Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 00:24

  Liste améliorée et remise à jour sur cette page

 

 






Les albums ci-dessous sont d'autres très grandes références dont plusieurs auraient très bien pu figurer dans la
première sélection... mais il fallait faire des choix…

 

BOB DYLAN

Bringing it all back home (1965) Folk-rock

Blonde on blonde (1966) Folk-rock 

 

THE BEATLES

Help (1965) Pop-rock

Meilleur album de la première période des Beatles. Avec le célebrissime Yesterday.

Abbey road (1969) Pop-rock

Autre grand chef-d'oeuvre des Beatles. Avec notamment Come together, I want you, Here comes the sun, Because... Ecrire une seule de ces perles pop-rock aurait été exceptionnel pour la plupart des groupes pop-rock...

 

THE BEACH BOYS

Pet Sounds (1966)

 

JAMES BROWN

Live at the Apollo Vol. II (1967) Rhythm'n'blues

Album "mythique"et seul album live véritablement indispensable.

 

PINK FLOYD

The piper at the gates of dawn (1967) Pop-rock

Premier album de Pink Floyd, et celui que préfèrent les puristes. Pourtant, mis-à-part, Astronomy domine, les titres de l'album n'ont rien du style si caractéristique du groupe. Des morceaux pop plutôt enlevés, amusants et psychédéliques, mais pas de longues plages planantes ni d'expérimentations sonores à la hauteur de celles des albums qui suivront. Reste tout de même un des albums emblématique de l'histoire du rock.

The Wall (1979) "Opéra-rock"

L'autre grand opéra-rock, avec Tommy, sorti 10 ans après, mais sûrement le chef-d'oeuvre du genre. Album intelligent, complexe, paranoïaque et tourmenté. Un grand classique de l'histoire du rock.

  

JIMI HENDRIX

Are you experienced? (1967) Rock

 

THE ROLLING STONES

Beggars Banquet (1968) Rock

Sticky fingers (1971) Rock 

 

THE WHO

Tommy (1969) "Opéra-rock"

Premier opéra-rock à succès de l'histoire (le véritable premier est l'excellent mais trop méconnu S-F Sorrow des Pretty Things). Au-delà de la "curiosité" qu'il représente et de son originalité, un grand album, malgré quelques faiblesses.

Who's next (1971) Rock

Le plus gros succès des Who et un des incontournables de l'histoire du rock..

 

KING CRIMSON

In the court of the crimson king (1969) Rock progressif

Exigeant, expérimental, novateur, intelligent, King Crimson est un des groupes les plus passionnants. Très grande maîtrise et technique des musiciens, mélange réussi d'éléments rock, jazz et classique... Ce premier album, fondateur, est une grande réussite. Sans doute même le meilleur de tout le rock progressif à venir. In the wake of Poseidon, Lizard et Red sont aussi remarquables.

 

THE STOOGES

The Stooges (1969) Rock

Fun House (1970)

Raw Power (1973)

Précurseurs du punk, les Stooges, dont Iggy Pop est le chanteur charismatique et halluciné, sont un des groupes phares du rock, même s'ils sont peu connus du grand public. The Stooges est leur premier et contient l'emblématique I wanna be your dog.

 
FRANK ZAPPA

Hot Rats (1969)

LED ZEPPELIN

II, III et IV (1970-1971) (Hard-) Rock

 

PRETTY THINGS

Parachute (1970) Pop-rock

 

 CAPTAIN BEEFHEART & HIS MAGIC BAND

Trout Mask Replica (1970)

 

MARVIN GAYE

What's going on (1971) Soul

Si ce n'est le meilleur, un des joyaux du genre.

 

SERGE GAINSBOURG

L'histoire de Melody Nelson (1971) Pop-rock

Loin, très loin au-dessus de ce qui se fait en France... L'influence de cet album visionnaire sur beaucoup des groupes anglo-saxons majeurs des années 90 est remarquable. Alors que la plupart des chanteurs français singent de façon grotesque les anglo-saxons, Gainsbourg en précède bon nombre d'une vingtaine d'années avec Melody Nelson...


THE DOORS

L.A. Woman (1971) Rock

Dernier album des Doors, avec le magnifique Riders on the storm.

  

DAVID BOWIE

Hunky Dory (1971) Pop-rock

Beaucoup de très grands albums de Bowie, mais celui-ci, son 3°, fusionne avec originalité intelligence, cohérence et élégance pop, rock, cabaret et music-hall. Sans parler de sa voix unique. Grand classique.

Ziggy Stardust (1972) Pop-rock ("glam-rock")

Heroes (1977)

1.Outside (1995)

Ziggy Stardust et Aladdin Sane sont, avec Hunky Dory, les autres chefs-d'oeuvre de la première période de Bowie. Heroes et Low sont les deux albums majeurs de sa période Berlinoise et de sa collaboration avec Brian Eno et 1. Outside est tout simplement un des meilleurs albums mariant rock et musiques électroniques.

 

NEIL YOUNG

Harvest (1972) Folk-rock

Superbe album, qui réussi l'exploit de combler les fans de rock et de folk les plus exigeants ainsi que les amateurs de "tubes". Le Nevermind folk-rock des années 70... S'en priver serait une erreur.

 

BOB MARLEY

Catch a fire (1972) Reggae

 

LOU REED

Transformer (1972) Rock

Berlin (1973)

De ces deux albums "cultes" de Lou Reed, Berlin est le meilleur. Crépusculaire, profond, cohérent... Un très grand disque.

 

MAGMA

Mekanik Destruktiw Kommandoh (1973) Rock progressif

Köhntarkosz (1974) Rock progressif

Un des rares groupes français de l'histoire qui ne soit pas un mauvais clone de groupes anglo-saxons et qui ait inventé un style (et un langage: le "kobaïen"). Musique très exigeante et originale, mais dont la dureté de la langue peut en rebuter plus d'un. MDK est l'album qui a révélé Magma, mais écoutez aussi Köhntarkosz, postérieur mais peut-être encore plus étonnant et réussi.

  

ROBERT WYATT

Rock bottom (1974) "Rock-progressif"

Aucun véritable esthète ne peut l'ignorer. Tout simplement sublime et unique. Si vous pensez que le raffinement sans manièrisme et la subtilité n'appartiennent qu'aux compositeurs classiques, précipitez-vous sur ce chef-d'oeuvre pour réviser votre jugement.

 

PATTI SMITH

Horses (1975) Rock

Album indispensable, dans la lignée de Dylan et du Velvet et anticipant déjà le mouvement punk à venir.

 

THE CLASH

London Calling (1979) Punk

"Mythique" et indispensable pour tout fan de rock qui se respecte. Mélodies accrocheuses et efficaces, énergique mais contrairement à l'essentiel de la production punk, l'album est très riche et n'a pas vieilli. Plus festif et moins radical que Nevermind the bollocks des Sex Pistols.

 

JOY DIVISION

Unknown Pleasures (1979)

Closer (1980)


TOM WAITS

Swordfishtrombones (1983)

Rain Dogs (1985) Rock

Beaucoup de grands albums chez Tom Waits. Rain Dogs est idéal pour le découvrir, Swordfishtrombones pour approfondir. 

 

THE SMITHS

The Queen is dead (1986) Pop-rock

 

PUBLIC ENEMY

It takes a nation of millions to hold us back (1988) Rap

Un album révolutionnaire et une grande claque.

 

SONIC YOUTH

Confusion is sex (1982) Rock indépendant

Daydream nation (1988)

Goo (1990)

Dirty (1992)

Difficile de choisir un album de Sonic Youth plutôt qu'un autre. Sans n'avoir jamais sorti un album largement supérieur aux autres ou totalement emblématique (quoique Daydream Nation est souvent cité comme leur plus abouti), ils ont su garder un haut niveau de qualité sur presque toutes leurs productions. Mes recomandations: Confusion is Sex, leur indispensable et apocalyptique premier album, Bad moon rising, Daydream Nation, Goo, Dirty, Experimental jet set, trash and no star (peut-être le plus accessible, sans concessions pour autant) et Sonic Nurse, leur dernier, très réussi.

 

NICK CAVE

Tender Prey (1988)

Let Love In (1994)

No more Shall we part (2001)

Tender prey est l’album " charnière " de Nick Cave. Entre le Nick Cave sombre, sauvage et tourmenté, et le Nick Cave " crooner ". Moins torturé que ses précédentes productions, mais toujours très noir et rageur, avec quelques superbes ballades annonçant celles de The Good Son, et un morceau d’anthologie, The Mercy Seat. Mais si vous ne deviez en avoir qu'un, je vous conseillerais Let Love In. Ne serait-ce que pour le génial Red Right Hand...

 

PIXIES

Doolittle (1989) Rock indépendant

Les Pixies et Sonic Youth sont les 2 groupes phares du rock indépendant. Festive (et donc beaucoup moins expérimentale et torturée que celle de Sonic Youth), leur musique est particulèrement efficace. Mais si vous recherchez avant tout l'intelligence, le raffinement, la subtilité et la profondeur, cet album ne vous parlera que peu.

 

MASSIVE ATTACK

Blue lines (1991) Trip-hop

Premier album de Massive attack et coup de maître. Invente un style qui marquera profondément la musique à venir. Dommage que les journalistes n'aient pu trouver de meilleur nom que celui de "Trip-hop" pour définir leur style. Sensuel et sombre, "groovy" et planant. Le plus "soul" des albums de Massive Attack. Imparable, révolutionnaire et déjà un grand classique.

100th Window (2003)

Quelque peu sous-estimé à sa sortie, 100th Window se révèle avec le temps être un des albums les plus étonnants de ces dernières années. Hypnotique, désincarné, clinique, glacial, livide, éthéré; il explore en profondeur et sans concessions les territoires découverts par son illustre prédécesseur, Mezzanine. Comme Radiohead, et à contre-courant d'une époque qui valorise la célébrité à tout prix, Massive Attack n'a pas choisi la voie de la facilté, mais celle de l'exigeance esthétique. Préférer accomplir un véritable travail artistique et dérouter le public quand le statut de "star" vous tend les bras est tout à l'honneur de ces deux groupes loin devant leurs nombeux clones..


PJ HARVEY

Dry (1992) Rock indépendant 

To Bring You my Love (1995)

Dry et To bring you my love sont deux albums qui ont fait date, mais je recommande particulièrement son dernier Uh Huh Her, son plus abouti et réussi à mon sens (avis que tous ne partagent pas).

 


WU-TANG CLAN

Enter the Wu-Tang (36 chambers) (1993) Rap

Trois albums de rap sont vraiment indispensables et "historiques" : It takes a nation... et Fear of a black planet de Public Enemy, ainsi que ce premier album du Wu-Tang Clan.

 


JOHNNY CASH

American recordings (1994)

Chronique de Walk the Line 



JEFF BUCKLEY

Grace (1994) Rock

Tout est dans le titre. Une voix sublime, des chansons inspirées, des reprises transcendées, un lyrisme jamais pompeux... une perle rare.

 

PORTISHEAD

Dummy (1994) Trip-hop

Portishead (1997)

Avec Massive Attack et Tricky, Portishead est ce que le trip-hop a créé de mieux. La voix de Beth Gibbons est une des plus belles, émouvantes, et déchirantes, qui soit. Sur une rythmique "trip-hop", des orchestrations "cinématographiques" inspirées de Morricone ou John Barry.

Si vous aimez la mélancolie, vous vous plongerez avec bonheur et délice dans ces deux magnifiques albums.

 

RADIOHEAD

The bends (1995)

Kid A (2000)

Hail to the thief (2003)

Si l'on excepte leur très quelconque premier album, Pablo honey (avec pourtant leur plus gros tube, Creep), tous les albums de Radiohead sont des incontournables du rock actuel. The Bends n'est pas aussi expérimental que les derniers, mais constitue une remarquable collection de chansons pop-rock sensibles, intenses et captivantes. Après OK Computer, alors qu'ils auraient pu se contenter de continuer dans un format pop-rock exigeant mais accessible au grand public, ils ont su innover, se lancer dans des expérimentations qui en ont dérouté beaucoup, et placé l'exigeance artistique au-delà du succès.

 

TRICKY

Maxinquaye (1995) Trip-hop

Un des tous meilleurs albums des années 90. Dans la veine de Massive Attack (avec lesquels Tricky a collaboré à ses débuts). Sombre, planant, "enfumé"... avec de très belles voix féminines et celle, inquiétante, fascinante et unique de Tricky.

 

BJORK

Post (1995)

Medulla (2004)

Une voix unique, une passion pour les expérimentations sonores (telles celles de Stockhausen), Björk est une artiste à part. Débuter par le très beau et foisonnant Post avant de vous lancer dans le fascinant Medulla (où la voix est quasiment le seul instrument).


SCOTT WALKER

Tilt  (1995) OVNI

Pas à mettre entre toutes les oreilles, mais pour ceux qui aiment les albums fous, exigeants et aventureux, c'est un trésor des plus précieux.

 

ALPHA

Come from heaven (1997) Trip-hop

Un petit bijou. Qui répond parfaitement à son titre. Rythmiques jazzy très "soft" et sensuelles, orchestrations subtiles, voix et mélodies délicates et délicieuses. Planant, cotonneux, suave... Rarement le mot "volupté" aura aussi bien été illustré musicalement.

A écouter aussi, du même groupe, Stargazing.

 

AMON TOBIN

Bricolage (1997) Electro

Permutation (1998)

Out from out where (2002)

Un des plus grands créateurs de paysages sonores. Mélange complexe, subtil, intelligent et très inspiré d'électro, de drum'n'bass, de jazz, de trip-hop, de musiques "atmosphériques" etc... Tour à tour intense, déjanté, planant, profond, ludique, avec un travail sur le son et les enchevêtrements de son hors du commun.

 

APHEX TWIN

Druqks (2001) Electro

A déconseiller aux oreilles sensibles. Une orgie sonore dantesque, déstructurée, schizophrénique mais jubilatoire quand on accepte de s'y abandonner. Un des artistes les plus passionnant et déroutant de ces 20 dernières années. 


QUEENS OF THE STONE AGE

Songs for the Deaf (2002) Rock 

 

J’attends de me faire incendier par tous ceux qui regrettaient déjà de ne pas avoir vu leur album préféré dans la première sélection, et ne le voient pas ici non plus ! Puisqu’on est jamais si bien servi que par soi-même, je vais commencer en m’auto-flagellant pour ne pas avoir mis le superbe So tonight that I might see de Mazzy Star… 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Classements
commenter cet article

commentaires

Thom 10/07/2008 21:50

"les Libertines, faut pas déconner, c'est pas Mötörhead non plus..."Je te l'accorde :-)MAIS musicalement, les trucs dont ça se rapproche le plus... ce sont Richard Hell (évident quand on écoute avec attention) et les Dogs (intéressant d'ailleurs, vu qu'il est peu probable que Pete Doherty ait jamais entendu parler de Dominique Laboubée). Et ça, tu admettras que ce n'est pas du tout la culture Inrocks ;-)Laiezza, reste, on t'aime, tu n'as si défraîchie que ça voyons ! Y a pire :-)

G.T. 10/07/2008 21:44

THOM : Vlad l'empaleur ? (oui, elle est facile, mais je pouvais pas résister^^) Sinon... du rock qui tâche, beugle et sniffe, on en trouve aussi dans les inrocks... mais les Libertines, je les range vraiment pas dans cette catégorie. Pour moi, c'est du rock british de blanc-bec, plutôt gentillet... parce que les Libertines, faut pas déconner, c'est pas Mötörhead non plus...ARBOBO : et que tout le monde ici, de 17 à plus de 50 ans, discute sur un pied d'égalité, me fait autrement plus plaisir, je crois que c'est l'explication prinicpale...Belles paroles, du coup, le reste est pardonné :-)LAIEZZA : Quoi ? Tu quittes la blogosphère juste au moment où je vais publier un nouveau classement, avec le Alec Empire rien que pour toi ? :-)Rien à voir avec le fait qu'à peine intégrée, et courtisée par les garçons, une gamine est venue me voler la volette. Pff ;D On en revient à Vlad Nabokov...Mais ne le prends pas comme ça, tu n'es tout de même pas si vieille... (quoi, qu'est-ce que j'ai dit ? Laiezza ! reviens !!!!)

Laiezza 10/07/2008 18:52

Tout cela m'aura au moins permis de découvrir Antitode de Foals :)Sur ce, je vais préparer ma valise, car je quitte la blogosphère. Rien à voir avec le fait qu'à peine intégrée, et courtisée par les garçons, une gamine est venue me voler la volette. Pff ;D

arbobo 10/07/2008 16:56

j'aurais grand plaisir à poursuivre dans mon gros de vieux dégueulasse (que je suis), mais ça risque de m'occuper plus que de raison au détriment de comms sur la musique.c'est donc autant par lâcheté que flemme que je referme mon épisode pervers-pépère ^^et que tout le monde ici, de 17 à plus de 50 ans, discute sur un pied d'égalité, me fait autrement plus plaisir, je crois que c'est l'explicatin prinicpale :-)

Thom 10/07/2008 16:49

G.T. ... tu sais qu'arraché à son contexte, l'extrait de commentaire d'Anne est quand même hyper ambigu ? Comment s'appelait cet auteur que j'aimais tant... Vlad... ? Merde - j'ai un trou :-)Sinon ce que tu révèles sur les Inrocks et toi est très... je m'en doutais, en fait. Mais pour les Libertines si tu n'en as pas entendu parler à l'époque c'est tout simplement parce que les Lib's était une exclu NME - R&F. Je ne me souviens pas que les Inrocks les aient encensés avant qu'ils aient du succès... normal du reste, puisque le rock qui tache et beugle et snife, c'est quand même pas tout à fait la culture Inrocks, sauf ton respect (désolé c'est la phrase...: "alors que c'est sans doute le magazine dont la "culture" le porte le plus à aimer les Libertines... " qui me fait sourire lorsqu'elle est appliquée aux célèbres inventeurs de l'anti-gonzo journalisme :-))

G.T. 10/07/2008 15:58

THIERRY : Tu as oublié Pascal Danel et Jack Lantier  Tu as des goûts beaucoup trop élitistes pour moi, j'en suis resté à Trénet et Chevalier :-)ARBOBO : Rien à faire, elle passera l'été dans sa chambre avec l'intégrale de Nick Cave...THOM : tu sais que je suis presque déçu que tu ne m'aies pas répondu "ah non, rien à voir, il y des gens de votre âge avec du goût" ? J'y ai pensé, mais c'était pas crédible ^^je pense à toi au lit oui... euh... et là, tu attends une réponse particulière ? :-)ANNE : Par contre on peut très bien faire connaissance, une semaine au bord de la mer? c'est bien ca, je prends mon maillot et j'arrive, quoi pas la peine de prendre de maillot? Bon ba j'arrive, on revisera les classiques, papa ne t'inquiète pas ;) les classiques on fera que ca!Et puis quoi encore ??? File dans ta chambre, jeune fille, et tout de suite !CRAFTY : Excellent... merci pour le fou rire ! :-)  LAIEZZA : C'est pas mal vu... mais pas tout à fait vrai. Le punk... certes, je suis pas forcément un grand fan... à part les Sex Pistols, un de mes groupes favoris depuis très longtemps. Et j'aime beaucoup les Clash... Les Smiths ? ça dépend de mon humeur...Nirvana... j'aime bien. Même si je n'ai pas dû les écouter depuis très longtemps. Donc oui, je "n'adore pas"...  on a du mal à te prendre pour un type de 25 / 28 ans, qui s'est forgé sa culture en dévorant les R&F de son frère. C'est normal, non ? :)Parfaitement normal... :-) car :1. Je n'ai plus 28 ans depuis quelques années déjà...2. Mon frère à 8 ans de moins que moi3. Je crois bien n'avoir jamais lu un R&F de ma vie... feuilleté, peut-être, une fois de temps en temps à la médiathèque ou chez un vendeur de journaux... mais très rarement.Par contre... j'ai beaucoup lu les inrocks dans les années 90 (et jusqu'en 2004-2005), j'ai même été abonné (même s'il y a beaucoup de trucs qu'ils encensent et que je déteste)... alors que c'est sans doute le magazine dont la "culture" le porte le plus à aimer les Libertines... mais j'ai pas l'impression d'en avoir entendu parler tant que ça, à l'époque...Sinon... pour les trucs plus actuels en "rock british à guitare"... les Libertines ne me touchent pas, mais j'adore tout de même le dernier Arctic Monkeys, je trouve excellent Antidotes de Foals, j'aime bien Supergrass, le premier Bloc Party m'avait plu... donc je ne suis pas "allergique" au genre...CHRISTOPHE :  Hop les braguettes C'est peut-être pas d'une exceptionnelle finesse... mais ça m'a fait mourir de rire :-)

Thierry 10/07/2008 12:15

Christophe --> Et en passant à côté des "braguettes", tu n'as rien loupé ! ^^^(fight fight fight)

Thierry 10/07/2008 12:11

En même temps en france, t'en vois beaucoup de groupes de rock qui font la une de la presse non spécialisée ?D'un autre côté, lire ces torchons en 2008, quand on a accès à Internet, c'est pratiquement un crime de lèse-musique !

Christophe 10/07/2008 12:04

Anne : "Et dire que Christian m'avais prevenue...j'aurais du me casser dès le début...arf" Je vois que je ne suis pas le seul à m'emmêler dans les noms (je crois que c'est moi qui, tel Michael Jackson dans Thriller, t'avais mise en garde et invité à fuire, jeune damoiselle (et j'avais raison, tu vois bien qu'Arbobo n'est qu'un loup-garou suceur de sang)).Tous : Mais sinon, je dois confesser que je ne crois pas avoir jamais entendu la moindre note de ce Hop les braguettes dont vous parlez, même si je sais vaguement (pour le côté pipole, uniquement) qui sont les Libertines.Et pourtant, 80% des gens connaissent Pete Doherty... (fight ! fight ! fight !)Crafty : "KISS est un groupe majeur " C'est vrai, je confirme : http://www.pop-hits.net/article-3706165.htmlLaiezza : quand je lis tes analyses sociologiques des habitués de ce blog, je me sens subitement si vieux, si vieux... (et pourtant je n'écoute pas Bob Dylan, signe que je ne le suis peut-être pas tant que ça).4sa

Laiezza 10/07/2008 11:36

Il n'y a pas de contradiction, il me semble, entre ce que dit Thom : "il suffit de regarder cinq minutes qui sont les blogueurs que nous
connaissons qui défendent les Libertines : Klak, Alex, Laiezza, Guic',
Chtif, Eric, moi... sauf erreur de ma part, à part Guic' qui est un
poil plus jeune, tous les autres ont peu ou prou le même âge. CQFD."Et ce que dit Thierry : Ou alors peut-être vaguement chez les grands-bretons et les
lecteurs des torchons type Inrocks & R'n'F. A part eux, qui en a
quelque chose à faire des Libertines ? Sérieusement ...
;-)Puisque l'autre point commun, entre les gens que Thom cite (enfin, je dis ça, je n'ai quasiment pas lu le blog d'Alex...), c'est qu'à les lire, il semble qu'ils viennent un peu de la même "école R&F", même s'ils ne le lisent plus aujourd'hui. Ils ont quand même des références communes , sont de la même génération, donc, se retrouvent sur les mêmes disques "générationnels"... C'est assez logique. G.T., on a du mal à te prendre pour un type de 25 / 28 ans, qui s'est forgé sa culture en dévorant les R&F de son frère. C'est normal, non ? :)Alors, c'est une question générationnelle, et "sous-culturelle", quand même. G.T. tu décernerais un demi-point aux Libertines ? Mais G.T., je ne te sens pas non plus fan des Smiths, des Clash (ni de punk en général, la sélection ci-dessus est parlante). Je me souviens même t'avoir vu dire que tu n'adorais pas Nirvana, je crois. Tu me dis si je me trompe, mais déjà, ces groupes là, tu en reconnais la "valeur objective", même si ce n'est pas vraiment ta "culture". Non ? Si oui, c'est assez normal que les Libertines ne te parlent pas. Non ? :)

Crafty 10/07/2008 11:33

Après Toto, Marillion... tu ne vas tout de même pas nous lancer sur Kiss, non ? :-)KISS est un groupe majeur ! Des hymnes rock excellent, un groupe qui compte sur son talent plus que sur son apparence, un vrai fond avec des paroles choc ("il y a tant de choses que je veux faire, et ce soir je veux le mettre à tes pieds, parce-que chérie j'ai été fait pour toi").Et surtout, le groupe qui a le mieux compris comment responsabiliser les gens vis-à-vis du piratage : http://www.numerama.com/magazine/10024-KISS-arrte-la-musique-tant-que-les-fans-continuent--pirater.htmlHonnêtement, les passages les plus rock de Toto et les envolées lyriques de Marillion à côté, c'est du Nana Mouskouri !Bon, qu'est-ce que je pourrais bien sortir comme autre groupe qui vous hérissent les poils tel la craie qui grince...Bon Jovi ou Yngwie Malmsteen ? Au choix :]

arbobo 10/07/2008 11:01

"t'en vois beaucoup de groupes de rock qui fais la une de la presse non spécialisée?"Carla et ses ex, c'est pas un groupe?

Thom 10/07/2008 11:01

Bon déjà, doucement doucement si vous croyez qu'il suffit d'écouter de la bonne musique pour prétendre à devenir mon mariDoucement toi-même, gamine ! Nous ne parlions que d'amour filial, fraternel, familial, onclal :-) Devenir ton mari... fichtre ! Au rythme où je suis parti je n'aurais plus de cheveux avant que tu votes à une présidentielle. Et je suis le plus jeune du quatuor infernal formé GT-Arbobo-Thierry. C'est te dire les trois autres ;-))Sur Kate Moss oui, bien sûr, tu as raison. Je répondais plus à l'a priori de Thierry qu'à ce que tu disais.En même temps en france, t'en vois beaucoup de groupes de rock qui font la une de la presse non spécialisée ?Dans tes dents mon Titi ;-)Elle est pas classe ma filleule (et future épouse de mon fils) ? :-)

Anne 10/07/2008 10:35

Et dire que Christian m'avais prevenue...j'aurais du me casser dès le début...arfBon déjà, doucement doucement si vous croyez qu'il suffit d'écouter de la bonne musique pour prétendre à devenir mon mari... ha ha ha Par contre on peut très bien faire connaissance, une semaine au bord de la mer? c'est bien ca, je prends mon maillot et j'arrive, quoi pas la peine de prendre de maillot? Bon ba j'arrive, on revisera les classiques, papa ne t'inquiète pas ;) les classiques on fera que ca!Quant au premier disque de rock pipole... c'est d'autant plus faux
qu'à l'époque Pete Doherty ne sortait pas avec Kate Moss
(c'est arrivé sur la fin du groupe)... non mais !Oui c'est vrai mais ce que je voulais dire par là c'est que même si Kate Moss est arrivé après, le groupe a été remis à l'honneur on les voyait tellement souvent dans la presse qu'il était difficile de passer à côté... même si ca s'est passé après la sortie du premier album je suis sûre qu'il y en a beaucoup qui se sont penchés sur la musique de Libertines à ce moment là.Ou alors peut-être vaguement chez les grands-bretons et les
lecteurs des torchons type Inrocks & R'n'F. A part eux, qui en a
quelque chose à faire des Libertines ? Sérieusement ...
;-)En même temps en france, t'en vois beaucoup de groupes de rock qui fais la une de la presse non spécialisée?Sinon Thom, t'as raison c'est plus Is This it...

Thom 10/07/2008 09:53

G.T. >>> tu sais que je suis presque déçu que tu ne m'aies pas répondu "ah non, rien à voir, il y des gens de votre âge avec du goût" ? J'avais déjà préparé la réponse dans ma tête, hier soir (je pense à toi au lit oui... enfin à Thierry aussi d'ailleurs :-) Tant pis : ce sera pour un article (et pour une fois c'est moi qui écrirai un article suite à un tes commentaires ;-)Arbobo >>> nous sommes d'accord sur les Strokes ; et puis "White Blood Cells" des White Stripes (ils sortent le même mois). Il y a un contexte, tout à fait. Enfin Oasis n'appartient pas à ce contexte, Oasis c'est la génération d'avant qui est déjà totalement démodée en 2001 et qui va revenir à la mode à partir de 2002. Ils en ont profité de la mode plus qu'ils ne l'ont initiée.En revanche si vraiment on veut revenir aux sources de ce revival, il me semble que le vrai point de départ est en 2000, avec le succès surprise (et mérité) du "13 tales of urban bohemia" des Dandy Warhols. A priori, c'est de là que ça part (et c'est là que ça se termine pour eux - mais c'est une autre histoire :))

arbobo 10/07/2008 01:10

"Ma fille n'ira pas passer ses vacances chez son oncle"je connais une pension de famille très très bien vue sur la mer et stage de planche à voile, tenue par un certain arb*bo (c'est mal écrit j'ai du mal à lire) qui vous confirme le chèque d'inscription pour un séjour d'été de , oh, tout ça? je lis à haute voix pour éviter toute confusion "tu peux de le mettre où je pense ton chéquos vieux pervers la môme anne mérite mieux que tes allusions salaces"hum, heu, bon... comme je vous le disais, suite à une avarie de matériel sur la flotte nautique, tous les stages prévus cet été, soit un total de 1, sont annulés sine die (un peu de latin pour faire sérieux et hop, ni vu ni connu).sinon j'aurais plutôt pensé aux strokes en effet pour la réouverture de la chasse au gros riff qui tue,mais oasis avait préparé le terrain je vous le rappelle, l'istoire des ruptures en art est toujours pavée de continuités (et confuciius par ci et ma tante normande par là, et patati et patata...)

Thierry 10/07/2008 00:55

Thom : A quoi bon défendre l'indéfendable ? ^^(tentative désespérée de relancer le débat !)Code : MPB (si chère à Kfigaro)

Thierry 10/07/2008 00:54

Thom & G.T. :"My generation ..."G.T. --> Tu as oublié Pascal Danel et Jack Lantier ..

G.T. 10/07/2008 00:46

THIERRY : C'est tout à fait ça ;-)THOM :1. Ma fille n'ira pas passer ses vacances chez son oncle, pas la peine d'essayer de la débaucher avec un article sur les Libertines.... elle restera à la maison faire ses devoirs de vacances, sur des choses un peu plus sérieuses : Liars... ou les classiques : Can, Pretty Things... (non, pas les insipides Dirty pretty Things :-) )2. Ce coup-là, je pense que Thierry et moi sommes fiers d'être des "vieux cons"... On est un peu comme les types de 18 ans qui regardent accablés les gamins de 12 s'emballer pour la techtonik...^^Et de notre temps, c'était tout de même autre chose... les vrais grands, quoi, Maurice Chevalier, Piaf, Trénet... Bon, j'te laisse, c'est l'heure de ma piqure...  

Thom 10/07/2008 00:09

Mais bon, sur les Libertines, je reste plutôt de ton avis, malgré la plaidoirie de Thom...C'est dire les limites de nos discussions comme de nos autres... si on n'arrive jamais à se convaincre sur rien, à quoi bon ? :-( MAIS tout n'est pas perdu, car la vraie plaidorie sera... mon article sur "Up the bracket", prévu pour le courant de l'été. Et LA, LA... vous mettrez tous les deux un genoux à terre, et j'espère que ma filleule sera là pour voir ça (plutôt que de passer son temps à lire les articles de ce scribouillard-petit-bourgeois-gauche-caviar-élitiste-de-sa-mère de G.T. :-D)Pour redevenir sérieux une seconde : ce que je disais sur le "générationnel" est absolument vérifiable, de manière quasi statistique... il suffit de regarder cinq minutes qui sont les blogueurs que nous connaissons qui défendent les Libertines : Klak, Alex, Laiezza, Guic', Chtif, Eric, moi... sauf erreur de ma part, à part Guic' qui est un poil plus jeune, tous les autres ont peu ou prou le même âge. CQFD.Donc à défaut d'avoir converti les vieux cons que vous êtes (je plaisante, bien sûr :-), je pense que je viens de clore le débat là, non ? :-)

Thierry 09/07/2008 23:03

G.T. --> Les "..." étaient là pour casser l'aspect cassant ;-)Désolé, mais pour moi on ne peut comparer l'effet d'un disque de classique à celui des Libertines ^^Ce n'est ni l'âge de ta fille / soeur Anne (je suis paumé dans vos histoires de famille ^^) ni son statut privilégié qui l'empêche d'énoncer des petites bêtises ! Ou alors, comme tu le dis, c'est que personne, moi le premier, n'a rien compris à rien !Je viens de relire. Oups ..."un classique" = un disque classique (Floyd, Doors, ...) et non pas "un disque de musique classique". Sorry, Anne !Ah, les jeunes, on croit qu'ils écrivent tous en "résumé", nous les vieux cons...

G.T. 09/07/2008 22:26

ANNE, CRAFTY, THIERRY, THOM : Vous m'excuserez, mais il y a vraiment trop de choses, je peux pas réagir sur tout... (de toute façon, vous vous passez très bien de moi dans cette discussion :-))Alors... 1. Belle défense des Libertines par Thom, j'en viendrais presque à mettre 1/2 point à l'album s'il fallait le noter...THIERRY : La comparaison avec le classique est ... proche du ridicule.Je te prierai d'être un peu moins cassant quand tu t'adresses à Anne, qui bénéficie d'un statut privilégié sur ce blog. Elle a en effet le droit de tout dire, même des conneries (ce qu'elle ne fait pas, d'ailleurs), sans avoir à supporter des remarques désobligeantes. De plus... ce qu'elle te dit ici n'est pas du tout "ridicule", c'est toi qui me semble avoir mal compris (ou moi qui ne t'ais pas compris, à moins que personne n'ait compris personne).  Mais bon, sur les Libertines, je reste plutôt de ton avis, malgré la plaidoirie de Thom...CRAFTY : Après Toto, Marillion... tu ne vas tout de même pas nous lancer sur Kiss, non ? :-)

Thierry 09/07/2008 17:09

Pourquoi cet album là de ce groupe là... on ne le saura sans doute jamais, même si on passait des années à étudier la question.--> Tu as tout résumé... Pour Nevermind, c'est probablement lié au passage chez Geffen qui avait alors le vent en poupe avec Guns n'Roses. D'où plus de facilité pour "appâter" les média, la pub, les diffusions radio, ...Bonne fin de journée !

Thom 09/07/2008 16:41

Pas sûr non plus... enfin sauf si Pete Doherty meurt :-)Mais tu vois, ne serait-ce que ça quelque part ça relativise l'impact de Nevermind. Le score n'est pas si énorme, par rapport à un "Dark side of the moon", il est même carrément ridicule :-) J'ai été voir les charts de 1992 (considérant que Nevermind est sorti à l'automne 91)... sur les albums il est loin du peloton de tête, quant aux grands "hymnes" il ne sont même pas dans les 20 singles les plus vendus.Bref. Comme tu dis tout cela n'est pas très important... et tout comme toi il est devenu très rare que j'écoute Nevermind en entier. Pas plus qu'Up the bracket du reste !!! :-) Je crois que c'est vraiment une vibe assez irrationnelle et tout à fait impossible à définir, de ce point de vue la question vaut aussi pour Nevermind. Pourquoi cet album là de ce groupe là... on ne le saura sans doute jamais, même si on passait des années à étudier la question. Mais parmi tous les gens qui citent Nevermind en référence sur les blogs, je serais vraiment curieux de savoir lesquels l'écoutent régulièrement et lesquels considèrent vraiment que Nirvana était le meilleur groupe de son époque... pas sûr qu'il y en ait tant que ça.Maintenant j'arrête... sinon je vais vraiment finir par recopier ici mon article de vendredi ! :-)Bonne fin de journée, l'ami !

Thierry 09/07/2008 16:26


American sales: 10 million units (Diamond)
UK sales: 600 thousand units (Double Platinum)
Canadian sales: 1 million units (Diamond)
Japanese sales: 7 November 1991 16 weeks, 120,270

Nevermind: Album ChartsJe crois que les chiffres parlent d'eux-mêmes. Je ne suis pas sûr que d'ici 15 ans, "Up the bracket" atteigne ces hauteurs dans leur minuscule microcosme.Au fond, je m'en fous royalement. Nevermind, ça doit faire pas loin de 10 ans que je n'arrive plus à l'écouter en entier ;-)

Thierry 09/07/2008 16:17

Merci, Thom !et ton exemple sur les 72 lecteurs marcherait sans doute aussi pour QOTSAidem, je n'aime pas QOTSA, mais je peux te certifier que ça sort beaucoup plus que le Libertines ;-)Ce que disque possède ? Une forme d'incandescence, d'urgence romantique proche des Smiths et des Clash, et de... Nirvana !--> ah bon !? rien que ça ! on a pas dû écouter le même album ! ;-)etc etc ...Bref, je ne suis donc décidément plus de mon temps, et honnêtement, à l'écoute de ce laborieux "Up the bracket", je suis fier de le clamer haut et fort Comme quoi la "vieillesse" a du bon ! ;-)

Thom 09/07/2008 16:02

Thierry, je veux bien essayer de t'expliquer... seulement à ce moment là partons sur de bonnes bases et pas en disant "ça n'a pas été un phénomène de société comme Nevermind", ce qui est une évidente contre-vérité dans la mesure où Nevermind ne s'est guère vendu à l'époque qu'à 3 millions d'exemplaires et n'a en aucun cas été un phénomène de société en dehors des teenagers white trash américains :-)(ou est passé l'art de la relativité que tu appliquais si bien à Morrison ? :))"Up the bracket !" a lui aussi secoué une société microcosmique, la société anglaise, et pas qu'un peu. Je peux t'assurer que là-bas le groupe a été un phénomène de société considérable. Pas plus ni moins que Nevermind. Ce que disque possède ? Une forme d'incandescence, d'urgence romantique proche des Smiths et des Clash, et de... Nirvana ! Des textes tout à fait bien roulés, des mélodies qui en jettent... bien entendu je conviens qu'il n'a pas révolutionné le rock (Nevermind non plus, ceci dit), mais comme le souligne Anne il a eu un impact considérable sur le rock des années suivantes (à commencer par les chouchous d'Art-Rock l'an passé, Arctic Monkeys). On ne peut pas le nier, tout au plus peut-on dire que cet impact s'est fait sur des groupes qu'on écoute pas... et alors ? Les gens qui avaient notre âge à l'époque de Nirvana n'écoutait pas non plus les groupes influencés par Nirvana (ce qui est marrant ce que je suis en train de dévoiler tout mon article de vendredi !!!) et sont pour beaucoup passés à côté du "phénomène". Tout ceci est une question éminamment générationnelle, et c'était un peu ça le sens de ma boutade sur le Nevermind des années 2000... : Nevermind n'a pas été adoubé comme le disque le plus important de son époque par des adultes, mais par des jeunes de 15 / 25 ans (idem, du reste, pour Nevermind the bollocks et quasiment tous les autres). Songs for the deaf est adulé dans le monde entier (à peu près autant qu'Up the bracket, en dehors de France... mais bon en France le succès des QOTSA est tout aussi relatif que celui des Lib's, et ton exemple sur les 72 lecteurs marcherait sans doute aussi), mais par des gens plus âgés, plus cultivés... des vieux comme nous :-/(enfin surtout comme vous :-D)Evidemment pour moi c'est facile : je suis dans la tranche d'âge qui est pile entre Nevermind et Up the bracket !, ce qui fait que j'ai été sensible aux deux... mais je ne doute pas que si j'avais eu cinq ans de plus je serais complètement passé à côté des Libertines, comme toi, comme G.T., comme Arbobo... parce que "Time for heroes", "Horror Show", "I get along"... il faut les entendre au bon endroit au bon moment. Sinon tu trouves ça juste sympa, mais sans plus.Donc je soutien ma filleule :-)Je ne considère pas, en revanche, qu'Up the bracket ait remis le rock à la mode (ça, c'est Is this it ? des Strokes qui l'a fait un an plus tôt). En revanche c'est le grand disque qu'on attendait à ce moment là, vu que le revival ne sortrait que des trucs assez moyens et impersonnels. Bref ! Ce qui est sûr c'est que cette mode n'est pas DU TOUT minoritaire, cher Thierry, mis à part en France (comme toujours), mais de grâce ne voyons pas ça par le petit bout de la lorgnette, il suffit de se brancher sur une radio ou une télé internationale pour voir que le rock règne partout en maître depuis quelques années, sauf dans notre petit pays d'irréductibles. Quant au premier disque de rock pipole... c'est d'autant plus faux qu'à l'époque Pete Doherty ne sortait pas avec Kate Moss (c'est arrivé sur la fin du groupe)... non mais !

Thierry 09/07/2008 13:08

Anne --> pas convaincu ... du toutUp the bracket = 1er disque rock-pipole ? ce n'est pas parce qu'on parle des conneries de Doherty / Moss partout que ça en fait des musiciens (pour le 1er) intéressant !La comparaison avec le classique est ... proche du ridicule. Comparons ce qui est comparable ! Je n'aime pas / plus Radiohead et ses boursouflures mélodramatiques-geignardes et / ou pseudo-expérimentales. Mais force m'est de reconnaître que quand un collègue décide de diffuser Kid A / The Bends ou OK Computer, les fois où nous dépassons le troisième morceau se comptent sur les doigts d'une main.Les libertines ont redonnés envie à toute une génération à reprendre leur guitare, et ont réussis à remettre le rock à la mode! Ah bon !?  une mode somme toute très très ... minoritaire.Il suffit de lire les classements des "meilleures" ventes d'albums pour se rendre compte que le rock est quand même bien largué ! Attention, je n'associe pas "chiffres de vente" à "qualité", tout comme je n'associe pas "Up the bracket" à "regain d'intérêt pour le rock". Ou alors peut-être vaguement chez les grands-bretons et les lecteurs des torchons type Inrocks & R'n'F. A part eux, qui en a quelque chose à faire des Libertines ? Sérieusement ... ;-)

Crafty 09/07/2008 12:52

Ah non ! Ce ux qui ont remis le rock à la mode, c'est Kiss avec Coca-Cola.Et Thierry peut passer n'importe quelle chanson de Kiss, il va être submergé de proto-fans hystériques, les Libertines peuvent toujours se brosser !(non sinon je devais être en hibernation pendant la sortie de l'album des Libertines car j'ai rien vu passé, pas faute de m'intéresser pourtant)[Tiens, c'est drôle, je viens de me rendre compte qu'over-blog me demande de recopier KYS pour valider le commentaire...]

aNNE 09/07/2008 10:47

En plus d'être quasiment sans saveur, il est resté presque
"confidentiel" (loin d'être le "phénomène de
société" que fut Nevermind en son temps) ne sortant pas
des pages des journaux spécialisés et ne se vendant que
sur une très courte durée à 3 pelés et un
tondus que l'on retrouvera certainement sur ces pages.C'est vrai qu'Up The Bracket n'a pas été un phénomène de société, il n'a pas entrainé une révolution esthétique dans le monde, l'album ne s'est pas énormément vendu (bon quand même un peu plus que tu ne le dis, il s'est quand même écoulé quelques millions d'exemplaires). Mais dire que l'album est confidentiel me semble un peu exagéré, si ya bien un groupe dans les années 2000 qui a eu une hype pas possible c'est bien eux... Franchement on entend presque tous les jours Pete Doherty par là, Kate Moss par ci... Celui qui est passé à côté n'a pas ouvert beaucoup les journaux parce que Up the bracket on en parlait pas que dans la presse spécialisée! Les jeunes connaissent presque tous les Libertines au moins de nom (la musique c'est autre chose).Le "test ultime", donc ... Aucun des 72
lecteurs (jeunes et moins jeunes) passés durant la diffusion du
disque ne s'est arrêté pour s'exclamer "C'est
génial ... C'est quoi, cette bombe ? Le disque est
déjà en circulation ? Je peux l'emprunter !?"T'as déjà testé avec un classique, pas sûr qu'il y ait plus de réaction...Anne, Thom, ou toute autre bonne volonté, pouvez-vous
m'expliquer ce que vous trouvez d'intéressant à ce disque
?Up The Bracket n'est pas un album qui a expérimenté grand chose dans la musique, pas très original c'est du punk avec des influences 60/70. Mais bon aujourd'hui c'est quand même assez difficile d'inover quand tu veux faire du punk, tout a tellement été déjà exploré... Dans toutes les chansons il ya une mélodie, des riffs imparables qui accrochent, qui te restent dans la tête. C'est chaotique, un peu bancale, ca rajoute du charme et puis les textes aussi on est quand même assez loin des stéréotypes ... Franchement réécouter I Get Along, Up the Bracket, Horrorshow, Vertigo...Les libertines ont redonnés envie à toute une génération à reprendre leur guitare, et ont réussis à remettre le rock à la mode!

G.T. 09/07/2008 00:14

THIERRY : Tout à fait d'accord avec toi sur les Libertines... je ne comprends pas non plus ce qu'on peut bien leur trouver. Intéressant, d'ailleurs, ton test...CRAFTY : Pas du tout d'accord sur le 1er led Zep, un de mes albums favoris... ni même sur le Wu-Tang, leurs deux premiers albums sont pour moi des sommets. Que n'ont jamais dépassé les autres dans leurs albums solos, aussi bons soient-ils. "les 1001 albums à avoir écouter une fois dans sa vie" de Philippe Manoeuvre où figurent 26 albums, 7 lives, 44 bootlegs et 11 compilations des Stones.C'est exactement ça :-)ANNE : En effet, Tago Mago est un disque relativement abordable... comme les Pretty Things, Zombies, ou Love, ils sont malheureusement connus que de quelques "happy few", alors qu'ils pourraient toucher un plus grand nombre (pas sur tous leurs albums, ceci-dit..)ARBOBO : je dois poireauter devant le juge pour qu'il autorise notre union sans que je sois passible de détournement de mineure !Hep ! Fais gaffe, là... t'as loupé un épisode, tu parles de ma fille ! :-) Et je ne laisserai pas ma fille à un type qui dézingue Led Zep ! (comment ça, je l'ai moi-même fait ? Tu dois confondre^^)Enfin, je vous rejoins un peu tous sur Meddle et Animals... ONCLE THOM : Arrête de débaucher ma fille ! Elle écoute des tas d'excellentes choses, ne valorise pas ce petit mauvais goût adolescent qui, je l'espère, passera très vite :-)  

Thierry 08/07/2008 21:48

un tondu (sans "s") ... désolé ... j'espérais sans doute inconsciemment qu'il y en ait au moins deux !

Thierry 08/07/2008 21:47

Si quelqu'un peut m'expliquer ce que l'on est en mesure de trouver à ce "Up the bracket", je suis preneur !En plus d'être quasiment sans saveur, il est resté presque "confidentiel" (loin d'être le "phénomène de société" que fut Nevermind en son temps) ne sortant pas des pages des journaux spécialisés et ne se vendant que sur une très courte durée à 3 pelés et un tondus que l'on retrouvera certainement sur ces pages.Honnêtement, à l'époque, je l'ai écouté deux fois à peine. Je n'ai jamais eu envie de passer à la troisième tentative. Cette après-midi, j'ai fait le "test ultime". J'ai regardé les statistiques de prêt : cela fait presque deux mois et demi qu'il n'a pas été emprunté à la bibliothèque. Je l'ai donc dépoussiéré, diffusé (verdict : toujours aussi vain. Même pas nul ou mauvais, vain tout simplement. C'est peut-être encore pire !).Le "test ultime", donc ... Aucun des 72 lecteurs (jeunes et moins jeunes) passés durant la diffusion du disque ne s'est arrêté pour s'exclamer "C'est génial ... C'est quoi, cette bombe ? Le disque est déjà en circulation ? Je peux l'emprunter !?"Anne, Thom, ou toute autre bonne volonté, pouvez-vous m'expliquer ce que vous trouvez d'intéressant à ce disque ?Merci !Mais je ne suis pas sûr de ... comprendre !

Thom 08/07/2008 19:07

Anne, ma filleule... n'écoute pas tous ces vieux, "Up the bracket !" est bel et bien l'un des albums essentiels de cette décennie. Mais bon, faut par leur en vouloir : ils pensent que le "Nevermind" des années 2000 c'est "Songs for the deaf", sincèrement. Et c'est le cas : sauf que c'est "le Nevermind des années 2000" surtout pour les plus de 30 ans :-) Pour les vrais jeunes des années 2000, c'est bien "Up the bracket !" qui a ce statut. Pourtant G.T. aurait dû savoir qu'il allait se tromper, vu que déjà le "Nevermind" des années 90 il n'en était pas super fan... :-)

Crafty 08/07/2008 17:56

@Arbobo : je n'ai pas pu aller plus loin que le 85ème album... J'ai du refermer le livre de force et le mettre en-dessous d'un biographie de Dalida pour qu'il occupe moins de linéaire développé primaire...A quoi en est-on réduit...N'empêche que Meddle, OK c'est un bon album, mais c'est surtout pour "Echoes". Le reste est moins bon (à part "One of These Days", qui vaut son pesant de cawettes) voire pire, "Seamus" c'est du vilain blues gilmourien que son chien ne rattrape pas... Alors qu'Animals contient tout, du concept à la musique, avec une bonne teneur de Gilmour et de Waters.

arbobo 08/07/2008 17:29

argh, elle préfère Meddle et moi je dois poireauter devant le juge pour qu'il autorise notre union sans que je sois passible de détournement de mineure !mais quelle connerie d'écouter de la bonne musique aussi jeune ^^blague à part, la découverte tardive de meddle (il n'y a guère qu'atom heart que j'aie découvert postérieurement) a été un vrai choc. Un brin de snobisme me le fait mettre dans mes 2 préférés avec Animals, mais Wish you se doit de compléter le trio si j'arrête un peu de faire mon kéké :-)Ps : le mérite n'a pas d'âge (enfin si, avoir digéré en plus d'écouter, c'est un vrai mérite en l'occurrence), la curiosité est un don de la vie qu'on soit jeune ou non, et à ton âge on pouvait faire les mêmes découvertes à la bibliothèque municipale or je ne connaissais Can que de nom.J'ajoute que si tu ne l'as pas encore ouvert, le bouquin d'éric deshayes sur le krautrock est une splendeur fort utilehttp://arbobo.over-blog.com/article-10653334.htmlPPS : crafty : ""les 1001 albums à avoir écouter une fois dans sa vie" de Philippe Manoeuvre où figurent 26 albums, 7 lives, 44 bootlegs et 11 compilations des Stones" et encore, tu ne aprles que des 85 premiers de la liste ^^

Crafty 08/07/2008 14:44

Profite, HADOPI viendra manger ton disque dur bientôt !

Anne 08/07/2008 14:28

Tago Mago de Can... là aussi, c'est un de mes albums de
chevet... mais peut-être pas un album que je conseillerais en
"premier choix" à quelqu'un qui ne connait pas le rock...Franchement c'est l'album, je trouve, le plus abordable dans le Krautrock, après c'est sur que quelqu'un qui n'y connait absolument rien va être un peu dérouté. Mais pour un fan de Radiohead qui ne s'est pas encore trop penché sur le rock allemand ca peut être une bonne porte...Kraftwerk... je ne vois pas d'albums d'eux qui soient vraiment accessiblesJe rejoins Arbodo, Man Machine me semble "relativement accessible" au même titre que trans-europe et radioactivity.occasion s'il en est de ramener l'expression "krautrock" à de
juste proportions, parce franchement, mettre kraftwerk et amon duul
dans le même tiroir, c'est un peu osé, les lois de la
géographie ne sont pas censées s'imposer à ce
point à celles de la musique :o)C'est vrai que Krafwerk est assez loin d'Amon Duul et des groupes de krautrock en général mais bon moi je les rassemble tous parce qu'au final le Krautrock c'est un mouvement allemand qui allie expérimentations et l'utilisation de son innovant.Pour ce qui est des Libertines, je continue à penser qu'Up the Bracket est un très bon album de punk, bon après peut être que la presse en à trop fait autour de Doherty et de la renaissance du rock mais vraiment c'est un bon album!Pour Pink Floyd, j'ai pas vraiment les même gouts que vous... je trouve le premier excellent mais le Dark Side je le trouve un peu surrestimé... Je l'aime bien mais personellement je préfère Meddle.ANNE,
je suis moi aussi très impressionné par à la fois
ses connaissances et son recul... surtout quand je vois les conneries
que j'écoutais à 17 ans :-)C'est très sympa mais à vrai dire j'ai pas beaucoup de mérite, avec internet tous les albums (même ceux des groupes les plus obscures) sont disponibles, il suffit juste d'avoir un peu de curiosité et de connaitre les bons sites!

Crafty 08/07/2008 12:16

Je suis tout à fait d'accord sur Kraftwerk... par contre, même si on peut préférer Liquid Swords à Enter the... le premier Wu-Tang est incontestable, esthétiquement et historiquement (mais je sais que tu as des réserves sur cet album... et tu es bien le seul, de tous les fanas du Wu-Tang que je connaisse...)En fait, je ne suis pas fana du WTC, c'est l'exemple type du groupe où la somme des talents individuels est moins grande que GZA ou RZA (ou même Ghostface) ;-)Je reconnais des qualités historiques et même esthétiques, mais musicalement, je passe mon tour (quoique le double album et son ambiance me font bien triper).Red... oui, en même temps, je pense qu'un seul album de King Crimson est suffisant, dans une liste où il s'agissait, à la base, d'être le plus "bref" possible...Alors quid de tant de Led Zep ? Tu vas finir par croire que je n'aime pas Led Zep ! Ce qui n'est pas le cas, mais les 2 premiers albums sont tellement dispensables (et puis, ce sont des bribes de bluesmen passées à la moulinette Page, esthétiquement je trouve ça moyen...).Pour Pink Floyd... je te rejoins, moi aussi, j'aime beaucoup Animals, qui a même été longtemps mon album favori, mais bon, je pensais que 3 Pink Floyd (le premier, Dark side et The Wall) étaient suffisants. Car même si on peut avoir des réserves sur The Wall, c'est tout de même un album particulièrement marquant dans l'histoire du rock.Marquant oui... Mais dépassé par son concept ! Et puis je le redis : Waters est une tête à claques (Gilmour aussi, mais un peu moins), j'admire le flegme de Nick Mason dans ce groupe, entre deux têtes de lard (Rick Wright n'a pas été aussi patient).Bon évidemment, cette liste n'est en rien exhaustive, et je préfère ça aux listes du type "les 1001 albums à avoir écouter une fois dans sa vie" de Philippe Manoeuvre où figurent 26 albums, 7 lives, 44 bootlegs et 11 compilations des Stones.

G.T. 08/07/2008 12:10

CHRISTOPHE : Il y a une première liste, ici : http://art-rock.over-blog.com/article-1959740.htmlAvec les 16 "meilleurs", encore plus post-bobo-babacool :-)Où 'on retrouve bien sûr Led Zep I (et je me demande pourquoi j'y ai foutu Exile on Main Streets, c'est pas Thom qui me dira le contraire...)

Christophe 08/07/2008 12:03

C'est fou, je n'avais jamais lu ce billet (eh oui, j'ai déjà tout Thom à lire, alors je hiérarchise, je sélectionne, je ventile ^^), et je constate que tu as sélectionné généralement les albums les plus... mous ? Enfin non, ce n'est pas ça : tu as écarté les plus "sur le fil du rasoir" (même s'ils peuvent être plus consensuels, je ne dis pas), signe quand même d'une oreille assez bine distinctive au finale.Bon j'enlève "mous", qui risque d'être pris péjorativement (ce qui n'était pas le cas), mais je m'étonne que certains albums inconfortables (émotico-sonorement parlant si on me passe le barabarisme) soient éloignés :Maxinquaye plutôt que Pre-millenium tension pour Tricky,Led Zep II, III et IV plutôt que IMélody Nelson plutôt que le 4et j'en passe.Pourtant, la sélection est déjà plus ambivalente pour d'autres artistes :The Wall plutôt qu'Animals, c'est vrai que ça se discute pour celui qui est le plus dérangeantIdem, Abbey road est-il un album plaisant ou une bombe à fragmentation ?Etc.Bon, ce n'est qu'une vague impression hein, pas une critique, ni une insulte. (je crois qu'encore une fois, j'aurais mieux fait de fermer ma gueule sur ce coup là finalement :o/ ).Tout ceci bien entendu nonobstant le caractère éminemment mainstream, convenue et post-babacool (bobo quoi) de cette sélection , ce qui me va très bien en tout cas dans les grandes lignes, ainsi je l'imagine qu'à la plupart des lecteurs de ce blog (sauf KMS, sauf KMS).xct 

G.T. 08/07/2008 11:47

ARBOBO : C'est sûr que j'ai des lacunes en soul... je m'y suis mis tard, et je me sens pas trop apte à juger de ce qui est le meilleur. D'un autre côté, je n'imaginais pas une liste d'albums essentiels, même rock, sans What's Going On...Et tu as bien raison sur ANNE, je suis moi aussi très impressionné par à la fois ses connaissances et son recul... surtout quand je vois les conneries que j'écoutais à 17 ans :-)CRAFTY : Je suis tout à fait d'accord sur Kraftwerk... par contre, même si on peut préférer Liquid Swords à Enter the... le premier Wu-Tang est incontestable, esthétiquement et historiquement (mais je sais que tu as des réserves sur cet album... et tu es bien le seul, de tous les fanas du Wu-Tang que je connaisse...)Red... oui, en même temps, je pense qu'un seul album de King Crimson est suffisant, dans une liste où il s'agissait, à la base, d'être le plus "bref" possible...Pour Pink Floyd... je te rejoins, moi aussi, j'aime beaucoup Animals, qui a même été longtemps mon album favori, mais bon, je pensais que 3 Pink Floyd (le premier, Dark side et The Wall) étaient suffisants. Car même si on peut avoir des réserves sur The Wall, c'est tout de même un album particulièrement marquant dans l'histoire du rock. 

arbobo 08/07/2008 11:42

pas de kraftwerk accessibles? j'en doute, mais après trouver accessible et aimer, c'est encore différent.ils ont surtout fait des tubes de pop, quand même, on l'oublie parce qu'ils ont été des pionniers électro, mais justement, d'électro, pas du tout de techno et la nuance est de taille,ceux qu'ils ont influencé ce sont des jacno, des swayzak, des royskop, des MGMT même....Man Machine, par exemple, rien de tellement aride et "the model" est un titre pop qu'on peut passer en soirée (enfin en warm up, quand même, mais j'ai bien passé Super de Neu en pleine soirée de 80 personnes samedi dernier :-)Trans-europe express ou radio-activity sont assez accessibles aussi, n'oublions pas que le single "radioactivity" a été un tube radiophonique et s'est vendu comme des petits pains, nos parents ou nos cousins ont dansé dessus, quand même (ben oui, pour de vrai), c'est pas moins accessible que Kashmir de LZ ou du Sonic youth.occasion s'il en est de ramener l'expression "krautrock" à de juste proportions, parce franchement, mettre kraftwerk et amon duul dans le même tiroir, c'est un peu osé, les lois de la géographie ne sont pas censées s'imposer à ce point à celles de la musique :o)

Anne 08/07/2008 11:36

C'est vrai que dans la soul ya tellement d'album qu'il est difficile d'en sélectionner quelques un! Mais là où je ne te suis pas c'est quand tu dis que Sam Cooke c'est pas de la Soul mais de la Pop! Vraiment j'ai beau en écouter là, c'est pour moi bel et bien de la soul! Après pour Sly c'est vrai que ca tend pas mal vers la funk un peu comme certain album de Curtis Mayfield mais bon moi je place quand même ca dans la soul. Et puis aucune discussion possible pour otis c'est de la soul c'est tout!>Nick Drake j'avais écouter un album Pink Moon je crois ca m'avais pas laissé un souvenir imperissable... Kraftwerk je suis déjà une grande fan! et pour Pascal comelade connais pas! J'écouterais quand j'aurais un peu de temps

G.T. 08/07/2008 11:27

OXYAXION :  C'est vrai...ANNE : Pour la plupart des albums, tu prêches un convaincu !Mais bon, c'est la limite de cette liste un preu bâtarde, où à vouloir mélanger "esthétique, influence, accessibilité, reconnaissance", on en vient à des choix un peu curieux, et très discutables...Alors :1. Pour le premier opéra-rock, merci de me signaler cette bourde impardonnable... je me demande comment j'ai pu la faire, les Pretty Things sont un de mes groupes favoris, et j'adore SF-Sorrow ! Un de mes disques de chevet ! Je vais modifier ça...2. Tago Mago de Can... là aussi, c'est un de mes albums de chevet... mais peut-être pas un album que je conseillerais en "premier choix" à quelqu'un qui ne connait pas le rock...3. Je n'ai pas mis Robert Johnson... car ce sont les albums "rock essentiels", pas blues... c'est là où tu va me dire "alors pourquoi James Brown, Marvin Gaye, Aphex Twin etc..." bref, pourquoi de la soul et de l'électro ? Et là, je te répondrais que cette liste, c'est vrai, c'est quand même un peu n'importe quoi... :-)D'autant plus que je mets pet Sounds, que je n'aime pas, et pas le Love ou Zombies, que j'adore, parce que Pet Sounds est objectivement plus important, influent... d'un autre côté, les Libertines sont objectivement plus "importants"... mais je ne les mets pas car ils me gonflent^^ 4. Les Live, j'en ai mis qu'un,mais de manière générale, je n'aime pas les albums live...5. Kraftwerk... je ne vois pas d'albums d'eux qui soient vraiment accessibles (et là, tu vas me dire qu'Aphex Twin l'est encore moins, et tu auras une une nouvelle fois raison !)Un jour, peut-être, faudra que je révise cette liste... mais bon, d'un autre côté, je ne cherchais pas à en faire une "parfaite" et indiscutable, surtout de mettre en valeur des albums qui me semblent (et là aussi, il reste une bonne part de subjectif) indispensables.Merci encore pour ce commentaire éclairé !THIERRY : Les Liber... qui ? :-)

Crafty 08/07/2008 11:22

Up the quoi...?J'ai déjà oublié ce que c'était les Libertines... De loin je visualise une pancarte cartonnée à la fnac... C'est à peu près tout.Je rejoins arbobo sur la soul. Après Kraftwerk manque d'un album incontournable, fédérateur. Le must aurait été un mix Trans-Europa et Die Mensch... Qui sont fort bons, mais ne méritent pas vraiment d'être représentés (quoique bien plus que II de Led Zep). C'est un problème général au krautrock, beaucoup de bons albums mais peu d'excellents (Neu! et Amon Düül de la même façon...).Par contre Anne a raison sur Pet Sounds et les Kinks (et encore plus Forever changes), tout à fait raison même ! Et ce malgré l'affection que je porte aux Garçons de plage.Après, question de goût, j'aurais préféré Surfer Rosa à Doolittle, Liquid Sword de GZA à la place d'Enter 36 chambers, Zen Arcade d'Hüsker Dü à la place d'un Sonic Youth sans oublier Red de King Crimson (tout autant indispensable que In The Court dans la discographie du Roi Pourpre...) à la place d'un Magma.De même que pour Pink Floyd, si on parle pour un novice, Animals est beaucoup plus facile d'accès et fédérateur (et réussi car moins dépassé par son concept et l'ego Watersien, ndCrafty) que The Wall, qui a surtout cartonné aux USA.Dans le genre gros live, j'aurais bien vu le Live à Hambourg de Jerry Lee Lewis aussi ! :)

arbobo 08/07/2008 10:46

ah ouais, je me disais que j'avais oublié d'écouter 2-3 disques dans les années 2000 ^^anne, faut pas demander à GT de mettre de la soul, d'abord c'est pas tellement son goût, et puis mettre 2 petits albuminets pour représenter une galaxie aussi large que le rock, ça ferait un peu alibi (il s'en sort bien, what's going on a un statut mythique un peu à part),d'ailleurs la preuve en est c'est que tu parles de soul et les 3 artistes que tu cites... n'en font pas (contrairement à marvin, une des plus authentiques incarnations de la soul music), Sly mélangea un authentique funk avec des éléments rock, sam cooke distillait une execllente pop, black mais pop tout de même, et otis redding est au moins autant un artiste de rhythm'n'blues que de soul (même s'il en a fait aussi, je te l'accorde).dans ces conditions, je me permets de diverger et de préférer que GT s'en soit tenu là, d'autant que cette liste n'est que le complément d'une première.pour le reste, je suis impressionné que tu aies déjà assimilé autant de musique et avec ma fois autant de goût que de recul. L'an prochain, tu te mets à nick drake, pascal comelade et kraftwerk? :-)(tu t'y es déjà mise, mais dis juste "oui" pour satisfaire mon petit ego stp ^^ )

Anne 08/07/2008 10:23

Up The Bracket qui veut dire Dans ta gueule pour ceux qui ont un esprit un peu détourné!! ;)

Thierry 08/07/2008 10:07

Up the quoi ?  ;-)

Anne 08/07/2008 09:19

Cette liste me laisse un peu/beaucoup perplexe, même si tu dis à plusieurs reprises que ce n'est pas tes albums préférés, j'aurais pas choisi ceux-ci pour un novice. (enfin pas tous en tout cas) J'aurais déjà supprimé Pet sounds et remplacé par Odessey and Oracles ou Forever changes. Tu vas me répondre qu'ils ont pas eu un impact sur leur époque, c'est vrai mais niveau esthétique ils sont quand même nettement haut dessus. (tu te bases bien sur les deux?;) )Tommy (1969)Premier opéra-rock de l'histoire.Ca m'étonne que personne n'ai remarqué l'erreur: c'est SF Sorrow le premier des premiers, même si une fois de plus il a eu moins d'impact, je le trouve beaucoup plus réussi.Après j'aurais supprimé deux ou trois (ou quatre!!) albums de Led Zep et j'aurais rajouté Freak out de Franck Zappa.Et puis aussi je trouve que ta liste manque sensiblement de soul, de psyche et d'experimental.T'as mis Marvin Gaye, arf j'ai jamais réussi à accrocher pleinement, j'aurais plutot choisi un album d'Otis Redding, de Sam cooke ou de Sly and The Family Stone, mais bon là c'est plus une question de goût qu'autre chose.Donc j'aurais rajouté un album de psyche parce que ca fait un peu maigre le premier des Pink Floyd, humm c'est dur d'en choisir qu'un mais bon j'opterais bien pour Happy Trails de Quiksilver Messenger service. (on peut encore me repprocher qu'il n'a pas eu beaucoup d'impact même aujourd'hui mais bon si on se base que sur l'influence ya des tas de chefs d'oeuvre qu'on oublie). Après un petit album de Krautrock aussi ne serait pas de refus: Tago Mago de Can et Yeti d'Amon Duul II. Et puis aussi un album de Kraftwerk quand même! Ahh et aussi il manque un album de blues, c'est quand même les pionniers: peut-être un de Robert Johnson...Album "mythique" et seul album live véritablement indispensable.Quoiiiiii, tu me sembles oublier: - Sam Cooke Live at the Harlem Square Club- Kick Out The Jams de Mc5- Happy Trails - Quiksilver Messenger Service (et oui encore lui)- Live Dead - Grateful Dead- The Who live at Leeds...
Tu mets les Who, les Beatles, les Stones mais où sont passés les Kinks?Et puis enfin dans les gropes 90's/00's c'est marrant (ou pas) j'aurais pratiquement pas choisi ceux là à l'exception de Ok computer de Radiohead et QOTSA. Pourquoi ne pas avoir mis Up the Bracket des Libertines, c'est quand même l'album de référence des années 00's, celui qu'on oubliera pas même dans 20ans. Bon ca fait beaucoup de critique tout ca =), alors on va passer aux compliments...Je suis très contente de voir les 3 Dylan je les aurais mis aussi, pareil pour Captain Beefheart (j'aurais peut-être mis Safe as Milk:plus facile d'accès pour un novice). Et puis contente de voir qu'on apprécie les albums solo de Lou Reed, Berlin fait partie de mes disques préférés!