'était la page de publicité désormais obligatoire après 40 commentaires ; elle t'est offerte par France2, France3, France4 et consorts qui doivent se déshabituer d'ores et déjà.

The Civil Servant 27/10/2008 17:26

Extraordinaire article ; bien vu ; une fine analyse et un parfait décorticage des petits trucs, qui feront de toi, ami néo bloguer rock, et très rapidement, la référence sur le Web.Il reste tout de même un petit conseil de taille que notre ami G.T. a omis de te transmettre ami neo blogueur. et pourtant il est de taille (mais sans doute est-ce la raison pour laquelle, G.T., comme un pêcheur qui ne revèle pas les berges les plus poissonneuses de la rivière où l'importun veux installer ses gaules, le garde précieusement scellé entre ses lèvres purpurines). Aussi je te le donne :pour être totalement crédible dans un rôle de blogueur rock, il ne faut jamais, mais absolument jamais (entends moi bien quand je le dis : jamais c'est jamais) , être cité parmi les bons blogs dans Télérama. sinon des années de persévérance, de travail, de privation (car on sait bien qu'au fond ne pas écouter Peter Gabriel t'es une souffrance) s'écrouleront d'un coup. Il ne faut pas, non jamais, mériter cette sorte de légion d'honneur qui devient alors comme un immense poids accroché à ton cuir.C'est tout.A part çacc'est vraiment un grand article !

G.T. 26/10/2008 11:57

CHRISTOPHE : Saloperie de maladie de Parkinson...FAB : Non, un type aussi peu snob que toi ne PEUT PAS être parisien... par contre, pour moi, je crains qu'on puisse parfois le croire...  

Fab de l An Mil 25/10/2008 22:58

Ciré jaune???Ouah l'aut'; y m'prend pour un parisien, hé!;-)

Christophe 24/10/2008 21:25

C'est bien joli votre gogue là, mais ça vaut pas Dick Rivers, ça non !Peste : j'ai renversé mon urinal sur mes charentaises...gjn 

G.T. 24/10/2008 21:22

ARBOBO : Tu comprend, maintenant, pourquoi je te racontais que je traînais jamais pieds nus...CHRISTOPHE : t'es un vrai ouf^^DRAGIBUS : J'étais certain que KMS la ferait en premier, mais bravo, tu lui as coupé l'herbe sous les pieds :-)LYLE : Ah non, ce coup-ci, promis juré, tu n'étais visé nulle part...LA FILLE DU ROCK : Très bonne entrée en matière, en effet ! ^^YOSEMITE : avec un verre de scotch, l'efferalgan, toujours...

yosemite. 24/10/2008 21:13

à vous lire, j'ai renversé mon Efferalgan sur mes Creepers...

la Fille du rock 24/10/2008 20:47

Et d'abord pourquoi on porurait pas être rockeur et un peu geek ? Je le revendique complètement, la musique et les nouvelles techno sont ma vie. Tu as remarqué comme j'ai bien suivi tes insctructions : pas de bonjour ni de "merci pour ton article" ?Je ne souhaite donc à personne de bon week-end, mais je reviendrai (I'll be back, j'ai le droit à ça ?)Héhé

lyle 24/10/2008 20:19

Je sais que mon blog c'est de la merde, pas la peine d'y mettre les formes...Excellent en tout cas, vivement le 3.0 !

dragibus 24/10/2008 18:28

pas mal, ton blog, manque plus que tu parles de bonne musique

Christophe 24/10/2008 17:27

et toutes cette sorte de choses(et je dis ça en écoutant The unforgettable fire, sans renverser mon coca light sur mon apple wireless keyboard. Wakenwooooooo !!!!)8tf 

Christophe 24/10/2008 17:25

mdr

Christophe 24/10/2008 17:24

lol

arbobo 24/10/2008 17:11

bordel j'étais pieds nus quand j'ai tapé dans la table,j'ai marché dans la coke renversée et le chien est un peu chiant depuis qu'il m'a nettoyé les arpions à coup de langue:-/

G.T. 24/10/2008 16:52

SKA : Non, je n'allais rien dire sur ton pseudo, sinon, il aurait aussi fallu que je m'attaque au mien :-)Associer l'initiale du prénom et les deux premières du nom... ça aurait pu être pire (Cyril Ulman, Christophe Ondelatte...)ALEX : Pfff... inventé ? Attends, j't'explique, c'est simple : après Jim, Jimi, le Velvet et les Stooges, y a plus rien eu. Le reste, c'est de la merde.  Tes minets n'inventent rien, ils ont beau être jeunes, ils radotent déjà... alors que Jim et Jimi resteront jeunes et rock'n'roll pour l'éternité, eux. Total respect aux 3 J (bah ouais, y a aussi Janis, mais tu dois pas connaître, les seules gonzesses que tu écoutes, c'est sûrement Pink et Gwen Stefani...)Bon, faut que j'te laisse, j'ai fait tomber ma s'ringue sur mes bottes en caoutchouc (ben quoi, depuis que FAB en porte, c'est devenu rock'n'roll...)SYST : Pas mal, c'est bien décalé... ou Riffarien (par contre, éviter Riff-aryen de peur de passer pour un fan de metal scandinave nazifiant... scandinaze...)

SysTooL 24/10/2008 16:04

Ah je me suis bien fendu la gueule, en tout cas...Riff-arin, c'est bon comme pseudo?SysT

Alex la Baronne 24/10/2008 14:00

Ouais mais mes p'tits minets, ils sont vachement novateurs, tu comprends, y a qu'à voir les Strokes, tu vois, ils révolutionnent le rock,d'ailleurs, comme on dit, place aux jeunes ! Y en a marre de tous ces vieux croutons !Maintenant, tu m'excuses, je vois plus rien, j'ai renversé ma Smirnoff sur mes Converse et ça a éclaboussé mes Wayfarer.

Ska 24/10/2008 10:52

Très drôle encore une fois...Sur les pseudos, j'ai eu un peu peur que tu te foutes de moi. Et tu n'en as rien fait, merci...Parce que, franchement, quel pseudo ridicule, Ska... On ne devrait jamais faire simple et associer l'initiale de son prénom et les deux premières lettres de son nom de famille... Pourquoi pas Rock, Folk ou Funk tant qu'on y est... En même temps, les Richard, les Fabrice et les Robert dont le nom de famille commence par Ock, Olk ou Unk, je les plains...

G.T. 24/10/2008 01:10

CHRISTIAN : Excellent :-)(et merci pour la précision, si tu ressemblais à ça, j'écouterais tes avis avec beaucoup moins d'intérêt...)MB : Un skyblog ? Vade retro satanas...VANESS : de quoi commencer la journée avec une pêche d'enfer !KLAK : Merci pour le compliment... et non, je ne suis pas du tout sociologue...Sinon, oui, on a forcément tous un côté nerd-geek... et oui, il est normal qu'un rockeur perde son temps sur internet, puisque "glander" fait partie des activités favorites du rockeur...FAB : Les bottes en caoutchouc ? Si t'as pas de ciré jaune, c'est jouable...   

Fab de l An Mil 23/10/2008 22:18

Ça c'est une vraie bonne question mon cher Klak!Et si la botte en caoutchouc, digne descendante de la fière (elle aussi à usage utilement rural au départ) santiag, tend à jour (ce qui serait somme toute logique) à devenir l'accessoire vestimentaire des purs rockeurs, alors j'aurais enfin toute la légitimité pour rouvrir mon claque-merde sur le web. Ouais mon gârs!

klak 23/10/2008 21:44

serais tu sociologue dans le civil ? tu décris notre petit monde à merveille. je me suis souvent demandé à qui j'avais à faire derrière les pseudos ... y en a t il qui restent devant leur ordi 72h d'afilée, y en a t il qui ont des oreilles indépendantes et qui peuvent donc écouter les nouveautés 2 par 2 ?j'aurais plus tendance à croire qu'on fait une belle brochette de nerd geek machin chose. est ce qu'un vrai rockeur perd son temps sur internet ???

Vaness 23/10/2008 19:54

Pour le matin effectivement, un bon joy division et un valium.... whouuuuu !:oD

mb 23/10/2008 19:31

"...sinon on se croirait sur un skyblog."Hehehe! Je suis démasquer? J'assume totallement! :P  Au départ je voulais pouvoir garder des liens vers des vids des concerts comme souvenir, puis quand je poste sur un forum, c'est moins annonyme par musique interposé.  Je n'ai pas de myspace, yourface, bookface et bien que j'ai commencer sur un vrai site, sky c'est simple d'utilisation pour mes besoins. Je regrette seulement ne pas pouvoir poster des codes HTML. Et pour les visites, je ne sais pas d'ou ils sont venu, lol. Je pensais pouvoir rester cacher parmi les millions de blogs. Pour les Blogs Rock, j'ai tomber sur l'un par hasard, qui m'a ammener ici... qui m'ammenera surement ailleurs, mais je n'écrivrait jamais de vrais articles, d'autres le font mieux.

Christian 23/10/2008 18:18

Lire "je ne ressemble en rien...""à rien", n'exagérons pas.

Christian 23/10/2008 18:16

Je dois préciser que je ne ressemble à rien à la photo affublée du nom de christian.jpg. Une bonne tête de chrétien hein...
Sur le coup, j'en ai renversé ma kro sur mes espadrilles !

G.T. 23/10/2008 17:04

ALEX : Pas de blème pour ton pseudo, il est top... "Alex la Baronne", c'est classe... pas comme si tu avais choisi "Alexandra la Marquise" (ou pire : "Alexandra la petite princesse"). Baronne, ça a un petit côté SM-rock'n'roll...Que faire pour avoir l'air quand même cool mais en restant moi-même ?regarde les 2 vidéos de la fin de l'article^^Par contre... pas touche à Morrison... total respect pour le lizard king... mais ça, pour le capter, faut qu't'arrêtes le kir framboise... le jour où tu te seras enfilé autant d'acides que Jim, Syd et moi, tu comprendras ce qu'est le rock, et tu laisseras tomber tes groupes de ptits minets british... ('tain, j'ai renversé mon Jack Daniels sur mes Doc) FAB : je parlais dans l'article précédent de l'iconoclaste qui pouvait tout se permettre, tu es dans une catégorie voisine, le type tellement cool qu'on lui pardonne tout, qui peut écouter tout et n'importe quoi sans se faire taper dessus^^Dr. F. : bah quoi, les Butthole surfers ne seraient pas des fans des Beach boys adepte de la scatologie?Tout juste... comme "Iron & Wine" un groupe de metal agricole :-)JEAN-CLAUDE STRUMMER : Bien cordialement dans ton petit cul de tafioleJ'risque pas de me faire mal avec ta p'tite queue de morveux... Jean PourriXAVIER : merci de faire part de tes erreurs pour aider nos jeunes lecteurs à s'en sortir^^Sûr que le nom de ton site (c'est quoi, déjà ? LinkinPark ? Blink142?^^) est pas le plus simple à mémoriser :-)THOM : tu te doutes bien que j'ai pensé à toi en écrivant ça^^la photo... damned, démasqué... mais attends, tu m'as pas vu avec mon perf' :-)GUIC : Pour en revenir à cette photo... s'il y a écrit "Christian", c'est tout simplement parce que je cherchais de "bonnes têtes de chrétiens"... donc j'ai tapé "Christian", ça m'a mené à cette image^^Certes, le nerd est célibataire par essence... mais rien ne dit que cette fille n'est pas sa soeur...  

Guic' the old 23/10/2008 15:35

Eh, je me suis dit exactement la même chose que Thom... Mais d'après l'adresse de l'image, c'est "Christian.jpg"...Alors à moins que G.T. ca vienne d'une faute de frappe de "C.T." le premier jour...Moi en fait je pense que maintenant qu'il est dans Télérama, G.T. a décidé de faire palisir à un pote, ou à son Beau-frère, ou je sais pas en le mettant dans ses pages...Parce que tu as fait une erreur grave G.T. : Le nerd, le vrai, est par essence célibataire... ;-)

Guic' the old 23/10/2008 15:33

Eh, je me suis dit exactement la même chose que Thom... Mais d'après l'adresse de l'image, c'est "Christian.jpg"...Alors à moins que G.T. ca vienne d'une faute de frappe de "C.T." le premier jour...Moi en fait jepense que maintenant qu'il est dans Télérama, G.T. a décidé de faire palisir à un pote, ou à son Beau-frère, ou je sais pas en le mettant dans ses pages...Parce que tu as fait une erreur grave G.T. : Le nerd, le vrai, est par essence célibataire... ;-)

Thom 23/10/2008 15:07

Ca me fait mal d'avoir été ainsi percé à jour... je parle bien sûr de ceci :"Si vous écrivez remarquablement bien, n’hésitez pas à disséminer quelques petites fautes, histoire de prouver que vous n’étiez pas un premier de la classe, et que vous écrivez d’un seul jet sans perdre de temps à vous relire… "Sinon, sympa la photo, je t'imaginais pas comme ça. Je parle bien sûr de la photo à gauche, le couple, toi et ta mie... photo discrètement glissée au milieu d'autres, en espérant que personne ne fasse le rapprochement. Je connais, je l'ai déjà fait :-)

Xavier 23/10/2008 13:33

Hé hé, très bon, encore une fois. Surtout le passage "Comment écrire sur les forums et dans la blogosphère rock ? "pour le nom du blog, c'est un peu comme quand on cherche un nom de groupe, il faut aussi éviter les trucs trop longs ou impronancable, que personne n'arrivera à retenir (du genre blinkinglights).et surtout, surtout, il faut bien choisir sa plateforme, sous peine de ne jamais avoir aucun commentaire à ses articles, et d'etre la risée de ses amis blogueurs...

Christophe 23/10/2008 13:30

Heureusement que t'as une bannière classos et des visiteurs de première bourre, sinon on se croirait sur un skyblog.Bien cordialement dans ton petit cul de tafioleJean-Claude Strummermj9