Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 12:40















1. Emily Jane White - Dark Undercoat   8,1



2. Nick Cave & the bad seeds -
Dig, Lazarus, Dig !!! 7,7







3. Campbell/Lanegan - Sunday at Devil Dirt 7,6


4. The Black Keys - Attack & Release 7,3

5. Alec Empire - The Golden Foretaste Of Heaven 7, 3

6. Nine Inch Nails - Ghosts I-IV  7,3

7. Lizz Wright - The Orchard   7,3

8. Black Mountain - In the future  7,2

9. Erykah Badu - New Amerykah Part One 7,1

   The Raconteurs - Consolers of the Lonely 7,1
 
    Ez3kiel - Battlefield  7,1

12. Rodolphe Burger - No Sport 7

13. The Do - A Mouthful  6,9 

14. Xiu Xiu - Women as Lovers  6,7

15. The Mars Volta -
The Bedlam In Goliath 6,7

16. Duffy - Rockferry  6,7

17. Richie Havens - Nobody Left To Crown 6,7

18. Supergrass - Diamond Hoo Ha 6,6

19. Bob Mould - District Line  6,5

20. The Gutter Twins -  Saturnalia 6,4

21. Adam Green - Sixes and Sevens 6,4 

22. Claire Diterzi - Tableau de Chasse 6,3

23. The Kills - Midnight Boom 6,2

24. Sons and Daughters - This Gift 6,2

25. The Magnetic Fields - Distortion 6

26. Why? - Alopecia 5,9

27. Vampire Weekend - Vampire Weekend 5,8

28. Syd Matters - Ghost Days 5,6

29. Snoop Dogg - Ego Trippin' 5,5

30. R.E.M. - Accelerate

31. Nada Surf - Lucky 4,8

32. Morcheeba - Dive Deep 4,7

33. Gnarls Barkley - The Odd Couple  4,4

34. M83 - Saturdays = Youth 4,2

35. Daniel Darc - Amours Suprêmes 4

36. Sébastien Tellier - Sexuality 3,9
 
37. Meshuggah - ObZen  3,8

38. Hot Chip - Made in the Dark 3,7

39. Radar Bros. - Auditorium 3,5

40. The Kooks - Konk  2,8



Chroniques du Black Mountain chez
Klak, Systool, Eric et Thom



Les blogs qui participent au classement
(Si je vous ai oublié, signalez-le moi)

Systool  
Alternative Sound   
Le Golb     
7and7is  
Classe ou Crasse 
Guic'the old 
Lyle 
Le Chant de la Sirène
Le Bal des Vauriens 
Arbobo
Jazz, Blues & co    
Libellus
Rxqueen
Chroniknroll
Kamunke
Kill Me Sarah

Les insectes sont nos amis
Là où dort le chat noir...
Strategikon
Labosonic
Pop-Hits
Pyrox
Circus Circus
Tweek
Chtif
Zicdelanmil
Aymeric
115th dream
Dr Franknfurter
The man of Rennes steals our Hearts

Et bien entendu les habitués (Christian, Crafty, Olive...)

Les retardataires et les nouveaux peuvent noter tous les albums déjà classés, mais prière de mettre vos notes dans le dernier article du classement (donc celui-ci), pour faciliter mes comptes.

La page des notes se trouve
ici. Je la publie afin que ceux qui ne se souviennent plus s'ils ont noté tel ou tel album puissent s'y retrouver, et parce qu'il me semble intéressant de savoir, pour chaque album, quel blogueur l'a aimé (ou pas).
Cela ravira aussi nos amis maniaques et paranos, qui pourront vérifier si les comptes sont bons ou si je n'ai pas oublié leurs notes.

Classement des Blogueurs 2007 (définitif)

Classements personnels :

Celui de Nyko, sur Alternative Sound

Celui de Thierry sur Jazz Blues & Co

Le mien

    
A noter cette semaine :


Portishead - Third (10)

Shearwater - Rook (7)

Girls in Hawaii - Plan your Escape (6)

MGMT - Oracular Spectacular (6)

Camille - Music Hole (5)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G.T. 06/09/2008 15:52

LAIEZZA : Beaucoup de retard ! Et en plus, je vais me faire expulser, pour avoir mis seulement 7 à Portishead Meuuu non, voyons, je suis la tolérance incarnée, hors de question de t'expulser... par contre, une petite mise en quarantaine, va falloir que j'y réfléchisse...ARBOBO : en concert vendredi 12 à la Maroquinerie.on s'y retrouve?Sachant que j'ai pas de bagnole, que le train, c'est trop cher, que je veux pas niquer mon scooter... faudrait que j'y aille à pied... et donc, que je parte dès aujourd'hui... je crois que je vais réfléchir encore un peu...  CAS : GT5

arbobo 06/09/2008 13:33

shearwater : 8je trouve qu'il y a un peu de relâchement vers la fin de l'album, mais on gagne aussi en progression dans les morceaux, alors ok, ça pourrait bien être leur meilleur album :-)en concert vendredi 12 à la Maroquinerie.on s'y retrouve? :-)

Laiezza 06/09/2008 10:18

Beaucoup de retard ! Et en plus, je vais me faire expulser, pour avoir mis seulement 7 à Portishead :( Un très bon album, sans doute, mais je le trouve un peu froid, cela ne me parle pas vraiment. Les autres :6 pour GIH (parce que cette semaine, j'ai décidé de me fâcher avec G.T. ET Thom)7 pour MGMT (parce que c'est efficace)6 pour Camille (légère déception)7 pour Emily Jane White

G.T. 03/09/2008 19:24

THOM : On pourrait étudier et moquer les approches de chacun de nous Chouette idée... ah, si j'avais le temps :-)THIERRY : Et comme toute parodie, elle n'est même pas vraie, puisque nous avons quand même beaucoup d'albums "en commun" (bien plus qu'il n'y parait au premier abord). C'est simplement que quand il y a un désaccord, il est assez conséquent et comme j' "aime" mettre un peu d'huile sur le feu ... (ça fait monter les stats !) ;-) Alors...1. Grand merci, au nom de mes stats :-)2. Oui, j'ai bien conscience qu'on a beaucoup en commun... et c'est aussi pourquoi on est plus "déçu" quand on ne tombe pas d'accord... un fana de Mylène Farmer qui trouve le dernier Portishead horrible, c'est sûr que je m'en fous (un peu ce que tu disais sur dragibus à propos de EJW) NYKO :  Portishead : un gros 9 - je n'aurais pas mis 10 comme toi mais un 9,5OK... je viens donc de rétablir officiellement les 1/2 points !(non, c'est pas vrai, c'est juste pour faire bondir Thom, à qui je dis depuis des mois que ce serait trop compliqué^^)

nyko 03/09/2008 15:12

j'ai oublié le mot "chiant" dans mon commentaire sur Lizz Wright...

nyko 03/09/2008 15:10

salut G.T,- Portishead : un gros 9 - je n'aurais pas mis 10 comme toi mais un 9,5- Lizz Wright : 6 - il y a des bonnes choses sur ce disque mais il est un peu tout de même- MGMT : j'ai juste écouté quelques morceaux qui m'ont parus très laids. Il y a peu de chances pour que j'en écoute davantage.

Thierry 03/09/2008 14:42

Je m'auto-parodie en "je nettoie tous les disques préférés de Thom & G.T." ...Et comme toute parodie, elle n'est même pas vraie, puisque nous avons quand même beaucoup d'albums "en commun" (bien plus qu'il n'y parait au premier abord). C'est simplement que quand il y a un désaccord, il est assez conséquent et comme j' "aime" mettre un peu d'huile sur le feu ... (ça fait monter les stats !) ;-)

Thierry 03/09/2008 14:04

non, Portishead -> 1 écoutes pré-achat, emballé, d'où l'achat.2 écoutes 1/2 avec l'original --> dégoûté d'où la revente et 2 écoutes "virtuelles", encore plus ... beurk, d'où le 5 (4). Et je préfère m'arrêter là ! ;-)

Thom 03/09/2008 13:45

G.T. >>> excellent :-)Thierry >>> c'est une approche respectable... et que je respecte :-) C'est bien ça qui m'a agacé ce matin et je te remercie de ne pas m'en tenir rigueur : ça faisait plusieurs fois qu'on me faisait ce genre de réflexion, au bout d'un moment j'ai fini par me dire "merde, c'est quoi c'est acharnement". On pourrait étudier et moquer les approches de chacun de nous (le CDB est un réservoir merveilleux pour ça !), celui qui est snob, celui qui casse systématiquement les trucs "hype", celui qui est beaucoup trop généreux, celui qui se targue d'éclectisme dans ses notes alors que sur son blog il parle systématiquement des mêmes trucs... il y aurait une parodie passionnante à faire ici, et je vote pour... du moment qu'on parodie pas que moi ;-)

G.T. 03/09/2008 13:08

THIERRY : Tu te fies aux 2 premières écoutes pour avoir un avis "définitif"... Dommage que tu l'aies pas fait pour Portishead, tu lui aurais mis un beau 9 :-)THOM : Si tu t'énerves et te sens obligé de te justifier, c'est parce qu'au fond, tu ne crois pas vraiment ce que tu écris dans ton commentaire... :-)   

Thierry 03/09/2008 11:58

Arbobo, bien sûr que c'est risqué. J'en suis conscient et assume pleinement ;-)Mais bon, je me permets cela car j'ai déjà mes "ressentis" par rapport à tel artiste ou tel genre. Par exemple, je n'ai jamais été un grand fan de Beck (il a fait quelques trucs sympas en début de carrière), mais ces 3 ou 4 derniers albums, écoutés à plusieurs reprises, m'ayant fait particulièrement s***, je sais bien que deux écoutes du dernier me suffisent amplement pour me faire mon propre avis.De plus, aimant par-dessus tout tous mes vieux disques, je n'ai pas envie de passer trop de temps sur les nouveautés semi-intéressantes.C'est un parti-pris, certes, mais je ne m'arriverai pas à me passer de mes vieilleries !

arbobo 03/09/2008 11:41

thierry,le j'aime/j'aime pas est une approche respectable,et écouter beaucoup de musique n'a rien de honteux, j'en ingurgite ausis des quantités industrielles d'ailleurs.mais classer dès la première écoute est un peu risqué je trouve :-)certains disques se révèlent à la 4e ou 5e écoute, et parfois deviennent parmi nos préférés.il y a 2 manières de passer à côté de bons disques, je crois.La première consiste à écouter pas mal de fois avant de se faire une idée, et par conséquent on écoute une quantité limitée de disques.La seconde consiste à se faire une idée à la première écoute, parce qu'on écoute beaucoup de disques.en ce moment je suis plutôt dans la 2e catégorie. Mais je ne suis pas certain que "écouter" soit suffisant pour "ne pas passer à côté" :-)

dragibus 03/09/2008 11:22

en fait l'interet, l'amour que l'on porte à un album pourrait se résumer, se traduire par le temps que l'on est prêt à lui porter dans une journée, une semaine, une vie

Thierry 03/09/2008 10:59

Thom, Je comprends ta colère, et laisserai donc ta psyché tranquille ;-)Pour ma part, et comme je te l'ai déjà écrit, vu mes orgies musicales quotidiennes, je vais très vite vers le "j'aime / j'aime pas", quitte à (certainement) parfois passer à côté de quelques chefs d'oeuvres.Mes oreilles ont la chance de m'indiquer cela très rapidement, et me permettent de ne pas perdre trop de temps. Ainsi, même si le Beck n'est évidemment pas foncièrement mauvais, je le classe directement dans les "inutiles poubellés".Je suis beaucoup moins "généreux de mon temps que toi" ;-)et n'avais pas particulièrement envie de m'y noyer pour y trouver deux titres intéressants, deux titres ne faisant pas un album.Les nouveautés ...,  j'en parle pratiquement uniquement quand j'ai un vrai coup de coeur, et n'ai en général pas de regret par rapport à leur appréciation, même si je les surnote parfois. Mais bon, le coeur a ses raisons, etc etc ...G.T. : je faisais essentiellement écho à un fait divers "NTMien" survenu il y a moins de deux semaines dans ma belle banlieue ayant coûté la vie à trois enfants qui ont simplement eu le malheur de se trouver sur le passage du "rallye".Je suis autrement tout à fait conscient que les autres styles musicaux n'ont pas eu non plus que des "faits de gloire" ...

Kill Me Sarah 03/09/2008 09:58

"C'est vrai qu'on sent que je me force à l'aimer. "Ah tu vois.

Thom 03/09/2008 09:55

Quoi ??? Non non, désolé, je ne me force pas à l'aimer (putain... on dirait KMS, il m'écrit souvent ce genre de truc... ça vous ennuierait de laisser ma psyché tranquille et de croire ce que je dis ?!! :-/). En gros parce que je raisonne de manière nuancée, que je ne brûle pas vigoureusement ce que j'ai adoré autrefois, parce que je ne dis pas : "Modern Guilt" est juste un album chiant, on oublie, de toute façon Beck n'a jamais été si bon que ça... ça signifie que je me force à l'aimer ? J'ai écrit : "De l’excellente musique de fond résistant difficilement aux vingt écoutes d’avant rédaction de l’article (...) Profanity Prayers masque son manque de fraîcheur derrière des arrangements plutôt futés (...) Comme si
le travail comme toujours exceptionnel sur le son pouvait compenser
l’inanité de certaines compositions, uniquement mémorisables parce que
déjà entendues cent fois ailleurs."C'est vrai qu'on sent que je me force à l'aimer. Mais pardon, c'est vrai que j'ai nuancé, puisque j'ai dit que le disque n'était pas désagréable en musique de fond (énorme compliment) et qu'il y avait deux (pas quatre : DEUX !) chansons excellentes au milieu d'un disque "aussi touchant qu'anecdotique".Alors ensuite on peut dire que j'essaie d'y trouver quelque chose d'intéressant... c'est possible. Même dans un article de deux pages où on conchie, il faut bien qu'on lui trouve quelque chose d'intéressant pour tenir aussi longtemps. Mais ça, c'est pas trouver un disque bon, c'est trouver un sujet inspirant !Désolé pour la longue réponse un peu agacée, ça n'est pas contre toi Thierry... mais c'est un peu la goûte après un nombre pour le moins conséquent de remarques visant à me dire à moi ce que je pensais d'un disque sans en avoir conscience. Comprends que ce soit un peu désagréable... quand je me fais chier à écrire un article argumenté et nuancé de deux pages, il y a de fortes chances que mon avis soit DANS l'article et nulle part ailleurs. Et si j'écoute un disque 20 ou 30 fois avant (ce que je fais pour chaque article), ce n'est pas parce que je me force à le trouver intéressant, c'est juste que je veux donner un point de vue le plus juste et le plus intéressant possible... ça évite d'écrire des conneries plus grosses que soit ou de mettre des notes sur ou sous-estimées qu'on va regretter six mois mois plus tard, ce qui est déjà arrivé à toute personne chroniquant des nouveautés une semaine après leur sortie (toi aussi, j'en suis sûr...).

Christian 03/09/2008 09:22

C'est marrant cette idée de "points-fautes" ! La différence entre le nul et l'infamant...

G.T. 03/09/2008 01:39

THIERRY : G.T. : Je nuance, je nuance. J'ai en tout cas rarement vu de "faux jeunes branchouilles" faire des rallyes de dingues la nuit en écoutant à donf du John Lee Hooker ;-)Peut-être mais :1. Tous ceux qui écoutent du rap ne font pas forcément ça !2. Les jeunes n'ont pas attendu le rap pour faire des conneries, frimer, etc, etc... la soul, le funk et le rythm'n'blues ont aussi été la "bande-son" de délinquants dans des décennies précédentes...3. Il y a des dictateurs sanguinaires qui étaient amateurs de musique classique... faut-il mépriser le classique pour autant ?(G.T., c'est pour quand les points-fautes ?)Des "points-fautes" ? Tu veux dire des notes négatives ? Le 0 pour "nullité absolue" n'est pas suffisant ? :-)

Thierry 03/09/2008 00:27

G.T. : Je nuance, je nuance. J'ai en tout cas rarement vu de "faux jeunes branchouilles" faire des rallyes de dingues la nuit en écoutant à donf du John Lee Hooker ;-)Dragibus : Abdel Malik ... Pitié ! J'ai donné pour le premier album. J'ai subi le massacre infligé à la géniale chanson de Nina Simone. Ca m'a suffi pour être dégoûté un très très long moment. Il ne suffit pas d'avoir de bonnes références pour faire des trucs intéressants. Alors là, la caution apportée par les musiciens de Brel ne m'attire pas particulièrement. Thom : Moi non plus, je n'ai pas entendu de SHPLHC récemment. Mais bon, ce n'est pas non plus mon album "culte" et il n'est donc pas, pour moi, inattaquable. Je lui préfère des centaines d'albums.Quand j'aime, je ne compte pas et ne rechigne donc pas à mettre des 10 un peu surnotés, je l'admets.Mais quand je n'aime pas, je n'aime pas. Et là, si je pouvais donner dans le négatif, je ne me priverais pas.(G.T., c'est pour quad les points-fautes ?)Quant à Beck, j'ai quand même l'impression que quelque part, tu te forces à l'aimer, à en tirer quelque chose d'intéressant, peut-être par nostalgie par rapport à son génie (triple ?) passé ...

Thom 02/09/2008 11:57

Thierry >>> je ne vais pas te répondre sur EJW... G.T. a répondu pour moi :-) Mais bon, nous ne fâcherons pas. En effet :- Si le disque était signé par la féline en personne, la blogosphère s'affolerait, s'extasierait ! Pas moi ! Car comme toi, je serai bien incapable de mettre un 10 à Cat, et je ne sais même pas si je lui aurais jamais mis un 9 (note que d'un autre côté... je n'ai jamais mis 10 à personne, n'ayant pas entendu de nouveau Sgt Pepper's récemment :-))- Beck... si tu relis mon article sur le sujet avec attention, tu verras que ce que tu en dis est presque exactement ce que moi j'en dis ,-)

dragibus 02/09/2008 07:53

> Gt : Gomorra est un grand film 2008 comme Bachirhttp://lesinsectesontnosamis.hautetfort.com/archive/2008/08/27/gommora.html/> Thierry : tu as écouté l'album de Abd El Malik avec les anciens musiciens de Brel soit des musicos de jazz avec un rappeur pluôt haut du panier côté références culturelles et musicales ?

G.T. 02/09/2008 01:24

SKA : Enfin ! J'attendais ton 10 pour Portishead avec beaucoup d'impatience... :-)CHRISTIAN : Je suis d'accord... car même si la notion de "beauté" est relative, puisque des gens peuvent trouver la soul, le jazz, ou n'importe quelle autre musique "laide"... il y a bien sûr dans le hip-hop une volonté de ne pas "faire joli"... ce qui est parfaitement respectable et compréhensible... je sors justement de Gomorra, très bon film, saisissant, sur la mafia napolitaine... mais un film dur, crû, réaliste, sordide... alors si on transposait la critique de THIERRY, on pourrait dire "Gomorra, c'est nul, ils auraient très bien pu avoir une image plus léchée, de beaux acteurs, des décors moins sordides, des personnages moins détestables"... sauf que ça a déjà été fait, avec Le parrain (que j'adore, ceci-dit...) et qu'on peut faire un grand film sans chercher la "beauté", comme on peut faire d'excellentes musiques qui ne visent pas la "beauté". En art, il ne doit pas y avoir de "dictatures de la beauté", il faut de tout...THIERRY : Que tu ne changes pas d'avis et que tu continues à détester le rap et à y être insensible, pas de problèmes, je ne m'attendais surtout pas à ce que tu te mettes à aimer le hip-hop, je ne cherchais pas à te "convaincre"... par contre, j'espère que tu auras pu "nuancer" certaines choses, par exemple, cette histoire de réduire les amateurs d'un genre musical comme tu l'as fait, ou de prendre comme arguments le fait que des abrutis (faux jeunes branchouilles) l'écoute... car s'il fallait mépriser les genres musicaux écoutés en partie par des cons, on n'écouterait plus aucune musique ^^ 

Thierry 01/09/2008 23:36

Salut G.T., merci de ta longue réponse. Je n'y reviendrai pas car on finira toujours par tourner en rond, je ne changerai pas d'avis ^^ Mais merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre en détail !james Brown… beurk, je trouvais ça horrible--> "A cause de" cette petite phrase, j'ai passé mon après-midi à réécouter le coffret Star Time de JB.Christian : je n'ai pas trouvé l'album d'Eligh dont tu parles. Par contre, j'ai trouvé Brother Grimes (ou l'inverse), un Gandalf machin chose et même un troisième que j'ai (tous) essayés d'écouter sans y voir la moindre trace de "beauté" :-(Arbobo : quand on voit ce que vendent les artistes aujourd'hui, dire que le rap vend énormément ....c'est surtout le biz fringues & produits dérivés qui rapporte aux rappeurs 

Christian 01/09/2008 20:33

A la décharge de Thierry, je suis aussi d'accord avec lui sur un point : le hip-hop (je préfère ce terme au rap, il est plus vaste) est rarement beau. Cette musique ne joue pas sur le terrain de la beauté, de la mélodie, mais pas vraiment sur celui de l'harmonie non plus. On est plus dans l'énergie, dans le rythme, et dans la performance. C'est au départ une musique de rue.Je connais pour ma part un seul album pour lequel je peux parler de beauté et de gràce, c'est "Enigma" d'Eligh.Mais n'avons nous besoin que de beauté ?

arbobo 01/09/2008 14:54

pour info, forbes vient de publier le palmarès des plus gros revenus de la musique.les 4 premiers sont des rappers US (et des hommes, soit dit en passant).certes je n'écoute pas de rap (ou presque), mais dans le genre musique écoutée dans le monde entier, ça se pose là :-)

Ska 01/09/2008 14:28

Portishead - 10MGMT - 8Camille - 4

G.T. 01/09/2008 13:05

THIERRY : Bon, là, je te comprends mieux, et je suis en partie d'accord avec toi (ou, du moins, je comprends bien ta position)... sauf, tout de même, un truc que je pige pas, quand tu dis : Et c'est surtout au "Portishead écrase toute la concurrence 2008" de G.T. que je réagis, car pour moi, c'est faux et archi-faux et ça s'apparente donc plus à une bonne grosse blague Carambar qu'à la réalité des faits. J'ai en effet découvert des tas d'albums cette année auxquels je suis bien plus sensibles.Pourquoi ce besoin de réagir ? J'ai bien le droit de considérer que le Portishead écrase toute concurrence, non ?c'est ça que je comprends pas toujours ; d'un côté, quand on n'est pas d'accord avec toi et qu'on te le dit, tu sembles étonné et répondre "ce n'est que mon avis, j'ai bien le droit de penser ce que je veux", de l'autre, tu sembles ne pas accepter certains autres avis... Que tu ne sois pas d'accord avec le fait que le Portishead écrase toute concurrence, soit, ça ne me pose pas de problèmes, chacun ses avis... mais j'ai l'impression que de l'autre côté, tu n'acceptes pas vraiment des avis opposés aux tiens. J'accepte que tu ne sois pas d'accord, que tu trouves ce Portishead "laid" et que tu préfères EJW et mudcrutch... mais accepte aussi que moi, quand j'écoute Portishead, puis Emily jane White et Mudcrutch, il n'y a pas photo, le Portishead écrase toute concurrence... c'est ce que je ressens quand je les écoute, c'est ce que je pense... après, je ne brandis pas ça comme une "vérité absolue"...J'aurai trouvé ta réponse intéressante si tu m'avais cité un, voire dux titres raps "sociaux" aussi "universels" (je ne parle même pas de beauté) que les What's going on et I can't write left-handed pré-cités.Je ne vois pas trop ce que tu veux dire par "universels". Si tu veux dire connus de tous, ce n'est vraiment pas le cas de I can't write left-handed... si tu descends dans la rue, que tu demandes à des gens s'ils connaissent ce morceau et leur fais même écouter, je te parie qu'il n'y en a pas 1 sur 10 qui le connaît... donc ce n'est pas "universel".Si tu veux dire "qui peut toucher tout le monde"... c'est très relatif... parce que je t'assure qu'il y a des tas de gens totalement insensibles à la soul, qui n'aiment vraiment pas ça du tout.Quand je parle de publics très ciblés pour le rap, je pense qu'il faudrait être un peu "aveugle" pour ne pas admettre que ce style n'est pas et ne sera jamais aussi universel que pouvaient l'être, à un moment donné la soul ou le (vrai) R'n'B.Je sais pas trop... le rap est tout de même un genre qu'on entend un peu partout, qui a un très gros succès... il y en a pour un peu tous les goûts : du rap révolté et rageur, du rap "festif", du rap expérimental, du rap plus calme, du rap très commercial... et le rap a pu se marier avec un peu tous les genres, on en trouve dans du jazz, du rock, du funk, de l'électro etc...Après, le fait qu'il soit "universel" ou pas, je vois pas trop en quoi c'est déterminant... parce qu'à ce compte-là, le blues, c'est nul, c'est un genre qui existe depuis plus d'un siècle et n'a jamais pu fédérer "en masse"... le rap est même plus "universel" que le blues...   De même, ne pas reconnaître qu'il existe une "communauté rap" est dommage.Je n'ai jamais dit le contraire... mais je ne le limite pas à cela, ni aux "faux jeunes branchouilles"...Les "faux jeunes branchouilles" --> parce que ce n'est pas la mode, dans certains milieux sociaux très aisés d' "aimer" le rap, histoire de se donner un "p'tit côté banlieue" ?Idem pour l'electro style Justice, Daft Punk & Co.Attention, je ne parle pas de TOUS les fans. Je constate simplement qu'il y en a qui "aiment" (ou se forcent à aimer) pour faire mode ou être accepté de certains milieux. Simple constat ...Certes, je comprends, et bien sûr que ça existe... et alors ? C'est pareil dans tous les genres musicaux, il y en a toujours qui écoutent telle musique pour de "mauvaises" raisons... mais quelle importance ? Sinon, faudrait aussi mépriser le classique, parce que c'est écouté par pas mal de vieux coincés, mépriser le jazz, parce que c'est écouté par pas mal de snobs imbus d'eux-mêmes et méprisants, mépriser le rock bluesy et hargneux, parce que c'est écouté par pas mal de bourrins, mépriser le rock anglais plus "sophistiqué", parce que c'est écouté par pas mal de petits snobinards précieux, mépriser le folk, parce que c'est écouté par pas mal de hippies dépressifs, mépriser le reggae, parce que c'est écouté par pas mal de glandeurs qui passent leurs journées à rouler des joints, mépriser les musiques du monde, parce qu'elles sont écoutées par beaucoup de bobos...Bref, tout ça, je trouve que ça n'a pas grande importance, et il ne faut pas s'arrêter à cela et ces caricatures, sinon, on n'écoute plus rien... et on ne peut réduire une musique à ceux qui l’écoutent ou la défendent pour de « mauvaises » raisons.Ai-je écrit que les jeunes des quartiers étaient méprisables et pathétiques ?Non, bien sûr, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire (je n'ai peut-être pas été très clair)... je parlais des "faux-jeunes branchouilles"...C'était simplement une tentative d'humour (^^), apparemment ratée.Disons que j'étais pas sûr de ce que tu voulais signifier, alors dans le doute...^^J'ai écrit que je trouvais le Portishead ciblé "dépressifs".Tu ne vas quand même pas l'écouter en pleine fête !Là, je ne peux que te donner raison :-) enfin, sur la 2° phrase, pas la première, car une musique plutôt sombre, triste, mélancolique, je ne vois pas ça comme "ciblé dépressif"... encore une fois, j'adore les musiques sombres et mélancoliques, mais je ne suis pas du tout dépressif... et le Portishead ne me fait pas "déprimer", il me fascine, me transporte, me saisit... pour moi, l'écouter est un vrai plaisir !(Et le Emily Jane White, me dis pas que toi aussi,tu l'écoutes en pleine fête^^)Ensuite, je suis parfaitement d'accord avec ce que te réponds  CHRISTIAN Bien sûr qu'il y a  énormément de "déchet" dans le rap, tout ce côté skyrock... mais c'est aussi le revers de la médaille du succès du rap : il a du succès, donc il attire ceux qui veulent se faire du fric facile en faisant des trucs insipides... mais bon, c'est pareil dans tous les genres qui connaissent un grand succès comercial.Quand au XIX°, l'opéra avait beaucoup de succès... on trouvait des tas de trucs nullissimes dans le genre... bien sûr, on les a oublié, et quand on regarde maintenant l'opéra du XIX°, on retient les grands noms et on a tendance à penser  qu'il n'y avait que ça... mais il y avait plein de trucs à succès consternants et grotesques !Tu sembles regretter que la musique noire soit dominée par le rap, regretter que la soul n'ait plus la même place... mais, comme le dit très bien Christian, à un moment donné, les genres musicaux populaires s'essoufflent... c'est comme ça, on attend aussi chaque fois du nouveau dans ces musiques (ne serait-ce que parce que les enfants, généralement, n'ont pas envie d'écouter la musique de leurs parents, veulent une musique qui corresponde à leur génération, une musique qui les représente et leur appartienne).Pour toi, l'idéal, ce serait une musique fédératrice, universelle, et agréable... certes, c'est compréhensible, mais il faut de tout... il faut des musiques "dures" qui rebutent une partie de la société, pour exprimer les frustrations des défavorisés. à un moment donné, les noirs des ghettos ne se sont plus retrouvés dans les musiques soul et funk, il leur a fallu quelque chose de plus dur, moins mélodieux... et on peut le comprendre !Ce n'est pas une question de "conditions plus ou moins difficiles", c'est une question d'évolution de la musique et de liberté d'expression... les esclaves noirs vivaient dans des conditions encore plus dures que les noirs dans les banlieues américaines actuelles... mais ceux-là ne vont pas se dire "on doit faire une musique moins violente que celle des esclaves, puisqu'on a une situation plus acceptable".Un mec de ghetto ne va pas se dire "ah, la société est devenue moins raciste, je vais donc être plus sage que mon père, et faire une musique moins violente..." Non, s'il galère, s'il a la haine, s'il se sent toujours pas totalment accepté, il s'en fout de tout ça, il va vouloir exprimer sa rage...Sinon, tout cela serait un peu comme un amateur de classique plein de bonne volonté qui dirait "je comprends parfaitement que les jeunes aient des choses à exprimer, des frustrations... mais pourquoi faut-il qu'ils le fassent avec ces guitares bruyantes et ces batteries dans le rock, ou avec ces morceaux violents de rap ? ils pourraient aussi le faire avec une jolie voix qui chante une belle mélodie accompagnée par un quatuor à cordes aux harmonies subtiles..."Sauf que le but de ces chansons qui expriment la révolte de telle ou telle génération, c'est aussi que la musique puisse déranger la société.
Faut pas oublier qu’en musique, tout est relatif tout dépend de notre conditionnement. Un type qui a baigné dans le rap, s’il entend un morceau de rap avec un refrain plutôt mélodique, il va trouver ça très sucré, très agréable… alors qu’un type beaucoup plus âgé dont c’est pas la culture peut trouver n’importe quel morceau de rap « violent » et agressif. Pour un fan de Black metal, AC/DC, c’est de la musique « relaxante et agréable »… pour un fan d’hélène Ségara, AC/DC, c’est terriblement violent. Car tu parles un peu comme si le jazz, la soul, étaient des musiques intrinsèquement « évidentes » et « universelles »… ce n’est pas du tout le cas ! A ses débuts, le jazz faisait aussi « scandale », toute une partie de la société trouvait que c’était « du bruit ». parce qu’avant, on ne connaissait pas ça Entendre des batteries avec des rythmes frénétiques, des instrumentistes souffler aussi énergiquement sans chercher à sortir le son le plus « pur » et agréable possible, des instruments qui partent dans tous les sens… c’était horrible ! Du bruit, de la musique de sauvages. Et ce n’étaient pas que les racistes qui disaient ça… des gens qui trouvaient très bien que les noirs puissent s’exprimer et créer leur musique… mais qui se demandaient, un peu comme tu le fais avec le rap « pourquoi ne pas chercher à faire une musique plus plaisante, une musique sans cette batterie martelée, pourquoi ces sons si violents, pourquoi ne pas chercher un beau son bien lisse ? » Mais voilà, on a fini par s’habituer au jazz… et encore, pas tout le monde ! Il y a plein de gens totalement allergiques au jazz (kfigaro, par exemple, et il est loin d’être le seul)…. Comme plein de gens sont « allergiques » à la soul… ça a été mon cas pendant longtemps ! J’aimais le blues et le jazz… mais je ne supportais pas la soul, le funk et le rap ! C’est par le trip-hop que je suis venu à aimer le rap… puis par le rap, encore plus tard, que j’ai fini par aimer la soul et le funk. Mais ces musiques ne me parlaient pas du tout, je trouvais ça « laid ». Respect d’Aretha Franklin, james Brown… beurk, je trouvais ça horrible… ce n’est pas que « j’avais tort », c’est que ces musiques n’étaient pas « naturelles » pour moi. Et je n’étais pas le seul ! Il n’y a pas vraiment de musiques « universelles », tout dépend du conditionnement, de l’habitude, des musiques dans lesquelles on a été plongé plus jeune.
Pourtant, par certains côtés, je suis un peu comme toi… moi aussi, je « tiens » à cette idée d’une musique populaire de qualité qui puisse fédérer. C’est pourquoi je ne « boude pas » quand je vois le succès d’Amy Winehouse… certes, c’est pas Marvin gaye, mais c’est tout de même bien mieux que l’immonde r’n’b actuel, hyper-racoleur. Alors que les gens aient pu, en masse, aimer son album, être sensible à cette soul pas dégueu, ça me fait plutôt plaisir, ça laisse de l’espoir. Mais je pense aussi qu’il faut les deux, des musiques fédératrices, de qualité, et populaire d’un côté, des musiques de révolte plus violentes, étranges, qui « choquent » - ou des expérimentations audacieuses - de l’autre.  

Thierry 01/09/2008 01:04

Christian :Je ne dis pas vraiment (ou alors je me suis, comme très souvent, mal exprimé) que le rap a tué la soul. Je veux signifier que l' "esprit rap" a tué la beauté qui me subjuguait tant dans la musique noire américaine.Pour moi, le rap, et par extension le rappeur, est laid. Quand tu te poses la question de l'éventuelle mort de la soul par "tout a été dit", je ne suis pas d'accord. La preuve, il y a le rap....Je pense que les années 50-60-70 étaient bien plus rudes (il me semble qu'aujourd'hui tout le monde peut prendre le même bus !) qu'aujourd'hui pour les afro-américains. Et pourtant, leur musique pouvait porter de vrais messages et des mélodies accrocheuses et ... belles, mélodies et beauté qui ont aujourd'hui disparu dans le rap. Je me trompe peut-être, mais pour mes oreilles le rap n'est pas beau. Alors peut-être a-t'il un message à faire passer. Mais de par son esthétique qui me déplait, je ne saurai jamais m'y intéresser.C'est simplement cela que je déplore, même pour Wu-Tang Clan qui ont "beau" avoir tout le talent du monde ... Pour moi, ils n'auront jamais le génie d'un James Brown, d'un curtis Mayfield, d'un Marvin Gay, d'un Gil Scott-Heron, d'un Bill Withers, ...Et derrière ce "bon" rap (enfin, le moins pire), il y a bien sûr le rap "skyrockisé" ...Tu as tout as fait raison quand tu parles du rapport musique / argent. Pour Stevie Wonder et James Brown, il y avait derrière tout cela, comme tout cela, un vrai message, celui de l'émancipation, et surtout une vraie classe et un vrai talent. A nouveau, choses que je ne retrouve pas aujourd'hui dans le rap, faussement "rebelle".Quant à Third, il n'est pas le seul disque pour lequel j'ai le même type de réaction. A partir du moment où un disque me "gave" plus qu'il ne me plaît, je ne vois pas du tout pourquoi je perdrais du temps à essayer de vaguement le défendre ou essayer de lui trouver un quelconque intérêt un peu tordu.J'ai trop de belles choses à écouter pour cela ;-)Et c'est surtout au "Portishead écrase toute la concurrence 2008" de G.T. que je réagis, car pour moi, c'est faux et archi-faux et ça s'apparente donc plus à une bonne grosse blague Carambar qu'à la réalité des faits. J'ai en effet découvert des tas d'albums cette année auxquels je suis bien plus sensibles. Enfin, pour ta dernière phrase, je peux te confirmer que non, je n'aime vraiment, par exemple, ni le rap, ni l'electro mais que dans ce même monde, il y a toujours des musiques (enfin, je devrais peut-être plutôt dire des albums. Il est vrai que je suis assez fermé aux musiques "nées récemment") d'aujourd'hui qui m'enchantent régulièrement. 

Christian 01/09/2008 00:36

J'aime pas trop cette idée de courants qui en tuent d'autre : le rap a tué la soul, le tropicalisme a tué la bossa... La musique évolue, en bien ou en mal, mais elle avance, et c'est les musiciens qui la font. Si la Soul est morte (est-elle morte ?), c'est peut-être par ce que tout a été dit et chanté, et ne survivent aujourd'hui que des suiveurs, avec certes parfois beaucoup de talent.Par contre, pour le rap "skyrockisé", je te suis assez, Thierry. Le rap est effectivement une musique hautement commerciale, trés marketisée, avec une cible bien précise. Et les phénomènes d'endordissement ou de fausse rebellion ne sont que les attributs nécessaires à cette commercialisation intense du produit rap. Ou a t'on vu que le commerce à grande échelle aspirait à la beauté, à la réflexion et à la transgression ?Alors oui, skyrock ou MTV pour les enfants, et TF1 et M6 pour les parents, et nous vivons dans le meilleur des mondes, celui des consommateurs ecervelés.Et pourtant, faire du fric avec de la musique n'a pas été inventé par les plus mauvais. James Brown ou Stevie Wonder pour la Soul, mais là il était aussi question d'émancipation. Et pour le rap le Wu-Tang Clan...Quand à Third, je n'arrive pas à être aussi catégorique que toi. Suis-je trop complexe ? Je me prends peut-être trop la tête. Mais si je n'aime pas ce disque, il m'intrigue quand même. J'en aime certains passages, et suis rebuté par d'autres.A te lire, Thierry, j'ai parfois l'impression que ce n'est pas ces musiques que tu n'aimes pas, mais le monde dans lequel elles naissent...

Titi 31/08/2008 22:59

61 commentaires !!!!! Third : 9.A bientôt

Thierry 31/08/2008 22:59

J'ai l'impression que tu as du mal à comprendre que je parle de moi, à la 1ère personne.Je me fous complètement de ce que pensait Mahalia Jackson du jazz et du blues.J'exprime mon opinion.J'aurai trouvé ta réponse intéressante si tu m'avais cité un, voire dux titres raps "sociaux" aussi "universels" (je ne parle même pas de beauté) que les What's going on et I can't write left-handed pré-cités. Quand je parle de publics très ciblés pour le rap, je pense qu'il faudrait être un peu "aveugle" pour ne pas admettre que ce style n'est pas et ne sera jamais aussi universel que pouvaient l'être, à un moment donné la soul ou le (vrai) R'n'B.De même, ne pas reconnaître qu'il existe une "communauté rap" est dommage.Les "faux jeunes branchouilles" --> parce que ce n'est pas la mode, dans certains milieux sociaux très aisés d' "aimer" le rap, histoire de se donner un "p'tit côté banlieue" ?Idem pour l'electro style Justice, Daft Punk & Co.Attention, je ne parle pas de TOUS les fans. Je constate simplement qu'il y en a qui "aiment" (ou se forcent à aimer) pour faire mode ou être accepté de certains milieux. Simple constat ...Je n'ai jamais parlé de toi, Nyko, SysTool, Christian, ...Vous aimez le rap, TANT MIEUX pour vous. C'est simplement que je ne vous suis pas du tout dans ce domaine.Où ai-je écrit que le rap ne peut toucher que des gens pathétiques et méprisables ? Ai-je écrit que les jeunes des quartiers étaient méprisables et péthétiques ?Je pense avoir travaillé assez longtemps à son côté pour savoir que ce n'est pas le cas (je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises sur ces pages ...). Bien au contraire, je préfère de loin (et j'ai un contact beaucoup plus facile avec) ces p'tits jeunes "natures" que bien des simili-bourgeois ma foi fort coincés.C'est simplement la musique qu'ils écoutent que je n'aime pas... Là aussi, il faut savoir faire la différence. Mon rejet du rap ("skyrockisé" [c'est essentiellement de celui-là dont je parle]) tient beaucoup du fait que fort souvent, plutôt que d'essayer de tirer vers le haut, cette musique (?), en plus de son esthétique qui m'insupporte, pousse à la fausse rébellion et, paradoxalement, à l'endormissement, etc etc ...Ca choque ? Et alors !?Et alors il est normal, face à des propos virulents, radicaux, qu'il y ait aussi des réactions vives.... c'est le jeu... --> Justement, j'accepte le jeu. Sinon, je ne perdrai pas mon temps ici.Pourquoi des (?) ? On dirait que tu crois que je veux t'empêcher de t'exprimer--> Pas du tout, les (?) sont en écho à un article que tu avais rédigé (ou Thom), je crois, quant à la disparition progressive de la liberté d'expression sur les blogs.Enfin, étant une vieille frigide, je comprends désormais mieux ma très grande "affection" pour l'album d'Emily Jane White. Merci Dr G.T. d'avoir compris d'où tout cela venait ! ^^--> C'était simplement une tentative d'humour (^^), apparemment ratée.J'ai écrit que je trouvais le Portishead ciblé "dépressifs".Tu ne vas quand même pas l'écouter en pleine fête !D'ailleurs, Ce n'est pas parce qu'on aime des musiques sombres qu'on est forcément dépressif... j'adore ça, mais je suis pas du tout dépressif--> le folk que j'écoute n'est pas toujours très guilleret, je ne suis pas pour autant dépressif non plus. Loin de là. Je pense simplement qu'il y a des moments où on est plus sensible à certains types de musique.Et pour moi, le Portishead colle à un de ces moments sombres et froids, d'où le lien à "dépressifs".Pour moi, écrire "Portishead écrase toute la concurrence de cette année" relève bien de la blague Carambar. Désolé Et si, quand tu as mis dans ton classement 10/10 à Emily jane White, trônant loin devant tout le monde, j'avais écrit "ah ah ah... c'est quoi, ça une blague carambar ?" Admets que tu aurais répondu et que ça t'aurait quelque peu énervé... d'ailleurs, quand Thom vient tout simplement dire qu'il trouve que EJW n'a pas sa place tout en haut du classement, ça t'a fait réagir et tu l'as renvoyé à Beck... alors qu'on a bien le droit de trouver Beck plus intéressant que EJW...--> Je ne répondrai pas à ta réponse, je l'ai déjà fait en citant au moins 4 ou 5 albums qui ME semblent de loin supérieurs au Portishead.Alors, oui, pour moi, écrire "Portishead écrase toute la concurrence", c'est une énorme blague. Ca me semble être un raisonnement assez normal pour un album que j'ai écouté 4 fois et demi, avant de le revendre, écoeuré. Si pour toi, il écrase tout, je l'ai, de mon côté, déjà bien enterré.En commentaire 50, j'ai écrit : Dark Undercoat sera pour moi très probablement l'un des 5 ou 10 albums de 2007_2008, l'un de ceux que je pourrais réécouter dans 10 ou 15 ans sans me dire : "Putain, qu'est-ce que ça a mal vieilli !". Et puis, c'est tout !Alors, oui, je lui ai mis 10. Parce qu'après plus de 100 écoutes, je ne m'en lasse pas. Fait assez exceptionnel. Je n'ai pas du tout été aussi "catégorique" que toi en écrivant qu'EJW écrasait toute la concurrence. Au contraire, je trouve que je relativise pas mal en plaçant son album simplement dans les 5 ou 10 albums de l'année !A la lecture de l'article Culturofil de Thom sur Beck, on ressent presque qu'il (tout comme SysTool) se "force" à aimer l'album. J'ai donc simplement réagi à sa critique d'EJW parce que j'ai aimé son album de bout en bout, sans me forcer le moins du monde et voulais donc simplement pointer à l'ami Thom quelque chose qui m'apparaissait comme bizarre. En effet, si j'aime la moitié d'un disque ou y trouve trop de chansons pénibles, je ne le qualifie pas d' "intéressant". Après, ce que l'un ou l'autre pense de tel ou tel album, pourquoi ça me toucherait personnellement, tant que moi, je l'apprécie.KMS trouve EJW fadasse. J'ai répondu sans aucun problème que je comprenais son ressenti ! Je ne me suis pas particulièrement senti agressé.Voilà, voilà ...

G.T. 31/08/2008 21:39

CHRISTIAN : Ta culture et tes clins d'oeil m'impressionnent, G.T.J'aimerais être flatté, mais j'ai trop honte :-)"Il est en couple avec Nadège, qu'il a rencontrée en Corse il y a 4 ans, Christophe Maé est également papa d'un petit Jules né le mardi 11 mars 2008."Captivant.Et ils ne précisent pas le poids du bébé à sa naissance ? Mmm il y a du relâchement dans les articles de fond de wikipédia...THIERRY : L'album de Portishead est hyper-ciblé.C'est sûr que les musiques très sombres, très noires c'est pas du goût de tout le monde, ça se vendra toujours moins que des tubes latinos... mais il en faut ! Et les plus grands en ont fait, dans le classique, notamment. Ce n'est pas parce qu'on aime des musiques sombres qu'on est forcément dépressif... j'adore ça, mais je suis pas du tout dépressif...Après, tout est relatif, KMS a bondi quand j'ai dit que je trouvais des similitudes entre third et le "encore plus sombre, étrange et angoissant" The Drift de Scott Walker... pour KMS, Portishead, c'est plutôt "grand public".Je ne vois rien de "beau" dans ce troisième album de Portishead. Je n'y entends non plus rien qui me touche. Bien au contraire.Et je pense avoir le droit d'avoir ce ressenti tout comme toi tu as le droit d'avoir le contraire !Bien sûr, et je n'ai jamais dit le contraire...Pour moi, écrire "Portishead écrase toute la concurrence de cette année" relève bien de la blague Carambar. Désolé ...Et si, quand tu as mis dans ton classement 10/10 à Emily jane White, trônant loin devant tout le monde, j'avais écrit "ah ah ah... c'est quoi, ça une blague carambar ?" Admets que tu aurais répondu et que ça t'aurait quelque peu énervé... d'ailleurs, quand Thom vient tout simplement dire qu'il trouve que EJW n'a pas sa place tout en haut du classement, ça t'a fait réagir et tu l'as renvoyé à Beck... alors qu'on a bien le droit de trouver Beck plus intéressant que EJW...Le blog, par définition est un "journal personnel". Certes... mais ce n'est pas un journal intime qu'on cache sous son lit et auquel personne n'a accès, ce sont des propos qu'on tient publiquement... et s'il y a une chose qui caractérise aussi les blogs, ce sont les commentaires... s'il y a des commentaires, c'est pas juste pour que tout le monde dise "ton article est génial, super", mais aussi pour qu'on puisse discuter, débattre, échanger, accepter la critique et des avis différents...Je ne vais pas renier ce que je pense : le rap & le R'n'b actuel ont "tué" la musique noire qui, en dépit, de chansons parfois mièvres et sucrées étaient, à mon oreille, bien plus agréables et ont marqué des générations entières de manière que bien plus importante que n'imprte quelle chanson (?) de rap qui dès le départ touche un public beaucoup plus fragmenté.Pour moi, il n'y a par exemple pas un seul équivalent "rap" à "What's going on?" ou à l'hymne anti-Vietnam du "I can't write left-handed"  (Bill Withers), engagées, mélodiques et pouvant toucher "universellement". Tout ça, c'est ce que disait aussi beaucoup de gens (et de nombreux noirs), dans les années 20-50... à propos de musiques que tu aimes tant, le blues et le jazz ! Beaucoup disaient que ces musiques étaient "laides", et de nombreux noirs pensaient que le blues et le jazz, c'était la honte de leur communauté... par exemple, la grande chanteuse gospel Mahalia Jackson se refusait catégoriquement à chanter du jazz et du blues, ces musiques indignes, sales, racoleuses, "sataniques"... elle aimait pourtant la voix de bessie Smith, mais en avait honte... Bref, la "laideur" d'une musique, c'est donc très relatif, ça dépend d'un contexte...Et même si tel ou tel rappeur a des lyrics enflammés sur un flow terrible et un beat d'enfer, cela m'étonnerait beaucoup, très certainement à de rares exceptions près, que son oeuvre (?) touche quelqu'un en dehors de la communauté rap ou des "(parfois faux) jeunes qui veulent faire branchouille" ou, pour des raisons diverses et variées, "faire comme dans le quartier".Merci de nous réduire à ça, Christian, Nyko, Systool, Boebis et moi, nous qui aimons le rap...On est quoi, alors, des "faux jeunes qui veulent faire branchouille" ? Parce que même si tu nous classes dans les "rares exceptions", c'est aussi insultant. Car prétendre qu'une musique qui touche profondément quelqu'un, normalement, ne peut toucher que des gens pathétiques et méprisables... c'est violent.Alors je t'assure qu'on peut parfaitement aimer le rap sans vouloir faire "jeune branchouille" et sans être issu des quartiers. Ca choque ? Et alors !?Et alors il est normal, face à des propos virulents, radicaux, qu'il y ait aussi des réactions vives.... c'est le jeu... En disant cela, je ne cherche pas querelle du tout. J'exprime simplement mon opinion sur ces espaces de liberté (?) que sont encore (?) les blogs.Pourquoi des (?) ? On dirait que tu crois que je veux t'empêcher de t'exprimer... alors que c'est le contraire ! Ce que je cherche, c'est le débat, la discussion... parce que pour moi, le formidable espace de liberté que sont les blogs, ça ne veut pas dire que "tout le monde écrit n'importe quoi, tout ce qu'il veut, sans jamais qu'on le contredise, ce ne sont que des opinions", mais "tout le monde peut discuter, et contredire un type qui raconte quelque chose qui le choque et avec lequel il n'est pas du tout d'accord"...Si on ne veut pas qu'une opinion soit discutée, on ne l'affiche pas publiquement... Enfin, étant une vieille frigide, je comprends désormais mieux ma très grande "affection" pour l'album d'Emily Jane White. Merci Dr G.T. d'avoir compris d'où tout cela venait ! ^^Attends... tu ne vas tout de même pas me reprocher de faire la même chose, Dr. Thierry, que toi qui m'explique que pour aimer Third, faut être un punk dépressif... c'est juste du raisonnement par l'absurde, je pense que tu n'es pas plus une vieille fille frigide que moi un punk dépressif...(en plus, vu que j'aime aussile Emily Jane white et le rap, je serais une vieille fille frigide punk dépressive fausse jeune branchouille... avoue que ça fait beaucoup de défauts pour un seul homme^^)C'est un truc "violent" de limiter les amateurs de telle musique à une caricature, et encore plus de considérer que telle musique s'adresse essentiellement à tel type d'individu...  

Thierry 31/08/2008 19:21

L'album de Portishead est hyper-ciblé. Démarche courageuse en tant que telle, car en dehors des fans et de ceux, trompés par leur première impression (comme moi), ils ne vont pas en vendre des tonnes. Enfin, beaucoup moins que le Coldplay :-)Ca ne m'empêche néanmoins pas de le trouver fortement ciblé "dépressifs".Je ne vois rien de "beau" dans ce troisième album de Portishead. Je n'y entends non plus rien qui me touche. Bien au contraire.Et je pense avoir le droit d'avoir ce ressenti tout comme toi tu as le droit d'avoir le contraire !Je considère Third très laid, tout simplement. Comme je l'ai déjà écrit, il me fait (presque) fuir.Pour moi, écrire "Portishead écrase toute la concurrence de cette année" relève bien de la blague Carambar. Désolé ...Il me suffit simplement d'écouter l'album de Toumani Diabaté, ou celui de Gary Louris, ou celui d'Andy Dale Petty, ou celui de Catherine Russell, ou celui de Mudcrutch, ou celui de  ...., pour me "satisfaire" de cette opinion.Ou sinon, on repart dans l'idée / critique développée par Thom au lancement de son concours estival : "Cher ami G.T., sans vouloir vous offenser, je souhaite vous exprimer le fait que le Portishead nouveau n'est pas ma tasse de thé. Néanmoins .... etc etc ...".Le blog, par définition est un "journal personnel". Quand j'écris le "rap et l'électro c'est de la merde", c'est que je le pense vraiment. Je n'en ai aucune honte et ne mets aucun gant pour le dire. Si ça en choque certains, tant pis.Je ne vais pas renier ce que je pense : le rap & le R'n'b actuel ont "tué" la musique noire qui, en dépit, de chansons parfois mièvres et sucrées étaient, à mon oreille, bien plus agréables et ont marqué des générations entières de manière que bien plus importante que n'imprte quelle chanson (?) de rap qui dès le départ touche un public beaucoup plus fragmenté.Pour moi, il n'y a par exemple pas un seul équivalent "rap" à "What's going on?" ou à l'hymne anti-Vietnam du "I can't write left-handed"  (Bill Withers), engagées, mélodiques et pouvant toucher "universellement". Et même si tel ou tel rappeur a des lyrics enflammés sur un flow terrible et un beat d'enfer, cela m'étonnerait beaucoup, très certainement à de rares exceptions près, que son oeuvre (?) touche quelqu'un en dehors de la communauté rap ou des "(parfois faux) jeunes qui veulent faire branchouille" ou, pour des raisons diverses et variées, "faire comme dans le quartier".Bref, dans de très nombreux cas, POUR MOI, le rappeur est un bouffon. Je ne rentrerai pas dans le détail.La musique électro, je n'aime pas non plus (idem, à de très rares exceptions près), et pareil, je ne renierai pas mon opinion, selon laquelle elle a fait beaucoup de "mal" à la musique.  Et oui, je considère donc rap et électro comme deux musiques (?) d'une laideur absolue, au même titre  (peut-être pire encore) que la pire des variétoches.Ca choque ? Et alors !?En disant cela, je ne cherche pas querelle du tout. J'exprime simplement mon opinion sur ces espaces de liberté (?) que sont encore (?) les blogs.Et si je suis considéré comme "intolérant" par rapport à cela, ça ne me dérange pas du tout tant que je reste fidèle et honnête vis-à-vis de mes amours musicales.J'aime bien assez (trop ?) de choses pour me passer de rap et d'électro. Pas de souci pour moi de ce côté-là ! ^^^Une journée pendant laquelle j'entends du rap est pour moi une journée rapée... Désolé ! c'était facile ...Enfin, étant une vieille frigide, je comprends désormais mieux ma très grande "affection" pour l'album d'Emily Jane White. Merci Dr G.T. d'avoir compris d'où tout cela venait ! ^^ 

Christian 31/08/2008 17:31

Ne connaissant pas Christophe Maé, j'ai cherché et j'ai trouvé ça sur Wikipedia :" Il est fan de Bob Marley qu'il définit comme son père spirituel et de Stevie Wonder, Marvin Gaye, Ben Harper, Tracy Chapman ou encore Otis Redding."Ta culture et tes clins d'oeil m'impressionnent, G.T.Ah, oui, il y a aussi ça sur Wikipedia, ajout indispensable à la connaissance de cet artiste :"Il est en couple avec Nadège, qu'il a rencontrée en Corse il y a 4 ans,
Christophe Maé est également papa d'un petit Jules né le mardi 11 mars
2008."Captivant.

G.T. 31/08/2008 17:20

THIERRY : Je voulais simplement faire remarquer que ce que l'on peut reprocher à EJW, on peut le reprocher aussi très facilement à Radiohead.Pas d'accord... si tu fais écouter du Emily Jane White à quelqu'un qui ne connait pas et connaît vaguement Cat Power... il pourrait croire que c'est un nouvel album de Cat Power... alors qu'il est impossible de confondre Radiohead et Can...Bien sûr, on ne crée jamais à partir de rien, on trouvera toujours des influences, des resemblances, même chez les artistes les plus originaux... mais Radiohead, qu'on aime ou pas, a vraiment un style caractéristique, une identité forte.Tu parles de lyrisme chez Radiohead. Je n'y vois que du top-geignardQuestion de ressenti, parce que moi, sur une échelle de geignardise qui irait de 0 à 10, si je veux bien mettre 5 à Radiohead, parfois, je mettrais 9 à Emily Jane White. Radiohead, à côté, je les trouve plein d'espoir et de vigueur...Portishead écrase toute la concurrence ... de cette année.Tu fais dans les blagues carambar ? ;-) Non... je maintiens, et je ne vois pas ce qu'il y a de drôle...Mais pour moi, il n'y a aucune différence au niveau du ressenti entre une daube de Sardou que je n'écouterai pas et un album (qu'il soit de Portishead ou de qui tu veux) auquel je n'adhère pas du tout. Le résultat est le même, non !? A la poubelle ...Seule la démarche est différente. Et encore ...Sardou s'adresse aux belles-mères.Portishead et Third s'adressent aux punk-dépressifs (pour reprendre l'expression de lou-jdm).Chacun sa cible, chacun snobant l'autre ...Pour qu'il n'y ait pas de confusions, rappellons que LOU n'a jamais dit que l'album s'adressait aux "punks dépressifs", mais qu'il était dans un genre "punk dépressif" (avec les guillemets), ce qui est tout à fait différent de ce que tu dis...Parce que moi, je t'assure que je ne suis pas punk, et encore moins dépressif... Et Arbobo, Ska, Crafty, Klak, qui trouvent cet album formidable, je ne pense pas non plus qu'on puisse les réduire à des "punks dépressifs" (même Christophe n'est pas vraiment un punk dépressif^^)Alors ce que tu dis... on pourrait faire de même pour Emily Jane White :Sardou s'adresse aux belles-mères.Emily Jane White s'adresse aux vieilles filles frigides et flippées avec 2 de tensionChacun sa cible, chacun snobant l'autre ...Mais comme tu le dis, tout n'est que question de ressenti et de goûts ;-)Je ne dis pas ça... qu'il y ait du ressenti, bien sûr, c'est la base de notre fascination pour telle ou telle musique. Mais tout ne se résume pas à ça. Si tu tiens à défendre l'idée que "tout n'est que ressenti" en musique, ça voudrait dire que, si tu tombes sur un article de blog ou le type raconte "Les musiques d'Obispo sont les plus sublimes qui soient, pas comme le jazz, cette musique d'une laideur absolue, notamment les grotesques Mingus et Coltrane" Je ne pense pas que tu lui dirais "ce n'est qu'une question de goût, tu as parfaitement le droit de penser ça, je respecte totalement ton avis, même si je pense le contraire". A mon avis, tu aurais plutôt envie de lui dire "tu racontes n'importe quoi, il est impossible de placer Obispo au-dessus de Coltrane et Mingus"... et tu aurais bien raison.Si tu considères qu'il n'y a que du "ressenti", ça voudrait dire qu'on ne peut plus placer ces "grands anciens" que tu admires tant (et moi aussi), les Duke Ellington, Ray Charles, Mingus, Coltrane etc..." au-dessus de n'importe quel morceau de tektonik, de Lorie, de varièt sirupeuse et de staracadémicien... Moi, je reste persuadé que tout n'est pas que ressenti et que oui, Ellington, ça vaut mieux que Lorie. Ce n'est pas mon simple goût, ça peut se justifier...  D'un autre côté, je ne suis pas du tout sensible au reggae, c'est un genre qui m'ennuie... mais je le respecte totalement. je n'aime pas Bob Marley, et je n'aime pas Christophe Maé... mais je ne pourrais pas dire : "le résultat est le même, poubelle, chacun sa cible, chacun snobant l'autre, c'est la même merde"Non, je mets les deux albums à la poubelle (aïe, mettre un album de Marley à la poubelle, je vais me faire taper dessus^^), peut-être, mais pas de la même manière... le Bob Marley, je le dépose "respectueusement" dans la poubelle, en disant "toutes mes excuses, Bob, je ne te méprise pas, c'est juste que je suis pas sensible à ta musique"... alors que le Christophe Maé, je le déchire, le piétine, le brûle et le jette à la poubelle (en ayant attendu qu'il soit bien calciné pour ensuite éteindre le feu, de peur qu'il ne brûle aussi le Bob Marley :-) ).Bref... j'espère vraiment qu'on ne va pas à nouveau rentrer en conflit à cause de ça, ce serait dommage, mais tu es tout de même assez virulent dans tes propos sur les artistes. Parce que j'ai parfois du mal, dans ce que tu écris, à faire la différence entre ce qui tient d'un simple ressenti totalement subjectif, une émotion, et ce qui est une véritable "opinion", un jugement. Ce n'est pas la même chose... si je dis "je trouve que Bob Marley, c'est chiant", ce n'est qu'un ressenti strictement personnel, je ne considère pas du tout ça comme une "opinion". Par contre, quand je dis "Christophe Maé, c'est chiant", ce n'est plus un simple ressenti, c'est une opinion, que je défends.Par exemple... j'ai été un peu "choqué", il y a quelques temps, quand j'ai vu sur ton blog (dans les commentaires, je crois) que tu écrivais : "le rap et l'électro sont des musiques d'une laideur absolue"... si c'est une simple sensation, si c'est juste l'effet que te procurent ces musiques, soit, ce n'est que ton ressenti. Mais si c'est une opinion, si tu penses que oui, le rap et l'électro sont des musiques d'une laideur absolue, ce n'est plus la même chose, ça appelle le débat, ça a de quoi choquer des fans de rap et d'électro...Il y a une différence entre "j'aime pas", et "je pense que"... "j'aime pas", c'est juste une sensation, ça ne se discute pas vraiment, ça ne regarde que celui qui le dit, et ça n'a pas de valeur (je veux dire par là que le fait que je n'aime pas le reggae, finalement, on s'en fout, ça ne regarde que moi, je vais pas écrire un article là-dessus... alors que le fait que je pense que Christophe Maé c'est de la merde, ça peut interpeller et faire intervenir des fans de Christophe Maé qui seront choqués et auront leur mot à dire). Là, tu me diras peut-être que ce n'est que ton émotion qui guide entièrement ton opinion en musique... mais ce n'est pas vrai. Sinon, tu ne pourrais pas dire comme tu le fais parfois "ça me touche pas", "c'est pas mon truc", tu dirais juste "j'aime pas, donc je pense que c'est de la merde". Tu serais incapable de faire la différence entre quelque chose que tu penses vraiment être musicalement nul, et quelque chose qui ne te plait pas car c'est pas ton style. Mais parfois, on a l'impression tout de même que tu confonds un peu les deux...Désolé, je sais que tu n'aimes pas le "décryptage", mais bon, quand on balance des trucs assez hard comme tu le fais, difficile de ne pas réagir et chercher à comprendre...Bon dimanche tout de même, j'espère que cela ne te le gâchera pas par une migraine :-)LYLE : Moui... c'est sympathique, mais bon, faut tout de même freiner sur le CCCP (Clonage en Continu de Cat Power)... 

lyle 31/08/2008 13:54

Ca dépend quelle Catpower ils clonent, celle des débuts ou celle de maintenant...Dans le cas de Hajens, je trouve cela très bien.

Thierry 31/08/2008 13:54

Je ne réagis pas à la remarque de Dragibus concernant Emily Jane White car musicalement, nous ne sommes pas sur la même planète. Elle ne me touche donc pas du tout !

Thierry 31/08/2008 13:49

Je ne reproche rien à Radiohead, qui m'indiffère désormais au plus haut point. Je voulais simplement faire remarquer que ce que l'on peut reprocher à EJW, on peut le reprocher aussi très facilement à Radiohead.Tu parles de lyrisme chez Radiohead. Je n'y vois que du top-geignard.Portishead écrase toute la concurrence ... de cette année.Tu fais dans les blagues carambar ? ;-)Pour ma part, 4 écoutes et demi auront suffi à l'enterrer au cimetière des albums vains que je ne réécouterai plus jamais(du moins, pas de mon fait). Si je ne lui mets pas zéro, c'est parce que j'ai toujours beaucoup d'admiration pour leurs deux premiers albums et que je ne veux pas ... froisser tes règles.Mais pour moi, il n'y a aucune différence au niveau du ressenti entre une daube de Sardou que je n'écouterai pas et un album (qu'il soit de Portishead ou de qui tu veux) auquel je n'adhère pas du tout. Le résultat est le même, non !? A la poubelle ...Seule la démarche est différente. Et encore ...Sardou s'adresse aux belles-mères.Portishead et Third s'adressent aux punk-dépressifs (pour reprendre l'expression de lou-jdm).Chacun sa cible, chacun snobant l'autre ...Mais comme tu le dis, tout n'est que question de ressenti et de goûts ;-)

G.T. 31/08/2008 13:04

OLIVE : Désolé, j'ai oublié de répondre à ton message... et je ne comprends toujours pas vraiment ce que tu veux faire... tu veux mettre un lien vers le forum dans les commentaires ? Un lien vers mon site sur le forum ? Il y a des mots qui ont "sauté" dans ton mail, du coup, je ne comprends pas trop la manoeuvre. Mais bon quoiqu'il en soit, ça ne me pose pas de problèmes...THIERRY : Je ne cherchais pas à te convaincre, bien sûr, mais juste à expliquer pourquoi on peut être dubitatif...Tu dis que tu te fous de ces considérations... mais pas pour d'autres... puisque c'est ce que tu reproches à Radiohead. Et pas du tout d'accord avec toi, d'ailleurs, sur Radiohead, ce n'est pas du sous-Can, les deux groupes sont très différents... on ne retrouve pas du tout le "lyrisme mélancolique" de Radiohead chez Can, alors que c'est un élément essentiel de leur style...Après, sur EJW vs Portishead... je ne partage bien entendu pas du tout ton avis, pour moi, Portishead enterre non seulement Emily Jane White, mais aussi toute concurrence cette année. Après une 40aine d'écoutes, je suis toujours ausi fasciné par Third, j'y découve toujours des choses passionnantes... je suis chaque fois captivé et admiratif de la première à la dernière note... alors que le Emily Jane White, même si je le trouve beau, je m'y ennuie tout de même parfois un peu... enfin bon, on va pas se chamailler là-dessus, ce n'est qu'une simple question de goûts^^ LYLE : Je suis en train d'écouter ça... et faudrait à un moment donné que les labos de clonages qui ont décidé de disséminer des clones de Cat Power un peu partout sur la planète se calment :-)ARBOBO : quel concours de snobisme :-) Du snobisme, sur un blog rock ? Non... tu dois sûrement te tromper :-)LOU : tu retiens le =0 ou non ? ce n'est pas clair.Non, je ne peux pas le retenir, Lyle a bien dit que c'était une "boutade"... et puis enfreindre 4 règles, ça donne juste droit à une médaille (KMS aura aussi la sienne), pas à celui de voir sa note comptabilisée :-)Je termine sur la suite flamenco cet après-midi, la semaine prochaine j'aurai peu de temps.Bien... bonne lecture, alors, et bon dimanche tout de même :-)

lou 31/08/2008 11:26

Portishead.G.T., tu retiens le =0 ou non ? ce n'est pas clair.En tout cas, je ne regrette pas ma note. C'est la première fois, chez moi, qu'une illustration musicale est première et donne le texte qui va avec.Tu as bien fait de rappeler un principe - dont je n'ai pas le souvenir qu'il soit inscrit dans la règle du jeu : on ne note pas ce qui n'est pas pour soi. Je ne note pas le hip-hop, c'est connu, et quand je note un album de rap, toujours clairement au-dessus de la moyenne, c'est peut-être que c'est vraiment bien.Enfin, dans tout cela, et avec Thierry, Nick Cave est sauvé :)cependant je maintiens que le Portishead est très fort et, dans le genre "punk dépressif", il faut que ça le fasse, il y a de grands ancêtres.Je termine sur la suite flamenco cet après-midi, la semaine prochaine j'aurai peu de temps.

arbobo 31/08/2008 11:25

quel concours de snobisme :-)pour EJW, tout ne sonne pas comme du cat power, pour être juste, parfois on est plus dans du vrai folk, versant Elvis Perkins, et à d'autres on se rapproche d'harmonies à la Shannon Wright, les plus marshaliens restant "dark undercoat", "wild tigers" qui frise le plagiat tiré de Moon Pix, et "time on your side", croisement entre CP et Suzane Vega. En revanche son très beau "the demon" évoque curieusement à la fois l'album solo de JP Nataf et des ambiances à la Bat for lashes. Que des comparaisons flateuses :-)Il se pourrait bien que le disque vieillisse bien en effet, tant les arrangements et la production sont justes et bien dosés.fin de chronique :-) (et encore je me suis restreint ^^)

lyle 31/08/2008 11:18

Puisqu'on parle de Catpower et d'artistes similaires, ceux qui ne sont pas allés chez Absolute Noise cet été ont pu rater :http://www.myspace.com/hajensmyspace

Thierry 31/08/2008 08:41

G.T. --> me fous pas mal de toutes ces considérations. Dark Undercoat sera pour moi très probablement l'un des 5 ou 10 albums de 2007_2008, l'un de ceux que je pourrais réécouter dans 10 ou 15 ans sans me dire : "Putain, qu'est-ce que ça a mal vieilli !". Et puis, c'est tout !Avec sa p'tite guitare et sa voix catpoweriennes, EJW met Portishead K.O. dès la 1ère reprise.EJW : 10Portishead : 5 (ou 4)Pour moi, la différence est là. Et puis, c'est tout. ^^^Radiohead a bien le droit de faire du sous-sous Can ;-)

G.T. 31/08/2008 00:34

THIERRY et THOM et KMS : Ah, enfin, un peu de fight... c'est Christophe qui va être content^^Pour en rajouter une couche, Thierry, il n'y a pas que THOM qui a critiqué Emily jane White, mais Dragibus qui a dit des trucs encore pire, comme au commentaire 12 : c'est qui Emily White, ce truc mou mit en tête par des conjurés à la solde du SPI (Folk Spongieux International)  ??C'est Cat Power sous un autre nom en fait, elle ont la même voix je sais, c'est pas bien de dénoncer ses petits camarades, mais c'est pour la bonne cause : raviver l'esprit fighto-culturel si cher à Christophe...Emily Jane White... j'ai mis 8, mais j'ai hésité avec 7... parce que même si l'album est bon, il y a tout de même un truc fondamental dans les musiques pop, folk, rock... c'est avoir un style. Les grands, ce sont ceux dont on ne se dit pas, quand on les écoute "ça ressemble comme deux gouttes d'eau à untel"...Je suis d'accord avec ARBOBO, certes, son timbre, elle n'y peut rien... mais là, en effet, il ne s'agit pas que de timbre, c'est une manière de chanter qui est vraiment très (trop ?) proche de celui de Chan Marschall. Déjà, il y a le timbre, mais quand on ajoute les intonations,la manière de chanter, les mélodies et instrumentations...ça fait tout de même beaucoup dans le "copiage" de Cat Power. A mon sens, elle aurait dû filer ses compos à cat power... au lieu d'avoir un album d'Emily jane White très bon, mais un peu trop proche de CP, on aurait eu un grand album, le meilleur album de Cat Power depuis longtemps...Parce que Thierry, quand tu dis que toute la blogosphère aurait encensé l'album s'il avait été de Cat Power, c'est vrai, mais justement parce qu'on attend d'un artiste qu'il ait son style, qu'il apporte quelque chose de nouveau... et là, EJW n'apporte rien de très nouveau par rapport à Cat power... C'est un peu comme un couturier qui piquerait les fringues d'un autre, changeait quelques détails, améliorerait la collection originale, certes, mais il sera forcément moins considéré que le créateur original.LOU : Ai-je le droit de mettre 10 à Michel Sardou, juste comme ça ? (excellent :-) )Je peux argumenter, fais-moi confiance ;)Je te crois sur parole ! Fallait pas te sentir obligé de le faire... mais bon, c'est fait et bien fait... même si ça ne changera rien à ce que je pense de Michou S. ^^LYLE : OK, va pour la médaille ! :-)J'avais cru comprendre que c'était une boutade... mais bon, sur le dernier Portishead, je suis très susceptible, alors dans le doute...^^

arbobo 30/08/2008 22:40

7 pour emily jane white.si ça ne ressemblait pas tant à Cat Power période Moon pix, ça vaudrait un bon 8, mais la ressemblance ne s'arrête pas au timbre de voix (son timbre, elle n'y peut rien).Découverte sympa, en tout cas. une vraie sincérité, une production comme on aimerait en entendre plus souvent.Si aux prochains disques elle ajoute l'originalité, elle peut devenir fabuleuse :-)

Thierry 30/08/2008 22:24

KMS : je comprends le ressenti "fadasse" face à EJ White, mais ça ne l'est pas plus que de très nombreux Cat Power !J'aime aussi beaucoup Stina Nordenstam (j'ai suivi ton match !) mais j'ai du mal avec la voix de Joanne.

Kill Me Sarah 30/08/2008 21:56

Ah ben voilà 5 pour Portishead comme moi.Par contre le Emily jane White que j'i écouté depuis euh... comment dire... c'est fadasse comme de l'eau de vaisselle... dans le style clone de Cat Power (et en plus comme tout le monde le sais maintenant je préfère Stina) il y a Joanne Robertson.

Thierry 30/08/2008 21:34

@ Lyle : Merci ! Je me sens moins seul concernant Portishead (dont j'apprécie toujours Dummy et Portishead) et Radiohead ;-)

Thierry 30/08/2008 21:27

Allez, on y va ...Portishead : désolé, mais c'est 5. Je regrette de ne pas l'avoir écouté une fois de plus avant de le noter, sinon, je crois que je serai passé à 4. J'ai revendu mon exemplaire, et ma discothèque se sent beaucoup mieux depuis qu'elle s'est donc débarrassée de cet album fort glauque.Shearwater : 9MGMT : 7 (pour une fois qu'on a un album de ce style pas trop putassier, pourquoi se priver !?)Girls in Hawai : 7 (un peu moins intéressant que les anciens, mais ça reste du très bon)Camille -> Je n'en ai que vaguement aimé le Sac ... Depuis le deuxième album, je fais l'impasse.@Thom : Et pourquoi l'album d'Emily Jane White ne mériterait-elle pas sa 1ère place ? C'est le meilleur album écrit par une clone de "Cat Power". Si le disque était signé par la féline en personne, la blogosphère s'affolerait, s'extasierait ! Ici, l'élève dépasse directement le maître ...Je maintiens mon 10. Note que je ne mettrai jamais à un album de Cat qui, pour moi, n'a jamais sorti d'album sans "erreur", au contraire de ce Dark Undercoat fort goûteux que l'on pourra réécouter sans problème dans 15 ou 20 ans au contraire d'un Beck lui, fort douteux, duquel on a bien du mal à extraire 3 ou 4 morceaux vaguement inspirés et que tu essaies pourtant de défendre ^^@++

lyle 30/08/2008 18:52

G.T : heu, j'préfère la médaille, c'est possible ?D'ailleurs mon post original était une "blague", je ne note que ce que j'ai vraiment écouté à fond ( ce qui explique pourquoi je note peu finalement )Reste que Portishead ( comme Radiohead par exemple ) fait partie de ces artistes "majeurs" qui m'insupportent au plus haut point !arbobo : tu ne viens plus chez moi !!! Penses à tous ces groupes inventés par mes soins que tu manques !Plus sérieusement, je changerai sans doute encore de présentation en septembre. Si seulement je savais casser le code HTML...